• Accueil
  • > Archives pour octobre 2013

Dalida et Arnaud Desjardins

Posté par othoharmonie le 6 octobre 2013


Arnaud Desjardins est considéré comme un maître spirituel par beaucoup de gens. Depuis plus de 20 ans, il nourrit la spiritualité française : des films, d’abord sur les Tibétains, les Soufis, le Zen… puis des livres à fort tirage et enfin l’enseignement direct depuis la mort de son maître Swâmi Prajnanpad. Il a parlé de son aventure avec la star Dalida (Yolanda), cliquez ici pour visionner la vidéo.

[Dalida et Arnaud Desjardins dans Beaux textes images-29

La chanson préférée d’Arnaud Desjardins chantée par Dalida :

DEUX COLOMBES
Gianni Esposito, 1969

Pareil à des colombes
Que le désir appelle
Et qui s’en vont hautes les ailes
Et déployées vers la douceur du nid
À travers l’espace
Par leur vouloir porter
Ainsi que le chantait
Le poète dans sa divine comédie

Quali colombe dal desio
L’ali spiegate ferme
Al dolce nido
Venia per l’aere
Dal voler portate
Quali colombe
Dal desio chiamate

Ainsi nos âmes, peut-être un jour
S’en iront-elles deux par deux
À l’infini
Dans l’espace et le temps
Divinement réunies
Comme jamais nous ne le fûmes sur terre

Quali colombe dal desio
L’ali spiegate ferme
Al dolce nido
Venia per l’aere
Dal voler portate
Quali colombe
Dal desio chiamate

Publié dans Beaux textes, Channeling | Pas de Commentaire »

au centre de la Terre, message spirituel

Posté par othoharmonie le 6 octobre 2013


message de Soria

au centre de la Terre, message spirituel dans Channeling venuspleiadess2

Un heureux concours de circonstances (qui est déjà lui même étonnant mais que nous n’avons pas le temps de décrire) a fait que nous sommes entrés en possession, il y a très peu de temps, de 3 ouvrages particulièrement ésotériques qui se rattachent à l’enseignement diffusé par ceux que l’on dénomme les Pléadiens.

Ces ouvrages transmis par channelling proviendraient d’une certaine Soria, entité féminine adepte d’une haute transcendance. Ces ouvrages que nous n’avons pas encore lus, étaient restés sur une table de notre bibliothèque quand, le jeune Jean-François, (dont nous avons déjà eu à parler de sa remarquable sensibilité médiumnique) est venu nous rendre visite. Il a de suite été poussé à jeter un coup d’œil sur le premier livre de Soria et en ouvrant ce livre, chose étonnante qui n’a pas manqué de nous surprendre grandement, il est tombé pile sur la page 112 suivante :

« La thèse retenue par vos scientifiques n’est pas conforme à la réalité. Le centre de la Terre est la demeure d’Êtres hautement évolués qui sont les gardiens des fonctions vitales de la planète, et le siège du grand Être qui gère la maintenance de l’assemblage des particules selon le schéma du Grand Constructeur. Votre centre de la Terre est creux et possède son propre Soleil générateur de Vie. Une flore y pousse également et reçoit la vie de milliers d’insectes, d’animaux. Désolée de lever ce voile, mais il faut regarder la vérité dans sa théorie pour la découvrir dans la matière ».-

« Vous regardez  vers  les  étoiles  mais  ne  connaissez  pas  la  composition  de  votre T erre.  Des  portes donnent accès au sous-sol de votre planète. Naturellement, elles s’ouvriront dès votre allégeance au Soleil Central. L’intérieur de votre sphère est aussi beau que son extérieur, on y trouve des vallées, des monts, des lacs, des rivières comme dans votre géophysique externe. Les gardiens de ces portes sont très efficaces et le passage ne sera accordé qu’avec un décret du Soleil Central ».

« L’humanité interne de cette planète vit d’après les lois des univers et pour l’avènement de votre humanité. Parfois, quelques Êtres élevés de votre sol prennent contact avec des représentants de cette civilisation très avancée, et le silence maintenu jusqu’ici l’a été pour respecter leur vie. Mais aujourd’hui, en accord avec cette civilisation, nous levons un coin du voile ».-

« Leur technologie rejoint la nôtre et ils utilisent des vaisseaux d’exploration et de surveillance. Nous les accueillons aux tables de congrès des univers, leur lumière intérieure est supérieure à la nôtre, tout plan établi en vue d’une aide à votre humanité est soumis à leur connaissance, et nous attendons toujours leur approbation avant de mettre à exécution toute partie d’un plan vous concernant ».-

« Dans les interventions sur votre sol figurent parfois des participants de cette humanité. Chose certaine, votre planète est surveillée par leurs vaisseaux, qui effectuent régulièrement des vols afin d’intervenir si besoin est. Ils acceptent de dévoiler leur existence mais ne veulent pas encore entrer en contact avec vous dans les prochaines   années ».

« Autrement dit, vous allez devoir plonger dans la connaissance des différentes humanités que votre Terre porte en elle et sur elle. La ceinture de feu est actionnée à volonté par cette humanité quand un nettoyage en surface s’avère nécessaire. Ces Êtres

régulent les flux internes de votre sphère pour maintenir ouverts les circuits de la fluidité de la Terre. Leur participation consciente avec l’Être responsable de l’ordonnance des particules de votre planète est permanente et gardée dirigée vers le but initial donné par le Grand Constructeur. Il manque le troisième participant conscient votre humanité ».-

« La présence interne de ces Êtres permet l’ancrage des couleurs, du Noir et du Blanc. Votre participation dans la réalisation du but du Grand Constructeur ouvrira le chemin des couleurs vers les Univers en construction. Rien n’est anodin dans la Création, tout sert à la réalisation finale et à l’expansion de la Vie du Soleil Central. Les grandes civilisations antérieures de votre planète connaissaient ces Êtres et les respectaient avec vénération. Il est demandé d’ancrer cette connaissance et de vivre en partenariat avec les humanités existantes sur votre planète ».-

 « Non, vous ne vivrez pas avec eux, leur quotidien est bien trop éloigné de vos préoccupations primaires, mais des délégations représentant chaque humanité pourront se rencontrer afin d’établir les ponts permettant des réalisations communes. Ainsi, avec notre venue sur votre sol, plusieurs niveaux de conscience seront établis. La résonance de ces différentes consciences vous offrira de nouvelles portes à explorer et, de nouveau, vous aurez sept portes par chakra et les couleurs correspondantes à maîtriser. Je vous ai parlé d’infini, mais cette notion existe sur votre sphère. Nul besoin de partir sur une autre planète pour la rencontrer et la vivre. La reconnaissance de cette civilisation interne correspond au premier niveau de la vie au centre de votre Terre ».

« Le Soleil du centre de la Terre est une porte à dimensions multiples comme votre Soleil externe. Il vous invite à découvrir tous les chemins de sa composition. Les premiers contacts entre ces humanités se feront par l’intermédiaire des voyages sur votre Kundalini. Quand vous serez vraiment installés dans votre volonté de servir fidèlement le but du Grand Constructeur, alors ils ouvriront leurs portes pour vous rencontrer ».-

« Leur lumière étant très soutenue, il vous faut grandir dans la vôtre pour soutenir sa brillance. Ils connaissent tout des particules et utilisent avec aisance la fusion atomique dans sa forme la plus évoluée. Constamment, ils surveillent vos apprentis sorciers, et ils interviennent parfois directement quand cela s’avère trop dangereux pour la planète. Leur action a sauvé plusieurs fois déjà la réalité de votre monde. Pourtant, c’est avec amour qu’ils vous soutiennent dans la difficile tâche expérimentale qui vous incombe. Tous les Êtres conscients et en accord avec les lois des univers reconnaissent que vous avez une multitude de difficultés à surmonter avant de pouvoir vous ancrer dans le Soleil Central ».

Vous ressentez cette accélération. Il y a des milliers d’années, d’abord votre corps spirituel et ensuite, votre corps mental, furent transmués par la lumière ; et durant l’ère des Poissons, vous avez transmuté votre corps émotionnel. La transmutation de votre corps physique a commencé le 14 mars 1994 et cela implique que votre corps relâche des antiparticules appelés miasmes. Tous, vous avez des miasmes dans votre corps, desquels vous devez vous libérer. Ce sont des masses  éthériques contenant des codes de maladies génétiques ou de vies antérieures et de maladies de votre vie présente, codes non effacés à cause des vaccins, lesquels ont empêché la mémoire de la maladie de se manifester puis, de s’effacer ; ou la mémoire de maladies que vous avez enfouies dans votre corps lorsque vous avez pris des antibiotiques, des produits chimiques ou subi des radiations alors que votre corps voulait se guérir au moyen de son propre système immunitaire ou en se laissant aller à la guérison totale par la mort. Les organisateurs galactiques (les Mayas) ont brillamment planifié l’ascension de la Terre par l’étude de la configuration et de la densité de votre corps émotionnel à compter de 3113 av.J.C. jusqu’à maintenant. Ils ont étudié ce qu’il vous faut accomplir en prochaine étape (vous libérer de votre corps physique) et ils savent que vous ne pouvez le faire qu’à l’aide de tous les pouvoirs de votre corps mental. Les Mayas sont toujours les guides durant ces périodes et ils savent exactement ce dont vous avez besoin pour votre ascension. L’ascension c’est votre ré-immersion dans le Paradis (ou Jardin de l’Éden) avec ouverture de votre mémoire stellaire. Dans son œuvre magistrale, Les Calendriers Mayas et Hunhab K’U, dix-sept calendriers sacrés mayas sont décrits (la plupart étant à court terme) et l’un de ces calendriers démontre un cycle pleiadien de cinquième dimension, le soleil décrivant une orbite autour d’Alcyone dans un cycle de 26,000 ans. Mon véhicule (Barbara Hand Clow) a remarqué que le cycle pleiadien et le cycle des dates de précessions sont tous deux de 26,000 ans et que la fin du calendrier maya et la date de précession du Verseau sont rapprochées. Robert Stanley (chercheur), dans son rapport sur la découverte de la ceinture de photons par satellites en 1991, commente ainsi :

« Ces excès de photons sont émis par le centre de la Galaxie…Notre système solaire entre dans cette région de la Galaxie à tous les 11,000 ans et la traverse pendant 2,000ans tout en complétant son orbite galactique de 26,000 ans. La façon dont les Pléiades voyagent en tant que groupe est quelque peu différente de celle des autres groupes d’étoiles de la Galaxie. L’étude du mouvement spécifique et du mouvement universel des étoiles a donné à penser à la plupart des anciens astronomes qu’Alcyone est le soleil central autour duquel tourne l’univers entier ».

« Le système solaire (de la Terre), les Pléiades et Sirius tournent autour du Centre galactique sur une orbite de 225 millions d’années. Il est possible que les astronomes ne puissent jamais pouvoir vérifier la relation entre notre Soleil, les Pléiades et Sirius. Alors, comment se fait-il que diverses peuplades indigènes éloignées l’une de l’autre clament une origine Sirienne ou Pléiadienne s’il ne s’agit pas d’anciens souvenirs du système stellaire auquel appartient notre soleil ? ».

A ce sujet, un fait qui a attiré de plus en plus l’attention depuis 1987 et qui fut décrit par José Arguelles, c’est l’activation de notre système solaire grâce au Rayon galactique de synchronisation. Ce processus a commencé il y a environ 5,100 ans et est entré dans sa phase optimale, 1987-1992, les 16 et 17 août 1987. Tous les peuples indigènes de la Terre se sont synchronisés avec ce rayon et les astronomes ont rapporté que le Centre galactique émettait de formidables énergies aux environs de cette date. La supernova 1987 était visible en février 1987 au moment où Arguelles et un groupe rituélique préparaient Palenque en vue de la Convergen ce harmonique. Il y a précession de la Terre dans le Verseau tous les 26,000 ans alors que chaque grand cycle maya se termine et recommence. Selon les cosmologies aztèque et maya, 2012 est, de plus, la fin d’un cycle de 104,000 ans, composé de 4 grands cycles mayas. Ceci coïncide avec le cycle des 4grands âges des aztèques, qui disent que la Terre entrera alors dans le 5ème monde. Ce cycle est aussi le terme d’une orbite galactique de 225 millions d’années depuis l’introduction des espèces reptiliennes sur Terre. Moi, Satya, puis vous dire que l’énergie du Rayon de Synchronisation galactique de 1987 a provoqué une nouvelle fréquence dans la ceinture de photons, permettant ainsi au système des Pléiades de mettre en place un nouveau plan pour la prochaine étape d’évolution au-delà du mode reptilien. John Jenkins a définitivement établi que la fin du calendrier se situe au solstice de l’hiver2012 lorsque le Soleil rejoint le point de traverse entre l’écliptique de la Terre et l’Équateur galactique. Jenkins a même commenté que cette rencontre est le message décrit sur le couvercle du sarcophage de Votan à Palenque. Comme les Pleiadiens l’ont dit, à la fin du grand calendrier en2012, l’intelligence biologique se répandra dans toute la Galaxie grâce à cette autoroute d’information-lumière. C’est comme si les bandes de photons stimulent la rencontre des antiparticules cachées partout dans la Galaxie, alimentant et augmentant ainsi la force photonique. Les Mayas savaient que la purification du corps émotionnel et, ultérieurement, du corps physique, éveillerait l’intégrité biologique. Ils ont vu à quel point les émotions faussées nuisent à l’intégrité biologique lorsque cette distorsion fut illustrée devant eux par Cortez et ses troupes. Ils ont été capables de regarder le dieu dans les yeux et, alors, ils furent sacrifiés par les espagnols. Les Mayas sont maintenant des quanta de lumière qui persuadent de plus en plus de gens de cesser d’abuser de la Terre. Ils sont prêts à diriger la planète lors du saut critique de 2012. Rien ne subsistera, dans la ceinture de photons, sous une forme de 3ème dimension à moins de pouvoir faire le saut des 9 dimensions. Oui, c’est vrai mais tout ceci se produit assez lentement pour vous permettre d’accélérer la vibration de votre corps de façon à vous synchroniser avec la ceinture. Si vous choisissez d’activer le niveau vibratoire de votre corps, vous trouverez l’accès à l’énergie purificatrice dans votre colonne vertébrale ; vous déclencherez le système électrique de votre corps et le karma dont vous avez besoin pour provoquer des collisions! Les photons qui se frappent éveillent le magnifique serpent replié sur lui-même dans votre chakra-racine.

« THE PLEIADIAN AGENDA »

Origine du texte : « The Pleiadian Agenda » de Barbara Hand Clow.Source 

  Traduction libre de quelques extraits tirés du chapitre « La ceinture de photons ».

 

Publié dans Channeling, Nouvelle TERRE | Pas de Commentaire »

COMPRENDRE LE SYSTEME DE DIEU – HUMAIN

Posté par othoharmonie le 5 octobre 2013

COMPRENDRE LE SYSTEME DE DIEU - HUMAIN dans Channeling kryeon6

Kryeon

Salutations, très chers, je suis Kryeon du Service Magnétique.

C’est un endroit sûr. Même avant que nous commencions l’enseignement, je souhaite annoncer que c’est un endroit sûr, un endroit sûr. Si vous choisissez d’ouvrir votre coeur, en ce jour, aucune chose négative ne viendra vous attaquer. Vous êtes assis avec la famille. Permettez que l’énergie de cet endroit coule en vous, afin d’obtenir une meilleure compréhension, car ce que nous nous proposons de faire est complexe. J’ai demandé à mon partenaire de transcrire l’enseignement de ces deux jours et de le réunir en une leçon. C’est un enseignement avancé qui sera présenté devant un groupe de Phares de Lumière qui sont prêts à entendre ces choses. En réalité c’est de l’information de base, mais ça va en profondeur. Nous commençons à créer une série au sujet du système et de son fonctionnement.

L’attribut le plus mal compris de Dieu est la manière dont un être humain fonctionne avec l’Esprit. C’est un gros point de frustration, et les Phares de Lumière ont souvent le sentiment d’être bloqués. Ils ne comprennent pas le système de communication et ils ne savent plus quoi faire. Ils ne savent même pas « Qui » ils sont ! Ils sont assis là, attendant une chose invisible provenant d’un endroit quelconque. Le système de Dieu est ainsi… Le saviez-vous ? Depuis que vous êtes dans la 3-D, le système est incompatible avec vous. Alors, voici comment nous allons procéder. Au cours de cette première session, celle d’aujourd’hui, nous allons parler de la physique du système – la confusion. Au cours de la session de demain, nous expliquerons comment travailler avec le système, et nous vous donnerons des exemples. Ces deux jours d’enseignement seront considérés comme une seule leçon. Le système de Dieu est complexe, n’est-ce pas ?

Le système de Dieu

Commençons par le commencement. Selon vos statisticiens, 85 pour cent ou plus, de la population mondiale de cette planète appartient à un système de croyances quelconque au sujet de Dieu. Peu importe où ils sont sur la planète, ils croient en Dieu, même si ces systèmes de croyances et ces organisations sont toutes différentes les unes des autres. Donc, la majeure partie de la population pense ou ressent qu’il y a quelque chose de plus. L’on pourrait également dire que 85 pour cent ou plus de la population mondiale recherche Dieu sur une base individuelle.

Ceci fait surgir quelques questions dans le décor. Pourquoi se faire du souci à chercher Dieu ? Avez-vous peur de Dieu ? Non. Les Humains n’ont pas peur de rechercher Dieu. L’ Être Humain veut savoir, connaître et comprendre. C’est sa nature innée et instinctive. Dès qu’un Humain [ange incarné] arrive à un certain âge, il se pose indubitablement des questions au sujet de Dieu ou d’une divinité quelconque. Parfois il entreprend une recherche, et d’autre fois il laisse tomber, pour éventuellement la reprendre plus tard. Béni soit l’Être Humain qui cherche Dieu selon sa propre vérité… Même s’il se retrouve dans un édifice particulier, en train de chanter des cantiques ou en état d’adoration, avec des doctrines de fabrication humaine. En effet, ces doctrines sont honnêtement basées sur la recherche de Dieu. Ceci ne constitue pas un jugement envers vos soeurs et frères, car ils aiment Dieu tout autant que vous.

Ensuite il y a « vous ». Vous qui constituez une sorte de « bande à part ». Vous qui venez dans un endroit comme celui-ci ou qui êtes en train de lire ces lignes. Vous les « ésotériques ». Vous qui regardez en vous-mêmes et qui dites, « Il doit certainement y avoir plus que les doctrines ou religions humaines. » Comment vous dire que vous cheminez sur un sentier qui est au-delà de votre 3-D, au-delà de votre limitation ou réalité humaine ? Comment vous dire que vous osez aller au-delà de votre compréhension et de votre zone de confort 3-D ?

Donc, les premières questions qui vous viennent à l’esprit, sont, « Qui Suis -Je ? Qui Suis -Je dans la vastitude de l’Univers ? Que dois-Je faire ? Comment dois-Je Être ? Par où commencer ? » Ce sont des questions très pertinentes, sauf qu’il est difficile d’y répondre pendant que vous êtes sous le voile de l’incarnation. Les réponses ne peuvent pas être comprises par la logique ou par l’intellect, mais c’est ce que vous voulez, dans votre perception 3-D. En ce moment, vous êtes des créatures limitées à la 3-D, et vous vous attendez à ce que la réalité de Dieu soit comme la vôtre. La vérité est que, vous êtes sur le point d’entreprendre une recherche inter-dimensionnelle d’une partie de vous-mêmes. Voilà pourquoi nous ne pouvons pas répondre adéquatement à vos questions, puisque vous êtes rendus à un questionnement inter-dimensionnel. Voilà d’où proviennent la plupart de vos frustrations. Vous êtes plus loin que la recherche de Dieu dans l’arrangement conventionnel 3-D.

L’enseignement peut être présenté de plusieurs manières. La vedette du message d’aujourd’hui est une petite créature… Une fourmi. Une mission lui a été confiée. Toutes les autres fourmis lui ont demandé de trouver le visage de Dieu, et elles savent intuitivement que le visage de Dieu est quelque part. Donc, notre vedette part en voyage, afin d’accomplir sa mission. Elle se retrouve sur une peinture géante qui est aussi grande qu’un mur. Cette peinture est le visage de Dieu, et elle est magnifique. Les couleurs sont vibrantes, le visage est joli, elle semble si réelle que l’on pourrait presque l’escalader, mais la fourmi n’a aucune idée de tout ceci. Tout ce qu’elle sait, après avoir avancé un pas après l’autre, c’est qu’il y a beaucoup de couleurs sous ses pieds. Peu importe le trajet parcouru sur cette peinture, elle ne sait toujours pas à qui ou à quoi le visage de Dieu peut ressembler. Elle est trop petite pour avoir une vision globale de la peinture. C’est pourquoi elle perçoit seulement des parties du puzzle, dans son cheminement.

Ensuite, elle revient chez elle et dit aux autres, « J’ai marché et j’ai marché. J’ai touché le visage de Dieu, mais il y a seulement une couleur. Toutefois, si je poursuis ma marche, je réalise que la couleur change. » Par conséquent, la réalité de ces fourmis est que le visage de Dieu change constamment de couleur. La fourmi ne pouvait pas avoir une vision globale du visage de Dieu, n’est-ce pas ? Sur la scène 3-D de l’humanité, vous pouvez seulement discerner ou percevoir Dieu avec des hypothèses et des suppositions.

Voici une affirmation importante : Dieu n’est pas dans votre cadre du temps. « Eh ben ! Kryeon, nous connaissons mieux que ça. Nous savons que Dieu est intemporel. C’est ce que tu nous as enseigné au cours de toutes ces années. » Alors, pourquoi n’ agissez-vous pas en conséquence ? Lorsque vous demandez quelque chose, pourquoi êtes -vous profondément désappointés de constater qu’elle n’arrive pas dans votre cadre de temps ? Plusieurs tapent du pied, en attendant la livraison de ce colis qu’ils ont commandé auprès de Dieu. Vous pensez que l’horloge de Dieu est la même que la vôtre, n’ est -ce pas ? Ce n’est pas le cas. Si ce que je vous dis est vrai, qu’ allez-vous faire de cette connaissance ? Quand deviendra -t-elle compréhensible et sensée ? Nous en reparlerons demain.

Parfois, vous pensez que Dieu vous ressemble ! Nous en avons déjà parlé. Les humains peignent un visage humain qui représente Dieu. Les anges sont les êtres les plus sacrés et les plus inimaginables qui soient. Ils vont et viennent dans leur miraculeuse forme inter-dimentionnelle, et vous continuez à peindre leur visage sous une forme limitée à deux dimensions. Vous leur donnez un corps physique et des ailes, vous leur donnez un nom, et vous dites, « C’est un ange. Il ressemble à Dieu. » Non, ce n’est pas le cas… Cet ange ressemble à vous !

Il y a aussi des Phares de Lumière qui disent, « Nous savons très bien que Dieu ne ressemble pas aux Êtres Humains. » Ah, oui ? Alors, montrez-moi une peinture qui représente le Dieu de vos pensées. Il y en a très peu, puisque vous ne pouvez pas peindre un être inter-dimensionnel. Vous pensez que Dieu est linéaire. Votre manière de traiter avec le processus du système est quelquefois très linéaire. Si vous êtes malades, vous pensez qu’il suffit d’aller voir un guérisseur qui va faire le travail pour vous. Cela ne fonctionnera pas, car vous devez vous impliquer – vous mouiller. Vous devez nager avec l’Esprit, dans l’énergie de guérison.

Vous devez coopérer avec votre divinité intérieure qui est le visage de Dieu. Que dites-vous de ceci ? « Le pouvoir de guérison réside en moi-même. Si jamais une maladie commence à se manifester, je vais immédiatement la guérir par moi-même. Je peux même en arriver à guérir le déséquilibre avant qu’il ne se manifeste dans mon corps physique. Dans ce cas, je ne serai plus jamais malade. » Vous pourriez me dire, « Quoi ? C’est insensé ! Kryeon, aide-nous à comprendre. » En effet, je vais faire de mon mieux, mais vous devez laisser aller l’idée que Dieu est comme vous qui percevez en 3-D. Votre réalité 3-D n’est pas la réalité de Dieu.

Et c’est ainsi.

Kryeon

Canalisation SOURCE : http://www.kryon.com/menuKryon/menuKryon.html

Publié dans Channeling, DIEU | Pas de Commentaire »

LE POINT DE VUE SPIRITUEL d’un médium sur la famille et les relations personnelles

Posté par othoharmonie le 5 octobre 2013

LE POINT DE VUE SPIRITUEL d’un médium sur la famille et les relations personnelles dans LECTURES Inspirantes images-9

Rien ne nous affecte plus profondément, nous trouble davantage, nous frustre, nous comble de joie ou nous brise, comme les liens qui nous unissent aux gens qui partagent notre vie. Au moment où nous parvenons à nous faire croire que les relations personnelles ne valent pas tous les efforts que nous y investissons, nous assistons à des funérailles et prenons conscience que la façon dont nous avons aimé est tout ce dont les gens parlent après notre mort. […]

En toute franchise, il n’y a pas de meilleure preuve que je suis incapable de m’appliquer à moi-même mes dons médiumniques que la question des relations personnelles. Tous les problèmes de relations personnelles se règleraient d’eux-mêmes si tout le monde suivait ce simple et sage conseil, comme nous le faisons tous dans l’AU-DELA. Toutefois, si la vie sur terre était aussi simple et parfaite, personne ne se donnerait la peine de quitter l’Au-delà pour venir ici-bas. Nous avons tous un plan de vie à suivre, des erreurs à commettre et des connaissances à acquérir, et rien n’est plus difficile que de laisser à nos descendants un monde meilleur, sans pour autant nous sacrifier pour y arriver. […]

Je sais qu’il est tentant d’accuser les autres pour tous nos problèmes personnels, et regardons les choses en face, parfois ils le méritent. Mais parfois, ils ne le méritent pas. Après tout, nous sommes les auteurs de notre plan de vie et les seuls responsables de nos actions. Donc rappelez-vous ceci ; plus nous prenons nos responsabilités, plus nous améliorons nos chances de vivre des relations harmonieuse.

AMES SŒURS ET ESPRITS APPARENTES

[…] Si je mettais la main sur l’imbécile qui a lancé cette rumeur ridicule que nous sommes sur terre pour trouver l’âme sœur, je lui mettrais mon pied au derrière. Ce n’est pas vrai. Les chances pour que cela se produise sont infinitésimales. Et même si nos chances étaient meilleures, il n’y a pas de raison pour que cette âme sœur soit forcément notre conjoint ou notre amoureux….

Bien des gens semblent déçus lorsque je leur annonce que la recherche de l’âme sœur est un mythe, un peu comme si je les privais de leur conte de fées préféré. Ce n’est pas le but que je recherche, croyez-moi. Abandonner l’idée qu’il existe quelque par tune personne qui serait notre âme sœur et que notre but est de la retrouver peut s’avérer une expérience absolument libératrice. Rien ne m’attriste davantage que ces clients qui acceptent de se laisser abuser par leur conjoint parce qu’ils confondent l’intensité émotionnelle et leur relation avec ce qu’ils croient être les sensations que l’on éprouve en présence d’une âme sœur. Il m’arrive même de rencontrer des clients heureux en ménage qui me confient que leur plus grand échec aura été de ne pas avoir su trouver l’âme sœur. L’expression âme sœur est utilisée à toutes les sauces, pour parler d’un engouement passager, camoufler nos désirs sexuels, et même excuser différentes formes de harcèlement, d’obsession et de violence conjugale. Peut-être serait-il utile préciser ce qu’est vraiment une âme sœur.

Nous avons été créés avec un esprit possédant les caractéristiques mâles et femelles, afin de pouvoir nous incarner en homme ou en femme au cours de notre existence. Je n’ai d’ailleurs jamais rencontré personne qui ait toujours été un homme ou toujours été une femme.

Nous avons aussi été créés avec un esprit « jumeau identique » dont les caractéristiques mâles et femelles sont essentiellement le reflet des nôtres. Cet esprit jumeau identique est notre véritable âme sœur. Notre âme sœur n’est pas plus notre autre moitié, que nous ne sommes l’autre moitié de notre âme sœur. Je ne me considère pas comme la moitié d’une personne. Et vous ? Je ne vois pas ce qu’il y a de romantique dans l’idée que nous sommes tous des moitiés de quelqu’un. Si je ne suis pas la moitié d’une personne, et que vous n’êtes pas la moitié d’une personne, pourquoi diable perdrions-nous une minute de notre temps, voire toute une vie, à chercher cette « autre moitié » qui n’existe même pas et dont nous n’avons nul besoin puisque de toute façon nous sommes complets ?

Dans l’AU-DELA, nous nous sentons probablement plus proches de notre âme sœur que de tout autre esprit, mais nous ne somme spas des jumeaux siamois pour autant. Nous avons des amis et des intérêts différents, nous ne faisons pas le même travail, nous ne poursuivons pas les mêmes études, et par-dessus tout, nous avons chacun notre propre identité. Avec notre âme sœur, nous partageons les plus intime de tous les amours – un amour inconditionnel, libre et libérateur – et jouissons d’une compréhension mutuelle que seuls les jumeaux identiques peuvent connaître. Comme tous les esprits dans l’AU-DELA, chacune des âmes sœurs peut choisir de venir au monde sur terre pour entreprendre une nouvelle existence. Elles ne peuvent venir qu’une ou deux fois. Peut-être vont-elles ressentir le besoin de revenir encore et encore – je suis heureuse de vous annoncer que j’en suis à ma cinquante-quatrième et dernière vie. Mais comparées à l’éternité, même ces années de vie équivalent environ à une minute et demie.

Ce qui nous amène à poser une question évidente ; quelles sont vos chances de venir sur terre ne même temps que votre âme sœur ?

Pourquoi le voudriez-vous puisque vous passez tout votre temps ensemble dans l’AU-DELA, et que cette expérience que l’on appelle la « vie » n’est rien de plus qu’un bref séjour loin de LA MAISON ?

Sans parler des probabilités que vous ayez environ le même âge, que vous viviez relativement près l’un de l’autre afin que vous puissiez vous croiser un jour ou l’autre, et que vous soyez chacun d’un sexe différent afin que vous puissiez former un couple, ce qui semble être la priorité des priorités lorsqu’il s’agit du mythe de l’âme sœur.

Alors, je vous en prie, cessez de vous tracasser et de chercher cette âme sœur qui, au moment où vous lisez ces lignes, s’amuse probablement dans l’AU-DELA en attendant votre retour à La Maison. Ne vous mettez pas toute cette pression, car vous risquez d’être déçu. Ne vous cramponnez pas à une relation de dysfonctionnement parce que vous croyez, à tort, qu’il s’agit de votre âme sœur et que vous devez vivre ensemble, même si cette vie est misérable. Ne dévaluez pas une relation parfaitement saine parce que vous avez l’impression que votre partenaire n’est pas votre âme sœur. N’allez pas croire qu’il n’y a qu’une seule personne sur terre qui vous est destinée – quelle pensée déprimante ! Et je ne veux surtout pas qu’un sentiment d’échec vienne vous hanter plus tard parce que vous n’avez pas troublé quelqu’un qui n’a ici-bas jamais été là, quelqu’un que vous allez bientôt retrouver de toute façon, sans faire le moindre effort, si vous patientez encore quelques « minutes », le temps de retourner à La Maison dans cette incarnation.

Toutefois, au cours de votre vie, vous rencontrerez un certain nombre d’esprits apparentés – des esprits que vous avez connus au cours d’une ou plusieurs vies passées. Je suis sûre que vous avez déjà ressenti cette impression instantanée de familiarité, bonne ou mauvaise, que provoque la rencontre avec un esprit apparenté. Parfois cette impression instantanée sert de tremplin à une nouvelle existence commune, en tant qu’amis, amants, époux ou membres de même famille. Mais parfois vous feriez peut-être mieux de vous enfuir le plus rapidement et le plus loin possible. « 

 Je connais une personne qui était mariée à un homme qu’elle était convaincue d’avoir connu dans une autre vie. Elle avait raison – dans une vie passée, cet homme l’avait condamnée à mort durant la chasse aux sorcières de Salem. Dans cette vie-ci, elle essayait encore de le convaincre qu’elle était une bonne personne, ce qui ne fait pas de doute, et lui, de son côté, continuait à lui assure qu’il n’en était rien et trouvait le moyen de dénigrer tout ce qu’elle faisait.

Ce qui m’amène à parler des karmas, un autre sujet qui me met en rogne, car bon nombre de gens se méprennent sur leur sens et finissent par endurer des situations insupportables,  puisque après tout, il s’agit de « leur karma ».

Dans l’exemple que je viens de mentionner, il y a ceux qui diraient qu’il en va du karma de la personne de vivre vie après vie jusqu’à ce qu’elle soit finalement « acquittée » par son ancien bourreau. Et moi, je dis que c’est ridicule. Pourquoi devrait-elle perdre plusieurs existences à vivre dans la misère pour obtenir éventuellement l’approbation de cette personne ? Les choses ne fonctionnent pas ainsi !

Les karmas ne veulent dire qu’une chose : « une expérience de vie équilibrée ». Lorsque vous élaborez votre plan de vie dans l’AU-DELA, vous savez sur quoi vous avez travaillé et ce que vous avez appris au cours de vos vies passées, afin que votre nouveau plan de vie corresponde à ce que vous avez encore besoin d‘expérimenter. Rien ne vous est imposé. C’est vous qui décidez, en fonction de vos propres objectifs pour cette vie que vous êtes sur le point d’entreprendre. Donc, si certains prétendent que le karma est d’obtenir l’approbation de qui que ce soit, je peux tout aussi bien dire que son karma est d’apprendre à regarder droit dans les yeux l’homme de l’exemple et lui dire : Qui se soucie de ce que tu penses ?

Pour ma part, je crois que les concepts qui sont trop compliqués et alambiqués pour nous nourrir et nous inspirer spirituellement et enrichir nos vies ne sont d’aucune utilité. Si vous voulez une façon simple, authentique et fructueuse d’utiliser le terme karma, en voici une que je vous recommande chaleureusement. Je faisais la file à l’épicerie pour passer à la caisse avec trois articles. La femme devant moi avait un panier bien rempli. Elle remarqua que j’avais pratiquement les mains vides et eut la gentillesse de m’inviter à passer devant elle. Je lui assurai que je n’étais pas pressée, et qu’après tout, elle était là avant moi. Elle me répondit : »je vous en prie, allez-y. C’est bon pour mon karma ».

Très bien. Je la remerciai et passai devant.

Voilà ce que j’appelle une saine approche, une approche dont nous pouvons vraiment nous servir. Je ne peux pas vous dire à quel point j’ai apprécié son geste, non pas parce que cela m’a fait sauver du temps à l’épicerie, mais parce qu’elle a su trouver une application simple, pratique et humaniste à ce mot qui est si souvent mal compris qu’il fait parfois plus de mal que de bien.

————–

Lorsqu’il est question de relations personnelles, ne vous laissez pas distraire par ces histoires de karma ou d’âme sœur. Je sais qu’à première vue cela peut sembler romantique d’être réuni à une personne que vous avez connue dans une autre vie, à une autre époque, et dans d’autres lieux. Mais rappelez-vous la « sorcière de Salem » et son mariage malheureux. Ne vous arrêtez pas à ce genre de chose pensez un peu à tous les gens que vous avez connus dans cette vie – pas seulement les gens dont vous êtes proche, mais aussi toutes vos connaissances. Multipliez ce nombre par le nombre de vies que vous avez vécues. Si vous ne connaissez pas ce nombre, prenez le mien – cinquante-quatre. Ajouter à cela tous les esprits dont vous avez fait la connaissance dans l’AU-DELA, mais que vous n’avez jamais croisés sur terre (probablement des milliers d’esprits, pour avancer une estimation prudente). Vous allez rapidement vous rendre compte qu’il n’est pas si extraordinaire de tomber sur des esprits familiers au cours d’une vie. Il serait beaucoup plus étonnant de ne jamais en rencontrer.

C’est pourquoi, lorsque vous êtes frappé par cette impression de familiarité, il est normal d’y répondre. Je vous recommande d’ailleurs de toujours être sur vos gardes – psychiquement parlant. Mais inclure ou exclure des gens de votre vie parce que vous avez l’impression de les avoir connus lors d’une vie passée n’est pas une bonne chose. Certaines personnes, connues au cours de vies passées, voudront croiser votre chemin précisément pour vérifier si vous avez appris à vous tenir loin d’elles. De plus, peu importe le nombre de gens que vous connaissez déjà, je peux vous garantir qu’il y a dans le monde des êtres fascinants qui méritent qu’on fasse leur connaissance même si c’est pour la première fois.

Extrait du livre : Aller-retour dans l’Au-delà    de Sylvia Browne aux éditions Ada 

Publié dans LECTURES Inspirantes, Nouvelle conscience | Pas de Commentaire »

SYNERGIE : reformulation – église Novus Spîritus

Posté par othoharmonie le 5 octobre 2013

SYNERGIE : reformulation – église Novus Spîritus dans LECTURES Inspirantes images-a

Lorsque votre pouvoir se joint au pouvoir des autres pour atteindre un plus grand bien, vous pouvez créer, avec la bénédiction de Dieu, un phénomène appelé synergie, l’une des plus grandes sources de magie et de miracles sur terre. Selon Le Petit Robert, la synergie est « une action coordonnée de plusieurs organes, une association de plusieurs facteurs qui concourent à une action, à un effet unique ». Comment ont-ils réussi à présenter quelque chose d’aussi passionnant de manière aussi ennuyeuse, je n’en sais rien ! Mais si vous remplacez le mot organes par personnes, le mot effet par pouvoir, cette définition y gagne beaucoup. Voici donc la définition remodelée ; La synergie – ou synergisme – est l’action coordonnée de plusieurs personnes, qui ensemble, concourent à une action dont l’effet est plus grand que la somme de leurs pouvoirs individuels. 

Imaginons que nous réunissons une centaine de personnes dans une pièce dans un but commun, et que sur une échelle de 1 à 10, tout le monde obtient un 10 quant à leur foi en ce but. Un simple calcul mathématique va démontrer que la somme totale des « fois » dans cette pièce équivaut à  1000. Mais grâce à la synergie – le pouvoir de toutes ces croyances réunies – le total est plutôt de 100 000 ou de 1 000 000. La synergie est un processus qui s’alimente de lui-même et dont les résultats ne sont rien de moins qu’extraordinaires. 

C’est grâce à la synergie si j’ai pu fonder mon église, Novus Spiritus, une église qui est encore aujourd’hui en pleine croissance, car nous n’avons jamais perdu de vue notre but ultime : le plus grand bien. Notre but commun est beaucoup plus important que nos personnes, moi y compris. Notre église ne compte pas des milliers de membres tournés ver moi, mais des milliers de membres et moi tournés vers Dieu. Ensemble, notre pouvoir excède la somme de nos pouvoirs individuels. Novus Spiritus est passé de cinquante à plus de cinq mille membres en suivant toujours cette règle stricte ; nous n’essayons jamais de recruter et de convertir qui que ce soit. Sans faire de bruit, nous aidons inlassablement les sans-abri et les malades, notre action collective dépassant de loin ce que nous aurions pu accomplir individuellement, et tout cela grâce à la synergie, alimentée par la présence active de Dieu parmi nous. Et je dois dire que la magie et les miracles que nous avons pu créer ont de loin dépassé toutes nos espérances. 

Bien sûr, les croyances au cœur de l’église Novus Spiritus reposent sur une combinaison de différents pouvoirs synergiques remontant très loin dans le temps, y compris jusqu’à l’époque du Christ et de ses disciples, époque où treize hommes ont su former une synergie éternelle. Et puis, il y a les chaînes de prières. 

N’allez pas croire que la synergie fonctionne uniquement si elle sert au but religieux. Le plus grand bien peut prendre diverses formes – allant de John Walsh, qui a su créer une synergie nationale grâce à son émission America’s Most Wanted, aux fondateurs des organisations charitables pour la défense des victimes, des enfants ou des animaux, aux divers groupes comme les Alcooliques Anonymes, Narcotique Anonyme ou Al-Anon. Tous ces groupes sont supérieurs à la somme de leurs parties, et grâce à eux, il se produit tous les jours des miracles. 

Plus vous y pensez, plus vous en parlez et plus vous contribuez à leur manifestation, plus ils se produiront fréquemment dans votre vie.  Je ne vous souhaite rien de moins, et j’espère que ce chapitre vous aidera à les attirer dans votre vie, et que Dieu vous guidera doucement vers eux.

Extrait du livre : Aller-retour dans l’Au-delà  de Sylvia Browne aux éditions Ada 

 

Publié dans LECTURES Inspirantes | Pas de Commentaire »

TOUT SUR L’AURA

Posté par othoharmonie le 2 octobre 2013

 

 TOUT SUR L’AURA dans APPRENDS-MOI images-14

Pour une lecture à votre rythme, version .pps sur le site : www.lapetitedouceur.org / Une aura pure et lumineuse est un gage de bonheur. Découvrez deux méthodes qui vous aideront à la renforcer.

 Qu’est-ce que l’aura_Partie 1 

Image de prévisualisation YouTube

L’aura, notre ultime protection_Partie 2 

Image de prévisualisation YouTube

 

 Comment purifier notre aura_Partie 3 de 3

Image de prévisualisation YouTube

 

 

fleche-a-droite dans Etat d'êtreVenez nous rejoindre sur le forum http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans APPRENDS-MOI, Etat d'être | Pas de Commentaire »

le lâcher prise

Posté par othoharmonie le 2 octobre 2013

le lâcher prise dans Etat d'être lacher-prise

Le lâcher prise est directement lié à la confiance que vous pouvez avoir par rapport à la Vie, aux gens… Lâcher prise c’est accepter de perdre le contrôle que vous pouvez avoir sur votre environnement mais aussi sur des pensées et même votre passé. C’est ne plus embrasser les événements ou les gens de façon tendue et ferme mais au contraire saisir les choses de façon décontractée et laisser aller ce qui n’est pas utile pour vous. 

Arriver à décharger des bagages trop lourds pour vous, c’est vivre de façon plus légère. C’est accepter de mener une existence dans la confiance. A quoi cela sert-il de se faire du soucis pour quelque chose qui n’est pas encore arrivé ? Il s’agit donc de voir clair en soi, en sa vie pour appréhender les événements de façon sereine.

Il y a beaucoup trop de fardeaux en vous et au niveau physique cela se ressent pour vous. Vous en avez plein le dos ? Mais cela se voit, au niveau énergétique nous voyons vos soucis s’accumuler. Alors lâchez, lâchez ce qui n’est plus utile pour votre avancée. Le plus dur pour vous est d’arriver à faire confiance avant de savoir ce qui sa se passer. C’est pourtant cela la vraie confiance. Il ne s’agit pas d’être inconscient mais de vivre dans une athmosphère de confiance. C’est ressentir au fond de soi, au fond de son être spirituel et physique la confiance qui vous habite. Car elle est là mais trop souvent confinée derrière vos peurs.

Lâcher prise est une notion que la plupart d’entre vous accepte facilement car vous vous rendez compte du bienfait qu’elle procure. Mais vous avez aussi du mal à la mettre en pratique. Comment faire ? Lorsque vous êtes confrontés à des problèmes dont vous n’avez pas la solution voilà ce que je propose pour lâcher prise : dites-vous que vous êtes conscient de votre problème, que vous avez envie de le régler. Dites à l’Univers ce que vous venez de vous dire à vous-même et rajoutez « non seulement je te fais part de mes soucis mais en plus je te les offre ». Oui, n’ayez pas peur d’offrir vos soucis ou problèmes à l’Univers ou la Lumière. Faites-en un cadeau. Si dans votre vie actuelle vous vous sentez bloqués, alors déchargez-vous de ce poids en l’offrant à la Lumière tout en lui demandant de l’aide c’est-à-dire la solution à votre problème. Mais n’attendez pas quelque chose de précis, soyez réceptifs, ouverts à n’importe quel signe. Pour cela il ne faut pas attendre quelque chose de spécial, vous verrez bien le moment venu mais ayez confiance en ce don que vous faites à l’Univers car, même si ce sont des soucis, vous donnez de l’Amour, vous donnez de vous-même.

Ensuite faites vraiment confiance en la Lumière, la Vie vous amènera toujours des événements qui sont en relation avec ce que vous êtes, avec les actes et événements passés donc en faisant un don d’Amour à un moment donné, vous ne récolterez que de l’Amour dans votre futur. Mais faites un vrai don, celui qui est total. Si vous lâchez votre problème, faites-le complètement. L’important est la circulation d’énergies ou le fait que les événements de votre vie bougent et si vous êtes dans une perspective d’Amour et de lâcher prise, vous serez plus disposés à recevoir de l’Amour en retour. C’est pour cette raison que le lâcher prise est important car c’est ce qui permet l’échange d’énergies, un échange de Lumière même si vous n’en n’êtes pas spécialement conscient. Confiez vos problèmes que vous ne pouvez pas résoudre à la Lumière et vous vous soulagerez d’un grand poids !

Article 89 © GDL – source-lumiere.net – 2002-2008 

 

Venez nous rejoindre sur le forum http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans Etat d'être, Travail sur soi ! | Pas de Commentaire »

Je suis Dieu..et vous aussi !

Posté par othoharmonie le 2 octobre 2013

 - France Gauthier -

 

 Je suis Dieu..et vous aussi ! dans DIEU telechargement-9

 Lilou Macé :  » Pour ceux qui ne me connaissent pas, j’ai été journaliste et animatrice à la télé, et je suis aujourd’hui auteure de plusieurs livres sur la spiritualité, en plus d’enseigner en ateliers et en conférences ce que j’ai intégré de mes recherches et expériences depuis 11 ans. En fait, tout ce qui touche à la Conscience humaine me passionne.

Mon propre « réveil » de Conscience s’est produit un peu malgré moi en 2002 quand j’ai vécu une expérience transcendante grâce à une médium qui communique avec les personnes décédées (mon premier bouquin raconte en détails cette histoire, voir On ne meurt pas dans la section Livres). La populaire animatrice Claire Lamarche m’avait alors envoyée en « mission » pour tester les facultés psychiques de cette femme dans le but de produire une émission d’une heure, diffusée à l’époque à TVA. Très sceptique au départ, j’ai été rapidement ébranlée par les révélations de la médium au sujet de mon père décédé alors que je n’avais que 14 ans. Il ne m’en fallait pas plus pour amorcer une quête de vérité qui m’a menée à lire des centaines de livres et à faire plus de 200 entrevues avec des gens qui ont vécu toutes sortes d’expériences hors du commun, comme des EMI (expérience de mort imminente) ou encore des éveils à leur médiumnité. De plus, j’ai interviewé une vingtaine de scientifiques qui s’intéressent à ces phénomènes, principalement aux USA, mais aussi quelques-uns au Québec et en Europe.
À travers ces rencontres, j’ai personnellement expérimenté de multiples communications avec des personnes décédées ou des guides, des régressions dans des vies antérieures et des guérisons psychiques renversantes, sans compter que j’ai développé en cours de route ma propre médiumnité. Toute cette quête m’a aussi poussée à écrire plusieurs bouquins, à donner des conférences et à enseigner l’écriture inspirée, comment intégrier la maîtrise au quotidien et créer l’abondance dans nos vies à tous les niveaux (voir Conférences et Ateliers). » –

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 source http://www.francegauthier.ca/biographie/ 
Interview enregistrée à Montréal au B&B Atmosphèrehttp://www.atmospherebb.com/

LA TÉLÉ DE LILOU ©2013
WebTV http://www.lateledelilou.com 
Facebook http://ww.facebook.com/frlilou 
Twitter http://www.twitter.com/frlilou 
Défi des 100 jours http://www.defides100jours.com 

Donations http://www.lateledelilou.com/Faire-un… 
Suggestions http://www.lateledelilou.com/forms/Su.

Publié dans DIEU, SPIRITUALITE c'est quoi ?, Travail sur soi ! | Pas de Commentaire »

MEDITATIONS GUIDEES à expérimenter

Posté par othoharmonie le 1 octobre 2013

 

 

Élever votre taux vibratoire par une Connexion à la Source Divine

Image de prévisualisation YouTube

Cette méditation est conçue pour vous aider à:

* Élever votre vibration à 1 000 Hz
* Vous connecter à l’énergie du Créateur et de la Source
* Vous libérer des fréquences négatives et des blocages
* Vous souvenir de votre essence véritable
* Recevoir des fréquences supérieures et l’énergie universelle 

MEDITATIONS GUIDEES à expérimenter dans DIEU telechargement-2Caroline Cory enseigne l’étude de la Conscience, la spiritualité et la médecine énergétique. Elle a créé la Méthode OMnium d’Apprentissage et de Guérison. L’expérience de Caroline avec les mondes de la Conscience, de la spiritualité et de la médecine énergétique a commencé dès l’âge de cinq ans, lorsqu’elle a spontanément accédé à une puissante source d’énergie divine. Sa capacité de discerner avec précision l’énergie subtile s’est affirmée avec le temps et elle a finalement réussi à en identifier la nature et la localisation, à savoir, la Source de toutes les formes d’énergie au centre de l’Univers local. Depuis ce lieu, elle put alors percevoir et ramener d’autres informations relatives au plan du multi-univers, à la structure cosmique de la conscience, la configuration universelle du corps physique humain, la conscience humaine et sa mémoire cellulaire, et la construction mentale de la réalité terrestre.

Caroline a aussi compris que cette ouverture spontanée à la Source était due à une harmonisation et une accélération vibratoires de ses canaux cérébraux et de ses champs énergétiques. Cette compréhension lui a permis d’acquérir une parfaite maîtrise de cette faculté, et ensuite de pouvoir enseigner aux autres ce processus.

Caroline propose actuellement un télé-enseignement, des séminaires sur l’Internet et des réunions publiques. Sa méthode d’enseignement originale repose sur le transfert d’énergie et l’expérience; elle traite d’un grand nombre de sujets, entre autres: Maîtrise de l’esprit, Harmonisation spirituelle et Connexion à la Source, Perception de l’énergie subtile, Traitement des blocages et déséquilibres physiques et mentaux. Elle dirige également des séances de traitement collectif sur l’Internet, touchant près d’une centaine de pays et des milliers de gens aux quatre coins du globe. Ces derniers font part régulièrement de leur profonde transformation cellulaire et de régressions spontanées de maladies.

Pour plus d’informations sur les méditations et séances de guérison en groupe dirigées par Caroline sur l’Internet, consultez le calendrier d’activités sur: www.omniumuniverse.com

Publié dans DIEU, Exercices simples, Méditation | Pas de Commentaire »

Les onze portes

Posté par othoharmonie le 1 octobre 2013


par Douglas Harding

Les onze portes dans Méditation images-6Quelles que soient nos origines, la société nous a tous tronqués, émoussés, rétrécis, en petites choses limitées et mortelles appelées êtres humains, séparées, solitaires, pleines de toutes sortes de peurs, enfermées dans la prison de nos conditionnements. Nous imaginons maintes façons de nous échapper : acharnement au travail, télévision, shopping, sexe, drogues, spiritualité. Nous croyons que notre prison n’a pas de porte, mais en fait il n’y en a pas moins de onze, grandes ouvertes vers la liberté. Comme nous allons le voir.

J’AI BESOIN D’ETRE LIBERE DE LA CULPABILITE ET DE TOUTES SORTES D’EGOISMES ET AUTRES DEFAUTS.
Le but essentiel, la passion dominante de ma vie d’adulte a été l’union avec sa Source. Cependant j’ai l’impression d’empirer au lieu de m’améliorer ! (En fait, c’est que sans doute je suis de plus en plus conscient des tours que joue l’ego secrètement pour survivre et s’épanouir.) De toute façon, je suis de plus en plus consterné par la vilénie de Harding. Son salut ne sera pas facile ! Il lui faudra plus qu’un sauvetage ordinaire.

IL M’EST DONNE ONZE CORDES DE SECURITE, ONZE VOIES DE LIBERATION DISTINCTES, QUI CHACUNE SUFFIRAIT A ME CONDUIRE EN LIEU SUR.
Car tels sont la bonté, la générosité débordante, le sens de l’humour, la sollicitude, l’expertise parfaite de ma Source au Centre. Il est impossible d’éxagérer la force combinée des Onze. Je découvre, à ma grande stupéfaction, que déjà –

(1) JE SUIS INFINI
Quand je désigne du doigt ce à partir de quoi je regarde, je vois que cela s’étend à l’infini, dans toutes les directions – vers le haut et vers le bas, à gauche et à droite, en avant et en arrière – et toujours aussi vivant. Quelle stupéfaction également de réaliser que je suis si grand, si ‘explosé’, sans jamais le remarquer, encore moins comprendre le sens et la valeur de cette infinitude. Regardez maintenant ce que votre index désigne REELLEMENT lorsqu’il désigne ce qui est au-dessus de vos épaules, et vous verrez exactement ce que je veux dire. Etre l’Explosion superbienveillante et subnucléaire continuelle aurait déjà été une libération largement suffisante. Mais pour faire bonne mesure, il y a au moins dix autres portes attendant chacune avec impatience son tour de s’ouvrir !

(2) JE SUIS PUR
« Si vos péchés sont comme l’écarlate, ils deviendront blancs comme la neige. S’ils sont rouges comme le vermillon, ils deviendront comme la laine. » Ainsi chante le prophète Esaïe dans l’Ancien Testament. Le pardon des péchés est, bien sûr, l’un des thèmes essentiels du Nouveau Testament. Son sujet principal, en fait. Dans son livre, Conscience Intuitive, Ajahn Sumedo, qui est à la tête du Bouddhisme Théravada au Royaume Uni, écrit : « La Conscience est déjà pure. Vous n’avez pas besoin de la purifier. Vous n’avez pas besoin de faire quoi que ce soit… Notre véritable nature est pure. Quand nous commençons à réaliser cela, à l’apprécier et à faire preuve de confiance, nous voyons que c’est vrai. Ce n’est pas théorique, ce n’est pas abstrait, ce n’est pas une idée – c’est la réalité… Vous avez toujours été pur. » Personnellement, il me suffit de faire pivoter mon attention de 180°, et de regarder Ce Qui regarde, pour voir que c’est absolument non-contaminé et non-contaminable.

(3) JE SUIS LIBRE
Spontané, imprévisible, en liberté. Je ne sais pas – personne ne sait – ce que je vais faire dans l’instant qui suit. De plus, il y a des signes évidents que des créatures de toutes sortes sont aussi libres que moi, qu’elles le réalisent ou non. Par exemple, j’observe le vol zigzaguant du papillon qui va de fleur en fleur, les aller-retour fantasques de la mouche, en piqué, sur la vitre de la fenêtre ou sur la table, les gestes inopinés de cette main qui vous fait signe de bienvenue ou d’adieu. Dieu sait quelle bonne idée ou quelle stupidité va sortir du stylo que je tiens. Je corrige : Il ne sait pas ! S’Il le savait, Il m’aurait lié pieds et poings. Il aurait transformé l’esprit libre que je suis en un robot, un automate cybernétique très inférieur à une mouche. « Vous saurez la vérité et la vérité vous libérera », dit Jésus de Nazareth. Et le Tao te king – ce classique chinois – attribue au sage éveillé la spontanéité d’un nouveau-né. Mais à part quelques appels à la liberté de ce genre, toutes les grandes religions, chacune à sa façon, enseignent que la véritable piété est la soumission à la volonté toute puissante de Dieu. Si les esclaves et leurs maîtres ont une religion, c’est celle-là, c’est bien celle-là ! Pas étonnant que nos églises soient vides !
Pour parler crûment, Dieu a changé d’avis. Et au lieu de s’entourer de serviteurs, Il recherche des amis – des amis sincères qui ont choisi librement cette superbe relation.

(4) JE SUIS
Je suis certain de cela. Qui plus est, c’est la seule chose dont je sois absolument certain. C’est la Réalité Eveillée. Tout le reste est peut-être un rêve. Je n’ai pas seulement le droit inaliénable de dire JE SUIS, mais je suis obligé de l’affirmer sans cesse. Je suis fait ainsi. Quand la Réalité m’est servie, c’est le Menu. Dix,vingt, cent fois par jour je m’entends dire JE SUIS. JE SUIS seul, JE SUIS triste, JE SUIS très bien aujourd’hui, merci beaucoup, JE SUIS inquiet, JE SUIS très occupé en ce moment. Et ainsi de suite, continuellement. JE SUIS né ainsi. C’est une nouvelle merveilleuse. C’est ma guérison et ma plénitude, ma déification en dépit de ma « Hardinginitude ». Ou bien SUIS-JE en train de barboter la tête en bas dans ma petite mare aux canards d’ETRE privée ? NON ! La vérité évidente et stupéfiante c’est que je ne puis être sans être l’ETRE MEME.

(5) JE SUIS ICI
Quand je dis que quelque chose est situé ici, que cela signifie-t-il ? Est-ce près, est-ce accessible, est-ce intime ? Quand je décris quelque chose comme ce quelque chose, quelles sont ses limites ? Où cette chose commence-t-elle, où finit-elle ?
Cela dépend. Dans la même seconde je peux parler de ce poumon, ce pays, ce groupe de galaxies. En fait mon ceci et mon ici sont sans limites dans leur immensité et leur petitesse. Je suis infiniment élastique. Et je prends ce fait au sérieux. Je me pose la question à moi-même : QUI est Celui Qui peut à volonté se dilater et se contracter aussi facilement et naturellement ? quelle est la véritable identité de ce faiseur-de-miracle ? Je réalise que seul l’UN qui est ma Source et mon Centre correspond à cette définition. Et ce n’est pas une idée à méditer de temps en temps : c’est une expérience à vivre tout au long de mon existence.

(6) JE SUIS MAINTENANT
De même, lorsque je dis qu’un évènement se produit maintenant, que cela signifie-t-il ? Combien de temps dure le moment présent, si l’on peut parler de durée ? A nouveau, cela dépend. Je m’entends parler si allègrement de cet éclair, cette semaine, cette décennie, ce millénaire. La vérité est que je contiens autant de temps qu’il m’est nécessaire de temps en temps. Et le paradoxe, c’est qu’en contenant le temps je le maîtrise, et je peux reprendre à mon compte avec enthousiasme les paroles de Ludwig Wittgenstein : « La mort n’est pas un évènement dans la vie ; nous ne vivons pas pour faire l’expérience de la mort… Notre vie n’a pas de fin tout comme notre champ visuel n’a pas de limites ». En résumé : je suis la conscience qui observe qu’elle n’a pas de commencement, ni d’interruption, ni de fin, et je ne mourrai jamais.

(7) JE SUIS AUTO-CREE
Voici la grande porte, la porte-clef, la plus importante des Onze. Toutes les autres sont secondaires, nécessaires, certes, mais en aval de la Source. Voici le résumé de l’histoire terrestre de l’UN qui accomplit « l’impossible », c’est-à-dire que, sans aucune aide ni aucune raison, Il se crée Lui-même avant d’être, avant même que Rien ne soit. 

(a) En décembre 1945, un pot de terre contenant 13 livres gnostiques reliés en cuir fut découvert accidentellement en Haute Egypte. Ces livres contenaient 52 textes « secrets » écrit en Copte. Sans doute avaient-ils été enterrés il y a quelques quinze siècles par les moines d’un monastère voisin de peur que l’Eglise Catholique ne les découvre. Parmi ces textes « hérétiques » s’en trouvait un attribué aux Gnostiques Barbelo. Honneur et louanges à leur maître anonyme qui, quelques décennies seulement après la crucifixion de Jésus, fut le premier à parler de Celui qui s’auto-génère. Bon nombre de textes gnostiques ultérieurs (un Gnostique est littéralement celui qui sait) tiennent le même langage. Par exemple : L’Evangile des Egyptiens : « Ton grand nom est sur moi, O Toi l’Auto-Créé qui n’est pas en-dehors de moi ». Bien que chrétiens pour la plupart, ils furent pratiquement exterminés par les catholiques bien avant l’an 500 ap J.-C.. 

(b) Environ 800 ans ap J.-C., à la cour de l’empereur Charlemagne, le philosophe irlandais John Scotus Erigena enseignait que ce n’est pas CE QUE Dieu est qui est capital, mais QU’IL SOIT.

(c) Le célèbre philosophe allemand, Leibnitz (1646-1716), avec sa doctrine des Monades, était du même avis.

(d) En 1935 un autre philosophe allemand, Martin Heidegger, écrivait : « Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? De toute évidence, c’est la première de toutes les questions… Chacun de nous est effleuré au moins une fois, peut-être plus qu’une fois, par la puissance cachée de cette question, même s’il n’est pas conscient de ce qui se passe. » Et il parle ensuite du Fondement de l’Etre qui suscite cette question essentielle. (Introduction à la Métaphysique)

(e) Au même moment à peu près, Ludwig Wittgenstein, le philosophe autrichien que j’ai déjà cité, écrivait que ce n’est pas CE QU’est l’univers qui est mystique, mais LE FAIT QU’il existe.

(f) Au cours du dernier demi-siècle, j’ai partagé avec un grand nombre de gens l’émerveillement de l’auto-création de l’Etre. Ils sont au moins quelques centaines. Rien d’étonnant à cela ! Cela fait partie de la réalisation essentielle qui se produit aujourd’hui aux endroits les plus invraisemblables. Et c’est une cause de joie immense dans un monde qui manque terriblement de joie. C’est aussi ma fin – c’est à dire mon but et ma cessation, ma disparition délibérée en votre faveur.

(8) JE SUIS INCONNAISSABLE
Lequel est digne d’adoration, le Dieu Roc-solide qui doit forcément être, ou le Dieu Océanique auto-créé qui n’est pas obligé d’être ? Loin de L’inquiéter, le fait qu’Il ignore totalement comment Il se produit Lui-même est une bénédiction céleste à partager avec ses amis. Révéler le secret de l’Auto-Création serait la dépouiller de toute sa fascination, de tout son charme, de toute sa puissance. Cela nous plongerait la tête la première dans un enfer d’ennui éternel.

(9) JE SUIS TOUS CEUX QUI VOIENT
A partir de quoi le scorpion, l’octopus, le chimpanzé, le jeune enfant regarde-t-il, selon son expérience personnelle ?
Certainement pas à partir d’un visage de scorpion, ou d’un visage d’octopus (s’il en a un), ou d’un visage de chimpanzé, ou de mon propre visage d’enfant ou d’adulte. Toutes les créatures qui voient regardent à partir du Seul et Même Espace Vide. Non pas espace vide-pour-le-vide, mais espace-vide-pour-se-remplir, espace d’accueil pour les autres visages. Cette Capacité primordiale – abnégation totale – est le brillant et charmant Visage Originel dont parle le Bouddhisme Zen.

(10) JE SUIS TOUS LES ETRES SENSIBLES
Ne puis-je alors être un avec le sourd, l’aveugle, toutes créatures souffrant d’un handicap ? Bien sûr que si. Aucun être sensible ne peut être sans être moi, sans être L’ETRE MEME. En fait, il est impossible de surestimer la puissance cumulative de ce système d’évasion universel à onze portes ?
Considérez l’immense pouvoir caché de la question : « Comment se font la structure ordonnée et la bonne marche de l’univers ? »
Exactement, quel est le plus souhaitable des pouvoirs, celui qui a la portée la plus considérable, et qui pourtant nous est donné ?
C’est tout simplement le pouvoir de prendre, d’absorber et d’enlever la souffrance de tous les êtres sensibles.

(11) JE SUIS VOUS
CE QUE je regarde est mon problème, et CE A PARTIR DE QUOI je regarde est sa solution. Et – paradoxe des paradoxes ! – la véritable solution, c’est que vous, ainsi que tous les autres, et certainement pas moi-même, êtes ma Guérison, l’Antidote contre mon ego-centrisme invétéré. Ici au Centre, Je suis Vous !

Au commencement, je vous ai promis onze portes grandes ouvertes pour sortir de la prison de notre conditionnement, et j’ai tenu ma promesse.

Alors, prenons le large !

Pour en savoir plus sur Douglas Harding >

Publié dans Méditation | Pas de Commentaire »

qu’est-ce que la méditation pour vous ?

Posté par othoharmonie le 1 octobre 2013


 qu'est-ce que la méditation pour vous ? dans Méditation zen2

Bien qu’étant le cœur de la méditation bouddhiste, la pleine conscience est une pratique universelle qui mène à la libération de la souffrance. Cette méditation n’a rien à priori d’extraordinaire ou de spécial. Mais en réalité, elle l’est, parce qu’elle nous transforme incroyablement. Elle nous permet d’accéder à des parties ignorées de nous même de manière spontanée, chaleureuse et neutre. C’est une façon d’être et non une technique. Elle consiste simplement à prêter attention à ce qui se passe dans votre vie, afin de ne plus passer à coté d’elle. À laisser les choses être ce qu’elles doivent être. Il s’agit de considérer que votre existence est réellement importante, d’« entrer en amitié » avec tout ce qui se présente à vous, tout ce que vous avez à vivre, sans chercher à le modifier mais en l’accueillant simplement, sans jugement. Quand celui qui pratique vit son existence comme si elle lui importait vraiment, alors, son entourage, sa famille, l’ensemble de la société sont inclus dans ce processus. La méditation est à la fois une pratique personnelle et universelle et impersonnelle et particulière.

Quel est le défi de la pleine conscience ?

Il est de nous inviter à atteindre la pleine dimension de notre humanité, qui nous demeure encore inconnue. L’instant présent est pour nous une dimension cachée de notre humanité. Pour y accéder, nous devons aussi prendre conscience de notre corps. Le plus souvent, nous en sommes coupés. Nous sommes en général, dans notre tête, dans nos pensées et on ne se soucie du corps que quand il souffre. Nous devrions le faire avant afin de revenir au cœur de notre être, au cœur de notre ADN.

Notre vie, entière, est notre pratique. Le fait de prendre la posture assise tous les jours est un acte radical de pleine santé. C’est l’affirmation que l’on s’établit dans le monde de l’être. On entre en amitié avec soi-même, tel que l’on est, avec ses émotions et pulsions les plus profondes, y compris avec la colère, l’avidité, l’orgueil… Sans avoir pour objectif de s’améliorer, car nous sommes déjà fondamentalement complets. Du point de vue ultime, il n’y a rien à transformer, ni à réparer ni à poursuivre. L’état auquel nous souhaitons accéder est déjà là. Il s’agit simplement de regarder amicalement ce qui se passe en nous, sans forcer, sans juger, sans vouloir réaliser quelque chose, sans rejeter quoique ce soit. « Juste » regarder.

La conscience est quelque chose de très spécial. On ne sait pas comment elle procède. Grâce à elle nous pouvons équilibrer, en nous, pensées et émotions. Et devenir libre. En général, on se focalise sur ce qui ne va pas et sur notre désir d’être heureux. Nos pensées nous ramènent au passé ou nous projettent dans le futur et il ne reste plus d’espace pour le moment présent. Nous l’oblitérons. En revanche, quand nous sommes dans la pleine conscience du moment présent, nous pouvons habiter, vivre et incarner notre vie. Nous ne passons plus à coté. Nous pouvons déployer les beautés qui demeurent en nous plutôt que d’attendre, le jour hypothétique, où les bonnes conditions seront enfin réunies pour le faire. Ce qui n’arrivera peut-être jamais.

N’est-ce pas dangereux pour l’égo, de dire que nous sommes déjà complets ? Que nous n’avons pas à nous transformer ? Certains risquent de ne pas souhaiter faire l’effort de la pratique ?

Laisser s’exprimer la pleine dimension de l’être est difficile : un engagement absolu qui demande que l’on suive une discipline, un entraînement quotidien, sans se montrer rigide pour autant. En général nous sommes en « pilotage automatique » et nous nous laissons emporter par notre manière habituelle de voir et de saisir les choses, par nos désirs et nos impulsions et tout tourne autour de « je », « moi », « mes », « mon ». Ce qui renforce en nous l’idée que nous sommes le centre de l’univers et nos égoïsmes. Pourtant, « il n’y a rien à s’accrocher qui soit de l’ordre du moi, du je, du mien », comme l’a enseigné le Bouddha au moment de sa mort. Nous sommes en réalité bien plus vastes que ce que nous croyons être, mais nous ne savons pas toujours le reconnaître et l’exprimer.

 

Propos du Dr Jon Kabat-Zinn

Publié dans Méditation | Pas de Commentaire »

123
 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...