L’équilibre des principes

Posté par othoharmonie le 8 juin 2014

images (9)Le PRINCIPE MASCULIN 

Le principe masculin est représenté par le côté droit du corps et l’hémisphère gauche du cerveau. Il est aussi appelé le côté yang en médecin chinoise ou le côté rationnel en Occident. 

Il représente ma relation avec le principe masculin, tant le mien que par rapport aux hommes de ma vie : père, compagnon, etc. Les qualités dominantes sont le courage, la puissance, la logique ; il est relié aux connaissances, à la parole et au raisonnement. C’est le côté rationnel, autonome, matérialiste de l’être. Il est représenté par le soleil. Il représente aussi l’aspect intellectuel, le côté actif de ma personne qui prend les idées et les intuitions de mon côté féminin et les mets à exécution. Il gère le pourquoi des choses. C’est lui qui choisit les directions. 

Chaque être humain, tant homme que femme, possède un côté masculin (yang) et un côté féminin (yin). Des malaises du côté droit me montrent un conflit avec ma notion de virilité  et de rivalité si je suis un homme et, pour la femme, une dualité face à ma vie professionnelle et les clichés auxquels je désire me soustraire. Puisque j’ai développé mon côté masculin en analysant et en voulant « devenir comme mon père » (comportement appris), il y a de fortes chances pour que nous ayons tous les deux des points très similaires par rapport aux qualités et aux caractéristiques nommées au début.. 

J’accepte c’est lorsque je peux équilibrer mon côté masculin et mon côté féminin que je peux atteindre ma pleine réalisation.  

LE PRINCIPE FEMININ 

Que je sois homme ou femme, le cerveau droit et le côté gauche du corps représentent le principe féminin (le Yin), siège de la créativité, des dons artistiques, de la compassion, de la réceptivité, des émotions et de l’intuition, il a trait à ma nature intérieure. Il se manifeste aussi par la tendresse, la sensibilité, le douceur, l’harmonie, la beauté, la pureté. 

Il me relie à ma nature féminine et à celle des autres. C’est mon côté maternel. Il est représenté par la lune. Les principales difficultés éprouvées sont reliées à l’expression des sentiments. Est-ce que je me sens bien lorsque je réconforte quelqu’un ? 

Suis-je capable de dire « je t’aime », « j’ai de la peine » ?

Je ne me sens pas à l’aise quand je suis celle ou celui qui reçoit, en particulier lorsqu’il s’agit d’amour. Que je le veuille ou non, le principe féminin fait partie de moi. L’attitude que j’ai développée face à ma nature féminine à un lien direct avec les relations que j’ai entretenues avec les femmes de ma vie : mère, fille, amie, épouse, etc… 

La façon dont je vais exprimer ma féminité (soit la faculté, soit la difficulté) dépendra en grande partie du modèle parental et de mon identification à l’une ou l’autre des parents. Si je suis un homme, j’ai de la difficulté avec mes émotions, soit de les exprimer, de m’en libérer, soit de les accueillir d’autres personnes. Su je suis une femme, il y a un aspect de ma féminité que je nie ou refoule. C’est en suivant mon intuition que mon côté gauche dans le physique et ma polarité féminine sera en santé. Si mon côté féminin est exagérément développé, je me questionne pour savoir quel est mon niveau de confiance et d’assurance en moi et si je laisse mes émotions prendre trop le dessus sur mon côté logique et rationnel. 

J’accepte que ce principe féminin fasse partie de moi et je m’ouvre davantage à celui-ci, sachant que ce processus est essentiel à l’équilibre de mes deux principes (féminin et masculin). L’un complète l’autre afin d’amener l’équilibre spirituel, émotif et physique de tout mon être.

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...