Cultivez la zen-attitude !

Posté par othoharmonie le 31 janvier 2014

 

images (39)Quand Mercure rétrograde, c’est la cata : tout tourne à l’envers, les nerfs se mettent en pelote et c’est la porte ouverte aux disputes et énervements de toutes sortes. Ajoutez à cela les petits tracas de la vie quotidienne, le stress, le manque de temps, et c’est parti, le stress en toile de fond vous pourrit la vie.

Comment résister à ces influences néfastes ? En cultivant la zen-attitude. Plus qu’une façon de réagir, c’est une philosophie, un art de vivre qui devrait vous guider sur les rails d’une sérénité à toute épreuve. En entendant le mot zen, vous visualisez des moines bouddhistes assis en tailleur dans une pièce vide ? Et bien sachez que la merveilleuse école du zen est parfaitement adaptable à nos contrées occidentales. A condition de le vouloir…
Découvrez les quatre étapes pour progresser sur le chemin de la zen-attitude.

« Connais-toi toi-même »
Un principe de base qui n’est pas à négliger. Inutile de se fixer des objectifs impossibles à tenir, ni d’avoir une image de soi totalement différente de ce qu’on est en réalité. Nous sommes tous imparfaits, il suffit de le savoir et de l’accepter. Etre zen, c’est s’accepter tel qu’on est. Cette acceptation générera très vite de la bienveillance, par rapport à soi-même puis par rapport aux autres.

Gardez vos distances
Un des temps forts de la zen-attitude est cette capacité à vivre le moment présent tout en gardant ses distances par rapport à ses émotions. Un vrai challenge pour qui n’a pas l’habitude ! Courage, une pratique quotidienne permet d’apprendre vite cette distanciation. Pour commencer, il suffit de se concentrer sur les gestes quotidiens (par exemple se laver les dents), en faisant le vide dans son cerveau : peu à peu les pensées parasites deviennent conscientes, et on arrive à les stopper pour se concentrer uniquement sur ce que l’on est en train de faire. L’étape suivante sur le chemin du calme mental est la méditation, mais mieux vaut se faire guider dans l’apprentissage de cette pratique.

Apprenez à rester calme
Sans doute le plus dur, surtout lorsque les événements se télescopent et nous donnent l’impression d’être totalement dépassés. Le stress monte en flèche. Comment rester calme ? Avant toute chose, en apprenant à respirer. Pour cela, un petit exercice à pratiquer n’importe où et dans n’importe quelle position, dès que la tension monte : bien droit, la colonne vertébrale souple et les épaules détendues, inspirer par le nez, naturellement et sans forcer, puis expirer très lentement mais à fond, toujours par le nez, en contractant doucement les muscles abdominaux. Laisser l’inspiration se faire naturellement avant de recommencer à expirer. La règle pour commencer est d’inspirer sur trois temps et d’expirer sur six, puis d’allonger le temps de l’expiration au fur et à mesure de la pratique. Il suffit de s’entraîner à cette respiration zen deux à trois fois par jour pendant quelques minutes pour se sentir détendu et apaisé.

Prenez le temps de faire les choses
Aujourd’hui, tout va trop vite. Qui d’entre nous n’a pas entendu cette phrase, ne s’est pas trouvé confronté à cette impression que les choses se déroulent sans avoir aucune prise sur elles ? STOP ! Rétablissons un rythme plus calme, et refusons de subir des agendas surchargés. Toutes les situations impossibles génèrent du stress : autant les éviter en n’acceptant plus tout ou n’importe quoi. Parfois, la zen-attitude passe par le fait de savoir dire non : non à la surconsommation, non à la multiplication des occupations, non aux demandes irréalisables…

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...