VIVRE EN VILLE ET POLLUTION

Posté par othoharmonie le 30 août 2013

 Si les humains se groupent dans des centres de vie que sont les villes, ils imitent les insectes et avec le temps ne peuvent plus que vivre comme eux avec leurs avantages, mais aussi leurs inconvénients.

Un homme, une femme, ne seront jamais des insectes, ne seront jamais faits pour vivre dans des cellules empilées les unes sur les autres… même si ces cellules sont assorties de confort.

Observez pour une manifestation de rue où les gens sont nombreux. Regardez bien ce qui se passe autour du flot qui sera discipliné, vous verrez des individus s’agiter sans raison apparente, courant de ci de là ; c’est fantastique comme observation.

 La foule d’une ville, lorsqu’elle est dans le rue et guidée par une idée qui peut-être de revendication ou simplement une manifestation de joie nationale, peut être dangereuse pour les individus de cette foule, pris séparément ; surtout si pour une raison quelconque ils prétendent ne pas suivre le flot !

La ville est dangereuse pour l’homme en ce sens qu’il a tendance à y perdre, en certaines circonstances, son individualité. Il se transforme alors en cellule d’une autre individualité, qui est la grande masse : c’est de la dépersonnalisation.

A certaines époques de sa vie, une ville devient une personnalité et les individus de simples cellules du tout. L’assimilation au monde des insectes de groupes est complète.

Le discours d’un chef politique à la radio ou à la TV a peu de chance de mobiliser les foules malgré la grande portée de ces moyens. Le même devant cinquante mille personnes peut porter tous ces gens à commettre les pires erreurs. Et pourtant, si es gens avaient entendu le même discours chez eux dans le calme et leur foyer, ils n’auraient certainement pas bougé.

 Comment expliquer cela ?

Partout où un grand nombre de gens est rassemblé autour d’une idée, il se crée une forme d’égrégore ou centre d’énergie psychique puissant, qui ne laisse plus à l’individu son indépendance. Certains meneurs agissent sans le savoir comme de vrais sorciers dans le sens négatif du mot. Sans le savoir, ils sont les sorciers noirs d’un peuple.

Beaucoup d’entre-nous sommes obligés de vivre en ville pour le travail par notre civilisation, que peuvent-ils faire pour se soustraire à tout cela et demeurer les individualités indépendantes qu’ils devraient être ?

Sortir des villes le plus souvent possible avec le noyau familial et surtout, une fois en campagne, quitter la voiture qui est une autre cage de faraday comme le béton armé. Marcher, marcher … naturellement, prendre son temps, tout son temps de regarder, de rêver au dehors, respirer inconsciemment mais respirer un autre air… pourtant, ne pas respirer les odeurs de cultures traitées. 

Voir les arbres, les ruisseaux, la mer, tout ce qui n’est pas pollué physiquement, chimiquement. 

La pollution du milieu entraîne la pollution de l’esprit d’une façon non visible, mais certaine. Cela constitue un empoisonnement de l’Etre. 

L’habitude empêche les hommes de voir le vrai danger, certains volcans grondent avant d’entrer en éruption ; la nature polluée est silencieuse et nous piège si nous n’y prenons pas garde. 

A ceux qui sont forcé d‘habiter en bile ayez des plantes vertes dans vos appartements, que vous planterez dans une terre que vous aurez ramenée d’un coin de campagne encore sain. Les végétaux sont nos alliés. Ils peuvent aider l’homme à échapper à la pollution qui les entoure. Prenez des douches chaque jour, même à l’au javellisée à la seule condition de vous passer sur le corps un parfum à la lavande, eau de toilette ; éviter les bains avec cette eau qui vous imprégnerait de clore. 

VIVRE EN VILLE ET POLLUTION dans Chemin spirituel images-4Derniers conseils : cherchez vous les appartements le plus élevés possibles et soumis aux vents – laisser entrer le soleil chez vous, même s’il est pâli par les fumées.

 Signé Jacques R.

 

 

 

issu du livre de Jacques RUBINSTEIN : Le Grand Livre de la Wicca et de la Sorcellerie Bénéfique

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...