L’homme du mystère

Posté par othoharmonie le 10 mai 2011

 

Titre 

 

L’homme du mystère  

 

Auteur

 

 

Millard  Josèph  

Edgar cayce  

L'homme du mystère Edgar Cayce

Résumé 

Edgar Cayce était capable, sous hypnose, de diagnostiquer les maladies de n’importe quel patient et d’indiquer le traitement à suivre.

Un jour il fut amené à parler de la vie antérieure d’un malade. Alors commença la phase la plus extraordinaire de l’activité de ‘l’homme du mystère’.

Aujourd’hui, ses révélations sur les rapports secrets entre la vie et la mort sont plus actuelles que jamais… 

 

A l’état d’hypnose, un illettré devient un grand médecin… L’étrange pouvoir manifesté par egdar cayce stupéfie le monde médical… telles furent quelques-unes des manchettes du célèbre quotidien le New York Times. Et rarement titres de journaux furent plus justifiés.
Edgar Cayce était un simple photographe de campagne sans aucune connaissance médicale. Placé en état d’hypnose, il diagnostiquait les maladies de n’importe quelle personne présente et indiquait le traitement à suivre. Ces « lectures de santé » furent vérifiées par un grand nombre de médecins qui arrivèrent à la stupéfiante conclusion que, dans 90 % des cas, Edgar Cayce avait vu juste. Or, une fois réveillé, Cayce ne comprenait même pas les termes qu’il avait employés ! 


Un jour, sous hypnose, Edgar Cayce fut amené à parler de la vie antérieure d’un malade. Peu à peu, malgré ses scrupules religieux, il constata que chacun de nous avait vécu d’autres vies avant sa naissance. C’est alors que commença la phase la plus extraordinaire de l’activité de « l’homme du mystère » 

 

Auteurs :L'homme du mystère dans C et D Edgar-Cayce 

Edgar Cayce (18 mars 1877 près de Beverly, Kentucky, États-Unis3 janvier 1945 à Virginia Beach, États-Unis) est parfois considéré comme le « prophète dormant » et l’un des « plus grands mystiques » des États-Unis. Pendant des « lectures » (readings), entrant en transe par hypnose, il répondait à des questions relatives à un individu. Ces lectures évoquent, au début, la santé physique. Puis, les conseils se diversifient et portent sur les vies antérieures, les interprétations de rêves, les phénomènes psychiques, la santé mentale, la méditation, la prière, le développement spirituel, mais aussi le commerce et l’Atlantide

 

barre de séparation

si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ICI :   

http://www.amazon.fr/Lhomme-du-myst%C3%A8re-Edgar-Cayce/dp/B0000DQ7DW

 

 

livre2 dans L à  Nlivre2livre2

Publié dans C et D, L à  N | Pas de Commentaire »

La radiesthésie

Posté par othoharmonie le 28 décembre 2010

Titre

LA RADIESTHESIE   

Auteur

Geneviève  DUBOIS            

 

                                                                LA RADIESTHESIE  

 

La Radiesthésie de G Dubois - Livre

De quoi ça parle 

 

Art divinatoire, la radiesthésie est aussi –et surtout- une formidable école d’intuition. Parce que la radiesthésie existe, même si elle appartient au domaine de l’invisible, et parce qu’il y a en nous des intuitions qui ne demandent qu’à être développées. 

 

Avec cet ouvrage, nous apprendrons comment manier un pendule, mais aussi comment nous concentrer, et mettre en pratique les facultés intuitives qui sont en nous. la radiesthésie peut répondre aux questions que nous nous posons à condition de savoir poser ces questions. 

 

C’est le rôle de ce guide, avec lequel nous découvrirons une nouvelle approche de l’Univers, une autre façon d’entrevoir la vie, à l’écoute des signaux de notre corps, véritable antenne du Cosmos… 

 

L’auteur :   

 

Médecin phoniâtre, Geneviève Dubois a assuré l’enseignement de l’orthophonie à l’ Université Victor Segalen Bordeaux 2 ( hommage à Victor Segalen, poète, médecin; ethnographe, archéologue ). Elle a dirigé l’École d’orthophonie de cette université pendant 25 ans aux côtés du professeur Portmann. On lui doit notamment la mise en place des Ateliers de Thérapeutes du Langage et de la Communication ( A.T.L.C. ). Elle est mariée avec Claude-Gilbert Dubois, universitaire français spécialiste du XVIème, siècle, professeur émérite à l’Université Michel de Montaigne Bordeaux-III 

 

 

Geneviève Dubois  auteur de nombreux ouvrages :  » L’enfant et son thérapeute du langage «  ;   » Imaginaire et thérapie du langage « . Colloque (2000), Geneviève Dubois, Ateliers des thérapeutes du langage et de la communication,  » Le bégaiement : approche plurielle  » en décembre 1997 ;  » Le sujet, son symptôme et le thérapeute du langage  » en 1999 ;  » Langage et Communication. Une approche thérapeutique « ;  « Le Sujet, son symptôme et le thérapeute du langage « , 

 

La radiesthésie dans C et D 0ff2898c

si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ICI

http://www.priceminister.com/offer/buy/543402/Dubois-La-Radiesthesie-Livre.html#prd_information 

 

En-travaux_medium dans C et D

Publié dans C et D | Pas de Commentaire »

Colère et agressivité

Posté par othoharmonie le 24 décembre 2010

Titre

COLERE ET AGRESSIVITE  

Auteur

Betty  DOTY         

 

COLERE ET AGRESSIVITE  

 

Arrêter de crier pour mieux se faire entendre ! 

 

 

 

 

 

Colère et agressivité : Arrêter de crier pour mieux se faire entendre !

 

De quoi ça parle 

La colère reste – et de loin ! – notre principal problème de communication. Un jour ou l’autre, nous y avons tous été confrontés. Betty Doty, psychologue-conseil, nous apporte quelques solutions efficaces pour mieux comprendre ce qui se cache derrière nos colères compulsives, et nous faire prendre conscience de notre besoin d’être écouté et aimé. 

Elle expose d’abord le processus de la colère : on veut être gentil, on fait des efforts dans ce sens, on mérite donc d’être écouté… mais rien n’y fait, la communication ne passe pas et la frustration initiale se double d’un sentiment de culpabilité. Si l’on n’est pas entendu, c’est qu’on est mauvais et la solitude s’installe. Alors, on crie pour se faire entendre et le problème empire : on est encore plus mauvais, encore plus méchant, encore plus seul… Or, exprimer sa colère n’apporte qu’un soulagement passager, car elle empêche toute forme de communication et de reconnaissance. Il faut tenter de l’éviter pour s’attaquer véritablement à ce qu’elle cache. 

Puis l’auteur expose ses solutions : déjouer le piège de la colère, utiliser la tension intérieure sans l’extérioriser pour arriver à une meilleure compréhension de soi, de ses besoins, de ses limites aussi, découvrir les codes d’une nouvelle expression de ses besoins et les faire respecter, ne plus se projeter sur autrui (en particulier au sein d’un couple). Et en finir enfin avec la frustration, la culpabilisation et l’isolement. 

Ce livre, concis, précis et dédramatisant va directement au but et ouvre sur un véritable processus de guérison relationnelle. Au lieu de déverser sa colère sur l’extérieur, il faut trouver ce dont elle est le messager. Au lieu de vouloir être écouté, s’écouter. Cela évite beaucoup d’énergie négative, beaucoup de paroles aussitôt regrettées…. Et quelques services en porcelaine ! 

 

 

L’auteur : la dame à droite Colère et agressivité dans C et D California_News_-_November_04__2-23235.thumb 

 

Après avoir longtemps goûté aux joies de la vie de mère au foyer, Betty Doty a vécu une cris importante dans son propre couple. Elle a souvent évoqué combien elle s’est alors sentie incomprise et à quel point elle était incapable de s’ouvrir à une meilleur compréhension de son mari. Elle a aussi connu les accès de colère aveugle, les débordements, les disputes et surtout les frustrations inévitables qui provoquent les cris d’agressivité compulsive et stérile. Elle a alors repris ses études et passé son diplôme de psychologue-conseil. Dirigeant aujourd’hui un cabinet de conseil familial privé à Reding (Californie), son terrain de prédilection est la colère et l’agressivité. Elle a perfectionne une méthode simple et globale pour aider ses patients à comprendre leur colère et à la canaliser de façon constructive vers un dialogue fécond et libérateur. Elle est également l’auteur de plusieurs ouvrages à succès, dont : Apprivoiser les sentiments négatifs ; Pour sortir du piège que nous tendent colère, rancune, agressivité etc… 

 

 

si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ICI : 

http://www.amazon.fr/Col%C3%A8re-agressivit%C3%A9-Arr%C3%AAter-crier-entendre/dp/2703304676 

 

 

1163944_3097414 dans C et D

 

Publié dans C et D | Pas de Commentaire »

Le choc en retour

Posté par othoharmonie le 24 décembre 2010

Titre

LE CHOC EN RETOUR       

     

Auteur

Cécile  DONNER      

 

 

Le Bouclier d’Hermes ou la puissante protection contre  

LE CHOC EN RETOUR    

   

Le Bouclier d'Hermes, le choc en retour

  

De quoi ça parle

Toute pensée négative engendre un choc en retour ; c’est ce que nous enseigne le livre de Cécile Donner .Il concerne donc chacun d’entre nous, dans son existence quotidienne. L’ouvrage vous apprend comment vous protéger contre les fluides errants ou dirigés contre vous. Les dérivateurs physiques, la protection par les médailles et talismans, comment créer autour de soi une ambiance bénéfique, les moyens psychiques de protection contre l’envoûtement . 

Avec ce livre, Cécile Donner nous dévoile les secrets de l’invisible, nous donne les moyens les plus traditionnels et les plus modernes afin que chacun puisse trouver ici son « oasis de lumière ». Du secret de l’eau à la mystérieuse cire en passant par le prodigieux pouvoir de la prière bien comprise, nous trouverons dans ce livre les moyens pratiques qui vont nous permettre de connaître une vie nouvelle

L’auteur Cécile Donner nous dit : 

Comme la lumière a besoin des ténèbres pour pouvoir apparaître, comme la chaleur demande le froid afin que nous puissions sentir la différence, comme le bien se distingue aisément du mal, il faut savoir que toute action, quelle qu’elle soit, entraîne une réaction. D’ailleurs, un certain nombre de symboles vont par deux, nous permettant de comprendre leurs caractères opposés et souvent complémentaires. Le choc en retour n’échappe pas à cette règle incontournable de l’action et de la réaction. 

Auteur de très nombreux ouvrages comme : le guide pratique de la chance ; le guide pratique de la magie ; extraordinaire pouvoir des bougies magiques ; guide essentiel pour les problèmes de tous les jours

 *****

  

si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ICI : http://www.amazon.fr/gp/product/2841971465/ref=pd_lpo_k2_dp_sr_2?pf_rd_p=471061593&pf_rd_s=lpo-top-stripe&pf_rd_t=201&pf_rd_i=2841972119&pf_rd_m=A1X6FK5RDHNB96&pf_rd_r=1J86X03Y3EAHDF7F2F2R 

Le choc en retour dans C et D logo-Livre-dor

 

Publié dans C et D | Pas de Commentaire »

Adolescence à problème

Posté par othoharmonie le 12 décembre 2010

Titre

ADOLESCENCE A PROBLEME         

Auteur

Dr Patrick  DELAROCHE   

 

                               ADOLESCENCE A PROBLEME        

 

 

 

Adolescents à problèmes

De quoi ça parle :

 

 

L’adolescence est un âge de mutation difficile, source de « problèmes » pour les intéressés et de ce fait pour leurs parents. Pour Patrick Delaroche, ce qui caractérise cet âge c’est un double mouvement : le défi adolescent à l’égard du monde adulte qui va l’amener à chercher les confrontations en tous genres, et le deuil de l’enfance qu’il lui faut opérer et l’amène au repli. Les adolescents sont pris entre ces deux tendances qu’ils négocient plus ou moins bien. L’auteur explique ainsi aux parents désorientés comment comprendre le comportement de leur adolescent, comment intervenir éventuellement, et l’aider s’il y a lieu.

 

 Quatrième de couverture 

Vivant une mutation compliquée, les adolescents sont partagés entre une attitude de défi à l’égard du monde des adultes et une difficulté à faire le deuil de l’enfance. Quand l’une de ces tendances s’exacerbe, cela peut devenir un  » problème « . 

 

L’auteur :photo 

 

Adolescence à problème dans C et D

Patrick Delaroche est psychiatre, psychanalyste et psychodramatiste. Il est également responsable d’un hôpital de jour pour adolescents à Ville d’Avray. Il est l’auteur de : « De l’amour de l’autre à l’amour de soi », Denoël, 1999, « Adolescents à problèmes », Albin Michel 2000, « Parents, osez dire non ! » Albin Michel, 2000.

 

Gifs...Papillons

 

si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ICI : 

http://www.amazon.fr/Adolescents-%C3%A0-probl%C3%A8mes-Patrick-Delaroche/dp/2226117237 

 

 

 

Publié dans C et D | Pas de Commentaire »

Les thérapeutes de l’invisible

Posté par othoharmonie le 12 décembre 2010

Titre

LES THERAPEUTES DE L’INVISIBLE   

Auteur

Claude  Desarzens 

                   et Jenny  Humbert   

 

                LES THERAPEUTES DE L’INVISIBLE  

 

 

Les thérapeutes de l'invisible

 De quoi ça parle

 

La régression mémorielle dans l’enfance inconsciente, la naissance, la vie fœtale et dans les vies passées, en plus d’une méthode thérapeutique, est certainement à plus d’un titre un outil privilégié d’éveil de conscience. En retrouvant la mémoire de l’être en transformation que nous avons été, de notre conception jusqu’au moment présent, mais aussi des individus que notre âme a habités dans des vies antérieures (des personnes qu’ils ont côtoyées, des destins qu’ils ont accomplis, des tâches qu’ils ont entreprises), nous apprenons à distinguer l’impermanent du permanent, à comprendre que notre nature profonde est d’ordre spirituel, et qu’elle peut revêtir dans une même existence et au gré d’incarnations successives des formes extérieures diverses. Nous réalisons que toutes les souffrances découlent de nos identifications et de nos attachements à ces apparences, dont la nature changeante et éphémère nous menace à chaque instant de pertes et de séparations. Une telle prise de conscience est propre à nous faire réfléchir à nos valeurs et au sens de notre passage sur terre. Elle nous incite à nous mettre en quête de l’immuable, à chercher en soi l’état de paix et de bonheur sans contraire auquel nous accédons lorsque nous parvenons à nous détacher de la forme et de la dualité. (pages 93-94) 

·        Régressions liées à des situations dramatiques dans les vies passées ….. 

·        Les sorties hors du corps, le plan astral et les guides spirituels

·        Le monde astral ……. 

 

 

L’auteur :    Les thérapeutes de l'invisible dans C et D portrait

Claude Desarzens

 

 

Rue du Liseron 5

 

 

1006 Lausanne

 

 Tél. 021 616 54 59 / Fax 021 601 25 70 

cdesar@yahoo.fr


SON SITE  / http://www.desarzens.com 

 

 

f46ccd93 dans C et D

si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ICI : 

http://www.amazon.fr/th%C3%A9rapeutes-linvisible-Claude-Desarzens/dp/2268064972 

 

Publié dans C et D | Pas de Commentaire »

Puissance Mentale…

Posté par othoharmonie le 5 décembre 2010

Titre

COMMENT DEVELOPPER VOTRE PUISSANCE MENTALE         

Auteur

Christiane DENRYCK  

 

                                      COMMENT DEVELOPPER VOTRE PUISSANCE MENTALE        

 

 

 

Comment Développer Votre Puissance Mentale Grâce À La Nouvelle Radiesthésie de Christiane Denryck - Livre

De quoi ça parle

Initiée aux techniques de maîtrise du mental et de la radiesthésie, Christiane Denryck met tout son savoir à la portée de tous dans ce livre fascinant.
Vous y découvrirez une véritable méthode qui vous prend par la main et vous guide pas à pas vers le succès.

Grâce à des exercices simples, vous obtiendrez facilement des résultats rapides. Vous apprendrez par exemple à développer votre mémoire subconsciente, votre pouvoir de concentration, votre capacité à visualiser et votre sixième sens. Vous maîtriserez l’auto-hypnose et bientôt vous saurez manier la baguette et le pendule. Vous pourrez alors appliquer vos connaissances à votre vie de tous les jours et vous trouverez ainsi une réponse à toutes vos questions.

Qu’il s’agisse de découvrir des sources, de deviner la météo, de déceler l’origine d’une maladie, de déterminer quels numéros jouer, la méthode de Christiane Denryck vous donnera à coup sûr la réponse.

 

Pas de note sur l’auteur …. 

 

 

Puissance Mentale... dans C et D 7f962cd7

 

 si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ICI : 

http://www.priceminister.com/offer/buy/19583488/Denryck-Christiane-Comment-Developper-Votre-Puissance-Mentale-Grace-A-La-Nouvelle-Radiesthesie-Livre.html 

 

 

lecture dans C et D

Publié dans C et D | Pas de Commentaire »

Sophrologie et applications

Posté par othoharmonie le 5 décembre 2010

Titre

LE SCHEMA CORPOREL EN SOPHROLOGIE ET SES APPLICATIONS THERAPEUTIQUES      

Auteur

Michèle DECLERCK  

 

                                                       LE SCHEMA CORPOREL EN SOPHROLOGIE 

                                                       ET SES APPLICATIONS THERAPEUTIQUES    

 

                                                                                Le corps à témoin 

 

                                                         Sophrologie et applications dans C et D 389085130_L

De quoi ça parle 

 

Le propos des auteurs consiste à travers quelques cas exemplaires, à montrer comment l’intégration de ce schéma corporel  » comme réalité vécue  » peut permettre de parvenir à une autonomie si vacillante aujourd’hui, et à travers elle, de maîtriser les peurs qui sont à l’origine du malaise, du simple stress aux phobies les plus spectaculaires, de la dépression à ses déguisements tels que la boulimie et autres dépendances. 

 

LIRE UN EXTRAIT ici :

 

 http://books.google.fr/books?id=nHGr973VgBoC&lpg=PP1&ots=ZCqA279LNZ&dq=LE%20SCHEMA%20CORPOREL%20EN%20SOPHROLOGIE%20ET%20SES%20APPLICATIONS%20THERAPEUTIQUES%20de%20DECLERCK&pg=PP1#v=onepage&q&f=false 

 

L’auteur

                              photo : 121844 dans C et D

 

 

CONTACTER M.DECLERCK / Tél. : 01 40 46 93 12 (du lundi au samedi) 

 

michele.declerck@gmail.com
77, rue Cardinal Lemoine – 75005 Paris 

 

 

 

 

Psychanalyste et Sophrologue 

25 ans d’expérience professionnelle. 


Diagnostic et conseil pour pathologies telles que phobies (notamment phobies sociales), dépressions, hypocondrie, troubles du comportement alimentaire. 

Egalement, conseil en orientation scolaire et professionnelle.

 

  

Vidéo : Image de prévisualisation YouTube

 

tjagbc7z

si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ICI : 

http://www.priceminister.com/offer/buy/495520/Declerck-Michele-Le-Schema-Corporel-En-Sophrologie-Et-Ses-Applications-Therapeutiques-Le-Corps-A-Temoins-Livre.html 

 

 

lecture

Publié dans C et D | Pas de Commentaire »

Cessez d’être gentil….

Posté par othoharmonie le 28 novembre 2010

Titre

CESSEZ D’ETRE GENTIL, SOYEZ VRAI   

Auteur

Thomas  D’ANSEMBOURG  

 

                          CESSEZ D’ÊTRE GENTIL, SOYEZ VRAI ……… 

 

Cessez d'être gentil soyez vrai : Être avec les autres en restant soi-même

 

De quoi ça parle

 

Ce livre nous apprend comment être avec l’autre tout en restant soi-même, comment être soi sans cesser d’être avec l’autre. Pratique difficiles, car nous avons appris à nous couper de nous-mêmes pour être avec les autres . Cette tendance à ignorer ou à méconnaître nos propres besoins nous incite à nous faire violence, violence qui risque bien de se reporter sur les autres : le non respect de soi mène au non respect de l’autre. Ce livre nous montre comment la communication consciente et non violente nous permet de « décoder » nos sentiments et besoins respectifs et d’exprimer clairement nos demandes de façon négociable.


Ce livre a reçu le prix du festival des auteurs psys de Nîmes en avril 2003 ; il est aujourd’hui un best seller traduit en 26 langues et vendu à plus de 400 000 exemplaires.
 

 

L’auteur :         Cessez d'être gentil.... dans C et D ThomasdAnsembourg

 

Thomas d’Ansembourg a exercé la profession d’avocat au Barreau de Bruxelles pendant cinq ans et travaillé dans une entreprise internationale comme conseiller juridique pendant dix ans. Parallèlement il s’est engagé, pendant dix ans également, en tant que responsable-animateur bénévole d’une association dans l’aide concrète aux jeunes qui connaissent des problèmes de délinquance, violence, prostitution et dépendances de toutes sortes


Par cette double approche, juridique et sociale, il s’est tôt impliqué dans la gestion des conflits et la recherche de sens. 


Comme avocat il a pu constater que la plupart de nos conflits naissent de malentendus et que ceux-ci résultent souvent d’une combinaison de mal-exprimé (non dit-mal dit) et de mal écouté. 


A l’écoute des jeunes de la rue, il s’est rendu compte que la plupart de leurs comportements expriment des besoins humains fondamentaux qui n’ont pas trouvé d’autre mode pour se dire : identité, reconnaissance, intégration, appartenance, compréhension, accueil, tendresse, sens,… Ainsi, il lui est apparu que quelque soit la forme de la violence, extériorisée (insultes, agressions, déprédations, vols) ou intériorisée (drogue, alcool, prostitution, dépression), il s‘agit la plupart du temps d’un manque tragique de conscience de ce qui se passe en soi et de vocabulaire pour le formuler avec des mots plutôt qu’avec des coups ou du repli sur soi. Il précisera dans son premier livre : « La violence n’est pas notre nature, mais l’expression de la violation de notre nature »

Dans le souhait de comprendre la difficulté d’être en général et particulièrement la violence, Thomas d’Ansembourg entreprend une psychothérapie (psychanalyse) pour plusieurs années. Dés les premières semaines de ce travail sur lui, il découvre la liberté de prendre du champ sur l’inconscient et particulièrement la joie qu’il y a à prendre conscience de scénarii à répétition dans lesquels il se trouvait enfermé sans même le savoir, et à s’en dé-piéger. Il mesure qu’il aurait pu passer sa vie, se croyant libre, alors qu’il était pris au piège de ses conditionnements éducatifs, habitudes de pensée et systèmes de croyances. Il décide alors de devenir lui-même psychothérapeute pour pouvoir partager ces prises de consciences et accompagner d’autres personnes dans les processus d’ouvertures de cœur et de conscience.

Il se forme à différentes approches psychothérapeutiques, et particulièrement à la méthode de la Communication Non-Violente ( CNV) avec son fondateur Marshall Rosenberg (Docteur en psychologie, USA). Devenu en 1994 formateur certifié en Communication Non-Violente (membre du réseau international “the Center for Non-violent Communication”), il enseigne principalement cette approche qu’il appelle le plus souvent : le processus de Conscience Non-Violente, nos habitudes de violence subtile étant souvent inconscientes et donc à démanteler d’abord dans notre conscience puis dans nos modes relationnels. 


Il participe a différents groupes et formations thérapeutiques et devient en 1994 assistant, puis collaborateur du psychanalyste jungien québécois Guy Corneau (auteur des livres “Père manquant, fils manqué”, “N’y a-t-il pas d’amour heureux”, “La guérison du cœur, nos souffrances ont-elles un sens ?”, « Victime des Autres, Bourreau de soi-même », « Le Meilleur de Soi ») dans le cadre d’ateliers qui permettent d’explorer la relation entretenue avec soi-même, avec les autres (parents, conjoint, enfants, famille, collègues, etc.) et avec la vie.

Depuis 1995, il anime des conférences et ateliers en Belgique, en France, en Suisse, au Québec et au Maroc. Il a également animé durant plusieurs années des ateliers itinérants de développement personnel dans le désert du Sahara (Tunisie) et dans les montagnes de l’Atlas (Maroc), partageant là son expérience de nombreuses expéditions dans le désert organisées pour les jeunes de la rue.
Il est membre fondateur et animateur de l’association Coeur.Com (Québec – Europe francophone), créée avec Guy Corneau, qui offre des ateliers de compréhension et d’expression psychologiques et émotionnelles co-animés par des artistes et des thérapeutes (
www.productionscoeur.com). 


Il a pratiqué pendant plus de dix ans la consultation individuelle et familiale, mais ne reçoit plus en consultation). 

En février 2001, il publie son premier livre “Cessez d’être gentil, soyez vrai – Etre avec les autres en restant soi-même”, aux Editions de l’Homme, qui devient rapidement un best seller (400 000 exemplaires en français en 2009 et 26 traductions) 


En mai 2004, il publie son deuxième livre « Etre heureux ce n’est pas nécessairement confortable » qui devient également un succès (60 000 exemplaires vendus en 2009), édité aux Editions de l’Homme et chez Pocket 


En 2006 : il propose une conférence-spectacle co-animée avec la comédienne Dominique Lahaut « Guerre et Paix dans le couple. Petite mise en scène(s) de ménage », basé sur des saynètes écrites par Guy Corneau. 


En octobre 2008, il sort son troisième livre « Qui fuis-je, Où cours-tu, A quoi servons-nous ? Vers l’intériorité citoyenne » toujours aux Editions de l’Homme. 

Les ateliers et les conférences qu’il anime – en mouvement, de façon vivante et illustrée – s’inspirent de ses différentes formations et expériences de vie et s’adressent à toute personne qui cherche à mieux se comprendre elle-même, à mieux comprendre les autres, à être plus consciente, bienveillante et responsable, et à trouver plus de sens et de joie à partager . 

Il vit en Belgique avec sa femme Valérie, et leurs trois filles.

 

livre dans C et D

 

si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ICI : 

http://www.amazon.fr/Cessez-d%C3%AAtre-gentil-soyez-vrai/dp/2761915968 

 

 

 

Livre

Publié dans C et D | Pas de Commentaire »

Mandalas

Posté par othoharmonie le 28 novembre 2010

Titre

MANDALAS 

Auteur

Dalke RÜDIGER 

 

                                                                            MANDALAS 

 

ou : Comment retrouver le divin en soi 

 

Comment retrouver le divin en soi

De quoi ça parle

Le terme « mandala », bien que sanskrit au départ, est employé ici pour désigner les formes qui, dans toutes les cultures humaines et à tous les âges, ont servi à représenter l’ordre universel et les puissances divines. Tout mandala – toute vie – est issu du centre unique, de l’unité et de là se déploie dans le monde de la manifestation. Broché 15 x 21 – 336 pages – Illustrations. 

Selon le Dr Rüdiger Dahlke, les mandalas, formes parfaites, nous permettent d’accéder à la vision de l’essentiel, à la vision profonde du centre qui est en nous. Leur but est sans doute de nous amener à la réflexion, à la méditation. Mandalas à colorier selon vos envies, ainsi, plus rien ne vous sera impossible ! 

 

 

L’auteur     : Mandalas dans C et D Dahlke 

 

Rüdiger Dahlke (* Juillet 24th 1951 dans Berlin ) est médecin et psychothérapeute , et dans le domaine de l’ésotérisme dans le travail sur le terrain ainsi psychothérapeutique. Il a grandi à Freising à Munich et a étudié en médecine humaine . 1978 promovierte er mit der Arbeit Zur Psychosomatik des kindlichen Asthma bronchiale . 1978 diplômé de son travail de Psychosomatique de l’enfant l’asthme . Mitte der 1970er Jahre begann die Weiterbildung zum Arzt für Naturheilweisen und in verschiedenen Psychotherapie-Richtungen aus dem Bereich der humanistischen Psychotherapie. Mi-1970, la résidence pour Natural Healing et de la psychothérapie dans des directions différentes dans le domaine de la psychothérapie humaniste. An Thorwald Dethlefsens Institut für außerordentliche Psychologie machte er eine Ausbildung zum Reinkarnationstherapeuten und wirkte dort von 1977 bis 1989. Pour Thorwald Dethlefsen Institut de psychologie extraordinaire, il a été formé en tant que thérapeute réincarnation et ya travaillé de 1977 à 1989. Wegen unüberbrückbarer inhaltlicher Differenzen trennte er sich 1989 endgültig von Dethlefsen und gründete zusammen mit seiner Frau Margit 1990 das Heilkundezentrum in Johanniskirchen in Niederbayern . En raison des différences irréconciliables de contenu, il se sépare définitivement en 1989 par Dethlefsen et co-fondateur avec son épouse Margaret en 1990  du centre de guérison dans l’église St. John’s en Basse-Bavière . Als Grundlage der therapeutischen Arbeit des Heilkundezentrums wird die Hermetik des Hermes Trismegistos benannt. La base du travail thérapeutique du centre de guérison est Magique de Hermès Trismégiste nommé. 

 

 

barre-28 dans C et D

 

si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ICI : 

http://www.amazon.fr/Mandalas-Comment-retrouver-divin-soi/dp/270330322X 

 

Mandala%20seeds%20Mandala-_1

Publié dans C et D | Pas de Commentaire »

Les mangeurs de rêves

Posté par othoharmonie le 28 novembre 2010

Titre    LES MANGEURS DE REVES  
Auteur Gordon DAHLQUIST 

 

                                      LES MANGEURS DE REVES 

Les Mangeurs de rêves

De quoi ça parle

 Résumé : Ce livre renferme l’aventure la plus intrigante qu’on puisse imaginer.  

Tout commence par une lettre de rupture, dans laquelle le sieur Roger Bascombe annonce sans ménagement à Miss Temple qu’il annule leurs fiançailles. 

L’imbécile ! Ignore-t-il qu’une femme bafouée est l’adversaire la plus dangereuse qui soit ? 
Car l’impétueuse Miss Temple entreprend de le suivre. Elle pousse les portes du manoir d’Hartschmort et découvre un monde aussi irrésistible que terrifiant où se croisent libertins costumés, princes dépravés, comtesses meurtrières et savants fous… Or ces sinistres individus ont pour seul point commun un projet monstrueux : emprisonner les souvenirs et contrôler les consciences.
 

Les Mangeurs de rêves : un chef-d’œuvre de démesure, d’imagination et de suspense.

 

« Ce roman évoque tout à la fois Jules Verne et La Fiancée de Frankenstein. Du pur génie ! » : The Washington Post. 

Critique

Étrange roman que celui-là, qui se distingue par sa longueur, le nombre de ses influences et de ses ambiances, de même qu’une promotion originale en Grande-Bretagne, ou bien une campagne radio par chez nous. Il faut dire que Michel Lafon, l’éditeur français, n’a pas de collection ouvertement fantasy, et qu’il s’agit là d’un roman difficile à classer, se dérobant à toute volonté de catégorisation. 

Mais au diable les cases ! Nous voilà conviés à assister d’aventures des plus “feuilletonnesques”, dans une ambiance de XIXeme siècle, et dans une ville qui pourrait aussi bien être Londres que Paris. Le flou demeure, volontairement selon l’auteur lui-même, et finalement, c’est de toute façon l’histoire et ses protagonistes qui priment ici. 

Et même si le cadre, le propos, le style sont différents, on se prend à songer à un nouveau roman-fleuve, façon Jonathan Strange & Mr Norrell. Il faut dire qu’avec un premier chapitre de plus de 60 pages… le décor est planté ! Et voilà peu à peu l’impression qui se dessine : ce roman est verbeux. Dès lors, sa publication préalable en épisodes de l’autre côté de la Manche ferait presque sens : le lire d’une traite se présente comme une option rapidement écarté. Mais impossible de nier l’originalité, la créativité de l’auteur, dont on perçoit d’ailleurs l’influence de son expérience d’auteur de pièces de théâtre, et qui nous offre là bien autre chose que la quête d’un jeune paysan devant sauver le monde. 

Roman de brume et de mystère, de rêve et de féerie au parfum victorien, il ne fera certainement pas l’unanimité et devrait laisser de marbre bon nombre de lecteurs ne sachant pas sur quel pied danser. 


Et si cet ouvrage se voulait certainement plus ambitieux, en tutoyant par exemple
les sommets, ses aspects bancals le rendent peut-être finalement plus intriguant qu’un pseudo chef-d’oeuvre… 

L’auteur :        Les mangeurs de rêves dans C et D dahlquist130

Gordon Dahlquist est un américain dramaturge , théâtre directeur , romancier et cinéaste expérimental.  Originaire du Nord-Ouest du Pacifique, Dahlquist a vécu et travaillé à New York City depuis 1988. Ses pièces, qui comprennent Mesilina et Delirium Palace (deux Garland Prix Playwriting gagnants), ont été réalisées à New York et Los Angeles.  Ses courts-métrages expérimentaux ont été acceptés dans les festivals multiples. 

Dahlquist Les Livres de verre des mangeurs de rêves , un hybride de fantasy et de science-fiction dans un délai similaire à l’ époque victorienne , a été publié le 1 août 2006, acclamé par la critique notable. Dahlquist aurait été versé une avance pour les livres de verre des mangeurs de Dream, le premier d’une livre de contrat de deux. Ses ventes ont été décevantes et l’on estime avoir perdu de son éditeur, Bantam , environ 851.500 $. La suite de The Books of the Dream Glass Eaters, ‘Le Volume Dark’, a été publié au Royaume-Uni par Penguin le 1 mai 2008, et 24 Mars 2009 dans les États-Unis. 

  

00020532 dans C et D

si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ICI : http://www.amazon.fr/Mangeurs-r%C3%AAves-Gordon-Dahlquist/dp/2749905664 

 

 

dahlquist-gordon_150x110

Publié dans C et D | Pas de Commentaire »

Introduction au Bouddhisme (3livres)

Posté par othoharmonie le 27 novembre 2010

Titres

1.     LA VOIE DE LA LUMIERE 

2.     LA GRANDE PAIX DE L’ESPRIT 

3.     L’ART DU BONHEUR 

Auteur

 

Le DALAÏ LAMA 

 

 

                                             1.   LA VOIE DE LA LUMIERE 

 

 

La Voie de la lumière : Une introduction au bouddhisme

De quoi ça parle

 

Dans ce livre fondamental pour la compréhension du bouddhisme, le Dalaï-Lama analyse un texte renommé de l’un de ses prédécesseurs, le troisième Dalaï-Lama, pour nous éclairer sur l’essence de la vie. 


Issu de la tradition d’enseignement du Lam Rim
(étapes de la Voie vers l’Eveil), La voie de la lumière indique clairement comment accéder à l’éveil. Il nous rappelle que cette voie passe par les grands sujets de méditation et l’importance des progrès spirituels


Ce livre s’adresse à toute personne qui souhaite aller plus loin que la simple étude du bouddhisme tibétain. 

 

Cet enseignement du Dalaï-Lama, fondé sur un texte renommé de l’un de ses prédécesseurs, Sonam Gyatso, troisième Dalaï-Lama, met en évidence d’une façon claire et brillante tous les rouages de la dynamique bouddhiste de l’éveil. Des différents types de motivations pour aborder le chemin jusqu’à la pratique tantrique, en passant par la rencontre avec le maître, le Karma ou la production de l’esprit altruiste d’éveil, toutes les étapes sont expliquées et placées dans la perspective générale de l’évolution spirituelle. Un ouvrage à la fois pédagogique et inspirant, qui permettra de situer les multiples aspects de la pratique et de l’étude bouddhiste, et de les approfondir à la lumière de l’expérience du Dalaï-Lama et des grands maîtres qui l’ont précédé. En annexe, plusieurs textes présentent l’œuvre et la vie de Sonam Gyasto ainsi que les principaux accomplissements de chacun des quatorze Dalaï-Lamas. 

 

L’auteur :       photo Tenzin Gyatzo foto 2.jpg

Le dalaï-lama (tibétain : ཏ་ཱལའི་བླ་མ་, Wylie : tala’i blama ; en sinogrammes traditionnels 達賴喇嘛 ; en sinogrammes simplifiés 赖喇嘛 ; en pinyin Dálài Lǎmá) est reconnu par les Tibétains comme le plus haut chef spirituel (religion) du Tibet et une émanation du bodhisattva de la compassion, il est devenu le chef temporel (politique) du gouvernement du Tibet depuis le XVIIe siècle jusqu’à la première moitié du XXe siècle, puis chef de l’Administration centrale tibétaine encore à ce jour. 

 

À l’époque du 14e dalai lama, Tenzin Gyatso (1935), après une guerre sino-tibétaine, l’armée populaire de libération a envahi le Tibet en 1951. Le dalaï-lama resta au Tibet jusqu’en 1959, date à laquelle il fut contraint de s’exiler en Inde, après le soulèvement tibétain de 1959

 

Souvent, le Dalaï-Lama dit de lui qu’il est un simple moine, ni plus ni moins. Dans son exil à Dharamsalla au nord-ouest de l’Inde, il s’adonne essentiellement à la méditation et aux prières. Par ailleurs, il voyage beaucoup dans le monde pour donner des conférences, à l’occasion de rencontres bouddhistes ou encore pour rencontrer des hommes politiques. 

 

 

animeax

 

si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ICI : http://www.amazon.fr/Voie-lumi%C3%A8re-Une-introduction-bouddhisme/dp/2290053708

Introduction au Bouddhisme (3livres) dans C et D dalai%20lama%20livres

                                        2.   LA GRANDE PAIX DE L’ESPRIT 

 

 

 

La vision de l'éveil dans la grande perfection

De quoi ça parle

La Grande Paix de l’Esprit retrace le chemin spirituel dans son intégralité, depuis les notions d’éthique, qui forment le socle commun à toutes les religions et à tous les hommes épris d’humanisme, jusqu’aux enseignements les plus élevés du Dzogchen, en passant par la philosophie bouddhiste fondamentale qu’est la compassion. 


Invité en 2000 à Lérab Ling, dans le Languedoc, le dalaï-lama a livré les principes clés du bouddhisme devant une assistance de dix mille personnes. Imprégné de l’ambiance chaleureuse de l’événement, ce livre d’une grande fluidité, directement issu de la transmission orale du bouddhisme tibétain, offre au lecteur une dimension inédite de l’esprit du dalaï-lama, en même temps qu’il lui propose une vision panoramique de l’enseignement du Bouddha. 

en même temps qu’il commentait, avec une érudition et une clarté remarquables, le texte magistral du maître tibétain du quatorzième siècle, Longchen Rabjam dit Longchenpa : Trouver le confort et l’aise dans la méditation de la Grande Perfection


Lors d’une rencontre entre deux maîtres éminents du bouddhisme tibétain, Sogyal Rinpoché a dit : 

«Nous avons tous été touchés par la profondeur, la pertinence et la limpidité de ces enseignements ; certains ont d’ailleurs affirmé qu’ils étaient parmi les plus remarquables qu’ils aient eu l’occasion d’entendre. Avoir pu recevoir ces enseignements du dalaï-lama fut un événement exceptionnel dans la vie de toutes les personnes présentes.»

 

animeax

                                                                                                                                  

 

si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ICI : 

http://www.amazon.fr/Grande-Paix-lEsprit-vision-perfection/dp/2710329875 

 

 dans C et D

 

 

 

 

 

                                                    3.   L’ART DU BONHEUR 

 

 

 

 

Sagesse et sérénité au quotidien

 

 

 

 

De quoi ça parle :

 

 Le bonheur est, selon le Dalaï-Lama, le but de toute notre existence. Mais cet « art du bonheur », mélange surprenant de sagesse plusieurs fois millénaire et de bon sens, nous est-il réellement accessible ? 


C’est bien ce que nous prouvent ces entretiens désormais célèbres entre Sa Sainteté le Dalaï-Lama et Howard Cutler, psychiatre américain, en nous offrant des réflexions et des conseils concrets que nous pouvons tous appliquer pour vaincre l’anxiété et la colère, pour surmonter les obstacles de l’existence et le découragement en puisant dans notre source de paix intérieure. Nous vous présentons ici quelques-uns des passages les plus éloquents de ce remarquable best-seller où la plus grande figure spirituelle du monde contemporain et prix Nobel de la paix, partage le sens profond de la spiritualité et de ce qui fait notre bonheur au quotidien. 

 

Le chemin vers le bonheur et la sérénité est de travail et de volonté. Nous viendrait-il à l’idée qu’un apprentissage quelconque puisse se faire sans effort ? Alors sur le métier cent fois remettons notre ouvrage.  L’exemple et les livres du Dalaï-lama lama nous entrainent vers notre essence intime qui nous apprend à nous accepter tels que nous sommes et nous permet de mieux vivre notre vie. 


Et si nous commencions nos journées par cette simple petite phrase :

« Je ne vais pas gâcher cette journée. Je vais l’employer de manière plus positive. » 

 

 

animaux

 

si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ICI : 

http://www.amazon.fr/LArt-bonheur-Sagesse-s%C3%A9r%C3%A9nit%C3%A9-quotidien/dp/2290303410 

 

 

sa-saintete-le-dalai-lama

Publié dans C et D | Pas de Commentaire »

L’acteur et le système

Posté par othoharmonie le 26 novembre 2010

Titre L’ACTEUR ET LE SYSTEME    
Auteur Michel CROZIER Et Fredberg ERHARD 

 

                                  L’ACTEUR ET LE SYSTEME     

L'acteur et le système: Les contraintes de l'action collective

Présentation de l’éditeur

 

 La liberté des acteurs est un fait ; l’existence de systèmes organisés et cohérents en est un autre. Comment ces deux réalités s’articulent-elles ? Michel Crozier, l’auteur du Phénomène bureaucratique, associé à Erhard Friedberg, montre, contre tous les mirages d’une rationalité totalitaire, le caractère essentiellement  » opportuniste  » des stratégies humaines et la part irréductible de liberté qui existe dans toute relation de pouvoir.
Ce livre n’est pas un manuel de sociologie des organisations – discipline dont Michel Crozier est l’un des fondateurs en France – mais bien une sociologie de l’action organisée. Il constitue une véritable critique de la raison collective. 

L’acteur et le système 

La liberté des acteurs est un fait ; l’existence de systèmes organisés et cohérents en est un autre. Comment ces deux réalités s’articulent-elle ? Michel Crozier, l’autreur du Phénomène bureaucratique, associé à Erhard Friedberg, montre contre tous les mirages d’une rationnalité totalitaire, le caractère essentiellement « opportuniste » des stratégies humaines et la part irréductible de liberté qui existe dans toute relation de pouvoir. 

Ce livre n’est pas un manuel de sociologie de sorganisations – discipline dont Michel Crozier et l’un des fondateurs en France – mais bien une sociologie d el’action organisée. Il constitue une véritable critique de la raiosn collective.

Ehnard Friedberg

Autricien, Directeur de recherches au CNRS, responsable du cycle supérieur de sociologie à l’Institut d’études politiques de Paris et directeur du Centre de sociologie des Organisations.

extrait de la page 430 : Croire que, dans la mesure où l’objectif est correct, ou bon, ou fondé sur une bonne thérorie ou de bonnes analyses, une mise en oeuvre ne demande que de la rigueur ou de l’énergie, croire que si la rupture a été bien choisie le génie populaire ou le modèle scientifique du socialisme ne manqueront pas de trouver les solutions nécessaires, croire aussi bien que l’intendance suivra, relève du même aveuglement. non seulement la mise en oeuvre ne doit pas être oubliée, mais elle est première. Comme à la guerre ou en amour, tout l’art du changement est dans l’exécution….. 

Photo de l’auteur  : L'acteur et le système dans C et D Crozier

Michel Crozier est un sociologue français, né le 6 novembre 1922 à Sainte-Menehould (Marne). Il est le principal concepteur de l’analyse stratégique en sociologie des organisations. Depuis 1999, il est membre de l’Académie des sciences morales et politiques (Elu au fauteuil de François Lhermitte). 

La théorie de l’acteur stratégique a été élaborée par Michel Crozier et Erhard Friedberg au cours des années 1970. Il s’agit d’une théorie centrale en sociologie des organisations, développée au sein de l’analyse stratégique.

Elle part du constat suivant : étant donné qu’on ne peut considérer que le jeu des acteurs est déterminé par la cohérence du système dans lequel ils s’insèrent, ou par les contraintes environnementales, on doit chercher en priorité à comprendre comment se construisent les actions collectives à partir de comportements et d’intérêts individuels parfois contradictoires.

Au lieu de relier la structure organisationnelle à un ensemble de facteurs externes, cette théorie essaie donc de l’appréhender comme une élaboration humaine, un système d’action concret. Elle rejoint donc les démarches qui analysent les causes en partant de l’individu pour aboutir à la structure (l’individualisme méthodologique) et non de la structure à l’individu (structuralisme).

2cdu5hy dans C et D

si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ICI : 

http://www.amazon.fr/Lacteur-syst%C3%A8me-contraintes-laction-collective/dp/2020182203 

chaton-qui-lit

Publié dans C et D | Pas de Commentaire »

La fête des écoles

Posté par othoharmonie le 21 novembre 2010

Titre

LA FETE DES ECOLES    

Auteur

Georges COULONGES 

 

                                  LA FETE DES ECOLES 

 

 

La fête des écoles

Présentation du livre

 

 Nous sommes à la fin du XIXe siècle. Adeline quitte l’Ecole normale de Rodez, heureuse d’être nommée institutrice mais triste de laisser derrière elle son premier amour à peine entrevu : Elie Chabrol. Affectée dans un petit village de l’Aveyron, elle se trouve en butte à l’hostilité des hommes, qui considèrent que désormais les femmes vont  » prendre leur place de chefs de famille  » ; du maire, prêt à faire bâtir une école de garçons mais qui ne voit pas l’utilité d’une école de filles ( » on n’a pas besoin d’instruction pour faire aller son ménage… « ), et à la virulence du curé, fustigeant en chaire les tenants de  » l’école sans Dieu « . Adeline, désorientée, épouse Alphonse, instituteur dans un village voisin, dont elle espère le soutien. C’est alors que le destin lui fait croiser à nouveau le chemin d’Elie Chabrol… Adeline se bat pour ne pas céder à cet amour interdit. La  » fête des écoles  » qu’elle rêvait d’organiser aura-t-elle lieu ? 

 

L’auteur  : Georges COULONGES   

 

Photo : La fête des écoles dans C et D coullonge

Georges Coulonges, né le 4 avril 1923 à Lacanau, mort le 12 juin 2003 à Pern, était un écrivain et un scénariste français

Ecrivain aux talents multiples, Georges Coulonges fut d’abord parolier pour des chanteurs francophones réputés : Jean Ferrat, Nana Mouskouri, Marcel Amont… 

Issu d’un milieu modeste, Georges Coulonges devient comédien après la Seconde Guerre mondiale, et assez vite, entre comme bruiteur à la radio, avant de devenir producteur d’émissions de variétés radiodiffusées. À la radio et sur scène, il est pendant quatre ans « le receveur Julien », un joyeux employé du tramway. En 1956, il « monte » à Paris pour écrire, notamment des chansons. En 1965, sa chanson Potemkine est déprogrammée de l’émission Têtes de bois et tendres années. Diverses personnalités s’insurgeront de cette censure de l’ORTF. Touche-à-tout très engagé socialement, Georges Coulonges a été résistant FFI et membre du Parti communiste français (1964-1971). 

En plus………….     0002011B dans C et D  

 

 Une critique

 

La France entière a chanté et chante encore du Georges Coulonges. Car cet écrivain aux talents multiples fut d’abord auteur pour les plus grands de nos chanteurs : Potemkine, La Fête aux copains et La Commune pour Jean Ferrat, L’Enfant au tambour pour Nana Mouskouri sont de lui. Et Marcel Amont, Mouloudji, les Frères Jacques, Juliette Gréco, Bourvil, Annie Cordy… lui doivent une part de leur succès, sans oublier, bien sûr, ce gigantesque Paris Populi qui, en deux heures de chant original, raconte sur une musique de Francis Lemarque l’histoire de Paris de 1789 à 1944. Parallèlement, pour son premier roman, Georges Coulonges a reçu des mains de Jules Romains le Grand Prix de l’humour 1964, suivi, pour son deuxième ouvrage, en 1966, du prix Alphonse-Allais. 

 

Dès lors, il s’éloigne peu à peu de la chanson, pour laquelle il écrit encore deux essais très remarqués : La Commune en chantant, étude fouillée de la Commune de 1871 à travers les textes de ses chansons (dont il tirera un spectacle, chanté notamment par Mouloudji), et La Chanson en son temps, que ses confrères récompensent d’un Prix exceptionnel de la SACEM. En 1980, la même SACEM couronne Coulonges pour l’ensemble de son oeuvre. Il écrit ensuite pour la télévision et fait entrer Anatole France dans les foyers avec La Rôtisserie de la reine Pédauque, jouée entre autres par Georges Wilson. Il adapte également ses propres romans : Pause-Café, Joëlle Mazart et La Terre et le Moulin. Véritable « baladin de l’écriture », c’est au théâtre qu’il mène alors ses pas en écrivant pour Jean-Louis Barrault deux de ses plus belles réussites : Les Strauss et Zadig, d’après Voltaire, qui sera couronné par le prix Plaisir du théâtre en 1979. Depuis 1984, Georges Coulonges se consacre au roman. C’est d’abord la grande série romanesque des « Chemins de nos pères » dont le cinquième volet, La Fête des écoles, contant l’aventure en Aveyron, à la fin du siècle dernier, d’une jeune institutrice partagée entre sa foi religieuse et son désir de servir l’école de la République, comptera plus de 400 000 lecteurs. 

 

La télévision le rappelle alors et son roman, Les Terres gelées, paru en 1994, est adapté par France 3 l’année suivante. La Madelon de l’an 40 (1995) – qui raconte l’histoire d’une adolescente révoltée par la défaite de 1940, l’arrivée des Allemands et le comportement de ceux qui, dans son village, l’acceptent trop facilement – et L’Enfant sous les étoiles (1996) sont encore et toujours la plus belle illustration de ce que disait Jean-Louis Barrault :  » Tout ce que Coulonges écrit est savoureux. Cela a du rythme. Il y a du soleil dans son style. » Les Flammes de la Liberté (1997) parle du climat paroxystique de la France de 1944 où les passions exacerbées des habitants d’un village girondin se font jour : héroïsme ou lâcheté, haine ou amour. Dans Ma communale avait raison (1998), Coulonges raconte sa vie jalonnée de rencontres, amis, interprètes, artistes ou comédiens, dont il fait le portrait vivant et pittoresque. Les blés deviennent paille (1999) narre la vie d’un couple, bouleversée par des circonstances exceptionnelles au début de 1914. 

 

Entre Albin, catholique patriote, et Janotte, protestante pacifiste, l’amour est-il possible ? Mai 1968 et Limoges plantent le décor de son roman Des amants de porcelaine où, avec beaucoup de justesse, Georges Coulonges évoque le bouleversement des rapports parents / enfants. En mars 2002 paraît Le Pays des tomates plates, une satire savoureuse et drôle sur notre société. En 2002, il publie son onzième ouvrage aux Presses de la Cité, La Terre et le moulin, un merveilleux roman de la terre au pays de Quercy. 


En 2003, Georges Coulonges a fait une nouvelle fois l’actualité avec
Les Sabots de Paris ou le quotidien difficile des provinciaux « montés » à Paris au XIXe siècle (Presses de la Cité). 

 

 

barre-de-separation-guitare

 

 

 

si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ICI : 

http://www.amazon.fr/f%C3%AAte-%C3%A9coles-Georges-Coulonges/dp/2266068377/ref=sr_1_5?s=books&ie=UTF8&qid=1289985943&sr=1-5 

 

livres-b5cabc1f9376_a2293_catlivres-posters.1205171668

Publié dans C et D | Pas de Commentaire »

Eric, la voie intérieure

Posté par othoharmonie le 21 novembre 2010

Titre

ERIC, LA VOIE INTERIEURE    

Auteur

Ghislaine CORRAZE 

 

     Eric, la voie intérieure 

Ghislaine Corraze 

 

Eric, la voie intérieure dans C et D eric10

Je vous en ai déjà parlé ici : http://othoharmonie.unblog.fr/2010/04/07/eric-la-voie-interieure/  avec des passages du livre… mais j’aime à en parler encore ! 

 

De quoi ça parle ? 

Le courageux parcours d’une maman anéantie par la perte de son fils de 15 ans, et sa recherche, par tout moyen, à établir une communication avec lui… 

A quinze ans, Eric est arraché à une vie qu’il aime passionnément. Sa maman est anéantie. Perdre son enfant, c’est perdre tous ses repères. Sa vie s’arrête, la maladresse et l’incompréhension de son entourage découragent toute tentative de communication. 

Progressivement, pour combler sa tristesse, dans sa quête de quiétude et sa volonté de comprendre l’injustice de la vie, elle expérimente malgré elle d’autres formes de communication. D’abord témoin des manifestations paranormales qu’elle subit et auxquelles elle tente de s’opposer, l’auteur finit par accepter ces phénomènes et à en tirer parti activement. 

Dans cet émouvant témoignage, l’auteur nous raconte avec infiniment d’émotion l’anéantissement auquel est voué une mère condamnée à survivre à son enfant, puis la recherche de la lumière. Au travers de signes, de manifestations, elle découvre un chemin parallèle qui lui permet de retrouver Eric. Elle nous raconte ici son courageux parcours et son amour éternel de mère. 

 

L’auteur : 48972_100000653981989_5025_q dans C et D  Ghislaine Corraze

a vingt ans lorsque Eric naît. A l’heure où les jeunes filles sortent et s’amusent, elle expérimente déjà la rupture conjugale et la responsabilité de l’éducation d’un enfant. Après un second mariage, elle donne la naissance à trois autres enfants. 

Elle vit comblée auprès des siens jusqu’au décès accidentel de son fils aîné. Aujourd’hui, elle s’investit beaucoup dans son association « Eric, la voie intérieure ». 

L’association « Eric, la voie intérieure » est née de la volonté d’apporter un soutien moral et une aide financière (dans la mesure du possible) aux parents qui ont perdu un enfant. Son objectif vise, en premier lieu, à offrir aux parents une écoute, à les guider vers d’autres associations ou organismes, à les informer sur des revues et sites qui existent. L’association les accompagne aussi dans leur cheminement personnel à travers des discussions, des livres, etc. L’association aide aussi, par des dons ou des adhésions, d’autres associations qui œuvrent dans le même sens 

  0002064D

Pour contacter l’auteur, Ghislaine Corraze : 04 94 22 44 86 ou http://ericlavoieinterieure.monsite.wanadoo.fr/index.jhtml 

 

 

 

fecf6800

 

si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ICI : 

http://www.jetsdencre.fr/lng_FR_srub_38-Esoterisme.html 

 

 

livres

Publié dans C et D | Pas de Commentaire »

Utilisation des énergies secrètes

Posté par othoharmonie le 20 novembre 2010

Titre UTILISATION DES ENERGIES SECRETES    
Auteur Bernard-Georges  CONDÉ    Pseudo de Jacques Bersez 

 

                                            UTILISATION DES ENERGIES SECRETES

                                                        

 Les moteurs du destin                                                        

Techniques de magie Moderne                                                 

                                                     

Apprivoiser les objets usuels 

Utilisation Des Énergies Secrètes de Bernard-Georges Condé - Livre

De quoi ça parle 

Energies secrètes ou les Moteurs du Destin 

Dans ce livre, l’auteur démontre qu’il existe des énergies secrètes à la disposition de chacun d’entre nous. Celles-ci utilisées en Radionique forment autant de moteurs pour favoriser le destin et la chance. Un moulin à café, une montre, une machine à laver ou une TV…, c’est ainsi que l’on découvre parmi les objets usuels tout un arsenal d’alliés dont la puissance coupe le souffle aux ténors de l’étrange et de la magie. Tous les espoirs, ou presque, sont permis. Chez vous et sans aucun danger vous allez pouvoir agir sur les évènement à votre guise et vous attirer les bonnes choses ceci, sans aucune dépense. 

Les astuces et les techniques contenues dans cet ouvrage vont vous permettre d’envisager votre vie sous un angle nouveau où les espoirs sont permis. L’auteur et son équipe sont unanimes sur ce point. 

L’auteur nous dit

« On sait que le battement d’ailes d’un papillon au Japon risque de provoquer un cyclone aux Caraïbes. Ce phénomène paraît complètement absurde, pourtant, il n’en demeure pas moins une réalité scientifique. Ce ne sera que par l’expérience que le lecteur forgera son propre avis sur ce nouvel univers que constitue la radionique…. 

Pour l’homme de foi, le concept virtuel devient une réalité de tous les instants. Pour lui et tous les autres qui le précèdent et le suivent dans sa démarche, il n’est plus question d’un concept virtuel mais d’une vérité avec un grand V. » 

Bernard-Georges Condé n’est qu’un pseudonyme parmi d’autres… 

De son vrai nom : JACQUES BERSEZ 

Utilisation des énergies secrètes dans C et D jb01

Voici l’adresse de son blog : http://jacques-bersez.over-blog.com/ 

N’oubliez pas de visiter son site consacré à la radionique :
http://www.radionique.com 

livre dans C et D

si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ICI : 

http://www.priceminister.com/offer/buy/5727432/Conde-Bernard-Georges-Utilisation-Des-Energies-Secretes-Livre.html

 

 

clipart_objets_160

Publié dans C et D | 1 Commentaire »

Stress-control

Posté par othoharmonie le 20 novembre 2010

Titre

STRESS-CONTROL 

Auteur

Bruno COMBY 

 

                                                                   STRESS CONTROL 

 

        Guide pratique pour vous libérer du stress par les méthodes naturelles 

 

Comment vous libérer du stress par les méthodes naturelles

De quoi ça parle : 

 

Ce livre a des vertus thérapeutiques… En nous ouvrant les yeux sur nos carences, il peut nous aider à être meilleur, mieux dans notre peau. Il peut remplacer les médicaments actuellement trop consommés par le grand public (8 millions de Français et de Françaises), ceux qui tranquillisent, réduisent la déprime ou l’anxiété, masquent l’angoisse, régularisent le sommeil, absorbent les cauchemars, apaisent un organisme stressé et pressé de toutes parts. Ces médicaments pris en excès conduisent directement au suicide… Nos vedettes du show-business ne s’en privent pas, nous révélant ainsi leur misère et leur terrible solitude : Marilyn Monroe, Romy Schneider, Dalida… La France compte plus de suicides déclarés que de morts sur les routes (11 958 contre 10 904 en 1984).        Bruno Comby veut aider chacun d’entre nous à se libérer du tabac, du stress, de tout ce qui ampute, abîme, détruit la plus belle des merveilles de l’univers : le corps humain, la santé. A notre naissance, le Créateur nous a donné un potentiel de vie de 36 500 jours ! Qu’en faisons-nous ? Qu’en ai-je fait si, à 40 ans, on doit m’enlever le poumon gauche, à 50 me déboucher les artères du cœur, à 60 m’enlever le côlon et le rectum ?… Il nous serait resté encore au moins 14 000 jours à vivre qui partent en fumée. Avec ce livre, vous pourrez vous tester tranquillement, connaître le niveau de vos stress exogènes et endogènes. Vous apprendrez à les réduire, sinon à les éviter, par des petits moyens simples et à la portée de tous. Dans les années 1970, on parlait du métro, du boulot, du dodo ; aujourd’hui, il nous faut apprendre à maîtriser le téléphone, le bruit, la télévision dont le nombre de chaînes ne cesse d’augmenter (les Français y consacrent en moyenne 2 h 45 par jour)… Demain, ce sera le minitel, l’ordinateur, les 10 chaînes de télévision internationales. La maîtrise de l’information surabondante devient une nécessité vitale. Qui nous l’enseignera ? Heureusement, ce livre y contribue.          

 

 

L’auteur :                  Stress-control dans C et D com-lg-m

Très agréablement, Bruno Comby en fin psychologue et en scientifique, polytechnicien, amène à prendre conscience des excès et des lacunes de nos vies. Il s’adresse à tous ceux qui ont le trac, les timides, les « mal dans leur peau », ceux qui se réveillent fatigués après 8 heures de sommeil, les claustrophobes, ceux qui ont peur de la foule, qui se croient seuls sans tendresse et sans amis, tous ceux qui manquent de confiance en eux parce qu’ils n’ont pas remarqué leurs qualités et leurs défauts… Qui n’en a pas ?      

Ce livre est plus qu’un livre de recettes pour se libérer du stress, il nous montre bien que nous sommes plus psycho-logiques que logiques. Il nous apprend à être positif, à nous libérer des « overdoses » du monde moderne : publicité, « bouffe », sexe… et à respecter nos rythmes biologiques. Bruno Comby nous oriente vers une meilleure utilisation des médecines naturelles qu’il faut appeler « complémentaires » car elles ne s’opposent pas à la médecine traditionnelle.      

 

webmaster-livre-d-or-010 dans C et D

 

si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ICI : 

http://www.amazon.fr/Stress-control-Comment-m%C3%A9thodes-naturelles/dp/2703303203 

 

 

 

accessoire_088

Publié dans C et D | Pas de Commentaire »

La maison du sommeil

Posté par othoharmonie le 17 novembre 2010

Titres

LA MAISON DU SOMMEIL 

Auteur

Jonathan COE 

 

                                              LA MAISON DU SOMMEIL 

 

La Maison du sommeil

La Maison du Sommeil est un roman de Jonathan Coe, paru en 1998. Il a reçu le prix Médicis étranger la même année. L’intrigue se déroule en 1984 dans les chapitres impairs et en 1996 dans les chapitres pairs. On y retrouve les mêmes personnages avec douze ans de décalage. Ils se sont tous croisés dans l’impressionnante bâtisse d’Ashdown perchée en haut d’une falaise des côtes anglaises. Au fil des pages, on découvrira peu à peu tout ce qui s’y est tramé autrefois et tout ce qui s’y passe actuellement : des événements plus ou moins étranges où le sommeil et l’identité s’entremêlent dans cet univers à mi-chemin entre les années 80 et les années 90.

Résumé

Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.

Tout commence au début de l’automne 1983. Sarah et Grégory vivent à Ashdown dans une vieille maison au bord de la mer, en haut d’une falaise, transformée en résidence étudiante. Grégory fait des études de médecine et doit partir à Londres étudier la psychiatrie alors que Sarah reste encore un an à étudier dans cette ville et s’apprête à devenir institutrice. Ils sortent ensemble depuis un an, c’est leur dernière soirée avant de se séparer.

Douze ans plus tard, la résidence n’accueille plus d’étudiants. Elle a été transformée en clinique des troubles du sommeil. Elle est dirigée par le Dr Dudden (Grégory). Dans cette clinique travaille aussi Cléo Madisson, femme d’une trentaine d’années visiblement lesbienne. Elle et le docteur ne peuvent pas se supporter. Le Dr Dudden est heureux car il vient d’accueillir un client important : Terry Worth. C’est un journaliste de cinéma qui affirme vivre sans sommeil et qui a réussi à regarder des films durant dix jours d’affilée sans s’endormir. Il a accepté de se faire étudier par la clinique. N’arrivant pas à dormir, le journaliste s’est relevé et il rencontre Cléo dans le hall de la clinique. Elle le met en garde contre le Dr Dudden et lui parle des expériences qu’il mène sur des rats sur la privation de sommeil. Terry lui avoue qu’il a accepté de venir à la clinique car il y a vécu autrefois. Il lui parle d’une amie qui souffrait de troubles narcoleptiques.

Sarah est en effet narcoleptique, même si elle ne le sait pas encore lorsqu’elle est étudiante à Ashdown. Elle a tout de même découvert, lors de sa relation avec Grégory, qu’il lui arrivait de faire des rêves tellement vrais qu’elle les confondait avec la réalité.

Le docteur Dudden est rentré à sa clinique et a chassé tous les patients. Il veut maintenant prouver que le sommeil est une maladie et ne plus soigner les gens. Il a décidé d’effectuer les expériences sur lui-même. L’infirmière rentre et trouve la clinique vide. Elle entend une très forte musique et découvre le docteur au sous-sol dans une sorte de maillot de bain, devenu complètement fou. Elle s’enfuit et appelle les secours.

Cléo est arrivée à Londres, elle a retrouvé la maison de Sarah grâce aux indications de Ruby. Sarah lui ouvre et Cléo lui déclare : « C’est Robert. »

Terry, lui, est dans le coma, mais il semble heureux, lui qui n’atteignait le bonheur qu’en rêve…

 

L’auteur

Jonathan Coe : La maison du sommeil dans C et D 300h

 

Jonathan Coe est un écrivain britannique, né le 19 août 1961 à Birmingham. Il doit sa notoriété à l’étranger à son troisième roman, Testament à l’anglaise. Cette virulente satire de la société britannique des années du thatchérisme a connu un important succès auprès du public. 

Il a étudié à la King Edward’s School à Birmingham et au Trinity College à Cambridge avant d’enseigner à l’Université de Warwick.

Il doit sa notoriété à l’étranger à son troisième roman, Testament à l’anglaise. Cette virulente satire de la société britannique des années du thatchérisme a connu un important succès auprès du public.

Coe a reçu le Prix Médicis étranger en 1998 pour La Maison du sommeil.

En 2001 et 2004, le diptyque Bienvenue au Club (The Rotters’ Club) suivi par Le Cercle fermé (The Closed Circle) suit les aventures d’un même groupe de personnes pendant leur dernière année de lycée dans le premier roman puis vingt ans plus tard dans le second. Ces deux romans servent l’auteur dans sa fresque du Royaume-Uni des années 1970 et 1990, pour mieux observer les mutations profondes qu’a subies la société entre ces deux dates, avec les réformes thatchéristes et blairistes.

 

 

fleur

 

si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ICI : 

http://www.amazon.fr/Maison-du-sommeil-Jonathan-Coe/dp/2070412571

 

 

 

livres dans C et D

Publié dans C et D | Pas de Commentaire »

Le voyage de Théo

Posté par othoharmonie le 17 novembre 2010

Titres

LE VOYAGE DE THEO 

Auteur

Catherine CLEMENT 

 

                                             LE VOYAGE DE THEO 

 

Le Voyage De Theo

 

Théo jeune adolescent, est atteint d’une grave maladie. Les médecins occidentaux se trouvent désemparés face à ce virus qui leur est inconnu. Ses parents ne sachant que faire, acceptent la proposition de Tante Marthe, personnage intrépide et passionné, d’emmener Théo faire un tour du monde des religions, pour recevoir l’éducation religieuse qu’il n’a pas eue. 

Quand Théo quitte Paris pour le début de son voyage, il n’a quasiment aucune éducation religieuse, ses parents n’ayant pas voulu l’influencer dans ses choix spirituels. Il s’est seulement intéressé aux dieux égyptiens, qu’il connaît bien. Au cours de son périple il va rencontrer de nombreuses religions et spiritualités, qui vont le faire se questionner. Son regard d’adolescent, mi-enfant, mi-adulte, va permettre à chaque religion d’être dévoilée. Ainsi l’on va être entraîné sur presque tous les continents, dans une découverte des religions et de leurs histoires. A travers elles Théo va se découvrir.

Ce livre est extrêmement intéressant par les parallèles qu’il nous amène à faire entre les religions. C’est un très grand voyage que nous permet Catherine Clément. Cependant celui-ci n’est pas objectif, l’auteur est amenée à prendre un peu parti, mais toujours de façon modérée et je pense, valorisante pour les religions. Ainsi pour nous faire découvrir l’islam, elle fait se rencontrer Théo et une femme soufie, qui lui parle de sa manière de prier et de s’abandonner à Dieu. Le fait d’avoir choisi une femme et qui plus est une soufie n’est pas anodin. Ce livre est tout de même très bien documenté. Il m’a vraiment donné une nouvelle vision des religions. Comme si toutes cherchaient à entrer en communion avec cette transcendance qu’est le Dieu d’amour. Mais chacun à sa manière, avec son être, son histoire, sa culture. Ainsi, les musulmans s’abandonnent, les juifs respectent, le bouddhiste éprouve de la compassion… , tous dans le but de suivre leur Dieu, d’atteindre comme une vocation, celle d’aimer. Je ne vais pas continuer à tout vous raconter, et votre cheminement sera sans doute différent du mien, car avec Théo, c’est vous qui voyagez.

 

L’auteur 

Photo : Le voyage de Théo dans C et D catherine_clement_151   Catherine CLEMENT 

Membre de l’École freudienne à titre « profane », elle n’a jamais été psychanalyste.

Détachée au CNRS, elle prépare une thèse sur Le Paradis perdu, qu’elle termine, mais que l’état de santé de Vladimir Jankélévitch, à la fin de sa vie, ne lui permet pas de soutenir. Parallèlement, elle participe entre autres à des documentaires de télévision à l’ORTF, aux côtés de Josée Dayan et Charles Brabant. {En 1976, après 12 ans d’enseignement supérieur, elle demande un congé, horrifiée des conditions de travail dans les amphithéâtres. Fin 1976, elle entre au quotidien Le Matin de Paris comme chef de rubrique culture, chargée d’éditer les articles sur les livres, les expositions, le théâtre, la musique, à l’exception du cinéma ; elle est elle-même chargée de la critique des essais. Elle réalise par ailleurs de grandes interviews, notamment le dernier entretien avec Jean-Paul Sartre, un entretien avec Claude Lévi-Strauss sur ses expériences japonaises, et le premier entretien de François Mitterrand au Matin de Paris

En 1982, elle est nommée au ministère des Relations extérieures, à la tête de l’AFAA, chargée de la diffusion et de l’accueil de la culture française à l’étranger. Elle séjourne cinq années en Inde aux côtés de l’ambassadeur André Lewin, puis cinq ans en Autriche, et enfin trois ans au Sénégal (1996-1999).

À l’époque, quand elle part en Inde, elle a déjà publié cinq romans et huit essais. L’Inde lui inspire ses plus grands succès, Pour l’amour de l’Inde (Flammarion, 1993) et Le Voyage de Théo (Seuil, 1998), et ce pays ne cesse d’inspirer son travail. Elle est aujourd’hui par ailleurs membre du Forum franco-indien, organisme bilatéral officiel.

animaux

si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ICI : 

http://www.amazon.fr/Voyage-Theo-Catherine-Clement/dp/2020382032  

 

 

 

gif_perso_livres dans C et D

 

Publié dans C et D | Pas de Commentaire »

La Bible Entête

Posté par othoharmonie le 24 septembre 2010

Titres : 

La Bible Entête 

Auteur : 

André CHOURAQUI  

 

                                                                  LA BIBLE ENTETE 

                                                                                          (La Genèse) 

 

 

 

Traduit Et Commentée Par André Chouraqui : La Bible - Entête (La Genèse) - Livre

  

 

L’oeuvre est composée comme une symphonie. L’auteur débute par le thème le plus général qui se puisse concevoir : la création de l’univers. De là il passe à celle de l’humanité, au récit de sa chute que suit le premier assassinat, le meurtre d’Èbèl (Abel) par son frère Caïn (Caïn). Puis vient le déluge, après lequel l’humanité prend un nouveau départ. Abrahâm (Abraham), descendant de Noah (Noé), est un nouvel Adâm autour de qui s’articule l’histoire d’un peuple. Ainsi la symphonie traite-t-elle de thèmes de plus en plus restreints. Le récit continue en maniant les genres avec maîtrise : les dialogues de IHVH-Adonaï et d’Abrahâm, le pacte et la promesse, la rencontre de Malki-Sèdèq (Melchisédech) à Shalèm (Jérusalem), l’épisode savoureux de l’annonciation d’Is’hac (Isaac), le bannissement d’Ishma‘él (Ismaël), et enfin l’un des sommets de la littérature biblique : le récit du sacrifice offert par Abrahâm (ch. 22).

Les histoires de Ia‘acob (Jacob) et de Iosseph (Joseph) terminent allégrement le livre sur le thème de la réconciliation et du salut d’Israël et des nations, la promesse faite aux Hébreux du don de leur pays étant confirmée.

La guerre des rois, rapportée au ch. 14, est un texte très ancien, que certains supposent avoir été écrit en akkadien ou en cananéen, puis traduit en hébreu, et dont plusieurs protagonistes sont difficiles à identifier.

La tradition judéo-chrétienne attribue la paternité de ce volume, comme d’ailleurs de tout le Pentateuque (la Tora), à Moshè (Moïse). Cependant, dès le IIe siècle de notre ère, des voix s’élèvent qui mettent en cause cette attribution. Au XIIe siècle, Abrahâm ibn ‘Ezra (Espagne) fait remarquer que plusieurs passages du Pentateuque, notamment le verset 9 du chapitre 31 du Deutéronome, ne pouvaient se concilier avec la thèse traditionnelle. Il fallut cependant attendre les premiers essais de la critique biblique, au XVIIe siècle, pour voir le problème sérieusement soulevé.

C’est alors que Baruch Spinoza et Richard Simon ouvrent la voie à un courant de pensée qui aboutira à la théorie documentaire, adoptée aujourd’hui par la quasi-unanimité des exégètes : le Pentateuque n’est pas l’oeuvre d’un seul homme, Moshè ; c’est une collection d’écrits rédigés, au cours des siècles, par de nombreux écrivains. Les exégètes fondent leurs conclusions sur des anachronismes, sur l’alternance dans le texte de noms différents pour désigner Dieu, sur la diversité du vocabulaire, du style, et même de l’inspiration. Auprès d’un premier document dit yahwiste (J), il existerait une source élohiste (E), un document sacerdotal (P), et enfin une tradition deutéronomiste (D), tout entière contenue dans le dernier livre du Pentateuque.

Si le morcellement de l’ouvrage semble indéniable quant à son origine, le texte, cependant, résiste à ce traitement de la critique. Il garde une incontestable unité et ne cesse de s’imposer à nous, tant par son contenu que par son style et sa composition.

CLIC ICI  et lis : L’intégralité de la Bible Chouraqui en ligne 

 

 

 

L’auteur :

La Bible Entête dans C et D chouraqui

 

 

 

Si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ici : http://www.priceminister.com/offer/buy/54893006/La-Bible-Entete-La-Genese-Livre.html

 

 

chouraqui dans C et D

Publié dans C et D | Pas de Commentaire »

Les arcanes du chaos

Posté par othoharmonie le 24 septembre 2010

Titres :  Les Arcanes du Chaos 
Auteur :  Maxime CHATTAM  

 

 

                                           LES ARCANES DU CHAOS  

Les arcanes du chaos dans C et D les-arcanes-du-chaos-chattam

  

De quoi ça parle

Les Arcanes du Chaos est un roman à suspense de Maxime Chattam publié en 2006 faisant partie du Cycle de l’Homme.

Les Arcanes du Chaos donne un aspect troublant du monde où tout n’est que manipulation, argent et pouvoir, illustré par d’étranges mais authentiques exemples qui mènent à se poser des questions.

Première Partie : Le Monde des Ombres (chapitres 1 – 20) Deuxième Partie : Le Royaume des Théories (chapitres 21 – 62) 

Troisième Partie : L’Empire du Chaos (chapitres 63 – 85) 

Pour écrire son roman, Chattam s’est inspiré des théories du complot, particulièrement vivaces après les attentats du 11 septembre contre les tours du World Trade Center. Le roman commence par des événements fantastiques, mais au fur et à mesure de l’intrigue, on s’aperçoit que tout a une explication rationnelle.

L’écrivain s’appuie sur beaucoup d’exemples tirés de la réalité. Certains passages peuvent d’ailleurs paraître longs et nuire à la fluidité de l’intrigue.

Maxime Chattam entrecoupe le roman d’extraits du blog de Kamel Nasir. Ce blog est écrit après les événements du 11 septembre, alors que l’intrigue se déroule avant, et qu’elle se termine au moment de ces attentats. Le blog de Nasir permet aussi à l’écrivain de s’affranchir de l’intrigue romancière pour donner au lecteur des éléments de réflexion directement puisés de la réalité. Les extraits du blog permettent de donner une perspective à l’histoire elle-même.

Les premières lignes

C’était un jeudi. Yael se délassait dans un bain chaud, la mousse crissait mollement, tandis que ses deux mains crevaient la surface onctueuse pour tenir magazine et stylo. La jeune femme avait ramené ses cheveux bouclés au dessus de la nuque, formant un essaim de serpentins bruns.

 Pour une fois, le test de Cosmo n’était pas complétement mièvre. Pas intelligent pour autant ! « Faites votre bilan du moment en 10 questions. » Tout un programme. Yael décida d’y répondre avec la plus grande franchise, entourant les réponses qui lui correspondaient. 

1.    En amour, vous êtes plutôt du genre


A. Célibataire de longue haleine. 

B. Adepte forcée du
speed-dating


C. Pour les liaisons qui durent… un temps ! 
 


D. Un pour le mercredi, un pour le samedi, et un autre le dimanche s’il est mignon. 


E. Casée et rangée. 

Yael hésita. Elle avait eu sa période C, et oscillait à présent entre le A et le B : un amant occasionnel entrecoupé de longues périodes de célibat. 

Présentation de l’éditeur

 Quand les ombres envahissent ses miroirs, la vie de Yael bascule dans le cauchemar, la violence, la confusion. Pourquoi ces étranges messages l’invitant à regarder de l’autre côté du monde ? Qui sont ces hommes qui tentent de la détruire, et pourquoi ? 

Esotérisme, codes secrets, sectes millénaires, complots… 

Des entrailles de Paris aux tours de Manhattan, Chattam entraîne le lecteur dans une terrifiante course contre la montre, contre la mort. 

Après le succès de sa trilogie, Maxime Chattam nous entraîne dans une terrifiante course contre la montre, contre la mort, au-dela du mirroir. 

Toutes les victimes se croyaient à l’abri du chaos. Exactement comme vous !    

Maxime CHATTAM maxime_chattam dans C et D

Si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ici : http://www.amazon.fr/arcanes-du-chaos-Maxime-Chattam/dp/2266194453/ref=pd_bxgy_b_img_b

 

Publié dans C et D | Pas de Commentaire »

Le Seigneur de Bombay

Posté par othoharmonie le 4 septembre 2010

Titres : 

Le Seigneur de Bombay 

Auteur : 

Vikram CHANDRA  

 

 

                                                         LE SEIGNEUR DE BOMBAY

Le Seigneur de Bombay

 

 de quoi ça parle :

 Une ville sous pression, un flic au bout du rouleau, un criminel que l’Inde entière recherche… Entre Le Parrain et Les Mille et Une nuits, un page-turner tentaculaire. 


Il y a d’abord le gangster : Ganesh Gaitonde, un roi de la pègre de Bombay. Ensuite le flic : Sartaj Singh, un petit inspecteur de police d’un commissariat de quartier. Ajoutons le suspense : si Sartaj ne découvre pas bientôt pourquoi Ganesh s’est suicidé au fond d’un bunker après avoir tué la femme qu’il aime, vingt-six millions de personnes vont mourir dans une explosion atomique. La violence, bien sûr : pour Ganesh, la vie n’a aucun prix. Il la méprise, l’écrase, la supprime avec l’aisance et la force d’un dieu du Mal. La sensualité enfin : elle est partout, dans les décors dorés de Bollywood comme dans les taudis infâmes de Navnagar, dans les temples hindous comme dans les bordels. 


Au cœur de cette fresque immense sur l’Inde d’aujourd’hui où l’on se perd avec un frisson de volupté, il y a la ville : Bombay. 


Majestueuse et monstrueuse, cruelle aux misérables, douce aux dépravés, Bombay est le lieu de tous les possibles ; autour de Sartaj et Ganesh gravitent des personnages rongés par l’ambition : Jojo la maquerelle, Aadil le révolutionnaire désespéré, Parulkar le flic qui fait de la corruption un des beaux-arts de l’Inde, Paristosh Shah, un receleur milliardaire qui ne transige pas sur les traditions hindouistes… Tous rêvent d’être des seigneurs dans la ville. 


Considéré, tel Salman Rushdie, comme l’un des grands narrateurs indiens de langue anglaise, Vikram Chandra a écrit un livre multiforme et exceptionnel. Véritable phénomène littéraire. 


Baigné de cultures diverses, amoureux fou de sa ville, fasciné par le cinéma de Bollywood, Chandra a multiplié ses sources d’inspiration. Chacune des mille pages du
Seigneur de Bombay est un monde en soi à l’intérieur d’une galaxie infiniment riche : existences croisées, retours sur le passé politique de l’Inde, incursions métaphysiques dans l’hindouisme, autopsie d’une société écrasée sous les pesanteurs millénaires des castes, et rongée par la corruption… 

 

 

AVIS

 

Fabuleux voyage qui nous entraîne simultanément des fastes de Bollywood aux taudis de Navnagar, des temples hindous aux bars des quartiers chauds, des frontières du Tibet aux palaces de Goa, un voyage dans le temps et dans l’espace qui exhale tous les parfums de l’Inde, du pire au meilleur. 

 

 

UN MOT SUR L’AUTEUR

 

Né à Delhi en 1961, écrivain, scénariste et journaliste, Vikram Chandra est l’un des plus grands romanciers indiens de langue anglaise, Le Seigneur de Bombay, son chef-d’œuvre, a obtenu le Hutch Crossward Book Award en 2006 (le Goncourt indien). Professeur de littérature à Berkeley, Vikram Chandra partage son temps entre Bombay (Munbai selon la nouvelle dénomination) et la Californie.

 

 

                                                                               =============

 

Si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ici : http://www.amazon.fr/Seigneur-Bombay-Vikram-Chandra/dp/2221107071

 

Le Seigneur de Bombay dans C et D 000203CE

 

Publié dans C et D | Pas de Commentaire »

Les saints vont en enfer

Posté par othoharmonie le 4 septembre 2010

Titres : 

Les Saints vont en enfer 

Auteur : 

Gilbert CESBRON 

 

 

Gilbert Cesbron, Les saints vont en enfer  

 

 

Les saints vont en enfer dans C et D Cesbron%20Saints

  

  

 

 De quoi ça parle :

 C’est d’une période révolue dont parle ce livre. Les débats qui y sont traités sont bien nostalgiques. La place de l’Eglise dans la société, et plus particulièrement parmi les pauvres. La question des prêtres ouvriers. Toute une époque. 

Il s’agit, vous savez, de ces missionnaires qui allaient à l’usine, avec les plus démunis, les manœuvres, pour leur apporter le Christ et les pousser à vivre l’évangile dans leur quotidien. D’où concurrence et liens de compagnonnage louches avec le parti communiste qui leur disputait le terrain.


On est tout au début des années 50. Pierre, fils de mineur du nord, se retrouve prêtre ouvrier à Sagny. On suit son combat pour aider les autres, pour améliorer leurs conditions de vie, pour créer une fraternité, pour partager sa foi. C’est une lutte quotidienne, qui passe par l’entraide. Un engagement par l’exemple. 


Il est un des saints du titre. Quant à l’enfer, c’est la ville ouvrière où les enfants sont battus, où les rats bouffent le crâne des nourrissons, où l’eau coule dans les maisons, où les détritus jonchent les rues, où règnent la faim, l’insécurité, le froid, la violence et le manque d’espoir… 


Cesbron a une écriture visuelle, le sens des dialogues. Certaines entrevues semblent des scènes de théâtre qui opposent deux visions, deux idéologies. Il y a un côté reportage aussi dans cette description d’une misérable banlieue ouvrière, précisément observée, et rendue jusque dans ses niveaux de langage. Très efficace. On comprend l’immense impact qu’avait eu le livre à l’époque de sa parution. 

 

Gilbert Cesbron, Les saints vont en enfer, Le livre de poche 1952 

 

 

Mot sur l’auteur 

 

Gilbert Cesbron, né le 13 janvier 1913 à Paris où il est mort le 13 août 1979, est un écrivain français d’inspiration catholique

 

 Une association appelée « Les Amis de Gilbert Cesbron » a été créée en 1990 avec Ludovique et Arnaud Cesbron. Elle édite un périodique annuel appelé les Cahiers Gilbert Cesbron, vendu au numéro auprès de l’association. Pour contacter l’association : 126 Bd. St. Germain – 75006 Paris s’inscrire pour recevoir les cahiers des amis de Gilbert Cesbron, assister aux conférences ou recevoir la publication des inédits.

 

 

 =======

 Si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ici : http://www.amazon.fr/Notre-prison-est-royaume-collier/dp/2221502620  

 

 

Notre prison est un royaume - Les Saints vont en enfer - Chiens perdus sans collier - Il est plus tard que tu ne penses

Publié dans C et D | Pas de Commentaire »

L’Evangile de Jimmy

Posté par othoharmonie le 17 août 2010

Titre :  L’Evangile de Jimmy 
Auteur :  Didier Van CAUWELAERT  

 

                                       L’EVANGILE DE JIMMY

L'évangile de Jimmy

De quoi ça parle

« Je m’appelle Jimmy, j’ai 32 ans et je répare les piscines dans le Connecticut. Trois envoyés de la Maison-Blanche viennent de m’annoncer que je suis le clone du Christ ». 

Comme réagiriez-vous si on vous démontrait preuves à l’appui, que vous êtes un produit dérivé du Saint Suaire ? Et comment admettre que vous êtes né de l’A.D.N de Jésus, alors que vous ne croyez pas en Dieu ? 

Jimmy Wood refus d’ajouter foi aux empreintes génétiques, aux brevets dont il fait l’objet et reprend son train-train quotidien. Jusqu’au jour où commencent les premiers miracles…. 

L’auteur 

Romancier, auteur de théâtre et de spectacles musicaux, Didier Van Cauwelaert séduit public et critique, de vingt ans et des poussières (Prix Del Duca 1982), Poisson d’amour (Prix Roger Nimier 1984) à Les vacances du fantôme (Prix Gutenberg 1987), en passant par Un aller simple (Prix Goncourt 1994), La Vie interdite (Grand Prix des lecteurs du Livre de poche 1999), L’éducation d’une fée (2000) et Hors de moi (2003). 

Traduits dans une trentaine de langues, ses romans dépassent régulièrement les cent mille exemplaires en France. 

Avis

Des coulisses du Vatican aux plateaux de la télé-réalité, des abus de la science à la folie des sectes, Didier Van Cauwelaert nous donne un roman hallucinant où cynisme et spiritualité, charité et complots, arnaque et sincérités s’enchevêtrent autour de la création humaine d’un Nouveau Messie. Un roman iconoclaste : son meilleur ! 

L’Evangile de Jimmy n’est pas seulement le plus risqué, le plus audacieux et le plus réfléchi des romans de Didier Van Cauwelaert. Il est à lui seul un miracle. 

A l’incroyable aventure de Jimmy, maîtrisée de bout en bout, le lecteur se surprend à croire jusqu’au point final. Total respect. 

==== 

Et Si vous voulez, vous aussi, vous procurer ce livre, vous le trouverez ici : 

http://www.amazon.fr/L%C3%A9vangile-Jimmy-Didier-Van-Cauwelaert/dp/2226154973

 

L'Evangile de Jimmy dans C et D 00020255

Publié dans C et D | Pas de Commentaire »

Une amitié absolue

Posté par othoharmonie le 17 août 2010

Titre :  Une amitié absolue 
Auteur :  John LE CARRE  

 

                                          UNE AMITIE ABSOLUE 

Une amitié absolue

De quoi ça parle : 

Au lendemain de la guerre en Irak, l’Anglais Edward « Ted » Mundy, fils d’un major dans l’armée des Indes, écrivain raté et guide touristique en Bavière, voit resurgir son passé en la personne de Sasha, l’Allemand de l’Est militant qu’il a rencontré à la fin des années 60 dans un Berlin en proie à l’agitation révolutionnaire et revu dans le crasseux miroir aux espions de la guerre froide pour le montage d’une longue opération d’agent double. Mais aujourd’hui les temps ont changé, et leur amitié renouée au nom d’un idéalisme devenu obsolète se heurtera aux manœuvres cyniques d’une Amérique plus impérialiste que jamais. 

Avec ce roman engagé d’une actualité brûlante, le Carré sonne le glas de l’espionnage à l’ancienne et des valeurs surannées qui structuraient l’univers des agents secrets ; depuis le 11 septembre, le monde ignore tout code de l’honneur et les « justes causes » n’y ont plus cours quand l’Amérique de Bush fait subir à tous la marche forcée de son autocélébration triomphaliste et hégémonique. Portant un regard cruellement désabusé sur les agissements machiavéliques d’une Amérique drapée dans sa bonne conscience, le Carré dénonce aussi la veulerie aveugle de ses contemporains, et son message désespéré hantera le lecteur longtemps après la dernière ligne. 

L’auteur 

John le Carré, né en 1931, a fait ses études universitaires à Berne et à Oxford, a enseigne à Eton, puis a travaillé pendant cinq ans pour le Foreign Office avant d’être consacré maître du roman d’espionnage avec l’Espion qui venait du froid et la trilogie de Karla. Une amitié absolue est son dix-neuvième roman. 

 Extrait de la page 281 – chapitre 12 

Sa longue nuit irréelle a commencé avec la réapparition spectrale de Sasha et pris fin avec son départ. Après une nouvelle visite guidée par Sven, Angelo et Richard du dédale des détails techniques de sa résurrection, Mundy est ramené à Sasha, qui l’accueille avec une joie si exubérante que Mundy a honte de nourrir encore quelques réserves. La nouvelle de son ralliement à la cause est déjà parvenue à Sash. En le voyant entrer, il lui prend la main entre les siennes et, au grand embarras de Mundy, la colle à son front moite en un geste de soumission orientale. Dans un silence pénétré, ils remontent à bord de la Jeep et la même conductrice efflanquée leur fait redescendre le sentier forestier à une allure étonnamment posée….. 

==== 

Et Si vous voulez, vous aussi, vous procurer ce livre, vous le trouverez ici : http://www.amazon.fr/Une-amiti%C3%A9-absolue-John-Carr%C3%A9/dp/2020799081  

  

Une amitié absolue dans C et D 000203CE

Publié dans C et D | Pas de Commentaire »

12
 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...