Sagesse de l’Inde : Cartes L’oracle de l’Inde Eternelle

Posté par othoharmonie le 7 janvier 2014

 

jonasz-12-Oracle-COUV-HD-185x300L’Hindouisme est la troisième religion pratiquée sur Terre après le Christianisme et l’Islam. Son nom en sanskrit San Tanadharma signifie « Lois Éternelles ».

Les millions de dieux que compte l’Inde ont chacun leur fonction et leur signification. Pour les Hindous, l’homme ne peut concevoir le grand Tout dans sa forme pure et originelle et c’est pourquoi Celui-ci s’est fragmenté en dieux et déesses, afin de donner des conseils, du réconfort et d’aider au dépassement de soi.
Deux jeunes auteurs, Gabriel Kishan et Hannah Jonasz, viennent de publier un coffret comprenant un livre et des cartes présentant cinquante divinités majeures de l’Hindouisme, dans une iconographie inédite, colorée et féérique.

Cartes : L’oracle de l’Inde éternelle

L’Oracle de l’Inde Eternelle est un outil de développement spirituel et de méditation, conçu pour emprunter la voie de l’Ahimsa, une notion fondatrice de l’Hindouisme qui signifie « Respect de la Vie » et « Non-Violence » et défend la Bienveillance envers toute forme de vie.
Cet oracle est fait pour répondre à toutes les questions, le plus  précisément possible. Il offre une lecture et une interprétation faciles et guidées grâce à des tirages simples et un manuel explicatif.
Les réponses fournies ne s’arrêtent pas à une issue positive ou négative mais nous éclairent aussi sur notre fonctionnement intérieur et spirituel.

L’Oracle se compose de plusieurs familles : les grandes Déesses, les grands Dieux, les Dikpâla, gardiens des huit dimensions de l’ancien territoire indien, les autres divinités importantes, les Navagrahas ou Influences d’énergies Cosmiques et astrologiques et les Vâhana – véhicules des dieux – animaux sacrés servant de montures aux divinités. Pour commencer cette nouvelle année, ISHANA – un des Dikpâla – qui incarne la Mémoire et les leçons apprises du Passé, nous délivre son message :

« Je suis Ishana, la Mémoire de tout ce qui est. Dans mon essence, il n’y a pas de conception de temps.  
Curieux paradoxe pour l’incarnation de la Mémoire ?
Je suis simplement. Je suis ton miroir incandescent. Je porte en moi sur ta Terre, tes joies et tes peines.
Je
 m’incarne partout en tant que cinquième élément, le plus subtil, celui qui lie et relie tout à la Création.
Je suis dans la perception de toute chose. Je suis souvent incompris.

Mon visage t’est inconnu et il est inutile de m’en donner un. Tu me prêtes celui de mon Père Shiva alors que je n’en ai pas besoin.
Ne cherche pas à me donner une forme pour me contenir.
Je suis dans le Divin. Je suis dans Toi. Je suis le Mystère des Mystères.
Je suis la divinité à la qualité que tu me prêtes. Je suis l’une des matières primordiales.
Je  suis Amour… Je suis Eux. Je suis Toi. »

Ishana est le gardien du Nord-Est et la divinité de l’élément Éther (ou Akasha). Son nom veut dire « Seigneur » et le préfixe Ish représente le pouvoir spirituel invisible qui gouverne l’Univers.

Ishana personnifie l’Énergie Fondamentale. L’Akasha est aussi la mémoire de toute vie, de tout ce qui se passe sur Terre. Chaque fait, chaque détail de la vie d’un individu est enregistré dans l’Éther ce qui fait d’Ishana le gardien de la mémoire terrestre. Il est également le dieu de la Souveraineté, de la Purification, de la Santé, de la Prospérité, de la Paix et de la Connaissance.

Son mantra – AUM HAM ISHANAYA NAMAH – est utilisé pour guérir l’âme et les mémoires karmiques ; il permet l’élévation de la conscience.

Gabriel Kishan, pour le texte et la conception, et Hannah Jonasz, pour les illustrations, ont élaboré ensemble ce magnifique coffret inspiré que l’on peut se procurer en librairie et sur le site des  Éditions Michel Jonaszwww.editionsmicheljonasz.fr

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...