• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 15 janvier 2014

Il n’y a qu’une Source de Vie

Posté par othoharmonie le 15 janvier 2014

téléchargement (8)

 



« Le monde des formes que vous voyez avec vos yeux est une Image extérieure; cette image est construite d’information, de pensée, et d’imagination qui provient de l’intérieur de l’Esprit Universel« .  ♦ Sophia Maria


                                                    
Il y a une Source de vie, une énergie active qui coule dans l’univers; cette Source est pure conscience et pur amour. Elle est positive et lumineuse, elle est la Force de la création, de l’action, et de l’intention. Cette Source de vie est en nous et en dehors de nous, il n’en tient qu’à nous d’en être conscient, de la percevoir, de la ressentir et de l’utiliser à travers notre liberté de choisir… Entre l’accueillir en nous ou la rejeter.

Il n’y a qu’une Source de vie, qu’une Source de conscience et nous somme une extension de cette Source, et cette Source s’anime, vit et grandis en nous et avec nous. Cette Source est Divine ; elle est une énergie incommensurable et unique. Cette énergie est multipliée en deux, elle est dans le mouvement perpétuel entre actif et passif et de passif à actif, de sorte que le passif et l’actif sont toujours en équilibre et forme une unité harmonique. Il n’y a point de séparation mais bien complémentarité entre les deux, ils sont comme les deux ailes d’un aigle.

La Source de toute Vie est le Grand Artiste qui a peint le tableau de l’univers, un coup de pinceaux à la fois, il est l’architecte qui a planifié et dessiné la première forme de vie et cette vie s’est multipliée et continue à se déployer pour l’éternité. La conscience est l’élément créatif de l’Univers, elle est en toute chose et toute chose est consciente à différents degrés ; tout est question d’amplitude, de vibration, d’information et de configuration, mais tout cela est la même Source spirituelle, le même Esprit qui s’exprime.

Tout ce que l’on voit, que ce soit les différentes formes, les différentes couleurs, les diverses formes de vie et d’énergies, ne sont que des expressions de cette même Source de la même façon que les différentes formes et couleurs qui composent une toile sont en essence toutes de la peinture. La toile étant le cadre et la peinture l’expression de l’imagination active de son créateur. La toile est donc une copie de la pensée du créateur et devenant ainsi une copie conforme de lui. La vie est une copie vivante et active de la pensée divine.

L’univers est comme une semence, la semence se déploie à travers l’espace et le temps et grandie en un arbre et va produire des fruits et ses fruits contiennent la semence originelle, de sorte que d’une semence la vie se multiplie, d’un arbre elle devient une forêt. La semence contient d’abord l’information qui va se construire en grandissant en suivant le modèle contenue dans son information génétique, de la même façon la pensée est la semence qui construit la vie. Tout commence dans l’esprit conscient, c’est l’esprit qui imagine, qui pense et qui ressent. Nos pensées sont des semences et prennent vie selon la force de notre intention et de nos actions. Tout se fait dans le temps, car le temps est le mouvement en dehors de nous et en nous qui tourne sans fin d’un moment à un autre moment.

Cette source de vie que l’on nomme par différents noms selon notre imagination ou notre idéologie, est sans nom, mais est dans tous les noms, car il est tout et en tout. Plusieurs noms ou symboles peuvent révéler la nature de l’univers, mais aucun n’est d’essence pure. Par contre il est normal de vouloir définir et nommer car nous sommes des êtres de langage et de communication. L’important est de ne pas en faire un nom fini mais un nom de vertu, de mérite et de qualité et sans s’approprier un nom ou une doctrine.

Quand je parle de Dieu, je parle d’une Source de Vie, d’une Supra-Conscience, d’une Énergie Intelligente qui est certes Omniprésente, Omniconscience et Omnipuissante. Cette Source de vie est l’océan universel et nous sommes des gouttes d’eau spirituelle par rapport à l’océan universel. Nous sommes de la même aptitude que le créateur mais non de la même ampleur. L’humain à ses limites et l’univers a sa limite en nous. De sorte que la Source peut voir à travers nos yeux mais nos yeux ne peuvent voir la Source face-à-face si ce n’est que son reflet.

Toute chose créer a besoin d’un créateur comme toute maison a besoin d’un créateur, l’univers vient d’une source créatrice et aimante. Nous ne pouvons certes connaître tous les détails de cette Source mais on peut voir son reflet dans la création objective. Comme je vois mon corps, qui est objectif, mais non l’ADN qui le compose. Absolument toute chose dans l’univers a un intérieur et un extérieur, l’intérieur étant le subjectif et l’extérieur l’objectif. L’Esprit ou la Source est à l’intérieur de toute chose, il est la Force de vie, l’intelligence et la volonté ou l’intention qui forme la réalité objective… De sorte qu’il est l’intérieur qui crée et la créature vivante en même temps. Tout comme un auteur qui écrit une pièce de théâtre et qui joue comme acteur dans sa pièce par la suite.

L’humain est bel et bien un fragment de cette Source, c’est seulement qu’il a le choix de voir ou ne pas voir, de comprendre ou ne pas comprendre. Nous sommes certes limités dans nos capacités spirituelles dans notre évolution présente, mais cela fait partie du processus de découverte et de transformation intérieure et extérieure. Nous avons les mêmes qualités créatrices que la Source créative mais à une petite échelle, à l’échelle humaine et terrestre. Nous sommes comme des enfants par rapport à ses parents. Notre école est cette vie, sur cette terre, d’ou l’on apprend par essais et erreurs, d’ou l’on apprend à se servir graduellement de notre pouvoir mental, le mental est ce qui actionne nos actes et par ce fait crée par l’effet de nos pensées et l’action de nos mains notre réalité personnelle et collective.

Toute cause est mentale et tout effet est la cause du mental qui est Esprit. La Source est Esprit, elle est spirituelle et toute chose est spirituelle que l’on y croit ou non, cela n’empêche pas sa réalité.

L’humain a certes dans son ensemble une vision souvent obscurcie ou pauvre de cette réalité spirituelle, et comme l’Esprit crée notre réalité, il confond ses illusions ou ignorance pour la réalité, alors que tout ce que le mental croit que ce soit vrai ou non, moule son existence. Mais un fait demeure que ce soit en mal ou en bien ou dans toute la panoplie de ses idéologies, pensées ou croyances, elles ne sont que le fruit de son monde mental d’abord. L’Esprit est le contenu de la matière qui le contient. Tout comme les mots d’un livre sont l’Esprit de l’auteur couché sur le support papier. L’Esprit d’intelligence est l’information, ou le code informatique universel qui construit le livre de la vie.

Il y a une Source de Vie qui est la lumière du monde, cette source est en nous et nous en lui. L’éveil de la conscience est d’en prendre connaissance, d’en être conscient et de mettre en pratique cette science de l’esprit pour notre bien et le bien de tous.

Extrait de : Messager Spirituel – Livret No.4 – Écrits Spirituels Inspirants

Publié dans Chemin spirituel, Nouvelle conscience | Pas de Commentaire »

Fleurir et porter fruit, c’est dans notre corps que ça se passe

Posté par othoharmonie le 15 janvier 2014

!
 (Version PDF)

 téléchargement (7)

Si nous vivons sur cette Terre, c’est que nous avons choisi de nous incarner pour amener la lumière du Ciel dans la matière, pour permettre à cette énergie fabuleuse et ces vibrations les plus pures de venir transformer la matière sous toutes ses formes et l’éclairer de l’intérieur. 

Chacun et chacune d’entre vous êtes canal de Lumière. Vous êtes un vaisseau envoyé ici sur Terre dans l’unique mission de permettre à celui ou celle que vous êtes en réalité de s’épanouir, de fleurir et de porter fruit; d’abord dans votre propre vie et ensuite dans la vie de ceux et celles qui vous entourent. 

Mais pour que votre réelle identité puisse se révéler, il importe que vous soyez bien enracinés, tel un arbre majestueux qui s’agrippe au sol, dont les racines pénètrent profondément dans la terre, pour que vous sentiez que même si vous n’êtes pas attaché physiquement à Gaïa, sur le plan vibratoire et énergétique, vous faites un avec elle. Plus ces racines énergétiques s’implantent sous vos pieds, plus vous sentez que vous appartenez à cette merveilleuse entité qu’est notre belle planète. C’est comme si vous vous permettiez de faire des fondations de plus en plus profondes, solides, pour que vous puissiez vous élever vers le Ciel et ainsi capter toute l’énergie et la faire descendre en vous-même. 

Si, dans votre spiritualité, vous cherchez à vous connecter là-haut, et que l’énergie descend en vous mais qu’elle se disperse, qu’elle se répand à gauche et à droite chaque fois que vous vous tournez vers les autres, il ne vous en reste plus pour alimenter ces centres d’énergie si précieux à l’intérieur de vous, ceux qui vous permettent l’enracinement, l’incarnation, la solidité, mais surtout le respect de vous-même. 

Afin d’apprendre à vous respecter, il importe de faire descendre l’énergie jusque dans votre ventre, là où vous êtes connecté à votre intimité la plus pure, à votre partie sacrée. Plus vous permettez à vos premiers chakras de prendre de l’expansion, à la lumière de descendre le long de vos jambes jusque dans la terre, plus vous allez être déterminé, fort, persévérant, authentique avec vous-même, et plus vous allez sentir que votre puissance se déploie pour faire naître dans votre vie ce qu’il y a de meilleur, ce qu’il y a de plus nourrissant et épanouissant à tous les niveaux. 

C’est donc votre connexion avec la Terre qui vous assure de faire en sorte que vos projets, vos rêves, vos aspirations puissent se manifester concrètement. Il ne suffit pas de visualiser, il ne suffit pas se connecter aux Anges ou ceux là-haut qui peuvent faire advenir le meilleur pour vous, il importe de densifier l’énergie de lumière dans la matière à travers votre propre corps physique, à travers toutes les parties de vous-même, et de les implanter dans la Terre comme des graines que vous mettez dans un terreau fertile, afin qu’elles puissent germer, prendre racine, faire une tige et ensuite s’épanouir au soleil. 

Notre mère Gaïa nous invite à honorer notre corps physique, à lui permettre de se régénérer, de se nourrir, de faire éclater en milliers petites bulles de champagne l’énergie de notre Père Céleste, du grand Soleil Central, dans toutes vos cellules. Pour réchauffer le sang qui coule dans vos veines, pour oxygéner vos poumons, votre cerveau et votre cœur, afin que l’espace puisse se créer en nous-mêmes et que notre âme puisse s’y installer de façon permanente… et qu’elle vienne, en nous habitant, nourrir et régénérer chacune des dimensions de notre être, à la fois physique, émotionnel, mental et spirituel. 

Tout comme les animaux, nous sommes connectés à toute forme de vie ici sur Terre. Nous traversons les saisons, les journées, les climats et nos propres températures intérieures (nos humeurs) au gré des marées, des lunes et des années qui passent. C’est pourquoi il est important de reconnecter avec la nature, avec le monde qui nous entoure, pour ne plus nous laisser obnubiler par toutes ces restrictions, ces normes, ces responsabilités que l’on nous impose. Plutôt, il est essentiel pour votre plein épanouissement de sentir que vous faites bel et bien partie du grand cycle naturel de la vie, que vous méritez votre place ici sur Terre, que vous méritez que l’on vous respecte, que l’on vous aime, et que l’on vous  apprécie à votre juste valeur; non plus pour ce que vous faites pour les autres, mais pour l’être exceptionnel et unique que vous êtes en réalité.

 Donc, soyez doux avec vous-même, et soyez fort en vous-même. Permettez à l’énergie de descendre ici sur Terre pour que la partie de vous qui vient du Ciel puisse transformer votre vie à partir de chacune des cellules de votre corps et que le surplus puisse ensuite permettre de transformer la planète tout entière et de favoriser son évolution, son ascension dans les dimensions supérieures. 

Permettez-vous de retrouver le juste équilibre entre donner et recevoir, en vous accordant du temps pour répondre à vos besoins essentiels, pour prendre soin de ce corps qui est le vôtre… en vous reposant, en vous accordant des loisirs et en vous ressourçant dans la nature. Acceptez votre vie comme un cadeau et ainsi vous ne chercherez plus le but à atteindre, mais vous pourrez enfin vous contenter de rayonner, d’illuminer les personnes qui vous entourent, et de faire advenir le paradis sur Terre par votre propre présence ici-bas, par la puissance qui se dégage, émane, de tout votre être.

 Permettez-vous de retrouver l’équilibre et l’harmonie à chaque instant, dans chaque journée. Ne reportez plus à demain ou à plus tard vos besoins essentiels; accordez-vous du temps pour soigner les parties de vous qui sont blessées, souffrantes, épuisées… en vous laissant baigner dans l’énergie de Gaïa, votre Terre Mère, qui ne demande qu’à prendre soin de vous.

 Imaginez-vous comme un enfant qui se laisse bercer dans les bras d’une mère immense pour qui vous êtes un tout nouveau-né, qu’elle sert dans ses bras et contre son cœur pour lui transmettre tout l’amour et toute la nourriture dont vous avez besoin pour vous sentir bien, soutenu, accompagné, et vous aider à grandir, croître et enfin porter fruits tel que vous y aspirez depuis si longtemps. 

À chaque instant, Gaïa vous remercie d’ouvrir votre cœur, votre âme et votre esprit à vous reconnaître de plus en plus, à vous engager à prendre soin de vous et ainsi devenir des témoins vivants qu’il est possible de vivre en harmonie et en équilibre, et aussi d’être des porte-parole de cette lumière divine s’installe aussi en vous, et qui vous permet de faire fusionner en vous l’humain et le divin en toute sérénité. 

C’est pourquoi vos frères et sœurs de lumière, ceux et celles qui vous accompagnent de l’autre côté du voile, vos guides, vos anges, ainsi que les maîtres qui ont foulé cette Terre et qui sont désormais à vos côtés pour vous accompagner et tracer la route devant vous, vous invitent à vous remercier pour tout le chemin parcouru, à être reconnaissant envers votre corps pour vous avoir accompagné durant tout ceci comme un véhicule fidèle. 

Merci de dire oui de plus en plus à qui vous êtes réellement. Et permettez-vous de mettre un brin de folie dans votre vie, de vous amuser davantage, pour faire en sorte que votre rayonnement, votre lumière, soit de plus en plus empreinte de joie et d’allégresse…

Message de Bianca Gaïa/Diane LeBlanc, reçu lors d’une soirée « Dialogue avec l’Âme »

à Namur le 9 mars 2010, aussi disponible sur www.biancagaia.com.

Ce texte a été adapté pour en faciliter la lecture; vous êtes invité à le faire circuler

en toute liberté à condition d’en respecter l’intégralité, y compris ces quelques lignes.

Publié dans Nouvelle TERRE, SPIRITUALITE c'est quoi ? | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...