Louxor

Posté par othoharmonie le 9 avril 2010

Louxor dans Photographies louxor10

 

Voici mon troisième compagnon à quatre pattes, un Berger Belge âgé d’un an et demi….

Il a son caractère, comme souvent ces races de chien, il fait sa loi pour garder la maison de mon ami d’enfance Gérard qui habite juste à côté de chez moi, et Louxor fait la garde, par la même occasion, pour ma propriété….

Très affectueux également ; joueur comme c’est pas possible et surtout grand sportif, il est capable de courrir une journée entière si nous, nous ne nous fatiguions pas avant lui. Il est très affectueux, adore se mettre entre nos jambes pour se faire gratouiller l’échine et le train arrière. C’est un très bon compagnon pour Thomy, très souvent ils jouent ensemble tous les deux dans le terrain, le petit sautant au cou du plus gros et Louxor est trop mignon lorsqu’il fait semblant de ne pas pouvoir attraper Thomy, il lui laisse le champ libre…. trop adorables ces deux là !!!

 

25682du-domaine-de-couhoux-berger-belge-tervuren-1 dans Photographies      00020579    00020579 
bebe-tervueren-et-groenendael-berger-belge.8912113-56785386         00020579 

Publié dans Photographies | 1 Commentaire »

Thomy

Posté par othoharmonie le 9 avril 2010

Thomy dans Photographies dscf0010

 

Je vous présente mon second compagnon à quatre pattes, il se nomme Thomy, âgé de 8 ans, un superbe Lhassa Apso que j’ai offert à ma fille Charlène lorsqu’elle était très malade… Il est très gentil, adore les câlins, un peu pot de colle car il faut sans cesse être après lui, mais si adorable lorsqu’il nous sourit pour prendre les photos, comme vous pouvez le constater !

Thomy est réellement un chien d’appartement, car comme il se lasse de dormir au même endroit, il lui faut deux niches, alors il possède deux panières et il choisit à volonté celle qu’il veut adopter pour ses siestes….. cependant nous ne lui laissons pas pousser les poils trop long car comme nous habitons à la campagne, le pauvre reviendrait tout crotté si nous lui laissions ses poils trainer jusqu’à terre… mais je trouve qu’ainsi, il a son originalité également !

Trsè beau male lhassa apso NOIR dispo pour SAILLIE!!!!! - Toulouse      00020579 dans Photographies       galerie-membre,chien-lhassa-apso,sacha-ruby     00020579       7181374_3Casanova2   

    00020413        34       DSC_2910

 

Publié dans Photographies | 1 Commentaire »

Monsieur Zen

Posté par othoharmonie le 8 avril 2010

Monsieur Zen  dans Photographies zen_2010 

 

Je vous présente mon premier petit compagnon à quatre pattes… Il s’appelle Monsieur Zen, âgé de 10 ans en décembre prochain.

Monsieur Zen est d’une intelligence remarquable, élevé tout petit (3 semaines) à la sardine à l’huile, toujours collé à moi dès que je suis à la maison… intelligent car il a la particularité de demander par ces beaux yeux doux, si je veux bien l’accepter sur mes genoux ; et si je dis « non, non », alors il part pour se choisir un autre endroit comme par exemple les livres de la bibliothèque, ou bien encore mon pyjama sur la chaise de la salle de bain, et mieux encore, il lui arrive parfois de s’installer bien pelotonné sur le clavier de mon ordinateur portable… enfin ! quoi, je ne peux pas le rater, il utilise tout ce qui m’appartient …

je l’adore !!!!! 000200C2 dans Photographies 

 

Il a le mérite, d’être très reconnaissant et il est si calin, lorsqu’il me prend par le cou entre ses deux pattes pour pelotonner son museau dans mon cou….

 

 

perdustalban            Afficher l'image en taille réellesP1060311          400_F_4028855_rJxur8NBBVa2cr3LUGa9HhAF3eoDtzCb  

 chat-tigre-piano   00020579   Notre-chat-tigre    00020579    4662

Publié dans Photographies | 1 Commentaire »

Eric, la voie intérieure

Posté par othoharmonie le 7 avril 2010

J’ai le réel plaisir de vous faire connaître les écrits d’expériences hors corps de mon Amie Ghislaine au travers de son livre intitulé :

 

Eric, la voie intérieure


par Ghislaine Corraze

Aux éditions Jets d’encre

Eric, la voie intérieure dans Librairie / vidéothèque eric10

 

 Mon amie Ghislaine, que j’appelle parfois « ma petite soeur de coeur », je l’ai rencontrée elle aussi sur un forum, comme Hélène…. Cependant, avec Ghislaine dès nos premiers échanges, nous nous sommes reconnues… Très bizarre cette sensation d’ailleurs !

Que du bonheur !! 00020579 dans Librairie / vidéothèque

 

Parlons de son livre : Eric, la voie intérieure

Ghislaine  Corraze a 20 ans lorsque Eric, son fils, naît. A l’heure où les jeunes filles sortent et s’amusent, elle, elle expérimente déjà la rupture conjugale et la responsabilité de l’éducation d’un enfant… Ensuite, elle vit comblée auprès des siens, à la suite d’un second mariage qui lui donnera 3 autres enfants… jusqu’au jour où, sa vie bascule après le décès accidentel de son fils Eric.

Dans cet émouvant témoignage, Ghislaine nous raconte avec infiniment d’émotion, l’anéantissement auquel est voué une mère condamnée à survivre à son enfant, mais également sa recherche de la lumière au travers de signes, de manifestations, la façon dont elle se découvre un chemin parallèle qui lui permet de retrouver Eric…

Ces écrits sont un réel message d’espoir, sur plusieurs plans de notre conscience, pour tous ceux qui comme votre serviteur, ont perdu un être cher, et lorsque j’ai lu Ghislaine, il m’a semblé que je me lisais moi-même…. un parcours un peu similaire, sauf que ce n’était pas pour moi un enfant que je perdais mais, mon frère Denis en 1982, dans un accident de voiture, il avait alors 20 ans et moi 23, je venais d’accoucher de ma première fille.

pour vous donner un avant-goût du récit d’un courageux parcours d’une mère (Ghislaine) aux travers de ses différentes expériences et manifestations « paranormales » pour rejoindre son fils ERIC, je vous recopie un petit passage de son livre que voici ….

« La sensation est là, très forte. Les vibrations se produisent rapidement. Je flotte lentement au-dessus de mon corps lorsque je demeure bloquée là, à quelques centimètres au-dessus de moi ! Les vibrations sont toujours présentes. Puis toujours sans possibilité de bouger, mon visage est tourné dans la direction de mon mari. Quelle est ma surprise quand je le vois dans la même situation que moi ! Nous sommes l’un à côté de l’autre, flottant dans l’air ! Je vois bien sa présence, mais je ne suis pas sûre qu’il voit la mienne. La pièce n’est pas dans l’obscurité et j’ai un sentiment de distance entre lui et moi. Un espace intérieur. Pour m’assurer de sa conscience, je prononce difficilement ces mots : « Alors, maintenant tu me crois »? L’effort pour parler est réel, et je suis consciente de ma paralysie dans cet espace de vibrations différentes. Par la pensée, je lui explique la situaiton dans laquelle nous nous trouvons. Ensuite je t’appelle afin qu’il puisse te reconnaître. Mais tu ne viens pas« 

Extrait tiré du livre « Eric, la voie intérieure » page 61-62

Et puis encore un autre extrait, pour le plaisir :

 » J’ai entrevu autre chose par le biais de mon cerveau. Autre chose que cette réalité physique dans laquelle je vis chaque jour. Ce n’est pas un état de rêve où je suis endormie. C’est un état où mon esprit a cessé toute activité physique et où l’émotionnel et le mental sont apaisés, endormis. Le silence a envahi mes cellules. Cet état permet à mes activités sensorielles de se manifester. Elles se révèlent dans un autre champ d’action. Et j’assimile tant bien que mal cette nouvelle phase de l’esprit que j’avais occultée.Ma clairvoyance m’a permis de voir le mouvement de ton esprit ! Ma claire audience m’a permis d’entendre le son de ton esprit ! Alors, une partie de moi-même a éprouvé un sentiment de joie. Je ne peux plus ignorer ce processus. J’ai pris en considération tous les éléments afin d’exprimer cette révélation« 

Extrait du livre « Eric, la voie intérieure » page 150.

croyez-moi, ce parcours de Vie mérite que l’on s’y attarde par la lecture de son livre dont je cède ici le lien : 

 http://www.jetsdencre.fr/lng-FR-srub-38-Esoterisme.html 

Mon amie Ghislaine s’investie aujourd’hui énormément dans son Association du même nom :  »Eric, la voie intérieure » afin d’apporter un soutien moral et une aide financière aux parents qui ont eux aussi perdu un enfant.

Tous les renseignements sont ici :

ass.eric.lavoieinterieure@wanadoo.fr 

http ://ericlavoieinterieure.monsite.wanadoo.fr 

horoscope-gemeaux-2708909wmawj_1341

Publié dans Librairie / vidéothèque | 2 Commentaires »

L’inceste passé sous silence

Posté par othoharmonie le 7 avril 2010

Mon amie Hélène…. Mélie, Blanche est passée à la télévision le lundi 15 mars 2010 sur Fr.5 dans l’émission « L’oeil et la main ». Cette émission était intitulée : « L’inceste passé sous silence« …

Double silence pour mon amie Hélène… En effet, Hélène est une personne non-entendante ; beau témoignage cependant qu’elle nous a fait là dans cette émission, pleine de courage ma jeune amie.

Si vous voulez vous aussi visionner ce tournage télévisé vous pouvez vous rendre ici :

http://www.france5.fr/oeil-et-la-main/index-fr.php?page=archives&id_article=1193&showvideo=true

 Cependant, ma jeune amie Hélène ne s’est pas arrêtée là, en si bon chemin, non,  elle a également écrit un magnifique livre intitulé : « MELIE », par Pastel 

 vous avez envie de lire son livre, alors c’est ici :

 http://www.inlibroveritas.net/lire/oeuvre25709.html

 Date de publication originale : 2008 

Date de publication sur In Libro Veritas : 20 septembre 2009 à 16h34 Mélie, petite fille sourde est confrontée à l’inceste.

Petit extrait de son livre Mélie, page 18 :

« Mélie a 6 ans

La chambre des parents, par une belle journée. Un grand lit bien fait. Un bureau en bois bien ordonné. Une armoire bien cirée. La porte s’ouvre, une petite fille entre, suivi de son père Dada.

MELIE, inquiète : Dada m’a fait venir dans sa chambre…je n’arrive pas à lui dire d’arrêter de me toucher !


DADA, déshabillant la petite fille : Petite, je vais t’apprendre à bien faire l’amour !
MELIE, angoissée : Pourquoi me fais-tu encore ça ? Est-ce que c’est normal ? »

Saura-t-elle faire face à cette maltraitance ?


Comment trouvera-t-elle la force de grandir et de s’épanouir ? 

Oui, je le crois bien sincèrement, car Hélène est une jeune fille passionnée de plein de choses : des animaux, des insectes, de la nature, de son compagnon, d’origami, de peinture, de lecture, de zénitude, de cuisine… etc… et de tellement de choses encore….. elle crée énormément… sans compter qu’elle réalise également de magnifiques tableaux de « maître en herbe »…et que sais-je encore, la liste serait bien trop longue, tellement elle est remplie de ressources cette jeune fille !

Sans oublier que Mon amie Hélène se donne sans compter, elle a un coeur gros comme ça ….. L'inceste passé sous silence dans Librairie / vidéothèque 0002043B       

Voici Hélène !    blanch11 dans Librairie / vidéothèque  

Publié dans Librairie / vidéothèque | 1 Commentaire »

La Prophétie des Andes

Posté par othoharmonie le 7 avril 2010

 L’intégrale des romans de James Redfield

Le thème récurrent de La Prophétie des Andes est l’importance de prêter attention aux coïncidences et aux synchronicités.

La Prophétie des Andes dans Librairie / vidéothèque 51JVHRCFD5L._SS500_

 

Au début du récit, le héros de l’histoire a rendez-vous avec une amie qu’il n’a pas vue depuis plusieurs années, dans un aéroport des États-Unis. Elle lui dévoile qu’une importante découverte archéologique a vu le jour au Pérou, et lui explique qu’elle compte prendre l’avion dans la journée pour aller dans ce pays et en savoir davantage pour ses recherches personnelles.

Cette découverte serait un manuscrit vieux de 2 600 ans rédigé en araméen, dans lequel serait consignées neuf prophéties. Chacune de ces prophéties annoncerait une élévation spirituelle et philosophique de l’Humanité dans les années à venir. L’amie du héros détient une copie de la première prophétie, dans laquelle il est expliqué que chaque être humain ressent en lui-même ce pour quoi il est fait, quel est son but et son destin, mais que la société actuelle ne permet qu’à très peu d’entre nous de se réaliser et de découvrir le pourquoi de notre existence. Selon le texte, la vie sèmerait sur notre chemin des coïncidences, des synchronicités, qui se manifestent par des signes, des pensées abstraites voire des rêves, des rencontres, ou une conversation avec un inconnu. Si l’on apprenait à reconnaître ces signes, à les suivre ou à les écouter, puis à les interpréter, nous avancerions irrémédiablement vers la vie qui nous est destinée, c’est-à-dire vers le meilleur que nous puissions accomplir.

 

Ce texte suscite l’intérêt du héros pendant plusieurs jours, le temps d’une grande introspection, et en replongeant dans sa vie et ses souvenirs, le déclic se fait : il se décide à partir pour le Pérou sur un coup de tête pour découvrir les autres prophéties de ce fameux manuscrit.

 

C’est là que commence vraiment l’histoire du roman, à l’aéroport de Lima, où le héros sera conduit de rencontre en événement qui l’amèneront à découvrir, à travers une quête initiatique palpitante, un secret oublié depuis très longtemps. Mais deux factions entrent en jeu : ceux qui veulent faire partager ce secret, et ceux qui veulent l’enterrer à jamais.

L’utilisation de la première personne dans le roman peut conduire à une identification du lecteur au héros, le plongeant dans un univers onirique qui se veut utopique, et une façon d’améliorer les rapports humains.

Ce roman est riche de symbolisme, il possède des références philosophiques, sociologiques et religieuses, et également beaucoup d’informations culturelles et ethnologiques sur le Pérou.

Ce livre est un roman qui met en évidence les interactions énergétiques entre l’individu et son entourage (que ce soit un autre individu ou un végétal) à travers une histoire des plus palpitantes : un homme arrivé vers ce qu’il sent être comme un tournant de sa vie se trouve, suite à des rencontres plus que dues au hasard, embarqué dans une aventure à l’autre bout du monde.

Son chemin sera fait de découvertes surprenantes sur le monde, sur une nouvelle forme d’énergie qui semblerait coordonner les choses bien au-delà du visible ; tout cela par étapes, en cherchant des révélations dispersées d’un mystérieux texte ancien.

 fleur-rose dans Librairie / vidéothèque

 

La Prophétie des Andes a été adaptée au cinéma aux Etats Unis et a connu un très grand succès au box-office ! Aujourd’hui, nous pouvons en bénéficier également en France …

Sortie location DVD : 10/09/2008   

         

Avec :         Matthew Settle, Thomas Kretschmann, Sarah Wayne Callies, Annabeth Gish, Hector Elizondo

FILM De : Armand Mastroianni

L’origine, un manuscrit fabuleux rédigé 600 ans avant Jésus Christ et une prophétie : notre société va subir un grand bouleversement. Intrigué, le héros de cette histoire s’envole pour le Pérou à la recherche du mystérieux grimoire, objet de toutes les convoitises, qui va transformer sa vie. Commence alors une aventure magique et enchanteresse, une dangereuse initiation : une quête en neuf étapes qui le mène au sommet des Andes au coeur de la forêt amazonienne sur la voie des révélations de la vie… 

—-> vous pouvez visionner le film « La Prophéthie des Andes » ici, c’est gratuit : 

http://www.nous-les-dieux.org/The_Celestine_Prophecy

Publié dans Librairie / vidéothèque | Pas de Commentaire »

Histoire de mon enfance

Posté par othoharmonie le 7 avril 2010

 Histoire de mon enfance dans Sourire au rire 00020167 Je raconte cette toute petite histoire qui me vient de mon père, Moïse était son prénom. Il est décédé en debut d’année 2007.

J’ai souvent été bercée par cette histoire durant mon enfance, car mon père aimait à nous la raconter à mon frère Denis et à moi… Je la partage donc avec vous !

Mon père devait être tout en contradiction, une façon à lui de dire très certainement que rien n’est fixe, mais tout en mouvence, selon la réalité à laquelle on veut bien donner vie. Voici donc cette histoire :

 Il était une fois,

Par une sombre nuit d’été en plein jour,

Un jeune vieillard,

Assis sur un banc de pierre en bois,

Qui lisait son journal plié en quatre dans sa poche

A la lueur d’un réverbère éteint …

 

les-vieux dans Sourire au rire

 Image source :

Thierry EVRARD et ses marionnettes
2 rue de casse cou
18300 SAINT SATUR
06 89 50 56 91

Publié dans Sourire au rire | 1 Commentaire »

J’y vois clair !

Posté par othoharmonie le 6 avril 2010

Illumination pour moi le 4 avril 2010 

Comme je le pensais, oui, ce sont nos croyances qui mettent un voile sur la réalité de notre condition et nous empêchent de voir la Vérité…. Elles nous sont bien utiles pour un temps ces croyances…., mais après, on a envie de passer à autre chose et c’est ce qui m’est arrivé ces derniers temps….

Nous sommes « SEUL et UNIQUE » et nous créons « l’autre » à notre gré, selon nos besoins et nos réflexions…..- Si l’on croit en la réincarnation, alors elle existe car on la créé,- Si l’on croit aux extra-terrestres, alors ils existent car on les créé,

- Si l’on croit en l’absence et en l’isolement, ils existent car on les créés,

- Si l’on croit en l’amour et au partage, ils existent car on les crées etc….

Cependant, toutes ces créations ne sont que pour soi !  

Chacun se crée sa propre réalité afin de se faire comprendre à lui-même que TOUT est déjà présent en lui-même….

 C’est comme tourner autour du pot ! Et des fois ça peut même mettre beaucoup de temps car on peut se forger autant de croyances, que l’univers est illimité…

Exemple de méditation : choisir d’être un papillon….. et bien on sera un papillon et on en ressentira absolument tous les effets…. Mais une fois l’expérience faite, on aura alors envie d’être un oiseau, et on se sentira pousser des ailes, tout comme l’oiseau, oui tout pareil….


TOUT….. et ce n’est pas parce que nous nous sommes déjà incarnés, non, ce sont nos cellules qui contiennent les codes de l’information, directement !!

C’est lorsque l’on cesse et surtout que l’on éradique toutes croyances, les unes après les autres que la vérité apparaît…. Plus on supprime de croyances et plus on devient LUCIDE.J’ai aussi pris conscience que c’est la peur qui empêche de voir la vérité en face, car l’homme a peur d’être seul ; alors il essaie de ressembler aux autres… il tente de croire lui aussi ! »L’autre » n’existe pas réellement, nous le créons à mesure de nos questionnements…..D’où les rencontres diverses et variées et les séparations aussi… Tout simplement parce que nous créons au fur et à mesure ce dont nous avons besoin pour obtenir nos réponses… pour nous faire comprendre Nous éprouvons des sentiments seulement pour nous rendre plus vivants… et seulement, lorsque nous portons un regard sur le monde !!Il n’y a finalement rien à chercher car toutes les réponses sont inscrites dans nos cellules, l’autre n’existe que parce que nous avons peur d’être seul …Il suffit de se poser une seule question pour se rendre compte que la réponse est déjà INSCRITE EN SOI et c’est grâce à la méditation que l’on peut la faire émerger … dans nos silences intérieurs, tout est écrit comme dans une grande bibliothèque intégrée…On pourrait utiliser tout un tas de dialogues, mais jamais on ne pourra exprimer ce qu’est la vérité, car chacun se fabrique la sienne, celle qui lui rend LA VIE un peu plus facile au gré de ses besoins du moment !!!

Et comme il n’y a que l’expérience de sa propre réalité qui ne soit Viable…. Il n’y a absolument rien à prouver à qui que ce soit…. Mais que le message soit lancé et que tous expérimentent pour que chacun trouve et soit heureux !

                                                                                       

Parfois je me dis… « Je ne pouvais que trouver ma vérité …!  Regardez le nom de ma rue !…..

 J'y vois clair ! dans Chemin spirituel dscf0011

Publié dans Chemin spirituel | 1 Commentaire »

Mon illumination va un peu plus loin

Posté par othoharmonie le 6 avril 2010

Découvrir la Vérité, enfin… Ma Vérité en 2010

le 1er Avril 2010 

La conscience de soi est uniquement intuition d’elle-même, et non pas comme d’un soi distinct des autres, mais plutôt du SOI universel, qui est EN lui-même.

La conscience de soi n’est réelle QUE pour elle-même, car elle est mienne, sans se refléter dans d’autres consciences de soi (les autres). Cette conscience de soi est le fondement de toutes les vertus, de l’honneur, de l’amitié, du courage, de tout sacrifice, de toute gloire, etc.

Ce que l’on nomme le TOUT ne se réduit pas à un objet,  il contient aussi le JE, celui qui sait, et la relation réciproque entre moi et l’objet c’est ce qui forme la conscience.

De l’inconscience à la pleine conscience, de l’enfance à l’adolescence, de l’âge adulte et à la sagesse, les progrès humains cheminent de buts particuliers vers les buts généraux, jusqu’au but ultime.

 L’homme parfait est la parfaite image de dieu et contient en soi toutes les choses.  Il réunit en lui la forme de dieu et la forme de l’univers. Lui seul révèle l’essence divine avec tous ses noms et attributs. Il est le miroir par lequel dieu est révélé à lui-même et, par là, la cause finale de la création. Autrement dit, tous les progrès techniques, sociaux et intellectuels développés par l’humanité, sont destinés à améliorer la qualité du ressenti psychique humain.

Ainsi, quand tous ces progrès « matériels » auront atteint leur perfection, je crois sincèrement que notre espèce aura également atteint sa perfection sensitive : autrement dit l’extase … c’est-à-dire la jouissance du présent qui me fait dire : Je vis et non pas j’existe…

Ah, le beau scénario que je me suis fabriqué, afin d’apprendre que nous sommes  le TOUT et que nous cherchons si longtemps quelque chose que nous sommes déjà, pour découvrir que finalement… nous nous suffisons à nous-mêmes ! 

 Mon illumination va un peu plus loin dans Chemin spirituel 00020442 

Publié dans Chemin spirituel | Pas de Commentaire »

Le chemin est long

Posté par othoharmonie le 6 avril 2010

Approcher de la connaissance et de la vérité :

en 2005

La véritable liberté est donc la liberté intérieure, celle que l’on acquiert progressivement dans la foi d’un travail sur soi, dans la progression de la connaissance de soi, permettant d’écouter la voix de notre conscience inspirée, l’Esprit sain.

 Ainsi parcourir ce chemin de tolérance, c’est accomplir une libération intérieure, sortir des sentiers de l’esclavage de mon histoire personnelle, abolir progressivement l’ignorance en me retournant sur moi passionnément et amoureusement, en cherchant et touchant la vérité au cœur de ma conscience.

Marcher sur le chemin c’est donc aller vers soi-même à sa propre rencontre dans la présence, à l’intérieur, et devenir libre. Alors le chemin sauve et c’est ça le but. La connaissance de soi en vérité permet à l’individu d’accéder à une véritable liberté intérieure, sans que cela devienne une fin en soi. Cette liberté doit permettre à chacun d’agir de manière juste et bonne, rassemblée dans une éthique, une conduite de vie et la manière complexe de vivre avec les autres en société, de prendre soin de la terre qui nous a enfanté et qui nous supporte.

Je crois aussi que l’essentiel à mettre en pratique, comme le couronnement d’une vie morale et spirituelle, est l’Amour, celui qui est désintéressé ! et une vie réussie est une vie qui a mis la vérité en pratique – j’aimerai bien accéder à cet état d’être – « aimez vous les uns les autres. Il me semble bien que l’on ne peut connaître, aimer et respecter l’autre autant que l’on se connaît et s’aime soi même…à travers sa propre imperfection reconnue et aimée sur le chemin de nos découvertes intérieures. Face à la diversité humaine sans véritable égalité, il y a un endroit où nous sommes pourtant tous égaux : Tout le monde est imparfait sur terre et cela ne changera pas puisque c’est notre conscience qui juge. Nous pouvons le vivre bien ou pas bien, ce choix sera notre libre arbitre. Le vivre bien passera nécessairement par un engagement dans une voie, un chemin spirituel, où chercher le sens et La Vérité sur notre mal-être nous apportera au travers un dépassement de nous-mêmes, la liberté, l’indépendance à notre histoire, la connaissance et la paix en soi.

Nous sommes tous égaux face au grand mystère de la vie et de la mort, face aux difficultés d’entreprendre de se connaître et de mettre en pratique un travail sur soi. Mais c’est sérieux, il s’agit de notre propre sauvegarde dans l’avènement d’un monde meilleur. L’amour en regard de chaque chose est tout simplement le désir de retrouver notre unité originelle égarée, celle qui nous a mis au monde, de restaurer notre pleine et entière nature, de combler notre manque intrinsèque.

Mais cet amour cette promesse d’amour sans laquelle nous ne pourrions pas vivre, est une force aveugle qui demande maîtrise et ordre pour devenir une vertu et atteindre son but.

Et cela s’apprend…..

   Le chemin est long dans Chemin spirituel 0002011D 

Publié dans Chemin spirituel | Pas de Commentaire »

sur le chemin

Posté par othoharmonie le 6 avril 2010

Une opportunité de pratique : en 2000

(séparation d’avec mon compagnon) 

Parce que l’on sent bien quelque part que toute notre vie ne peut continuer dans le conflit d’un pouvoir exerçant une tyrannie sans limite sur notre vie et qu’elle ne peut pas non plus ne se résumer qu’à un bien être matériel, qu’aucune attitude artificielle pour tenter de se faire du bien ne va nous satisfaire vraiment et durablement, on commence alors à s’intéresser à soi et plus qu’à soi, apprendre le discernement à travers une pratique de remises en questions sur l’objet de nos déboires (couple, famille…), observer nos manières de fonctionner dans notre propre vie envisagée désormais comme globale, c’ est à dire sans séparation intérieur-extérieur mais avec un farouche désir de vérité et d’équité, une forte envie d’être entière, tout simplement. 

Et cette route, cette direction choisie éclaire nos pas à l’intérieur comme à l’extérieur. Désormais notre vie ne sera plus composée de bouts rajoutés les uns aux autres nous cloisonnant et nous destinant plus ou moins à un équilibre précaire, mais elle sera alors nourrie de convictions fortes nous aiguillant plus justement vers un rythme et un équilibre durables et bien naturellement plus harmonieux. Cet ensemble, intérieur-extérieur, vécu au travers et grâce à l’habileté d’une pratique concrète débouchant sur des petits actes conscients et ordinaires est l’expression vivante d’une vie spirituelle établie et un gage de bonne vie. Alors si je fais le bilan, à mon niveau, je suis plutôt fière d’avoir osé m’engager sur un chemin et d’avoir une vie spirituelle.  

Je suis fière des choix que j’ai fait, je n’ai pas honte de la voie spirituelle que j’ai empruntée depuis ces quelques années et qui a si bien refondu et amélioré ma vie personnelle en la transformant efficacement depuis le début. Fière d’être dans la réalité d’un mouvement responsable qui caractérise ce chemin au travers d’une structure respectueuse de chacun et sur laquelle je peux m’appuyer, avec des êtres balisant si humblement et précisément mon évolution au service de la vie, et sur lesquels je peux compter pour tâcher, moi, de mieux vivre et plus justement avec moi-même et ceux qui m’entourent, en ayant réalisé mon propre choix sur des bases que je jugent saines. 

Il s’agit donc de voir le chemin comme une opportunité de pratique, une ouverture sur une transformation-évolution profonde de l’être ancien, dépendante de sa petite histoire répétitive et tôt ou tard inadaptée à sa vie présente, car la femme nouvelle s’est réconciliée avec sa petite histoire personnelle et est partie en quête du Juste, actrice libre et consciente de sa propre vie, dans la recherche croissante du meilleur d’elle-même et en paix dans le présent, avec le monde qui l’entoure. 

Alors le chemin devient une manifestation concrète de ce qui comprend et créé à l’intérieur, dans la vie, le cœur même de toute vie spirituelle déposée en l’être humain et le moyen le plus pertinent et habile d’accéder au but, à ce qui est mon but. Être hantée par le sens de mon histoire personnelle me permettra un jour, à coup sûr, d’être au centre de mon utilité individuelle et aux portes du service que j’ai à rendre sur terre. C’est mon vœux le plus cher. Apprendre l’engagement dans une vie spirituelle n’a pu que servir ma vie et La Vie. Appartenir à une voie spirituelle, être à l’écoute du plan de développement qui Me concerne moi-seule, à travers une pratique légitime permettant de susciter des actes libres et conscients, fédérateurs de réjouissance dans ma réalité ordinaire. 

M’écarter du chemin, m’est devenu alors impossible, s’aurait été nier mon identité profonde, me manquer dans la grandeur qui est la mienne en m’éloignant du but, ultime, celui que l’humanité toute entière recherche !

                                                              sur le chemin dans Chemin spirituel 0002048F 

Publié dans Chemin spirituel | Pas de Commentaire »

Se mettre en chemin

Posté par othoharmonie le 6 avril 2010

Le plus important je pense que c’est déjà de…  

       Se mettre en chemin : c’est ce que j’ai fait en 1998

Se mettre en chemin dans Chemin spirituel 450px-Fagus_sylvatica_JPG2a Que l’on sache ou pas au départ de quel but il s’agisse vraiment, marcher, se mettre en chemin amène immanquablement à en découvrir et à en préciser petit à petit la géographie autant à l’intérieur de soi, c’est-à-dire à travers celui qui vit l’expérience, qu’à l’extérieur par les repères et jalons posés, les transformations opérées dans le concret de nos vies.

Ainsi donc le chemin lui-même, d’instant en instant, prend toute son importance et le fait de mettre un pied devant l’autre pour avancer prend alors toute sa signification, puisque ce sont bien nos mouvements, nos pas sur ce chemin qui nous conduisent vers le but. Celui que nous voulons attendre…. 

Nos vies, vues de l’extérieur reflètent sans aucun doute ce que nous sommes à l’intérieur, par la manière dont nous savons arpenter et profiter de ce chemin dans les choix qu’il ne manque pas de nous offrir.

Cueillir le meilleur ! Est ce que la vie à travers les choix que nous faisons, nous offre une bonne vie ? 

À quels endroits je n’ai pas une vie agréable ? 

Si je ne suis pas dans une vie en paix avec moi-même c’est donc que je suis bloquée à un niveau et limitée pour aller plus loin. Une bonne vie, en équilibre dans tous les secteurs que je côtoie (repos, loisirs, plaisirs, famille, travail, lecture, nature…) est la base de toute vie spirituelle possible. Il est naturel d’aller vers une vie qui nous fait du bien, mais elle n’est pas automatique, loin sans faut.

Toute ma vie spirituelle est d’abord sous-tendue par l’attention que je me porte à moi-même, dans mon désir de vivre bien. Car comment concilier ou permettre un espace spirituel fécond développant mon existence si je ne suis que préoccupée par des difficultés de survivance ? Avant d’en être à l’heure d’adopter une voie intérieure, d’arpenter un chemin de développement intérieur, la plupart du temps on ne se pose pas trop de question sur soi et sur la vie, on fonctionne comme en automate, avisés ou pas, à travers l’éducation que l’on a reçu…  nous formatant et nous confrontant à la fois, à l’image de notre propre culture.

C’est pour une bonne part normal et nécessaire à la construction de notre identité on nous dit et un épanouissement personnel, mais c’est aussi une étape que nous sommes libres de dépasser ou non. 

Un jour, après l’expérience d’épreuves quelque peu maladroites à conséquences lourdes, nous nous réveillons, on a plus envie de subir,  moins envie de se battre, ni envie de mettre un pansement sur nos blessures profondes. Alors, on s’arrête pour regarder sa vie comme elle est et on ressent l’impérieuse nécessité de se mettre à chercher le sens de notre déconvenue et le moyen d’installer un mieux pour soi même. 

C’est peut être là, à ce moment, qu’en réponse on ressent un nouveau possible, comme un but à atteindre, une énergie idéale, en mouvement et en accord avec l’énergie de la vie toute entière, et non plus faussement subir ou entretenir inconsciemment le mensonge d’une routine fataliste nous figeant sur place.

 00020542 dans Chemin spirituel 

Publié dans Chemin spirituel | Pas de Commentaire »

En chemin vers la Spiritualité

Posté par othoharmonie le 6 avril 2010

   Apprendre sur soi : travail que j’ai engagé en 1996 

 …pour accéder à une liberté intérieure 

Quand on emprunte un chemin, en fait, c’est pour nous amener quelque part, vers un but à atteindre.  Nous prenons une direction et cheminons, mais peut-on savoir à l’avance ce que va être ce but, puisqu’il n’est pas encore atteint, et sommes nous sûr de l’atteindre jamais ? 

Est-il définissable en pensée une fois pour toute ou bien participe t’il d’une énergie insaisissable productrice d’une lumière cherchant seulement à guider notre vie ?

                                                    En chemin vers la Spiritualité dans Chemin spirituel 000203C4 

chemin_de_lumiere_2 dans Chemin spirituel

Publié dans Chemin spirituel | Pas de Commentaire »

Motivation

Posté par othoharmonie le 5 avril 2010

Le mode d’existence spirituelle se développe non seulement dans la conscience du corps et du collectif, mais dans l’expérience ultime de son individualité, de sa singularité, de son unicité devant l’immensité du réel, de la conscience de sa subjectivité.

Il s’agit de la conscience au sens strict, c’est à dire de la science de soi, radicalement différente de la réalisation des exigences sensorielles et collectives.    Peu à peu, chacun découvre que sa conscience est un monde qui a ses exigences propres, ses questions et ses réponses, ses rêves, ses désirs et ses déceptions, ses angoisses et ses gratifications, sa sécheresse, ses passages à vide et son abondance, sa générosité, sa vie et sa mort.

Ma subjectivité devient l’aventure principale qui me définit comme sujet limité et libre. Il s’agit de l’expérience spirituelle.   

Pour moi, l’expérience spirituelle ne dépend pas de notre appartenance à une religion.  La spiritualité est profondément liée à une quête de sens, de signification. Elle commence avec le « pourquoi » ? et la bonne nouvelle, c’est qu’il y a une réponse et que cette réponse est à la fois Lumière et Amour, Conscience et Compréhension. Je mets volontairement des majuscules à la première lettre de ces mots, car cela signifie qu’ils doivent être pris dans un sens plus profond que celui que l’on utilise généralement.Ces prises de consciences sont vécues comme des « états mystiques », des « expériences spirituelles ». Pour ma part, ce fut une O.B.E (Ouf of Body Experience), ou sortie « hors du corps » en français.

Au début, ces états sont éphémères, mais en continuant les pratiques, il est possible de vivre de plus en plus longtemps dans des états « modifiés » de conscience et donc de percevoir avec une acuité nouvelle ce qui nous entoure. On a alors l’impression de s’éveiller, d’être conscients de choses qui n’étaient encore qu’inconscience et confusion peu de temps auparavant. L’activité scientifique et la connaissance rationnelle permet déjà d’avoir un aperçu de cette conscience, mais cette approche spirituelle, en se situant au-delà de la rationalité, permet d’accéder à une conscience plus grande encore.

Globalement, pratiquement toutes les expériences spirituelles permettent à l’individu d’affirmer voir les choses comme elles sont, avec une plus grande acuité que d’habitude, mais aussi comme une union avec quelque chose qui nous dépasse : union avec la nature, union avec dieu.. Enfin, à d’autres moments, elle peut être vécue comme un vide délicieux, comme un dépassement de la dualité sujet-objet. Dans tous les cas, ces états modifiés de conscience s’expriment comme un dépassement de sa propre individualité, dans une globalité plus vaste, dans un tout de plus en plus grand et comme une dissolution de cette individualité, caractérisée par l’ego. La spiritualité …

C’est tout à la fois ; la quête de cette Connaissance et  l’ensemble des pratiques permettant d’atteindre ces états mystiques et les états obtenus généralement par des pratiques (méditation, autoguérison, magnétisme, autohypnose….). Pourquoi ne pas vivre sa vie simplement vous allez me dire… Tout simplement parce que celui qui a entrevu ce qu’il y avait derrière le voile de la quotidienneté, ne peut pas vivre en faisant semblant qu’il n’a rien vu. Une fois qu’on a entendu l’appel de l’énergie divine, la vision standard que nous pouvons avoir avec des choses et du monde devient un peu dénaturée. 

Certes, je ne suis pas sûre que cette tentative de définition soit réellement éclairante pour y assoiffer les masses. C’est normal, lorsqu’on est en plein développement du « moi » et donc parler de ce qui se trouve « au-delà » du moi, ne doit pas être très éclairant.. Bon, faudra juste vous aventurer dans la lecture de ce blog pour comprendre ce qui a motivé la Foi.. 

 Motivation dans Chemin spirituel 00020318 

Publié dans Chemin spirituel | Pas de Commentaire »

Pourquoi ce blog

Posté par othoharmonie le 5 avril 2010

Pourquoi Otho vous allez me dire, c’est qui ? et bien Otho, veut dire …. LA FOI ! 

et Francesca est le pseudo que j’ai utilisé depuis mes nombreux parcours sur les forums… mon prénom est en réalité celui-ci….. et le langage de ses déclinaisons celui qui suit : 

 Pourquoi ce blog dans A Francesca-otho 00020437

Fais le bilan de tout ce que tu as appris ces dernières années…. 

 

Regarde toutes les qualités que tu as mises en œuvre et cultivées 

 

Apprécie tous ces pas que tu as déjà effectués. Tu es sur ta route, appuies-toi sur elle…  

 

Ne subis plus ce qui ne te convient pas, décides ce que tu veux vraiment être et vivre… 

Crée  de nouveaux liens de cœur à cœur et d’être à être, aimants et généreux…

Oui, tu es à ta place là où tu es et la Terre t’offre son abondance si tu l’acceptes….  

 Il n’y a rien à regretter, tu as fait les meilleurs choix en fonction de qui tu étais…. 

Salue  chaque jour qui vient et attends-toi à réussir tout ce que tu entreprends….   

Encourage  la vie à faire son travail et à te proposer de nouvelles opportunités tout simplement…. 

                                                             000203BA dans A Francesca-otho                                   000203BA 

 

 

Publié dans A Francesca-otho | Pas de Commentaire »

Bonjour tout le monde !

Posté par othoharmonie le 5 avril 2010

C’est avec une réelle émotion que je viens d’ouvrir ce bog…

En effet, depuis quelques années déjà, j’ai parcouru pas mal de forum de spiritualité, puis j’ai eu envie d’ouvrir cet endroit afin d’y accueillir ceux qui sont en recherche de réponses à leurs nombreux questionnements jonchés de  : Pourquoi ?

Ici donc, j’évoquerai mes pensées, mon chemin spirituel, ma vie quoi… !

A très bientôt de vous y retrouver !

 Bonjour tout le monde ! dans Bonjour d'amitiés 000204ED 

Publié dans Bonjour d'amitiés | Pas de Commentaire »

1...130131132133134
 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...