Parcours de Shri Sadguru Siddharameshwar Maharaj

Posté par othoharmonie le 8 juillet 2013

Parcours de Shri Sadguru Siddharameshwar Maharaj dans LECTURES Inspirantes zrn

Shri Sadguru Siddharameshwar Maharaj est l’un des plus grands saints inconnus de notre époque. Il est né en Août 1888 dans un petit village nommé « Pathri » dans le district de Sholapur, en Inde. Six jours après sa naissance, sa grand-mère eu un rêve dans lequel un grand Saint Siddheshwar apparut devant elle et lui dit que le garçon qui vient de naître est sa réincarnation et lui demande de le nommer Siddheshwar. Il ajouta qu’un jour le garçon deviendrait un grand saint.

Et ainsi son nom fut gardé Siddheshmappa. Plus tard, il fut connu comme :Siddheshwar Maharaj. Même dans son enfance il était très futé, actif et avait la capacité d’absorber les choses très rapidement. Il n’étudia pas beaucoup à l’école mais était très intelligent, astucieux et malin dans son comportement. Il était toujours très droit et parlait avec une idée réfléchie. Il ramenait ses réponses à chaque question avec un sens plein. A l’âge de 16 ans, alors même qu’il était trop jeune pour travailler, il pris le travail de comptable dans la firme Marwadi de Bijipur. Là, il rencontra son maître Shri Bhausaheb Maharaj, qui a bâti un ashram dans le petit village d’Inchgiri dans l’état du Karnataka, qui commença dans l’année 1885. Shri Bhausaheb Maharaj, comprenant les capacités mentales et les habitudes de vie de gens, commença à enseigner la méditation à ses disciples dans le monastère.

Le but principal de cet enseignement était d’atteindre la Réalité Finale. Sa méthode est connue en tant que  » Pipilika Marg » ou la voie de la fourmi dans la Mythologie Hindoue ; c’est un processus lent pour atteindre la Réalité Finale. Shri Siddharameshwar Maharaj, après avoir passé à côté de son Maître Bhausaheb Maharaj l’année 1914, méditait sur les enseignements de son Maître. En 1918, il renonça au monde et rejoignit ses quatre disciples frères pour populariser l’enseignement de son Maître. L’année 1920, alors qu’il faisait un voyage pour populariser cet enseignement, il eut l’idée que l’on pourrait aller au-delà de la méditation parce que la méditation est l’état initial pour atteindre la Réalité Finale. Ses frères disciples n’étaient pas d’accord avec Shri Siddharameshwar Maharaj, disant que leur maître Shri Bhausaheb Maharaj ne leur avait pas dit cela. Il leur dit d’accord, mais ajouta  » pourquoi n’irions-nous pas au-delà de cela ? ». Il décida de s’atteler à ce sentier ardu de son cru, les laissa, et retourna à Bijapur chez lui.

Il commença sa méditation à Bijapur sur une plate-forme élevée en forme de petit minaret, assis sur un vieux canon et médita durant neuf mois sans cesse. Puisque son Maître ne lui avait enseigné que la méditation, il n’y avait pas d’alternative pour atteindre la Réalité finale sans méditation. Ses efforts furent récompensés et son Maître le bénit. Il expliqua alors que l’on peut atteindre la Réalité Finale par le chemin de l’oiseau « Vihangam marg », en pensant que l’ignorance est survenue d’avoir entendu parler les générations successives. Rien qu’en entendant et pratiquant les enseignements du Maître et en y pensant à fond, comme les oiseaux passent d’un arbre à l’autre, on peut atteindre la Réalité Finale très rapidement. C’est le chemin le plus court pour achever la Réalité Finale. Dans les deux chemins, on a à atteindre la Réalité Finale en allant dans le Laya (dissolution de la conscience), c’est -à-dire l’absorption de soi. L’ignorance est survenue par les pensées et si les pensées sont absorbées dans la Réalité, on peut aller à la Réalité Ultime par la pensée seulement. Il fit des efforts incessants pour réaliser cette Réalité Ultime. Il dit : »j’atteindrai la Réalité Ultime même au prix de ma vie. »

Par la grâce de son Maître Bhausaheb Maharaj, il atteint le but final de la Réalité Ultime. Il commença alors à prêcher à ses disciples d’atteindre la Réalité Ultime via Vihangam Marg (le chemin des oiseaux, par la pensée). D’abord, il donna la Connaissance de la Réalité Ultime à ses disciples et leur demanda de renoncer, et de renoncer même à l’acte de renoncer. Finalement, il donna la connaissance de Vijnana– la Réalité sans pensée. Il prêchait en un langage très simple, lucide et logique, donnant des exemples dans la vie de tous les jours. Il avait l’opinion que Parmarth — comprenant la Réalité Ultime, devrait être enseignée dans un langage très simple sans user de mots pompeux et ronflants, afin de faire comprendre aux gens la Réalité Ultime. Il fit cela des années 1925 à 1936.

Finalement, il passa au-delà le 9 Novembre 1936, à Bombay, donnant une compréhension complète de la Réalité Ultime à ses disciples. C’est pourquoi ce livre est la Clé Maîtresse de la Réalisation Ultime. Ce livre explique un des chemins qui mène à la Réalité Ultime. C’est-à-dire, la connaissance que vous ne faites pas partie des quatre corps et que là demeure l’Ego de la connaissance qui devrait être dissolu dans la Réalité Ultime nommée « Laya »(Absorption).

Shri Dattatray Dharmayya Poredi a répandu une des conférences de Siddharameshwar Maharaj connue comme la « Maître-Clé de la Réalisation du Soi ».( Atmagyanachi Gurukilly). C’était l’un des disciples capables de Siddharameshwar Maharaj vivant à Solapur (dans l’état de Maharashtra, Inde) et a écrit aussi de nombreux poèmes sur Vijnana (Réalité Ultime) enseigné par le Shri Sadguru Siddharameshwar Maharaj. La Maître-Clé de la Réalisation du Soi, qui est écrite en Marathi, est traduite en anglais par Madame le Dr Damayanti Dungaji. Elle est disciple de Shri Sadguru Nisargadatta Maharaj, qui est le disciple de Shri Sadguru Siddharameshwar Maharaj. Shri Sadguru Siddharameshwar Maharaj prêcha étape par étape dans un langage très simple sur la façon d’atteindre la Réalité Ultime durant les années 1925 à 1936. Ses enseignements ont été publiés en Marathi comme « Amrut Laya ». Ces conférences ont aussi été traduites en anglais et seront publiées pour le bénéfice de ceux qui ne comprennent pas le Marathi.

extrait de l’Entretien 1  ; Autre entretien avec Shri Sadguru Siddharameshwar Maharaj  , disciple de Nisargadatta Maharaj 

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...