• Accueil
  • > Nouvelle TERRE
  • > Le début de chaque nouveau cycle nous fournit une importante possibilité de changer

Le début de chaque nouveau cycle nous fournit une importante possibilité de changer

Posté par othoharmonie le 21 décembre 2014

 annee_europe_innovationLa clé de notre avenir réside dans la sagesse de notre passé ! Appliquant le concept du temps fractal à l’histoire du monde et de la vie, je vous propose l’idée selon laquelle toute chose, depuis la guerre et la paix entre les nations jusqu’aux relations humaines, reflète les cycles récurrents du passé. 

Chaque fois qu’un cycle se répète, il entraîne la manifestation d’une version amplifiée de lui-même. Si vous savez où chercher dans le passé, vous saurez à quoi vous attendre, lorsque les mêmes conditions se répèteront à l’avenir ! 

La clé de tout ceci est un message conservé dans la nature sous la forme d’une vieille carte du temps. En utilisant cette clé que nous ne faisons que commencer à comprendre, les Mayas ont déterminé des cycles temporels en une série de calendriers uniques. Parce qu’ils ont compris les cycles de la nature, ils savaient que les conditions de l’avenir sont également inscrites dans les documents du passé. Nous vivons les derniers moments d’un cycle de 5 125 ans- d’un âge du monde- qui, selon les calculs faits par les anciens Mayas, est censé se terminer lors du 21 décembre 2012. Nos ancêtres nous ont transmis le récit de ce qu’ils ont vécu lors de la dernière « fin des temps », démontrant ainsi clairement que la fin d’un âge du monde est le commencement d’un nouvel âge et non la fin du monde.

Sur le plan physique, notre système solaire est engagé dans la partie la plus courte d’une orbite ressemblant à un cercle aplatiune ellipse qui nous entraine présentement de plus en plus loin du coeur de notre galaxie, « La Voie Lactée ». Tout comme la rotation de la Terre fait en sorte que la partie la plus sombre de la nuit survient avant l’aube, notre position actuelle relativement au centre de la galaxie a pour conséquence que la partie la plus ténébreuse de notre âge mondial arrive tout juste avant que notre trajectoire orbitale ne commence à ramener la Terre plus près du coeur de la Galaxie. 

Avec l’amorce de ce retour, nous pourrons observer une atténuation des forces cataclysmiques se déchainant durant le cycle des ténèbres. Et tout comme la nuit doit s’achever avant qu’un nouveau jour se lève, ce n’est qu’après le passage de cet âge noir que la Lumière d’un nouveau cycle pourra apparaitre. De fait, selon les Mayas, dans les jours précédents et suivant le solstice d’hiver de 2012, la Terre et l’ensemble de notre système solaire se sont retrouvés alors dans une position à tous points de vue extraordinaire. Nous franchirons alors une ligne imaginaire marquant le centre de la zone médiane entre les deux moitiés de notre galaxie spiralée. Tout comme l’Equateur de notre planète divise les hémisphères Nord et Sud de la  Terre, la ligne de l’équateur de la Voie Lactée que nous traverserons alors sépare la moitié « supérieure » de ce vaste disque étoilé de sa moitié « inférieure ». Alors que les planètes de notre système solaire seront plus ou moins alignées les unes sur les autres et sur notre soleil, notre passage à travers les plan équatorial de la galaxie nous alignera également sur la mystérieuse source d’énergie se trouvant au centre de la Voie Lactée. 

Cet alignement et les conditions le rendant possible marqueront l’achèvement du grand cycle actuel, ainsi que l’indique le calendrier Maya. Pour être absolument clair, il ne s’agira pas là d’un événement survenant dans le cours d’une seule journée. Autrement dit, lorsque nous avons franchi la ligne imaginaire divisant notre galaxie, il ne fallait pas croire que nous irions au lit le 20 décembre 2012 dans un monde pour ensuite nous éveiller le lendemain dans un autre monde radicalement différent. Il semble pour les Mayas que le jour du solstice d’hiver le 21/12/2012 était le jalon astronomique désignant le point central de la période de transition de deux ères. Cette période transitoire a débuté bien avant 2012 et se terminera après. Tout ceci est un processus et non un événement ponctuel. Il est important de comprendre que même si les ingrédients nécessaires à la répétition d’une chose sont réunis et même si la situation s’y prête, ce sont tout de même les choix que nous faisons qui déterminent ce qui se produira réellement. Comme pour toute autre expérience humaine, c’est ce que nous choisissons de faire avec les circonstances se présentant à nous qui détermine la suite des choses. 

Ainsi que le disait Emerson : «Notre vie n’est qu’un apprentissage de la vérité ; autour de chaque cercle on peut en décrire un autre ; il n’y a pas de fin dans la nature, chaque fin est un commencement », pour comprendre 2012 et sa signification actuelle pour nous, consiste à savoir lire la carte du temps. Si nous pouvons percevoir le temps à partir de cette perspective fractale, ces grands cycles du temps, le passé révèle  alors le code des moments de choix et de ce qui pourrait arriver alors … 

Le début de chaque nouveau cycle nous fournit une importante possibilité de changer — le moment de choix — qui nous permet de choisir un nouveau résultat pour le schéma récurrent. Les anciennes traditions nous rappellent que notre venue sur Terre s’explique par une raison majeure : nous sommes ici-bas pour aimer et pour trouver un amour encore plus grand que celui des anges des cieux » 

Greg Braden

 

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...