Entrevue : Dom Miguel Ruiz et les accords Toltèques

Posté par othoharmonie le 1 novembre 2013

Développement personnel – Entrevue avec Don Miguel Ruiz

Entrevue : Dom Miguel Ruiz et les accords Toltèques dans TRANSFORMATION INTERIEURE don_miguel

Entrevue avec Don Miguel Ruiz, auteur du best-seller «Les quatre accords Toltèques». Au cours de cette entrevue vous entendrez l’auteur raconté qu’il a vécu plusieurs NDE ou EMI (expérience de mort imminente) et que la plus importante fut celle qui le mena dans un coma de plusieurs mois.

 

Image de prévisualisation YouTube

Vous pouvez lire l’entrevue complète sur :http://alchymed.com/2013/10/30/develo…

vous n’avez pas lu ce livre fétiche, sachez que ces quatre accords toltèques sont comme un miroir qui reflète votre identité véritable. Plus vous mettrez en pratique ces quatre accords, plus votre vie sera magnifique ! Comme me l’explique l’auteur dans cette entrevue que je vous présente aujourd’hui, «Ce n’est que par la pratique que vous découvrirez qu’éventuellement vous deviendrez à nouveau ce que vous êtes et avez toujours été : AMOUR.»

Voici les 4 accords :  

1. Que votre parole soit impeccable

2. N’en faites jamais une affaire personnelle

3. Ne faites aucune supposition

4. Faites toujours de votre mieux

Si vous respectez ces 4 accords,votre vie sera magnifique !

Don Miguel Ruiz
Enfant et jeune adolescent, il reçoit des enseignements de haut niveau par ses aînés. «J’ai eu la chance de naître dans une famille où j’ai appris que tout était possible. Que tout ce dont j’avais besoin, c’était d’avoir une volonté forte et de la discipline.»
 
Comme vous l’entendrez, Don Miguel Ruiz a vécu plusieurs NDE ou EMI (expérience de mort imminente) dont une qui a particulièrement transformé sa vie.
Après la sortie de son premier livre, l’auteur voyage pendant 7 ans autour du monde. Le 26 février 2002, à son retour d’un voyage au Mexique, il sent que le moment de la transcendance était venu pour lui. À son arrivée à San Diego en Californie, il fit une grave crise cardiaque.
 
NDE, coma et renaissance
Cet infarctus le mena dans un coma qui dura neuf semaines. Les médecins demandaient régulièrement à son fils aîné d’autoriser son débranchement afin de cesser de le maintenir en vie artificiellement. Bien qu’il était déjà «presque mort et qu’il n’y avait plus de raison logique de rester en vie» comme il le dit dans l’entrevue, son fils s’y refusa.
Les médecins dirent alors à son fils qu’ils essayeraient une dernière technique, mais que si elle échouait, ce serait la fin. À la grande surprise de tous, cette dernière tentative fonctionna. «Lorsque je me suis réveillé, j’avais perdu la mémoire. J’étais maintenu en vie avec seulement 16% de ma capacité cardiaque».
Selon les médecins, il lui serait cependant impossible de mener le genre de vie qu’il menait avant cet incident et ils l’informèrent qu’il devrait passer le reste de sa vie assis sur un canapé à regarder la télévision. «Je n’ai pas résisté à ces propos» me confit-il, «mais une fois à la maison, j’ai dit à ma famille qu’il n’était pas question que je finisse ma vie ainsi».
Don Miguel vécu pendant 8 ans et demi avec des douleurs intenses et atroces. Mais comme on lui avait enseigné dès son jeune âge, «avec de la volonté et de la discipline, on peut tout faire». C’est ce qui lui permit, et lui permet encore, de continuer à faire tout qu’il avait dit qu’il allait continuer de faire.
 
Un nouveau cœur
Le 9 octobre 2010, huit ans et demi plus tard, il subit une greffe cardiaque. Don Miguel reçoit le cœur d’un jeune homme de 20 ans. Ce cœur lui redonna non seulement une vie sans douleur, remplie d’énergie, mais lui permit d’avoir les idées claires à nouveau.
«Ce cœur me donna une deuxième fois l’opportunité de revenir à la vie et de partager, qui je suis. De partager ma véritable passion, celle de transmettre ce message à chaque personne mise sur ma route, de communiquer ce message de liberté : nous pouvons changer le monde. Le monde que l’on crée dans notre esprit. Oui c’est possible de changer le monde. Le monde que l’on crée dans notre tête devient ensuite notre réalité».
 
« Le monde que l’on crée dans notre tête devient ensuite notre réalité »
Don Miguel Ruiz
Je souhaite que vous appréciiez cette entrevue, tout autant que j’ai eu de plaisir à la réaliser. J’ai rencontré un être fantastique qui m’a enseigné, par sa présence physique, mais aussi pendant mes rêves, que pour aller à la rencontre réelle de l’autre, j’avais encore bien du ménage à faire… Mais ça, c’est une tout autre histoire, beaucoup plus personnelle cette fois…
Bonne écoute et bonne réflexion. Si vous avez quelques commentaires ou réflexions à me partager, je vous invite à le faire sur Alchymed. Annie Laforest

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...