• Accueil
  • > Recherche : autosuggestion maigrir

Résultats de votre recherche

L’autosuggestion

Posté par othoharmonie le 22 mai 2010

L'autosuggestion dans A et B 620x330_knowit_MentalHealth       L’autosuggestion  

C’est l’action d’imposer une idée à notre cerveau :

Ex : « Tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux«  

Voici l’autosuggestion que conseillait de se répéter l’auteur de la méthode Coué, le père de la pensée positive et de l’autosuggestion.

« Chacun d’entre-nous est capable de marcher sur une planche de 10 mètres de long et de 25 centimètres de large si celle-ci est posée sur le sol. Supposons que cette planche soit placée entre les deux tours d’une cathédrale, peu de personnes seront prêtes à s’élancer ! »

Malgré tous les efforts de volonté possibles, la chute est quasiment inévitable. Dans le premier cas, l’imagination nous dit que la traversée était facile, dans le second nous imaginons la chute. 

L’autosuggestion permet d’améliorer sa santé, de développer ses qualités ou ses aptitudes (sport, confiance en soi, communication, mémoire…), ou de modifier ses comportements. L’autosuggestion est un puissant outil de changement et de développement personnel. L’influence que l’autosuggestion peut apporter sur votre vie et votre bonheur est tout simplement phénoménale.

Plus la suggestion curative est étudiée, et plus les phénomènes de guérison inexpliqués jusqu’ici trouvent une réponse à ces questions que la science classait de charlatanisme. Il est d’ailleurs maintenant reconnu officiellement que l’effet « placébo » entre dans le processus de guérison des médicaments, à hauteur de 60%. Le placébo n’est-il pas purement et simplement une autosuggestion ?

L’autosuggestion, c’est donc la possibilité d’influencer votre propre volonté, votre esprit ou votre corps. Créativité, idées, passion, motivation calme, vous pouvez transformer votre vie simplement en pratiquant l’autosuggestion. 

  

L’autosuggestion est un outil simple à utiliser.

Il existe en nous une dualité psychologique dont la connaissance permet de comprendre le mécanisme de la suggestion. Rappelons seulement que pour que la suggestion puisse s’opérer sans obstacle, il est nécessaire que les facultés conscientes se mettent en veilleuse ou s’effacent pour faire place à l’activité subconsciente.

 Agent d’exécution de la suggestion, l’inconscient obéit à une loi psychologique qui veut que toute idée, toute impression tende à se transformer en acte. L’impression sensorielle devient idée, et cela a pour effet d’actionner les cellules cérébrales qui transformeront en réalisations effectives le cliché mental. Pour que la suggestibilité devienne pleinement efficace, il faut que la conscience cède la place aux facultés subjectives, l’émotion, l’imagination par exemple. 

Nombreux sont les procédés qui sont proposés pour s’autosuggestionner…

-         L’autosuggestion consciente

-         L’autosuggestion scripturale

-         L’autosuggestion verbale

-         L’autosuggestion subconsciente.

  

Nous ferons donc une discrimination entre ces modalités de l’autosuggestion consciente qui ne doit cependant pas faire intervenir la volonté, mais pendant laquelle le conscient garde sa vigilance, l’autosuggestion subconsciente où l’on recherche les états  qui s’échelonnent de l’hypnose superficielle à l’infra-hypnose et l’autosuggestion sous hypnose pendant laquelle les effets s’exercent au cours du sommeil artificiel autoprovoqué, principalement par l’enregistrement.

  

Comme vous l’aurez compris, l’autosuggestion peut vous amener à la résolution de vos problèmes …

  

Comme nous l’avons vu, des liens étroits unissent autohypnose et autosuggestion… par ailleurs, les bienfaits de l’autohypnose ne s’arrêteront pas à faire de vous un bon « quelque chose »…. Dès que vous en aurez maîtrisé les rudiments, vous pourrez vous en servir à d’autres fins, dans la vie de tous les jour.

  

Telles que :

-         Lutter contre l’insomnie,

-         Combattre les maux de tête,

-         Maigrir ou contrôler votre poids,

-         Vous débarrasser d’une timidité excessive,

-         Refaire le plein d’énergie à chaque fois que besoin,

-         Réussir vos examens facilement,

-         Faciliter votre apprentissage spirituel,

-         Combattre de douleurs chroniques,

-         Etc…

  

Pour obtenir ces résultats, vous n’avez qu’à faire l’exercice proposé dans l’autohypnose et formuler mentalement des suggestions positives en fonction de votre objectif.

  

L’important, c’est que vos suggestions soient courtes, précises et formulées dans un style simple. De plus, elles doivent illustrer l’effet désiré et non pas les symptômes que vous souhaitez voir disparaître.

  

Par exemple, si vous désirez cesser de fumer, éviter les suggestions du genre : « Je ne fumerai plus… la cigarette m’empoisonne l’existence ». NON, choisissez plutôt : « Je me sens très bien sans cigarette…., J’aime respirer l’air purMaintenant, je suis libre, je ne fume plus… »

  

Visualisez en même temps, que vous avez résolu votre problème. Visualisez ainsi diverses situations où vous vous sentez libéré et heureux. Voilà, c’est aussi simple que cela. La résolution d’un problème peut demander plusieurs séances, car il faut un certain temps avant que votre subconscient capte le message que vous lui envoyez.

  

Enfin, précisons que l’autohypnose est sans danger et ne requiert aucune faculté extraordinaire. Tout le monde peut utiliser cette technique pour réaliser ses objectifs et accroître son bien-être. Si vous maîtrisez assez bien les techniques de concentration et de visualisation expliquées sur les autres pages, vous n’aurez aucune difficulté à rentrer dans l’état d’autohypnose profonde et à vous autosuggestionner comme il se doit.

  

A l’aide d’un dictaphone ou d’un MP3 ou n’importe quel matériel enregistreur vocal de votre choix pouvant enregistrer votre voix, alors tout deviendra facile. Votre chance, vous la devrez à vous-même sans attendre après qui que ce soit.

 li00uavg dans A et B

  

Modèles d’affirmations pour s’autosuggestionner :

  1/ Pour métamorphoser votre climat moral 

« je déteste la médisance… je me livre au positivisme… si on dénigre quelqu’un devant moi… je mets en relief ses qualités… je le défends. Je vois les êtres qui m’entourent sous un jour favorable.. et si je leur trouve des défauts, je sais que moi non plus n’ai pas que des qualités… Aussi je suis tolérant pour les autres… même davantage que pour moi-même… Je reconnais qu’on peut avoir des idées différentes des miennes… et cela ne peut nuire à l’amitié que je peux avoir pour quelqu’un… je me dis que le monde serait insipide si chacun  se ressemblait physiquement, avait les mêmes idées, les mêmes réactions… Ce qui me déplaît peut plaire à quelqu’un d’autre.. Aussi… je cultive la tolérance comme une qualité fondamentale… je ne juge personne a priori avant de bien le connaître… de m’être forgé une opinion… Chaque fois que je suis tenté de critiquer ou même de dénigrer, je me tais, ou remplace les paroles acerbes que j’allais prononcer par des propos amènes… Ainsi, je libère mon mental des miasmes délétères de la malveillance et j’attire à moi les influences bénéfiques par l’effet de la pensée altruiste… ».

  

2/ Pour attirer à soi réussite et argent

  « Je sais qu’il suffit de ne plus penser à l’échec pour réussir… j’oublie que je peux échouer quand j’entreprends quelque chose… je sais que je dois réussir… Quand je veux réaliser un projet, j’ai la conviction que des conjonctures favorables vont permettre sa réalisation… je pense que je vais réussir… que mes désirs seront comblés… Je suis libéré du complexe de dénuement qui m’empêchait de gagner de l’argent… je sais que je peux gagner beaucoup d’argent si je le veux vraiment… et surtout, si j’entretiens en moi cette certitude… sans pour cela vouloir de l’argent pour l’argent… mais pour rendre mon entourage plus heureux… pour réaliser mes projets,… satisfaire mes désirs légitimes… Je m’entoure d’une aura de réussite et de générosité… qui attire irrésistiblement les conjonctures favorables… je suis sûr de réussir… de réussir… et si malgré tout, je rencontrais des obstacles… ils ne seraient que momentanés et… finalement je réussirai… je réussirai«  

   Modèles d’affirmations pour s’autosuggestionner dans la maîtrise du corps : 

 1/ Pour perdre les kilos superflus

 « Je n’ai plus l’anxiété de grossir… je maigris… je maigris… et je suis en pleine forme… je suis délivrée de la peur de prendre du poids, et maintenant… mon poids diminue… il diminue régulièrement… je maigris…je maigris… Je sais que je vais retrouver ma ligne… un poids normal… et que je serai en pleine forme… Mon poids diminue.. il diminue de jour en jour… il diminue… Chaque soir avant de m’endormir, je me détends… et je pense… je maigris… je maigris…. Je maigris.. je maigris de jour en jour… de jour en jour… Je maigris pendant tout mon sommeil,… je maigris… Avant de sombrer dans le sommeil, je pense… je maigris… je vais m’abandonner au sommeil… et je vais maigrir encore… pendant toute la nuit je vais maigrir… et chaque soir, je m’endors d’un sommeil profond… et pendant toute la nuit je maigris… je maigris… je maigris… » 

 2/ Pour maintenir ou rétablir la santé 

 « Je suis bien.. en bonne santé… j’ai confiance dans mon subconscient… c’est lui qui veille à l’équilibre de mon sympathique… de mon sympathique qui assure toutes les fonctions de mon organisme… qui me maintient en parfait état de santé… je me sens bien.. en pleine forme… je sais que je peux résister à toutes les maladies.. quelles qu’elles soient… je ne peux pas être malade… je me sens plein de vitalité… aucun malaise… ne peut prendre mon subconscient au dépourvu… c’est mon subconscient qui assure ma santé… qui est capable de repousser tous les assauts de la maladie… de les repousser victorieusement… je suis en bonne santé… et je suis bien…. Détendu… en bonne santé… en pleine forme.. rien ne peut m’atteindre.. rien ne peut m’affecter.. j’ai une santé à toute épreuve… mes forces vitales sont inépuisables.. je suis en parfaite santé… en pleine forme… »   

Préparez correctement vos affirmations…..

Pour savoir où s’adresser, voir ICI : http://othoharmonie.unblog.fr/lautosuggestion/ou-sadresser/

emoticone

mental_450

Publié dans | Pas de Commentaires »

Autohypnose

Posté par othoharmonie le 22 mai 2010

Autohypnose Hypnose-accouchement     L’autohypnose   

En dépit du fait que la vie est plus facile qu’autrefois, nous vivons constamment dans le stress. Nous sommes sans cesse sollicités par la famille, les amis, la radio, la télévision, le travail, les obligations de toutes sortes.

Observez les gens autour de vous et parlez un peu avec eux : beaucoup d’entre eux ne prennent jamais cinq minutes dans une journée pour s’arrêter et se reposer en toute quiétude. Tout se passe comme si nous faisions partie d’une danse infernale dont nous n’arrivons pas à sortir pour souffler un peu. 

Ce climat de compétitivité nous pousse donc à adopter un style de vie qui est une véritable course contre la montre, et bien souvent, tout simplement une cource contre les autres. Et pourtant, certains d’entre-nous réussissent véritablement à être heureux, socialement et dans leur vie privée. 

Vous remarquerez que ces « gagnants » n’affichent pas le visage de l’épuisement. Ce sont des gens calmes qui respectent certains principes. Pour ne pas courir tout droit vers la crise cardiaque, pour ne pas se faire dévorer tout cru par l’adversité, ils ont su développer la capacité de se retirer en eux-mêmes pour se ressourcer. Et ils y parviennent bien souvent grâce à une forme ou une autre d’autohypnose. 

L’autohypnose constitue en effet un moyen privilégié de retrouver votre tranquillité d’esprit et de vous refaire des forces. Elle recrée un contact profond avec vous-même qui vous dégage des influences négatives du monde extérieur. Comme son nom l’indique, l’autohypnose vous permet de vous hypnotiser vous-même. Sans recourir au service d’un hypnotiseur, vous pouvez ainsi vous conditionner positivement vis-à-vis de ce que vous désirez changer ou améliorer en vous.

Et comme nous allons maintenant le voir, l’autohypnose est aussi un moyen très efficace pour s’auto-suggestionner et  pour créer l’état psychique propice à n’importe quelle pratique que l’on appel « ésotérique » (pendule, cartes, divination…). 

Mais, avant de s’auto-suggestionner, qui fait partie d’un autre chapitre, nous allons procéder à la pratique de l’autohypnose. 

Lorsque vous êtes parvenu à maîtriser la relaxation, la concentration et la visualisation pour pouvez entreprendre l’exercice qui suit ! 

 2j9rnuey

  EXERCICE

emoticoneTout d’abord, veillez à ce que la pièce soit à une température agréable. Aucun courant d’air ne doit la traverser. Si c’est le soir, optez pour un éclairage tamisé (mais évitez l’obscurité). Pendant que vous serez sous hypnose, vous ne devrez être distrait par aucun stimuli sensoriel. Assurez-vous aussi que personne ne vous dérangera et si possible, débranchez le téléphone ou mettez votre répondeur automatique en marche.

emoticoneAsseyez-vous le plus confortablement possible, mais ayez soin de bien garder les pieds en contact avec le sol. 

emoticone Fixez un point bien précis devant vous. Vous pouvez fixer n’importe quel point, mais je vous recommande de fixer : 

-         Soit la flamme d’une bougie que vous aurez pris soin d’allumer auparavant (la flamme vacillante provoque un effet hypnotique. Au début, cela favorise l’état d’hypnose. Avec la pratique, vous n’en aurez plus besoin). 

-         Soit le point central d’un cercle. 

 emoticone Laissez-vous aller… respirez profondément. Fixez bien le point de focalisation mentale (flamme ou autre) et dites-vous intérieurement : « Mes paupières deviennent de plus en plus lourdes… » Fixez le point de focalisation jusqu’à ce que vos yeux se ferment et dites-vous : « elles vont bientôt se fermer… Je serai sous hypnose… »

emoticoneQuand vos yeux sont fermés, dites-vous : « Je me relaxe maintenant… A chaque respiration, je me relaxe de plus en plus, et mes paupières sont de plus en plus lourdes… Je me sens tout à fait bien… » 

emoticoneC’est maintenant le moment de relaxer vos muscles. Relaxez-les d’abord du pied à la hanche, un côté à la fois. « Mon pied gauche se relaxe… Ma jambe gauche se relaxe… Ma cuisse gauche se relaxe… Ma hanche gauche se relaxe… Toute ma jambe gauche se relaxe… J’entre en état d’hypnose… ». Faites la même chose pour la jambe droite. 

emoticoneEnsuite, dites-vous : « La relaxation s’étend à tout mon corps. Mes muscles abdominaux se relaxent… Ma poitrine se relaxe…. Mes muscles du dos se relaxent… Mes épaules se relaxent… Ma nuque se relaxe… Toutes les tensions disparaissent… ». 

emoticoneProcédez ensuite à la relaxation des bras, des épaules jusqu’aux doigts. Relaxez d’abord le bras gauche, ensuite le bras droit. (notez qu’à ce stade, votre respiration devrait maintenant être plus lente). 

emoticoneCela fait, relaxez les muscles de votre visage. Ceux qui entourent la bouche, ceux qui entourent les yeux… « Mon front se relaxe, comme le reste de mon corps… Toutes les tensions se retirent, se dissolvent… » 

emoticoneMaintenant, dites-vous « Je descends de plus en plus profondément en moi-même« . Répétez-vous cette affirmation plusieurs fois. Imaginez ensuite un escalier roulant. Tandis que vous êtes dans cet escalier, comptez de dix à zéro, en vous disant « Je descends de plus en plus profondément… A chaque chiffre, je vais de plus en plus profond… ». Au chiffre zéro, imaginez que vous quittez l’escalier roulant et recommencez une fois ou deux.

emoticoneLe moment est maintenant venu de répéter votre formule d’autohypnose. S’il s’agit de vous préparer à une séance quelconque, répétez, par exemple : « Je me mets en contacts avec mon subconscient qui sait tout« . 

« j’ai la certitude que mon subconscient va me fournir une réponse précise et exacte aux questions que je lui poserai« . 

« Je me branche de plus en plus sur mon intuition« .  « J’entre en communion avec l’esprit des plus grands » (vous pouvez aussi choisir le nom d’un Maître que vous admirez tout particulièrement ». 

Prononcer d’abord la formule choisie en murmurant, puis énoncez-la mentalement. Laissez votre « voix mentale » la répéter spontanément, comme si c’était quelqu’un d’autre qui le faisait. N’intervenez pas. Plus la répétition est spontanée et rythmée, plus vous vous branchez sur votre subconscient. 

emoticoneUne fois que vous sentirez que « le clou est suffisamment enfoncé », préparez-vous à sortir de l’état d’autohypnose. Pensez : « Maintenant, je vais me réveiller… Je me sentirai parfaitement reposé et très alerte… » Commencez à compter de 0 à 10. A 10, claquez des mains pour signifier clairement que vous sortez de l’état d’autohypnose.

  C’est maintenant le moment de vous asseoir si vous vous étiez allongé. Testez dès maintenant vos capacités (cartes, pendule, questionnement etc…). 

Notez qu’après un certain entraînement, vous pourrez vous mettre en état d’autohypnose en comptant simplement de 10 à 0 sur un rythme très lent. L’état d’autohypnose ne sera peut-être pas aussi profond que lors d’une séance normale. Mais si vous êtes pressé par le temps, cette courte séance vous donnera suffisamment de calme et d’inspiration pour entamer votre pratique. 

Cette méthode peut également vous permettre de vous autosuggestionner, que ce soit pour une maladie, une dépendance quelconque (tabac, café, drogue…), faciliter votre apprentissage spirituel, la confiance en soi, agir sur des parties de votre corps : maigrir, vous débarrasser d’un comportement néfaste à votre bien être, etc, etc…. 

Sachez également que : s’il vous arrive de vous endormir profondément après une séance d’autohypnose, ce n’est pas grave du tout, dormez autant qu’il vous conviendra…. 

Méthode de Christiane Denryck dans comment développer votre puissance mentale.

Vidéo et autres conseils en page suivante … ici —> http://othoharmonie.unblog.fr/autohypnose/faire-un-choix/

belles images

Publié dans | Pas de Commentaires »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...