PEUT-ON CONNAITRE SA DESTINEE

Posté par othoharmonie le 5 septembre 2015

 

DESTINEst-il possible à l’homme de connaître à l’avance sa propre destination comme l’oiseau le fait ?

L’oiseau qui traverse des kilomètres et des kilomètres de territoire connaît déjà sa destination. Pourquoi ? Parce que l’oiseau a besoin d’être propulsé dans le potentiel de sa propre réalité, de sa propre vie pour permettre à la vie de devenir potentielle. Dans le potentiel de ce petit oiseau, les oisillons deviennent le potentiel d’une promesse potentielle désiré par l’oiseau lui-même. L’homme a-t-il ce même désir ?

Comment l’oiseau connaît-il cette destination lointaine souvent inconnue de l’homme ? L’oiseau agit-il sous l’influence d’une force invisible ? Oui exactement ! L’oiseau agit avec l’intelligence suprême. L’oiseau utilise toutes les connaissances qui proviennent de toutes ses cellules, car toutes les cellules dans ce petit corps connaissent déjà l’intelligence suprême et cette connaissance lui permet de reconnaître. Donc, l’éteinte, cette friction entre la connaissance et la reconnaissance, permet à tous les cellules de se déployer, de se propulser et de faire connaître à l’oiseau cette destination.

L’oiseau possède une forme de petit cervelet nommé « cellule intelligence-suprême ». Donc, ce cervelet permet à l’oiseau, non seulement de connaître cette destination mais de supporter de façon énergétique ce long voyage. L’oiseau se frictionne à cette connaissance, à cette intelligence suprême  à cette force déployée en lui, dans ses cellules, dans ses atomes et cette reconnaissance devient l’unité, sa totalité. En d‘autres termes, l’oiseau ne fait qu’un avec le divin. L’unité unie au divin permet à l’oiseau d’être l’oiseau et à l’homme d’être homme : Dieu-homme, Dieu-femme.

Pour être comme l’oiseau nous devons vivre notre divinité, mais pour vivre cette divinité, il faut nous identifier, connaître notre vraie personnalité et cette connaissance deviendra reconnaissance dans notre existence. Cette force provenant de notre nature ne peut déranger, ne peut fatiguer l’homme en terme physique, cette force connaît l’importance de cette même force dans l’étreinte d’une force à une autre, une reconnaisse se produit. Cette reconnaissance devient connaissance ultime qui a un seul but : se déployer, aller de l’avant, propulser, engendrer la vie éternelle et émerger avec toute la puissance, la dynamique, la vie potentielle.

L’homme a appris par certaines lectures ce terme de vie éternelle ; mais il existe également la « vie potentielle », car l’éternel provient du potentiel. Sans le potentiel, l’éternel ne sait pas. Ce potentiel engendre en nous le rêve, le désir, l’espoir de jours meilleurs dans la manifestation de nos désirs les plus profonds.

Regardons la Nature, cette force qui se cristallise sous nos yeux. Nos désirs se cristallisent de la même façon, car il  n’existe qu’une seule force et cette même force connaît le potentiel de la multiplicité. Donc, nos désirs se manifestent, se cristallisent de la même façon, car les désirs proviennent du divin en nous et le divine ne nous vibre également à cette vitesse ultra-rapide, électro-magnétique chimiquement naturelle. Nos désirs ont donc l’opportunité de se déployer dans notre réalité.

Celui qui saura, sera connaissance et reconnaîtra. Soyons à chaque moment dans notre soi profond, dans notre jeu suis éternel et notre divin potentiel deviendra une réalité toute autre, car la perception de notre vraie personnalité sera reconnue et changera.

Source : Francesca du blog http://othoharmonie.unblog.fr/

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...