• Accueil
  • > Recherche : arcane nom temperance

Résultats de votre recherche

Initiation aux cartes des tarots

Posté par othoharmonie le 1 août 2013

 

Préambule à une initiation au tarot

Le tarot s’utilise comme art divinatoire depuis le XVIIIème siècle.

Les cartes du tarot comme telles, sont beaucoup plus anciennes et datent du XIV ème.

Initiation aux cartes des tarots dans Astrologie et Esotérisme tarot

Les historiens du tarot lui donnent une origine fabuleuse. Du fait de son usage par les gitans et que longtemps l’on crut d’origine égyptienne, on a longtemps pensé que le tarot provenait de ces terres orientales. En réalité, les recherches actuelles ont démontré que l’origine des gitans se situe en Inde. De ce fait, il est possible de croire que le tarot ne provient pas de l’Egypte mais bien de l’Inde et qu’il fut diffusé dans le reste du monde grâce aux voyages de ce peuple nomade.

L’art du tarot se base sur la croyance de que rien n’est le fruit du hasard mais que tout procède d’un ordre préétablit. De ce fait, les cartes entremêlées restent étroitement liées magiquement entre elles et leurs influences se répercutent sur les personnes. Le tarologue doit être clairvoyant. Les cartes du tarot, par leur graphisme, leurs couleurs vives, stimulent le don de voyance du tarologue et l’obligent à centrer son esprit et à aiguiser les sens de son subconscient.

Le tarot, le jeu le plus riche et complet par son substrat symbolique développe l’intuition et la clairvoyance. Chacun de ses symboles possède une force active et permet de pénétrer la ligne de vie du consultant, de découvrir son passé et de connaitre son futur.

Pour les tarologues, la pratique du tarot conduit à une discipline morale. Une fois en contact avec le tarot, la personne clairvoyante ne peut plus tricher et se fait plus intuitif. En ordonnant son imagination créatrice, elle s’efforce pour arriver à développer une attention soutenue et acquière la volonté de comprendre les choses avec patience.

Arriver à avoir la conscience de soi même et comprendre qu’il existe des différents plans de conscience sont deux des principes fondamentaux de l’enseignement du tarot. Dans notre vie pleine d’énigmes, le tarot consiste en un ensemble cohérent qui représente la vie ésotérique de l’homme. Consulter le tarot consiste à chercher la vérité, un absolu qui se situ au-delà de l’illusion. Consulter le tarot s’est se diriger vers le monde magique du karma multiple.

Le mystère des origines du tarot

L’origine exacte du tarot reste un mystère. Cependant, son origine indienne est probable et le tarot serait arrivé jusqu’à nous par le peuple gitan, ces éternels nomades. La première référence écrite de l’existence des cartes du tarot date de l’interdiction de son usage en 1367 en Suisse pour motif religieux.

A cette époque, les cartes du tarot et les cartes à jouer en général étaient appelées en Italie naibbes et en Espagne naipes. Cette terminologie semble procéder de l’arabe naibi, venant lui-même de la racine naib d’origine indo pakistanaise, ce qui accrédite d’autant plus la thèse selon laquelle le tarot eut été introduit en Europe par les gitans, exilés d’Inde par Tamerlan.

Le potentiel symbolique du tarot

Le tarot peut sembler un simple divertissement. En réalité, le tarot, chargé de pouvoir, transmet une puissance effective au travers de ses figurations symboliques. Le tarot fixe notre attention, nous oblige à regarder et à imaginer. Un nouveau monde surgit, de découvre provocant une série de vision. Ces cartes archétypes du tarot réveillent les forces de notre subconscient. Le tarot provoque une rupture avec notre environnement habituel.

Cette vision du monde obtenue grâce à l’étude du tarot crée un système d’images analogiques grâce à un tissu de correspondances qui nous permet d’interpréter les cartes du tarot selon notre propre degré de connaissance.

De ce fait les interprétations peuvent varier selon les individus, selon leurs conceptions personnelles mais elles terminent toujours par des résultats similaires car chaque carte du tarot possède une valeur éternelle et unique.

Les arcanes majeurs du tarot peuvent se diviser en groupes symboliques.
• 6 personnages de haut rang social : l’Impératrice, l’Empereur, le Pape, la Papesse, l’Hermite et le Fou.
• 2 personnages allégoriques : le Diable et la Mort
• 4 vertus cardinales : la Justice, la Force, la Tempérance, la Force
• 3 éléments astronomiques : le Soleil, la Lune et les Etoiles
• Les difficultés de la vie sont représentées par : l’Amoureux et la Roue de la Fortune
• Les 4 éléments de la fatalité : le Char, la Tour, le Jugement et le Monde. 

Dans les cartes du tarot tout est symbolique. Depuis la taille de la carte (la hauteur est sensiblement le double de sa base, formant ainsi un carré large) jusqu’à la numérologie, les couleurs, les signes que nous découvrons dans chacune des figures.

Les couleurs du tarot

La répartition des couleurs dans les cartes du tarot n’est pas arbitraire, mais renforce l’aspect général de la carte. Il existe un choix déterminé quant à son élaboration. Les couleurs du Tarot de Marseille correspondent à des valeurs ésotériques.

Dans le tarot de Marseille, le bleu es la couleur dominante. Cette couleur foncée, de valeur nocturne, représente dans le tarot tout ce qui est passif, lunaire. Il représente dons les forces obscures de l’âme, les puissances occultes de la nuit. Avec ce ton froid, est représenté le secret, la valeur de l’anima.

Le rouge est présent dans chacune des cartes du tarot de Marseille. C’est la couleur de l’énergie, des manifestations de l’animus, du sang, de l’esprit qui domine l’instinct. C’est la connaissance ésotérique.

Le jaune figure en quantité beaucoup plus petite dans le tarot de Marseille, c’est la couleur chaude du soleil, de la lumière intellectuelle. Elle nous transporte vers l’éternité.

Le vert est également une couleur symbolique très importante car c’est la couleur de la mutation et de la renaissance.

Le fond des cartes du tarot est blanc. Le noir implique la passivité. On trouve également dans le tarot des tons d’ocre rosé, couleur de la chair. Tout ce qui tient de l’humanité apparait de cette couleur.

Quelques formes de tirages du tarot

1. Tirage du tarot en croix

croix dans Tarots et tirages CartesLe tirage du tarot en croix est une méthode d’interprétation tarologique proposée par Stanislas de Gaita au XIX ème siècle. C’est surement la méthode de divination par le tarot la plus utilisée. Pour ce tirage du tarot on utilise les arcanes majeurs (22 cartes). On utilise 4 cartes entre les 22.

- La 1ère carte(le positif) représente le consultant

- La 2ème carte (le négatif) indique quels sont les éléments généraux défavorables.

- La 3ème (la vibration) indique quelles sont les possibilités de la force majeure.

- La 4ème (la direction) indique le cadre général de la réponse.

La synthèse est la combinaison numérologique des cartes tirées. C’est-à-dire qu’il s’agit d’additionner la valeur chiffrée de chaque carte, chiffre indiqué sur la carte même. On additionne tous les chiffres et l’on interprète son résultat.

2. Etoile de Salomon

etoileL’étoile de Salomon est un tirage de cartes pour lequel on utilise uniquement les arcanes majeurs, excepté le Monde. Le consultant doit choisir 7 cartes de la main gauche et les disposer une par une afin de former une étoile de Salomon. Cette opération se répète 3 fois. De ce fait, à la fin, le jeu se trouve composé de 7 groupes de 3 cartes. Chaque groupe exprime une des catégories suivantes : présent, futur, désirs, surprise, ennemis, désirs du consultant. Les trois cartes du tarot qui composent chacune de ces catégories doivent s’interpréter dans leur ensemble. Ce tirage permet d’avoir une vision globale du présent et de l’avenir du consultant.

3. Le jeu de cartes : oui ou non

Le jeu du oui ou non est un tirage du tarot utilisant la totalité des arcanes majeurs. Premièrement, le consultant doit formuler une question à laquelle le tirage doit pouvoir répondre par oui ou par non. Lorsque la question est formulée clairement et avec précision, le consultant choisi un numéro entre 1 et 22. Le chiffre choisi correspond à un des 22 arcanes majeurs qui compose le jeu de tarot (par exemple, le Soleil correspond à l’arcane XIX).

Le consultant mélange et coupe les cartes du tarot. Il choisit les arcanes un par un formant ainsi 6 alignements en formes de pyramide renversée. La première ligne se compose de 6 cartes du tarot, chaque ligne qui suit est dotée d’une carte en moins que la précédente.

fleche-a-droiteSi vous désirez un tirage gratuit du tarot et son interprétation gratuite visitez votre tirage et interprétation gratuite ici : http://www.horoscopes-voyance.com/tarot-par-mail.php

Publié dans Astrologie et Esotérisme, Tarots et tirages Cartes | Pas de Commentaires »

Voyage avec le Tarot

Posté par othoharmonie le 11 octobre 2010

Petit voyage à travers les cartes du Tarot de Marseille 

 (Je vous donne la lecture de chaque carte)

Voyage avec le Tarot dans Tarots et tirages Cartes tarots

Le tarot se présente comme un parcours initiatique dont la première carte est le Bateleur    

et la dernière le Monde. Il forme un tout structuré et de forte cohérence. Chaque arcane contient le message ou la somme des parcours initiatique de la précédente soit dans son évolution soit dans son accentuation. La preuve en est donnée par les couples de L’Empereur/Impératrice et du Pape/Papesse qui ont de toute évidence un lien entre eux ou bien par la présence d’un arcane sans nom (L’arcane sans Nom) et d’un arcane sans nombre (Le Mat) ou le sceptre symbole de pouvoir que l’on retrouve dans L’Empereur, L’Impératrice et Le Chariot. Il est notoire, que tous ces liens ne sont pas le fruit du hasard et semblent bien obéir à un dessein plus grand

  

Le Bateleur (I) est la première impulsion, le point de départ, le commencement du parcours. C’est le coureur au début de la course, l’étudiant face à sa vie. Il réunit entre ses mains tous les instruments nécessaires pour faire le voyage. On pourrait se hasarder à formuler l’hypothèse d’une division du parcours, puis par la similitude entre les chapeaux du Bateleur et de la Force qui pourraient représenter la première partie du parcours puis entre Le Pendu et Le Monde qui se présentent tous les deux sous la même position (debout avec une jambe repliée sur l’autre) mais inversés l’un par rapport à l’autre  

tarot_10 dans Tarots et tirages Cartes

 

Le pèlerin commence son voyage et rencontre la Papesse (II). Il se trouve de ce fait confronté à la connaissance spirituelle et à ses secrets. Le livre ouvert sur les genoux de la Papesse concerne l’homme comme l’atteste sa couleur chair. D’ailleurs, si on place les deux cartes cote à cote, on constate que La Papesse est tournée vers le Bateleur, elle semble le regarder et elle tient son livre exactement au même niveau que la bourse qui est posée sur la table du Bateleur. En continuant notre raisonnement on pourrait supposer que La Papesse se reflète dans le quatrième pied de la table qui n’apparaît pas sur l’image du Bateleur et qui de ce fait symboliserait le monde de l’invisible, monde sur lequel règne La Papesse. 

tarot_10

 

Le Bateleur continue son parcours de la connaissance de l’univers et il rencontre l’Impératrice (III) dont il prend l’intelligence et la vivacité intellectuelle, il obtiendra ainsi avec aisance le pouvoir, la puissance matérielle et spirituelle qui se manifestera dans l’Empereur (IIII) et grâce au Pape (V) sa puissance matérielle s’élargira au monde spirituel.    

Puis, déçu de l’illusion du pouvoir, qui, matériel ou spirituel, ne constitue pas la véritable connaissance, il se trouvera confronté à des choix. Un grand conflit intérieur le déchirera dans la carte de l’Amoureux (VI) . C’est dans cette carte que l’on retrouve Le Bateleur en compagnie de deux femmes. Ces deux personnages semblent symboliser un choix que devra faire Le Bateleur entre la vertu ou la légèreté, à moins qu’il ne s’agisse d’un passage symbolisé par les deux femmes et l’ange dans le plan supérieur de la carte. Quoiqu’il en soit, il sortira visiblement victorieux de l’épreuve comme le symbolise Le chariot (VII). Ici Le Bateleur, possesseur des attributs royaux : la couronne et le sceptre. aura enfin acquis l’expérience du pouvoir et obtenu une reconnaissance méritée. Il peut alors commencer son initiation spirituelle pour atteindre un niveau de connaissance supérieure   

Cette première épreuve lui a donné une grande force et une grande énergie. Il est très sûr de lui, mais n’a pas encore appris les limites et les interdits que lui inculquera La Justice (VIII). Il devra apprendre à contrôler sa fougue et ses impulsions, à se plier aux lois et respecter les règles sociales   

Suite à ce premier avertissement, il décide de commencer sa recherche initiatique avec L’Hermite (VIIII), le pèlerin prend son bâton et dans la solitude et l’éloignement du monde, retraite voulue et jugée nécessaire, il commence sa méditation. C’est un temps d’arrêt, le temps de se pencher sur soi et sur son passé, de faire son chemin intérieur. Ce repli est nécessaire pour se recentrer et découvrir le sens profond des choses qui échappent au premier regard

tarot_10

 

C’est là, qu’il apprend que rien n’est jamais acquis avec les aléas du hasard et du destin dont il est la victime, ainsi que l’implacable logique suivant laquelle toutes les choses évoluent avec La Roue de Fortune (X).    

Suite à cette constatation et après avoir subi le cycle infernal de l’éternel recommencement, il possède suffisamment de Force (XI) psychique intérieure pour finir son cycle avec Le Pendu (XII).    

Le deuxième cycle est bien plus difficile et dangereux que le premier. Avec l’Arcane sans Nom (XIII), il fait l’apprentissage de la mort physique pour apprendre à renaitre sous une autre forme spirituelle. Libéré de son corps et suite à la transformation qu’est la mort, il entame une période de lente mutation où il doit comprendre la vérité non pas telle qu’elle apparaît mais, dans son essence pure. Un immense sacrifice est nécessaire pour cela. Une fois qu’il a compris le chemin qu’il doit prendre, il connait la renaissance symbolique avec La Tempérance (XIIII).    

Il fait ce travail avec son esprit, mais ce repos est de courte durée, car il se trouve vite confronté à la bassesse de ses instincts les plus vils avec Le Diable (XV). Dans son égarement, il sera rappelé à l’ordre par La Maison Dieu (XVI). Il devra apprendre à résister aux tentations comme celles de l’orgueil et de l’ambition démesurée qui sera punie par le châtiment divin. Il recommencera tout à nouveau, en faisant table rase sur son passé

tarot_10

 

C’est alors, qu’un guide apparaîtra sous la forme de L’Etoile (XVII) qui lui permettra de commencer sa véritable construction et de naître ainsi enfin affranchi de toutes les vicissitudes du monde et des hommes   

Un dernier avertissement lui sera cependant encore donné par La Lune (XVIII) avec le risque de la mort spirituelle et de l’inconscient. Ultime épreuve qu’il devra affronter et réussir pour mériter de se laisser réchauffer aux doux rayons du Soleil (XVIIII) et se régénérer, suite à une dernière épreuve celle du Jugement (XX) des hommes où il devra savoir assainir son monde intérieur et spirituel. Il pourra enfin savourer une victoire méritée et se complaire dans la plénitude avec le Monde (XXI) 

Retrouvez le langage de chaque carte à la suite …..

 76127348foto-cours-site-gris-gif

Publié dans Tarots et tirages Cartes | Pas de Commentaires »

La tempérance (14)

Posté par othoharmonie le 22 septembre 2010

Interprétation des cartes du Tarot de Marseille

     


 

La tempérance (14) dans Tarots et tirages Cartes 00020260

  

 

LA TEMPERANCE 

 

Le 14 

 

tarots-temperance dans Tarots et tirages Cartes

 

Signification de la carte dans un tirage du Tarot de Marseille  

 

La carte est tirée à l’endroit :  

Tempérance est l’arcane de l’échange, de l’écoulement serein de la vie. Il est positif. Les choses coulent normalement et tranquillement vers l’amélioration. C’est l’arcane de la régénération, du respect de toutes les valeurs nobles (de l’auto discipline, de la tempérance, de la modération). Les énergies internes par l’écoulement des fluides doivent reprendre leur cours, tout doit se rééquilibrer après l’épreuve de la transformation de L’Arcane Sans Nom. C’est l’arcane de l’harmonie, de la coopération, de la sociabilité. Elle annonce toujours des bonnes surprises. 

                                                                                                            

Résumé : régénération, sérénité, réflexion, bonheur, adaptation, sociabilité, communication, équilibre, évolution, progrès, calme, tempérance, protection, apaisement 

 

La carte est tirée à l’envers  

L’arcane à l’envers est tout son inverse. C’est l’excès et l’exagération. L’instabilité, la dispersion et la prodigalité deviennent les points dominants de la carte. Les obstacles sont difficiles à surmonter, tout est instable, déséquilibré, sans harmonieux, problématique. Le consultant a des problèmes de communication, d’échanges avec son milieu. Son entourage est médisant, mesquin. Tout va mal en raison du manque de communication et d’harmonie

 

 

Résumé : paresse, indifférence, imprévoyance, antipathie, frustration, avarice ou l’inverse, désordre, désaccord.

 

 Synthèse :  

 

C’est l’arcane de la conciliation, de l’impartialité, de l’équilibre des jugements. La communication est un trait important, mais il n’y a pas d’évolution. Tout demeure tel qu’il est. C’est une carte un peu statique, pour savoir si une entreprise réussira il faut l’apport d’autres cartes plus significatives sur le mouvement. 

  

 

 

 

Nous tirons les cartes en pensant à une personne en particulier

 

Dans le domaine professionnel : Son domaine privilégié est la négociation et les échanges en tout genre. Elle est faite pour le travail en équipe et elle est capable de s’adapter à n’importe quelle situation

 

Dans le domaine sentimental : Il s’agit d’une personne très équilibrée, d’une grande tolérance, sachant s’adapter aux situations et aux gens. Elle est très attachée à son équilibre et ne supporte pas de le voir rompu. Pour la séduire, rentrez dans son univers mais ne transformez pas sa vie, elle pourrait vous en vouloir à mort. 

 

Dans le domaine financier : Les tâches caritatives lui conviennent parfaitement. Elle est à l’écoute de tous et cherchera toujours à trouver une solution aux problèmes d’autrui

 

  

  Le message général de la Tempérance

Pas de passions ou de propos excessifs, soyez modéré et souple. 

francoise

 

Et maintenant, pour aller un peu plus loin dans l’analyse

 

Tempérance représente l’ange de la vie qui transvase d’une urne à l’autre le fluide de la vie. Les ailes sont de couleur CHAIR, ce qui la rapproche de l’humain. Les ailes donnent une impression de légèreté, de détachement. Ici tout est douceur et légèreté. Le passage du fluide dans les urnes, les ailes, les courbes du personnage qui sont harmonieuses. Il n’y a aucun effort apparent. L’ange représente l’intuition, la sensibilité, la raison, elle est stable et fluide, c’est l’antithèse du chaos. 


Son corps se trouve de face, mais sa tête est légèrement tournée vers la gauche, symbolisant la réflexion et le passé. Les cheveux sont BLEUS et longs ce qui donnent une dimension spirituelle et initiatique à l’arcane. Les cheveux sont ornés d’une fleur ROUGE, le rouge étant la couleur de l’action, elle n’est pas passive dans sa dimension spirituelle, on retrouve cette même combinaison dans les vêtements symbolisant à nouveau l’action et l’esprit. Elle semble immuable dans son geste qui est perpétuel. 

 

 

Interprétation des couleurs dominantes dans cette carte du Tarot  

 

 

La chair :  Cette couleur n’est pas éclatante, elle est un peu blafarde. C’est la couleur de la peau, elle symbolise l’humain, l’homme. On la retrouve sur les personnages mais aussi sur les objets qui deviennent alors des prolongements de l’homme. C’est aussi la couleur de la conscience, du pouvoir sur le temporel et le spirituel 

 

 

Le rouge :  

 

C’est la couleur du sang, du feu. C’est une couleur pleine de vie et d’énergie, c’est la couleur de l’action, de l’oxygène nécessaire à la vie. Le rouge, qui symbolise le sang dans le jeu doit rester dans le corps (signe positif de santé) lorsqu’il s’en échappe, il change de couleur. Cette couleur est la couleur de l’intérieur dans l’ordre naturel des choses. Le rouge est la couleur du plan matériel, du désir, du pouvoir temporel mais absolu. Il s’oppose diamétralement au bleu. Le rouge sert à habiller les personnages du tarot et nous donne l’indication de leur position par rapport à son complément qui est le bleu.  

 

 

Le bleu


Cette couleur s’oppose au rouge et crée une dualité symbolique. C’est un bleu intense, vif mais foncé. C’est la couleur de l’extérieur. Elle ne peut être dedans. Le bleu est une couleur faite de multitudes de couches, c’est une couleur collective ou impersonnelle, peu violente tout à l’inverse du rouge. Elle rappelle la couleur des profondeurs, de la mer, du ciel, c’est la couleur de l’infini, des grands espaces. C’est une couleur impalpable. On retrouve cette couleur sur les vêtements, les cheveux, les plantes, les étoiles, les chevaux… Le bleu est la couleur du plan spirituel, du pouvoir intemporel. Il exprime la stagnation mais aussi la permanence des choses. Il peut rappeler à certains égards l’inconscient collectif. 

 

 

 

 

 

 

Vous pourrez apprendre vous-même ici : http: //le-chariot.com/methodes.html     

 

_jeux_bridge_echecs_cartes_tarots_p5044

Publié dans Tarots et tirages Cartes | Pas de Commentaires »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...