• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 12 octobre 2014

Agir sur nos cauchemars

Posté par othoharmonie le 12 octobre 2014

 

Peut-on influencer le cours de nos rêves pour mieux guérir de certains traumatismes ? C’est le type d’expérience mené par l’armée américaine sur des vétérans souffrant de cauchemars récurrents. Des méthodes qui nous interrogent sur notre approche des rêves et sur leur rôle curatif.

Octobre 2011, le magazine américain Wired indique que l’armée américaine teste auprès de militaires traumatisés par des scènes de guerre la projection d’univers virtuels en 3D, destinés à modifier positivement leurs cauchemars.

Pour la psychothérapeute Brigitte Holzinger, de l’Institut pour la recherche sur le rêve et la conscience, il s’agit là d’une nouvelle étape dans les traitements expérimentés depuis les années 90 sous le nom de Thérapie centrée sur l’imagerie mentale (ou Imagery Rehearsal Therapy) : « Initiée par Barry Krakow, un médecin spécialiste des troubles du sommeil et directeur d’un centre au Nouveau Mexique, cette méthode consiste à amener le patient à changer le contenu de ses cauchemars », explique-t-elle.

images (6)

En quelques étapes simples, cette thérapie vous permet de sélectionner l’un de vos cauchemars récent (pas forcément le plus traumatisant dans un premier temps), le raconter au thérapeute, puis en imaginer une version plus positive (par exemple en changeant sa fin), et écrire ou visualiser celle-ci plusieurs fois en phase d’éveil, afin de l’imprimer dans votre cerveau. « Ca peut paraître étonnant, mais ça marche pour pas mal de gens ! » témoigne Brigitte Holzinger, qui voit là un outil accessible à quiconque souffrirait de cauchemars récurrents – militaires, mais aussi victimes ou témoins d’actes violents, d’accidents ou de toutes autres expériences traumatisantes.

Et pour cause : il suffit de quelques heures pour apprendre la technique de base, puis de quelques minutes de pratique quotidienne, pendant quelques semaines, pour sentir les cauchemars s’espacer et devenir plus surmontables.
Mais est-ce assez ? Ne faut-il pas plutôt travailler sur l’évènement déclenchant ces cauchemars ? « Pour moi, ils sont le maître symptôme des troubles psycho-traumatiques, commente le psychiatre militaire Yann Andruétan. Les protocoles d’images artificielles développés par les Américains sont séduisants, mais c’est un outil, pas un remède. Car le traumatisme n’est pas un simple stress, mais une expérience qu’on ne peut pas effacer, juste dépasser. » Par le biais notamment de la parole : « Raconter ce qu’on a vu et ressenti, de manière parfois très précise, est indispensable pour obtenir l’apaisement. » 

Selon Barry Krakow, il peut toutefois être utile de traiter directement le cauchemar, pas sa cause. Notamment chez ceux dont celle-ci n’est pas clairement identifiable. « Au bout de plusieurs mois, les cauchemars finissent par vivre leur propre vie, explique le médecin ; ils deviennent comme une mauvaise habitude, une façon pour le cerveau de réagir à un stress. C’est alors le processus créateur de cauchemars qu’il faut défaire. »

Posant par là-même le principe que notre esprit peut maîtriser notre imagerie mentale et agir sur elle. « Les cauchemars sont un moyen pour le cerveau de métaboliser une information qu’il n’a pas su traiter dans la journée, rappelle Brigitte Holzinger. Ils sont la manifestation que quelque chose nous perturbe, une façon pour notre cerveau de se battre ou de donner l’alerte. Pas confortable, mais utile ! » Pour Barry Krakow, une fois l’alerte détectée, il est possible d’y répondre en envoyant de manière consciente à notre cerveau des signaux plus positifs. « Dans la journée, vous êtes bien capable de visualiser la route qui mène de chez vous à votre restaurant préféré ; de la même manière, on peut se représenter des scénarios alternatifs de nos cauchemars. »

Qui, répétés régulièrement, finissent par faire leur chemin, prouvant la puissance des pensées positives. Une notion que les amateurs de yoga connaissent sous le nom de « sankalpa », une graine d’intention semée dans l’esprit qui germe et porte ses fruits chez qui la cultive… Ce que d’autres appellent aussi la méthode Couet ! 

Les images 3D, un progrès ? Si les stimuli visuels aident indubitablement les patients à entrer dans un univers calmant et rassurant, ils sont une intervention extérieure dans la révision du cauchemar, là où Krakow est d’avis de ne pas intervenir. « Aux gens de mobiliser leur imagination et leur conscience pour trouver par eux-mêmes comment le rêve doit évoluer, puis visualiser cette nouvelle version dans leur tête », estime le médecin.

Pas seulement parce que cela rend apparemment le processus plus efficace, mais pour des raisons éthiques. « Introduire dans l’esprit des gens des images pour changer leur comportement pose la question de la “rééducation”, estime Yann Andruétan. Notre rôle de thérapeute n’est pas de reformater les gens, mais de les aider à dépasser leurs troubles. Des expériences ont prouvé qu’on peut débarrasser certaines personnes de souvenirs douloureux par l’hypnose, mais mes patients ne veulent pas forcément oublier ! l’expérience, aussi traumatisante soit-elle, nous appartient. Prenez l’écrivain espagnol Jorge Semprun, résistant, torturé par les Gestapo, déporté au camp de concentration de Buchenwald : les souffrances qu’il a endurées ont été fondamentales dans sa construction. Peut-être aurait-il préféré ne pas les traverser, mais elles ont fait de lui le grand homme et le grand auteur qu’on connaît. »

Reste qu’utilisées intelligemment, ces méthodes représentent un outil complémentaire. « Le rêve est un matériau précieux, conclut Brigitte Holzinger. Apprendre à l’écouter, le respecter, l’interpréter, permet de mieux se connaître, d’identifier les causes de ses mal-être et de les dépasser, d’être plus à l’aise avec soi et les autres. »

Institut pour la recherche sur la conscience et le rêve (spécialiste du traitement des cauchemars, du rêve lucide et de téléchargement (1)Gestalt-thérapie) Traum.ac.at »

Travaux du Dr Barry Krakow
Sleeptreatment.com »
Nightmaretreatment.com » (dont un quizz sur les cauchemars)

Publié dans Rêves | Pas de Commentaire »

Un gouvernement de Synarchie

Posté par othoharmonie le 12 octobre 2014

 

Submersible-Mini-Battery-PowerPour les Maîtres et les Initiés, le modèle de gouvernement de l’avenir sera basé sur l’ordre cosmique, à l’image de la structure de l’Univers. Il apportera l’ordre, le bonheur, la joie, la plénitude. La force qu’elle soit militaire ou économique, ne sera plus nécessaire.

Et Feuerstein de dire : « Jusqu’ici, l’histoire humaine a été une tragi-comédie d’allégeance tribale e t plus tard de souveraineté nationale, d’édification d’empires, d’impérialisme capitaliste ou communiste, qui sont toutes des manifestations des instincts primitifs pour accéder à la sécurité matérielle et exercer son pouvoir sur autrui. Aïvanhov voyait le gouvernement mondial comme une innovation politique impliquant inévitablement le développement spirituel de l’humanité ».

A l’époque actuelle, avec l’échec du communisme et du capitalisme et avec la faillite qui menace de nombreux pays, cette forme de gouvernement qu’est la synarchie peut paraître utopique. Mais plusieurs croient fermement que c’est la forme de gouvernement qui s’établira inévitablement puisque tous les autres systèmes auront failli. Les humains accepteront alors d’être gouvernés par un autre système que ceux fondés sur la personnalité des êtres.

La synarchie viendra car elle est basée sur des lois et des principes éternels, inchangeable s, immuables. Le moment viendra où les humains accepteront les vérités enseignées au fil du temps par les grands Maîtres et les Initiés ; ils reconnaitront alors que toute l’organisation terrestre doit suivre le modèle de l’organisation cosmique pour assurer la survie de la planète.

La venue du Verseau engendre de grands changements qui mèneront vers une nouvelle culture, une nouvelle civilisation et une nouvelle politique, toutes basées sur la science des Initiés et sur la synarchie.

Dans le passé, Ram, qui avait été initié à la Science Initiatique par Vashista, a réussi à apporter l’Age d’Or en établissent la synarchie. Grâce à ses connaissances et son abnégation, l’humanité a ainsi vécu dans la paix et l’abondance durant plusieurs siècles.

La synarchie est un mode de gouvernement où la sagesse, l’amour et la vérité sont à la première place. Le pouvoir et les intérêts économiques ne doivent venir qu’ensuite.

Ce type de gouvernement existe déjà, tel que l’indique le marquis Saint-Yves d’Alveydre dans son livre Mission de l’Inde en Europe. Il explique en détail sa formation et son application en Agartha, royaume légendaire quasi impénétrable situé au centre de la terre. Saint-Yves d’Alveydre y aurait accédé grâce à ses facultés de dédoublement. Dans son ouvrage Bêtes, hommes et Dieux, un autre philosophe et auteur, Ossendowski, présente la même description de la Synarchie.

Lorsque les humains accepteront cette forme de gouvernement, tous les problèmes politiques, économiques, sociaux seront résolus.

Grâce à la synarchie, l’avenir verra la planète éclore en un jardin de paradis où tous vivront en frères et sœurs, en fils et filles du même père, le Père Céleste, en fils et filles d’une même mère, la Mère Nature.

EXERCICE :

Formons une chaîne de lumière pour aider et soutenir la venue d’un monde meilleur : visualisez-vous comme le premier maillon de cette chaîne ; puis comme second , votre père qui représente le chef de famille ; vient ensuite le chef de votre ville, le Maire puis le chef du gouvernement de votre pays (que vous les souteniez ou non car le but ici est d’être tous liés à quelque chose de sublime). Ensuite rajouter le Régent de la planète, Sandolfon (selon la Cabbale) et encore plus haut, le chef du système solaire, le soleil ou le Christ si vous préférez, puis enfin le Seigneur ou la Source de toute vie. ainsi, nous formons tous une chaîne vivifiante et vivante grâce à laquelle la lumière et la vie circulent.

Extrait du livre : Quel serait l’avenir de l’humanité si… Par l’équipe du Verseau – aux éditions Ariane 2013

Publié dans En 2012-2013 et après 2016, Nouvelle TERRE, UNE TERRE D'ALLIANCE | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...