Ce que nous appelons DIEU

Posté par othoharmonie le 28 août 2013

……est notre cellule et ce qu’il y a dedans

 

Interprétation de Jacques – Gérard Vésone

 

Ce que nous appelons DIEU  dans DIEU jacques-vesoneChers amis de cœur, comment résister à l’envie de vous mettre ici en copie de cette réponse que je donne sur mon blog…. http://www.la-grande-revelation.com/qui-en-est-l-auteur-jacques-gerard-vesone-a1653621?214232

<<  ….Ce que vous avez vécu avec cette vision de l’aigle planeur et planant qui s’écrase est un rêve éveillé d’enseignement que j’analyse ici à la fin du message.

Quant à votre question basique sur la CROYANCE en Dieu (qui hante l’humanité depuis sa création) c’est enfin une question résolue et ce n’est qu’une question de communication et de temps pour que toute cette humanité le sache. La croyance n’est pas concernée du tout. Ce serait comme dire : <<Croyez-vous en l’atome ?>>  Je le constate et je le vis, c’est tout, et c’est plus simple à comprendre !

D’autre part la vérité n’est jamais linéaire et mono-dimensionnelle, jamais. C’est une énorme illusion carcérale. Or nous pensons à Dieu, et au reste, toujours d’une façon linéaire selon la programmation de notre mental devenant le seul code officiel. La conscience n’est pas que mentale.

Ce que nous appelons DIEU, ce tout puissant créateur de tout, est notre cellule et ce qu’il y a dedans, même le vide. L’humanité est l’un de ces nombreux organes. Nous sommes l’une des cellules de Dieu. Ne pas le savoir crée comme une maladie. Certains organes de ce Grand Corps en mutation rapide, ont la capacité par voracité naturelle d’isoler et de parasiter d’autres organes plus faibles pour avoir eux une croissance plus rapide. C’est le cas de la famille reptilienne dont je parle tout au long de mon livre. Cela oblige naturellement les organes affaiblis que nous sommes de créer une antidote par contamination cellulaire.

Ainsi le grand corps universel de Dieu devient plus fort et plus équilibré par notre auto-immunité physiologique. Voilà l’histoire du monde et de l’humanité dans l’une de ses dimensions. L’immortalité reptilienne devient l’une de nos qualités. De même la race reptilienne pure, qui est sans émotion, ni amour, s’en trouve transformée par cette même contamination inverse.

Le phénomène reptilien, qui crée l’Ombre salutaire de la dualité, constitue comme un vaccin favorable à l’humanité. Mon livre et blog décortique ce processus afin de faciliter l’intégration humaine de cette antidote au venin reptilien. Merci à eux, même si les piqures ne sont jamais très agréables ! Pour les nouvelles cellules immunisées le taux vibratoire crée une nouvelle réalité fusionnant les anciennes Ombres/Lumières. C’est ainsi que le corps de Dieu évolue de marche en marche vers son unicité.

Certaines cellules se referment sur elles-mêmes et créent un monde à part. C’est une tentation de fuite très agréable. Par contre un cancer est ainsi créé…L’excès d’individualité poussé à l’extrême provoque ( après l’extase du nirvana de libération artificielle) l’écrasement de notre esprit dans cette expérience. Tel est le message d’enseignement de votre magnifique aigle planeur………… ……. »Boum » ……..faut tout recommencer.    Peu importe, rien ne se perd et tout se transforme. >>

Cordialement de cellule à cellule, mais le plus ouvert possible.  

Jacques  

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...