• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 8 octobre 2015

La crise de guérison

Posté par othoharmonie le 8 octobre 2015

 

guérisonTravailler sur soi par la libération de noeuds karmiques, d’émotions densifiées, par la guérison de blessures anciennes et par la récupération d’extensions de vies passées ou parallèles permet à l’âme de descendre, de s’ancrer dans le corps physique (son véhicule par le fait de, justement, faire de la place ne se délestant de tous ces bagages encombrants. Il existe cependant un temps – plus ou moins long, selon les êtres – qui suit cette libération, cette guérison ou cette récupération et qui est une phase de déséquilibre, une phase de profond inconfort, sorte de néant douloureux, de béance intérieure.

En aucun cas il ne s’agit d’une rechute ou d‘un retour en arrière. Il est ici seulement question d‘abandonner l’accoutumance à la cohabitation en soi d’une densité, d’une souffrance à laquelle, en définitive, l’on s’était résigné et qui semblait, en quelque sorte, faire partie de notre décor intérieur, comme un repère ou une tranche d’identité.

Cette période d’ajustement, de rénovation de notre « maison » n’est pas agréable, osons le dire. C’est le temps où les vieilles tuiles du toit, le crépi défraîchi de la façade et les huisseries rongées ont été déposés et où l’on attend que soit installée la nouvelle parure. On se sent alors nu(e), ouvert(e), aux quatre vents, perméable à toutes sortes d’intrusions, fragile, laid(e) parfois. Comment procéder autrement ? En plaçant du neuf sur de l’ancien ? Chacun sait, intrinsèquement que c’est impossible, mêmes certains « thérapeutes » s’obstinent encore à vendre le contraire.

Quand bien même chacun(e) est prévenu(e) de cet aspect très particulier du processus d’accueil de la Lumière en soi (communément appelé « temps d’intégration »), il n‘en demeure pas moins que les symptômes qui apparaissent en laissant beaucoup dans d’inquiétants questionnements. Sans vouloir user de jeux de mots, la voie de la guérison n’est pas une promenade de santé. Bien peu entendent, en vérité, l’avertissement, car trop pressé(e)s de se défaire de leurs lourdeurs et de toucher ce fameux « réel » dont tant parlent.

La crise de guérison est une période de chahut intérieur, de mouvements brusques et de sensations de descente qui suit le bien-être immédiat relatif au soin reçu. La crise de guérison est un temps de purification, d’adaptation et de calibrage énergétique. Les symptômes, qui ne sont pas exclusifs les uns des autres, sont divers ; sentiment de tristesse, de colère, de vide intérieur, de fatigue, d’irritabilité, d’inutilité, de mal-être, hyperémotivité, sensibilité exacerbée, etc.

On ne peut parler donc de guérison sans évoquer la crise de guérison. En outre, la Lumière que l’on intègre en soi, tout naturellement, illumine, met en relief toutes nos parties encore souffrantes afin de nous guider vers notre libération. Elle fait son œuvre. Si l’on ne veut pas voir en face le monstre qui vit dans notre cave et le pousser à déguerpir, alors n’allons pas l’éclairer avec notre lampe… Mais si nous osons ce pas, alors ne nous plaignons pas qu’il passe devant nos yeux, ne serait-ce que le temps de quitter les lieux. Il s’agit-là de véritablement savoir ce que l’on veut.

La crise de guérison est un temps qui demande un peu de patience, beaucoup de lâcher-prise vis-à-vis de notre défunte structure et une grande quantité d’amour donné à soi-même. Mais le merveilleux des retrouvailles avec soi est la récompense de celles et ceux qui ont ce courage, au sens premier du terme, c’est à dire ce cœur qui agit.

source ; http://www.lasymphoniedesames.com

Publié dans APPRENDS-MOI, Auto-Guérison, En 2012-2013 et après 2016, TRANSFORMATION INTERIEURE | Pas de Commentaire »

Les cristaux de la glande pinéale

Posté par othoharmonie le 8 octobre 2015

 

corps subtil 1Pendant qu’a lieu le re-câblage du corps physique, il se passe des choses, notamment dans le cerveau. Le corps physique évolue et l’un de ces changements a lieu dans la glande pinéale, bien qu’il ne se limite pas à cet endroit. Des cristaux se forment dans la glande pinéale; ce sont des structures cristallines qu’on appelle des cristaux de calcite qui se forment dans le cerveau de tous les êtres humains. Ces cristaux peuvent être réglés pour recevoir des fréquences électromagnétiques. Vous communiquez les uns avec les autres grâce à des fréquences électromagnétiques (des ondes hertziennes) qui traversent votre corps. De nombreuses fréquences électromagnétiques traversent votre corps physique en ce moment même, sans vous gêner, et cependant vous n’en êtes pas conscients. Cela va changer . Au début, vous pourrez en devenir hyper-conscients, ce qui peut s’avérer problématique. L’idée est d’amener cela dans votre zone de confort pour que cela vous active. Il ne s’agit pas d’une course, très chers. Prenez s’il vous plaît votre temps et ne surmenez pas trop votre corps qui doit prendre son temps. Cependant, vous le ferez et le ferez bien.

Les cristaux qui se sont formés dans votre cerveau y sont depuis un certain temps. En réalité, vous avez commencé votre seconde vague de réalisation il y a environ 60 ans, et c’est à cette époque que les cristaux ont commencé à se former. Ces cristaux sont restés à l’état latent dans votre corps, attendant d’être activés. La science médicale commence maintenant à les observer et on peut vraiment voir des images de ces cristaux qui se forment dans la glande pinéale. Selon la science, ils sont problématiques parce qu’ils causent des problèmes dans la structure physiologique humaine. On croit avoir fait quelque chose de faux.

Nous vous le disons, cela fait naturellement partie de votre évolution et c’est même passionnant, parce qu’on peut maintenant le voir. Vous parlez de communication interne et de télépathie, vous la pratiquez même. Bien que la plupart des gens sachent qu’elle est réelle, elle était toujours un peu hors de portée pour la plupart d’entre nous, mais plus maintenant. Comment peut-on activer les cristaux et les utiliser de la meilleure façon ? Et, plus important encore, comment les régler pour ne capter qu’une station à la fois ?

C’est le problème qu’auront beaucoup d’entre vous en activant ces cristaux. Les cristaux sont vivants; la Terre est vivante. C’est un être sensible, très conscient. Et si les cristaux sont le niveau vibratoire le plus élevé du règne minéral, on peut aisément dire que les cristaux sont la matière cervicale de la Terre. En fait, les cristaux constituent la glande pinéale de la planète Terre.

Les cristaux qui vous sont le plus familiers sont des niveaux vibratoires les plus élevés du règne minéral. C’est la raison pour laquelle beaucoup d’entre vous parlent aux cristaux, en reçoivent des messages ou conservent des souvenirs dans des cristaux. Vous possédez la gamme vibratoire la plus élevée du règne animal et de même, les cristaux possèdent la plus haute du règne minéral.

LE GROUP sur le blog de Francesca http://othoharmonie.unblog.fr/

Publié dans ADN Démystifiée, En 2012-2013 et après 2016, Guérir en douceur | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...