• Accueil
  • > Archives pour janvier 2015

Profiter de la neige à la belle étoile

Posté par othoharmonie le 31 janvier 2015

 

Promenade en dameuse, kart sur glace, VTT sur neige, plongée en lac d’altitude ou full moon party pour dévaler les pentes en musique sous les spotlights… Dans toutes les stations, des Vosges aux Pyrénées, l’activité nocturne renouvelle le scénario du séjour de sports d’hiver mais fait aussi évoluer, un peu, notre rapport à la vie.

Agnès Rogelet

Igloo-Village-Kakslauttanen-FinlandIl est près de 17 heures. Le ballet des remontées mécaniques s’interrompt et le crépuscule approche. Récemment encore, les vacanciers rentraient se réchauffer au village. Aujourd’hui, les trappeurs dans l’âme chaussent des raquettes pour une rando au clair de lune. Certains vont dîner en altitude, parfois sous une yourte, un tipi ou même à l’abri d’un igloo qu’ils ont bâti de leurs mains pour y passer la nuit. D’autres s’offrent une balade en traîneau ou une descente en paret, petite luge rétro à un seul patin. Les plus sportifs pratiquent le ski de randonnée avec un guide de montagne ou glissent sur les domaines skiables ouverts jusqu’à 22 heures.

Un éveil sensoriel. Certes, selon l’anthropologue Gilbert Durand, « la neige est phosphorescente » (In Champs de l’imaginaire de Gilbert Durand, Ellug, 1996) et ne nous plonge jamais dans une nuit noire et inquiétante. Pourtant, les activités nordiques à la lueur des étoiles permettent « d’étouffer les signaux parasites de la vie moderne au profit d’un développement du langage sensoriel », avance Olivier Sirost, sociologue et ethnologue, directeur d’ouvrage pour La Vie au grand air (Presses universitaires
de Nancy, 2009). Introspection, activation des cinq sens, écoute de la nature : la pénombre et le paysage lunaire, en brouillant nos repères visuels habituellement sursollicités, nous recentrent sur un territoire plus intime.

Un changement de cycle. La neige et la nuit ont un autre point commun : leur apparition est cyclique. En réexplorant des traditions folkloriques comme la soirée inuite en igloo ou le rituel du vin chaud, notre corps, soumis au froid et à l’obscurité, se resynchronise sur son horloge interne. « Expérimenter ainsi la cyclicité de la vie permet symboliquement de se redécouvrir fragile dans une société qui impose en permanence le diktat du bonheur », observe encore Olivier Sirost. Apparaître, évoluer, changer d’état, disparaître : l’homme, les journées et les saisons ont le même destin. 

Un retour au sacré. Qu’elles nous plongent dans une ambiance nomade feutrée ou festive et artificielle, ces activités ne dénotent pas une tentative inconsciente d’allonger la vie ou de combattre sa peur des ténèbres, selon le sociologue. « À l’heure où les débats sur l’euthanasie ou le gel d’ovocytes montrent que l’homme est capable de maîtriser la vie, les rituels nocturnes en plein air permettent au contraire de sacraliser et d’accepter la mort. » En effet, glisser, marcher, camper à la nuit tombée sont vécus comme des cérémonies qui, revisitant des pratiques symboliques primitives, nous reconnectent à la nature, au cosmos… et à notre part d’humanité universelle. 

A lire

Retrouvons les plaisirs de la glisse Apprendre à glisser donne de l’aisance à nos gestes et restaure la confiance en soi. Pourquoi ne pas renouer avec cette sensation grisante de notre enfance ? Laissons-nous tenter par la pente.

 

 

 

 

Publié dans Créativité, Exercices simples | Pas de Commentaire »

S’éveiller à la Conscience Christique

Posté par othoharmonie le 31 janvier 2015

christ10

 

Le CHRIST dit : Il n’est pas suffisant que vous vous préoccupiez de votre vie sur Terre. Vous devriez également vous soucier de votre vie et de votre bien-être quand vous passerez dans les dimensions suivantes. Là, plus que jamais, vous vous trouverez dans la dimension de « l’Être » qui est la manifestation extérieure de votre conscience, mais dans une mesure encore plus grande que quand vous êtes sur Terre. 

Quand vous êtes sur Terre, vous créez vraiment votre environnement unique à partir du tissu de l’ensemble de votre conscience, mais vous pouvez aussi prendre part à l’environnement de votre prochain quand vous vous rencontrez ou vivez ensemble. Cela signifie que quand vous êtes sur Terre, vous pouvez vous déplacer dans un environnement plus agréable, rencontrer des personnes plus agréables que ce que crée normalement votre conscience ou qu’elle attire à vous. Mais cette incompatibilité provoque des frictions et du malaise. 

Les gens se sentent mal à l’aise ou étouffés par la conscience plus élevée qu’ils rencontrent et ne peuvent attendre de revenir à l’environnement de conscience inférieure dans lequel ils se sentent à l’aise. Certaines personnes sont attirées et naissent dans des couches de conscience dans lesquelles elles se sentent étrangères et commencent spontanément à travailler, même dans l’enfance déjà, à se déplacer vers les strates de conscience dans lesquelles elles pourront prospérer. 

Le niveau de CONSCIENCE dans lequel vous mourrez est le niveau avec lequel vous reviendrez. Parfois, une personne possédant un haut niveau de perception spirituelle peut être attirée, à la naissance, dans une famille de niveau spirituel inférieur parce que l’environnement renforcera sa conscience et augmentera son endurance spirituelle lorsqu’elle luttera dans ses premières années pour retourner à sa « demeure » de conscience légitime, dans sa strate spirituelle sur Terre – et plus tard, dans le monde suivant. De même que vous faites l’expérience de votre conscience peu développée quand vous mourez, de même, vous accédez à des dimensions supérieures qui reflètent votre conscience quand vous vous êtes réincarnés plusieurs fois et avez travaillé à acquérir un certain discernement spirituel. Vous constatez que vous et tous ceux que vous rencontrez, avez la même conscience. 

Vous serez attirés dans des conditions qui sont compatibles et auxquelles, en raison de votre propre créativité, vous pouvez parfaitement contribuer. Si, lors du décès, la conscience est défectueuse et centrée sur l’ego, l’individu se réincarnera rapidement, puisque le sentiment de malaise sera intolérable. Une telle personne retourne volontiers sur Terre, avec une autre identité. À ce niveau d’existence, les conditions terrestres semblent préférables à celles du monde astral. Il faut de nombreuses vies avant que l’âme s’éveille au fait qu’elle ne pourra être sauvée que lorsque l’esprit humain s’emploiera à essayer d’élever ses perceptions et sa conscience à un niveau plus supportable. 

Plus la conscience d’une personne est spirituelle avant qu’elle ne meure – plus elle aura réfléchi sur sa vie, acquis du discernement dans la maîtrise égoïque de son esprit et de ses sentiments, au sujet du mal qu’elle a pu faire à d’autres personnes et de la tristesse qu’elle a causée -, plus grands seront les progrès spirituels qu’elle fera. En éprouvant des remords brûlants, la douleur du remords supprimera la domination de l’ego dans son esprit et son coeur, jusqu’à ce que, petit à petit, elle finisse par quitter cette vie, parfaitement consciente que la VOIE DE L’AMOUR INCONDITIONNEL est la seule voie à suivre. 

Une telle personne comprend parfaitement, reconnaît et est clairement consciente que toutes ses souffrances – la maladie, les privations, le manque de succès, la tristesse – vient du manque d’AMOUR dans son approche de la vie, des gens, de l’environnement. La CRITIQUE est le plus grand de tous les obstacles au bonheur intérieur, parce qu’elle est fortement destructive. Elle se reflète dans la vie de la personne parce que lorsque l’on juge, le jugement retombe sur son auteur, comme le dit le proverbe. La critique d’autrui interfère dans son bien-être et par conséquent, lorsque nous nuisons à autrui, même le plus légèrement du monde, à nouveau, le dommage nous reviendra, avec les intérêts. 

Donc, quand vous entreprenez de suivre la Voie Christique, vous devez comprendre qu’il s’agit d’un chemin d’analyse implacable du moi où il faut avoir le courage de regarder ses actions à la lumière de l’AMOUR et être disposé à voir la vérité de ses pensées et de ses émotions. En progressant sur la voie, il devient plus facile d’accéder à la perception de la vérité de l’autre, de ce qui le pousse, le motive, l’induit à commettre des erreurs dans ses relations, à son poste de travail et dans sa proche famille. Plus vous pouvez vous identifier à votre prochain, comprendre ce qui le motive, percevoir les difficultés qui le poussent à commettre des actes irréfléchis, plus votre spiritualité, votre compassion et votre amour s’élèveront vers ceux qui – vous le comprenez dès lors – font vraiment tout ce qu’ils peuvent dans l’environnement et les circonstances qu’ils se sont créés pour eux-mêmes. De ce point de vue, il devient de plus en plus facile de demander pardon, jusqu’à ce que vienne le temps où, voyant si clairement la vérité de votre prochain, vous ne pouvez plus attendre de pardonner et d’éliminer de votre pensée toute tension et toute critique. 

Quand viendra le temps, pour une personne aussi éclairée, vivant dans la paix et l’harmonie avec le monde entier, de trépasser, elle entrera dans un état de joie et de bonheur parfaits. Elle entrera dans la Lumière sans un regard pour la Terre qu’elle laisse derrière elle. Elle découvrira finalement qu’elle est arrivée dans cette dimension d’Être où elle est dans le contentement et parfaitement en paix. Après un certain temps, elle commencera à remarquer qu’il existe des dimensions d’existence encore supérieures et elle se mettra à préparer, élargir, étendre sa conscience pour absorber les vibrations encore plus hautes de Conscience Divine ; elle deviendra un canal de plus en plus créatif et rayonnant d’AMOUR INCONDITIONNEL. 

Une telle personne est vraiment la CONSCIENCE CHRISTIQUE.

Publié dans APPRENDS-MOI, Nouvelle conscience, SAGESSE, TRANSFORMATION INTERIEURE | Pas de Commentaire »

Les bijoux ésotériques

Posté par othoharmonie le 29 janvier 2015

zoom-sur-les-bijous-esoteriques1Si le monde de l’ésotérisme était autrefois réservé à un cercle d’initiés, il en est tout autrement aujourd’hui. Le cartésianisme, malgré ses prouesses technologiques indéniables, reste impuissant lorsqu’il s’agit d’expliquer l’action subtile et bienfaitrice d’une simple parure. Pourtant, grand nombre de témoignages confirment le rôle mystérieux de ces singuliers objets chargés de sens.

L’alchimie existant entre la composition du matériau utilisé et ses vibrations énergétiques confère au bijou ésotérique un pouvoir protecteur et bienfaiteur. Par ailleurs, selon qu’il s’agisse d’un collier, d’une bague, d’un bracelet ou de boucles d’oreilles, ces précieux talismans opèrent de différentes manières.

Les correspondances psychocorporelles

Un collier est directement en contact, surtout s’il est porté ras du cou, avec vishudi, le chakra de la gorge. Il est donc particulièrement favorable à l’expression s’il est en bois detulsi, composé de perles d’ambre. Quant aux colliers sautoirs et pendentifs, ils influencent anahat, le chakra du cœur. En général, on y accroche des pierres roses (apaisantes) ou vertes (stimulantes) selon son désir. Le summum est d’y adjoindre une médaille représentant le om (son originel) dans son écriture sanskrite. Notons qu’un mala (collier de 108 perles) peut aussi bien se porter autour du cou qu’autour du poignet. Les bracelets sont en correspondance avec les bras et les mains, donc avec l’action. Il existe une infinité de modèles en nacre, améthyste, cornaline. En outre, les doigts aussi possèdent leur symbolique. Ainsi, une bague ésotérique – portée à l’annulaire – stimule la vitalité et la joie mais, portée à l’auriculaire, elle développe l’intuition et même la télépathie. Vous pouvez opter pour une bague égyptienne aux vibrations protectrices ou bien pour une bague mani sur laquelle est gravé le mantraom mane padme hum, signifiant le joyau sur le lotus. Sur le lobe de l’oreille existe un point d’acupuncture directement connecté au chakra, situé entre les sourcils (le troisième œil). De fait, les boucles d’oreille kundalini ou en croissant de lune sont indiquées pour être en résonance avec une quête spirituelle.

Les pierres et leurs caractéristiques

Outre le symbolisme des formes en elles-mêmes protectrices, l’ésotérisme s’intéresse aussi aux caractéristiques de la lithothérapie. Ainsi, un bijou en citrine apporte confiance en soi et charisme, l’œil de tigre stimule la sensation de plénitude intérieure, le quartz rutile aide à la communication, l’agate fossile laisse jaillir les ressources cachées. Le monde minéral recèle donc des trésors que les artisans de bijoux ésotériques savent mettre en valeur en leur donnant des formes en adéquation avec l’énergie vibratoire recherchée.

Le talisman

Le talisman présente ceci de particulier qu’il a été conçu selon un objectif spécifique. Contrairement à un bijou ésotérique qui peut éventuellement se prêter, le talisman est un bijou rigoureusement personnel. Ce peut être une pierre, un pentacle ou une bague. Ce bijou possède une charge vibratoire très élevée, mesurée en unités bovis, et abrite une signification très précise. En outre, un talisman de qualité se teste généralement à l’aide d’un pendule.

Magazine signes et sens

Publié dans Astrologie et Esotérisme, PENSEE MAGIQUE - LEITMOTIV et RITUELS | Pas de Commentaire »

Portrait d’une personne connectée au champ de l’intention

Posté par othoharmonie le 29 janvier 2015

 

 

581118Les personnes qui vivent en union avec la Source de toute vie ne sont pas différentes des gens ordinaires. Elles ne portent ni auréole, ni vêtements  spéciaux pour afficher leurs qualités quasi-divines. Mais quand on voit leur bonne fortune et qu’on se met à discuter avec elles, on se rend tout de suite compte qu’elles se distinguent des gens qui vivent à des niveaux de conscience plus ordinaires. 

Prenez le temps de converser avec des gens en contact avec le pouvoir de l’intention et vous verrez à quel point ils sont uniques. Ces personnes, que  j’appelle les connectés pour marquer le lien harmonieux qui les unit au champ de l’intention, sont des individus ouverts au succès. Vous ne pourrez jamais leur  faire adopter un point de vue pessimiste quant à leurs chances d’obtenir ce qu’elles désirent. Au lieu d’utiliser un langage qui dénote que leurs désirs  pourraient ne pas se réaliser, elles parlent avec conviction, car elles savent que la Source universelle voit à tout. 

Elles ne disent jamais : Connaissant ma chance, cela ne fonctionnera jamais. Au contraire, il est probable que vous les entendiez dire : J’ai l’intention d’y arriver et je sais que tout ira bien. Même quand vous tentez de les dissuader en leur expliquant en détail pourquoi leur optimisme n’est pas de mise, elles semblent demeurer sourdes à toute confrontation avec la réalité. On dirait qu’elles vivent dans un autre monde, un monde où elles refusent d’entendre pourquoi leur projet ne pourra jamais se réaliser. 

Si vous leur en parlez, elles vous répondront probablement : Je refuse de penser à ce qui peut ne pas arriver, car étant donné que j’attire dans ma vie ce à quoi je pense, je pense seulement à ce qui arrivera. Pour eux, ce qui s’est passé auparavant n’a aucune importance. Elles n’accrochent pas aux concepts d’échec et d’impossibilité. Bref, elles semblent immunisées contre le pessimisme.  Elles sont ouvertes au succès et savent qu’elles peuvent faire confiance à la force invisible qui s’occupe de tout. En fait, elles sont si étroitement liées à la Source de toute chose qu’on dirait qu’une aura bloque naturellement l’accès à tout ce qui pourrait affaiblir le lien qui les unit à l’énergie créatrice du pouvoir de l’intention. 

Les connectés ne pensent pas à ce qu’ils ne veulent pas, car, comme ils comme ils communient avec la Source en exprimant  leur gratitude pour tout ce qui est présent dans leur vie, car ils savent que cela leur donne le pouvoir de manifester ce dont ils ont besoin. 

Les connectés se décrivent des gens doués pour l’appréciation et l’étonnement. On les entend rarement se plaindre. Ils ne cherchent jamais la petite bête. S’il pleut, ils s’en réjouissent, car ils savent qu’ils n’iraient pas là où ils ont envie  d’aller s’ils se déplaçaient uniquement lorsqu’il fait beau. C’est ainsi qu’ils réagissent aux caprices de la nature, en les appréciant et en demeurant en harmonie avec eux. La neige, le vent, le soleil et les bruits de la nature sont pour eux un rappel qu’ils font partie du monde naturel. L’air – quelles que soient sa température ou la vélocité du vent – est vénéré comme souffle de vie. Les connectés apprécient le monde et tout ce qui s ‘y trouve. Ils ressentent pour tous les êtres le même attachement qui les lie à la nature, y compris pour ceux qui ont vécu avant eux et ceux qui viendront après eux. Ils ont conscience de l’unité du genre humain, et ne font aucune différence entre eux et les autres. 

Pour un connecté, il n‘y a que le nous. Si vous pouviez jeter un coup d’oeil dans leur monde intérieur, vous découvririez que la souffrance que l’on inflige aux autres les blesse terriblement. Ils ignorent ce qu’est un ennemi, car ils savent que nous émanons tous de la même Source divine. Ils apprécient les modes et les coutumes qui diffèrent des leurs, au lieu de les détester, de les critiquer ou de se sentir menacés par elles. Le lien qui les unit aux autres est de nature spirituelle, mais ils ne se coupent jamais spirituellement des autres, quels que soient l’endroit où ils vivent, leur apparence physique ou leurs coutumes. Dans leur coeur, les connectés ressentent une affinité pour tout ce qui est vivant, de même que pour la Source de toute vie. C’est en raison de ce lien que les connectés ont tant de facilité à se valoir la coopération et l’assistance des autres lorsque vient le temps de réaliser leurs propres intentions. Dans l’esprit du connecté, personne sur cette planète n’est coupé des autres sur le plan spirituel. Par conséquent, en vivant dans le champ de l’intention, ils ont accès à tout ce qui existe dans l’univers, étant donné qu’ils sont déjà en contact avec ce système d’énergie vitale et tout ce qui en découle. Les connectés apprécient ce lien spirituel, et ne gaspillent jamais leur énergie à le déprécier ou à le critiquer. Ils ne se sentent jamais privés de l’aide que ce système générateur de vie peut leur offrir. 

Il s’ensuit que les connectés ne sont pas surpris lorsqu’une synchronicité ou une coïncidence leur apporte les fruits de leurs intentions. Ils savent dans leur coeur que ces soi-disant miracles ont été introduits dans leur espace vital parce qu’ils étaient déjà en contact avec eux. Parlez-en à un connecté et il vous répondra: Bien sûr, c’est la loi de l’attraction. Harmonisez vos vibrations avec celles de la Source de toute vie qui a voulu ici votre présence et celle des autres, et le pouvoir du champ de l’intention coopérera avec vous afin que vous obteniez ce que vous désirez. Ils savent que l’univers fonctionne ainsi. Certains diront que les connectés ont tout simplement de la chance, mais les gens qui jouissent du   pouvoir de l’intention savent de quoi il en retourne. Ils savent qu’ils peuvent négocier la réalisation de tout ce sur quoi ils portent leur attention, en autant que cela soit en accord avec les sept visages de l’intention. 

 Les connectés ne se vantent jamais de leur bonne fortune, mais ils sont toujours reconnaissants et d’une humilité radicale. Ils ont compris le fonctionnement de l’univers, et c’est avec joie qu’ils demeurent en harmonie avec celui-ci, au lieu de le défier et de lui trouver des défauts. Demandez-leur leur avis et ils vous diront que nous faisons tous partie d’un système énergétique en mouvement. Les énergies les plus rapides, vous expliqueront-ils, dissolvent et neutralisent les énergies inférieures les plus lentes. Ces gens ont choisi de vivre en harmonie avec l’énergie spirituelle invisible. Ils ont pris l’habitude d’entretenir des pensées qui se déplacent aux niveaux des vibrations supérieures, ce qui leur permet de se protéger des énergies lentes et inférieures. 

Les connectés ont un effet apaisant sur les gens qui vivent à des niveaux  d’énergie inférieure. Ils dégagent une énergie calme et sereine qui les tranquillise et les rassure. Il ne leur viendrait pas à l’idée de se disputer ou de chercher des alliés. Au lieu de chercher à vous persuader de penser comme eux, ils vous convaincront en vous mettant en présence de l’énergie qui émane d’eux. Les gens se sentent aimés par les connectés, parce que ceux-ci vivent en communion avec la Source de toute vie : l’amour. Les connectés vous diront sans hésiter qu’ils ont choisi de se sentir bien peu importe ce qui se passe autour d’eux ou ce que les autres pensent. Ils savent que se sentir mal est un choix qui n’est d’aucune utilité pour corriger les situations désagréables qui perdurent dans le monde. C’est pourquoi ils utilisent leurs émotions pour déterminer s’ils sont en harmonie avec le pouvoir de l’intention. 

S’ils ne sont pas dans leur assiette, ils y l’indice qu’il est temps de modifier leur niveau énergétique afin qu’il soit en accord avec l’énergie aimante et sereine de la Source. Ils se répètent alors: Je veux me sentir bien, et ils harmonisent leurs pensées avec ce qu’ils désirent. Si le monde est en guerre, ils choisiront néanmoins de se sentir bien. Si l’économie pique du nez, ils choisiront néanmoins de se sentir bien. Si le taux de criminalité grimpe en flèche ou si un ouragan dévaste un coin de la planète, ils choisiront néanmoins de se sentir bien. 

Si vous leur demandez pourquoi ils ne sont pas affectés par les catastrophes qui frappent notre planète, ils esquisseront un sourire et vous rappelleront que le monde de l’esprit d’où nous sommes tous issus oeuvre dans la paix, l’amour, l’harmonie, la bonté et l’abondance, et que c’est ainsi j’ai choisi de vivre. Si je me sentais mal dans ma peau, je ne ferais qu’attirer encore plus de sentiments négatifs dans ma vie. 

Les connectés refusent que leur bien-être dépende des aléas du monde extérieur, que ce soit la météo, la guerre, le paysage politique, l’économie ou le choix des autres de vivre à des niveaux d’énergie inférieure. Ils travaillent de concert avec le pouvoir de l’intention en imitant ce qu’ils savent être la Source créatrice de tout. Les connectés sont toujours en contact avec leur nature infinie. Ils ne craignent pas la mort et vous diront même, si vous leur posez la question, qu’ils ne sont jamais vraiment nés et qu’ils ne mourront jamais. Pour eux, mourir, c’est changer de vêtement ou passer d’une pièce à une autre. Bref, une simple transition. Ils vous parleront de l’énergie invisible qui a eu la première l’intention de créer tout ce qui existe et qu’ils considèrent comme leur véritable moi. Étant donné que les connectés sont alignés sur tout ce qui existe dans l’univers, ils ne se sentent jamais coupés des autres ou de ce qu’ils souhaitent attirer dans leur vie. Ce lien a beau être invisible et immatériel, ils ne doutent jamais de son existence, et c’est pourquoi ils font confiance à cette énergie spirituelle invisible qui circule en toute chose. Ils vivent en harmonie avec l’Esprit dont ils ne se sentent jamais coupés. Cette prise de conscience est la clé qui leur permet de voir le pouvoir de l’intention à l’oeuvre dans leur vie quotidienne. 

Vous ne pouvez tout simplement pas convaincre les connectés que leurs intentions ne se réaliseront pas, car rien ne peut ébranler la confiance qu’ils ont mise dans la Source énergétique. Ils vous inviteront à choisir les possibilités auxquelles vous souhaitez vous identifier, puis vous encourageront à vivre comme si elles s’étaient déjà concrétisées. Si vous en êtes incapable, si vous êtes rongé par le doute, la peur et l’inquiétude, ils vous souhaiteront bonne chance, mais continueront de faire ce qu’ils appellent penser en commençant par la fin. Ils peuvent voir ce qu’ils ont l’intention de rendre manifeste dans leur vie comme si cela s’était déjà matérialisé, et pour eux, ce souhait est si réel dans leurs pensées qu’il devient leur réalité. Ils vous diront sans ambages : Mes pensées, lorsqu’elles sont en harmonie avec le champ de l’intention, sont les pensées de Dieu, et c’est ainsi que je choisis de penser. Et vous verrez, si vous les observez attentivement, qu’ils ont un don inouï pour réaliser leurs intentions. 

Les connectés sont des gens extrêmement généreux. Ce qu’ils veulent pour eux-mêmes, ils le veulent encore plus pour les autres. En fait, ils prennent un plaisir fou à donner. Certains se demanderont comment il leur est possible d’accumuler quoi que ce soit, et pourtant, ils vivent dans l’abondance et semblent ne jamais manquer de rien. Pour accéder au pouvoir de l’intention, vous diront-ils, vous devez penser et agir comme la Source qui pourvoit à tout et dont toute chose est issue. Cette Source veille à ce que je ne manque de rien, et j’ai choisi moi aussi de veiller à ce que les autres ne manquent de rien. Plus je donne, que ce soit de mon temps ou les choses qui surgissent dans ma vie, plus je reçois en retour. Les connectés sont des gens extrêmement inspirés. Ils vivent davantage dans le monde de l’esprit que dans le monde de la forme. Par conséquent, ce sont des gens inspirés et inspirants, par opposition à informés et submergés d’informations. 

Les connectés sont convaincus d’avoir une destinée. Ils savent pourquoi ils sont ici et ils savent qu’ils ne sont pas qu’un corps composé d’os, de sang et d’organes, recouvert de peau et de poils. Les connectés se consacrent avant tout à leur but et préfèrent éviter d’être distraits par les exigences de leur ego. Ils ont une grande vénération pour le monde de l’Esprit, et c’est en communiant avec cette Source qu’ils trouvent leur inspiration. Leur niveau d’énergie est exceptionnellement élevé. Cette énergie est ce qui les définit en tant que connectés. C’est l’énergie de la Source, une fréquence vibratoire extrêmement rapide qui apporte l’amour là où règne la haine et qui convertit cette haine en amour. Les connectés apportent la paix là où règne le chaos et la discorde, et convertissent les énergies inférieures en énergies supérieures. Quand vous êtes en présence de ceux qui vivent dans le champ de l’intention, vous vous sentez revitalisé, purifié, en meilleure santé et inspiré. Vous remarquerez qu’ils ne sont pas enclins à critiquer les autres et qu’ils ne se laissent jamais déstabiliser par les pensées et les actions des autres. 

papillon_intentioOn les dit souvent froids et distants, car ils évitent les échanges de banalités et les commérages. Ils vous diront que la Source est celle qui donne la vie et que tous les habitants de cette planète ont cet Esprit en eux comme une force toute puissante au service du bien. Ils y croient, ils en vivent, et ce faisant, ils inspirent ceux qui les entourent. Ils iront même jusqu’à dire que les déséquilibres naturels comme les tremblements de terre, les éruptions volcaniques et les conditions météorologiques extrêmes sont la conséquence d’un déséquilibre dans la conscience collective de l’humanité. Ils vous rappelleront que votre corps est composé des mêmes éléments que ceux de la terre, que le fluide qui compose 98 pour cent de votre sang a déjà été de l’eau de mer, et que les minéraux qui composent vos os faisaient partie des ressources minérales du globe. Ces gens, qui ne font qu’un avec notre planète, sentent qu’il est de leur responsabilité de demeurer en harmonie avec le champ de l’intention afin de contribuer à stabiliser et harmoniser les forces de l’univers que nous déstabilisons en accordant une place démesurée à notre ego. Ils vous diront que toutes vos pensées et toutes vos émotions sont des vibrations, et que la fréquence de ces vibrations peut créer des perturbations; non seulement en nous, mais dans tout ce qui est composé des mêmes matériaux que nous. 

Les connectés vous encourageront à vivre en harmonie avec la Source, par souci pour notre planète et par souci d’imiter notre Source. Ce n’est pas une possibilité à laquelle ils pensent ou dont ils discutent d’un point de vue purement intellectuel; c’est quelque chose qu’ils ressentent profondément en eux-mêmes et qu’ils vivent tous les jours avec passion. Tandis que vous observez ces connectés, vous remarquerez qu’ils sont rarement malades. Ils traversent la vie comme si leur corps était toujours en parfaite santé. En fait, ils pensent et vivent comme si tout ce que nous appelons maladie n’existait pas, et que dans le cas contraire, ils en seraient, de toute façon, déjà guéris. Ils croient être responsables

de cette situation, car ils savent qu’il y a plusieurs dénouements possibles à une situation donnée, même si cette situation semble impossible à surmonter. Ils vous diront que vous avez la possibilité de guérir ici et maintenant, et que la progression d’une maladie dépend de la façon dont nous l’envisageons. Selon eux, si un système extérieur peut retrouver le calme quand nous le mettons en présence de notre sérénité, il en va de même de nos turbulences intérieures. 

Parlez-leur de leur pouvoir de guérison et ils vous répondront: Je suis déjà guéri, et j’ai choisi de penser et de vivre conformément à cette perspective. Souvent, vos maladies et vos douleurs physiques disparaissent quand vous êtes en présence d’un connecté dégageant une énergie exceptionnellement élevée. Pourquoi ? 

Parce que son énergie spirituelle neutralise et éradique les énergies inférieures de la maladie. Le simple fait d’être en sa présence vous procure un sentiment de bien-être, car il exulte et irradie une énergie de joie et d’appréciation qui vous guérira, vous aussi, si vous demeurez près de lui. 

Les connectés sont conscients qu’ils doivent éviter les énergies inférieures. Ils s’éloigneront en silence des gens bruyants, belliqueux et bornés en les et en poursuivant leur route sans faire d’histoire. Ils ne passent pas leur temps à regarder des émissions de télé violentes ou à prendre connaissance des dernières atrocités ou des statistiques de la guerre. Ils peuvent sembler dociles et faire peu de cas des gens qui baignent dans les horreurs qu’on diffuse sur les ondes. Mais puisque les connectés ne ressentent pas le besoin de gagner, d’avoir raison ou de dominer les autres, leur pouvoir tient au fait qu’ils remontent le moral des gens qu’ils croisent. Ils communiquent leur point de vue en étant en harmonie avec l’énergie créatrice de la Source. Rien ne peut les offenser, car leur ego n’a aucune part dans leurs opinions. 

Les connectés vivent leur vie en harmonie avec les vibrations du champ de l’intention. Pour eux, tout est énergie. Ils savent que l’hostilité, la haine et même la colère, lorsqu’elles sont dirigées contre des gens qui croient et s’impliquent dans des activités associées à des énergies inférieures et à des actes violents, ne font que contribuer à ce genre d’activités débilitantes dans le monde. Les connectés vivent en s’appuyant sur une énergie plus élevée et plus rapide qui leur permet d’avoir facilement accès à leurs pouvoirs intuitifs. Ils savent au fond d’eux-mêmes ce qui s’en vient. Si vous leur en parlez, ils vous diront : Je ne peux l’expliquer, mais je peux le sentir à l’intérieur de moi. Par conséquent, ils sont rarement étonnés quand les événements qu’ils avaient anticipés et eu l’intention de créer… se produisent. Au lieu d’être surpris, ils s’attendent à ce que tout se déroule bien. En demeurant en contact avec l’énergie de la Source, ils sont capables d’activer leurs intuitions et d’entrevoir ce qui est possible et comment y arriver. Ce savoir intime leur permet d’être d’une patience infinie, et c’est pourquoi ils ne se plaignent jamais de la façon dont leurs intentions se manifestent ou du temps qu’elles mettent à se manifester. 

Les connectés sont souvent le reflet des sept visages de l’intention dont je n’ai cessé de vous entretenir tout au long de ce livre. Vous verrez des gens d’une créativité extraordinaire qui ne ressentent ni le besoin de se conformer, ni de faire ce que les autres attendent d’eux. Ils tirent profit de leur individualité unique et vous diront qu’ils peuvent créer n’importe quoi s’ils y mettent toute leur attention et leur imagination. 

Les connectés sont des gens extrêmement bons et affectueux. Ils savent qu’en étant en harmonie avec l’énergie de la Source, ils reproduisent la bonté dont ils sont issus. Néanmoins, être bon ne leur demande aucun effort. Ils sont toujours reconnaissants de ce qu’ils reçoivent de la vie et savent qu’aimer la vie et notre petite planète est la meilleure façon d’exprimer cette gratitude. En étant bons avec les gens, ces derniers voudront leur rendre la pareille et deviendront des alliés qui les aideront à réaliser leurs intentions. Ils se lient avec un nombre illimité de gens affectueux, bons et généreux qui s’entraident afin de réaliser leurs désirs. 

Vous remarquerez également que les connectés savent apprécier la beauté de notre monde. Ils trouvent toujours quelque chose à apprécier. Pour eux, il n ‘y a rien comme se perdre dans la beauté d’un ciel étoilé ou contempler une grenouille sur un nénuphar. Ils voient la beauté dans les yeux des enfants, et  perçoivent l’éclat naturel et la splendeur des gens âgés. Ils n’ont aucune envie de juger les autres ou de les décrire en termes négatifs, et ils savent que la Source créatrice ne crée que de la beauté et que cette beauté sera toujours là pour nous. Les connectés n’en savent jamais assez ! Ils veulent tout savoir de la vie et s’intéressent à tous les secteurs de l’activité humaine. Quel que soit le type de créativité, ils trouvent toujours une raison de se réjouir et ne ratent jamais une occasion d’élargir leurs propres horizons. Cette ouverture d’esprit face à tout ce qui existe et tout ce qui est possible, de même que cette volonté de toujours se développer, expliquent en grande partie leur grande facilité à réaliser leurs désirs. En d’autres termes, ils ne disent jamais non à l’univers. Peu importe ce que la vie leur réserve, ils diront: Merci! Qu’ai-je à apprendre, et comment puis-je grandir avec ce que la vie m’a donné ? 

Ils refusent de juger ce que la Source leur envoie, et ce désir d’étendre leurs connaissances est finalement ce qui leur permet de se brancher sur l’énergie de la Source et d’ouvrir leur vie à tout ce que la Source veut bien leur donner. Les connectés sont toujours ouverts à toutes les possibilités, et cette qualité fait qu’ils sont toujours réceptifs à l’abondance intarissable de l’intention. Cet ensemble d’attitudes propres aux gens connectés est la raison pour laquelle ils semblent avoir tant de chance dans la vie. Quand vous êtes en leur compagnie, vous vous sentez revitalisé, utile, inspiré et entier. Ils vous donnent de l’énergie, mais aussi le sentiment que vous êtes en possession de tous vos moyens. Quand vous vous sentez bien dans votre peau, vous entrez dans l’abondance de la Source et invitez les autres, sans vous en rendre compte, à faire de même. Les connectés ne sont pas seulement liés à l’énergie de la Source, ils sont liés à tout ce qui existe dans l’univers. Ils sont alignés sur le cosmos et sur toutes les particules qui le composent. Et si le pouvoir de l’intention est possible et accessible, c’est grâce à ce lien. 

Ces gens qui sont parvenus à l’autoréalisation pensent en commençant par la fin. Ils expérimentent dans leur esprit ce qu’ils désirent avant que cela ne se manifeste sous forme matérielle et utilisent leurs émotions pour déterminer s’ils sont synchronisés avec le pouvoir de l’intention. S’ils se sentent bien, ils savent qu’ils vivent en harmonie avec leur Source. S’ils se sentent mal, ils y voient l’indice qu’ils doivent remonter à des niveaux d’énergie supérieure. Et finalement, en accord avec leurs pensées et leurs émotions, ils agissent comme si leurs désirs étaient déjà réalité. Si vous leur demandez ce que vous devez faire pour réaliser vos rêves, ils vous conseilleront sans hésiter de changer le regard que vous posez sur les choses, et les choses que vous regardez changeront. 

Je vous encourage à reproduire leur monde intérieur et à vous réjouir dans le champ infini du pouvoir de l’intention. Ça fonctionne, je vous le garantis! 

Texte extrait de : Le Pouvoir de l’intention, Dr Wayne W. Dyer, aux éditions Ada, http://www.ada-inc.com 

 

 

Publié dans LECTURES Inspirantes, Nouvelle TERRE, TRANSFORMATION INTERIEURE | Pas de Commentaire »

Plus jamais victime

Posté par othoharmonie le 27 janvier 2015

 

Ma déclaration de responsabilité face à la vie

ob_cf1b1a_img-2608

« J’accepte complètement et sans aucune arrière-pensée que tout ce qui s’est jamais produit dans ma vie, et ce qui arrive en ce moment dans mon existence, et tout ce qui peut se produire dans l’avenir me fournit des occasions précieuses pour apprendre et grandir. Personne d’autre n’est à blâmer pour la négativité ou la douleur dont ma nature émotionnelle fait l’expérience. Je ne chercherai aucune exception à cette croyance même quand la cause apparente de mon problème est totalement indépendante de moi. 

* Je chercherai à toujours assumer entièrement ma responsabilité, tout en refusant la culpabilité. Plutôt que de chercher des excuses pour ce qui marche mal, je m’efforcerai de comprendre ce qui se passe, puis chercherai des moyens pour corriger la situation. J’assume la responsabilité entière de mes choix. J’affirme que nulle personne ou situation ne peut me faire sentir inférieur(e), rejeté(e), inadéquat(e) sans mon consentement et que j’ai le libre choix de donner ou de refuser ce consentement. 

* Je refuse la croyance au hasard qui est un des principaux mécanismes de déresponsabilisation dans notre culture. Je suis conscient(e) que je crée ma propre réalité par ma façon d’accueillir et d’interpréter les événements de ma vie. Dans toutes les circonstances de la vie, je chercherai systématiquement les moyens et les solutions plutôt que des excuses et des refuges. Je préfèrerai l’ouverture et le risque plutôt que la passivité et la sécurité. 

• Je choisis de me respecter totalement, en toute circonstance quelles que soient les erreurs que je puisse commettre et d’accorder ce même respect à toute forme de vie – humaine, animale ou végétale – que je rencontre. 

Je dis OUI à la Vie, OUI, OUI et ENCORE OUI. »

 

par Pierre Pradervand

Publié dans Méditation, SPIRITUALITE c'est quoi ?, Travail sur soi ! | Pas de Commentaire »

L’équilibre entre destin et liberté

Posté par othoharmonie le 27 janvier 2015

86220310_pDans d’autres cultures et à d’autres époques, des gens ont vu dans leur Contrat sacré l’action du destin, la grâce de Dieu ou le karma accumulé par les gestes du passé. Le fatalisme sur la vie et la mort pousse certains à dire, par exemple : « Le moment était venu pour lui », « Ils étaient faits l’un pour l’autre » ou « C’est l’emploi pour lequel elle était née ». La culture scientifique moderne attribue de tels événements à une prédisposition génétique, à un facteur de causalité ou au hasard. Les cultures orientales, qui ont étudié les processus intérieurs de l’âme et de la psyché plus longtemps et plus intensément que l’Occident, ont développé une croyance en un continuum de vies, plutôt qu’en une vie unique suivie d’une récompense ou d’une punition éternelle. Selon les lois du karma, votre vie actuelle reflète vos actions passées tout comme vos gestes en cette vie sèment des graines qui, arrivées à maturité, produisent des fruits dans des vies futures. Bien que le système oriental du karma (et de la réincarnation) soit censé être supervisé par des dieux ou par une énergie supérieure, nos récompenses et punitions, ainsi que le rythme de notre évolution spirituelle, reposent presque entièrement sur nos propres efforts. 

L’Occident avait tendance à favoriser un mélange de fatalité et d’ordre divin. La mythologie grecque et nordique rendait hommage aux trois Parques qui filent, tissent et coupent le fil de la vie. Dans les sociétés traditionnelles de la Méditerranée et du Moyen-Orient, on avait recours aux devins, oracles et astrologues pour interpréter le cours de sa vie comme une série d’événements prédéterminés ou « écrits dans le ciel ». Les traditions monothéistes occidentales nées au Moyen-Orient attribuaient un grand pouvoir au rôle de Dieu dans la détermination de nos destinées, et imposaient aux individus l’obligation de suivre ses lois, sous peine d’en subir les conséquences. Cependant, la doctrine protestante de la prédestination, prêchée par John Calvin et d’autres au XVIe siècle, a donné la prépondérance à Dieu. Selon ces croyances, notre vie a pour but l’accomplissement des devoirs et l’acceptation des responsabilités que Dieu nous a assignés, mais comme la nature humaine est essentiellement corrompue, nous ne pouvons atteindre le salut (la récompense du Ciel) que par la Grâce. De plus, pour les Calvinistes, Dieu a prédestiné certaines personnes plutôt que d’autres à recevoir cette grâce, ce qui nous  laisse dépendants d’une sorte d’invitation du Divin, qui a déjà décidé de notre sort. L’action morale se réduit à l’espoir de déjà faire partie des élus. Pour vous aider à prendre part à ma vision des Contrats sacrés, j’utilise des comparaisons provenant des croyances orientales et occidentales sur les rôles relatifs du destin, du libre-arbitre et de la volonté divine.  Mais selon moi, nous avons une relation profondément intime avec le Divin et une relation très impersonnelle avec l’ordre cosmique. Les lois universelles, telles que la causalité et l’électromagnétisme, s’appliquent également à tout le monde. 

images (9)L’orbite des planètes et le rythme des marées ne nécessitent aucune intervention de ma part. En réalité, nous incarnons les lois de l’univers chaque fois que nous exerçons notre pouvoir de choisir : lorsque j’opère tel choix, il y a telle conséquence, peu importe qui je suis. Mais je peux influencer la qualité de cette conséquence en demeurant consciente de mon intention. Cette capacité de déterminer nos motivations reflète notre lien intime avec le Divin. Mes intentions ne changent pas les lois, car chacun de mes choix aura tout de même des conséquences. Mais si mes motivations sont empreintes de compassion et de sincérité, elles auront des conséquences vraisemblablement positives. Et un simple geste peut entraîner une cascade inestimable d’effets physiques, émotionnels et spirituels. 

Dans le cadre de notre relation intime avec le Divin, ce dernier nous incite à tirer des leçons et à travailler à notre croissance spirituelle selon une méthode à laquelle nous résistons parfois. Cela peut paraître contradictoire : puisque nous avons co-créé notre Contrat avec le Divin, pourquoi y résister ou l’ignorer ? Parce qu’avant de naître, nous oublions les détails de notre entente. Nous devons nous rappeler notre dessein, le chercher. Ce n’est pas aussi difficile qu’il n’y paraît, car lorsque vous vivez en accord avec votre Contrat, vous savez habituellement que vous êtes sur la bonne voie. Cependant, nous

nous écartons tous de la bonne voie à un moment ou à un autre, peut-être en essayant, comme le disaient les religieuses qui m’ont enseigné, de prendre la voie de la facilité. Ironiquement, ce peut être la plus ardue à long terme si l’on déroge à son Contrat. En définitive, nous faisons tous les jours des choix, conscients ou non, qui honorent notre Contrat en nous gardant sur la voie ou nous y ramenant. Nous pouvons également choisir de faire appel à des archétypes, à des guides  spirituels et même à la grâce de Dieu, par la prière et la méditation, pour tenter de remplir plus promptement nos engagements. Si vous préférez ne pas croire en un véritable contrat prénatal ni en la réincarnation, ni même au pouvoir de la grâce, vous pouvez envisager votre vie sous un angle métaphorique, tel un voyage que vous avez accepté  ’entreprendre. Dans la thérapie fondée sur la régression dans les vies antérieures, par exemple, on invite des patients sous hypnose à se replonger dans des événements qui ont eu lieu au cours d’existences précédentes. Mais comme l’ont démontré les principaux partisans de cette méthode, il n’est pas nécessaire de prendre ces récits vécus au sens littéral pour en bénéficier sur le plan émotionnel, car on peut les envisager sous l’angle symbolique. Les gens qui « se rappellent » les blessures, les croyances, les révélations et les histoires familiales des vies passées ont tous le sentiment d’avoir tiré de ces souvenirs des révélations sur leur inconscient et sur leur situation personnelle. 

Vous pouvez également envisager votre Contrat sacré comme votre contribution unique à la vie qui vous entoure et qui découle de votre situation, de de vos relations, de votre famille. Peu importe comment nous apparaît notre Contrat, nous devons, pour le décoder, accepter que tous nos gestes aient un but qui nous dépassera toujours, que chacune de nos actions affecte notre vie et celle des autres, pour le meilleur ou pour le pire. Comme l’enseigne Thich Nhat Hanh, nous sommes un et d’autres en même temps. Croire à un ordre invisible, à un ordre divin ou implicite, comme l’appelle la physique quantique, ou au désordre qui contient de l’ordre décrit par la théorie du chaos, est un choix plus sain et plus intéressant que de n’entrevoir aucun sens à la vie. Le fait de découvrir et de travailler avec vos archétypes et d’autres éléments de votre Contrat changera votre point de vue sur votre destinée. Vous donnerez un nouveau sens à votre vie et, au lieu de la considérer comme un amas aléatoire et pêle-mêle, vous accepterez de la voir habilement planifiée et dirigée, et d’en être un participant actif. 

extrait de CONTRATS SACRES Par  Caroline Myss aux Ariane Éditions (ce livre est à vendre ici : http://bibliothequecder.unblog.fr/2015/01/12/contrats-sacres/

Publié dans DIEU, Philosophie de la VIE | Pas de Commentaire »

L’Abondance : Notre Etat Naturel

Posté par othoharmonie le 24 janvier 2015

 

 abondance-cooperation-nature

Patricia Cota Robles déclare si justement : « Nos vies nous paraissent souvent complexes parce que nous avons une perception faussée des choses. Nous regardons notre environnement ainsi que notre monde et nous croyons que tout cela est réel. Nous croyons que les situations et les relations qui se produisent sont le résultat de coïncidences, le fruit du hasard. Bien souvent, il semble que nous n’ayons aucun contrôle sur les événements alors, nous nous positionnons en tant que victimes! Souvenez-vous, La réalité est toute autre ! En fait, à chaque instant nous sommes le résultat de toutes nos expériences de vies. Ce qui se passe dans nos vies et dans notre environnement physique est le reflet de notre conscience ! »

 

La force de ces quelques lignes nous offre des perspectives bien différentes sur notre puissance créatrice et remet en question toutes nos croyances ; La physique quantique confirme totalement ce   concept. Tout est vibration, la misère est une vibration, le manque est une vibration, l’abondance est une vibration, la joie est une vibration … Dans l’univers tout est vibratoire. Nous sommes un champ vibratoire qui évolue en fonction de nos pensées, de nos paroles, de nos émotions et de nos actes. 

Ces champs vibratoires se modifient également en fonction du passé. Nous sommes une vibration et nous émettons une qualité vibratoire créant ainsi à chaque instant un champ de force  électromagnétique vibrant à une certaine fréquence. Une des lois universelles fondamentales est celle-ci : à chaque instant, nous attirons à nous la fréquence vibratoire similaire à la nôtre. A chaque instant nous utilisons la Loi d’Attraction sans même le savoir. Cela signifie que chacune de nos pensées est créatrice,  que chacune de nos émotions manifeste une réalité, que chacun de nos actes impulse un effet. 

Or, à chaque effet correspond une cause. Par conséquent, il est essentiel de comprendre ceci : ce sur quoi nous portons notre attention nous le manifestons, là où sont nos émotions nous les manifestons aussi. A bien y réfléchir, cela signifie que je suis entièrement responsable de ma réalité et que je ne se suis jamais victime de ma situation, ni même de mes ressentis. Je peux donc à chaque instant changer mon environnement et modifier ma façon d’appréhender les événements. Je peux par conséquent  radicalement changer ma vie. Cette vérité est puissante et merveilleusement libératrice. Alors, il est temps de co-opérer avec les lois universelles et de redevenir enfin les maîtres de notre vie. Nous pouvons littéralement transformer nos vies et par ricochet celles des autres. Le temps de la victimisation et de la limitation touche à sa fin. Nous nous immergeons dans l’ère de la  responsabilisation, dans l’ère de l’émancipation, dans l’ère de la co-création. Nous sommes en train de retrouver le vrai sens de la Liberté.   

Le temps des manipulations de tout genre s’achève. Si nous le décidons l’esclavage et l’invalidation s’arrêtent aujourd’hui. Nous pouvons créer individuellement et collectivement un Paradis sur Terre. Mais Pouvons-nous concevoir un paradis où il y aurait de la misère ? Un paradis vibre d’abondance, de prospérité, d’opulence, de beauté et d’expansion. Notre monde et notre univers sont en constante évolution. Nous sommes entrés dans une nouvelle ère extraordinaire. Nous pénétrons une nouvelle réalité, une réalité bien différente, une réalité illimitée. Nous sommes entrés dans l’ère du Verseau, l’ère de la transmutation, de la liberté, du changement et de l’expansion. Le monde et l’humanité fonctionnent depuis bien longtemps selon une conscience limitée et rétrécie. Nous nous sommes  enfermés dans les peurs du manque, dans les angoisses de la misère, dans l’étouffement de la dépendance, dans l’impuissance financière. Nous avons perdu notre omnipotence. Nous avons laissé le pouvoir aux autres. Nous nous sommes égarés dans une conscience de pauvreté et de limitation. La  conscience collective nous a laissé croire que la vie était dure et qu’il fallait travailler beaucoup pour obtenir souvent de maigres résultats. 

Tout ce processus c’est mis en place sans que nous en soyons vraiment conscients. Mais Tout cela est illusion, une pure illusion. La pauvreté est une maladie, un véritable fléau. Or, Nous avons le pouvoir   de nous élever au-dessus de cette souffrance ou de nous engluer dans cette agonie. Oui, Nous avons le choix ! 

Tout est en place aujourd’hui pour réintégrer l’abondance. En effet, Nous avons la possibilité de nous élever au-dessus de la pauvreté, de la tristesse, de la dégénérescence, de la souffrance car nous  avons la capacité de transmuter cette imperfection en perfection. Il est temps de se délester du poids de ces mémoires individuelles et collectives. Il y a urgence à transmuter nos peurs. Il y a urgence à  penser autrement et à ressentir autrement. Il y a urgence à briser le clivage entre ceux qui ont et ceux qui n’ont pas. Les limitations ne sont pas un phénomène normal. Les limitations sont l’expression d’une distorsion que nous avons créée par nos croyances et nos émotions.  Ces limitations sont sources de tant de souffrances, qu’il est donc fondamental de reprogrammer d’autres modes de pensées : os  nouvelles formes-pensées décristalisent nos croyances erronées et pour cela il est essentiel de comprendre : 

que L’argent n’est ni mal, ni bien, seule l’intention marque la différence.

que L’abondance est notre état naturel.

que Les ressources de l’Univers sont sans limites! 

Alors, nous pouvons ainsi donner librement et recevoir librement. En exprimant à chaque instant une gratitude infinie pour toutes les possibilités que nous offre l’argent ouvrant ainsi les portes de la beauté et de l’abondance. Tout converge aujourd’hui à bousculer profondément nos limitations afin que nous redécouvrions notre extraordinaire Omnipotence, notre douce splendeur. Tout va nous rappeler que nous  sommes des êtres Divins capables d’exprimer une Puissance d’Amour Créatrice. 

Et si parfois il nous est difficile de croire que nous sommes riches dans l’ici et maintenant, il est bon de formuler notre perception autrement et de déclarer : je suis en train de devenir riche, il en est ainsi et j’aime ça. Et si je ne peux changer la condition extérieure, je cherche alors une pensée qui me fait du bien, beaucoup de bien. Et puisque nous manifestons ce sur quoi nous portons notre attention, alors il est puissant d’établir une Vision Haute et de la maintenir. Faites comme si vous étiez déjà comblé,  riche et nanti, agissez comme si vous aviez déjà reçu. Imaginez ce qu’il y a de plus beau. Ne dépensez plus ble_abondancevotre argent : partagez-le, ressentez comme il est bon de le faire circuler. Agissant ainsi, la  fréquence vibratoire qui pulse en vous, s’aligne à votre désir et la Substance Universelle répond rapidement par la même qualité vibratoire.

Paolo Coelho affirmait : « Quand tu veux quelque chose tout l’univers conspire à te permettre de réaliser ton désir. » Peut-être qu’il est temps de s’interroger sur nos désirs profonds ? Quels sont mes vrais et justes désirs? Est-ce que je mets tout en   oeuvre pour manifester ce que je souhaite vraiment ? Quels sont mes vrais et justes désirs? Est-ce que je mets tout en oeuvre pour manifester ce que je souhaite vraiment ? Quelles sont mes croyances ? Comment est-ce que je considère l’argent ? Ai-je peur de ne pas avoir assez. 

Même si je peux renverser mon processus de croyances et mon approche par rapport à l’argent, mes émotions sont elles ancrées dans la confiance et la certitude que tout est parfait? Suis- je certain(e) que je peux vivre une vie d’expansion et d’abondance ? Suis-je capable d’attirer ce dont j’ai besoin, suis-je capable de modifier ma réalité physique ? La réponse est « oui ». Cependant, il est essentiel de ne pas donner de pouvoir aux apparences extérieures. Elles ne reflètent plus la réalité que vous êtes en train de créer. Soyez patient, ne doutez pas et surtout ne portez plus votre attention sur le manque ou  ’absence de la chose désirée. 

La Flamme Violette ainsi que la méditation sont des outils puissants qui guérissent les mémoires. Elles restaurent l’abondance et une vie vibrante de splendeur… Quoi qu’il en soit, ne vous découragez pas, car dans les coulisses de ce qu’il y a de plus subtil, la transformation c’est amorcée. Les opportunités sont en route. Apprenez à les percevoir et à les accueillir. Alors dites Oui, Oui à ce qui est beau, juste, abondant et plein d’amour. Quoi de plus magique et de plus merveilleux que de  rendre conscience que tout est possible et que dès maintenant nous pouvons  transformer notre quotidien et manifester l’abondance et à la prospérité dans votre vie ? 

N’oublions pas, nous sommes des Alchimistes, des Magiciens car notre pouvoir se tient au coeur de notre nature Divine. Reconnaitre notre nature divine c’est reconnaitre notre puissance d’amour, notre   puissance créatrice. Alors, quand tout désir prend sa source dans ce qu’il y a de plus pur, nous réintégrons pleinement notre pouvoir créateur. Quand notre désir est impulsé par le Divin qui est en nous, la puissance créatrice se multiplie considérablement et nous redevenons des co-créateurs conscients de notre réalité. C’est alors qu’il n’y a plus de souffrance, plus de limitations, notre champs électromagnétique se développe et s’expanse au point d’exprimer à chaque instant une très belle  abondance. Le physicien John Wheeler déclare : « La physique quantique est la physique de tous les possibles. C’est l’esprit, la conscience qui crée la matière. L’acte de focalisation de notre conscience est en lui-même un acte de création : Nous pouvons choisir ce sur quoi nous  prêtons notre attention ! »

 

Et Saint germain nous confiait encore : 

Vous êtes puissants et vous projetez une autre vision du monde, une vision qui accomplit vos rêves, ceux qui consistent à vous élever et à laisser le vieux derrière. Le vieux monde a fini son temps, et le temps de passer à autre chose est maintenant. Vous avez toujours su qu’il viendrait un temps où vous vous élèverez au-dessus des ténèbres – Vous retournez dans les vibrations d’où vous venez et cette expérience sera la plus merveilleuse et la plus comblante que vous ayez jamais vécue ».

 

Souce : Dominique-Claire Germain Issu de magazine « Vivre sa Légende »

 

Publié dans APPRENDS-MOI, Nouvelle conscience, Nouvelle TERRE | Pas de Commentaire »

Notre Connexion au Coeur

Posté par othoharmonie le 23 janvier 2015

2ryonscoeursQue vous soyez prêts ou non… la Vie change

Essayer de résister à tous les changements qui surviennent dans notre vie est illusoire. Lorsque nous nous accrochons à notre environnement familier, notre monde n’en est que plus déséquilibré et troublé. Ouvrez-vous à l’époque excitante qui nous attend: que nous soyons prêts ou non, elle arrive. Le changement peut créer quelque chose de magique et renouveler le sens de votre vie.

C’est ce que je ressens très fort dans ma vie. Comme vous le savez tous, Steve et moi avons manifesté notre intention de créer notre nouvelle demeure à Las Vegas, dans le Nevada. Maintenant que nous nous sommes réservé quelques jours dans notre programme de voyages, il se pourrait bien que notre rêve devienne réalité. Je ne sais pas pourquoi nous sommes tous deux si excités de déménager là-bas. Je me demande parfois ce qui nous a pris. Notre famille et nos amis les plus proches habitent tous dans la région de San Diego. Pourquoi sommes-nous attirés dans cette nouvelle région pour y recommencer notre vie ? Steve et moi, nous avons appris à faire confiance et à avancer.

Il est intéressant que nous soyons juste revenus d’une visite dans la région de Las Vegas où nous avons cherché notre nouvelle maison. Les maisons se vendent si vite là-bas, du fait que la région est tellement recherchée, que nous n’avons pas encore pu en acheter une. Nous avons décidé de vendre notre maison en Californie, où nous avons vécu 28 ans, et de louer quelque chose à Las Vegas jusqu’à ce que nous trouvions l’endroit idéal. Cette confiance en notre déménagement s’accompagne d’une quantité d’émotions inattendues. J’accuse le coup, que ces émotions s’expriment sous forme de larmes, d’anxiété ou de confrontations – qu’on pourrait appeler des désaccords – avec Steve. Il semble que nous ayons tous tendance à laisser s’exprimer nos émotions envers ceux que nous aimons le plus… ou n’est-ce que moi ?

Il s’est encore produit autre chose d’intéressant au cours de ce voyage à Las Vegas : c’est que l’énergie du passé se combine avec l’énergie du futur. Après que Steve et moi ayons passé plusieurs jours à chercher ensemble notre maison et à découvrir la région, Steve a repris l’avion pour retourner à la maison pendant que je restais à Las Vegas, de sorte que j’ai pu passer quelques jours avec des amies qui venaient me trouver. Ces deux amies, que j’ai connues quand nous avions 14 ans, me sont très proches. Nous avons pu rattraper tout le temps perdu. En un certain sens, j’avais l’impression que Bonnie et Vickie m’aidaient à m’ancrer dans ma nouvelle réalité. J’ai adoré les moments que nous avons passés ensemble à Las Vegas. Bien entendu, nous avons joué, vu quelques spectacles et nous avons apprécié la vie nocturne sur le Strip, mais j’ai aussi pu leur montrer la beauté des montagnes environnantes et l’endroit que j’appellerai bientôt mon chez moi. Et en plus, j’ai bien sûr aussi apprécié leur soutien dans ce que je vais entreprendre. C’est comme si le passé, le présent et le futur s’étaient réunis pour voir ce que j’allais en faire.

Mais je ne suis pas la seule à éprouver ces sentiments de grands changements. Chaque fois que je parle à quelqu’un qui vient voir Steve dans des sessions privées, ou à quelqu’un que je rencontre à l’un de nos séminaires, j’entends que c’est la même chose pour tout le monde. Nous partageons tous cette période de grands changements. Et en réalisant que nous ne sommes pas seuls mais que nous sommes tous dans le même bateau, nous sentons le réconfort de l’unité de conscience.

Eveillez-vous à cette extraordinaire période de la vie. Acceptez les cadeaux qui vous arrivent dès que vous manifestez votre intention. Rappelez-vous que vous êtes de puissants créateurs et que vos pensées créent réellement votre réalité. Choisissez soigneusement ce que vous émettez vers l’univers. Nous avons le droit de désirer plus d’amour, de richesse, de sécurité financière ou de quoi que ce soit, parce que l’abondance en toute chose est à la mesure de ce que nous demandons. L’univers s’ouvre à nous pour nous donner ce qui nous appartient de naissance. Nous n’avons rien d’autre à faire que d’accepter. Rendez grâce pour tout ce que vous êtes prêts à faire entrer dans votre vie. Ainsi, nous créons l’abondance spirituelle. Osons créer le tourbillon d’énergie de « Tout Ce Qui Est », puis ouvrons-nous au changement.  L’Energie Universelle n’attend que l’instant où nous revendiquerons ce qui nous appartient de naissance. Nous sommes les seuls à nous limiter. L’Esprit ne connaît pas les limitations. C’est là une caractéristique humaine.

En possession de votre abondance, rappelez-vous la loi de la circulation. Permettez au courant divin de vous traverser. Acceptez de partager votre abondance, dans tous les domaines, avec tous ceux qui vous entourent. Plus nous créons de bien pour nous-mêmes, plus nous aurons à donner. Voilà le but suprême de la vie. Vivez dans l’abondance et ouvrez-vous aux nombreux changements qui vous ouvrent les bras. Célébrez chaque jour en rendant grâces.

Dans l’Amour et la Lumière,
par Barbara du Groupe
http://transbeacon.lightworker.com/

Publié dans DIEU, TRANSFORMATION INTERIEURE, UNE TERRE D'ALLIANCE | Pas de Commentaire »

La spiritualité, une quête individuelle

Posté par othoharmonie le 23 janvier 2015

 

conscience-spirituelleSon premier roman, Loin de Chandigarh, a fait de Tarun Tejpal un des souffles de la littérature indienne contemporaine. Son nouveau roman, La vallée des masques, interroge les prêts-à-penser, y compris en matière de spiritualité.

Il était une fois Aum. Maître spirituel, guide éclairé, « pur des purs » mythique aux idées séduisantes de vérité : se détacher du fardeau de la possession et de l’ego, trouver la paix intérieure, bâtir une société où tous les hommes seraient libres et égaux… Il était une fois un homme. Sans nom. Sans visage non plus, car dans la confrérie d’Aum où il naît et grandit, tout le monde porte un masque, en signe d’unité et de fraternité.

Le héros de La vallée des masques parle de méditation, d’éveil, de sixième sens, de connexion à la nature. Pourtant, le nouveau roman de Tarun Tejpal n’a rien d’une quête mystique et initiatique. « Ce livre explore plutôt les dangers du dogmatisme,commente son auteur. Dans toute l’histoire de l’humanité, même les plus belles idées, parées des meilleures intentions, finissent par engendrer des systèmes où règne la domination. »

Tarun Tejpal sait de quoi il parle : son expérience de journaliste nourrit depuis plus de vingt ans sa compréhension des organisations humaines, qu’elles soient sociales, politiques ou spirituelles. « Grandes ou petites, le schéma est toujours le même. Au départ, le discours semble plausible, les idées attractives. Et puis, petit à petit, tu ressens un malaise. » Soit parce que le leader « instrumentalise le mythe pour lui faire dire ce qui l’arrange », acquérir un pouvoir et maintenir une emprise. Soit parce que certains fidèles, par besoin de trouver un cadre et de s’en remettre à quelqu’un, tombent dans la soumission et la superstition.

« Le doute toujours alterne avec la foi, commente Tarun Tejpal. Pour aller de l’avant, on a besoin de croire en quelque chose. Mais sans vigilance, la foi est la porte ouverte à toutes les chimères, toutes les manipulations. La spiritualité doit être une quête individuelle. Personne ne peut prétendre détenir la vérité et te dire quoi faire. »

Clés pour avancer : curiosité, libre-arbitre, mais aussi empathie et capacité à embrasser le monde dans sa diversité. « La perfection n’existe pas ! L’homme est complexe, le monde aussi. Je suis terrifié par les gens qui disent savoir ce qui est bon, non seulement pour eux, mais pour les autres. D’où vient ce besoin de contrôler ? » Et cette capacité à se conformer, s’enfermer dans des postures… « Il n’y a pas un seul chemin. A chacun de faire sa propre expérience et d’inventer ses propres règles. »

Comme lui le fait : « Je suis un mélange de civilisations, et ce mélange me rend heureux. Dans ma tête, je me sens très occidental. Je suis agnostique, je crois à la logique, à la raison, j’écoute Mozart et Beethoven, mais dans mon cœur, je suis complètement oriental. Mes impulsions sont très indiennes. J’adopte la philosophie hindoue parce qu’elle célèbre la vie, ne la dénigre pas. Des chapitres entiers parlent de sexe et célèbrent l’amour ! »

L’amour… « Dans un monde en peine, dont on a du mal à comprendre le sens, c’est la seule chose qui peut nous sauver ! » Peu importe de quoi, « c’est une attitude ». S’ouvrir, accueillir, comprendre, accepter, être là, s’engager…

Une manière d’être que Tarun Tejpal cultive au quotidien. Dans sa maison secondaire de l’Himalaya, « où règne indubitablement un haut niveau de spiritualité ». Dans son amour de la musique qui, par sa capacité à« nous ébranler, nous habiter, nous libérer », est selon lui « ce nous rapproche le plus du divin. » Dans l’écriture, enfin. « Quand je commence un livre, j’ai une idée du sujet, des situations, des personnages, mais je ne sais jamais comment ils vont évoluer. C’est un processus organique, une exploration intérieure. » Une« conscience en expansion » qui le guide dans tout ce qu’il entreprend. Notamment en tant que fondateur et rédacteur en chef de Tehelka, un magazine d’investigation réputé. « Les journalistes doivent être des guerriers, s’engager dans les batailles de la société ». En restant fidèles à ce qu’ils souhaitent couvmax_936raconter,« car toute histoire, au final, est un médicament dans la grande pharmacopée des histoires du monde : peu importe ce qui te pousse à l’écrire, elle finira par trouver écho chez quelqu’un, le soulager face à ses propres difficultés. »

La vallée des masques, Tarun Tejpal
Albin Michel (Août 2012 ; 464 pages) 

 

 

 

 

 

 

Publié dans SPIRITUALITE c'est quoi ? | Pas de Commentaire »

Les temps présents nous préparent à quelque chose de grandiose

Posté par othoharmonie le 20 janvier 2015

 

femme-oiseaux-noirsÇa bouge fort ces temps-ci ! On le constate particulièrement bien …. Ces grandes turbulences sont pour moi les témoins de la profondeur des changements en cours. Des changements qui nous affectent tous, vous, moi et notre voisin. Je le vois aussi à l’intérieur de moi, dans mes émotions et mes croyances. Nous sommes dans le creuset de la transformation quantique de notre être et de notre monde. Alors, inutile espérer revenir en arrière. Il est plus constructif d’entretenir des pensées favorables avec ce futur en devenir, de s’y préparer et de s’ouvrir à une nouvelle façon de vivre. 

Cette Terre Nouvelle signifie pour moi une vie fraternelle au sens large. La fraternité à venir nous unira nous les humains au-delà de nos différences, mais nous sentirons aussi notre lien avec tous les êtres qui peuplent la planète et avec notre environnement, que nous saurons apprécier et respecter à leur juste valeur. Oui, je pense que ce sera d’une grande beauté, et que si nous y aspirons et nous y  préparons, que nous aurons le bonheur d’y goûter. Mais un peu de patience et de persévérance sont requises pour traverser la zone des turbulences. 

On n’en a peut-être pas conscience, mais les temps présents nous préparent à quelque chose de grandiose. Comment ? En mettant en lumière tous nos travers de personnalité – vous savez, ces attitudes marquées par nos blessures, nos peurs et nos appétits égocentriques – et en nous encourageant, nous poussant même à les intégrer, à les déposer ou à les transmuter. 

Nous sommes accompagnés dans cette oeuvre de libération par un cortège impressionnant d’êtres débordants d’amour. Avoir connaissance de cela et du merveilleux futur qui se profile pour notre planète m’aide à traverser mes défis et mes difficultés. Une fois ce grand ménage passé, je crois qu’on ne va plus se reconnaître. 

Et on va poursuivre notre chemin sur une spire supérieure, pour notre plus grande joie ! La lumière nous tend les bras, on s’en rapproche chaque jour un peu plus. 

Ça fait du bien de se le rappeler. 

Michel A. : infolettre : Terre de Lumière – info@terre-de-lumiere.com

Publié dans En 2012-2013 et après 2016, Etat d'être, UNE TERRE D'ALLIANCE | Pas de Commentaire »

Agir pour les Religions de la Terre

Posté par othoharmonie le 20 janvier 2015

 

broceliandeA tous ceux qui se sentent concernés par la liberté de religion et la protection des lieux sacrés… Depuis quelques décennies, les notions de patrimoine et d’écologie ne cessent de progresser dans l’esprit des citoyens. L’UNESCO, elle-même, décerne des titres de «Patrimoine de l’Humanité» et, simultanément, chaque coin de France se penche sur son passé et regrette les dégâts irréparables commis au nom d’une rentabilité immédiate qui s’avère souvent être un leurre à long terme. 

Les citoyens, informés, voyant leur environnement se dégrader, sont de plus en plus nombreux à s’élever contre ces dégâts écologiques. Le législateur a d’ailleurs prévu plusieurs lois pour protéger notre patrimoine et notre environnement. L’Unesco considère déjà que la beauté et le caractère de certains lieux sont «nécessaires à la vie de l’homme», voir pour cela les diverses recommandations visant à la sauvegarde des paysages, à la préservation du patrimoine culturel et naturel couplée à celle des cultures traditionnelles et populaires. La communauté européenne a également créé une convention pour la protection du patrimoine archéologique,  cela se révèle pertinent lorsqu’on pense que de nombreux lieux sacrés sont des mégalithes à l’intérêt archéologique incontestable. 

En France, la loi relative à la protection des monuments naturels et des sites de caractère artistique, historique, scientifique, légendaire ou pittoresque permet de classer des lieux bâtis mais aussi des sites naturels. Souvent pourtant, sur des terrains privés ou touristiques, nombre de sites sont aujourd’hui menacés, on coupe des arbres centenaires, on rase même des forêts, on déplace ou on détruit des dolmens (déplacerait-on un cimetière ?) et des menhirs (qui n’ont plus aucun sens hors de l’endroit où on les a dressés). 

Il y a quelques mois, vous avez peut-être signé notre pétition pour la Sauvegarde des Menhirs de Plouhinec où un terrain parsemé de menhirs était devenu constructible. Ce petit geste n’a pas été vain ! Grâce à vous et au travail de l’association Agir pour les Religions de la Terre, les autorités compétentes ont été alertées, les média se sont emparés de l’affaire et les menhirs sont sauvés ! Réfléchir sur le caractère de ces sites nous a amenés à considérer les religions européennes, souvent héritières de ceux qui les ont construits ou élevés. 

Les religions constituent un cas à part en France puisque nous sommes l’un des rares pays laïcs de la planète. L’état français n’a pas pour vocation de reconnaître les religions. À l’inverse, et par exemple, l’Islande a reconnu officiellement la religion chrétienne en l’an mille, et sa religion antique, maintenant appelée Âsatru, en mai 1973. Pour notre part, nous revendiquons le respect et la liberté de culte pour chacun. Quelle que soit la taille d’une communauté religieuse, à l’image des autres religions, elle a néanmoins ses Dieux, ses prières, ses prêtresses et prêtres et, pour certaines, ses textes fondamentaux. 

C’est pourquoi nous aimerions :

- Que nos religions païennes soient reconnues en France et en Europe en tant que telles.

- Recenser les lieux sacrés de chaque région, en fonction de critères convenus au préalable.

- Que ces lieux soient reconnus par l’État et le conseil de l’Europe.

- Que l’association soit consultée en cas de projet de construction, de route, de décharge, etc. concernant des Lieux Sacrés. 

- Que l’on prenne en compte les raisons spirituelles qui font qu’un mégalithe, par exemple, ne puisse être déplacé.

- Que l’association soit consultée pour trouver ensemble, les solutions qui sauront satisfaire les différentes parties. 

Même si notre victoire pour la sauvegarde des menhirs de Plouhinec nous a fait chaud au coeur, la vigilance est toujours de mise ; et nous sommes déterminés à AGIR pour la (re)connaissance du paganisme et la protection des lieux sacrés. Nous sommes constitués en association et vous pouvez nous rejoindre en adhérant pour la somme symbolique d’un euro. L’essentiel n’étant pas d’amasser des fonds mais d’être nombreux pour avoir du poids. 

Vous pouvez adhérer en remplissant le formulaire que vous trouverez sur notre site : http://religionsdelaterre.wordpress.com/association/adherent/ 

pen_er_pont3_2Nous avons besoin de vos yeux ! Les menhirs de Plouhinec ont été sauvés grâce à la personne qui a découvert que ce terrain était en vente. Comme elle, nous devons regarder autour de nous ! En visitant des lieux anciens, sacrés, fontaines, dolmens, menhirs etc., il faut réfléchir à leur préservation. Nous comptons sur vous ! 

Dans cette optique, nous avons aussi commencé un travail de recensement des lieux sacrés de France. Aidez-nous à préserver ces lieux, ce sont les gardiens de la mémoire de nos peuples, de nos croyances, de nos religions ; nous devons pouvoir les transmettre intacts comme nos ancêtres l’ont fait avant nous ! 

Magazine Lune Bleue

Publié dans Philosophie de la VIE, UNE TERRE D'ALLIANCE | Pas de Commentaire »

S’en remettre à l’Horloge Divine

Posté par othoharmonie le 18 janvier 2015

images (3)« Le moment est venu, la Terre est prête. Tout est prêt, prêt à recevoir un flot de Lumière bien plus important que ce que vous avez connu. Tout se met en place à la perfection. L’Eternel Moment cristallisé au coeur de chaque coeur sait ce qu’il en est, il sait ce qui l’attend dans l’invisible, derrière le voile. Toute chose se met en place au rythme choisi par Dieu. 

Attendre, patienter est un des apprentissages. L’apprentissage consiste aussi à savoir faire confiance, comme la Planète sait si bien le faire. Telle une cascade qui chute sans hésiter, votre coeur est au seuil de son ouverture, il se prépare à s’ouvrir, à avancer, déposant le passé et accueillant le futur. Même si personne ne peut vraiment prévoir ce qui vient, même si le sentier qui se présente est incertain, l’heure divine révèle toute chose. L’heure Divine  montre le chemin dans lequel le coeur peut ou doit parfois s’engager. Elle pointe au moment juste l’étoile qui vous offre sa guidance. 

Mais les hommes souhaitent assumer leur propre notion de temps. Les hommes souhaitent organiser les choses pour que tout soit sécurisé, pour que tout s’inscrive dans le confort et pour que tout soit teinté de plaisir. Cependant, l’âme attend la parole sacrée et Divine, celle qui guide nos pas. Elle attend l’impulsion sûre et chargée de vérité, l’impulsion qui ne peut être freinée ou empêchée par la peur. Car l’émergence du Tout ne se mesure pas avec le temps qui est le votre. L’émergence du sacré ne peut être mesurée. Il y a ce que le Divin crée maintenant, invisible au 5 sens, mais certes connu du coeur. Tout cela fraye la voie du futur. Ainsi, même face au retard, même face à tout ce que est reporté, même face au doute et à la peur, l’espoir renait. L’espérance est là. Tous ceux qui se calent à l’horloge Divine abandonnent leur égo au profit de leur âme. Alors tout s’incline de révérence devant  notre Père/Mère Divin, car notre Père/Mère Divin est le seul maitre et le seul créateur du temps. 

Un tel lâcher prise embrasse la Vérité, la Vérité de la Perfection Divine, la Vérité de l’unité. Un tel lâcher prise embrasse le Tout. Ainsi l’Horloge de Dieu appelle le coeur et lui murmure « attend », aies « confiance », « croit » tout viendra au moment opportun, ainsi que cela est prévu. 

Voilà notre message. Message de vérité, message qui vous suggère de vous en remettre à l’horloge Divine. » 

Ecrit par Light Omega

Traduit par Dominique-Claire Germain Issu de magazine « Vivre sa Légende »

 

 

Publié dans TRANSFORMATION INTERIEURE | Pas de Commentaire »

Vous pouvez comprendre à travers la sagesse ou la difficulté

Posté par othoharmonie le 18 janvier 2015

 

images (2)Prenons cet exemple: apprendre le pouvoir du pardon est essentiel à votre voie spirituelle. Comme l’apprentissage du pardon indique que vous avez quelqu’un à qui pardonner, supposons que vous ayez besoin de pardonner à vos parents les pressions qu’ils vous ont fait subir ou les exigences qu’ils vous ont imposées. Ou encore que vous ayez à pardonner à un patron qui vous a congédié d’un poste qui vous assurait la sécurité financière mais vous laissait insatisfait et malheureux. Ces gens jouent dans votre vie un rôle qu’il vous faut comprendre. En interaction avec eux, vous apprendrez quelque chose sur votre raison d’être. Vous devrez décider consciemment de leur pardonner ou non.

Sans aucun doute, le choix du pardon représente un plus grand défi que celui du ressentiment, mais cette voie plus difficile vous apportera la paix et la sagesse spirituelle. Bien qu’il convienne à notre sentiment d’indignation vertueuse, le ressentiment coûte plus cher à long terme: il affecte votre santé physique, mentale et émotionnelle. Lorsque vous choisissez de ne pas pardonner à vos parents, à vos employeurs et à d’autres supposés adversaires, vous vous isolez et vous vous aliénez des autres et du monde. Vous vous piégez dans une forme énergétique malsaine qui peut même vous amener, ironiquement, à dépendre des autres à cause de la maladie ou d’autres circonstances de la vie.

Refuser une tâche spirituelle comme le pardon est une voie d’apprentissage pénible, mais, éventuellement, vous l’apprendrez. Et si vous repoussez la leçon, vous la retrouverez à maintes reprises sur votre route.

Dans un contrat sacré, un individu s’engage avec le Divin dans une mission qui promet d’étendre la conscience spirituelle de cet individu ainsi que l’expression du Divin sur terre.

Dans un Contrat sacré, le Divin garantit la fourniture de tous les matériaux ou de l’énergie essentielle à l’exécution complète de votre tâche. Ces dispositions peuvent se rapporter à l’obtention du capital terrestre nécessaire et aller jusqu’à vous orienter vers certaines relations ou vous faire contracter une maladie.

Même si vous respectez toutes les exigences requises pour honorer votre Contrat sacré, vous ne recevrez pas tout ce que vous voulez. Vous devrez probablement repérer vos ressources intérieures nécessaires pour l’exécuter. Vous devrez découvrir vos forces et vos capacités de dépassement.

Dans un Contrat sacré, vous êtes récompensé en capital spirituel : vous recevez des révélations, vous saisissez votre raison d’être, vous vous comprenez et vous développez des qualités spirituelles comme la compassion, le désintéressement et la foi. Votre mission est soutenue par des conseils divins, que nous pourrions appeler un « compte bancaire céleste » duquel vous pouvez retirer l’inspiration et l’énergie nécessaires à l’exécution de votre tâche. En outre, vous pouvez recevoir de temps à autre des infusions inattendues de grâce qui vous aideront à compléter vos tâches.

Comme un Contrat sacré est un processus d’apprentissage, il ne peut être résilié. Il vous oblige à développer votre conscience intérieure et à mieux comprendre comment composer avec des forces indépendantes de votre volonté. Notre croissance personnelle et spirituelle profite à notre entourage. Nous apprenons notamment que nous vivons pour nous aider mutuellement. C’est une occasion de mettre votre âme en valeur; vous êtes tenu par des lois supérieures de poursuivre ce processus. On vous donne souvent plus d’une occasion de compléter un processus d’apprentissage. Chaque fois que vous essayez d’éviter une occasion ou refusez un défi, les conséquences s’alourdissent.

À mesure que vous comprendrez les conditions de votre Contrat et de l’apprentissage auquel vous avez consenti, vous découvrirez peut-être que ce Contrat que vous croyiez destiné au développement de votre potentiel personnel (améliorer vos compétences, par exemple) est en fait destiné à l’épanouissement de votre potentiel divin. Même si votre Contrat ne change pas, vous pouvez mieux le comprendre et avoir l’impression de le renégocier…

Un Contrat sacré comprend également un élément de choix. Concernant tout apport du Divin, vous avez l’entière liberté de considérer les dispositions comme des bienfaits ou des fardeaux. Vous pouvez choisir de retarder l’application des conditions, mais vous ne pouvez les éviter complètement.

 

extrait de CONTRATS SACRES Par Caroline Myss aux Ariane Éditions

Publié dans Chemin spirituel, SAGESSE, UNE TERRE D'ALLIANCE | Pas de Commentaire »

Douleurs physiques et Emotionnelles : Maux de tête

Posté par othoharmonie le 17 janvier 2015

 

la-depression-deuxieme-cause-mondiale-d-invalidite-des-15-44-ans_35088_w460« De nouvelles douleurs vont apparaître dans différentes parties du corps et disparaitront. Des maux de têtes et des douleurs vives dans les yeux peuvent se produire et ceci peut être le signe que certains ajustements se font dans vos énergies.  

Pendant ces transformations cellulaires, ces ajustements vous mettront en alignement avec différentes fréquences. Vous utilisez aujourd’hui des parties de votre cerveau qui ont été longtemps dormantes. Cela va remettre en route des circuits alors que d’autres ne vont plus fonctionner. Dès que vous développez une plus large façon de penser et d’être, vous ressentirez plus d’énergie créatrice par conséquent vos méditations seront bien plus profondes. Vous observerez des changements dans la forme de votre corps alors que l’énergie coule en vous.  

Alors que la transformation se produit, vous risquez de vous sentir angoissé et irritable. Vous pourrez avoir du mal à vous détendre, vous aurez des maux de têtes et des difficultés à vous concentrer. Vous pouvez être très réceptif aux personnes qui vous entourent ainsi qu’aux sons, aux senteurs et à tout l’environnement. Vous pouvez avoir mal aux muscles et particulièrement au bas du dos. Certains auront des douleurs articulaires ou des problèmes de digestions ; 

Quand les glandes sont stimulées de façon excessive, votre corps est dans un champ constant de « Combat ou envol », et votre corps s’expanse ainsi à vive allure. Le processus de mutation que vous traversez à été initialisé dans la structure moléculaire du cerveau. Les changements de cycles progressifs ont été introduits au reste du corps au travers du fluide cérébral et de là dans tout le système nerveux. Cela entraine une sensation très gênante au coeur de la tête, des yeux, de la colonne et des nerfs. Cela provoque des malaises, des maux de têtes, et des pressions dans la tête. Cela entraine également des perturbations nerveuses, perturbation du sommeil et des chutes d’énergies. La digestion peut être imprévisible et des douleurs étranges peuvent apparaître et disparaître sans prévenir et ce n’importe où dans le corps. 

Les cellules du corps :

La matière de nos corps est faite de cellules. Ces cellules sont faites de molécules et ainsi de suite jusqu’à la partie subatomique. C’est au niveau subatomique que les modèles ou les empreintes se forment. Les probabilités de ce que nous pouvons faire sont créees au niveau subatomique. Des changements se font à ce niveau alors que les changements de la Terre se produisent et que l’axe de la planète se modifie. 

Ces changements arrivent vite. Pendant cette période de changement d’axe, les vieux comportements et les vielles façons de modeler la matière ne seront plus valides. A un niveau matériel, ces changements seront en fait l’expression d’une réorganisation de la matière. Cependant, d’un point de vue spirituel, ces changements sont en lien avec l’évolution de la conscience Planétaire. Toute la structure de chaque cellule de notre corps change. Les changements dans notre corps se produisent dans les cellules du corps alors que ces cellules subissent une douce vague d’impulsions électromagnétiques. Il y a un échange d’énergie, comme un transfert. Ceci peut entrainer des périodes de grande fatigue, car notre corps traverse un changement radical. Alors que nous prenons conscience de tout cela, il est bon de se détendre car il n’y a pas vraiment autre chose à faire. Vous avez besoin de méditer, de lire, de vous relaxer jusqu’à ce que le processus s’arrête. 

Nous enregistrons de nouvelles informations au coeur de nos cellules et cela se fait naturellement. Certains se demandent si nous pouvons reprogrammer notre ADN ou cela se fait-il automatiquement sans que nous ayons quelque chose à faire. Les cellules ont été encodées pour cette période particulière de l’histoire avant même la naissance de l’homme. Beaucoup ont l’impression d’être attirées par certaines personnes ou par certains lieux. Elles réalisent que dans cet environnement, ou avec cette personne cela déclenche un processus dans la mémoire cellulaire. Donc, de ce point de vue cela se déclenche automatiquement. 

Nous suivons nos impulsions. Nous suivons notre instinct et nous nous déplaçons là où nous désirons être et rencontrer la personne que nous devons rencontrer. 

Cela allume la mèche et enclenche un processus de nouvelles informations. Les processus se mélangent ou se superposent. Alors la nouvelle info est activée et cela prend place à une multitude de niveau dans nos corps. Au plus nous sommes à l’écoute de notre corps, au plus le mouvement conscient se produit réactivant cette mémoire cellulaire et transforme notre ADN. Donc, oui vous jouez un rôle, et ce n’est pas automatique même si cela peut sembler ainsi parfois. Plus vous vous alignez consciemment avec ces changements, plus vous devenez le capitaine de votre navire, dirigeant et co-créant ces changements en vous et en tous. 

D’un point de vue biochimique cela est époustouflant. Une rénovation fondamentale se produit dans notre maison (le corps). L’analogie avec une rénovation de maison est assez juste : Les ouvriers remplacent le vieux toit, changent le vieux plancher, refont la plomberie et modifient toute l’électricité. Et tout cela alors que vous vivez encore dans la maison. 

Votre corps fait de même et pour cette raison vous vous sentez vraiment « perdu » devant gérer toutes sortes d’inconvénients. Cela se produit car votre ADN se restructure. 

Votre ADN renferme un ancien savoir sur ce que signifie cette individualité.

L’ADN possède l’expression individuelle de la Divinité, le JE SUIS et il contient le Tout. Pouvez-vous maintenant concevoir la satisfaction de comprendre que vous êtes Un et Tout. Vous travaillez à cela afin d’accomplir la réunification. Le potentiel qui se tient au coeur de l’ADN est capable de se reformater pour permettre ces changements. La Loi Universelle prévoit que la forme physique pour l’expression de la vie Divine peut être changée ou reformatée pour ceux qui le souhaitent. Cela signifie que l’ADN des espèces de la Terre ne peut être modifiée que si cela est décidé par celui ou celle qui en a conscience. Cela signifie encore que L’ADN qui est responsable de tous les aspects de vous-même ne peut être modifiée que par vous-même. Comment changer son ADN ? Vous devez changez vos émotions. Vous devez également changer vos pensées. En combinant la pensée et les émotions, vous changez votre biochimie et la biochimie de votre cerveau. 

D’où les maux de têtes et les nausées.

Alors que ces changements se produisent, vous ressentirez des vertiges, des troubles de l’équilibre et des émotions décentrées. Durant cette transformation votre corps est parcouru par des protéines et des structures dont il se débarrasse. Il se débarrasse également de minéraux. Vous remodelez littéralement votre corps. 

Ces changements seront intenses et difficiles. Vous êtes des ingénieurs génétiques du Nouveau Monde. Si cela vous parle et si vous le souhaitez, vous pouvez réorganiser votre ADN. Comment ? En acceptant, dans la joie et l’enthousiasme. Chacun d’entre vous représente une certaine fréquence vibratoire de conscience. Vous devez être vigilants afin que l’une de ces vertus soit présente à chaque instant, que vous fassiez quelque chose de simple ou de complexe… »

 

Issu de magazine « Vivre sa Légende » n° 31 

Publié dans ADN Démystifiée, Guérir en douceur | Pas de Commentaire »

Ce que les Êtres de Lumière nous rappellent

Posté par othoharmonie le 17 janvier 2015

 

jacques2La bascule vibratoire que vient de connaître Les Etats-Unis nous propulse dans « l’après victoire », nous poussant à reconsidérer certains aspects de notre fonctionnement. Oui, un sentiment de victoire a déferlé dans le monde entier impulsant des regains d’espoir immenses. La victoire d’un monde plus juste s’est inscrite dans le peuple américain. Ce vent de victoire et cette vague d’espoir ont fait le tour du monde. Mais après la Victoire, vient le moment de s’interroger sur la façon de faire perdurer l’enthousiasme et l’optimisme. Vient alors, le moment de solliciter les merveilleux potentiels qui remodèleront le monde. Pour cela, Les Êtres de Lumière nous accompagnent et nous rappellent : 

Que Chacun de nous est vital. Que chacun de nous fera la différence. Que nous sommes précieux. Car le Nouveau Monde s’inscrit au coeur de chacune de nos pensées, chacun de nos mots, chacune de nos émotions et chacune de nos actions. Que la responsabilité de chacun est engagée, que nous en ayons conscience ou pas. 

Qu’il nous est essentiel de devenir des visionnaires constructifs comme l’a été Martin Luther King. Poser la Vision d’un Monde Nouveau est essentiel. Maintenir la vision de ce Nouveau Monde est puissant. Croire en quelque chose ne suffit pas. 

Que l’intention pure qui amorce la journée, transforme le quotidien.

Que la gratitude qui conclut la journée, scelle le Nouveau Monde.

Que tout est parfait à chaque instant et que chaque instant est sacré.

Qu’il est temps que nous devenions des observateurs silencieux, les témoins de notre propre histoire.

Qu’il est temps d’aimer son passé afin de l’assainir.

 

Que le jugement n’appartient pas à la Nouvelle Terre et que chacun d’entre nous expérimente ce qui est juste et bon pour son propre épanouissement.

Qu’il est temps de sortir de l’illusion comportementale, de sortir des schémas obsolètes; pour cela il est bon de faire preuve de discernement silencieux.

Qu’il est temps de planter les graines sans se préoccuper de comment, ni de quand elles germeront. Accepter que certaines graines ne germeront jamais car il en est de bien plus fortes et de bien plus belles qui ont pris le dessus.

Qu’Il est temps d’être doux avec soi-même et le reste du monde, la vie en sera plus douce. 

Qu’il est temps de se poser les questions justes: 

Qu’est-ce qui m’empêche d’être dans la réussite ?

Quels sont mes atouts, mes talents, mes qualités ?

Qu’est-ce que je peux changer, améliorer, développer ?

A qui ou à quoi ai-je donné mon pouvoir ? 

Qu’il n’y aura pas de retour en arrière.

Qu’il est bon d’être patient.

Que le contact avec les Êtres de Lumière sera de plus en plus facile.

 

Par Dominique-Claire Germain – Issu de magazine « Vivre sa Légende » 

Publié dans LECTURES Inspirantes, Travail sur soi ! | Pas de Commentaire »

Vous êtes entrés dans une nouvelle ère et la Terre doit s’adapter, ainsi que vous-mêmes

Posté par othoharmonie le 15 janvier 2015

 

 

Conversation avec les êtres des Pleiades,

b« Habitants de la terre nous sommes vos frères des Pléiades et nous vous saluons aujourd’hui. L’orbite terrestre est actuellement sur le point de continuer son recalage. Elle reprend son axe initial, celui qu’elle avait il y a des éons de  cela. 

Pour cela de nombreuses flottes de vaisseaux de lumière se sont positionnées en orbite autour de votre planète. Certains d’entre vous peuvent les voir, pour la plupart nous restons invisibles à vos yeux car soumis à de très hautes fréquences vibratoires. Néanmoins, nos présences sont réelles et nous accompagnons votre terre dans ses changements importants. Il nous a été demandé par le Haut Conseil de la Fédération de Lumière de faciliter ces changements afin que votre bien être n’en soit pas trop affecté. 

Sans cette intervention, ainsi que celle de vos autres frères des étoiles, de toutes nations confondues, un tel bouleversement serait générateur de troubles à la surface de votre planète. Car celle-ci subit de grandes perturbations. Néanmoins, malgré tous nos efforts pour contenir les soubresauts internes et climatiques de votre terre, vos corps en ressentent les effets, principalement au niveau de votre champ magnétique. Ne soyez pas paniqués de ressentir de grands bouleversements en vous. Ces phénomènes pèsent sur vous mais sont tout à fait reliés à ce dont nous vous parlons, entre autre. Vous êtes entrés dans une nouvelle ère et la terre doit s’adapter, ainsi que vous-mêmes. 

Vous pouvez demander notre aide si les difficultés persistent pour vous et si vous avez du mal à gérer les émotions que ces bouleversements induisent. Les plans invisibles sont également en transformation et vous les ressentez car vous êtes de plus en plus proches de nos fréquences. 

Acceptez cela en sachant que nos mondes se chevauchent de plus en plus et que vous n’êtes plus tellement séparés de nous désormais. Continuez votre ascension vibratoire dans la joie et la certitude que tout est parfait pour votre évolution. En faisant cela, vous nous facilitez grandement la tâche et vous y contribuez en vous maintenant sur les bonnes fréquences.

 

Vous êtes courageux, frères de la terre, et nous continuons de vous soutenir. »

 

Je pose alors d’autres questions relatives au fait que nos mondes se chevauchent, et ils me montrent le mécanisme auquel nous sommes soumis en permanence du fait des changements. Selon le seuil de conscience que nous pouvons atteindre et notre capacité à y accéder nous passons régulièrement de la conscience 3-4D aux plans 5D et 6D ou plus pour certains. Ce qui provoque pendant la journée des différences majeures au niveau de notre vision des choses et de l’interprétation que l’on en fait. Vous pouvez vous réveiller en 6D avec une toute nouvelle sensibilité, et accéder pendant 20 minutes à ce niveau de conscience là. 

Il vous vient alors des évidences que vous admettez totalement sans même avoir à utiliser votre mental. Puis la journée se passe et confronté à des situations professionnelles ou personnelles difficiles, vous retombez en 4D puis parfois même en 3D, dans une dualité qui met à l’épreuve votre sensibilité nouvelle. 

Nombre d’entre nous ne sont plus capables de supporter la 3D mais malheureusement notre mental refuse parfois de lâcher prise sur certaines peurs et nous replonge alors dans cette sphère de basse densité. Plus nous lâcherons notre mental et nos vieux raisonnements et plus nous passerons du temps entre la 4D et la 6D. Ces niveaux de conscience là sont à disposition désormais. Méditez beaucoup et régulièrement si vous sentez que vous ne parvenez plus à gérer les allez retour d’un plan à l’autre. Sachez également que vous n’êtes pas en train de perdre la raison, vous êtes simplement en train de changer de façon de fonctionner. 

Vous constaterez que plus vous vous élèverez et plus vous devrez laisser tomber vos habitudes, et plus les gens qui sont dans les mêmes plans que vous vous trouveront. Et les autres s’éloigneront de vous, ne comprenant plus votre comportement.  

Ne soyez pas triste si certains de vos amis ou membres de votre famille ne peuvent pas encore vous suivre, ils vous rejoindront plus tard, le moment venu. Le temps ne compte pas, on peut faire le saut rapidement, il suffit de lâcher prise. (Un membre de ma famille était coincé en 3D-4D jusqu’alors, ne voulant pas lâcher prise sur son travail, et depuis qu’il a décidé de changer de projet professionnel il a complètement basculé en 4D-5D, car dans ce nouveau cadre motivant il accepte de suivre son intuition et ce que dicte son coeur). 

Il ne tient qu’à vous de vous libérer de ce qui vous retient encore en 3D… Et ne  pleurez pas ceux qui nous quittent en laissant leur corps physique sur ce plan. Quand vous aurez basculé en conscience 5-6D, vous constaterez que personne ne vous quitte, ils quittent simplement votre champ de vision mais vous pouvez ressentir leur présence, entendre leurs pensées et parfois même les voir. C’est déjà là….

 

aurélia PECH site: www.smilingsky.fr

Publié dans Channeling, UNE TERRE D'ALLIANCE | Pas de Commentaire »

Qu’est-ce qu’un contrat sacré ?

Posté par othoharmonie le 15 janvier 2015

 

Un contrat ne vous sert pas à résumer vos engagements, mais à les assumer. OLIVER WENDELL HOLMES (1809-1894), médecin, poète et humoriste 

 2370-revenu-fiscal-de-reference-qu-estce-750x570-2

Mon Contrat comprend les archétypes de l’Enseignant et du Guérisseur, qui se sont manifestés à travers les événements de ma vie, même si je n’ai jamais reçu de formation académique de guérisseuse ou d’enseignante. J’ai étudié le journalisme et la théologie, mais mon travail d’ « intuitive médicale » s’est « manifesté », tout simplement. Ma première lecture intuitive d’une personne s’est produite presque par hasard, suivie d’une autre, puis d’une autre. Tout le voisinage s’est passé le mot  et bientôt, j’en faisais de dix à quinze par semaine. Ma réputation grandissante m’a valu des invitations à prononcer des conférences et, en retour, on m’a conviée à animer des ateliers. Le plus étonnant, dans mon apprentissage de l’anatomie de l’énergie, c’est la précision avec laquelle s’est organisée ma formation. Elle aussi s’est « manifestée ». Sur une période de sept à dix jours, trois personnes atteintes de la même maladie firent appel à moi. Elles étaient aux prises avec des problèmes similaires, à quelques variantes près, qui avaient contribué au développement de leur condition. Après avoir fait la lecture de ces trois individus, j’avais l’impression d’avoir saisi les facteurs de stress énergétique majeurs qui sous-tendaient leur condition. Peu après ce premier trio, trois autres personnes vinrent me voir coup sur coup. Elles aussi souffraient d’une même maladie. Ma compréhension de l’anatomie énergétique m’amena peu à peu à réaliser que notre biographie devient notre biologie. 

Lorsque je compris ce principe, mon éducation sembla prendre une autre direction. Tandis que mes lectures précédentes retraçaient la chronologie physique et émotionnelle d’un individu, je me mis à percevoir des images sans rapport apparent avec la personne. Face à une femme qui cherchait à comprendre sa douleur au cou, par exemple, je vis dans son champ d’énergie l’image d’un pirate. Comme c’était une ménagère du Midwest, cette information ne lui disait absolument rien. Mais plus tard, en se soumettant à des exercices de relaxation et de visualisation avec un hypnothérapeute, elle sentit elle aussi l’énergie du pirate dans son champ. Elle le « vit » lui trancher la gorge avec son sabre. Curieusement, elle établit aussi des effets plus positifs, comme l’affranchissement et la libération sexuelle. Ces impressions conflictuelles lui disaient qu’elle était étranglée ou dominée par sa situation, aspirant à une liberté qu’elle ne pouvait exprimer consciemment. Peu après, faisant lecture d’une autre femme, torturée par de l’arthrite aux mains, je retrouvais sans cesse l’image d’un artiste.

Quand je le lui dis, elle resta perplexe, affirmant qu’elle n’avait aucun talent artistique. Je lui suggérai néanmoins de faire de la poterie pour se soigner. Elle commença par confectionner de petits vases de terre cuite et, avec le temps, devint une potière douée. Elle produit maintenant des pièces d’art. Enfin, procédant à la lecture d’un représentant des ventes australien nommé Jimmy, en grave dépression depuis des années, je vis apparaître un grand acteur dans son champ d’énergie. Jimmy n’avait aucune expérience du jeu théâtral, même s’il s’y sentait attiré, car, il était gay, se trouvait encore « dans le placard » et craignait de faire son coming out en jouant. En fait, il jouait déjà (à l’hétéro!), mais le blocage de son talent et la dissimulation de son identité avaient produit chez lui un effondrement émotionnel. Quelques années plus tard, j’appris avec reconnaissance que Jimmy s’était tiré de sa dépression et qu’il jouait dans des théâtres d’été. Il prend son travail d’acteur au sérieux et ne cache plus son orientation sexuelle. Lorsque ces images étranges se mirent à émerger, elles semblaient si décalées, si dissociées des gens que je lisais, que je croyais avoir plus ou moins perdu la justesse de mon intuition. Mais ces lectures s’avéraient utiles à chaque personne. Puis, un jour de 1991, tout me parut clair. Au cours de l’un de mes ateliers, j’écoutais une  conversation entre deux femmes. Cinq minutes après avoir fait connaissance, elles s’étaient déjà révélé les détails banals de leurs vies, tels leur lieu d’habitation et leur occupation. Après ces menus propos, elles se mirent à parler des expériences de vie qui les avaient attirées dans un atelier spirituel. Soudainement, elles se découvraient un modèle de vie commun, un lien énergétique immédiatement recon naissable à l’intensité de leur réaction mutuelle. Leurs enfants avaient grandi, leur mariage était réussi et leur vie se trouvait à un stade de transition naturel : elles en avaient assez d’être la « servante » de tout le monde. Elles voulaient à présent se servir elles-mêmes. Retraitées et libérées, elles comptaient cultiver leurs propres intérêts et développer leur âme. En écoutant ces douces personnes décrire leur modèle de vie, je déchiffrais leur conversation sur le plan symbolique. En tant que bonnes mères et conjointes, elles avaient passé la majeure partie de leur vie au service des autres, mais ayant complété cette première mission, elles volaient de leurs propres ailes, comme doit le faire le Serviteur du mythe et de la légende.

 

 Dans la Bible, par exemple, lorsque Joseph est vendu en esclavage par ses frères, il attend le moment opportun en passant des années à accomplir les tâches qu’on exige de lui. Mais par la suite, en utilisant ses dons singuliers pour l’interprétation des rêves, il conquiert sa liberté et devient un grand chef de la nation ; de Serviteur, il devient Maître.Les images vives mais intrigantes que j’avais recueillies au cours de mes dernières lectures prenaient soudain un sens. Le Pirate, l’Artiste, l’Acteur et le Serviteur ne faisaient pas partie de la chronologie individuelle et physique, celle que j’avais l’habitude de lire. Ces images formaient plutôt des aspects de la chronologie spirituelle de chaque individu, une mythologie personnelle existait avant même son incarnation. Ces images étaient des archétypes, des guides énergétiques qui indiquaient à l’individu sa raison d’être spirituelle, son Contrat. La légendaire lanterne qui s’alluma cet après-midi-là luit toujours. Depuis lors, chacune de mes lectures s’ouvre sur une évaluation de la chronologie spirituelle d’une personne, des modèles archétypaux qui  s’expriment à travers sa personnalité et ses expériences de vie. Et tout comme les trois personnes atteintes des mêmes maladies physiques qui m’avaient demandé des lectures intuitives, des personnes partageant des vies semblables  s’adressèrent à moi en un temps relativement court, mais étalé sur des mois plutôt que sur des jours. Par exemple, je fis certaines de mes premières lectures sur des gens dont l’archétype était celui de l’Enfant Blessé, celui qui a tendance à garder des cicatrices émotionnelles depuis l’enfance. Puis, je rencontrai quelques personnes ayant en commun un archétype dominant de Victime. Là encore, chacune d’elles reflétait des aspects légèrement différents de cet archétype, selon leur personnalité et leur expérience.

Lorsque je me mis résolument à travailler les archétypes, dans mes lectures et mes ateliers, je recueillis d’autres observations sur leur fonctionnement dans notre psyché. Lorsque Jung proposa sa théorie de l’inconscient collectif, il signala que ce dernier était peuplé d’innombrables modèles psychologiques tirés de rôles historiques, tels que la Mère, l’Escroc, le Roi et le Serviteur. En plus de notre inconscient individuel et unique, dit-il, « il existe un second système psychique, d’une nature collective, universelle et impersonnelle, identique distinguent de ce grand inconscient collectif pour jouer un rôle beaucoup plus signifiant dans la vie des gens, et que chacun de nous possède son propre assortiment d’archétypes-clés.

 Après un processus de recherche, de réflexion et de tâtonnements, je conclus qu’une combinaison unique de douze modèles archétypaux, correspondant aux douze maisons du zodiaque, est à l’oeuvre en chacun de nous et soutient notre développement personnel. Ces douze modèles affectent tous les domaines de notre vie. Ils peuvent être particulièrement vivants et perceptibles lorsque nous éprouvons des difficultés, ou un sentiment de défaillance ; et particulièrement tout aussi utiles pour guérir des souvenirs pénibles, donner une nouvelle direction à notre vie ou trouver une façon d’exprimer notre potentiel créatif inexploité.

 En un sens, chacun de ces archétypes représente un « visage » et une « fonction » du Divin qui se manifeste  individuellement en chacun de nous. L’humanité a toujours donné des noms aux nombreuses puissances du Ciel et tenté d’identifier les qualités inhérentes à chacune. La puissance archétypale féminine, par exemple, s’exprime sous des formes diverses, de la Vierge Marie à Mère Nature. Les Romains et les Grecs voyaient les puissances féminines universelles dans les traits d’Athéna (déesse du conseil), Vénus (déesse de l’amour) et Sophia (déesse de la sagesse). En Inde, la culture hindoue a donné à la Déesse des noms incarnant divers attributs de la maternité divine, tels que Laxmi (la prospérité), Durga (la fertilité), Uma (l’unité) et Kâli (la destruction et la renaissance). Comme si Dieu s’était présenté en maints aspects  différents pour nous permettre d’aborder ce pouvoir. Puisqu’il portait un nom, nous pouvions l’invoquer, l’assimiler et l’exprimer.

 

Les schémas archétypaux réveillent notre potentiel divin. Ils peuvent nous libérer des limites de nos pensées et sentiments, nous aider à éclairer les coins sombres ou peu connus de notre âme, et amplifier notre éclat et nos forces. Les archétypes constituent une source de pouvoir émotionnel, physique et spirituel, et peuvent nous aider à nous libérer de la peur, même si parfois, certains d’entre eux peuvent, au départ, déclencher des peurs en nous. Chaque archétype (ou peur) nous lance un défi spirituel : celui de l’affronter et d’y reconnaître une occasion d’apprentissage et une chance de développer un aspect de notre pouvoir. Lorsqu’un archétype nous paraît difficile ou même malveillant, notre tâche consiste à le reconnaître, à surmonter la faiblesse qu’il souligne et à nous approprier son potentiel divin. La déesse Kâli, par exemple, représente l’énergie destructrice. Elle a le pouvoir de l’archétype du Saboteur, présent en chacun de nous. Mais quel est le revers de la destruction, sinon la reconstruction et la renaissance ? Dans le langage symbolique des Contrats, l’archétype du Saboteur peut nous désarçonner si nous ne résistons pas à son pouvoir, qui est considérable. Nous pouvons aussi utiliser cette énergie consciemment, pour revisiter des lieux de notre vie qu’il nous faut parcourir, aménager ou assainir. Chaque archétype présente toujours deux faces, qui peuvent toutes deux servir à notre avantage. 

images (2)Nous avons tendance à nous percevoir, de même que notre univers, sous des aspects doubles : bon ou mauvais, intérieur ou extérieur, moi ou vous, bien ou mal, symbolique ou littéral, joyeux ou triste. Nos forces et nos peurs divisent notre esprit en polarités (ou en dualité, selon la terminologie orientale) : voilà pourquoi la foi et le doute se livrent d’éternelles batailles dans notre psyché. Mais en identifiant et en utilisant nos archétypes, nous pouvons apprendre à consolider les aspects de notre âme et à insuffler sa force à notre vie quotidienne afin d’orienter nos pensées et actions. Ces guides énergétiques nous permettent d’agir d’une façon attentive et honorable ; ils nous aident à gérer notre pouvoir et à nous montrer dignes de notre potentiel divin. Pour ma part, chaque lecture m’a révélé que mon travail archétypal contribuait à ma croissance spirituelle. Les expériences et les révélations que j’ai reçues pendant ces lectures m’ont permis de raffiner mon intuition   médicale et de prendre conscience de mes propres archétypes, et m’ont même aidée en périodes difficiles. Mes rencontres avec ces gens (étudiants, participants à mes ateliers, lecteurs) n’ont rien de banal. Tout comme la façon extraordinairement avisée dont j’ai appris l’anatomie énergétique et, plus tard, la lecture des schémas archétypaux, l’ordre divin se manifeste dans tous les domaines de notre vie.

 

extrait de CONTRATS SACRES Par Caroline Myss aux Ariane Éditions

 

 

Publié dans SPIRITUALITE c'est quoi ?, TRANSFORMATION INTERIEURE | Pas de Commentaire »

Le changement

Posté par othoharmonie le 10 janvier 2015

téléchargement

Tout est en évolution permanente. Mais il arrive un temps où le changement devient soudain plus rapide, plus brusque, plus spectaculaire. 

Le bourgeon compact se transforme en fleur épanouie.

La chenille s’extirpe de son épaisse gangue sombre

et se mue en papillon léger multicolore.

L’adolescent devient un adulte.

Une peuplade ne vivant que dans la peur, l’égoïsme et la violence,

se transforme en civilisation consciente solidaire. 

Cette métamorphose s’effectue souvent par spasmes, contractions, douleurs. Lorsqu’elle est achevée, il ne reste plus qu’une vielle enveloppe vide accrochée à une branche d’arbre, des souvenirs pénibles associés à des photos jaunies, des drames notés dans des livres d’histoire, des ruines et des musées autant de vestiges dérisoires d’un monde archaïque. Et l’être transformé peut s’envoler vers le soleil pour faire sécher ses ailes neuves. Cependant, à mesure qu’approche le temps de la Métamorphose, surgissent des forces visant à l’empêcher de se réaliser. Celles-ci émanent de tous ceux qui craignent la transformation vers l’inconnu et préfèrent la stagnation, voire le retour en arrière. Il ne faut pas sous-estimer ces forces de blocage. 

Tout d’abord parce qu’elles s’avèrent souvent majoritaires, ensuite, parce qu’elles sont plus puissantes, car mieux enracinées, que les forces évolutives.

L’envie de rester dans le monde ancien est rassurante. La crainte d’avancer est naturelle. Pourtant, s’il refuse de changer, l’organisme se sclérose, étouffe dans sa vielle peau, sans révéler son vrai potentiel. 

Quand un individu arrive à élargir son champ de vision dans le temps et dans l’espace, il est naturellement tenté de souhaiter sa propre métamorphose, mais aussi celle de tous les êtres qui l’entourent.  

 

Bernard Weber extrait du livre : Troisième Humanité

Publié dans Méditation | Pas de Commentaire »

L’équilibre entre destin et liberté dans le Contrat sacré

Posté par othoharmonie le 10 janvier 2015

 

432110Dans d’autres cultures et à d’autre époques, des gens ont vu dans leur Contrat sacré l’action du destin, la grâce de Dieu ou le karma accumulé par les gestes du passé. Le fatalisme sur la vie et la mort pousse certains à dire, par exemple:  » Le moment était venu pour lui « ,  » Ils étaient faits l’un pour l’autre » ou  » C’est l’emploi pour lequel elle était née « . La culture scientifique moderne attribue de tels événements à une prédisposition génétique, à un facteur de causalité ou au hasard. Les cultures orientales, qui ont étudié les processus intérieurs de l’âme et de la psyché plus longtemps et plus intensément que l’Occident, ont développé une croyance en un continuum de vies, plutôt qu’en une vie unique suivie d’une récompense ou d’une punition éternelles. Selon les lois du karma, votre vie actuelle reflète vos actions passées tout comme vos gestes en cette vie sèment des graines qui, arrivées à maturité, produisent des fruits dans des vies futures. Bien que le système oriental du karma (et de la réincarnation) soit censé être supervisé par des dieux ou par une énergie supérieure, nos récompenses et punitions, ainsi que le rythme de notre évolution spirituelle, reposent presque entièrement sur nos propres efforts…

Pour vous aider à prendre part à ma vision des Contrats sacrés, j’utilise des comparaisons provenant des croyances orientales et occidentales sur les rôles relatifs du destin, du libre-arbitre et de la volonté divine. Mais selon moi, nous avons une relation profondément intime avec le Divin et une relation très impersonnelle avec l’ordre cosmique. Les lois universelles, telles que la causalité et l’électromagnétisme, s’appliquent également à tout le monde. L’orbite des planètes et le rythme des marées ne nécessitent aucune intervention de ma part. En réalité, nous incarnons les lois de l’univers chaque fois que nous exerçons notre pouvoir de choisir: lorsque j’opère tel choix, il y a telle conséquence, peu importe qui je suis. Mais je peux influencer la qualité de cette conséquence en demeurant consciente de mon intention. Cette capacité de déterminer nos motivations reflète notre lien intime avec le Divin. Mes intentions ne changent pas les lois, car chacun de mes choix aura tout de même des conséquences. Mais si mes motivations sont empreintes de compassion et de sincérité, elles auront des conséquences vraisemblablement positives. Et un simple geste peut entraîner une cascade inestimable d’effets physiques, émotionnels et spirituels.

Dans le cadre de notre relation intime avec le Divin, ce dernier nous incite à tirer des leçons et à travailler à notre croissance spirituelle selon une méthode à laquelle nous résistons parfois. Cela peut paraître contradictoire : puisque nous avons co-créé notre Contrat avec le Divin, pourquoi y résister ou l’ignorer ? Parce qu’avant de naître, nous oublions les détails de notre entente. Nous devons nous rappeler notre dessein, le chercher. Ce n’est pas aussi difficile qu’il n’y paraît, car lorsque vous vivez en accord avec votre Contrat, vous savez habituellement que vous êtes sur la bonne voie…

En définitive, nous faisons tous les jours des choix, conscients ou non, qui honorent notre Contrat en nous gardant sur la voie ou nous y ramenant. Nous pouvons également choisir de faire appel à des archétypes, à des guides spirituels et même à la grâce de Dieu, par la prière et la méditation, pour tenter de remplir plus promptement nos engagements. Si vous préférez ne pas croire en un véritable contrat prénatal ni en la réincarnation, ni même au pouvoir de la grâce, vous pouvez envisager votre vie sous un angle métaphorique, tel un voyage que vous avez accepté d’entreprendre…

Vous pouvez également envisager votre Contrat sacré comme votre contribution unique à la vie qui vous entoure et qui découle de votre situation, de vos relations, de votre famille. Peu importe comment nous apparaît notre Contrat, nous devons, pour le décoder, accepter que tous nos gestes aient un but qui nous dépassera toujours, que chacune de nos actions affecte notre vie et celle des autres, pour le meilleur ou pour le pire…

Les rêves ont renforcé ma croyance qu’un dessein sous-tend les événements, que notre vie est tracée, que ses étapes et ses stades nous donnent toujours l’occasion d’une transformation spirituelle, qui est le but ultime du travail avec notre Contrat. La transformation spirituelle survient lorsque, ne voyant plus les choses en termes strictement physiques et matériels, on s’aperçoit que leur déroulement s’appuie sur une logique, qu’elles sont comprises dans un vaste plan. Notre Contrat sacré nous offre d’innombrables chances de croissance et de changement, qui ne dépendent que de notre volonté de saisir les indices et les signaux subtils apparaissant en cours de route. Les rêves, les intuitions, les coïncidences apparentes et les rencontres aléatoires ne sont que quelques-uns des indices qui nous guident sur la voie de la transformation véritable.

Le but de la transformation spirituelle

La plupart d’entre nous avouerions probablement que le changement positif (et le fait d’aider les autres) est l’une de nos raisons d’être. Sans cette possibilité d’apprendre, de grandir ou d’être une force bénéfique, la vie serait plutôt stagnante. La connaissance de votre Contrat sacré vous permet de voir comment des événements et des rencontres apparemment aléatoires (positifs ou négatifs) font partie, en réalité, d’un scénario de vie qui vous fournit d’innombrables occasions de transformation spirituelle.

On croit souvent à tort que la transformation spirituelle doit être déclenchée par un traumatisme ou une tragédie : une maladie grave, la perte d’un être cher, une catastrophe financière ou personnelle. La plupart d’entre nous avons de la difficulté à croire qu’un changement de perspective majeur puisse être motivé par le simple contenu d’un livre ou par les sujets de conversation d’un déjeuner entre amis…

Contrats sacrés et relations humaines

Parce que la vie est si complexe et qu’il y a tant à « voir » (de nous-même, du monde et du Divin), nous avons des Contrats avec bien des gens dans notre vie. Imaginez qu’en s’incarnant, chaque âme se divise en innombrables fragments qui passent instantanément à l’exploration de l’âme globale. Vous le savez quand vous rencontrez des gens qui dégagent quelque chose de profondément attirant pour vous, et vous vous sentez peut-être « vide » lorsqu’ils partent. Le terme populaire âme-sœur, appliqué à un partenaire romantique idéal, reflète à peine cette vérité; en fait, nous avons plusieurs âmes~sœurs qui jouent des rôles fort différents dans la vie. Noble ami est peut-être un meilleur terme. Ce sont les gens que vous êtes non seulement destiné à rencontrer mais que vous devez rencontrer. Peu importe le nombre d’occasions de les rencontrer qui vous échapperont, si vous avez un Contrat, vous finirez par les rencontrer, peut-être plusieurs fois, jusqu’à ce que vous ayez complété tout ce que vous aviez à régler dans l’échange de vos âmes…

D’un point de vue symbolique, de même que de la position traditionnelle d’une grande part de la pensée orientale, personne ne se trouve dans votre vie par hasard. Cela étant dit, cependant, il semble que certaines personnes comptent davantage. Vos intimes, tels que votre famille, vos amis, vos partenaires, vos amants, vos collègues proches, et même vos adversaires, font tous partie de vos ententes d’apprentissage sur terre. Mais parce que votre Contrat concerne l’ensemble de votre vie, on ne peut qualifier d’insignifiantes certaines autres relations qui semblent brèves ou banales…

À l’inverse, vous avez probablement déjà tenté de « provoquer » une relation sans que, malgré tous vos efforts, le lien ne se forme. Il y a des gens avec qui vous êtes censé vous trouver, et d’autres qui, quoi que vous fassiez, ne seront pas de votre vie. De même, certains ont beau frapper bruyamment à la porte de notre vie, mais malgré leurs efforts pour nous plaire ou attirer notre attention, nous ne sommes pas ouvert à l’idée de les accueillir. Aucun d’entre nous n’appartient à la vie d’un autre. Voici un indice qui vous aidera à déterminer si quelqu’un a sa place dans votre vie: devenez sensible à ce que j’appelle le facteur d’ »animation ». J’entends par le mot animation une sorte de courant électrique qui circule entre deux personnes lorsque l’énergie vitale fait irruption, comme entre des amants qui s’adorent absolument…

L’absence d’électricité entre les gens est aussi évidente que sa présence. Sans ce courant, rien ne pourrait vous rapprocher pour former une relation. Vous serez peut-être à même d’établir un lien temporaire, mais à moins qu’il ne circule un flux naturel entre vous, votre lien sera instable et embrouillé.

Parmi les liens riches en animation, mentionnons les relations avec des gens pour qui vous ressentez une aversion immédiate ou avec qui vous tombez dans une forme instantanée de jeu de pouvoir. Dans ces cas, vous pouvez être assuré d’avoir également quelque chose à apprendre d’eux, bien que ce soit plus difficile que l’attraction mutuelle…

Selon les termes de votre Contrat, les petits tyrans de votre vie sont aussi utiles et importants que vos nobles amis les plus chers. Vous avez des accords à conclure de part et d’autre, car tous ont à vous enseigner sur vous-même quelque chose que vous ne pourrez apprendre nulle part ailleurs…

imagesCaractéristiques d’un Contrat sacré

Votre Contrat, de même que toutes les ententes de sous-traitance qui le constituent, n’est pas une fin en soi. C’est un moyen, un plan destiné à vous aider à développer votre potentiel divin. Vous pouvez considérer votre Contrat sacré comme un « cours sur la vie » dont vous êtes censé tirer nombre d’enseignements…

En bref, c’est une entente que votre âme conclut avant la naissance. Vous promettez d’accomplir certaines choses pour vous-mêmes et pour les autres, de même qu’à des fins divines. Une partie de votre mission vous oblige à découvrir ce que vous êtes venu faire sur Terre. Le Divin, en retour, promet de vous fournir les indications nécessaires à travers votre intuition, vos rêves, vos prémonitions, les coïncidences et autres indices…

Votre Contrat sacré vous assujettit aux lois… du Divin. En fait, toute la création obéit à des règles qui gouvernent et entretiennent le flux de l’énergie et de la vie, de la loi de la gravitation à celles de la thermodynamique. Depuis l’aube de la civilisation, l’humanité reçoit des directives et accepte la nécessité de les respecter…

extrait de CONTRATS SACRES Par Caroline Myss aux Ariane Éditions

Publié dans Channeling, En 2012-2013 et après 2016 | Pas de Commentaire »

Éveiller votre potentiel divin

Posté par othoharmonie le 8 janvier 2015

« Selon la sagesse ancienne du monde, nous pouvons consciemment nous unir au divin par cette incarnation ; car cet homme naîtra dans la réalité. S’il rate sa destinée, la Nature n’est pas pressée ; un jour, elle le rattrapera et l’obligera à accomplir sa secrète raison d’être. » SARVEPALLi RADHAKRISHNAN Président de l’Inde, 1962-67 

 bernard-07

Nous voulons tous connaître notre raison d’être. Quelle est donc notre mission ? Les initiés sont faciles à repérer: leur vie rayonne de sens. Comme ils perçoivent le dessein de leur vie, ils ont la force d’en traverser les périodes difficiles autant que d’en apprécier les meilleures. Mais bien des gens n’en ont pas d’idée précise, ou ignorent tout à fait leur raison d’être. Depuis que je pratique l’intuition médicale (c’est-à-dire la capacité de « lire » l’état psychologique de quelqu’un par l’intuition plutôt  que par l’examen et le diagnostic physiques), on me demande souvent : « Pourquoi suis-je malade, et comment guérir ? » Encore plus souvent et avec plus d’insistance, on me demande : « Pourquoi suis-je ici ? Quelle est ma véritable raison  d’être ? Que faire de ma vie ? » En un sens, ce manque de direction et de compréhension de soi constitue un problème de santé, car il peut engendrer diverses formes de stress émotionnel, comme la dépression, la fatigue et l’anxiété. Lorsque ces tensions et ces émotions négatives s’installent, elles peuvent engendrer la maladie. La connaissance de votre mission n’est  pas qu’une aspiration de l’esprit : elle est également essentielle à votre corps et à votre âme. 

Une vie confuse et dépourvue d’orientation peut entraîner d’autres conséquences. L’ignorance de votre mission peut avoir un effet destructeur sur vos  relations. Comme le disait souvent le regretté Howard Thurman, théologien, mystique et professeur à Harvard, nous devons nous poser deux questions : « La première est « Où vais-je ? » et la seconde, « Qui  viendra avec moi ? » Si vous ne vous les posez pas dans cet ordre, vous aurez des difficultés. » Sans cette compréhension de soi, sans ce dessein, nous pouvons porter atteinte à notre entourage et nous faire du tort. Sans une idée claire du « tableau d’ensemble », nous ne pouvons réagir correctement aux événements et aux gens lorsque les choses vont mal. […] 

Après avoir, pendant plus de dix-sept ans, aidé des gens à trouver et à utiliser leur boussole intérieure, j’en conclus que cette absence d’orientation spirituelle et émotionnelle est endémique. En plus de représenter un problème personnel pour bien des gens, c’est aussi une préoccupation mondiale : d’un point de vue cosmico-pratique, à quoi sert à l’univers une  planète remplie d’âmes qui n’ont pas la moindre idée de leur raison d’être ni de leur mission ? 

Lorsqu’on me demandait comment « se réapproprier sa propre existence » ou guérir ses blessures, comment trouver la bonne direction, je recommandais souvent la prière. Mais malgré toutes les qualités de cet exercice, j’ai cherché un autre chemin ou processus précis par lequel on puisse clarifier sa vie et trouver sa raison d’être. Personne ne peut tout prévoir,  bien sûr mais si nous pouvions envisager le sens symbolique de nos expériences, nous serions mieux préparés à affronter les inévitables changements et à nous y adapter. Au lieu de nous opposer à la transformation (tout en accumulant des  cicatrices émotionnelles), nous pourrions choisir, voir les événements sous un jour différent, accepter les changements et profiter de notre vie. Considérant l’importance personnelle et planétaire de la connaissance de notre mission, pourquoi est-elle si difficile à trouver ? Comment peut-on mieux la chercher et s’en informer ? Pourquoi certains la découvrent-ils  facilement, tandis que d’autres peinent sur le moindre indice ? Comment nous en faire une idée ? 

Chacun de nous a intérêt à connaître sa mission, car notre façon d’aborder les diverses circonstances de la vie améliorent ou compromettent notre santé. Comme je l’ai découvert après plus de huit mille lectures intuitives médicales au cours de ces dix-sept années, « notre biographie devient notre biologie » : c’est ce que j’écrivais dans Anatomie de l’Esprit.  Autrement dit, les petits problèmes et les grands traumatismes s’installent et vivent dans notre corps, et affectent ou bloquent notre énergie. Il va sans dire que plus nous nous écartons de notre mission véritable, plus nos frustrations s’accumulent et plus notre énergie est déphasée. Une fois informé de sa mission, on peut vivre de façon à tirer le meilleur parti de son énergie. Lorsqu’on s’accorde à son énergie, on exprime mieux son propre pouvoir. J’appelle cela vivre en accord avec son Contrat sacré.  

Lors de mes lectures intuitives, j’aide des gens à exploiter plus consciemment leur énergie, en repérant les traumatismes ou autres événements de leur vie qui sont restés dans leur champ énergétique. Lorsque je ramène ces souvenirs à leur conscience, ils voient souvent comment ils ont perdu leur énergie ou leur pouvoir en s’identifiant à l’excès à ces blessures ou à ces expériences. En identifiant ces « fuites d’énergie », ils peuvent regagner leur âme. Même si ce rappel est parfois utile, la plupart des gens n’ont pas besoin de mon aide pour se souvenir de ces expériences majeures. Mais là où je crois avoir vraiment aidé certains, c’est dans l’identification et l’interprétation des schémas sous-jacents de pensées et de croyances qui affectent leurs souvenirs. Ces schémas sous-jacents portent les interprétations et les sens que vous assignez à vos expériences. Ces interprétations deviennent des souvenirs cellulaires et traînent la charge d’énergie émotionnelle qui affecte votre biographie et, par conséquent, votre biologie. 

Lorsque vous vous rappelez, par exemple, avoir excellé en mathématiques à l’école, ce souvenir d’une réussite peut stimuler et inspirer votre corps et votre esprit. Mais si votre talent pour les mathématiques a provoqué du ressentiment ou du rejet de la part d’un entourage jaloux, il portera également une charge émotionnelle négative. Celle-ci peut s’attacher à tout succès  subséquent, et vous commencez à associer la culpabilité à l’accomplissement. Supposons, par contre, que votre expérience de ces complications émotionnelles vous ait, en réalité, préparé à affronter des défis ultérieurs. Au lieu d’en vouloir à cet entourage jaloux, vous pouvez lui être reconnaissant d’avoir contribué à votre apprentissage de la vie. En percevant votre propre énergie, en prenant conscience de votre perspective sur votre monde, vous pouvez changer votre point de vue et votre vie. En détectant une charge émotionnelle dans votre biographie, vous voyez comment les fragments rassemblés de votre histoire ont affecté votre passé, votre présent et votre état de santé. Cette perspective, c’est ce que j’appelle la vision symbolique. Entrevoir votre vie à larges traits et en zones de couleurs vives vous permet de redessiner votre conception de l’avenir et d’en interpréter plus clairement et plus consciemment les détails. La vue symbolique vous permet de retrouver votre énergie ou votre âme, pour guérir du point de vue émotionnel, spirituel et parfois même physique. La vision symbolique constituera une façon importante de travailler votre énergie lorsque vous ferez le point sur votre Contrat sacré. 

En faisant la lecture symbolique de quelqu’un, je vois son énergie (dans toutes ses attributions) circuler autour de lui. Mais je la perçois simultanément, comme la somme unifiée de toutes ses parties, et comme une cellule unique reliée à une grande matrice énergétique. Pendant ces lectures, mes sujets deviennent des hologrammes humains. Leur schéma énergétique général se reflète dans chacune de leurs cellules, tout comme chacune de nos âmes bourdonne activement pour former une sorte d’âme planétaire qui englobe toute la vie terrestre. Nos paroles, pensées, actions et visions influencent notre santé individuelle et celle de notre entourage. Parcelles essentielles d’une âme universelle, nous avons tous été placés sur la terre pour remplir un Contrat sacré qui améliore notre croissance spirituelle personnelle tout en contribuant à l’évolution de la grande âme mondiale. 

Notre mission de vie, ou Contrat, ne peut se définir ni se mesurer uniquement à l’aune de notre vie extérieure. Notre raison d’être ne se limite pas à notre carrière, à notre passe-temps ni à notre relation amoureuse. Notre Contrat, c’est notre relation globale à notre pouvoir personnel et spirituel. C’est notre façon de fonctionner avec notre énergie et avec les gens à qui nous la donnons. C’est aussi la mesure dans laquelle on est prêt à se soumettre à la direction du divin. Même si un Contrat ne correspond pas aux détails matériels de notre vie, on peut utiliser ces derniers pour le découvrir. Notre vie comporte de nombreuses facettes qui chatoient et reflètent à la fois notre énergie physique et notre énergie intérieure. En tentant de saisir l’ensemble de ce reflet, vous pouvez discerner et définir votre mission. Tout comme un hologramme contient une image entière en chacun de ses fragments, notre mission se reflète, peut-être sous un angle légèrement différent, en chacun de nos nombreux rayons énergétiques. Mais il faut de l’entraînement pour arriver à percevoir le tableau d’ensemble dans ces fragments et à les combiner pour obtenir la somme de notre mission. La découverte de votre Contrat est susceptible de vous réserver des surprises. Vous vous ferez couper l’herbe sous le pied et serez secoué par des prises de conscience. Mais en cours de route, vous apprendrez à utiliser une vision symbolique, à gérer votre pouvoir personnel et à accomplir votre Contrat sacré. 

Dans mes livres précédents, Anatomie de l’Esprit (Éd. Ariane) et Why people don’t heal and how they can, j’ai expliqué comment fonctionne l’énergie, comment elle s’organise autour de nos sept centres émotionnels ou chakras, et comment vous pouvez apprendre à percevoir votre énergie et à aiguiser votre intuition afin de voir d’où proviennent vos perturbations spirituelles et physiques. J’ai enseigné comment et pourquoi l’énergie pouvait se bloquer ou se dénaturer, et comment se guérir en brisant ce blocage qui provient souvent de comptes à régler. En général, la guérison émotionnelle ou spirituelle est reliée à l’apprentissage d’une leçon prodiguée par le ou les centres émotionnels en cause dans la maladie. Cette leçon, c’est parfois la maladie elle-même, et travailler avec cette forme d’énergie permet de découvrir les changements mentaux et émotionnels nécessaires. 

Au bout de milliers de lectures, j’en conclus qu’un principe organisateur encore plus grand que le jeu des chakras structure notre énergie et, ce faisant, notre vie. J’ai commencé à identifier des formes universelles d’intelligence cosmique directement à l’oeuvre dans l’organisation quotidienne de notre vie. En fait, à chacune des lectures que j’ai faites depuis 1989, un modèle archétypal s’est dégagé des détails et des fragments de chaque vie pour prendre une forme définie, offrant une idée claire de la psyché de cette personne et de la raison de son état. Souvent d’origine ancienne, ces modèles peuplent notre esprit, et leur mode d’existence nous affecte profondément, mais nous en sommes généralement inconscients. Ces modèles  intelligents sont des archétypes, des formes de vie énergétiques dynamiques qui circulent dans les pensées et les émotions de beaucoup de gens, dans toutes les cultures et dans tous les pays. Les archétypes sont les architectes de nos vies. Ils constituent les compagnons énergétiques grâce auxquels nous pouvons apprendre à nous comprendre, comme Laura. Ces modèles psychologiques et émotionnels (notre façon de vivre et les gens que nous aimons) peuvent nous amener à la compréhension profonde de notre raison d’être. Leur énergie peut nous mettre en contact avec notre grand Contrat sacré, avec notre grande mission sur cette planète. Comme je l’ai constaté lors de ma lecture de Laura, aucune relation n’est insignifiante. Chacune de nos expériences inclut un but et un sens. Chaque événement, chaque personne de notre vie   incarne un fragment énergétique de notre psyché et de notre âme. La tâche spirituelle de chacun consiste à reconnaître et à intégrer tout cela dans sa conscience, afin que le modèle général de sa mission puisse briller dans toutes ses dimensions. 

Cette prise de conscience est à l’origine de ce livre, qui révèle un processus de découverte et d’intégration des fragments de la psyché. Ce guide d’exploration de soi permet de découvrir nos compagnons archétypaux et de travailler avec eux pour accomplir notre mission de vie et notre Contrat sacré. 

téléchargementEn développant une vision symbolique et un langage archétypal, vous saisirez l’ensemble de votre vie avec un degré de clarté qui vous permettra de guérir les blessures émotionnelles et spirituelles, et vous remplira d’émerveillement devant l’importance de votre vie pour tous les gens que vous rencontrerez. Soyez assuré que tous les événements et les gens qui sont destinés à croiser votre chemin se présenteront à temps, et que les conseils du divin affluent sans fin vers votre âme. Il ne peut en être autrement : si nous gérons nos Contrats, le Divin s’occupe du Sacré. 

Extrait de CONTRATS SACRES Par Caroline Myss aux Ariane Éditions

 

Publié dans LECTURES Inspirantes, Travail sur soi !, UNE TERRE D'ALLIANCE | Pas de Commentaire »

l’Age Galactique

Posté par othoharmonie le 8 janvier 2015

 77088462_o

Beaucoup de gens ont une mauvaise compréhension de l’ascension, et certains croient qu’ils seront transportés comme cela, par magie, ou dans des vaisseaux dans un monde 5D, où règne la paix et l’harmonie absolues, sans avoir à affronter leur côté obscur et à subir les épreuves de purification. Dans le milieu New Age, l’ascension est pour beaucoup une espèce d’échappatoire à l’effondrement de ce monde illusoire, devenu vide de sens et à la dérive. Il ne s’agit là que des égarements du mental et de la fuite de sa propre ombre. L’ascension est avant tout un processus d’illumination et de maîtrise de l’Esprit sur la matière. 

Et cela doit passer nécessairement par l’alignement avec le trou noir galactique, où a lieu la purification et l’activation de notre ADN quantique, avant de fusionner avec les dimensions supérieures. 

La traversée du Dark Rift : alignement avec le centre galactique (1994 – 2030) La question intéressante à ce propos est de savoir à quel moment nous avons pénétré dans le Dark Rift et combien d’années va durer cette traversée. Selon les calculs de l’astronome Jean Meeus, le « mid point » du centre galactique était atteint en 1998. John Major Jenkins, le chercheur indépendant qui a popularisé le calendrier Maya, s’est appuyé sur ces travaux de Jean Meeus pour déterminer la « zone » d’alignement galactique, ce qu’il appelle « ère – 2012 ». 

Sachant que la traversée du Dark Rift dure 36 ans, il en a conclu que la zone   d’alignement galactique est : 1998 +/- 18 ans : 1980 – 2016. Cependant, il y a une erreur dans les calculs de Jean Meeus, puisque le « Mid point » a été atteint au solstice d’hiver le 21 décembre 2012. Cela veut dire que la « zone » d’alignement galactique est 2012 +/- 18 ans : 1994 – 2030. John Major Jenkins s’est laissé induire en erreur par ces calculs, sans doute parce qu’il y trouvait une base mathématique pour appuyer sa   thèse. Le fait est que si nous avions pénétré dans le Dark Rift, en 1980, nous serions déjà presque à sa sortie (2015) et tous les réajustements géophysiques de la planète devraient être déjà accomplis (inversion des pôles). Cela est d’autant plus vrai que l’alignement avec le centre galactique coïncide toujours avec le mouvement de la Kundalini de la Terre. 

Cela montre que John Major Jenkins n’a pas compris la nature quantique du trou noir galactique. Le 21 décembre 2012, le point du milieu du Dark Rift est un marqueur temporel, le point de départ et d’arrivée de la précession des équinoxes, lié à  l’oscillation de l’axe de la Terre. C’est cela qu’il faut retenir de cette date sur le plan linéaire. Mais sur le plan quantique, le « mid point » du Dark Rift, c’est la fin définitive de l’énergie obscure sur la Terre et le passage dans un monde nouveau de lumière et multidimensionnel. Donc, en 2013, nous sommes en l’an zéro du nouveau cycle de Lumière galactique. C’est le début de l’âge galactique de l’Humanité. Le mouvement de la Kundalini de la Terre Il y a un événement sacré et secret qui coïncide toujours avec l’entrée dans le Dark Rift : le mouvement de la Kundalini de la planète. Ce mouvement se produit tous les 13.000 ans selon le cycle de la précession des équinoxes. Plus haut, je disais que les Maya connaissaient le Dark Rift et l’associaient au retour de Quetzalcóatl. En fait, Quetzalcóatl signifie le mouvement de la Kundalini de la Terre et le retour de l’énergie Divine/Créatrice sur la Terre. Le lien entre le Dark Rift et Quetzalcóatl n’est pas dû au hasard. En effet, le Serpent de lumière de la Terre (Kundalini) est une représentation de l’énergie Divine/Créatrice au centre galactique et il n’est réveillé qu’en face du trou noir galactique. Cela est vrai aussi pour la Kundalini dans le corps humain. 

On le sait déjà, la Kundalini de la Terre quitte l’hémisphère nord (Inde et Tibet) vers l’hémisphère sud (Chili et Péru). Le mouvement de la Kundalini de la Terre inverse les lois de polarité entre les deux hémisphères Nord/Sud et crée un équilibre entre les forces masculines et féminines sur la planète, ce qui change complètement le cours de l’histoire et entraîne des bouleversements géophysiques. L’énergie de la Kundalini terrestre est une énergie galactique qui est connectée à notre ADN et éveille la conscience des humains à leur divinité et à la compassion. La Kundalini terrestre est une force d’ascension qui connecte les coeurs des humains et les entraîne vers une conscience supérieure. Mais ce qui est encore plus remarquable, c’est que le développement complet de la Kundalini de la Terre correspond exactement à la durée de la traversée du Dark Rift. Selon la philosophie hindoue, le serpent Kundalini est enroulé trois fois et demi sur le lingam dans le coccyx. Il s’éveille quand les forces masculines et féminines sont équilibrées dans le coeur et s’élève le long de la colonne vertébrale, en traversant tous les chakras. Il ne s’agit pas d’une poussée de lumière, comme certains le croient, mais un mouvement lent qui se fait par étapes, selon les « mérites du coeur », comme le disait le maître gnostique, Samaël Aun Weor. 

Les initiés ont toujours su que « Trois fois et demi » est la formule pour le  développement complet de la Kundalini. Une « fois » représente une décade et trois fois, cela fait 30 ans. Un demi, 5 ans. En tout, trois fois et demi représentent 35 ans. Les 3 tours (ou enroulements) représentent les parties de montée des énergies relativement facile,  tandis que la dernière moitié de 5 ans représente la partie la plus éprouvante, qui conduit à l’illumination divine et l’équilibre. Cette formule s’applique aussi à la Terre. 35 ans, c’est le temps qu’il faut pour quela Kundalini de la Terre se  développe complètement. Le mouvement de la Kundalini terrestre a commencé en 1994. En 2012, le mouvement était centré et il reste encore 17 ans pour arriver au terme du processus. Il y a donc une synchronisation parfaite du mouvement de la Kundalini avec la durée de la traversée du Centre galactique. Cela veut dire qu’en 2013, nous sommes entrés dans la transition finale de l’ascension à travers le Dark Rift, jusqu’en 2030. A ce moment-là, tous les réajustements géophysiques de la planète à sa nouvelle fréquence devront être terminés. Voilà pour le timing de l’ascension. 

La fin des ténèbres et le triomphe de la Lumière

Une autre conséquence de l’entrée dans le Dark Rift, c’est la purification et l’élimination complète de l’ombre dans l’énergie de la planète et dans notre ADN. En effet, les radiations cosmiques du Trou noir galactique pénètrent nôtre matière et la transmutent radicalement, en éliminant toutes les couches d’obscurité que nous avons accumulée durant des millénaires. Soumises aux radiations cosmiques du trou noir, les grilles planétaires (le champ magnétique et la grille cristalline) commencent alors à se transformer radicalement, pour s’aligner avec le champ unifié/quantique de la galaxie. En fait, c’est un champ quantique du Merkaba de la Terre qui est activé et qui prend progressivement le relais, au fur et à mesure que le champ magnétique de la dualité se désintègre dans le vide et disparaît. Si l’humanité n’élève pas sa conscience pour intégrer l’énergie galactique et passer dans une dimension supérieure, elle se détruit dans un cataclysme planétaire. C’est ce qui est arrivé plusieurs fois dans le passé. 

Comme je l’ai dit dans cet article, le champ magnétique terrestre de la dualité a été débranché complètement lors du passage d’Elenin à l’automne 2011. Parallèlement, la grille cristalline de la Terre, la mémoire qui enregistre la vibration et l’énergie de l’Humanité, et permet à notre conscience de créer la réalité, a été complètement purifiée de toute obscurité et énergies karmiques du passé. La grille cristalline de la Terre ne réagit plus qu’à la Lumière et à la compassion. L’énergie obscure disparaît définitivement après le passage du 21 décembre 2012. La nouvelle énergie galactique de la Terre n’est accessible qu’à ceux et celles qui sont installés dans le Coeur, car aucune vibration inférieure ne peut pénétrer dans les radiations du Dark Rift. Les énergies négatives et obscures ne peuvent plus affecter la Terre ni donc les humains qui s’installeront dans la fréquence du coeur. 

Alors que la Terre est entrée dans une phase de relâchement du champ magnétique 3D à partir de 2013 pour intégrer pleinement son champ quantique (Merkaba), l’humanité est poussée dans le vide, le gouffre insondable, où elle va se retrouver face à face avec une force cosmique inaccessible au mental humain. C’est le moment de se dépouiller de tous les schémas de pensée et conceptions étroites de la vie pour intégrer dans notre conscience des forces cosmiques. C’est donc une phase de purification et de grandes épreuves qui s’ouvre pour l’humanité durant la seconde moitié du Dark Rift. 

imagesLa nouvelle mission de l’humanité : découvrir la divinité intérieure.

Nous venons donc de sortir de l’obscurité millénaire, la matrice, qui enserrait notre psychisme dans une toile d’araignée d’où il était quasiment impossible de s’extraire et de s’échapper. Dans l’ancienne énergie, la mission des travailleurs et des adeptes de Lumière était de combattre l’obscurité, en maintenant la Lumière pour l’équilibre de la planète. Cette mission est désormais terminée. Cette chape de plomb obscure a été désintégrée et transmutée dans le trou noir galactique et l’obscurité est effacée dans l’énergie de la planète. Les forces obscures vont s’évanouir devant la lumière telle des fantômes. Chacun est désormais face à son ombre qu’il doit affronter et  transmuter en laissant la lumière galactique entrer en lui. 

Malheureusement, beaucoup de gens qui n’ont pas encore compris cela et restent dans l’ancienne énergie obscure disparue, ils vont se fabriquer eux-mêmes un ennemi extérieur fantôme qu’ils vont continuer à combattre. 

Dans l’âge galactique, où nous entrons, c’est une nouvelle mission qui est assignée à l’humanité. La nouvelle responsabilité porte sur la découverte du Dieu intérieur, la connaissance quantique et l’exploration de l’énergie bienveillante de l’Univers. Il s’agit aussi de construire et de semer les graines du monde nouveau. Les nouvelles technologies qui vont émerger seront basées sur l’énergie quantique. « C’est l’onde, idiot » Pour conclure mon texte, j’ai choisi délibérément ce titre provocateur, en référence au slogan de campagne de Bill Clinton en 1992 : « C’est l’économie, idiot ». 

(It’s the economy, stupid). Le but, c’est de faire passer un message fort, d’espoir et de  responsabilité. Pour survivre dans le monde multidimensionnel où nous avons basculé, il est primordial de comprendre les règles de fonctionnement du monde quantique. 

L’univers est un hologramme. David Bohm disait que le cerveau est hologramme qui analyse l’hologramme de l’univers. Nous ne vivons pas dans une réalité physique,  extérieure à nous, mais c’est la réalité physique qui habite dans notre conscience, d’où elle est projetée à l’extérieur, à partir du cerveau. La réalité physique est une réflexion, un miroir, de ce qui est dans notre conscience. L’expérience de la « double fente » en physique quantique a révélé ce secret qui était caché à l’humanité pour la maintenir dans l’ignorance, les conditionnements et l’asservissement. La lumière (ou l’électron) qui est « onde », pure potentialité, « décide » de devenir « particule », c’est-à-dire matière, seulement quand elle est observée par la conscience humaine. Le monde existe seulement, parce que nous le regardons. 

L’observateur fait partie du monde qu’il observe et expérimente. La question est : quel monde regardez-vous en ce moment ? L’onde, c’est la conscience/énergie quantique, qui est partout, autour de nous et dans notre ADN quantique. Cette conscience/énergie unifiée réagit à la conscience humaine et nous permet de créer notre réalité, en reflétant notre conscience sous forme de réalité physique. L’onde, c’est aussi l’énergie d’amour, de lumière, de compassion, et d’abondance de l’univers, qui est partout. C’est l’heure de nous aligner aux normes galactiques. L’onde, c’est la rencontre avec votre partie divine qui répond à vos besoins et transforme vos rêves illimités et ressentis en réalité. C’est le magicien en vous. 

Voulez-vous le tester ? C’est le moment ! 

Anthère Michaël du Magazine http://www.dominique-claire-germain.com

 

Publié dans En 2012-2013 et après 2016 | Pas de Commentaire »

Connexion au Coeur

Posté par othoharmonie le 5 janvier 2015

De l’électricité dans l’air

connexion-de-coeur-entre-les-gens-27326676Il y a beaucoup d’excitation dans l’air, de la fraîcheur, un renouveau. Le sentez-vous ? Nous le ressentons tous en nous reliant à l’Unité de Conscience. Je croyais que c’était le changement de saison. Il nous apporte toujours du changement et un renouvellement de notre conscience d’être. Mais c’est plus que cela. Depuis quelque temps maintenant, on a l’impression d’attendre un changement. Et ce ne sont pas des changements mineurs qui se produisent, mais bien plutôt des événements qui changent le cours de notre existence. Il y a tant de personnes à qui j’ai parlé récemment qui sont en train de transformer complètement leur existence. Ils voient se produire des changements dans leurs relations, qu’ils les élèvent à un nouveau niveau, qu’ils découvrent un nouvel amour ou qu’ils décident de quitter leur partenaire. Le rôle que jouaient nos amis ou notre famille dans notre vie change également. Des gens qui pratiquaient depuis longtemps le même métier commencent une nouvelle carrière. Ceux qui cherchaient du travail accèdent à de nouvelles positions. Beaucoup sentent l’envie de déménager dans une toute autre région.

Je vois tous ces changements survenir dans ma propre vie. Ma relation avec Steve atteint un nouveau niveau de sensibilité, d’amour et de connexion. Je suis stupéfiée de voir, depuis si longtemps que nous sommes ensemble, que notre relation continue à évoluer sur de nouveaux plans, ce qui la renouvelle et la rend excitante. Dans nos voyages, je me fais sans cesse de nouveaux amis. Certains de mes amis actuels se sont éloignés alors que d’autres amis de longue date, que j’avais perdus de vie, reviennent dans ma vie. J’ai l’impression qu’avec notre travail d’Artisans de Lumière, nous sommes prêts à accéder à un nouveau niveau. J’ai moi-même senti croître incroyablement ma confiance spirituelle depuis les débuts des Artisans de Lumière. Je sais que cela se remarque dans nos conférences. J’ai entendu des commentaires de gens qui me connaissaient au début de notre travail, et qui me disent les changements qu’ils voient dans mon travail aujourd’hui. Je me réjouis de voir où tout cela va me mener. Cela me rappelle que je dois me faire confiance dans le changement. Lorsque j’ai commencé, j’ai pensé avec confiance que tout irait très bien. J’ai confiance en le fait que mon avenir sera tout aussi agréable. Steve et moi, nous savons qu’un changement va avoir lieu au sujet de notre lieu de résidence. Nous habitons depuis 27 ans dans la même maison. Nous y avons élevé nos enfants. C’est dans cette région qu’habite notre famille. Parfois, je me demande comment je peux même imaginer quitter un endroit où vivent des êtres qui me sont si chers… Mais je sais que nous serons toujours proches. Notre foyer recèle de nombreux souvenirs qui me réchaufferont le coeur à tout jamais. Mais nous ressentons tous deux qu’il nous faut commencer quelque chose de nouveau, à commencer par une nouvelle maison, dans un nouvel endroit. En juin, nous allons chercher une maison dans la région de Las Vegas. C’est une région incomprise, mais c’est définitivement une ville de Lumière. C’est une région pleine d’énergies n’attendant que d’être utilisées et je suis ouverte à cette possibilité. Je serais curieuse de savoir si c’est bien là que nous allons nous établir, ou si nous nous déciderons pour une autre région, puisque nous sommes encore indécis et en recherche.

Je me sens parfois submergée par tout ces changements. Et puis je me souviens qu’il suffit de respirer et de prendre plaisir au voyage… En vivant dans le moment présent, mon présent, je reste ancrée. Cela m’empêche de me laisser gagner par l’anxiété et la peur du lendemain. En résistant au changement, en essayant de contrôler chaque pas de son chemin, on perd le sel de la vie. Rien ne nous limite, sauf nos propres limitations. Le but dans la vie est de rechercher constamment à réaliser encore plus pleinement les possibilités qui déterminent nos expériences. Ce sont là des temps de changement qui nous relient à notre conscience supérieure. Nous pouvons tous créer notre bien suprême en ressentant nos désirs. Nous savons alors que nous sommes dans la bonne direction. Chaque fois que je sens mes énergies se disperser du fait de toute l’énergie instable qui m’entoure, je me souviens de prendre une longue et profonde inspiration, et de me recentrer. En me rappelant de revenir vers le centre de mon être, je peux m’adapter à tous les changements. Lorsque je me relie à mon âme, je suis en paix, peu importent les événements extérieurs qui m’entourent. J’accueille l’inconnu en me réjouissant. Je sais que je suis en train de créer une nouvelle réalité magnifique. Oui, c’est un temps chargé en émotion pour tout le monde. Attendez-vous à l’inattendu. Nous célébrons tous deux le changement et pourtant, nous y résistons, car en général tout changement exige quelque chose de nous. Il nous pousse à l’action et nous demande d’être responsables de notre propre vie. Nous avons tous notre « zone de confort » qui fait que nous rechignons à modifier notre réalité présente. Je choisis d’abandonner mon filet de sécurité que sont mes habitudes et d’oser créer un nouvel avenir radieux.

Dans l’Amour et la Lumière, …


Ecrit par Barbara du Groupe
http://transbeacon.lightworker.com/

Publié dans En 2012-2013 et après 2016, Guérir en douceur | Pas de Commentaire »

JE METS TOUTE MA BIBLIOTHEQUE EN VENTE

Posté par othoharmonie le 4 janvier 2015

 

 

Eh oui, une page se tourne, j’ai beaucoup appris en compagnie de tous ces livres mais maintenant, le temps est venu de faire un peu de place sur mes étagères et de les faire partager à d’autres…..

 

BRADERIE DE LIVRES

 

Si cela vous intéresse, veuillez retrouver ma bibliothèque ici : http://bibliothequecder.unblog.fr/

dscf0016

merci de votre confiance !

Publié dans Bonjour d'amitiés, En 2012-2013 et après 2016, Librairie / vidéothèque, LIVRES de Travail | Pas de Commentaire »

L’homme est issu de la Matrice Divine

Posté par othoharmonie le 3 janvier 2015

Matrix1_smallCertains sages expliquent que dans un premier temps l’homme est issu de la matrice Divine. Il a été attribué à cette matrice différent noms : Dieu/Mère Divin, Yin/Yang, Alpha et Omega, La source, … Or, une des particularités de la Source ou de cette matrice est de créer. Elle crée et croît à chaque instant. Nous sommes donc nés de cette matrice appelée très souvent :  Père/Mère Divin, ce qui fait de nous des Êtres Divins. Nous avons été impulsés par l’Univers Divin, appelé aussi le « Grand Grand soleil central ». Nous étions à l’origine tel un Feu Sacré et au coeur de ce Feu Sacré pulsait la réplique de notre Père/ Mère Divin, à savoir, nous avions en nous les énergies masculine et féminine en parfait équilibre. Ces deux forces équilibrées et unies, permettaient d’en créer une troisième, référencée comme étant la Kundalini. Quand ce champ de force que nous étions à l’origine était en harmonie, nous étions dans notre Puissance Divine, investis d’une grande Sagesse, Libres et Omnipotents. 

Ce champ d’énergie divine que nous étions avait donc la capacité de créer en conscience, dans l’ici et maintenant. Puis cette très belle entité de lumière que nous étions a choisi de vivre l’expérience de la matière. Pour se faire nous avons choisi Gaia. Cette aventure dans le système solaire devait nous permettre d’expérimenter notre extraordinaire pouvoir créateur. Notre Terre Mère était le lieu idéal pour vivre cet Apprentissage, cette formidable Initiation. L’homme est donc venu sur Gaia pour apprendre à jouer avec les éléments, coopérer avec eux et créer les univers dont il rêvait… Afin de parfaire ce processus et pouvoir vivre la dimension matière, nous avons dû suivre  différentes initiations. Ces initiations sont au nombre de douze et correspondent aux douze chakras principaux. Les Chakras sont des centres d’énergie qui font circuler une vibration correspondant à des enseignements et des vertus spécifiques. Ainsi, pour manifester son corps de chair et faire l’expérience de la matière, l’homme devait intégrer ces douze champs de force. Il lui était également nécessaire de coopérer avec les quatre éléments : l’eau, la terre, le feu et l’air. Chacun de ces éléments constitue l’un de nos quatre corps. L’eau est rattachée au corps émotionnel, la terre au corps physique, le feu est rattaché au corps mental et l’air est rattaché au corps éthérique (siège de toutes les mémoires). Ainsi l’homme avait le pouvoir de créer à chaque instant une vie merveilleuse au moyen de ses pensées, de ses émotions, de ses actes, de ses intentions. 

Aujourd’hui, l’homme est toujours le créateur de sa propre réalité mais hélas, il l’a oublié. Il a oublié que l’homme crée à chaque instant sa propre réalité. 

Coopérer avec sa Présence « JE SUIS » : clef de toutes les solutions

Aujourd’hui, l’homme crée toujours sa réalité, mais, depuis trop longtemps, il en a totalement ignoré les principes de base. Par ignorance, l’humanité s’est rendue prisonnière de limitations affligeantes et s’est engluée dans des souffrances insoutenables. Depuis toujours des Êtres Eclairés ou Initiés  ont tenté en s’incarnant de transmettre cette Connaissance Sacrée. Ils ont enseigné à l’homme qu’il avait en lui un pouvoir dépassant son entendement. Ils ont évoqué notre héritage Divin. Ils ont tenté de souffler à l’Homme qu’il était bien plus que ce qu’il croyait. 

Des enseignements véhiculant d’extraordinaires informations ont fait le tour de la terre afin de provoquer un réveil des consciences. Le résultat de ces enseignements fut long à se  manifester mais aujourd’hui, ceux qui ont oeuvré pour cette réparation tant attendue vont enfin savourer le fruit de leur précieux travail. Parce que la planète évolue au sein d’un système solaire qui évolue également au cœur même d’un autre système, nous n’avons pas d’autres choix que celui de nous tourner vers d’autres vérités bien plus éclairées et d’autres possibilités bien plus vastes. Trop longtemps sous le joug de la cupidité, de la médiocrité et de la violence, nous en sommes arrivés à un point de non retour. Malgré nous et poussés par nos Consciences Supérieures, nous nous sommes engagés dans un processus de transmutation  et de transformation. Nous allons redécouvrir, collectivement et individuellement que nous sommes des Essences Divines,  Omnipotentes, Omniprésentes et Omniscientes. 

 De ce fait les vieux archétypes vont s’effondrer et s’effondrent laissant la place à la Matrice du Nouveau Monde. Nous sommes au coeur de ce processus d’épuration et de réajustement.  Nous déposons consciemment et inconsciemment tout ce qui nous a encombrés, tout ce qui nous a limités et tout ce qui nous englue depuis des millénaires. Petit à Petit, malgré nos résistances, Notre Divinité reprend les commandes et extirpe de nos atomes tout ce qui ne reflète pas la Pureté et L’AMOUR imagesUNIVERSEL. Au coeur de nos atomes pulse notre perfection Divine, celle-ci émerge sous l’avalanche de Lumière Universelle, nous laissant entrevoir notre extraordinaire beauté, toute notre Magnificence. Il est donc urgent et très puissant de laisser délibérément les commandes à notre Présence « JE SUIS ». Le « JE SUIS » est l’expression pure de notre divinité, l’expression parfaite de ce que nous sommes vraiment. 

Notre présence JE SUIS détient toutes les solutions. Elle est notre Sagesse, notre, Source, notre Beauté, notre Jeunesse, notre Force, notre Abondance, notre Joie, notre Suprématie, notre Richesse, notre Héritage Divin… Elle EST Tout ce que nous pouvons imaginer, tout ce que nous pouvons concevoir et tout ce que nous désirons. 

CD de méditation sur la Présence «JE SUIS»

Publié dans DIEU, Méditation | Pas de Commentaire »

Vous êtes bien plus que ce que vous croyiez

Posté par othoharmonie le 2 janvier 2015

hourglass-500x515-custom

 

« Votre voyage a duré presque un milliard de vos années, et ce que Vous avez vécu durant cette longue période, Vous permet maintenant de Vous re-connaitre et de ne plus vivre ces vies de dualité. Vous allez vivre enfin la reconnaissance de « Qui Vous êtes » et Vous allez devenir un être à part entière dans les sphères Luminiques où Nous Sommes. 

Vous allez poursuivre votre évolution dans l’Amour du « Grand Tout ». Pour cela Vous devez ne plus Vous référer au passé, ni à tout ce que Vous avez vécu lors de ce long parcours. Vous allez être « Vous » dans votre Grandiosité, restant relié à votre Présence Divine et avec ce que Nous Sommes. Rien ne peut Vous arriver si Vous acceptez enfin de Vous re-connaître et d’être l’Être Merveilleux que Vous Êtes. Il est bon de savoir que ceci concerne tous ceux qui ont libéré des souffrances acquises lors de ce long voyage et tous ceux qui ont réintégré toutes les parties d’Eux-mêmes qu’elles soient ici ou ailleurs.  

Pouvez-Vous comprendre que lorsque Vous êtes partis à la rencontre de votre profondeur, Vous en êtes arrivés à l’extrême limite où le rien existe, c’est là que Vous en êtes venus à créer tout ce que Vous connaissez de votre galaxie. C’est Vous qui avez créé tout ce qui compose Votre galaxie : que ce soit les Planètes, les étoiles, les champs magnétiques, l’atmosphère, les différentes stratosphères et surtout tout ce qui compose votre galaxie dans ses moindres détails. … Vous n’êtes pas cet humain que Vous croyez être. Vous êtes des Êtres Luminiques qui vivaient des expériences sur Terre pour apprendre à Vous connaître dans votre profondeur et pour reprendre votre encodage luminique originel, et Vous permettre de Vous re-trouver et d’être acclamés en étant un Être accompli dans toute sa Splendeur. Vous retrouvez votre possibilité d’évolution, Vous allez redevenir un Être dont la Puissance servira toute la Création et servira toutes les Créations à venir. 

Vous avez vécu des expériences qui Vous ont amené à créer ce que Vous êtes aujourd’hui. Vous avez aussi créé ce que Nous appelons « le voile » et qui correspond à votre façon d’être, c’est-à-dire votre dualité. Cette dualité a créé un voile, comme une grille étouffante sur laquelle vous alimentez votre ego. C’est pourquoi, il ne Vous était plus possible de Vous sortir de cet emprisonnement que représentait cette grille et que vous construisiez en permanence et qui devenait de plus en plus dense au fil des temps.  C’est la raison pour laquelle, les Êtres de Lumière Vous assistent et Vous aident à Vous re-connaître. Ceux qui se reconnaissent cessent d’alimenter la grille jusqu’au jour où suffisamment d’Êtres éveillés ont permis de créer une autre grille sur laquelle ils pouvaient s’alimenter en énergies Divines. Pour cette raison, le voile s’est déchiré et Vous pouvez être directement en contact avec ce que Nous Sommes. C’est également pour cette raison que Vous pouvez enfin Vous libérer et devenir qui Vous Êtes.

Ceci n’est possible que si Vous Vous reconnaissez  et que Vous acceptez qui Vous Êtes vraiment. Nous sommes là pour Vous aider et vous déverser toute l’énergie dont Vous avez besoin pour votre réalisation. 

C’est ainsi que petit à petit votre structure change et que Vous n’êtes plus prisonnier d’un voile qui vous a maintenus en état d’hypnose pendant si longtemps. Vous échappez aux contrôles extérieurs dès lors que Vous comprenez tout cela. Les choses ont changé et aujourd’hui Vous avez la possibilité de Vous redécouvrir et de vivre enfin la liberté à laquelle Vous avez toujours eu droit. Vous êtes des Êtres d’Amour et non des êtres dualistes et c’est ainsi que Vous cesserez de Vous conformer à tout ce qui est établi et qui est erroné.. . Vous Vous êtes tellement démunis de vos capacités Divines qu’il ne Vous était plus  possible de Vous ré-énergiser par vous-mêmes. 

Vous vous êtes forgés des vies établies sur un pouvoir discordant. Alors le moment de la bascule est maintenant. Vous devez reprendre conscience d’une autre réalité et il est essentiel que Vous Vous donniez le droit à une autre réalité. Vous allez comprendre combien Vous pouvez Vous aimez les Uns les Autres inconditionnellement.

Au cours de ces milliards d’années Vous Vous êtes transformés et cette transformation Vous a conduit à devenir des êtres limités. Afin de ne pas vous perdre, Vous Vous êtes nourris de l’énergie des Autres. Vous n’aviez pas compris que Vous aviez en Vous les Ressources et que ces Ressources en Vous pouvaient Vous permettre de Vous libérer. Ne croyez pas, malgré ce que Vous vivez encore, que rien n’est possible, bien au contraire. Maintenant Vous arrivez au bout de votre voyage et Vous pouvez Vous réaliser ici sur cette Terre tant chérie.  Vous pouvez reprendre conscience de « Qui Vous Êtes » d’une façon merveilleuse. Vous pourrez ainsi revenir dans les Royaumes Luminiques où une Grande Célébration Vous attend. 

Tous les éléments sont réunis pour revenir à la Source. Le chemin qu’il Vous reste à faire est le chemin de la « Re-Connaissance », Vous pourrez alors Vous retrouvez dans Votre Grandiosité Initiale. Cela Vous demande du courage et de la volonté et particulièrement ce courage et cette volonté sont nécessaires à ceux qui montrent le chemin, à ceux qui sont venus aider les Autres dans la compréhension de ce qu’Ils sont. 

Ne Vous laissez plus prendre au piège de ce qui se déroule tout autour de Vous. Soyez Lumière et c’est avec Grand Honneur que Nous Vous assistons dans cette dernière étape de Votre Voyage !

 

Enseignement de Sananda Par Martine du Magazine Vivre sa Légende

Publié dans Channeling, En 2012-2013 et après 2016 | Pas de Commentaire »

12
 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...