Les ésotéristes ont une éthique

Posté par othoharmonie le 10 décembre 2014

 

téléchargement (5)Les notions signifiantes de bon et de bien sont loin d’être étrangères à une discipline qui a pour sens de déceler le sens caché des manifestations visibles. L’initiation à l’ésotérisme nécessite, de fait, une éthique.

La quête du Graal – clin d’œil au mythe moyenâgeux et à l’alchimie – reste un chemin initiatique dont l’objectif consiste à acquérir davantage de sagesse. Cette voie est plus que jamais d’actualité au moment où les valeurs exotériques, impulsées jusqu’ici par les dogmes politiques et religieux, ont tendance à s’effriter. Des clés d’interprétation quant à la destinée humaine sont désormais accessibles à tous, via les spécialistes de l’ésotérisme. Cependant, ils s’appuient sur une tradition solide et restent fidèles aux pensées élevées de leur illustre prédécesseur qu’était Pythagore… Son enseignement spirituel a traversé les âges, enseignement retrouvé dans les travaux de chercheurs de vérité comme le mystique René Guénon, l’occultiste Papus ou encore l’anthroposophe Rudolf Steiner…

Les lois du symbole

L’une des qualités que doit cultiver l’ésotériste consiste à maîtriser le langage symbolique, ancrage qui lui permet de ne pas s’égarer dans des élucubrations fantasmatiques. Ainsi en est-il du tarologue, du numérologue ou de l’astrologue. Ces spécialistes se doivent d’avoir intégré les lois du symbole qui les rattachent à la lignée ésotérique remontant à ce que René Guénon et le psychologue analytique Carl Gustav Jung nomment « La Tradition Primordiale », pour le premier, et « L’archétype » pour le second.

Une voie adaptée

L’ésotérisme n’aurait aucun sens s’il n’était applicable au vivant et donc sans cesse réactualisé. Aussi, bien que relevant d’une source unique, la vérité ésotérique se décline en plusieurs voies, de même qu’elle a donné naissance à plusieurs traditions. La nouveauté de l’ésotérisme actuel consiste à redécouvrir l’unicité de chaque être et la multiplicité des voies qui lui sont proposées. Pour l’un, il s’agira d’approfondir la sagesse du Tarot initiatique, pour un autre la pratique de l’astrologie deviendra un authentique engagement vers la quête du Soi. L’apport des spiritualités orientales, comme le Reïki, correspondra peut-être plus à la sensibilité de certains, l’essentiel étant la sincérité de la démarche suivie, tout en se gardant de penser que l’une serait supérieure à une autre. L’authenticité correspond toujours à l’aspect ésotérique d’un enseignement, c’est-à-dire le contenu, la forme qu’il prend ne relevant, in fine, que de la partie émergée de l’iceberg…

L’importance de la guidance

Afin de ne pas se perdre dans le dédale de la pensée ésotérique, il s’avère nécessaire d’être relié à un aîné sur le chemin et de ne pas rester isolé. C’est d’ailleurs là un des avantages d’une consultation de type ésotérique, même si elle prend des dimensions peu conventionnelles. Ainsi, l’écrivain Hermann Hesse, auteur du roman « Sidhartha » (1922) qui a influencé, dans les années 1960, une grande partie de la jeunesse mondiale en quête de spiritualité existentielle, avait été au préalable suivi et guidé par Carl Gustav Jung, spécialiste des profondeurs et féru de science hermétique…

 

Herbert Gasquet du magazine http://www.signesetsens.com/

 

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...