• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 19 mai 2015

MUTATION ET TRANSFORMATION D’UN ETRE

Posté par othoharmonie le 19 mai 2015

 

Mutation d'un êtreL’homme est à l’image de tout ce qui se passe à l’intérieur de l’Univers. L’intérieur de l’univers est immobile. Tout ce qui se passe se déplace autour. Les représentations de l’Etre suprême ne peuvent se faire que dans la mesure où il y a quelque chose qui est dans un état très quintessencié à l’intérieur, et où des éléments en fonctionnement se trouvent autour. Une pulsation alimente une circulation recentralisant des variations, et tous ces circuits sont à comprendre. Il existe un rapport télépathique permanent entre l’esprit et le mental et un cercle de transfert s’effectue autour de cette pulsation entre l’esprit et le mental. Il y a ensuite la circulation des énergies de l’âme, puis les radiations des courants éthériques, et enfin les points de condensation où se font les impacts de cette circulation universelle et transcendante.

C’est ainsi que chaque plan a sa législation et on ne peut féconder les  mondes de condensation à partir de la pulsation intra-universelle s’il n’y a pas, dans cette pulsation intra-universelle, entre l’esprit et le mental, tout le cercle de l’âme en mouvement qui diffuse et fait circuler l’énergie dans les canaux structuraux éthériques. Ceux-ci permettent alors à la substance de s’animer et de se différencier du plan très condensé de la matière.

La matière a aussi une circulation d’énergie, mais réduite à un niveau microscopique puisqu’elle s’effectue en permanence au niveau des atomes et des molécules. Mais la signature est tellement comprimée que ne peuvent plus y circuler que des systèmes vraiment microscopiques. La circulation continue, de plus en plus restreinte à mesure que l’on va dans des mondes de plus en plus condensés. il faut comprendre que toutes ces opérations constituent un processus permettant de nous intégrer à nouveau dans le grand courant universel. Si nous voulons le faire, si nous voulons intégrer la matière, alors il faut devenir microscopique. Si vous voulez le faire dans votre corps substantiel, il faut vous dégager des éléments trop lourds empêchant les circulations des courants éthériques à l’intérieur de votre corps. Et si vous voulez le faire dans un plan d ‘âme, alors il faut être délié des systèmes de condensation. Il faut être sublimé par rapport à la signature substantielle animalo-humaine et il faut s’orienter vers une dimension de conscience qui soit véritablement reliée à la dimension spirituelle. Il faut donc trouver la centralisation qui nous permette réellement de revenir à la sainte unité de notre circuit total.

La configuration d’un système doit concevoir que la transformation et la mutation d’un être peuvent se faire en trois étapes.

D’abord, une subtilisation par une conscience suffisamment structurante et un système d’énergie suffisamment actif pour qu’il y ait sublimation animico-mentalo-spirituelle par une direction volontaire venant du dessus. C’est un système de fonctionnement. Une fois que les circuits subtils sont dégagés par ce système de fonctionnement, il y a une deuxième étape, celle de l’expulsion réalisée par une action sur ce véhicule cohérent, énergétiquement et spirituellement, afin que sortent les éléments trop condensés. Il y a à la fois action sur ces éléments et sur d’autres circuits subtils qui surgissent. Enfin, dans une troisième phase, les éléments vraiment trop condensés sont progressivement extériorisés de ce véhicule qui a pris la décision spirituellement et mentalement de rentrer dans les mondes de conscience-énergie supérieurs.

A partir du moment où un système d’énergie a un transfert de puissance trop comprimé, qui ne se fait pas à la vitesse suffisante par rapport au système de fonctionnement énergie-conscience qui se joue, il tend à être pressurisé progressivement pour aller re-concentrer sa conscience, son énergie et son attention sur une zone qui peut être soit substantielle, soit matérielle, et dans laquelle il a un élément qui se trouve trop condensé, trop pressurisé pour pouvoir s’intégrer au jeu total. A un certain moment de mutation et d’intégration dans des zones de conscience-énergie de plus en plus efficaces, il est sûr que la partie de l’être qui peut être dans un niveau de trop grande condensation l’empêche complètement de suivre le cheminement, s’il ne mène pas une intervention spéciale pour trouver une solution. Dans son retour vers les dimensions supérieures, il lui manquerait un organe énergétique s’il ne réalise pas cette intervention, et cette situation ne peut donc pas se faire.

Quelqu’un qui effectuerait un tel programme et qui partirait vers le dessus en n’ayant pas complètement réalisé l’extraction des signatures énergétiques concernant sa totalité, serait obligé de revenir, car il lui manquerait un système d’énergie et il ne pourrait pas continuer à rester dans la signature intérieure. Revenir est un processus toujours très difficile à supporter lorsqu’on a goûté à la béatitude des célestes figures.

C’est ce qui se produit dans les O.B.E. proche des NDE (Et je raconte ici mon expérience personnelle… http://devantsoi.forumgratuit.org/t6-experience-obe 

Vous pouvez recopier ce texte à la condition d’en indiquer la source  : http://othoharmonie.unblog.fr/ 

 

Publié dans APPRENDS-MOI, Etat d'être, SPIRITUALITE c'est quoi ?, TRANSFORMATION INTERIEURE | Pas de Commentaire »

VIVRE EN ACCORD AVEC LE CIEL

Posté par othoharmonie le 19 mai 2015

 

fantas22Ceux qui veulent vivre en accord avec le ciel doivent se mettre dans les conditions pour que le ciel s’intéresse à eux. Ce n’est pas aux dieux à se conformer à l’image des hommes, mais ce sont aux hommes se conformer à l’image des dieux.

Si notre conscience humaine ne nous conduit pas à cette résonance avec le plan des yeux de Dieu, alors notre conscience n’a pas d’existence, vous n’êtes pas un perpétuel. Vous n’aurez aucune chance de continuer dans la voie des cieux.

Le corps de lumière ne se construit que pour ceux qui ont un contrat interne qui leur permet de conserver la signature énergétique telle qu’elle leur a été confiée. L’organe intérieur de notre figure doit être surveillé sans cesse. Ceux qui détruisent cet organe intérieur se perdent. Ils  ne reconnaissent pas la science, ils ne font pas l’objet de retour parce qu’ils sont destructeurs.

L’organe interne de notre vie est beaucoup plus important que notre forme et les cieux ne regardent que cet organe interne. Vous vivez sur un plan d’extériorité, vous gravez des circuits de puissance inférieure, vous n’utilisez pas le centième de vos pouvoirs et vous ne regardez pas du côté où la science s’élève, vous n’enfantez pas le circuit qui vous rendra efficace pour l’unité, vous n’avez pas de contact avec ce qui est l’essentiel de votre signature. Si vous êtes de ce lot, l’organe interne de votre circuit n’existe pas, et votre figure de lumière ne signera jamais avec ce circuit-là. Votre résonance est fonction du devoir que vous avez de retrouver en vous l’essentiel. Le Père des pères intervient sur ceux qui gravent en eux la mémoire de l’Unité.

Vous avez un contrat derrière vous qui vous tient. Il faut que vous parveniez à signer une rencontre avec le ciel qui vous tienne davantage. Le contrat qui vous tient, c’est celui qui vous a exécuté hors du système de l’unité interne. Vous êtes tenu par ce contrat et vous vivez sous l’égide de ce contrat. Si vous êtes assez actif, si vous ne laissez jamais votre corps prendre le pas sur votre conscience-énergie, alors votre signature interne se fera et votre victoire sera certaine. L’organe interne de votre circuit signera avec le ciel.

Nous sommes des êtes de l’Unité si nous sommes accordés à cette figure et nous prenons en nous l’aimantation de l’éther subtil qui nous permettra de redevenir preux chevalier et gente dame.

L’organe de la vie n’est pas fait pour servir aux pourritures, il est fait pour servir à la synthèse. Vous avez un vaisseau à l’intérieur de vous. Il faut remettre en route le fonctionnement de cette figure. Si des personnes se dérivent pendant des années, elles ne savent pas que leur corps se met à fonctionner sur l’enfer. Celui qui a détruit son circuit aura pour lot la destruction de son système. Vous avez un contrat, vous le respectez ou vous ne le respectez pas. Notre science dépend de notre respect de l’ordre. Celui qui exécute sera exécuté, et les hiérarchies supérieures qui surveillent le fonctionnement des corps de forme ont toujours oppressé les êtres qui avaient détruit leur propre système de numération interne. Notre souffrance est issue des jeux que nous avons faits sur notre corps de vie interne.

Vous avez exécuté des plans contre lui et votre forme subira les conséquences de ce que vous avez fait. C’est le ciel qui le dit. L’ancêtre unitaire a toujours tourné sa face du côté de ceux qui ont enregistré la science et qui l’ont appliquée avec célérité.

Vous pouvez recopier ce texte à la condition d’en indiquer la source  : http://othoharmonie.unblog.fr/ 

 

Publié dans APPRENDS-MOI, LECTURES Inspirantes | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...