• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 25 octobre 2014

RAPPEL A L’AUTOGUERISON

Posté par othoharmonie le 25 octobre 2014

 

 Il n’y a pas de guérison en tant que telle… tout est autoguérison ! 

 

Voici un rappel dont chacun de nous peut bénéficier encore et encore et encore …

fraicheur-et-delicatesseLes médecins et leurs médicaments, les thérapeutes et leurs techniques, les suppléments alimentaires et vitaminiques, tout cela a pour véritable effet de stimuler nos propres mécanismes de survie, ceux qui sont intérieurs à chaque cellule et qui font partie du patrimoine organique de l’être. La chimie, le repos, la psychothérapie, la fantaisie, la beauté, l’amitié, l’amour, la nature et l’expression servent tous à animer et à stimuler ces mécanismes si précieux. 

Ces éléments agissent comme autant d’environnements bénéfiques vis-à-vis d’une guérison qui vient de l’intérieur. Voilà pourquoi il ne saurait y avoir de formule magique émanant de l’extérieur. Une fois que l’on a mis en place le cadre guérisseur qui nous convient, il faut par la suite compter sur ses propres ressources, cultiver ses états intimes, activer le plus de joie possible et faire confiance à la vie.

Nous cherchons à l’extérieur le coup de baguette magique. Mais il vient de l’intérieur.

La maladie sert justement à éveiller le magicien de la vie dont les ressources dorment, négligées.
Je ne sais pas pourquoi il est si difficile de se convaincre d’une telle chose.

Sans cesse, je dois me le rappeler à moi-même. Sans cesse. Le mécanisme consistant à chercher de l’aide à l’extérieur est si fort que l’on oublie avec la plus grande facilité du monde que les sensations d’amour, de paix et de liberté intérieure constituent les agents de guérison les plus puissants.

Publié dans Auto-Guérison, Beaux textes | Pas de Commentaire »

Juste avant de mourir

Posté par othoharmonie le 25 octobre 2014

 

images (10)Ian Davis souffre d’une maladie neurodégénérative, depuis trois ans. Si ces jours sont comptés, ce médecin australien a toutefois souhaité devenir papa. Et pour que son fils Archie se souvienne de lui, il se filme en train de lire une histoire pour enfants tous les soirs. Touchant…

En 2011, Ian Davis apprend qu’il souffre d’une maladie neurodégénérative. Les jours de ce médecin australien sont comptés et son monde s’écroule. Au départ, Ian n’a plus envie de rien. Il déprime et devient agressif avec ses proches. « J’ai traversé des moments très difficiles durant lesquels je repoussais les gens que j’aime. Je voulais juste m’enfermer quelque part, ne plus aller travailler et ne plus jamais sortir. Cela a failli me coûter mon mariage car j’avais installé une distance entre Mel et moi » commence par expliquer Ian Davis, à l’émission 60 Minutes. C’est alors qu’il comprend : Il doit profiter de ses derniers jours et réaliser ses rêves. Très fatigué et conscient qu’il ne connaîtra peut-être jamais sa progéniture, Ian veut un enfant avec son épouse. Quelques mois plus tard, ils deviennent parents d’un petit garçon. Archie a aujourd’hui quelques mois. Et pour que son fils se souvienne de lui plus tard, Ian Davis a décidé de lui offrir un magnifique cadeau.

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=E7EEnDY4U-o

Un papa très courageux

Chaque soir, Ian Davis allume la caméra et s’installe dans son canapé. Il prend un livre pour enfants et lit une belle histoire à voix haute. Ces vidéos, il les garde précieusement. Quand Ian disparaîtra, il veut que le petit Archie ait un souvenir de lui. Mel pourra ainsi permettre à leur petit garçon, de voir son papa chaque soir avant d’aller se coucher. « Coucou mon garçon. C’est l’heure de te lire une histoire » débute ainsi Ian Davis dans chacune de ses vidéos. « Je ne pensais pas pouvoir devenir père, un jour. Aujourd’hui, ma moitié est là et restera là quand je partirai. C’est incroyable et je suis vraiment fier de lui » ajoute-t-il auprès de 60 minutes. Si ces histoires sont contées en anglais, on ressent toutefois beaucoup d’émotion à la vue de cet homme très courageux. Et ce qu’il laisse à son fils est le plus joli cadeau qu’il pouvait lui faire. Lorsque Ian quittera ce monde, Archie pourra quand même revoir son papa avant de fermer les yeux.

source : http://www.aufeminin.com/

Publié dans Etat d'être | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...