• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 25 mai 2015

Le son de la Voix dans les rituels

Posté par othoharmonie le 25 mai 2015

 

Les outils à acheter ou à fabriquer pour vos rituels ne manquent pas, mais quel que soit le chemin emprunté, l’outil le plus puissant ne peut être acheté. C’est tout simplement votre propre voix. La voix est une ressource disponible pour la plupart d’entre nous, et grâce à elle, nous pouvons enrichir nos célébrations. Ça ne coûte rien, mais ça demande de l’énergie, du temps, du travail et de la motivation, qui s’ajoutent à la pratique spirituelle. Trouver sa propre voix dans le rituel est une puissante expérience à part entière. Bien parler, et entendre des mots issus de la magie, de la dévotion et de la célébration venir de votre propre bouche de manière convaincante, enthousiasmante, change votre position personnelle, et la nature de votre travail

sortilègeLa voix, correctement utilisée,  est l’outil magique le plus puissant que nous ayons. Tout le monde peut l’invoquer, et avec, invoquer le merveilleux. Là où les rituels impliquent plusieurs participants, le mot parlé est notre moyen de partager du sens, et de passer des étapes au fur et à mesure qu’elles se présentent. Nous pouvons pratiquer, mais c’est le mot parlé qui façonne le rituel. Même en travaillant seul, nous pouvons offrir, à haute voix, nos mots aux dieux, à la terre, aux esprits. Si vous travaillez à partir d’un écrit, ce serait une erreur de penser que les mots feront tout le travail pour vous et qu’ils ne méritent pas plus d’attention.

Ça ne se passe pas comme ça. Ça demande du travail, d’amener les mots à la vie. Lire avec maladresse et sans confiance ou clarté peut changer toute poé- sie en déchet. Si vous avez l’intention d’improviser, alors, utiliser votre voix correctement est tout aussi important, et vous pouvez quand même vous préparer en réfléchissant à ce que vous allez dire. Si vous utilisez un écrit, travaillez-le. Même si vous ne le maîtrisez pas, plus vous vous familiariserez avec les mots, plus votre message sera doux et confiant. Prenez le temps de vous assurer que vous avez bien compris. Les mots prononcés négligemment, sans conscience, ou intention dans le sens, n’ont aucun pouvoir réel. Ils ne nous changent pas, et ont encore moins de répercussion sur le reste. Si nous ne sentons pas ce qui est dit, alors l’énoncé ne servira à rien.  Méditez sur le sens et  l’intention de chaque phrase,afin que vous puissiez le dire  avec votre cœur, avec passion,  conviction et l’affirmation que  ce que vous dites vient de ce  que vous savez ce que vous dites et pourquoi. Si vous n’êtes pas habitué à la parole en public, faire un rituel peut être intimidant. Une voix faible, trébuchant sur les vers n’est pas faite pour un rituel efficace. La peur de l’échec va renforcer l’anxiété.

C’est quelque chose qui peut s’améliorer avec de l’exercice, mais il y a des choses à faire pour améliorer sa diction. Avant de parler dans le rituel, il vous faudra prendre quelques instants et honorer ou invoquer silencieusement des forces ou des déités que vous associez à votre voix. Parler durant le rituel est un acte profondément spirituel et vous pouvez le pré- parer à la fois de manière spirituelle et pragmatique, et souvent en mélangeant les deux. Traitez votre voix avec l’amour et le respect que vous prodiguez à d’autres outils. Rien qu’en reconnaissant sa valeur, vous la rendrez plus efficace. Votre voix est un instrument de musique, et gagne à être soignée. Évitez de trop manger et boire avant de prendre la parole. L’eau est ce qu’il y a de mieux – assurez vous de ne pas avoir la gorge sèche.

L’air est vital pour la parole. Accordez-vous quelques instants pour respirer profondément. Si vous écrivez un discours, alors anticipez le phrasé et assurez-vous de placer vos respirations au bon moment. Le sens peut être altéré lorsqu’on reprend son souffle au mauvais moment. S’accorder un temps de pause pendant qu’on respire ajoute à la puissance, mais seulement si vous savez le rythmer correctement. Le trac rend nerveux et altère la respiration, ce qui gêne la voix, alors ayez conscience de cela et contrôlez votre respiration. Se concentrer sur une respiration profonde aide à rester calme et cela dé- tend.

Se tenir correctement a une influence surprenante sur la voix. Écartez vos pieds, de la largueur de vos épaules et votre équilibre sera meilleur. Cela vous aidera à vous sentir plus en confiance et amoindrira les distractions. Vous ne voudriez pas trébucher. Une base large est une position assurée, ancrée, qui ouvre votre corps, et prépare la voix à être utilisée. Tenez-vous droit. Si le trac vous fait vaciller, cela va inhiber votre voix. Assurez-vous que vos épaules sont en arrière, poitrine et ventre capables d’enclencher le processus d’inspiration et d’expiration. Soyez ouverts, afin que les mots puissent s’écouler de vous et à travers vous.

Soyez ouverts aux énergies du rituel, à l’endroit où vous êtes et aux personnes autour de vous. Les mots sont des intentions, et ils doivent passer de vous à vos compagnons et au monde au-delà. Si vous parlez tête baissée, vos mots n’auront aucun effet. Levez votre tête. Si c’est intimidant de regarder les autres pendant que vous parlez, alors regardez juste au-dessus d’eux, et laissez vos mots s’élever. Ancré, respirant, et ouvert, prenant une position forte et assurée, vous êtes prêt à faire usage de votre voix. Le stress et le trac amènent à être tenté de se dépê- cher. Aller vite finira vite le rituel, mais cette vitesse frénétique peut altérer les mots et les perdre, sous-estimant le sens et gâchant l’ambiance. Un parler plus lent donne plus de temps aux mots d’être portés et de pénétrer. En ralentissant le rythme un  peu, vous créez une  atmosphère différente. La grandeur, la solennité, la puissance et le sérieux sont mieux portés par des mots prononcés lentement. La sincérité, mettre l’accent et préciser la signification des mots passent par un tempo plus lent. Si vous faites votre discours de mémoire, cette allure lente donne plus de temps pour se rappeler les mots, et si vous improvisez, ça vous permet de penser au fur et à mesure que vous parlez. Dans la plupart des configurations de rituels de groupes, vous aurez besoin de parler plus fort qu’à l’habitude.

Ne criez pas si vous pouvez l’éviter, car cela va déformer votre voix, et vous interdire toute nuance dans le ton ou dans le discours. Ouvrez plutôt votre bouche un peu plus, prononcez clairement la fin des mots, ne les laissez pas s’estomper, et élevez le son de votre voix, assez pour vous assurer d’être entendus. Parfois, hausser votre voix un peu plus que d’habitude peut vous aider à la porter. Ça peut donner l’impression d’être plus exposé, mais ça marche. Laissez votre énergie emplir votre voix. Insufflez chaque vers avec votre compréhension profonde du sens des mots. Faites chanter votre passion et votre sincérité à travers chaque vers. Parlez depuis votre âme, votre essence. L’eau a adouci votre gorge. La terre est sous vos pieds.

L’air emplit vos poumons. Atteignez votre feu intérieur, votre énergie et votre passion, et laissez les mots du rituel s’écouler…

Retrouvez les articles de Nimue Brown en anglais sur Patheos : www.patheos.com/blogs/agora/author/brynnethnimue  et sur son site : https://druidlife.wordpress.com

Publié dans Astrologie et Esotérisme, PENSEE MAGIQUE - LEITMOTIV et RITUELS | Pas de Commentaire »

Adéla Tremblay Sergerie distingue le degré d’évolution des gens

Posté par othoharmonie le 25 mai 2015

 

evolutionPour être capable de distinguer le degré d’évolution de ceux à qui on parle, il faut développer un sens d’analyse et de psychologie positif.

L’évolution d’un être se reflète dans ses paroles et ses gestes.

Un raisonnement illogique, un scepticisme irraisonné ou de la superstition indique une évolution de 2 à 3 degrés. Une foi aveugle à tout ce qui semble à la mode, à ce qui est établi, à ce que la masse croit, dénote une évolution de 4-degrés.

Une curiosité intellectuelle et une contestation positive des lois ou des coutumes établies qui lui paraissent injustes est un signe que la personne est évoluée au 5ème degré. Un désir insatiable de connaître, un sens créateur actif, un amour de l’humain qui se traduit par la volonté de l’aider, correspond au 6ème degré.

Pour comprendre le degré d’évolution du prochain, il faut connaître ce que donne l’évolution.

L’homme évolué au degré 1 est primitif, c’est-à-dire qu’il se plaît seulement dans la matière. Il ne cause que de choses temporelles, il est sensuel, il ne pense qu’aux plaisirs des sens : Nourriture, boire, sexualité. Quand on dit évolution, on dit un degré d’évolution à partir de l’intelligence normale d’un homme raisonnable mais non encore spirituel.

Au degré 2, l’homme est encore sensuel, mais il a de la spiritualité, il croit en un être supérieur, il s’en fait un Dieu.

Au degré 3, l’homme est encore sensuel, il est plus ou moins spirituel et il découvre le rapport entre Dieu et toute chose.

Au degré 4, l’homme commence à perdre de sa sensualité, il est susceptible de grande spiritualité, il s’intéresse à la connaissance des oeuvres de Dieu, il a des intuitions.

Au degré 5, l’homme devient d’une sensibilité raffinée, il parle de l’Univers comme d’un tout, il est spirituel mais raisonné. Il devient adulte dans ses conceptions, ses actes et même ses sentiments. Le psychisme a de plus grandes intuitions. Il peut même communiquer avec le monde invisible.

Au degré 6, il spiritualise les réactions des sens, il idéalise les sentiments, il devient universel par la pensée, il se place comme une antenne entre Dieu et la matière. Il communique facilement avec l’invisible. Ce degré est le plus haut de l’évolution.

Lorsqu’il a atteint son plein développement, l’homme devient un maître, il observe les 12 grandes lois divines, il est la réplique humaine de la divinité. Pour connaître le degré d’évolution d’un homme, il s’agit de lui parler, de causer de choses et d’autres et on reconnaît alors son degré d’évolution.

Extrait des 12 Lois Cosmiques

http://bibliothequecder.unblog.fr/2014/09/06/les-douze-lois-cosmiques/  

Publié dans APPRENDS-MOI, TRANSFORMATION INTERIEURE | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...