• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 18 janvier 2015

S’en remettre à l’Horloge Divine

Posté par othoharmonie le 18 janvier 2015

images (3)« Le moment est venu, la Terre est prête. Tout est prêt, prêt à recevoir un flot de Lumière bien plus important que ce que vous avez connu. Tout se met en place à la perfection. L’Eternel Moment cristallisé au coeur de chaque coeur sait ce qu’il en est, il sait ce qui l’attend dans l’invisible, derrière le voile. Toute chose se met en place au rythme choisi par Dieu. 

Attendre, patienter est un des apprentissages. L’apprentissage consiste aussi à savoir faire confiance, comme la Planète sait si bien le faire. Telle une cascade qui chute sans hésiter, votre coeur est au seuil de son ouverture, il se prépare à s’ouvrir, à avancer, déposant le passé et accueillant le futur. Même si personne ne peut vraiment prévoir ce qui vient, même si le sentier qui se présente est incertain, l’heure divine révèle toute chose. L’heure Divine  montre le chemin dans lequel le coeur peut ou doit parfois s’engager. Elle pointe au moment juste l’étoile qui vous offre sa guidance. 

Mais les hommes souhaitent assumer leur propre notion de temps. Les hommes souhaitent organiser les choses pour que tout soit sécurisé, pour que tout s’inscrive dans le confort et pour que tout soit teinté de plaisir. Cependant, l’âme attend la parole sacrée et Divine, celle qui guide nos pas. Elle attend l’impulsion sûre et chargée de vérité, l’impulsion qui ne peut être freinée ou empêchée par la peur. Car l’émergence du Tout ne se mesure pas avec le temps qui est le votre. L’émergence du sacré ne peut être mesurée. Il y a ce que le Divin crée maintenant, invisible au 5 sens, mais certes connu du coeur. Tout cela fraye la voie du futur. Ainsi, même face au retard, même face à tout ce que est reporté, même face au doute et à la peur, l’espoir renait. L’espérance est là. Tous ceux qui se calent à l’horloge Divine abandonnent leur égo au profit de leur âme. Alors tout s’incline de révérence devant  notre Père/Mère Divin, car notre Père/Mère Divin est le seul maitre et le seul créateur du temps. 

Un tel lâcher prise embrasse la Vérité, la Vérité de la Perfection Divine, la Vérité de l’unité. Un tel lâcher prise embrasse le Tout. Ainsi l’Horloge de Dieu appelle le coeur et lui murmure « attend », aies « confiance », « croit » tout viendra au moment opportun, ainsi que cela est prévu. 

Voilà notre message. Message de vérité, message qui vous suggère de vous en remettre à l’horloge Divine. » 

Ecrit par Light Omega

Traduit par Dominique-Claire Germain Issu de magazine « Vivre sa Légende »

 

 

Publié dans TRANSFORMATION INTERIEURE | Pas de Commentaire »

Vous pouvez comprendre à travers la sagesse ou la difficulté

Posté par othoharmonie le 18 janvier 2015

 

images (2)Prenons cet exemple: apprendre le pouvoir du pardon est essentiel à votre voie spirituelle. Comme l’apprentissage du pardon indique que vous avez quelqu’un à qui pardonner, supposons que vous ayez besoin de pardonner à vos parents les pressions qu’ils vous ont fait subir ou les exigences qu’ils vous ont imposées. Ou encore que vous ayez à pardonner à un patron qui vous a congédié d’un poste qui vous assurait la sécurité financière mais vous laissait insatisfait et malheureux. Ces gens jouent dans votre vie un rôle qu’il vous faut comprendre. En interaction avec eux, vous apprendrez quelque chose sur votre raison d’être. Vous devrez décider consciemment de leur pardonner ou non.

Sans aucun doute, le choix du pardon représente un plus grand défi que celui du ressentiment, mais cette voie plus difficile vous apportera la paix et la sagesse spirituelle. Bien qu’il convienne à notre sentiment d’indignation vertueuse, le ressentiment coûte plus cher à long terme: il affecte votre santé physique, mentale et émotionnelle. Lorsque vous choisissez de ne pas pardonner à vos parents, à vos employeurs et à d’autres supposés adversaires, vous vous isolez et vous vous aliénez des autres et du monde. Vous vous piégez dans une forme énergétique malsaine qui peut même vous amener, ironiquement, à dépendre des autres à cause de la maladie ou d’autres circonstances de la vie.

Refuser une tâche spirituelle comme le pardon est une voie d’apprentissage pénible, mais, éventuellement, vous l’apprendrez. Et si vous repoussez la leçon, vous la retrouverez à maintes reprises sur votre route.

Dans un contrat sacré, un individu s’engage avec le Divin dans une mission qui promet d’étendre la conscience spirituelle de cet individu ainsi que l’expression du Divin sur terre.

Dans un Contrat sacré, le Divin garantit la fourniture de tous les matériaux ou de l’énergie essentielle à l’exécution complète de votre tâche. Ces dispositions peuvent se rapporter à l’obtention du capital terrestre nécessaire et aller jusqu’à vous orienter vers certaines relations ou vous faire contracter une maladie.

Même si vous respectez toutes les exigences requises pour honorer votre Contrat sacré, vous ne recevrez pas tout ce que vous voulez. Vous devrez probablement repérer vos ressources intérieures nécessaires pour l’exécuter. Vous devrez découvrir vos forces et vos capacités de dépassement.

Dans un Contrat sacré, vous êtes récompensé en capital spirituel : vous recevez des révélations, vous saisissez votre raison d’être, vous vous comprenez et vous développez des qualités spirituelles comme la compassion, le désintéressement et la foi. Votre mission est soutenue par des conseils divins, que nous pourrions appeler un « compte bancaire céleste » duquel vous pouvez retirer l’inspiration et l’énergie nécessaires à l’exécution de votre tâche. En outre, vous pouvez recevoir de temps à autre des infusions inattendues de grâce qui vous aideront à compléter vos tâches.

Comme un Contrat sacré est un processus d’apprentissage, il ne peut être résilié. Il vous oblige à développer votre conscience intérieure et à mieux comprendre comment composer avec des forces indépendantes de votre volonté. Notre croissance personnelle et spirituelle profite à notre entourage. Nous apprenons notamment que nous vivons pour nous aider mutuellement. C’est une occasion de mettre votre âme en valeur; vous êtes tenu par des lois supérieures de poursuivre ce processus. On vous donne souvent plus d’une occasion de compléter un processus d’apprentissage. Chaque fois que vous essayez d’éviter une occasion ou refusez un défi, les conséquences s’alourdissent.

À mesure que vous comprendrez les conditions de votre Contrat et de l’apprentissage auquel vous avez consenti, vous découvrirez peut-être que ce Contrat que vous croyiez destiné au développement de votre potentiel personnel (améliorer vos compétences, par exemple) est en fait destiné à l’épanouissement de votre potentiel divin. Même si votre Contrat ne change pas, vous pouvez mieux le comprendre et avoir l’impression de le renégocier…

Un Contrat sacré comprend également un élément de choix. Concernant tout apport du Divin, vous avez l’entière liberté de considérer les dispositions comme des bienfaits ou des fardeaux. Vous pouvez choisir de retarder l’application des conditions, mais vous ne pouvez les éviter complètement.

 

extrait de CONTRATS SACRES Par Caroline Myss aux Ariane Éditions

Publié dans Chemin spirituel, SAGESSE, UNE TERRE D'ALLIANCE | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...