• Accueil
  • > Conversation avec Dieu Ch.Tome1

Conversation avec Dieu Ch.Tome1

Conversation avec Dieu Ch.Tome1 Conversations-dieu    TOME I – Chapitre 5  de  Conversation avec Dieu

Quelle est la voie véritable qui mène à Dieu ? Est-ce la renonciation, comme le croient certains yogis ? Qu’en est-il de la souffrance ? La souffrance et le service sont-ils la voie qui mène à Dieu, comme le disent de nombreux ascètes ? Devons-nous mériter notre passage au paradis en « étant sages », comme l’enseignent bien des religions ? Ou sommes-nous libres d’agir comme nous le voulons, de violer ou d’ignorer toute règle, de laisser de côté tous les enseignements traditionnels, de plonger dans la gratification et ainsi de trouver le Nirvâna, comme le disent bien des nouvel-âgistes ? Quelle est la voie véritable ? Les valeurs traditionnelles ou l’improvisation ? Quelle est la voie ? Les Dix Commandements, ou les Sept Etapes de l’Illumination ?  Il faut vraiment que ce soit l’un ou l’autre, n’est-ce pas…. Est-ce que ça ne pourrait pas être tout cela à la fois ? Je ne sais pas. Je Te demande. 

Je vais te répondre au meilleur de ta compréhension, mais Je te dis tout de suite que la réponse se trouve en toi…. Je dis cela à tous les gens qui entendent Mes paroles et qui cherchent Ma Vérité.

Tout cœur qui demande sincèrement « Quelle est la voie qui mène à Dieu ? » reçoit une réponse. Il reçoit une Vérité qui vient du cœur. Viens vers Moi par la voie de ton cœur et non par celle de ta tête. Tu ne Me trouveras jamais au niveau de ta tête. 

Pour vraiment trouver Dieu, tu dois perdre la tête ! Cependant, ta question exige une réponse, et Je ne Me détournerai pas de l’élan de ton interrogation. 

Je vais commencer par une affirmation qui te renversera et scandalisera peut-être bien des gens. Les Dix Commandements n’existent pas. 

Oh, mon Dieu, il n’y en a pas ? 

Non, il n’y en a pas. A qui commanderais-Je ? A Moi-même ? Et pourquoi de tels commandements seraient-ils nécessaires ? Tout ce que Je veux existe. N’est-ce pas ? Alors, pourquoi aurais-Je à commander à qui que ce soit ?

Et si Je promulguais des commandements, ne seraient-ils pas automatiquement respectés ? Comment pourrais-Je souhaiter une choses au point de la commander, pour ensuite me reposer et la voir ne pas se produire ? 

Quel roi ferait cela ? Quel monarque ?

Et Je te dis ceci : Je ne suis ni roi ni monarque. Je suis tout simplement (et terriblement) le Créateur. Cependant, le Créateur ne règne pas mais crée – crée et continue de créer. 

Je t’ai créé (béni) à Mon image et à Ma ressemblance. Je t’ai fait certaines promesses et J’ai pris certains engagements envers toi. Je t’ai dit, en langage simple, ce qu’il t’arrivera quand tu ne feras plus qu’un avec Moi. 

Tu es, comme l’était Moïse, une âme engagée dans une quête sérieuse. Moïse aussi, comme tu le sais, est resté devant Moi, Me suppliant de lui répondre. « Oh, Dieu de mes Pères, s’est-il écrié. Dieu de mon Dieu, daigne me montrer. Donne-moi un signe, que je puisse le dire à mon peuple ! Comment puis-je savoir que nous sommes le peuple élu ? » 

Et Je suis venu à Moïse, tout comme Je suis venu à toi maintenant, avec une alliance divine, une promesse éternelle, un engagement sûr et certain. « Comment puis-je en être sûr ? » a demandé Moïse d’une voix plaintive. « Parce que Je te l’ai dit, ai-Je répondu. Tu as la Parole de Dieu ». 

Et la Parole de Dieu n’était pas un commandement, mais une alliance. Voici donc… 

LES DIX ENGAGEMENTS

 Tu sauras que tu as pris la voie qui mène à Dieu, et tu sauras que tu as trouvé Dieu grâce à ces signes, indications, et changements qui se produiront en toi : 

1.     Tu aimeras Dieu de tout ton cœur, de tout ton esprit, de toute ton âme. Et il n’y aura pas d’autre Dieu avant Moi. Tu ne vénéreras plus l’amour humain, le succès, l’argent, le pouvoir, ni aucun de leurs symboles. Tu délaisseras ces choses comme un enfant délaisse ses jouets, non pas parce qu’elles sont sans valeur, mais parce que tu les auras dépassées.

Et tu sauras que tu as pris la voie qui mène à Dieu parce que : 

2.     Tu n’utiliseras pas le nom de Dieu en vain. Tu ne feras pas appel à Moi pour des choses frivoles. Tu comprendras le pouvoir des mots et des pensées, et tu ne songeras même pas à invoquer le nom de Dieu d’une manière qui n’est pas divine. Tu n’utiliseras pas Mon Nom en vain parce que tu ne peux pas, car Mon Nom (le Grand « Je Suis ») n’est jamais utilisé en vain (c’est-à-dire sans résultat) et ne pourra jamais l’être. Et quand tu auras trouvé Dieu, tu le sauras.

Et Je te donnerai ces autres signes aussi : 

3.     Tu te rappelleras de Me réserver une journée que tu appelleras sainte. Cela, afin que tu ne restes pas longtemps dans ton illusion, mais que tu te rappelles Qui et Ce Que Tu Es. Dès lors, tu appelleras bientôt chaque jour Sabbat et, pour toi, chaque instant sera saint. 

4.     Tu honoreras ta mère et ton père – et tu sauras que tu es le Fils de Dieu quand tu honoreras ton Dieu Père/Mère dans tout ce que tu dis, fais ou penses. Et de même que tu honores Dieu Père/Mère, et tes père et mère sur la Terre (car ils t’ont donné la vie), ainsi, aussi, tu honoreras tout le monde. 

5.     Tu sauras que tu as trouvé Dieu quand tu verras que tu ne tues pas (c’est-à-dire : tuer volontairement, sans raison). Car lorsque tu comprendras que tu ne peux en aucun cas mettre fin à la vie d’un autre (toute vie est éternelle), tu ne choisiras de mettre fin à aucune incarnation particulière, ni à faire passer de l’énergie vitale d’une forme à une autre sans la justification la plus sacrée. Ta nouvelle vénération envers la vie t’amènera à respecter toutes les formes de vie ( y compris les plantes, les arbres et les animaux) et de n’avoir d’impact sur elles que lorsque c’est pour le plus grand bien. 

Et ces autres signes Je t’enverrai aussi, afin que tu saches que tu es sur la voie : 

 

 

6.     Tu ne saliras pas la pureté de l’amour par la malhonnêteté ou la tromperie, car c’est de l’adultère. Je te promets que lorsque tu auras trouvé Dieu, tu ne commettras pas l’adultère. 

7.     Tu ne prendras pas une chose qui n’est pas la tienne et tu ne tricheras pas, ne seras pas complice, ni ne feras de tort à un autre pour avoir quoi que ce soit, car ce serait voler. Je te promets alors que lorsque tu auras trouvé Dieu, tu ne voleras pas. 

Et non plus… 

8.     Tu ne diras rien qui ne soit vrai, car ce serait un faux témoignage. 

Et non plus…

9.     Tu ne convoiteras pas la conjointe de ton voisin, car pourquoi désirerais-tu la conjointe de ton voisin puisque tu sais que toutes les autres sont à toi ? 

10.  Tu ne convoiteras pas les biens de ton voisin, car pourquoi voudrais-tu les biens de ton voisin alors que tu sais que tous les biens peuvent être à toi et que tous tes biens appartiennent au monde ? 

Tu sauras que tu as trouvé la voie qui mène à Dieu lorsque tu verras ces signes. Car Je te promets qu’aucune personne qui cherche vraiment Dieu ne fera plus ces choses. Il serait impossible de poursuivre de tels comportements. 

Ce sont tes libertés et non tes restrictions. Ce sont mes engagements et non mes commandements, car Dieu ne donne pas d’ordres à ceux qu’il a créés – Dieu se contente dire à ses enfants : voici comment vous saurez que vous êtes sur le chemin du retour. 

Moïse m’a demandé sincèrement : « Comment puis-je savoir ? Donne-moi un signe ». Moïse m’a posé la même question que toi. La même question, tous les peuples, partout, l’ont posée depuis le commencement des temps. Ma réponse aussi est éternelle. Mais elle n’a jamais été, et ne sera jamais, un commandement. Car qui commanderais-Je ? Et qui punirais-Je si Mes commandements n’étaient pas suivis ? 

Il n’y a que Moi. Alors, je n’ai pas à suivre les Dix Commandements afin d’aller au ciel. 

Tu ne peux « aller au ciel ». Tu ne peux que savoir que tu t’y trouves déjà. Il s’agit d’accepter, de comprendre et non de travailler fort ou de lutter. 

Tu ne peux aller là où tu te trouves déjà. Pour ce faire, il te faudrait t’éloigner de l’endroit où tu te trouves, et cela irait tout à fait à l’encontre du but du voyage. 

L’ironie, c’est que la plupart des gens croient qu’ils doivent s’éloigner de l’endroit où ils se trouvent pour arriver à leur destination. Alors, ils quittent le ciel afin d’arriver au ciel, en passant par l’enfer. 

L’illumination, c’est de comprendre qu’il n’y a nulle part où aller, rien à faire et personne à être, sinon précisément celui que tu es maintenant. 

Tu es en route vers nulle part. 

Le ciel (comme tu l’appelles) n’est nulle part. Mettons seulement un espace entre w et le h dans le mot anglais nowhere et tu verras que le ciel est now… here : ici, maintenant. 

[…..]

si ces écrits vous intéressent alors je vous fais un cadeau ………….

Mettez votre moteur de recherche en “traduction” pour le format en PDF :

http://www.nous-les-dieux.org/images/3/36/Conversations_avec_Dieu_-_Tome_1.pdf

  

®un dialogue hors du commun® de Neale Donald Walsh

licorne_feerique_femme

Une Réponse à “Conversation avec Dieu Ch.Tome1”

  1. check it out dit :

    Bravo, ton blog est vraiment réussi

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...