L’outil sensible

Posté par othoharmonie le 8 mars 2013

L’OUTIL LE PLUS SENSIBLE ET PERFECTIONNÉ QUI SOIT

Vidéo : Image de prévisualisation YouTube

 

L’être humain est composé de différents systèmes qui ont été soigneusement élaborés afin de lui permettre de fonctionner dans la réalité terrestre avec tous les outils nécessaires lui permettant d’évoluer dans un monde matériel tout en étant capable d’apprécier l’expérience de la vie humaine et les possibilités d’évolution et d’expansion qu’elle offre.  Nous sommes des êtres multidimensionnels de par notre Moi universel mais aussi sensoriels de par notre aspect physique humain.  En conséquence, nous sommes équipés de différents outils très perfectionnés pour nous guider et qui se combinent ensemble de multiples façons: l’aspect énergétique et immatériel étant toujours entremêlé à l’aspect physique et sensoriel.  L’un de ces outils, le cœur,  a été spécialement conçu pour guider nos choix et décisions dans notre aventure humaine.

Le cœur est un outil extrêmement sensible et précis dont le rôle est de nous aider à faire des choix, par l’intermédiaire du système émotionnel humain.  Ce sont les façons dont nous choisissions de  répondre à notre environnement qui créent notre expérience. Face à une situation donnée, il y a toujours plusieurs choix possibles – ne rien changer faisant partie des choix possibles…  Le système de base est très simple et vous le connaissez tout probablement déjà.  Dans sa plus simple expression, il est composé de deux sensations opposées: se sentir bien et se sentir mal.  Toutes les émotions se rangent dans une de ces deux catégories. Ainsi lorsque nous nous sentons bien face à quelque chose, cela nous indique que nous sommes sur la bonne voie et lorsque nous nous sentons mal, cela indique que quelque chose ne va pas – il est temps de s’arrêter, de s’interroger et de changer la réponse que nous avons choisie!  Lorsque nous sommes équilibrés et que nous sommes à l’écoute de notre Moi universel, qui communique avec nous entre autres par l’intermédiaire de nos sensations et émotions, ce système est clair et facile à utiliser.  Il suffit simplement d’interroger notre système de guidance, dans un état de calme intérieur et de connexion à notre Moi universel, pour ressentir dans notre cœur les réponses à nos questions.

L'outil sensible dans A Francesca-otho image-96-a1-300x240Cependant dans notre état d’être actuel où nous avons perdu la connexion avec notre Moi universel,  nous sommes souvent confus et nous avons ajouté un tas de fausses-croyances, de peurs et d’insécurités à notre moi humain. Il est plus difficile de nous servir de ce système pour nous guider car les réponses que nous recevons sont souvent teintées par l’influence de nos blocages émotionnels.  Par exemple, lorsque j’ai un choix à faire et que je questionne mon système de guidance, il se peut que j’aie l’impression que ce choix n’est pas positif.  Mais avant d’en arriver à cette conclusion, je dois d’abord m’assurer que ce ressenti dans le centre du cœur n’est pas causé par une peur ou un blocage par rapport à ce choix.   Ainsi un changement de travail ou un déménagement peut être positif, mais nous le percevons comme négatif à cause des nos peurs (comme manquer d’argent, la peur de se tromper, la peur de l’échec, la peur de perdre quelque chose, etc.).

Il est donc nécessaire de réapprendre à nous servir de  ce magnifique système de guidance qui, soit dit en passant, caractérise l’être humain de façon très particulière.  Nous avons besoin de ce système pour faire des choix.  Des neuro-scientistes ont constaté que les individus dont le centre émotionnel avait été endommagé, suite à un accident par exemple, ne sont plus capables de faire des choix mêmes les plus simples comme décider dans quel restaurant manger.  Ils ont compris que même si la raison semble jouer un rôle important,  notre ressenti (ce que l’on aime ou n’aime pas) est primordial pour nous aider dans le processus de prise de décision et que sans cet outil pour nous guider, nous n’avons pas suffisamment de repères pour décider.

Dans l’ancien paradigme, nous avons appris à utiliser la raison pour faire des choix;  nous comparons les pours et les contres, nous estimons les probabilités de réussite, le conformisme aux valeurs culturelles, familiales, religieuses ou sociales, et ainsi de suite.  Et dans ce processus, même si notre cœur nous indique que nous n’aimons pas telle ou telle chose, que ce n’est pas ce que nous désirons vraiment, nous l’ignorons souvent.  Il est temps de prendre conscience que nos choix sont trop souvent conditionnés et influencés par nos croyances et nos peurs – en conséquence, ils ne sont pas faits librement.  Apprendre à utiliser notre système de guidance pour choisir, revient à se sentir libre de créer les expériences que l’on désire!

Notre cœur a son propre cerveau, son propre système d’exploitation.  C’est par le cœur que nous sommes reliés à notre Moi universel, c’est donc par le cœur que nous pouvons ressentir l’essence ou la vérité de quelque chose.  Rappelez-vous que tout est énergie et donc que tout émet une vibration.  Le cœur est l’outil par lequel nous pouvons percevoir les différentes vibrations et en ressentir la nature véritable.  Une façon extraordinaire d’apprendre à ‘ressentir’ l’essence véritable de toute chose, est d’utiliser notre cœur.  Il devient alors possible d’arriver à discerner ce qui est vrai et juste, ce qui est harmonieux ou pas à travers la somme d’information gigantesque à laquelle nous avons accès chaque jour.  Chaque être et même chaque objet a non seulement une énergie et une vibration mais aussi une conscience.  Tout cela peut être clairement compris et saisi par l’intermédiaire de notre cœur.  Nous devons réapprendre comment l’utiliser et à faire confiance en notre système de guidance!

Nous cherchons sans cesse des réponses et des confirmations à l’extérieur de nous car nous ne faisons pas confiance à notre propre ressenti, à notre système de guidance personnel provenant de notre cœur et de nos émotions.  Et pourtant, c’est le système le plus perfectionné qui soit, mais on nous a appris qu’on ne pense pas avec le cœur…

Lorsque nous nous sentons bien, il ne viendrait à l’esprit de personne de douter que ce que nous faisons en ce moment, ce qui nous fait nous sentir bien et heureux a besoin d’être changé, n’est-ce pas?  Se sentir bien et heureux dans une situation donnée est un signe indéniable que nous faisons quelque chose qui nous plaît, que ce que nous avons choisi est en harmonie avec tout notre être.  Mais que fait-on lorsque l’on se sent mal dans une situation, dans une relation ou encore avec soi-même? Ne devrait-on pas immédiatement s’efforcer de trouver la cause qui provoque cette désagréable sensation pour l’éliminer afin de se sentir plus en harmonie avec notre être intérieur et notre environnement?  Cependant, la plupart du temps, nous évitons de nous questionner par ignorance ou pour ne pas être confrontés à nos peurs ou nos faiblesses.  Et pourtant, notre ressenti et nos émotions forment le système de guidance le plus sophistiqué qui soit pour nous indiquer ce que nous devons changer en nous!

Ainsi lorsque nous nous sentons mal (fâché, malheureux, triste, confus, etc.), nous devons nous poser des questions afin de comprendre pourquoi nous ressentons cela. À chaque fois que nous ne nous sentons pas parfaitement bien dans une situation (travail, relation, famille, etc.), nous pouvons trouver à la racine de notre choix que celui-ci n’a pas été fait parce que c’était notre désir profond ou parce qu’il correspondait à ce que nous sommes vraiment.  L’avons-nous fait par besoin de sécurité, par sentiment d’obligation ou de responsabilité envers d’autres, par peur de manquer de quelque chose ou encore pour se sentir accepté ou aimé?  Pire encore!  Bien souvent, nous croyons que nous n’avons pas le choix!  Nous croyons qu’il n’y a pas d’autre choix que de rester dans la situation dans laquelle nous sommes et de s’y résigner. Cependant, nous pouvons toujours choisir notre réaction, notre attitude face à une situation –  par ce simple changement, nous faisons une grande différence dans notre fréquence vibratoire et dans ce que nous attirerons vers nous.  Nos émotions négatives sont donc une indication claire que quelque chose dans notre vie n’est pas en harmonie avec notre être intérieur, notre Moi universel et que nous devons donc faire certains ajustements.

En apprenant à nous servir de nos émotions pour nous guider, nous apprenons à nous faire confiance et devenons des êtres libres et indépendants.  En devenant capable de discerner par soi-même ce qui est vrai, bon, harmonieux et en alignement avec l’énergie universelle, nous laissons alors notre Moi universel communiquer avec nous et nous guider dans nos décisions et nos choix.  Nous retrouvons notre pouvoir intérieur et c’est ainsi que nous arrivons à manifester une toute nouvelle expérience dans la réalité terrestre physique.

Vous êtes invités à faire l’expérience de cet exercice pour vous aider à ressentir différentes fréquences vibratoires :

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 LaPresseGalactique.org,  

Vous pouvez partager ce texte à la condition d’en respecter l’intégralité et d’en citer la source et l’auteur.

© 2012, Dominique Lacroix. All rights reserved.

Publié dans A Francesca-otho, Nouvelle conscience | Pas de Commentaire »

Meilleurs Voeux 2013

Posté par othoharmonie le 1 janvier 2013

BONNE ANNEE 2013


Meilleurs Voeux 2013 dans A Francesca-otho guirlande1

carte-bonne-annee-2013 dans Bonjour d'amitiés

Publié dans A Francesca-otho, Bonjour d'amitiés, Entre amis, Nouvelle TERRE | Pas de Commentaire »

Voeux de Noël 2012

Posté par othoharmonie le 25 décembre 2012

LIBÉRATION DU CORPS DE SOUFFRANCE

 par Pauline Veilleux

« Il n’y a pas de paradis tant qu’un seul homme est en enfer!
Parce qu’il n’y a qu’un seul Homme. »

Sri Aurobindo ou L’aventure de la conscience

Expérience avec la grande intention de mettre fin à la souffrance et à la douleur.

Du point d’amour dans le cœur de Dieu, que l’amour guide nos gestes et nos interventions afin que nous touchions le grand corps universel des hommes, des humains et de tous les êtres vivants sur cette planète.

Nous demandons la présence de l’Esprit Saint, des guides de lumière, des médecins du ciel, des archanges et des anges gardiens.

Afin qu’avec la permission du Grand Créateur nous puissions agir en conscience sur le grand corps universel, pour le libérer, le délivrer et le soulager du poids des anathèmes posés sur lui depuis si longtemps: « Tu enfanteras dans la douleur. – Tu gagneras ta vie à la sueur de ton front. – Tu es poussière et tu retourneras à la poussière… » et tous les autres anathèmes qui ont emprisonnés l’être humain dans la douleur.

Nous demandons que la Divine Énergie curative d’Amour intervienne dès maintenant à travers le temps, l’espace, à distance et de façon illimitée, afin de libérer le flux inné vivant qui circule pour tous depuis le début de la création.

Que par les couleurs, les sons, les gestes intentionnés et faits dans la présence consciente et confiante, nous participions à la délivrance des humains en divinisant tout ce qui a été divisé.

Nous décrétons que soient retirés et dissouts tous les anathèmes et les égrégores de douleur et de souffrance afin que l’âme et l’amour recréent l’être humain. Que celui-ci retrouve sa dignité, qu’il redevienne la créature humaine créée à l’origine à Sa manière et à Sa ressemblance, afin de redécouvrir l’être dans toute sa beauté, sa grandeur et la splendeur de son corps de gloire.

Que par le contact de l’Homme à sa Divine Essence, il reconnaisse le monde infini de la création continue et son affiliation à la Loi de l’UN. Qu’il se réalise et participe à la co-création en communion avec tous les mondes.

Ceci est le décret que nous avons fait en dessinant ce grand corps que nous avons appelé modestement le corps universel.

Ce que nous souhaitons est que cela circule, afin que ceux qui se sentent appelés ou interpellés soient touchés par ce travail appliqué, fervent et inspiré…

 Voeux de Noël 2012 dans A Francesca-otho cu_souf11

 

Ont contribué à l’expérience : Louis par la musique, Johanne par le mouvement, Pierre par la méditation et Pauline par le dessin, les formes et les couleurs.

© Tous droits réservés LaPresseGalactique.orgTitre: LIBÉRATION DU CORPS DE SOUFFRANCE

Vous pouvez partager ce texte à la condition d’en respecter l’intégralité et d’en citer la source et l’auteur.

 

Publié dans A Francesca-otho, Bonjour d'amitiés, En 2012-2013 et après 2016, Entre amis | Pas de Commentaire »

Un nouveau Forum

Posté par othoharmonie le 15 octobre 2012

Un nouveau Forum dans A Francesca-otho montage1--300x173

 

 

UN NOUVEAU FORUM s’est OUVERT

 

 

montage1-38a47c1 dans Bonjour d'amitiés

 

FORCES   SACREES

 

Forum ésotérique d’échange sur le paranormal

Réflexions sur les lois qui régissent la matière,

Une autre compréhension sur  l’esprit en toutes choses

Une histoire qui s’est mal terminée … échec pour cause d’intolérance

Dans mon existence, j’ai souvent appris qu’il est malheureusement normal de temps à autre d’être victime d’indélicatesse et que quelqu’un veuille vous atteindre. Alors, depuis longtemps j’ai appris à dédramatiser la situation qui pourrait nous plonger dans une remise en cause (sauf si… biensûr), voir même en totale faiblesse. 

gifs coeur et coeur scintillant

Publié dans A Francesca-otho, Bonjour d'amitiés, Chemin spirituel | Pas de Commentaire »

Mon livre d’or

Posté par othoharmonie le 4 août 2012

Mon livre d'or dans A Francesca-otho livre-dor-2.375-300x222

Publié dans A Francesca-otho | 4 Commentaires »

Espace discussion

Posté par othoharmonie le 8 avril 2012

Espace discussion dans A Francesca-otho coeur-150x146BONJOUR A TOUS ET TOUTES !

Maintenant que mes 5 blogs tournent à plein régime, je me suis attelée à la tâche afin de pouvoir réunir en un seul endroit tous les gens que j’ai pu rencontrer au cours de divers conversations sur le Web…

Et en ce sens, j’ai donc créé un Forum, eh oui, un Forum de discussion….

150157_979163764_coeur-rouge_H224046_L dans A Francesca-otho

Pour ceux qui apprécient ce blog et les autres, vous pouvez nous rejoindre sur mon nouvel espace de discussion

 

Voici son adresse : http://devantsoi.forumgratuit.org/      

 

       Venez nombreux ! Je serai heureuse de vous y accueillir !

Vous pourrez toujours reprendre des éléments contenus sur ce blog afin de pouvoir en discuter ensemble sur le forum !

Je vous dis donc à TRES BIENTOT !

877c29ca

 

Publié dans A Francesca-otho | Pas de Commentaire »

Poème reçu

Posté par othoharmonie le 21 juin 2011

amitiés    Hier en me rendant sur mon forum d’adoption (source et spiritualité) j’ai eu une délicieuse surprise….

Oui, effectivement, l’une des internautes avec laquelle je suis devenue très amie a déposé sur le forum, à mon intention, un magnifique poème….  je l’ai repris ici pour le mettre sur mon blog !

Je le partage donc ici avec vous :

A Françoise

 

Pour moi elle est un Ange

 Aimant de toute la grandeur de son âme


Les êtres qui gravitent auprès d’elle
Je me demande si elle n’a pas des ailes
Elle qui a un coeur d’or, c’est son charme

 

Chaque mot est dit d’une tendre sensibilité
Sans les confondre elle peut les expliquer
Elle accepte avec bonne humeur les idées
Même si elle n’a pas la même pensée

 

Des plaisirs de la vie en fait son idéal
Sans exagérer mais avec laquelle elle vit
Ses rires réjouissent les êtres qui l’attirent
Pour elle l’amour ce n’est si pas banal

 

Ces mots enchantés, costumés tels des anges
De ce surnaturel elle en prend quelques franges
Rêvant d’immortalité à d’autres vies elle se range
Ses yeux levés au ciel pour voir les archanges

 

Son altruisme elle le vit fort à fleur de peau
Voir les gens heureux autour d’elle la rend sereine
Elle ne voudrait pas certes devenir une reine
Aider les êtres pour qu’ils effacent ainsi les maux

 

Prendre le temps de vivre une vie entièrement
Sans rien oublier, sans mettre aucun paravent
Espérant que les rêves durent éternellement
Pour tous ceux qui faiblissent trop souvent

 

En sachant bien que ce monde est différent
De ses rencontres elle ne veut rien imposer


Dans les choix et dans leur liberté pour rêver
Pour un monde de joie d’amour et de sentiments

D’une force intérieure elle puise son énergie


Qui fait d’elle un être avec beaucoup d’envies
Même si cela paraît elle ne dit rien en sourit
Elle trouve bien ou est le vrai sens de la vie

Des chemins ou les embûches sont réelles
En choisissant ce qui convient pour être mieux
Rêvant de son monde à ce qu’il a de merveilleux
En s’écartant des êtres vivant que d’artificiel
 


Dans sa douceur des mots de leurs nuances


Écoutant ce que d’autres on de leur mouvance
Chercher à comprendre le pourquoi de l’errance
En voulant apporter à tous une douce délivrance 

Signé Mioune.

Je ne vous cacherai pas que j’ai été très émue, me demandant si je devais répondre, étant si troublée et ayant la larme aux yeux de recevoir autant d’amour !

MERCI A TOI MA SOPHIE !

 

 

gifs  coeur

Publié dans A Francesca-otho, Entre amis | 3 Commentaires »

Evolution de Francesca et Otho

Posté par othoharmonie le 20 mai 2011

 

Evolution de Francesca et Otho dans A Francesca-otho blog

Voici maintenant un an que ce blog existe, cette expérience de blog était totalement nouvelle pour moi, je n’y connaissais absolument rien…  nouveau, un peu perdue dans l’interface, tout ça semblait si  compliqué 

 

Mais, grâce au tutoriel, au forum  et aux amis… ça a marché ; si l’on s’en donne un peu la peine, qu’on se creuse un peu les méninges c’est tout bon  

prise%20de%20tete dans A Francesca-otho Quand on voit au départ Etape 1 : configurez votre blog ; on stress un peu :

 

Une fois identifié, nous voilà dans notre interface d’administration.  

·         Utiliser l’interface… prise%20de%20tete

 

Inciter les gens à commenter…
Comment inclure images et photos dans vos articles ?
Comment inclure des videos sur mon blog ?
Comment ajouter des sondages sur mon blog ?
Comment inclure des fichiers dans mes articles ?
Comment exporter / sauvegarder le contenu de mon blog ?
Comment personnaliser la page d’accueil ?
Comment inclure de la musique / des mp3 dans mes articles ? 

 

Et j’en passe bien évidemment…. 

adriane

  Et puis petit à petit l’oiseau fait son nid. Et ça fonctionne. C’est chouette tout de même de pouvoir s’exprimer et d’en faire bénéficier les intéressés. Qui l’aurait cru au départ de cette nouvelle aventure. 

Et bien j’y crois et tant et si bien que j’ai même poussé l’aventure avec l’ouverture de 5 autres blog : fleche-gif-002 fleche-gif-002

 -     Francesca esprit channeling           http://channelconscience.unblog.fr/   

-     Francesca et sa famille de lumière http://francesca1.unblog.fr/  

 

 -     Mylène Farmer Autrement            http://francescax7.unblog.fr/

- Les animaux messagers :               http://francoise1.unblog.fr/

 - Le Jeu du Tao :                             http://livreblogdujeudutao.unblog.fr/

 

 

Aujourd’hui, je suis comblée, mon but est atteint… m’ouvrir aux autres ! 

 

 

 

Et j’en suis très heureuse ! MERCI beaucoup à vous tous !

 

2no9qbkx

 

 

Statistiques Générales du Blog à ce jour : Articles : 725, Pages : 121, Commentaires : 263, Catégories : 57 

 


Hits aujourd’hui:286 Visites aujourd’hui:136 Hits les 7 derniers jours:6096 Visites les 7 derniers jours:3052 Nombre total de hits:238201 Nombre total de visites:112760


 

 

bientot.gif

 

Publié dans A Francesca-otho | 4 Commentaires »

Otho en langage des nains

Posté par othoharmonie le 20 mai 2011

Otho : La Foi en langage des nains

dans ERAGON (par exemple

Otho en langage des nains dans A Francesca-otho nain

 

Le très ancien langage des nains est appelé le Khazalid.

Les nains sont très conservateurs, et leur langue, dont ils sont très fiers, n’a pas changé de façon notable depuis des milliers d’années, qu’elle soit parlée ou écrite sous sa forme runique. 

Les Nains utilisent également un langage des signes, l’iglishmêk, qui, à la différence du khuzdul, varie énormément entre tribus. Il est principalement employé à des fins de secret, afin de ne pas être compris de la part d’étrangers. 

Pour écrire, les Nains emploient les cirth, un système d’écriture inventé par l’Elfe Gris Daeron de Doriath. Certains utilisaient également les tengwar, comme Ori dans le Livre de Mazarbul. 

Ils la parlent rarement en compagnie d’autres races et ne leur enseignent jamais. Pour les humains, c’est la “langue secrète des nains”, dont ils surprennent parfois des bribes mais qu’ils ne comprennent jamais. Le langage nain inclut très peu de mots humains ou elfiques. À l’inverse, on retrouve de nombreux emprunts au Khazalid dans la langue des hommes. Ceci est particulièrement évident dans le cas de mots ayant un rapport avec les domaines de prédilection des nains, la construction et le travail du métal, des techniques que les hommes ont appris des nains il y a bien des siècles. Ces emprunts au Khazalid signifient que certains mots nains ressemblent beaucoup aux équivalents humains. 

 

Ils sont un peuple fier, renfermé et secret, mais capable d’enseigner son savoir à d’autres peuples avec lesquels ils entretiennent d’excellentes relations, le plus souvent commerciales, tels les Elfes Gris de Beleriand au Premier Âge ou les Hommes du Rhovanion au Second Âge. Puisqu’ils vivent essentiellement sous terre, les Nains sont peu férus d’agriculture et d’élevage, préférant commercer avec les autres races pour obtenir ces biens. Ils sont dits être des amis loyaux, mais des adversaires rancuniers et tenaces, qui n’oublient jamais ni une insulte, ni une bonne action. Leur avarice est également réputée et forme l’un de leurs points faibles, par lequel ils sont corruptibles, comme le montre l’exemple des Anneaux de Pouvoir

Le vocabulaire du Khazalid reflète les préoccupations spécifiques de la race naine. Des centaines de mots désignent différents types de roche, de conduits, de tunnels, et surtout de métaux précieux. D’ailleurs, l’or à lui seul est désigné par des centaines de mots, en fonction de sa couleur, de sa pureté, de son éclat et de sa dureté. Quand des nains se réunissent pour une beuverie, c’est-à-dire à peu près chaque soir, un jeu populaire est la Chanson de l’Or, durant laquelle chaque buveur doit à son tour déclamer un vers sur l’or. Chaque nain doit utiliser un mot différent désignant l’or à chaque fois, et quiconque répète un mot déjà utilisé ou n’en trouve pas d’autre a un gage, qui consiste généralement à payer une autre tournée. Un nain préférera inventer un mot qui n’existe pas plutôt que de s’avouer vaincu. Si ce nouveau mot est accepté, il évite le gage et un nouveau mot désignant l’or est inventé !

 Dans une conversation, les nains choisissent leurs mots avec soin. Un nain ne se risquera pas à donner son avis sur une chose à laquelle il n’a pas longuement réfléchi, mais une fois que son opinion est faite, elle est aussi inébranlable qu’une montagne. Les nains changent rarement d’avis, sauf dans des cas d’extrême nécessité. Et même dans cette situation, beaucoup d’individus bornés préfèrent mourir que de reconnaître l’erreur qui leur coûte la vie !

 Les nains prennent les promesses et les engagements très au sérieux, et ceci s’étend même aux affaires avec les autres races. De tous les mots du langage nain, le mot Umbaraki est le plus dépréciatif : il signifie “briseur de serment”.

 

nain dans A Francesca-othoÉtant donné le sérieux avec lequel les nains traitent la parole, leur sens de l’humour est assez déconcertant. Une de leurs blagues courantes est de conspirer à deux pour faire croire à un autre nain qu’ils savent quelque chose de peu reluisant sur lui, sa santé ou son passé, chose qu’en réalité ils ignorent. Ceci peut durer des heures, des jours, ou même des années, et de l’avis général, c’est très amusant. Plus habituellement, un nain peut faire une affirmation provocante, attendre qu’un autre en soit offensé et vienne se battre. Curieusement, ces disputes se terminent toujours dans la bonne humeur, les nains se donnant de grandes claques dans le dos et se félicitant avec satisfaction d’avoir bien défendu leur honneur

 

0qrx2nuk

 

 

Publié dans A Francesca-otho | Pas de Commentaire »

Signification de mon prénom

Posté par othoharmonie le 11 avril 2010

                                                                 Françoise 

Etymologie :  Libre (en latin)

  Numéro :   9 – 6 – 3 

Comment interpréter ces chiffres : 

Neuf, nombres premiers, nous servent à compter et nous permettent de tout exprimer. Derrière ces apparences se cachent des significations plus profondes, symboliques et ésotériques. Pythagore, le père de nos mathématiques, fut aussi un initié qui sut faire comprendre à ses disciples la face cachée des nombres, et leurs significations occultes.                                                     

 La tradition pythagoricienne, issue de l’école qu’il fonda en Grèce au VIe siècle avant notre ère, nous en a transmis les connaissances. Aussi ancienne que l’astrologie, la numérologie nous indique que tout est cycles, périodicité et vibration. On retrouve cette approche dans toutes les traditions, orales ou écrites. Les textes sacrés y font référence. La tradition hébraïque rattache les vingt-deux lettres de l’alphabet aux vingt-deux sons correspondants, et au vingt-deux sentiers de l’arbre de vie.  La bible, autre langage codé, nous permet, dans l’Apocalypse de saint Jean, de nous poser des questions quant aux rapports existants entre la symbolique des nombres et le contenu des vingt-deux chapitres de ce texte. Plus près de nous, Jung, le père de la psychologie moderne, a rattaché cette symbolique des nombres à la notion d’inconscient collectif : nous gardons au fond de nous-mêmes le souvenir des symboles, des archétypes et des mythes qui ont construit l’humanité. La tradition chrétienne établit la liste de tous les saints. Nous connaissons par des écrits leurs vies, leurs actes, leurs comportements. Déjà, les prénoms qu’ils portaient se rattachaient à ces mythes, à ces symboles, inscrits dans l’inconscient collectif, et ont de par leurs vibrations, contribué à façonner leurs personnalités. De nombreux siècles nous séparent de leur époque et les modes de vie ont changé, cependant nous portons en nous l’histoire du monde et nous conformons à certains comportements sans même nous en rendre compte. Les neuf premiers nombres, au-delà de leur symbolique primaire, quantitative, ont un contenu symbolique, ésotérique, qualitatif, d’une portée et d’une richesse extrêmes…..

Françoise se Fête :  le 9 mars  

  Qui est-elle ?    

Françoise est une femme charmante, douce et agréable de contact, même si elle se montre introvertie, prudente et souvent méfiante de prime abord. Son émotivité est forte et sa sensibilité épidermique, au point de la rendre assez vulnérable au moindre traumatisme affectif. Elle tend donc à se préserver, ce qui ne l’empêche pas d’être généreuse et très facilement concernée par les autres. D’une grande plasticité émotionnelle, facilement heurtée par la vie, Françoise peut se réfugier parfois dans des rêveries ou des chimères plus ou moins utopiques, être attirée par le merveilleux, le fantastique, voire les paradis artificiels. Souvent concernée par sa famille et les responsabilités qui en découlent, Françoise fait facilement abstraction d’elle-même. Ainsi, enfant, elle sera la grande soeur rêvée qui remplacera la mère si besoin est. Mais attention de ne pas trop abuser de son grand coeur : elle n’a que trop tendance à se sacrifier ou à s’inscrire dans un rôle de victime… La tendresse est nécessaire à son épanouissement et son éducation doit être souple. Seront à éviter toutes formes d’agressivité ou de culpabilisation, car Françoise a déjà une nature qui se prête aux scrupules, aussi serait-il préférable que ceux-ci ne deviennent pas étouffants. Enfin, favoriser un violon d’Ingres musical ou artistique serait souhaitable, ainsi que toute forme d’expression artistique, théâtrale par exemple, pour lui permettre de trouver un exutoire à sa grande émotivité. 
 
Qu’aime-t-elle ?  

Humaniste, Françoise aime se dévouer, et les mouvements de fraternité et communautaires, voire mystiques, l’attirent. Réceptive, intuitive, imaginative, elle adore rêver et idéaliser, et s’intéresse donc à l’art et à toutes les formes d’expression. Côté coeur, la difficulté sera pour elle de trouver ses limites, car son abnégation peut lui faire prendre une route où le bonheur affectif ne sera pas toujours au rendez-vous. 

  Que fait-elle ?

  Elle excelle dans les professions à caractère humanitaire ou social, à moins qu’elle ne possède une véritable vocation. Ce qui est peu conventionnel ou étrange lui convient également (guérisseur, parapsychologue, radiesthésiste…), les professions commerciales ou en liaison avec l’alimentation (hôtellerie, pâtisserie, cuisine, diététique…), les activités liées au public ou aux voyages. 

Extrait de choisir son prénom, choisir son destin de Martine Barbault

(Je suis secrétaire dans le milieu médico-social)

Signification de mon prénom dans A Francesca-otho francoise8

Publié dans A Francesca-otho | 1 Commentaire »

1...678910
 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...