• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 4 mars 2014

Qu’est-ce que l’Eveil divin ?

Posté par othoharmonie le 4 mars 2014

 

images (7)L’Eveil divin est l’activation énergétique de votre divinité intérieure, c’est l’expression pour désigner le fait de cette activation. 

 Les Maîtres incarnés, c’est-à-dire des êtres incarnés ayant réalisé l’Eveil divin, sont rares parmi vous. La plupart des Maîtres incarnés sont non-extériorisés, ce qui signifie qu’ils vivent dans le secret ou dans l’anonymat, le plus souvent dans des demeures relativement à l’écart des grands centres urbains… mais pas toujours. D’une manière générale vous ne connaissez les Maîtres incarnés non-extériorisés qu’à travers des récits et des témoignages des personnes les ayant rencontrés. Les Maîtres incarnés extériorisés sont en très petit nombre. Certains d’entre eux travaillent afin de développer certaines valeurs psychologiques et sociales, et d’autres s’occupent de soutenir plus ou moins directement les aspirants qui sont prêts dans leurs efforts pour réaliser l’Eveil divin. Les Maîtres extériorisés qui s’occupent du social et du psychologique ne vont généralement pas encourager le développement d’une pratique spirituelle concentrée sur la quête de l’Eveil. Et dans l’autre sens, les Maîtres extériorisés qui s’occupent de la quête pratique des aspirants ne vont généralement pas s’investir beaucoup dans le social et le psychologique. Ainsi coexistent les Maîtres extériorisés à vocation psychosociale et les Maîtres extériorisés à vocation pratique. Les uns comme les autres œuvrent à travers des habillages de doctrines qui peuvent beaucoup varier d’un Maître à l’autre. Tous ces habillages sont motivés par des impératifs pédagogiques tenant compte des limites et des besoins psychologiques du plus grand nombre.

 

 Pouvez-vous donner quelques exemples de Maîtres extériorisés ? 

Avant de répondre à cela, vous devez d’abord en savoir un peu plus sur l’Eveil divin. L’Eveillé divin a réalisé le bonheur transcendant et la liberté transcendante. Non pas l’un ou l’autre, mais les deux et bien plus que cela encore. L’un des aspects du bonheur transcendant se manifeste en ceci que le Maître a éveillé dans son cœur une joie transcendante, rayonnante et permanente. 

Selon qu’il le désire ainsi, vous pouvez ressentir d’une manière tangible et indéniable dans sa proximité la joie transcendante qui rayonne dans le cœur du Maître, ou alors le Maître peut vous toucher de cette joie transcendante, même si vous vous trouvez à l’autre bout du monde, et vous faire connaître un état intérieur de bonheur extatique ou de paix océanique. Mais même lorsqu’il ne fait rien pour rendre sa joie transcendante tangible ou perceptible, le Maître demeure l’exemple vivant d’un être profondément heureux, dont le profond et permanent bonheur intérieur transparaît assez aisément dans le paisible sourire de son regard, et dans la joyeuse sérénité de sa manière d’être. 

L’un des aspects de la liberté transcendante se manifeste en ceci que le Maître a éveillé dans son cœur une puissance énergétique verticale, qu’il peut utiliser ou exprimer à volonté avec une aisance

qui donne très souvent l’apparence d’une absence quasiment totale d’effort. Un être qui ne maîtrise pas ses pouvoirs et ne peut les utiliser selon les motivations de sa propre volonté souveraine et de sa propre intelligence éclairée, n’est évidemment pas un Maître, à moins qu’une formule du genre « C’est Dieu qui agit à travers moi » ne fasse en réalité partie de l’habillage doctrinal particulier que ce Maître utilise. La puissance énergétique verticale d’un Maître transcende bien évidemment les pouvoirs que peuvent manifester des médiums, des magnétiseurs, des sensitifs et des psychiques.

Pour ne citer que quelques aspects de la même puissance énergétique verticale du Maître, vous pouvez considérer par exemple le pouvoir de matérialiser des objets, le pouvoir de lire dans les pensées et dans les émotions, le pouvoir de guérir les maladies, le pouvoir de susciter des visions chez les gens, le pouvoir d’apparaître dans un second corps aussi tangible que le corps physique mais capable de disparaître à volonté et de traverser les murs, le pouvoir de voler dans les airs, le pouvoir de susciter des expériences de paix infinie ou de bonheur océanique chez les gens, le pouvoir de contrôler les phénomènes biologiques et naturels dans une certaine mesure, etc. 

L’Eveil divin possède plusieurs niveaux, mais il suffira ici de les réunir en quatre grands niveaux : le premier degré, le second degré, le troisième degré et le degré transcendant. Un Maître du second degré a une puissance énergétique suffisamment importante pour lui permettre de maîtriser totalement les pouvoirs mentionnés ci-dessus, et sa puissance énergétique s’étend encore au-delà de cela. Un Maître du premier degré maîtrisera par exemple la télékinésie et pourra faire apparaître des formes lumineuses dans les airs, mais il n’aura pas assez de puissance pour matérialiser des objets denses et stables ; il sera capable de maîtriser la lévitation, mais ne pourra pas voler dans les airs avec une bien grande aisance ; il pourra guérir des maladies, mais ne pourra agir au-delà d’un certain degré de gravité ; il pourra apparaître dans un second corps tangible, mais ne pourra pas le maintenir plus de quelques dizaines de minutes ; etc… 

Comme vous pouvez vous en rendre compte, l’Eveil divin possède simultanément un aspect qualitatif et un aspect énergétique. 

Vous vouliez quelques exemples de Maîtres extériorisés encore vivants. Je préfère vous donner l’exemple d’un Maître qui a été extériorisé, mais qui n’est plus incarné depuis un siècle. Il s’agit du Maître Philippe de Lyon. A partir de son exemple, et notamment à partir de ce qu’il a manifesté de la puissance verticale et de la joie intérieure d’un Maître, vous pouvez examiner vous-mêmes ce qu’il en est des enseignants spirituels actuels, et discerner parmi ceux-ci lesquels sont réellement des Maîtres verticaux, et lesquels sont seulement des éveillés psycho-extatiques. La plupart sont des éveillés psycho-extatiques, peu importe par ailleurs la teneur de leurs enseignements. La raison pour laquelle il en est ainsi, c’est que l’éveil psycho-extatique constitue une forme de réalisation très naturelle, soit à la personnalité psychologique, soit à la personnalité psychique.

 Rejoindre le forum « La Vie Devant Soi » : http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Extrait de LA CLE DE L’ASCENSION Transmis par Kessani et Chris Iwen édité aux éditions Altess

(Ce livre va de paire avec l’ ouvrage « Comment éveiller le soleil intérieur ? ») 

Le site internet : http://iwen.free.fr/

 

Publié dans APPRENDS-MOI, Chemin spirituel, DIEU | Pas de Commentaire »

qu’en est-il de l’Ascension divine ?

Posté par othoharmonie le 4 mars 2014

 

téléchargement (4)L’Ascension divine est la forme d’Ascension qui relève uniquement de votre propre réalisation solaire, et de rien d’autre. Vous ne pouvez pas avoir d’aperçu correct de ce dont il s’agit si vous n’envisagez pas l’âme, c’est-à-dire l’être essentiel ou l’individualité essentielle que nous sommes au-delà des corps denses et subtils et au-delà des personnalités psychologiques et psychiques, sous un angle énergétique. La divinité intérieure, ou le soleil intérieur, est le noyau énergétique immortel de l’âme. Vous savez que je ne parlerai pas du noyau second (c’est-à-dire le centre hara), sur lequel s’applique aussi l’essentiel de ce qui est valable pour le soleil intérieur. Et vous savez déjà que le développement supérieur de l’un quelconque des deux noyaux de l’âme conduit à la fusion avec l’autre noyau, de sorte qu’il est finalement indifférent de prendre les choses par un bout ou par l’autre. 

La divinité intérieure est donc le noyau énergétique immortel de l’âme. Mais le reste de l’âme, pour le dire de cette manière, est tissé lui aussi d’un substrat énergétique immortel. Quand l’individu atteint un niveau transcendant d’Eveil divin, il peut réaliser en un clin d’œil un acte énergétique magistral qui se traduit par la pleine activation énergétique du substrat de l’âme. Cet acte transforme l’âme éveillée en une âme sublimée. C’est cela l’Ascension divine. Si l’être opère sa sublimation énergétique pendant qu’il est incarné dans un corps physique ou dans un corps éthérique, ce corps se transforme en un corps de pure lumière divine, et il cesse d’être un corps à proprement parler physique ou éthérique, bien qu’il puisse se manifester aisément dans la dimension physique et dans les dimensions éthériques. 

Un Maître ou un Eveillé, au sens réellement vertical de ces termes, est un être qui a atteint l’Eveil divin, peu importe le niveau concerné. Un Maître ascensionné est un Maître qui, ayant atteint un niveau transcendant d’Eveil divin, a opéré la sublimation énergétique de son être essentiel. C’est donc un être qui a réalisé l’Ascension divine. Mais l’Ascension divine est finalement un acte, ce qui importe réellement c’est de réaliser l’Eveil divin, du moins si la liberté transcendante et le bonheur transcendant vous intéressent. Si ces choses ne vous intéressent pas, alors vous pouvez continuer à explorer les diverses merveilles de votre personnalité psychologique et de votre personnalité psychique. Il n’y aura rien de mal en cela, du moins tant que vous n’en attendez pas un bonheur éternel ou une liberté verticale.

 Rejoindre le forum « La Vie Devant Soi » : http://devantsoi.forumgratuit.org/

 Extrait de LA CLE DE L’ASCENSION Transmis par Kessani et Chris Iwen édité aux éditions Altess

(Ce livre va de paire avec l’ ouvrage « Comment éveiller le soleil intérieur ? ») 

Le site internet : http://iwen.free.fr/

 

Publié dans Chemin spirituel, DIEU | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...