• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 10 août 2013

Décodage biologique et guérison

Posté par othoharmonie le 10 août 2013

Décodage biologique et guérison dans Guérir en douceur images-8

Auteur Sylvain Bélanger pour un article dans le journal Émeraude

Découvrez l’Écoute Imaginaire, une approche intuitive et énergétique favorisant le mieux être et la guérison

Depuis une vingtaine d’années j’ai eu l’occasion d’observer le champ d’énergie de nombreuses personnes malades. Cette occasion m’a été donnée parce que j’exerce une profession bien spéciale : je suis un thérapeute intuitif. Au cours de mes innombrables rencontres avec mes patients, j’ai observé que la maladie résultait la plupart du temps d’un désaccord psychique entre les besoins du corps et le cerveau et que cette mauvaise communication corps-cerveau se manifestait toujours par une mauvaise circulation dans le champ d’énergie

Cette situation doit être gérée car elle épuise inévitablement les ressources vitales de la personne. Pour rétablir la situation, il est d’une absolue nécessité d’identifier la programmation que le cerveau a adoptée et qui est à l’origine du déséquilibre. Ensuite il faut rééduquer les signaux énergétiques et psychiques afin de rétablir une circulation plus harmonieuse entre le cerveau et le corps. Pour parvenir à atteindre ces objectifs, j’ai développé une approche intuitive que j’appelle l’Écoute Imaginaire. Cette approche s’inspire de techniques chamaniques telles que la clairvoyance et elle permet de décoder la cause des perturbations énergétiques, psychiques ou transpersonnelles qu’une personne peut subir. Il s’agit d’une méthode pratique utilisant le monde imaginaire pour décoder l’inconscient d’une autre personne. L’écoute dont il est question ici n’est pas effectuée dans le sens qui lui est couramment attribué. On n’écoute pas qu’avec ses oreilles, son rationnel, ses préconceptions et ses théories; on écoute aussi avec son cœur et ses perceptions intérieures. On n’écoute pas la carapace de l’autre, masquant son incapacité à se dévoiler; on écoute ce qui se cache derrière, son essence. Quiconque pratique ce type d’écoute découvre peu à peu que son imaginaire est animé d’une sagesse intelligente capable de dévoiler les besoins inconscients d’une autre personne. Il s’en suit une communication véritable entre la personne qui « écoute » et l’inconscient de la personne qui est « écoutée ». 

La raison d’être des perturbations et le chemin de la guérison que le corps souhaite effectuer sont alors dévoilés. Un thérapeute qui maîtrise l’art de « l’écoute » peut même verbaliser l’information qu’il reçoit de son imaginaire à la personne qui est « écoutée » afin que le conscient de cette dernière (i.e. son cerveau) puisse s’harmoniser à son inconscient (traduit par les ressentis du corps). Dans le cadre d’une thérapie, cette forme d’écoute intuitive doit être combinée à des techniques énergétiques et de rééducation afin de favoriser un processus de changement chez l’autre, condition essentielle à sa guérison. Les techniques énergétiques dont il est question ici favorisent non seulement la circulation de l’énergie mais aussi des influx psychiques que le cerveau a besoin d’intégrer pour s’ouvrir aux changements que l’organisme souhaite entreprendre. Quant aux techniques de rééducation, elles aident la personne aidée à devenir davantage autonome en s’harmonisant à elle-même. Après une rééducation, les gens me disent qu’ils se sentent unifiés, complets, en harmonie avec eux-mêmes.

Pour terminer, voici un exemple pour illustrer mes propos : Jacques me rencontre pour traiter une impression de fatigue mentale combinée à une difficulté à se concentrer. J’observe par le biais de l’imaginaire que la circulation énergétique dans le haut de son corps est faible. Le sang semble rempli de taches sombres. Je questionne donc ce sang que je perçois par le biais de mon imaginaire pour mieux me mettre en relation énergétique avec lui. Le sang me répond qu’il est fatigué. Je lui demande pourquoi. Il me répond que Jacques sollicite continuellement sa tête. Il m’apparaît tout à coup une image dans laquelle Jacques semble avoir peur de s’affirmer. Je le vois fuir dans l’esprit pour éviter de manifester ses besoins. Il semble que Jacques doive apprendre à exprimer ce qu’il ressent plutôt que de chercher à réfléchir et être inactif. J’exprime cela à Jacques. Il se reconnaît et comprend mieux ses malaises. 

Je lui propose alors de rééduquer son inconscient en transférant de l’énergie vers son sang. L’énergie reçue dynamise le sang de Jacques et aussitôt une nouvelle image apparaît dans mon imaginaire. Je vois Jacques en plein désir d’affirmation mais qui se recroqueville plutôt sur lui-même. Il est incapable de s’affirmer car il est déçu de lui-même. Il croit que la colère est une réaction de faible. Je demande à l’inconscient de Jacques ce que je peux faire pour l’aider. Son inconscient me répond qu’il veut rester seul car personne ne le comprend. Pour poursuivre la rééducation, j’envoie de nouveau de l’énergie vers son inconscient. Je perçois alors que le sang circule dans le haut du corps et que son visage devient très rouge. L’inconscient de Jacques me précise qu’il aime le travail bien fait et qu’il lui faut apprendre à communiquer ce qu’il veut sinon il sera toujours insatisfait de sa vie. Jacques reçoit ces informations avec beaucoup d’émotion. 

Il ressent que quelque chose vient de débloquer en lui. Il comprend soudainement qu’il a toujours refusé d’accueillir sa réelle nature. Il souhaite aujourd’hui s’ouvrir à elle. Je lui propose alors la technique d’accueil souvent utilisée dans la pratique de l’Écoute Imaginaire. Je lui demande d’imaginer qu’une représentation imaginaire de lui-même se tient devant lui et que deux mains énergétiques s’extériorisent de son cœur pour envelopper cette image de lui et l’amener dans son coeur. Jacques accepte de jouer le jeu sans résistance. Il accueille cette énergie dans son cœur et ressent instantanément un renouveau. Il perçoit son désir de s’affirmer comme étant très positif. 

De mon côté, je perçois que son énergie inconsciente s’intègre harmonieusement à son cœur. Ce nouvel état génère aussitôt dans mon imaginaire des images de Jacques où il apparaît particulièrement susceptible. Je comprends alors qu’il serait possible que Jacques puisse se mettre en colère facilement au cours des prochains jours. Je lui explique que ces réactions sont normales et qu’elles vont s’adoucir à mesure qu’il va les accueillir. C’est un peu comme un trop plein qui doit s’exprimer. Lors de la rencontre suivante, Jacques me confirme qu’il a ressenti des colères démesurées qui l’ont mis en relation avec l’impression qu’il devait toujours comprendre les autres et ne jamais manifester d’impatience. À mesure qu’il a laissé les colères s’exprimer, il a constaté que sa concentration était de plus en plus importante. Je constate de mon côté que sa circulation sanguine s’est beaucoup améliorée et qu’il existe une meilleure harmonie entre le cerveau et le corps de Jacques. 

Pour de plus amples informations, visitez le site Internet : www.ecouteimaginaire.com ou communiquez avec Sylvain au (514) 842-4190. 

Publié dans Guérir en douceur, L'Esprit Guérisseur | Pas de Commentaire »

La Mystic Rose

Posté par othoharmonie le 10 août 2013

La Mystic Rose dans Guérir en douceur telechargement-2

La Mystic Rose est une thérapie méditative puissante et unique qui dure trois heures par jour pendant trois semaines et qui permet une véritable transformation intérieure selon les expériences de milliers de participants.

L’homme et la femme d’aujourd’hui sont très différents de l’époque de Jésus ou de Bouddha. Nous avons beaucoup plus d’émotions et un nettoyage émotionnel est souvent nécessaire pour trouver la paix intérieure.

L’enseignant spirituel Osho, le créateur de la méthode a dit au sujet de la Mystic Rose : « C’est vraiment ma méditation par excellence ! » et il ajoute « J’ai inventé beaucoup de méditations, mais celle là est certainement la plus essentielle et la plus fondamentale. Elle peut transformer la planète entière ! ».

Le processus est très simple. Pendant la première semaine (3 heures), les participants rient « sans aucune raison ». Cela permet de faire disparaître les blocages et de libérer notre spontanéité intérieure et notre joie.

La deuxième semaine est consacrée aux pleurs (3 heures) et la troisième semaine consiste simplement à observer le silence et à entrer en méditation (3 heures).

Cette technique est libératrice et certaines recherches scientifiques récentes en Italie ont montré qu’elle amène des résultats exceptionnels : elle favorise le détachement par rapport aux émotions négatives, augmente la capacité à ressentir et à être plus serein dans le quotidien.

 

Les 3 étapes détaillées :

Les Rires

Trois heures de rire par jour pendant la première semaine, vous permettra de retrouver la source du rire de l’enfant en vous. Physiquement et psychiquement, il est sain de rire et très vite vous découvrirez une fraîcheur et une sensibilité dans votre corps qui vous apporteront un profond sentiment de  » lâcher-prise ».

Les Pleurs

Trois heures de pleurs par jour pendant la deuxième semaine : une fois le rire passé, vous vous retrouverez inondé de larmes. Ce phénomène sera libérateur et vous serez soulagé de beaucoup de peines et de souffrances. A l’heure actuelle les psychiatres modernes (Janov notamment) reconnaissent les bienfaits des pleurs sur notre santé mentale

Le Silence

Au plus profond du rire et des pleurs, le mental lâche prise et une immense relaxation se produit, vous ouvrant la porte à la méditation et au silence. Pendant la dernière semaine vous pourrez, sans effort, allez plus profondément dans ce silence qui est votre propre nature.

En dehors des trois heures de la Mystic Rose, les participants sont en général pris en charge et invités à rester dans l’énergie de la semaine dans laquelle ils se trouvent. Par exemple, ils peuvent faire du travail méditatif, des ateliers qui restent dans l’esprit du rire si c’est la semaine du rire.

 

Témoignages :

Marc, fonctionnaire, 51 ans de Franche comté
« Je n’ai fait la mystic rose d’Osho qu’une fois… au départ…cela me semblait une chose un peu démente, folle (rire, pleurer et être en silence pendant 3 semaines !) mais en la faisant j’ai compris… en allant chercher ses pleurs intérieurs et ses rires intérieurs on peut s’oublier et casser un peu l’ego et le mental… à un moment donné on s’arrête tout simplement de penser et on relaxe dans le silence… »

Kumar, hollandais 48 ans, Grenoble
« Je pratique du Tai Chi, du Tantra et la méditation dynamique….tout ce qui m’amène une joie de vivre !
La mystic rose pour moi c’est à consommer sans modération ! J’en ai fait deux et elles m’ont aidé émotionnellement à gérer mes colères et ma rage dans la vie.
 »

Julie, Marseille, 32 ans
« La Mystic rose est une des techniques les plus puissantes que j’ai pu faire et pourtant j’en ai fait des choses. Ces 3 semaines m’ont permis d’évacuer toute ma tristesse. Depuis, je me sens tellement mieux ! Je savais que j’avais des chagrins, des douleurs accumulées, des déceptions mais je ne savais pas comment évacuer toutes ces émotions. La mystic rose est vraiment une solution efficace. »

Cliquez ici pour lire l’interview d’un facilitateur de mystic rose
qui répond aux questions de Meditationfrance

Contactez directement Meditationfrance si vous voulez participer à une thérapie méditative, nous tenterons de vous donner les différentes possibilités.

Publié dans Guérir en douceur | Pas de Commentaire »

Les thérapies méditatives

Posté par othoharmonie le 10 août 2013

Les thérapies méditatives dans Guérir en douceur images-7

L’enseignant spirituel Osho considère la thérapie comme insuffisante pour régler les problèmes humains mais efficace pour amener à la méditation. C’est dans cet esprit qu’il a développé les thérapies méditatives.

Elles permettent aux participants de se débarrasser des tensions et des répressions qui les empêchent de s’asseoir en silence et d’observer le mental qui est en fait le problème de base.

Ces méthodes sont simples et effectives et nécessitent peu d’interaction entre les participants. Elles aident simplement chaque individu à aller plus profondément dans son processus de transformation. Aucun thérapeute n’est nécessaire – seul un animateur formé à ces méthodes est suffisant.

Les Thérapies Méditatives d’Osho sont offertes régulièrement à la Mulitversité du Centre International de Méditation Osho à Pune en Inde et aussi parfois en France ou en Europe.

Contactez directement Meditationfrance si vous voulez participer à une thérapie méditative, nous tenterons de vous donner les différentes possibilités.

Découvrez les 3 thérapies méditatives :

La Mystic Rose

Born Again

No Mind

Publié dans Guérir en douceur | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...