un pied dans l’avenir

Posté par othoharmonie le 24 août 2013

un pied dans l’avenir dans Auto-Guérison home_commence_futur-300x167

La réflexologie vise à mobiliser les processus d’auto guérison du corps. Elle se pratique en exerçant une pression soutenue, avec le bout des doigts, sur des zones ou des points réflexes situés sur les pieds, les mains, les oreilles et le visage, qui correspondent à des organes ou des fonctions organiques.

La réflexologie ne prétend pas guérir des maux spécifiques. Elle cherche plutôt à apporter un certain soulagement à un grand nombre d’affections : des maux de tête ou de dos au syndrome prémenstruel en passant par le stress, les troubles respiratoires, la sclérose en plaques ou les effets indésirables de la chimiothérapie. 
Des illustrations et des textes anciens permettent de penser que les Chinois et les Égyptiens ont utilisé une forme de réflexologie des pieds durant l’Antiquité. 
La réflexologie moderne remonte aux travaux d’un médecin américain, le Dr William Fitzgerald. Sa théorie, élaborée en 1913, repose sur un modèle anatomique qui divise le corps en dix zones énergétiques, allant de la tête aux pieds, chacune étant liée à des endroits précis du corps : les zones réflexes. 

C’est Eunice Ingham (1889-1974), une physiothérapeute américaine, assistante du Dr Fitzgerald, qui a mis au point au début des années 1930 – à partir des découvertes de ce médecin – la réflexologie telle qu’on la connaît aujourd’hui. Elle est l’auteure du premier traité de réflexologie moderne. 
Eunice au long de sa vie a eu pour objectif « d’aider l’humanité autant que nous le pouvons, chaque fois que possible et où que nous soyons. »

Pas de statut officiel en france

La réflexologie est de plus en plus utilisée comme approche alternative, que ce soit par des professionnels ou dans un simple cadre familial ou personnel. Elle a reçu la reconnaissance officielle de nombreux pays. Le Danemark, la Chine et le Royaume-Uni l’ont intégrée dans leur système de soins de santé.

Applications thérapeutiques

La littérature scientifique concernant les effets thérapeutiques de la réflexologie en est encore à ses premiers pas. Certains résultats d’essais cliniques sont toutefois encourageants : Améliorer la qualité de vie des personnes cancéreuses Les études de cas révèlent que beaucoup d’entre eux perçoivent une amélioration de leur qualité de vie, une diminution de leurs symptômes émotionnels et physiques, de leur état d’anxiété, un sentiment de relaxation et une amélioration de leur état de santé général et de leur bien-être. Contribuer à traiter certains troubles mentaux Une étude auprès de patients souffrant de troubles mentaux indique que la réflexologie a été bénéfique pour les aider à gérer leur anxiété et pour leur donner confiance en leur pouvoir de guérison. Réduire les symptômes du syndrome prémenstruel Soulager les douleurs chroniques du bas du dos Améliorer la qualité de vie des patients en soins palliatifs Soulager les problèmes intestinaux

Pratique familiale et professionnelle

Le titre de réflexologue n’est pas protégé et la pratique n’est pas régie par des ordres professionnels. Il est donc plus prudent de s’assurer que son réflexologue fait partie d’une association reconnue. On peut utiliser la réflexologie pour soi-même ou ses proches après avoir suivi un cours de base. 

  Plus d’infos : Guy Largier, masseur-kinésitherapeute. 
Antoine Van-Waeyenberghe : podo-réflexologue certifié membre de le Fédération Française des Réflexologues. http://www.soleil-levant.org

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...