• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 1 juin 2014

Entraînement aux Alchimies d’HORUS

Posté par othoharmonie le 1 juin 2014

PROTOCOLES 

 
A ceux qui envisagent d’adopter une pratique fondamentale dans le cadre des Alchimies d’Horus. Dans le Manuscrit, Marie-Madeleine   décrit une forme avancée de pratique individuelle, qui peut s’avérer beaucoup trop complexe pour nombre de lecteurs. Voilà pourquoi Judi Sion et Tom Kenyon lui ont demandé de présenter un exercice préparatoire plus simple. 
 
Selon Marie-Madeleine, les alchimies d’HORUS servent de fondation pour ceux qui cheminent sur une voie solitaire et ceux qui sont en couple. Ce qui différencie surtout ces deux sentiers, c’est que la personne seule doit générer une énergie supplémentaire et les extases par ses propres efforts. Alors que ceux qui partagent une relation tantrique sacrée tirent l’énergie requise et l’extase spontanément, lors de l’acte sexuel. 
 

Entraînement aux Alchimies d’HORUS dans La Sexualité Sacrée images13

 

le Djed et la colonne vertébrale

 
Il faut savoir que le Djed, voie sacrée des chakras, commence au bas de l’épine dorsale et s’élève le long de la colonne jusqu’à la tête. Un chemin secondaire du djed monte depuis le périnée directement jusqu’au coronal : c’est la colonne centrale, ou le pilier central. Certaines écoles ésotériques l’appellent aussi le « tube pranique ». Les exercices d’entraînement ci-dessous se servent des deux conduits.
 
L’œuvre  alchimique première, en rapport au djed, c’est d’accumuler une quantité suffisante d’énergie pour parvenir à la faire monter le long du conduit jusqu’aux centres de la tête. Les exercices ci-après généreront l’énergie nécessaire grâce à la respiration. Ils ont pour fonction de vous familiariser avec l’impression, la sensation physique si l’on veut, de l’énergie subtile qui s’élève le long du djed. 
 
La première section du protocole d’entraînement comporte trois exercices. Le premier a recours au djed secondaire (colonne ou pilier central) qui monte du périnée jusqu’au coronal. Le second exercice utilise le djed primaire qui longe la colonne vertébrale. Et le troisième travaille avec l’énergie une fois qu’elle est amenée dans la tête.
 
kundal10.jpg2La deuxième section du protocole d’entraînement permet de vous familiariser avec l’approche pour transformer en une forme similaire au serpent, l’énergie qui circule dans le djed. Enfin, le dernier exercice vous permet d’activer les conduits des deux serpents, en faisant l’expérience de l’énergie qui circule simultanément par ces canaux lunaire et solaire. 

DERNIER AVESTISSEMENT : Ces exercices sont contre-indiqués pour certaines personnes car ils conduisent l’énergie dans le cerveau et dans les centres supérieurs de la tête. Si vous avez souffert d’un traumatisme à la tête ou d’un AVC, consulter votre médecin avant de procéder. Les personnes souffrant de convulsions, comme les épileptiques, devraient aussi demander l’avis de leur médecin avant d’entreprendre ces méditations. Enfin, ces exercices sont déconseillés aux maniaco-dépressifs, notamment pendant les phases maniaques. Pour tous les autres individus, les méditations sont relativement inoffensives et très bénéfiques. Si au cours de ces pratiques vous avez mal à la tête, cesser l’exercice et reposez-vous.

LIRE LES EXERCICES ICI …. 

Publié dans La Sexualité Sacrée | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...