• Accueil
  • > Au-delà du voile des illusions

Au-delà du voile des illusions

2008 – AU-DELA DU VOILE DES 

ILLUSIONS ET DE LA CONFUSION 

L’année de l’Unité 

Kryeon,  La Fraternité de Lumière, 

Soria, l’Archange Michaël et Amma 

KRYEON  - aux éditions ARIANE par Lee Carroll 

Page 198 … 203 

-         La mort semble toujours être un événement épouvantable pour la plupart d’entre nous en raison des limites des troisième et quatrième dimensions. Au cours des prochaines années, de nombreuses âmes vont s’éteindre. Comment peut-on considérer la mort comme un événement magnifique et non comme une chose à craindre ? 

Sur le plan terrestre, les humains se réjouissent de la naissance d’un enfant, puisque c’est un réel miracle de la création, et ils pleurent la mort d’un être cher, car ils éprouvent le sentiment déchirant d’avoir perdu à tout jamais cette personne. Toutefois, la mort est aussi un miracle et, d’un point de vue spirituel, c’est un moment de réjouissance, car elle marque le retour à votre véritable état d’être. 

Nous avons parlé d’une conscience « diminuée », et il est temps pour vous de comprendre que le processus d’ascension implique une expansion de votre conscience afin de pouvoir intégrer toutes les formes possibles d’expression consciente. Vous n’êtes pas simplement un humain possédant une âme ; vous êtes surtout un Etre extraordinaire ayant fait l’expérience d’une formidable diversité de formes physiques d’expression de la conscience. 

Jadis, lorsque vous avez fait l’expérience de multiples royaumes matériels sous une forme semi-solide ou solide à des degrés divers, alors que vous étiez dans la partie supérieure de la quatrième dimension ou dans la partie inférieure de la cinquième, sur terre ou sur d’autres planètes de votre système solaire ou de votre galaxie, vous conserviez la même forme beaucoup plus longtemps que présentement. En fait, vous gardiez le même corps pendant des milliers d’années selon votre façon d’évaluer le temps. Le processus de transition et l’abandon d’un vaisseau physique à la fin d’une vie étaient aussi naturels que de se débarrasser de vieux vêtements. La mort telle que vous la connaissez ne commença à exister que le jour où l’humanité sombra dans la densité de la troisième dimension et où vous avez oublié que votre séjour sur terre n’était qu’un très court interlude parmi un vaste éventail d’expériences survenant durant votre merveilleux voyage d’un bout à l’autre du cosmos. 

Après une cérémonie d’adieu toute spéciale, l’âme qui partait entrait dans une fontaine de transition où la Flamme violette de transmutation resplendissait de mille feux (cette flamme n’est pas chaude, mais fraiche et apaisante), et elle était immédiatement transportée jusqu’à l’environnement dimensionnel supérieur approprié. 

Les personnes qui restaient derrière, dans le royaume physique, pouvaient communiquer par télépathie avec les êtres chers décédés, sachant qu’elles les reverraient un jour. Ils savaient également qu’il leur serait possible de maintenir des liens avec eux sur le plan éthérique durant leur sommeil, car leurs voyages nocturnes étaient aussi réels et mémorables que ce qu’elles vivaient le jour. 

Dans un proche avenir, les humains cesseront de craindre la mort et comprendront qu’elle fait partie du processus créatif naturel. Naissance, mort/transition, repos, intégration, et renaissance forment un mouvement naturel grâce auquel vous pouvez faire l’expérience de la merveilleuse diversité de formes et de réalités auxquelles vous avez accès comme cocréateurs. 

D’ici là, vous devez vous libérer de bon nombre de vos vieilles idées fixes et vos tabous au sujet de la mort et de l’au-delà. Vous devez savoir que votre vie actuelle n’est qu’un bref moment à l’échelle du temps universel. 

Une des choses les plus importantes que vous devez comprendre, c’est que tout ce que vous vivez commence en vous. Vous êtes chacun un microcosme ou un univers miniature au sein du macrocosme contenant la totalité de l »expérieince omniverselle. On vous a décrit comme une simple « cellule » faisant partie du cœur et de l’esprit du Créateur suprême, et c’est là une description tout à fait valable. Tout, dans la Création, renferme l’Essence divine, l’énergie d’Amour et de Lumière de la Création, ou une Etincelle divine. Nous tenons une fois de plus à souligner que rien ne peut exister sans cela. Ce spectre de lumière fut envoyé à des degrés diminués d’illumination à notre Dieu père/mère et aux grands Etres qui ont contribué à créer cet univers. Aucun des univers manifestés n’existerait sans cela, pas plus que vous d’ailleurs. 

Souvenez-vous de ceci : tout ce que vous avez déjà vécu et tout ce que vous êtes – depuis votre premier instant de conscience individualisé en tant qu’Etincelle divine, et depuis le moment où vous avez pris conscience de votre propre présence JE SUIS, et du fait qu’à ce titre vous êtes une facette du Créateur – est emmagasiné dans les « faisceaux lumineux de sagesse » stockés dans les plans dimensionnels supérieurs du cerveau. Ce dernier, de même que vos chakras, a également toutes les vertus et les qualités, ainsi que tous les attributs et les aspects du Créateur suprême, lesquels attendent tous que vous réclamiez les « clés du royaume » en intégrant les fréquences de Lumière supérieures qui vous donneront accès à l’entière magnificence de votre héritage divin. 

Vous possédez un corps éthérique qui englobe une réplique fidèle et complète de vos corps physique, mental et émotionnel. Lorsque vous décédez ou que vous quittez complètement votre corps, la corde d’argent (ainsi qu’on l’appelle) est coupée et vous quittez définitivement votre véhicule physique, qui commence aussitôt à se désintégrer. Votre âme se fusionne alors lentement avec votre corps éthérique et vous montez ensuite dans les royaumes des dimensions supérieures. 

Beaucoup d’entre vous ont une conception erronée de ce à quoi la vie ressemble dans les dimensions supérieures. Ces royaumes ne sont pas un environnement nébuleux dénué de toute substance. Ils ne vous paraîtront guère différents de votre environnement physique terrestre. Toutefois, comme vous le constaterez au bout d’un moment, ils comportent tout de même de nombreuses différences. Lorsque votre vie se terminera, vous aurez forme et substance. Bien sûr, votre forme sera plus raffinée et ne sera pas aussi tangible que dans votre environnement actuel, mais vous sentirez qu’elle est solide, et tout ce qui vous entourera aura aussi des formes tangibles et ordonnées. Le niveau avec lequel vous êtes en phase ou compatible au moment de votre mort déterminera le degré de conscience, vos capacités, ainsi que l’apparence que les choses auront pour vous dans l’autre monde. 

Encore une fois, les fréquences que vous projetez ou celles auxquelles vous résonnez détermineront dans quelle dimension ou quel sous-plan dimensionnel vous irez, de même que le niveau d’information cosmique auquel vous aurez accès. Votre champ aurique est comme une enveloppe entourant votre corps éthérique et votre corps astral ; ce n’est ni un manteau de Lumière ni un linceul d’énergie négative et inharmonieuse que vous avez accumulé au fil de tout ce que vous avez vécu dans vos vies antérieures. 

Nous vous avons expliqué précédemment l’importance de bien comprendre le processus de transition. Cette fois, nous allons revoir brièvement ce qui se passe quand l’âme s’est détachée du corps physique. Ceux qui sont illuminés et pleinement conscients de leur véritable nature sont immédiatement amenés devant un conseil qui se compose de leurs guides. Avec eux, il passe en revue leur existence, non pas pour être jugés, mais simplement pour revoir quels défis ont été relevés, quelles possibilités ont été saisies de manière positive, avec amour et compassion, et quelles tâches n’ont pas été complétées et devront donc être reprises. Vous ne pouvez rien cacher à personne dans les royaumes supérieurs, car votre aura révèle tout à votre sujet, et tout le monde peut voir la radiance lumineuse émanant de votre Etre spirituel, ou en constater l’absence. Vous y aurez une forme resplendissante de beauté et de perfection, et vous pourrez adopter une apparence ayant l’âge et l’aspect de votre choix. 

De nombreux choix doivent être faits une fois la revue de vie terminée. Vous pouvez aller étudier dans les hauts lieux d’apprentissage, dans l’un ou l’autre des systèmes stellaires ; avoir de multiples possibilités de vous rendre utile ; profiter des splendeurs de la Création et exercer vos talents de créateur ; ou encore explorer une gamme d’expériences trop nombreuses pour être énumérées ici. L’avancement de l’âme n’est pas aussi rapide dans les royaumes supérieurs qu’il peut l’être dans un corps physique, car vous avez alors parfaitement conscience des lois universelles et des conséquences immédiates de vos pensées et de vos actions. Voilà pourquoi tous tiennent tant à s’incarner sur le plan terrestre, même si l’aventure présente de nombreux défis, de sérieuses limitations ; et souvent une bonne part de douleurs et de souffrances. 

Même si la chose peut être difficile à croire, c’est une merveilleuse perspective et un grand privilège d’être incarné sur la planète Terre en cette période de grandes transformations. De nombreuses âmes se tiennent en réserve dans l’espoir de profiter d’une possibilité de revenir sur terre et de participer à ce merveilleux processus évolutif. 

Outre votre empressement à venir sur terre et à partager votre Lumière afin d’aider l’humanité et votre planète, vous avez eu la possibilité d’incarner le maximum de votre Soi divin que vous pouviez contenir et utiliser. Telle est la promesse solennelle qui vous a été faite avant votre retour sur terre pour cette présente expérience de vie. Cela représente une occasion sans précédent d’intégrer votre conscience divine et de revenir à votre véritable état d’Etre de Lumière. 

Les choses se passent autrement pour ceux qui subissent une mort violente, qui ont vécu dans la haine, la peur et l’agressivité à l’égard des autres, ou qui ont une dette karmique négative considérable à surmonter. Ces âmes sont emmenées dans ce que l’on pourrait appeler une « unité de soins intensifs » où une légion d’anges de la miséricorde s’occupent d’elles avec amour. Ces âmes sont enfermées dans une prison qu’elles se sont elles-mêmes créée (leur champ aurique déformé), et elles y vivront dans un état de rêve modelé sur leurs croyances, leurs actions négatives antérieures et leurs concepts irréalistes. C’est ce qui se rapproche le plus de ce que l’on pourrait qualifier d’enfer ou de purgatoire, car elles vivent alors dans un monde de formes-pensées qu’elles ont créées sur terre au cours de leurs nombreuses existences. 

Les anges de la miséricorde rayonnent constamment l’Amour et la Lumière du Créateur à leur intention, et lentement, avec le temps, et selon la densité du champ négatif dans lequel elles se trouvent, l’élixir d’amour pénètre et dissout peu à peu la carapace entourant leur corps éthérique et leur âme. Toutefois, il faut savoir qu’il y a toujours une possibilité de se libérer, même si cela peut prendre un temps infini, selon la gravité et l’ampleur de la négativité en cause. 

Permettez-nous ici d’élucider une autre fausse croyance : ce n’est pas un « péché » de se suicider ou de renoncer à la vie avant l’achèvement de sa mission. Les gens ont une foule de raison de décider de mettre fin à leurs jours ou de sacrifier leur vie pour quelqu’un d’autre. Quelquefois, leur geste est dû au poids écrasant de la honte, de la culpabilité ou de la peur, parfois ils le font pour des motifs altruistes peu judicieux (résultant habituellement d’un complexe de martyr), ou alors il s’agit d’un malade en phase terminale pour qui la douleur est devenue insupportable. On montrera à ces âmes comment rectifier ce qui est à l’origine de leur souffrance, de leur peine ou de leur maladie, et elles se verront accorder une autre chance de redresser la situation. 

Si une personne décide de s’enlever la vie à cause de circonstances difficiles qu’elle s’est créées, elle ne pourra éviter de se retrouver face aux mêmes circonstances dans une vie future. Son geste ne fait donc que remettre à plus tard ces défis et l’occasion que ces derniers lui offrent d’apprendre d’importantes leçons de vie. 

Rappelez-vous, vous êtes toujours votre propre juge et vous décidez, avec l’aide de votre conseil des guides, quelles seront vos expériences dans la prochaine vie, et ce, jusque dans les moindres détails. Lorsqu’elle se trouve dans les dimensions supérieures, une âme est toujours impatiente de rectifier les erreurs passées afin de purifier son champ aurique de tout schéma vibratoire inharmonieux et de poursuivre son voyage vers l’illumination. 

Il est également important pour vous de comprendre que les règles ont changé en ce qui a trait au processus d’évolution vers le niveau suivant. Toutes les âmes qui se sont incarnées au cours du dernier siècle ont pu avoir accès à une plus large part de leur mémoire cosmique. Autrement dit, le « voile de l’oubli » est plus ténu que jamais et sera peu à peu complètement éliminé. Les membranes de Lumière entourant les multiples brins d’ADN deviennent également plus minces et, de ce fait, les enfants qui naissent aujourd’hui auront accès à des aptitudes et à des talents dont leurs parents et leurs grands-parents n’ont pu profiter. Nommez-les comme vous le voulez, enfants indigo, enfants de cristal, ou enfants dorés, tous sont de vieilles âmes sages qui ont accepté de s’incarner sur terre pour reprendre les rênes de leurs aînés – vous -, et mener l’humanité vers la lumière d’un nouvel âge. 

[…] 

Un message de Lee Carroll lire ICI :  http://othoharmonie.unblog.fr/message-de-lee-carroll-canal-de-kryeon/

  

Au-delà du voile des illusions dans A et B 9782896260270FS

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...