Timeless 2013 pour Mylène Farmer

Posté par othoharmonie le 15 septembre 2013

Trente ans après ses débuts, la libertine de la chanson attire toujours les foules. Depuis un mois, ses fans campent devant Bercy.

Pour le grand retour de Mylène Farmer ce soir samedi 7 Septembre 2013 à Bercy, les fans ont planté leur tente devant le bâtiment dès début août. Soit… un mois avant le premier concert de leur star! Ce n’est pas fini. «Dès samedi soir à 23 heures, quand le spectacle sera terminé, les fans reformeront une file d’attente pour le concert suivant, raconte Philippe Ventadour, directeur général de Bercy. Et ainsi de suite pendant dix jours. C’est atypique. Nous allons installer des sanitaires et assurer leur sécurité.».

Image de prévisualisation YouTube

 

SI vous souhaitez plus d’éléments sur Mylène, retrouvez mon blog : http://francescax7.unblog.fr/#

 

En attendant, jouant au chat et à la souris avec les vigiles, collant leurs oreilles aux portes, ces admirateurs captent la moindre bribe sonore des répétitions et la moindre rumeur est illico colportée sur Internet. Et tant pis si la diva tient à ses effets de surprise. «Mylène est sortie un peu avant minuit, fenêtre ouverte, un petit coucou, toute mignonne. Ça a duré cinq secondes mais c’était génial», écrit Shad sur Mylène.net, l’un des sites de référence de la «famermania». 

À l’approche du grand soir, la chanteuse affole la Toile: à lui seul, ­le site dépasse les 20.000 clics par jour. Le pic de l’hystérie est attendu demain, dimanche. Invitée au JT de Laurent Delahousse sur France 2, la star pourrait enfin trancher une interrogation qui tient son public en haleine: la tournée Timeless 2013 sera-t-elle sa dernière? À 52 ans, combien de temps ­Mylène pourra-t-elle enchaîner des shows aussi physiques?

Timeless 2013 pour Mylène Farmer dans Musique au coeur images-6 Après quatre ans loin de la scène, la rousse icône reprend la route pour 39 concerts. La tournée la mènera jusqu’à Minsk, Moscou et Saint-Pétersbourg. 420.000 places se sont vendues comme des petits pains (soit une moyenne exceptionnelle de 11.000 spectateurs par date). Les quelques milliers de billets restants s’écouleront sans problème grâce au bouche-à-oreille. Il y a presque un an, le 4 octobre 2012, jour d’ouverture de la billetterie, le public s’est précipité. Les 156.000 places s’étaient arrachées en six heures. Le producteur de Mylène ­Farmer, Thierry Suc, a pu ainsi doubler voire tripler plusieurs dates. Le triomphe de Farmer va même rapporter des dividendes… à l’État français. Celui-ci est en effet actionnaire, via la Banque publique d’investissement à 33 %, de TS3, la société de Thierry Suc. 

39 concerts, pas un de plus. Ce serait impossible pour Mylène qui n’a jamais recours au play-back. Au pire, quand la voix fatigue, elle laisse ses choristes – comme Esther, beauté noire et sœur de Princesse Erika – prendre le relais. Quoi qu’il en soit, la rentabilité s’annonce maximale. Plus les dates dans une même ville sont nombreuses, plus le coût très élevé du montage et du démontage de la scène est amorti. 

Source : paru dans la Presse de LeFigaro.fr 

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...