• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 1 août 2015

Amoeba, notre potentiel venant de la Nature

Posté par othoharmonie le 1 août 2015

 

6c0e4b11a9eb00932a8928045734a95dLe plan terrestre représente le plan de la contemplation. Contempler toutes ses œuvres et ses merveilles est la preuve existentielle de la grande réalité qu’il nous est possible de découvrir à chaque moment de notre existence. Toutes ces merveilles permettent à l’homme de vivre sur ce plan, d’être le participant, de devenir l’unité avec ce plan et de coopérer avec toute la force qui se propulse, dans le temps et l’espace, et qui se cristallise dans notre réalité.

Quelle est cette force qui est propulsée et qui déploie toutes couleurs perceptibles à l’homme ? Quelle est donc cette force qui se perpétue dans notre existence ? Cette force provient de l’invisible, mais cette force a besoin du visible pour se cristalliser dans la synthèse de la matière et de la lumière.

La nature se déploie, s’ouvre et existe sur ce plan pour permettre à l’homme de contempler l’œuvre inachevée, mais l’œuvre de qui ? L’œuvre de l’homme bien sûr.  Pourquoi l’homme a-t-il ce grand désir de déployer toutes les beautés qui existent sur ce plan ? Pour reconnaître l’identité en lui. Cette identité se présente sous forme invisible, mais l’homme participe, dans son existence, à cette grande réalité dans le visible. Il est le participant à cette grande nature.  

L’homme contemple, marche, court sur ce plan et expérimente avec une force qui se propulse dans le temps et l’espace pour identifier le Dieu en lui. Ce Dieu qui habite en l’homme a l’opportunité de vivre ici et de participer avec les forces de la nature. Ces forces jouent un rôle important pour l’homme car étant le participant, il peut ressentir cette force provenant de la nature. Pour se cristalliser, cette force a besoin d’une synthèse, d’une infinité, d’une multiplicité et d’un potentiel infini pour permettre à la nature de se déployer, de s’ouvrir et de créer toutes les beautés qui existent maintenant. Il y a une cellule qui a été propulsée dans le potentiel d’une force divine et cette cellule microscopique comporte une intelligence suprême, infinie et potentielle pour permettre à toutes créations d’être potentielles et perpétuelles.

Cette fameuse cellule, appelée Amoeba, est une cellule microscopique qui a la force de se perpétuer, de croître pour créer d’autres cellules et ainsi se propulser dans notre temps et dans notre espace. Elle permet aux arbres d’êtres colorés, d’obtenir une coloration différente. Elle permet à un brin de foin d’être unique. Cette cellule permet à chacun d’entre-nous d’être unique et cette même cellule permet à chacun d’être perpétuel, immortel et potentiel. Donc, elle croît, progresse, se multiplie et permet ainsi à l’homme de ressentir une fréquence provenant de la nature. C’est pourquoi l’homme expérimente la Terre, émotionnellement parlant, il expérimente certaines émotions face à cette force de la Nature.

Cette nature, unique en son genre sur la planète Terre, nous permet de voir, d’entendre, de sentir, de goûter, de marcher, d’expérimenter, d’aimer… La fréquence vibratoire en provenance de la nature est indescriptible en mots, mais peut-être réalisée pour notre compréhension car à l’image du Divin en toute chose, cette force perpétuelle et potentielle qui vibre à une fréquence ultra-rapide. Cette  fréquence vibratoire permet à cette cellule, Amoeba, de se perpétuer, de se multiplier et de concevoir d’autres cellules qui permettent les réalisations qui existent sur ce plan. Cette force devient au même moment, une réalité perpétuelle mais potentielle de notre existence ici-bas.  Pour agir ainsi, cette fréquence a besoin d’être perpétuée, de se cristalliser dans notre existence pour se déployer abondamment car dans l’abondance, le divin devient potentiel et ce potentiel abondant permet à chaque cellule de propulser cette force infinie. Cette même cellule a permis la croissance de notre corps physique, a permis l’unité et la totalité de notre corps physique et la connaissance de ses limites pour ensuite engendrer la connaissance du potentiel de l’illimitation qui existe dans la Nature.

Donc, vous qui cherchez des preuves d’une existence invisible, d’une force incroyable, vous qui cherchez même à connaître Dieu, vous avez de grandes preuves sous les yeux de cette force qui se perpétue et se manifeste dans votre réalité, à tout moment. C’est cette force, cette fréquence vibratoire qui se déploie qui permet les changements de saisons, qui permet la vie de devenir potentielle, qui permet aux animaux de se reproduire, aux fleurs de devenir beauté, aux arbres de grandir avec l’espoir du potentiel du lendemain.

Les forces de la Nature permettent à l’homme d’expérimenter, de se connaître, d’aimer, de rêver, d’espérer. Cet espoir permet de découvrir le potentiel de toute existence conçue par l’homme pour l’homme. L’espoir est le mot qui représente l’infini, voire même la liberté car dans la liberté, l’homme est abondamment capable de s‘exprimer, de vivre l’infinité du moment présent. Quand l’homme aura ouvert l’autre partie de son cerveau, il aura les outils nécessaires pour capter dans sa totalité cette fréquence infinie, potentielle et juste car cette fréquence possède l’intelligence suprême. Mais l’intelligence suprême ne veut point de l’intelligence connue, limitée, logique, sans espoir, elle veut bien dire l’intelligence potentielle, celle qui représente l’espoir de connaître l’autre moment. Cette même force a l’opportunité et est abondamment capable de propulser les forces nécessaires pour créer l’autre moment appelé « futur ».

Amoeba, cette cellule-conscience qui a créé toute vie sur la Terre a été créée par la pensée réfléchie, pour ensuite se propulser afin de créer une cellule microscopique sans conception de grandeur car l’infinité ne peut concevoir toute grandeur, mais toute grandeur devient l’infinité. Il revient à l’homme de voir l’infinité, sa propre grandeur en terme invisible, en terme d’intelligence suprême, en terme de divinité et au même moment de voir l’infinité d’une réalité qu’il peut concevoir, voir, palper, toucher afin d’obtenir en lui le potentiel de l’espoir. L’espoir engendre une liberté ultime dans cette force perpétuelle, immortelle, sans cesse grandissante, sans cesse intelligente, sans cesse créatrice de nouvelles réalités.

Les changements de la nature, les couleurs, les beautés, les êtres vivants, les écosystèmes, TOUT provient d’une même force qui devient multiplicité car une seule force n’aurait point le potentiel de devenir. Sans l’action, rien ne pourrait être. Si l’on regarde les branches des arbres, cette force, dans toute sa manifestation, permet au même arbre de perdre ses feuilles, de s’endormir et de revenir avec l’espoir potentiel de l’autre moment, celui que l’on appelle saison. Et, cette fréquence électromagnétique chimiquement naturelle traverse notre corps physique et entre dans ses tissus, se déploie et se multiplie dans nos cellules, nos atomes, nos hormones et nous permet de vibrer à une fréquence pure, potentielle, perpétuelle, immortelle, ce qui fait de nous, humains, un être immortel, abondant qui vit dans cette vastitude, notre réalité.

L’infinité de ce grand invisible, de l’univers, du cosmos est omniprésente dans notre visible. Sans le cosmos, l’univers, sans l’infinité, sans  l’invisible, le visible ne pourrait être contemplé de nous. Même si l’homme peut choisir de participer avec la nature ou de détruire cette nature parce qu’il pense, selon l’ignorance établie en lui, il connaît l’ignorance et s’en sert… ceci est un choix, le choix de l’homme lui-même, il a l’opportunité de vivre avec le choix qu’il a engendré, puisque ce choix a été son désir ultime. Personne n’est à blâmer ; tout a été fait par choix et tout se fait par choix.

L’homme se servira de cette puissance électromagnétique pour créer et recréer sa réalité. Mais la nature ne s’inquiète pas, car connaît le déploiement de cette force ultime, divine, suprême, intelligente et elle connaît le résultat de cette course inébranlable, de cette course qui se perpétue et qui va continuer à se perpétuer dans les prochains jours, les prochains mois, les prochaines années.

 

Francesca du forum « La Vie Devant Soi » : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans Chemin spirituel, Nature insolite, UNE TERRE D'ALLIANCE | Pas de Commentaire »

TOUTE FORCE EST INTERIEURE

Posté par othoharmonie le 1 août 2015

 

4189613-digital-abstract-eye-2Vous ne recevrez aucune force venant de l’extérieur. Toute la force intérieure commence par vous et vous seul car il n’y a rien de plus puissant que notre propre puissance intérieure, encore plus puissante que d’essayer d’obtenir de la puissance de quelqu’un d’autre ou une autre puissance que la vôtre. Elle est tout ce dont nous avons besoin.

La clé de notre royaume est prisonnière à l’intérieur de nous…. Lorsque que nous méditons, nous essayons de nous mettre en contact avec la source, utilisant toutes sortes de rituels mais nous sommes déjà en contact avec cette source. La seule chose à faire est d’aller à l’intérieur de nous pour la rejoindre, car Dieu est en nous.

A l’intérieur de nous, c’est tellement simple et pourtant tellement incompréhensible pour beaucoup. Cela à cause de nos limitations, à cause de notre esprit qui est fermé, fermé à beaucoup de vérités. A cause de cette fermeture d’esprit, notre vérité reste bien enfermée à l’intérieur de nous et cependant, il n’existe point de vérité bien précise où quelque part dans un grand livre est écrit cette vérité que vous devez suivre à la lettre. Mais cette vérité est à l’intérieur de chacun de nous. Et cette vérité est grande, elle attend de se faire connaître pour ensuite nous faire connaître l’évolution.

Rien ne sert d’avoir peur de nous voir connaître l’inconnu qui est en nous. Il n’y a rien à craindre sur ce plan, mais il  y a cette vérité à comprendre tout simplement.

Peu importe notre cheminement, au moment de faire sortir au grand jour notre vérité, tout devient important car chaque petite importance devient l’important de l’immensité. Tout devient permission, et cette permission vous fera connaître encore une fois l’amour inconditionnel de chacun de nous. Car dans cette permission s’installera une joie ultime, sublime ; cette joie est grande, cette joie fera naître cet espoir à cause de l’importance de notre existence. L’important pour chacun de nous est de nous permettre de connaître l’inconnu en nous, de toucher cette vérité à tout moment de notre existence. Il y a toutes sortes de raison pour éloigner de nous cette vérité. D’abord, il y a le tourment, il y a le doute, il y a cette culpabilité, encore plus loin dans notre importance il y a aussi notre vérité.

Nous sommes dans un processus, et pour ce voyage, nous n’avons pas besoin de bagages. Toutes nos connaissances deviendront nos bagages et elles nous amèneront à faire le voyage de la divinité qui nous habite.

Beaucoup d’entre nous balancent encore entre le moi supérieur et le moi inférieur, mais pour connaître votre moi, votre totalité, vous ne pouvez projeter votre moi supérieur à l’avant, tandis que votre moi inférieur court derrière votre moi supérieur et que votre moi médian tourne autour sans connaître sa destination….

Pour nous connaître, pour toucher notre moi, notre intériorité, notre divinité, notre totalité, nous devons être le tout, être un en nous-mêmes. Le moi supérieur, le moi inférieur n’existent point, il n’existe que le soi, le soi que nous devons connaître, le soi que nous devons aimer. Ce soi est en nous, ce moi est en nous, cette totalité est en nous. Notre soi et notre moi ne sont point séparés de notre corps physique. Pour parvenir à cette compréhension, à cet accomplissement divin, ultime, sublime, nous ne devons pas écarter notre corps physique,  il fait partie de la totalité. Ce corps physique a été créé par nous, pour nous, afin comprendre notre cheminement, pour nous accomplir au sein de la matière. Sans notre corps physique, il nous serait impossible de marcher, de courir, de sentir, de voir, de goûter. Notre moi implique donc notre corps physique, ne l’oublions pas !

Certes, l’esprit binaire a besoin d‘une dualité, d’une polarité et il se balance ainsi entre le négatif et le positif, le passé et le future, la santé et la maladie, le pour et le contre, l’échec et le succès. Quand cet esprit comprend qu’il n’y a qu’une totalité, un tout, l’homme peut donc parvenir à de grandes réalisations. Vous voyez, il est inconcevable pour nous de penser que le succès devrait être omniprésent sans l’échec. Ce n’est point parce que vous êtes sur ce plan que vous êtes de petites entités inférieures, dépourvue de toute puissance.

Etre spirituel, veut dire être soi-même. Vivre dans la simplicité de notre être. Etre spirituel ne veut pas dire être constamment en contact avec notre moi supérieur, puisque nous le sommes déjà.

Il n’est plus la peine de rejoindre des mouvements appelés « Nouvel Age » pour être spirituel. Le Nouvel Age veut dire, simplement : l’âge de la pensée, l’âge de l’individu, l’âge de redonner à l’homme sa propre divinité. Voilà le contact n’est point coupé même lorsque vous vivez des expériences que vous dites négatives, vous êtes constamment en contact avec votre totalité, dans chaque déjà, à chaque moment.

Réfléchissez bien à ceci ! Merci de votre écoute !

Francesca du forum « La Vie Devant Soi » : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans APPRENDS-MOI, TRANSFORMATION INTERIEURE | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...