Pratiquer les fêtes sacrées pour Guérir la Nature

Posté par othoharmonie le 2 novembre 2013

 par Pierre Lassalle

Pratiquer les fêtes sacrées pour Guérir la Nature dans Guérir en douceur natura

Vous aimez la Nature ? Vous voulez retrouver la paix avec elle et l’aider à guérir ? Si vous souhaitez aller bien plus loin que l’écologie, c’est possible ! Grâce à l’écosophie, trouvez des réponses concrètes à toutes vos questions : que peut faire l’être humain pour remédier à la destruction de la Nature ? Quels sont les outils pratiques à mettre en oeuvre dès aujourd’hui ?

Notre mode de vie détruit la Nature 
Aujourd’hui, la majorité des individus reconnaît que la Nature est en danger et qu’il faut faire « quelque chose ». 
Mais cependant rien n’est fait pour arrêter la destruction de la Nature, et plus les pays détruisent, et moins ils veulent faire d’efforts pour stopper le massacre ! 

L’humain est tellement coupé de la Nature qu’il ne se sent pas responsable de sa destruction, et qu’il trouve normal d’utiliser la Nature pour ses besoins sans se poser de question. 

La première prise de conscience à réaliser est que nous ne sommes pas séparés de la Nature. L’intellectualisme et l’individualisme forcenés du consom – mateur lui font croire qu’il y a « lui » d’un côté et la « Nature » de l’autre. Mais, si l’être humain se croit séparé de la Nature, donc du vivant, alors pour qui se prend-il puisqu’il détruit le vivant ? Il se range du côté de la mort ! 

Il est urgent que l’humain se range dans le camp de la vie, à savoir celui de la Nature, dont il fait partie. La deuxième prise de conscience à réaliser est que notre mode de vie matérialiste, utilitariste nous sépare de la Nature, et nous fait croire qu’elle existe uniquement pour satisfaire nos désirs égoïstes. 

Nous devons transformer notre mode de vie, afin qu’il respecte la Nature et permette l’expression de notre gratitude envers elle. 

Enfin, la troisième prise de conscience à réaliser est que si nous nous sommes coupés de la Nature, à cause de notre mode de vie, nous devons nous reconnecter à elle… avec un nouveau mode de vie ! 

   La pratique des fêtes sacrées 
L’un des meilleurs moyens pour se relier à la Nature, et ressentir que l’on en fait partie, est d’entrer dans son rythme annuel, de le vivre en soi, grâce à la compréhension et à la pratique de ses fêtes sacrées. 

Pratiquer les fêtes sacrées c’est un mode de vie. 
Ce que je propose dans la pratique des fêtes sacrées demande réflexion, méditation, voire un travail intérieur. J’ai créé certains exercices visant à vous « plonger » dans l’atmosphère de la fête sacrée en question. Ils vous proposeront d’effectuer des recherches, et d’accomplir certains actes dans votre vie. Cela vous aidera à instaurer un rythme à votre mode de vie, en accord ou en harmonie avec la Nature. 

Ces exercices font partie intégrante de ce que j’appelle l’écosophie, et ils peuvent contribuer à un plus grand respect de la Nature, et même lui offrir des forces de régénération et de guérison. Chaque année, tout au long des saisons, vous pouvez comprendre les forces qu’apporte la Nature. Ensuite, vous pouvez vous y relier et les cultiver en vous. Ce chemin vous amènera à communier avec la Nature. 

  La vision christique du rythme de l’année 
Habituellement, l’automne est présenté en tant que troisième saison de l’année, après le printemps et l’été. Ce n’est pas faux, dans le sens où l’année commence véritablement à l’équinoxe du printemps, lorsque le Soleil semble entrer dans le signe astrologique du Bélier (vers le 20 mars). D’un point de vue spirituel, c’est le début de l’année. 

Toutefois, lorsque l’on s’intéresse aux fêtes sacrées il est essentiel de saisir qu’il y a… avant Noël et après Noël. Et la fête de Noël réfère à la naissance de l’enfant Jésus qui intervient juste après le solstice d’hiver. 

Donc, l’automne se déroule « avant »… 
En d’autres termes : tout ce qui se passe avant le solstice d’hiver fait référence au lointain passé pré-christique. 
Ainsi, l’automne est la saison qui nous rappelle un passé antérieur de plus de deux mille ans ! 
Or, de nos jours, nous vivons dans une période post-christique. Ainsi, chaque année, durant l’automne, nous sommes, en quelque sorte, projetés en arrière dans une époque pré-christique. Pourquoi ? Justement, pour nous débarrasser de tout ce qui n’est pas « christique » en nous ! 

Le mot « christique » ne fait aucunement référence à une religion. Il s’agit de l’impulsion que le Christ, a placée au sein de l’humanité, il y a deux mille ans, et qui s’adresse à chaque être humain, dans le temps et l’espace. 

Ainsi, quels que soient le moment de votre incarnation et son lieu, vous pouvez décider de saisir cette impulsion divine (peu importe le nom que vous lui donnez), et évoluer avec elle. Ceci n’a rien à voir avec la religion. L’impulsion christique est pour tous les êtres humains : elle est universelle. 

  Le combat et… la victoire de l’automne 
Puisque nous sommes dans l’automne en ce moment, voyons plus ce qu’elle nous propose de vivre. Que signifie « ce qui n’est pas christique » ? C’est ce qui n’est pas humain-divin en soi : les vices, l’égoïsme, le mensonge, l’individualisme, l’agressivité, la petitesse, le reniement de soi, fuir ses responsabilités, imiter ou copier (au lieu de créer), la trahison, la lâcheté, etc.

Au cours de la saison de l’automne, il est essentiel de comprendre qu’il se joue un véritable combat dans le but d’être meilleur, plus pur et davantage vertueux à la période de Noël, afin d’accueillir l’enfant Jésus dans la crèche de notre coeur ! 

Il n’est donc pas étonnant que l’automne soit la saison de l’Archange Michaël : le chef des armées célestes ! 
C’est le champion de l’automne, et il nous apprend à combattre nos ennemis : avec une pensée claire, du discernement, on peut voir en face ce que l’on doit transformer en nous ; puis, avec une volonté motivée par le bien, nous devenons héroïques en combattant aux côtés de Michaël, pour la victoire du vrai, du beau et du bien. 

C’est la victoire à viser pour l’Automne ! 

  Quelques fêtes sacrées de l’automne :
  2 octobre – Fête des Anges : méditer sur le fait de « penser comme son Ange ». Renforcer sa vie intérieure pour prendre conscience des Imaginations envoyées par l’Ange et les recréer avec la substance de vie de ses pensées. 

  9 octobre – Fête de Denys L’Aréopagite (St Denis) : mage-astrologue, disciple de St Paul, il fonda l’École d’Athènes, donna le premier enseignement christique sur le Monde Spirituel (Astrosophie). Décapité, il posa sa tête sur son coeur, signe hautement symbolique. 

  9 novembre – Fête des Mères et de Déméter : vraie « fête des mères », fête des Déesses-mères et de la principale pour les Grecs : Déméter (« terre-mère »). Déméter est la Mère de la Nature cultivée (agriculture, par exemple). 

  Début de l’Avent (pendant 4 semaines), avec l’entrée du Soleil dans le signe du Sagittaire (vers le 22 novembre) : période de purification et préparation à Noël. Dernière semaine de novembre et les trois premières semaines de décembre, pendant le transit du Soleil en Sagittaire. Chaque semaine peut faire l’objet d’un travail sur soi spécifique. 

  Pour en savoir plus… 

Découvrez dans le livre “Natura ou les secrets du livre de la Nature” (Pierre Lassalle aux Ed. terre de Lumière),

la mise en pratique de l’écosophie, notamment l’explication détaillée des fêtes sacrées de chaque saison : bien comprendre leur signification ; comment les mettre en pratique ; se relier avec l’Archange de la saison et les différents êtres de la Nature,… 
Retrouvez aussi toutes les fêtes sacrées dans l’Agenda « Horizon 2014 », créé par Céline Lassalle et Lucidaëlle, et inspiré du livre Natura.

Pierre LASSALLE est l’auteur d’une trentaine de livres, dont plusieurs best-sellers et traductions. 

A l’occasion de la sortie du livre « Natura », il donnera, avec Céline Lassalle, une conférence exceptionnelle, « La Nature et Nous », le Samedi 30 Novembre 2013 à Paris. 

Renseignements et réservations 
www.editions-terre-de-lumiere.com/natura

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...