• Accueil
  • > Recherche : barre séparation blog

Résultats de votre recherche

Rencontre du troisième type

Posté par othoharmonie le 17 novembre 2012

 

Extrait du livre : LA GRANDE REVELATION – L’arrêt du moteur de souffrance planétaire

L’inséparable cordon maternel : CHAPITRE 3 – TRANSMISSION MATERNELLE PIEUSE ET COPIEUSE – avec l’aimable autorisation de JG.VESONE http://www.la-grande-revelation.com/

Rencontre du troisième type dans Expériences barreseparation8

Rencontre du troisième type 

Au fil des années qui ont suivi j’ai eu des occasions bien surprenantes de rencontrer maman à nouveau post mortem et de comprendre aussi encore mieux qui j’étais. Ma maman n’avait aucune confiance dans la médecine officielle qu’elle jugeait barbare, mais elle avait par contre une très grande admiration pour tout ce qui était médecine parallèle et en particulier ce qu’on appelait autrefois les guérisseurs. C’est donc probablement guidé par elle que dans les années 90 j’ai visité le salon du GNOMA, le Groupement National de l’Organisation des Médecines Alternatives. Il se tenait dans les salons de l’hôtel Hilton-Tour Eiffel. C’était un rassemblement important de tout ce qui se faisait de mieux au niveau des médecines douces. Durant la visite des stands je fus captivé par une praticienne qui utilisait une antenne de détection des champs électromagnétiques du corps. Elle établissait ainsi un diagnostic sur l’état de santé.

Ma femme et moi l’avons attentivement observée. Nous nous sommes ensuite entretenus longuement avec celle qui est devenue par la suite notre amie Janette. Elle nous a permis de comprendre sa technique et nous y a même formés. Ma recherche sur mon fonctionnement personnel en a été grandement stimulée avec un effet d’ouverture et d’allègement au niveau des somatisations accumulées dans mes corps dits subtils. J’ai grâce à ces soins développé des capacités accrues pour la médiumnité. Par contre ce que j’ai vu beaucoup trop tard c’est que la très dévouée Janette représentait idéalement pour mon inconscient cette très ancienne ‘‘ nounou enchantée ‘‘ qui n’avait fait que passer telle une comète au début de ma vie et qui avait été mon tout premier amour de bébé. C’est avec Janette devenue magnétiseur-nounou que j’ai opéré par un processus bien connu de transfert une réparation sur le traumatisme de cette rupture affective au sortir de mon incubateur.

Une fois découverte cette stratégie nous a demandé de prendre une distance de sécurité devenue indispensable car il n’est pas possible de réinstaller réellement le passé dans le présent. Cette période coïncidait avec mes études sur le psychisme et j’ai pris cette expérience comme des travaux pratiques. C’est dans ce cadre là que j’ai choisi un exercice formel appelé « isolement bénéfique ». Il dure une semaine complète. Le sujet est coupé de toute relation dans une maison à la campagne. Il est sans activité et sans aucun moyen de communication. La vie devient alors très simple et demande un minimum d’énergie. Dans ces conditions le sujet se retrouve avec lui-même et peut à loisir orienter son exploration intérieure au plus profond de sa problématique personnelle. C’est un moment intense qui amène à un état d’illumination. Je bénéficiais d’une piscine en eau chaude dans laquelle une bonne partie des mémoires somatisées remonte. C’est là que j’ai eu une expérience merveilleuse concernant ma relation avec maman. Alors que j’étais en éveil à toutes mes sensations, intuitions et ressentis, j’ai eu spontanément la vision que ma mère m’attendait non loin de là, dans le champ voisin à quelques centaines de mètres de la maison où j’étais reclus. Me voilà donc courant au dehors et appelant ma maman comme si j’avais cinq ans. Je criais son nom tout en allant à sa rencontre.

Mon cerveau se demandait ce qui était en train de se jouer là. Quelle ne fut pas ma surprise de sentir que maman prenait ma main droite. Nous sommes partis aussitôt en courant sur le chemin, au milieu des blés, la main dans la main. Lorsque subitement j’ai senti qu’elle se détachait et partait. Je continuais à courir et à l’appeler quand, à un détour du chemin, je vois un paysan à vélo avec une fourche.

cropcircle- dans ExpériencesJe dépasse le paysan surpris de me voir crier tout seul et quelques dizaines de mètres après, je ressens ma mère me toucher à nouveau la main. Comme elle n’était pas dans ma dimension, la présence du paysan lui avait fait peur. Je reprends donc le parcours vers la maison maman. Je sens qu’elle veut visiter le pavillon où je loge. Elle m’entraîne curieusement vers la cuisine, lieu où je n’allais quasiment pas, sauf pour prendre mes plateaux-repas. Une force m’a fait stopper devant le grand frigo que j’ai ouvert. Maman n’avait jamais pu avoir de réfrigérateur, elle n’avait connu que des glacières avec des morceaux de glace. Elle voulait examiner cet appareil et que je lui montre comment il fonctionnait. Ce que je fis de mon mieux. Je ne vous cache pas que j’étais très surpris parce que cela voulait dire que ce contact, plus qu’imaginaire ou intuitif, était bien réel. Donc ayant réalisé qu’elle était tout heureuse de voir le frigidaire fonctionner, je voulais quitter la cuisine lorsqu’elle me ramène vivement vers un gros matou qui vient du sellier. Maman adorait les chats et elle voulait que je le caresse pour elle. Ce que je fis de mon mieux aussi. Le chat me regardait fixement le dos rond et le poil hérissé, comme sur la défensive face à une présence invisible. Là aussi j’ai été très étonné par son comportement étrange.

Alors qu’il était 13h et que mon repas était arrivé, j’installais ma mère dans l’un des fauteuils en rotin du salon où j’avais l’habitude de séjourner. J’avais maintenant bien rodé à notre mode de communication télépathique et nous avons alors plaisanté sur la situation bien particulière où nous étions tous les deux. Je lui ai proposée par exemple de partager mon repas et j’ai senti qu’elle riait beaucoup. J’ai ensuite entrepris plus sérieusement une longue série de questions-réponses avec maman où nous avons pu faire enfin la paix. J’ai pu lui expliquer les raisons objectives de mes recherches théologiques sur les textes anciens concernant toutes les religions. Son absence totale de contestation et même comme une sorte de satisfaction m’indiquèrent qu’elle avait complètement changé d’opinion. Cerise sur le gâteau elle me confirma que c’était pour mon bien qu’elle avait téléguidé, elle-même, ma rencontre avec Jeannette, la guérisseuse. Elle pensait indispensable que je résorbe les tensions de mon traumatisme postnatal avant de me lancer dans un travail énergétique important. Selon elle le blindage protecteur du pansement appliqué était un objet de souffrance et de déséquilibre comme le sont toutes les prothèses que les accidents de la vie nous imposent.

Pour finir cet entretien hors norme ma mère est ressortie en douceur de ma sphère de vie. Elle n’était plus la femme souffrante que j’avais connue. Elle était devenue merveilleuse et me prodiguait un amour aussi merveilleux. Elle n’était pas venue les mains vides et ce n’est qu’à la fin de cette semaine là que je l’ai à nouveau rencontrée. Le coach qui me suivait dans ce cycle de sept jours était venu me faire une séance de rebirthing assorti d’une technique qu’on appelle le drap humide. Voilà en bref le principe de cet exercice. Pour simuler les conditions de naissance, le sujet est mis en léger état d’hypnose par hyperventilation. Il est ensuite emmailloté dans un drap tiède et serré. Le praticien, pesant de tout son corps avec ses genoux sur la poitrine du sujet, simule la pression matricielle. J’ai aussitôt manifesté une pulsion puissante de dégagement.

Ne pouvant absolument pas m’extraire du drap, je suis parti dans un véritable voyage astral, sortant par le haut de mon corps et me trouvant flottant et allongé dans une barque initiatique que je savais être égyptienne. Dans un tunnel obscur mais aussi dans une douceur réconfortante je sentais la barque se balancer au rythme des pas d’une escorte composée de deux rangées de six porteurs munis de flambeaux. Ils portaient les uniformes des prêtres égyptiens. J’avançais dans une marche lente, progressive, chantant moi-même gravement avec ma gorge une psalmodie rythmée, sorte de mantras. Je sors du tunnel lentement pour apparaître soudain dans une lumière solaire aveuglante. Regardant au-delà de la barque et des deux rangées de porteurs qui me déposaient, je réalise qu’une foule immense assiste à mon arrivée. Au premier rang ma mère fait faire silence à la foule et proclame solennellement à voix haute : « voici mon fils ressuscité « . L’émotion de cette dernière expérience reste gravée en moi d’une façon qui semble ineffaçable. Ma mère avait conduit pour moi ce processus de résurrection et m’avait à nouveau enfanté. Je vous ai exposé ici toute une série d’évènements qui montrent combien la relation maternelle est fondamentale dans la maturité d’un être même si en apparence les relations semblent catastrophiques.

 

Lire la suite sur le site  

Publié dans Expériences | Pas de Commentaires »

La perversion de l’Esprit

Posté par othoharmonie le 22 octobre 2012

 

La perversion de l'Esprit dans Méditation coton-duvets-300x195La plupart des gens sont, je pense, conscients qu’il y a un certain disfonctionnement en eux, que tout n’est pas parfait en ce qui les concerne. Certaines personnes – sous l’effet de la colère, ou d’autres émotions négatives, par exemple –  peuvent dire des choses qu’elles ne pensent pas vraiment, et le regretter ensuite.

Pour la plupart des gens, le bonheur, c’est de ne plus être esclave des émotions négatives : la peur, la colère, la tristesse, l’ennui, le doute, etc. Ils pensent que leur cœur sera en paix quand ces émotions négatives ne surgiront plus en eux. Et pour que leur cœur soit enfin en paix et que ces émotions douloureuses ne se manifestent plus, il faut détruire les causes qui les font se manifester.

 Si par exemple j’ai peur pour mon avenir, car ma situation financière est précaire, alors j’imagine que d’une manière ou d’une autre je gagne une grosse somme d’argent, et que quand j’aurais enfin cette grosse somme d’argent, je n’aurai plus peur, je ne souffrirais plus. Bref, ce qui résume cette façon de voir, c’est quand j’aurais enfin les causes du bonheur (une bonne situation financière, une relation sans nuage avec les membres de ma famille, les amis, etc, une santé excellente, un corps de rêve, un conjoint qui me comprend parfaitement, etc, etc) je ne souffrirais plus.

 Cette attitude, cette manière de fonctionner, nous paraît non seulement normale, mais légitime. Ce que nous ne réalisons pas, c’est que nous sommes victimes d’une sorte d’hallucination collective. Il est vrai que les émotions négatives pervertissent l’esprit à un certain niveau ; mais il existe une autre perversion de l’esprit, un autre type de malfonctionnement qui agit à un niveau beaucoup plus profond et fondamental.

 Les émotions négatives nuisent à « l’écorce » de l’âme, et encore, c’est seulement à certains moments, car les émotions n’ont pas pouvoir sur nous constamment (Dieu merci !). Par contre, il y a un type de perversion qui agit de manière constante en nous, depuis notre naissance, et qui à chaque instant altère et rend malade, non pas la partie la plus superficielle de notre âme, mais son intérieure, sa moelle, son essence. Cette perversion c’est l’ignorance de ce que nous sommes, l’ignorance de la nature de notre propre esprit.

 Quelle est votre vie ? Si on pose cette question aux gens ordinaires, ils répondent un truc du genre « J’ai tel âge. Je suis né dans tel pays. J’ai quitté mes parents à tel âge… j’ai eu mon bac avec tel note… etc. » Mais en disant cela, les gens disent ce qui est arrivé à leur corps, ils racontent l’histoire de leur corps… ils ne parlent pas du tout de leur esprit ! Bref, chacun sur cette terre se comporte comme si l’esprit n’existait pas et que seul le corps existe, comme si l’être n’existait pas et que seul l’avoir existe !

Parlons des émotions. Depuis notre naissance, nous avons continuellement des pensées, des émotions, des sensations, etc. Depuis notre naissance, nous avons expérimenté une multitude d’émotions : le désir, la peur, la colère, le doute, le contentement, le courage, l’ennui, la joie, etc. En fait c’est comme si nous étions un paquet d’émotions, « une boule d’émotions ». Eh oui, c’est la vérité, notre cœur et notre esprit s’identifient complètement à cette boule faite d’émotions, de sensations et de pensées. Nous croyons que nous sommes cette boule, que cette boule c’est notre vie !

 Le but de la religion et de la psychologie, c’est que les gens soient heureux et qu’ils ne souffrent pas. Pour atteindre ce but, c’est très simple ! Il suffit d’abandonner les projections (donc les pensées) négatives et de ne garder que les positives, et ainsi je n’aurais que des impressions positives, ma vie sera une boule d’impressions positives, une « bonne » boule, par opposition à une « mauvaise » boule composée de ressentis négatifs (peur, découragement, frustration, etc). Ce serait super ! Et pour y arriver, les religions et les thérapeutes ont développés au cours des siècles des tonnes de méthodes diverses et variées pour arriver à ce résultat : méditation, visualisation, thérapie par les plantes, par les pierres, par les sons, par les couleurs…

 Mais la grande question que tout le monde devrait se poser et que personne ne se pose, c’est « qu’est-ce qui se passerait si je regardais la réalité sans rien projeter dessus ? Quelle impression ressentirais-je ? ».

 Depuis le matin jusqu’au soir et même en dormant, je suis dans le cycle projection-impression. Dès le réveil, j’ai une impression… cette impression engendre une projection… qui va engendrer une nouvelle impression, qui va engendrer une nouvelle projection, etc, etc. Si nous regardons notre vie, nous pouvons voir que jamais nous ne sortons de ce cycle projection-impression.

 La question essentielle, c’est donc de savoir ce qui se passerait si j’arrêtais ce mécanisme projection-impression, un peu comme on arrête un ordinateur fou en débranchant simplement la prise… Que ce passerait-il, comment apparaîtrait la réalité ?

 En effet tout le monde sait très bien la nature de ce qu’il expérimente sur cette terre ; mais personne n’a aucune idée sur la nature de « celui » qui fait tel ou tel expérience. Nous savons que nous avons fait l’expérience du bonheur et de la souffrance, du désir et du manque, du chaud et du froid, etc. Mais  pas la moindre idée de la nature de celui qui fait ces expériences, autrement dit de la nature de notre propre esprit ?

 Et en vérité la situation est encore pire, puisque non seulement nous ne savons rien sur nous-même, sur notre esprit, mais surtout nous n’essayons pas de le savoir – peut-être même cette question nous paraît bizarre et insensée – tellement nous sommes identifiés à ce que nous ne sommes pas. Nous croyons que nous sommes notre corps, que nous sommes le mécanisme projection-impression, que nous sommes une boule d’émotions, que nous sommes notre passé. Bref, notre malheureux esprit s’identifie tellement aux phénomènes, qu’il croit fermement être un phénomène. Pour prouver que l’esprit n’est pas un phénomène, c’est très simple : aucune pensée, aucune projection, aucune impression, aucune peur, aucun espoir, n’est conscient d’exister ; seul notre esprit qui fait l’expérience de tout ça est conscient d’exister, ce qui prouve que notre esprit n’est pas un phénomène…

 barre de separation

 

EXTRAIT ISSU de : LE POUVOIR DE L’ESPRIT :  Vers une nouvelle perception du réel – La vie est un jeu ; un jeu dont le but est précisément de découvrir ce qui est en train de se jouer ici et maintenant !

A retrouver sur le site : http://www.terre-inconnue.ch/

Publié dans Méditation | Pas de Commentaires »

La Lune Bleue d’hier !

Posté par othoharmonie le 1 septembre 2012

La lune bleue désigne deux phénomènes. Le premier correspond à une pleine lune « supplémentaire » qui se produit La Lune Bleue d'hier ! dans Astrologie et Esotérisme lunelorsqu’une année comporte 13 pleines lunes, au lieu de 12 lors d’une année habituelle. Le second, moins connu car plus rare, est aussi appelé « Lune des glaces » ; cela correspond à une coloration « bleu-violet » de la lune. Ce phénomène se produit lors des éclipses de lune. Normalement, les infrarouges émis par la terre colorent la lune d’un rouge cuivré, cependant lors d’une période très froide, d’où le nom : « Lune des Glaces » la terre n’émettant pas assez de rayons « infrarouges », ce sont donc les rayons « ultra- violet » de la terre qui le font et la lune se colore alors d’un magnifique bleu tirant vers le violet.

Le terme de « lune bleue » est un décalque de l’expression anglaise « blue moon ». L’origine de cette expression n’est pas connue. Son plus ancien usage attesté se trouve dans un pamphlet de 1528 attaquant violemment le clergé britannique intitulé Rede Me and Be Not Wrothe : « Yf they say the mone is belewe / We must believe that it is true » (« s’ils prétendent que la lune est bleue, nous devons croire que c’est vrai »).

Le terme se retrouve dans l’expression anglaise « once in a blue moon », qui correspond à l’expression française « tous les trente-six du mois » et désigne quelque chose qui survient très rarement.

Le terme « lune de glace » est utilisé par l’auteur chinois Confucius qui, à côté de ses traités de philosophie, s’est aussi intéressé à l’astronomie. Extrait de Confucius : « cette nuit d’hiver, un phénomène extraordinaire est apparu dans le ciel, une lune d’un bleu profond est apparue, cette lune était comme glacée ».

Et hier soir justement, 31 AOUT 2012, nous étions en LUNE BLEUE, l’avez-vous vue ??

barre de separation

Moi oui, mais je ne connaissais pas la puissance de son énergie et ce matin, par une amie, j’ai appris ceci :

« La Lune Bleue se produit lorsque la pleine lune apparait deux fois dans un même mois. Elle est également appelée lune des buts ou lune des sorcières : L’ÂME PROFONDE SE PURGE. Le moment est venu pour faire le bilan, reconnaître ses erreurs, prendre conscience des changements à faire. Cette lune bleue marque le renouveau. Prenez le temps pour écrire vos projets et intentions à réaliser ; les visions et les rêves que vous vous fixez avant la prochaine lune bleue, soit le 30 Juillet 2015.

Cette semaine de la lune bleue est une sorte de montée des eaux qui nous fait plonger dans la profondeur de nos ventres : le besoin profond de guérir tout ce qui touche aux sentiments ; aux vieilles blessures ; aux croyances énergétiques autour de ces blessures. La pleine lune bleue du 31 août 2012 est le grand RÉVEIL

Si vous vivez une crise de guérison, accrochez-vous. Passez du temps seul, à la maison ou en nature…n’importe où qui est Terre Sainte pour votre esprit. Fuyez les foules. C’est LA PLEINE LUNE DU PARDON(pardonner et être pardonné). Si vous êtes confronté à de grandes décisions, votre intuition et votre instinct seront vos meilleurs alliés. À la pleine lune, les messages que nous recevons sont d’une grande clarté. S’il vous manque quelque chose dans votre VIE, c’est le moment pour trouver votre propre pouvoir. Le message cosmique est que nous pouvons nous libérer de tout ce qui nous retient, nous équilibrons nos polarités masculines et féminines, nous mettons fin à nos leçons karmiques.

Lune énergétique par excellence, elle nous ouvre de nombreux portails et nous sentons beaucoup de force et de puissance en nos buts et en nos voeux les plus profonds et les plus sincères. Honorons notre grande Lumière. C’est aussi le temps de se connecter avec notre lignée “mère” ; celle des prêtresses et des shamankas ; des fées et des enchanteresses. Cette lune est considérée comme un moment spécial, accordez lui une attention particulière.

Le 31 août 2012
: Chantez, méditez, écrivez, écoutez de la musique ..purifier..parlez »

ce texte est piqué sur la page facebook de Méthode Ho’oponopono »

lune-bleue--150x144 dans Expériences

Publié dans Astrologie et Esotérisme, Expériences | Pas de Commentaires »

Vider le mental pour un travail d’Amour

Posté par othoharmonie le 31 août 2012

 

« Vous allez faire un petit travail . Avant de pouvoir accomplir ce travail de projection d’Amour, nous allons vous aider à vous préparer. Nous allons d’abord vous préparer à vider votre mental car cela est très important.

Vider le mental pour un travail d'Amour dans Exercices simples ble-contrejoursLorsque votre mental est en activité, il ne peut y avoir de relations importantes entre le monde de la troisième dimension et le monde de la quatrième voire de la cinquième dimension. La connexion ne peut pas se faire correctement et de ce fait, nous ne pouvons pas projeter sur vous les énergies nécessaires, les énergies qui vous permettront de passer la transformation, la transmutation de la race humaine et de la planète.

Vous allez commencer par calmer votre mental. Vous allez le visualiser comme étant une grande pièce. Cette pièce est encombrée de vos pensées, de vos soucis et de vos préoccupations. Vous allez vous appliquer à vider très scrupuleusement cette pièce. Vous la videz de toutes vos pensées, de toutes vos préoccupations, de tous vos soucis.

Petit à petit, vous pourrez commencer à percevoir la lumière qui prend la place de tout ce qui encombre cette pièce. La lumière va l’emplir totalement. Faites entrer cette lumière qui éclairera les moindres petits recoins de cette pièce qui est maintenant vide et disponible pour recevoir l’Amour universel.

Essayez de vous projeter mentalement dans cette pièce qui est votre demeure. C’est là que vous pourrez recevoir toute l’énergie, tout l’Amour dont vous aurez besoin pour vous restructurer, pour que vous puissiez continuer la route.

Asseyez-vous maintenant au milieu de cette pièce et ressentez l’Amour et la paix vous pénétrer. Vous allez vous sentir de mieux en mieux. Un travail important se fait en vous.

Maintenant que vous êtes dans l’Amour Universel, maintenant que la force est en vous, vous allez tout d abord aider tous les êtres qui souffrent dans le monde. Vous allez projeter tout l’Amour qui est en vous sur l’Afrique du Nord , pays de souffrance, pays où règne pour l’instant la lumière sombre. Projetez tout votre Amour et toute votre Lumière sur ce pays. Continuez à étendre votre Amour et votre Lumière sur toute l’Afrique du Nord, ensuite sur tout le continent Africain.

Projetez maintenant toute la Lumière et l’Amour de votre coeur sur toute l’Asie, puis continuez en la projetant sur l’Amérique du Sud, l’Amérique Centrale, l’Amérique du Nord et le Canada.

Maintenant projetez tout votre Amour sur l’Europe de l’Est, sur l’Europe du Nord, sur l’Europe du Sud, sur l’Europe centrale, la France et tous les pays limitrophes.

Ensuite projetez tout votre Amour sur la ville ou le village où vous habitez. Projetez la lumière dorée et tout votre Amour sur la demeure où vous vivez et entourez-la de lumière dorée.

Projetez maintenant votre Amour sur tous vos frères, sur ceux qui sont dans la peine et le désespoir. Il est très important pour l’homme de travailler pour ses frères en difficulté. Il est très important de travailler l’Amour en vous, de prier et d’élever votre conscience le plus souvent possible.

Maintenant pensez à l’être que vous désirez aider de votre Amour, à toute votre famille, à tous vos amis.

Maintenant vous allez travailler sur vous-même. Vous allez vous visualiser de nouveau dans la pièce merveilleuse où il n’y a que Lumière et Amour, cette pièce qui représente votre mental. Vous êtes au milieu de cette pièce, et à côté de vous va apparaître votre guide.

Avec l’aide de votre guide, vous allez commencer à descendre en vous-même pour vous découvrir. Vous allez aller à la découverte des endroits de votre corps qu’il faut régénérer et qui vous font souffrir. Tout doucement, vous allez l’explorer et sur chaque partie en souffrance vous projetterez de la Lumière blanche, vous projetterez de l’Amour, puis lentement vous descendrez jusqu’à la pointe de vos pieds et vous éclairerez la totalité de votre corps.

Maintenant vous allez remonter tout doucement en aimant totalement chaque partie de votre corps comme si vous aimiez Dieu en vous. Vous allez prendre conscience du caractère sacré de votre corps, cet outil merveilleux qui vous a été donné pour vous mouvoir sur ce monde, et vous allez le voir rayonner de Lumière, vous allez le percevoir dans sa perfection.

Il n’y a plus de douleur, plus de déficience. Toutes les cellules se reconstituent, toutes les cellules se régénèrent au fur et à mesure que vous remontez jusque dans la pièce Remplie de Lumière et d’Amour. Vous allez sentir en vous de plus en plus d’énergie et de force. Vous allez également sentir la légèreté de votre corps. Soyez certain que vous avez le pouvoir de transformer tout ce qui n’est pas parfait en vous car c’est la force Divine qui vous habite opère cette transformation.

Maintenant vous êtes parfaitement bien dans votre corps. Un calme parfait règne en vous. Vous allez essayer de situer votre conscience au niveau du centre de force cardiaque et recevoir l’énergie cosmique comme une pluie dorée, ressentir l’énergie tellurique monter par vos pieds et aller jusqu’à votre centre de force cardiaque où elle ira se fondre à l ’énergie cosmique. Vous unirez ainsi ces deux énergies nécessaires à la Vie, tout du moins dans cette dimension.

Maintenant vous allez vous ouvrir totalement, vous allez poser vos mains sur vos genoux, paumes tournées vers le ciel, et vous allez ouvrir tous vos centres de force, comme si vous ouvriez des fenêtres, et vous allez laisser pénétrer les énergies correspondant à chacun de vos centres de force, à chacun de vos chakras.

Laissez couler en vous cette énergie. Il y a les couleurs et les rayons correspondant aux centres de force principaux de votre véhicule de manifestation. Vous allez ressentir de plus en plus les énergies pénétrer par ces capteurs, ces centres énergétiques.

Actuellement, les hommes ont besoin de s’ouvrir à ces énergies pour rester centrés et équilibrés. Au moins une fois par jour il faudrait que vous connectiez chacun de vos centre de force aux énergies qui lui sont propres et que vous puissiez vous recentrer avec l’aide de ces énergies.

Maintenant nous vous laissons. Que la paix, la joie et l’Amour éclairent toujours votre route ! Nous serons toujours près de vous pour vous aider, pour vous guider, pour éclairer votre chemin même si parfois il vous semble un peu obscur, un peu difficile »

 barre de separation

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu 

Publié dans Exercices simples | Pas de Commentaires »

Nouveau Monde

Posté par othoharmonie le 29 août 2012

Réflexion d’Alain : ce que je vois du monde au travers des médias n’est qu’un stratagème, un pâle miroir déformé et flétrit qui occulte notre identité réelle. Les médias ne nous révèlent pas à nous-mêmes mais nous imposent une façon d’être. Une simple réflexion calme et posée sur le monde des médias met en exergue les contradictions qui croisent le feu du mensonge et du conditionnement.

Nouveau Monde dans Nouvelle TERRE oceanie-papouasie-tavurvur-thumb-940x705-24569-600x450-300x225Est-ce cela notre devenir en tant qu’homme ? Est-ce cela qui nous élèvera à la source de notre véritable identité, dans la fraternité ou, au contraire, nous plongera dans les affres du conflit ? A la fureur lancinante des médias que brandissent nos sociétés, les êtres se déchirent de contradictions et crachent le venin du jugement. Est-ce cela être homme ?

Ce monde crie de n’être pas mais le constat s’arrête là. Et puis après ?

Nous pouvons exposer l’état même du monde, examiner son cortège d’injustices et de guerres qui fleurissent à chaque instant au sein même du monde. Nous pouvons décrire avec minutie, preuve à l’appui, les stratagèmes qui habillent et nourrissent les grandes barricades sociales. Nous pouvons dénoncer et dire à la face du monde tous les lots d’injustice qui consument inexorablement le monde, au détriment de la vie elle même.

Mais ou cela nous mènera t-il si nous restons flétris d’analyse logique ? Dans le labyrinthe du désenchantement et du désespoir ?

Nous pouvons lever une pensée vindicative et rester dans la dénonciation.Mais en cela ne cédons-nous pas à notre propre désenchantement, ne restons-nous pas attaché à notre propre violence ? Car c’est bien de violence intérieure qu’il s’agit ici.

Les conflits et leurs innombrables causes restent des prétextes pour appuyer la violence et la développer à son paroxysme. Car toute chose provient d’abord de l’homme lui-même. Rien ne naît du hasard. Et si nous accusons le hasard, c’est tout simplement que nous n’avons pas suffisamment aiguisé notre discernement.

C’est l’humanité qui décide de son avenir à chaque instant. Nous faudra t-il encore des guerres pour asseoir la paix ? Et pour combien de temps ? L’histoire se réécrit et reproduit souvent les mêmes chapitres…

Ou se trouve réellement la paix ?

Une analyse du monde nous donne la croyance que nous pouvons l’améliorer.
Nous levons nos bras pour accueillir l’astre solaire et parfois serrons nos poings pour mieux braver l’enfer. Nous sourions à des vents qui présagent l’éternité et pleurons aux nouvelles qui sillonnent le monde en le peignant d’une pléthore de figures catastrophiques. En tout ceci nous trouvons matière à réflexion, matière à braver les tempêtes sociales.
Et sur ce monde, qui ne cesse de se transformer, comme une éternelle éclosion d’amour, car il n’y a que l’amour qui puisse faire éclore, nous essayons à chaque instant de comprendre et de maitriser ce qui finalement nous échappe et nous dépasse.

Un monde de frénésie, un monde consumériste ou le rien devient valeur monnayable, ou tout s’étouffe dans le gouffre de l’indifférence.

Trop est synonyme de rien.
Trop de vitesse, trop de frénésie nous arrache à nous-mêmes et nous plonge dans la violence qui est un des fils légitime de la peur.

Pour que les choses se transforment en profondeur, afin que les lignes de forces visibles et invisibles qui tissent le monde changent et se déploient, nous devons chacun individuellement sortir de la peur et donc de la violence. D’ailleurs que nous le souhaitions ou non, que nous l’accompagnions ou non, ce changement se produira.

 Notre époque est inscrite sous le signe de la Révélation et est entrain de prendre son envol dans la reconnaissance de notre véritable identité.

Notre rôle individuel est d’accompagner ce changement.
D’accepter et de reconnaitre notre propre conditionnement, d’avoir l’espoir et la foi en ce changement inéluctable.

Aussi, au-delà de toutes les théories et les méthodes, lisons dans les signes du monde, dans la clameur des vagues et le sifflement du vent, dans la présence du vivant et dans la constance de cette beauté qui sommeille en toute chose et défie le temps, la nature précieuse et unique du monde. Lisons derrière les châteaux de sable qui s’étiolent lentement sous la poussée d’un souffle nouveau, les signes du renouveau, de la simplicité, de l’humilité et de l’innocence qui sont autant d’expression de la beauté même et restent gage de notre devenir.

Au-delà des conflits et des doutes, plongeons notre regard dans la simplicité et le partage. Ne doutons plus et avançons simplement à notre rythme.

Le regard levé d’humilité, la main pétrie d’innocence, c’est le monde maintenant qui nous accueille et nous reconnait. Nous ne sommes pas seuls et nous ne l’avons jamais été d’ailleurs. L’amour naissant dans notre cœur nous apporte la certitude tranquille que le monde nous accompagne en chacun de nos actes, en chacune de nos pensées.

C’est Cela qui arrive maintenant…
Fraternellement,
Alain

barre de separation
http://www.atlantide-research.com/129-nouveau-monde
Avec son autorisation. Merci de garder la source si vous reproduisez le texte.

© 2012, Le Jardin de Joeliah. Nétiquette : Vous pouvez partager en toute liberté en citant la source lejardindejoeliah.com

Publié dans Nouvelle TERRE | Pas de Commentaires »

Eliminer l’Anxiété

Posté par othoharmonie le 23 août 2012

LEITMOTIV pour ELIMINER L’ANXIETE

-         A lire tous les matins au réveil.

-         A relire au moins une fois dans la journée.

-         Quand le processus sera enclenché, ne pas abandonner la formule, mais la relire au moins une fois par mois.

Je n’ai aucune raison d’être anxieux(se), si je sens l’anxiété me gagner, je me détends et aussitôt je me délivre de l’anxiété.

D’ailleurs, je respire profondément plusieurs fois et chaque fois que je laisse s’échapper l’air lentement par le nez, je sens mon anxiété s’atténuer, à chaque fois que j’exprime lentement puis, elle disparaît complètement, je sais maintenant chasser l’anxiété, je ne suis plus jamais anxieux(se) car je domine mes activités,  je n’ai plus jamais l’impression d’être bousculé (e), je réagis toujours consciemment, je n’ai plus la hantise de ne pouvoir faire face, je sais réagir devant toutes les situations et même les difficultés car ce sont elles qui me stimulent.

Personne absolument personne, ne peut me forcer à faire ce dont je n’ai pas envie, je suis seul(e) à décider de mon emploi du temps et je m’arrange pour qu’il ne soit pas trop chargé, ce qui me libère de toute tension nerveuse, je n’ai maintenant aucune raison d’être anxieux(se), je me sens libéré(e) de toute anxiété, je suis libéré(e) de toute anxiété…..

barre de separation

-         A lire tous les matins au réveil.

-         A relire au moins une fois dans la journée.

-         Quand le processus sera enclenché, ne pas abandonner la formule, mais la relire au moins une fois par mois.

Publié dans PENSEE MAGIQUE - LEITMOTIV et RITUELS | Pas de Commentaires »

Avoir de l’Assurance

Posté par othoharmonie le 23 août 2012

LEITMOTIV pour UNE ASSURANCE A TOUTE EPREUVE

 

-         A lire tous les matins au réveil.

-         A relire au moins une fois dans la journée.

-         Quand le processus sera enclenché, ne pas abandonner la formule, mais la relire au moins une fois par mois.

Je me tourne maintenant résolument vers l’extérieur, je ne m’abandonne plus à la rêverie. Quand je me sens partir dans le rêve, je ramène mon esprit à la réalité, sans le laisser s’égarer dans le passé ou supputer un avenir aléatoire, aussi, je vis l’heure présente, chaque minute qui passe même.

Quand je pense au passé, je ne m’y attarde pas, c’est uniquement pour en retirer les leçons. Si des souvenirs d’échecs ou de situations embarrassantes me reviennent, je les regarde en face, sans anxiété et même pour en rire sans en exagérer l’importance car tout le monde, sans exception, a connu des circonstances pénibles sur l’instant, même parfois ridicules. Je ne suis pas l’exception.

D’ailleurs, je ne pense plus qu’on a les yeux braqués sur moi, je n’attache plus une grande importance à ce qu’on peut penser de moi et cela me libère de ma timidité. Désormais, je vis dans la réalité de tout ce qui m’entoure t je perds l’habitude de m’isoler, de me réfugier dans mon monde intérieur, comme je le faisais.

J’entre carrément dans la vie, sans complexe pour en retirer la quintessence des joies et des plaisirs authentiques, on de ceux de mon imagination qui ne me laissent qu’un goût d’amertume et suscitaient des regrets, des regrets d’avoir laissé passer des choses dont j’aurais pu profiter.

J’ai le souci de rester toujours en contact avec la réalité, de coller au présent. Pour cela, je substitue l’action à la rêverie, à l’indolence.

J’agis sans précipitation, mais avec résolution, sans tergiverser. Ainsi, je ne m’abandonne plus jamais à la stérilité du rêve et cette nouvelle manière de me comporter me donne une grande assurance. Je n’hésite pas à formuler une demande. Je n’hésite jamais à entreprendre une démarche, à  téléphoner aussitôt quand je pense que je dois le faire, à écrire dans l’instant même. Car je ne remets plus au lendemain ce que je peux faire immédiatement.

Quand j’hésite à le faire, je fouette ma dignité, je n’hésite plus. Cette rapidité de décision, que ce soit pour mon travail ou mon plaisir, libère mon esprit de ses préoccupations et la réussite qui résulte de mon nouveau comportement me donne de plus en plus d’assurance, une assurance inébranlable.

barre de separation

-         A lire tous les matins au réveil.

-         A relire au moins une fois dans la journée.

-         Quand le processus sera enclenché, ne pas abandonner la formule, mais la relire au moins une fois par mois.

Publié dans PENSEE MAGIQUE - LEITMOTIV et RITUELS | Pas de Commentaires »

Carolle Crispo

Posté par othoharmonie le 17 août 2012

Carolle Crispo  née à l’Ancienne-Lorette dans la région de Québec en 1954, plus précisément dans la paroisse de cette municipalité qui aujourd’hui porte le nom de quartier Laurentien à Ste-Foy. Le  père de Carolle Crispo était agriculteur et producteur de vaches laitières. Bien que mon nom de famille soit d’origine espagnole, je suis québécoise. Cette origine remonte à quelques générations avant mon père.

Depuis un certain temps, des êtres décédés accompagnés d’être de lumière cherchent à communiquer avec elle, et en raison de la lumière présente dans leur désir de communiquer avec elle, Carolle Crispo a décidé de leur offrir cette opportunité et de leur ouvrir son canal afin de recevoir d’eux un message divin et non mental à communiquer à l’un de leurs proches.

Mais lisez vous-même son histoire …. Un site : http://carollecrispo.com/

1 – Messages des archanges – L’arc-en-ciel des corps énergétiques

Carolle Crispo dans AUTEURS A CONNAITRE message-des-archanges

Par l’entremise de la médium Carolle Crispo, la hiérarchie des Archanges s’adresse à l’humanité pour transmettre des informations importantes concernant les corps énergétiques et la santé de l’être humain. À la fois réconfortants et stimulants, ces précieux enseignements nous invitent à prendre conscience des centres énergétiques et à mieux comprendre leur rôle non seulement dans le maintien d’une bonne santé, mais aussi dans la poursuite de l’élévation de l’âme.

Tour à tour, les Archanges Uriel, Gabriel, Michaël, Raphaël Sandalphon, Melchisédech et Métatron nous entretiennent sur un centre énergétique, nous invitant ainsi à une rencontre avec ses énergies à l’intérieur même de notre temple : notre corps. Les enseignements reçus, à la fois intenses et simples, apportent un éclairage renouvelé sur le rôle des centres énergétiques dans le développement du potentiel humain.

Carolle Crispo a développé son don de médiumnité au fil des années. Après une carrière administrative, elle s’est lancée corps et âme dans l’exercice de son don et dans la réception des messages des êtres de lumière, notamment les Archanges. Très active, son rayonnement s’étend de plus en plus. Plus de 600 personnes ont déjà fait appel à ses services de médiumnité. Elle participe régulièrement à différents salons ou événements. Elle a écrit, il y a plusieurs années, le livre « Danser avec l’Univers »

(2011) Édition Le Dauphin Blanc – Disponible en librairie

barre de separation

2 – Danser avec l’univers – Communications avec Melchisédech

danser-avec-univers dans AUTEURS A CONNAITREVoici un premier ouvrage relatant les communications avec le maître Melchisédech. Présentés sous la forme de textes courts et inspirants, les enseignements de Melchisédech ne cherchent pas à rejoindre l’intellect du lecteur. Ils sont destinés avant tout au coeur de chacun de nous. ils favorisent la délivrance de la souffrance par une intériorisation progressive. Le dénouement des blocages qui conduit inévitablement à la guérison. Dans un élan d’amour, Melchisédech invite le cour et l’âme à un magnifique pas de danse avec l’univers entier, sur une musique de joie et d’harmonie retrouvées.

(1999)  Disponible chez l’auteure seulement. Commandez ici

 

LIVRES DE CET AUTEUR :

Messages des archanges – L’arc-en-ciel des corps énergétiques

Danser avec l’univers – Communications avec Melchisédech

Publié dans AUTEURS A CONNAITRE | Pas de Commentaires »

Mémoire de la nature

Posté par othoharmonie le 12 août 2012

La mémoire de la nature – Coll. Izvor n°202, p. 19 – Omraam Mikhaël Aïvanhov – Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

Il faut savoir que tout s’enregistre, tout. Si la nature a fait qu’un arbre enregistre dans sa graine les propriétés, les couleurs, les dimensions, les goûts et les parfums des fruits, pourquoi n’aurait-elle pas fait la même chose pour l’homme ? La nature a réussi à tout enregistrer, et la morale justement est basée sur l’enregistrement, sur la mémoire de la nature.

Oui, la mémoire. Car la nature possède une mémoire que rien ne peut effacer. Et tant pis pour celui qui ne prend pas cette mémoire en considération (…) Personne ne peut échapper à cette loi, personne n’a jamais été assez puissant pour réussir à lui échapper, aucun empereur, aucun dictateur, personne. Dans la mémoire de la nature, tout est enregistré.

Alors, attention, tout ce que vous faites, dites, pensez, souhaitez, s’enregistre dans les profondeurs de vos cellules, et tôt ou tard vous en cueillerez les fruits dans votre vie.

 barre de separation

Vous pouvez vous procurer les livres d’Omraam aux Editions PROSVETA lien http://www.prosveta.com/

Publié dans APPRENDS-MOI | Pas de Commentaires »

Aider les Autres…

Posté par othoharmonie le 12 août 2012

 

Tout comportement extrême cache son contraire.

On ne peut éternellement s’oublier pour les autres sans causer un déséquilibre en soi.

 Aider les Autres... dans Entre amis canevas_fondeur_cloches_mes_plus_belles_creations_kW2Ze5-230x300Comme on ne peut éternellement être centré sur soi sans causer un déséquilibre avec l’autre.  Un temps pour aller vers l’autre, un temps pour revenir vers soi et un temps pour se reposer.  On ne peut aider les autres si notre équilibre intérieur vital est menacé.  On ne peut prendre les responsabilités des autres sur nos épaules sans retarder simplement l’évolution de l’autre, sa propre prise de conscience.  Si nous le faisons, c’est que nous aussi nous avions quelque chose à apprendre de cette expérience.  Aider ou aimer autrui ne veut pas dire poser des gestes qui nient l’être fondamental que nous sommes.  C’est se mentir à soi-même et aux autres.  Notre vrai moi ressortira un jour ou l’autre sous la pression provoquée par nos semblants.  Nous devons être honnêtes avec soi-même et son prochain ;  partir de là où nous sommes ;  se voir tel qu’on est en âme et conscience et bâtir sur cette base solide.  En résumé, nous ne sommes responsables que de notre propre équilibre et de notre propre évolution.

C’est dans l’intimité de notre être qu’on peut espérer grandir.  La bonté que l’on apporte aux autres ne nous révèle que ce que nous sommes déjà.  Mais c’est en se tournant vers soi,  vers toutes les composantes de notre être qu’on peut progresser.  Savez-vous pourquoi?  Parce qu’en se tournant vers soi, on peut insuffler volontairement une énergie bénéfique qui fera évoluer nos parties subordonnées.  Chaque particule de nos corps compte sur nous pour évoluer vers des états supérieurs.  Au lieu de suivre le cycle naturel de l’évolution, vous pouvez l’accélérer volontairement en exaltant vos corps vers un but précis.  Vous pouvez vous reconstruire en profondeur en retournant vers votre centre fixe.

  Je vous ai déjà dit antérieurement que ce sont les êtres supérieurs qui décident quand et comment ils vous approchent pour vous insuffler de leur sagesse.  Le respect du rythme de l’évolution de chacun est une loi fondamentale dans les mondes supérieurs.  Mais voici une première révélation sur ce qui enclenche un contact de leur part;  c’est quand vous-même vous décidez, en tant qu’être évolué, de prendre contact avec toutes les parties de votre être et que vous leur enseignez votre sagesse.  Quand toutes les vies en vous progressent sous votre influence, vous êtes prêts vous aussi à recevoir la lumière des mondes éclairés. 

On ne peut donner aux autres que ce qu’on s’est donné à soi-même en premier.  Si la bonté, la beauté et la vérité progressent en vous par vos efforts conscients et constants, vous êtes prêts à entrevoir les merveilles des mondes supérieurs.

 barre de separation

Extraits du livre NAJA L’ILLUMINÉ -  PREMIER PORTRAIT  À L’ORIGINE DE TOUT – CANALISÉ PAR

                     COLIN CHABOT – retrouvez les écrits en son entier ici : http://www.music-close-to-silence.net/a_lorigine_de_tout.pdf

 

Publié dans Entre amis, Méditation | Pas de Commentaires »

Les tics du langage

Posté par othoharmonie le 10 août 2012

Ce que nos tics de langage disent de nous

Mots béquilles ou expressions dans l’air du temps ont envahi notre langage, sans que nous en ayons conscience. Si la plupart n’apportent rien à la précision du message, ils sont révélateurs de notre époque et dévoilent beaucoup sur chacun de nous.

Bernadette Costa-Prades

À quoi servent ces petits mots égrainés tout au long de nos phrases et tellement agaçants (chez les autres !) quand nous en prenons conscience ? « C’est clair », « Absolument », « Voilà… », « Hallucinant », « Grave », « Juste pas possible »…

 barre de separation

« Ce sont des chevilles qui tiennent le discours, explique Pierre Merle, sociologue, auteur de nombreux livres sur le langage. Sans elles, la personne qui parle aurait l’impression que sa phrase est bancale. Le procédé n’est pas nouveau, Balzac s’en plaignait déjà… Plus récente est leur prolifération, issue du syndrome télévision et radio, où le silence est totalement banni : il faut remplir l’espace avec de nombreux mots destinés à prolonger la phrase. Pourquoi dire “absolument” ou “tout à fait” quand un bref “oui” suffirait ? Ces formules sont reprises ensuite par tous, non seulement parce nous les entendons sans arrêt, mais parce que s’approprier le tic de quelqu’un est une manière d’essayer de lui ressembler. » Le tic sert aussi à créer une complicité dans un groupe social donné, une génération particulière. Imagine-t-on une sexagénaire asséner « grave » tous les deux mots ? Non, pas plus qu’un jeune ne dirait « surréaliste »…

Des mots d’époque

Les spécialistes de la langue le reconnaissent humblement : la naissance et la mort d’un tic leur restent mystérieuses. En revanche, il éclaire la société dans laquelle il prolifère. Prenons l’envahissant « c’est clair », alors que jamais le monde ne nous a paru aussi opaque. Ou la formule « entre guillemets » qui permet « de dire sans dire tout en le disant », comme le note Pierre Merle. Ne traduit- elle pas une certaine frilosité, une langue de bois, dont usent et abusent les experts de tout ordre et que nous reprenons en choeur ?

Que dire encore de l’obsédant « je gère », terme économique qui envahit même nos propos les plus intimes. Désormais, nous gérons tout : notre portefeuille d’actions comme notre vieille mère malade, la caisse du chat ou encore notre dernier échec amoureux. Il y a aussi – et la liste serait sans fin – les tics qui ferment la porte à la discussion, tel le « c’est évident », qui renvoie l’interlocuteur à sa stupidité, ou encore le « point barre », qui lui claque la porte au nez, mais surtout empêche tout prolongement éventuel. Aurionsnous peur de débattre ?

C’est ce que pense le psychiatre Yves Prigent, auteur de Débandades dans la blabasphère(Ed. Calligrammes 2011. Pour lui, le tic, loin d’être un outil de communication, est un mot paresseux : « Il sert à faire le bruit de la parole, sans en contenir aucune, comme la musique que l’on entend dans les supermarchés, destinée à endormir le client. » En voulant apaiser son interlocuteur, le rassurer – « Tu vois, je parle la même langue que toi » –, nous ne prenons pas le risque de le déranger, ni d’être nous-même dérangé, avec une parole vraie, vive, non convenue. La recherche de la complicité prime sur le contenu du discours, « tout va sans dire ». Ainsi les formules « voilà » ou « vous voyez », alors qu’il n’y a rien à voir… et rien à entendre non plus. Selon Yves Prigent, notre société immature favorise un langage proche du babil de l’enfant avec sa mère qui le comprend à demi-mot. Conséquence : la langue s’appauvrit, la vraie communication en pâtit.

Des mots « écran »

Pour éviter de nous mettre en danger d’échanger sincèrement, nous nous contentons d’asséner des formules toutes faites. Les mots servent alors à cacher un contenu émotionnel. « “Chez nous, on n’est pas cocu, on est juste malheureux”, écrivait Marcel Pagnol. Aujourd’hui, à la place de “je stresse”, qui dirait “j’ai du chagrin”, “je suis triste” ou “je suis en colère”, termes autrement plus engageants pour soi et pour notre interlocuteur ? » interroge le psychiatre.

Pour le psychanalyste Jean-Pierre Winter, il est nécessaire de distinguer le tic d’appartenance, que toute une époque utilise plus ou moins – sciemment adopté donc, même s’il se meut en automatisme au fil du temps – du tic involontaire qui trahit une histoire personnelle, sans que son utilisateur n’en ait conscience. D’après le psychanalyste, le tic est une véritable manne : « Celui qui commence toutes ses phrases par “c’est vrai que” interroge quelque chose : ce qu’il disait avant était-il faux ? Est-il obligé d’asséner que ce qu’il dit est vrai, car il n’en est pas lui-même très sûr ? Répété des dizaines de fois, il est là pour balayer ses doutes, le rassurer. Il peut s’agir d’une personne qui a du mal à croire en ses propres sensations. »

Attention toutefois : avant de se lancer d’un air entendu dans l’analyse sauvage de ceux de notre entourage, il faut savoir qu’un tic sert souvent d’écran de fumée. « Méfions-nous de son sens littéral, met en garde Jean-Pierre Winter. Ainsi, le fameux “c’est clair” : s’agitil d’une recherche de clarté pour quelqu’un qui avance à tâtons dans son histoire ? Parle-t-il d’un grand-père clerc de notaire, d’une nounou regrettée appelée Claire ? Seul un travail d’association dans un cadre analytique pourra en décrypter le véritable sens. » Si le tic renferme une problématique personnelle, il n’est jamais que la clé qui ouvre une porte sur l’inconscient, mais reste tout de même à trouver la serrure. Ces tics-là sont les plus agaçants pour l’entourage. « Nous nous rendons compte que la personne ne s’entend pas le dire, qu’elle reste dans son univers mental, où nous n’avons pas notre place, fait remarquer encore Jean-Pierre Winter. D’où l’agacement et l’incompréhension, car cette personne non plus ne sait pas à quoi elle est en train de faire référence. »

 barre de separation

Retrouvez le Sommaire sur psycho.com :

Publié dans Zones erronées | Pas de Commentaires »

La régénération cellulaire

Posté par othoharmonie le 9 août 2012

 

La régénération cellulaire dans L'Esprit  Guérisseur yi-king-227x300Présentement c’est bien difficile de faire la régénération complète d’un organisme physique matériel mais cela viendra. Serait-ce de votre époque ? Certains, qui seront des précurseurs le feront. Leurs corps absorberont suffisamment de lumière pour ne plus laisser d’ombre en eux. Ils ne prendront plus les miasmes autour d’eux, ils deviendront lumière, amour, sagesse, beauté, tels qu’ils ont été au début de la création de l’univers cosmique. Ces êtres existent dans d’autres dimensions de la planète terre, ils sont même nombreux et vous êtes destinés à le devenir vous aussi. Cela fait partie du chemin de retour à l’unité de l’âme, de l’esprit et du cœur de vie dans les mondes supérieurs de la conscience, mais ce n’est pas la fin du chemin, cela n’est qu’une étape dans votre remontée vers la lumière. Un jour vous retournerez au rien, au vide puis à la Source qui est pure Conscience. Mais auparavant vous avez à vivre cette incarnation et finir la guérison de vos mémoires blessées. Lorsque l’harmonie sera rétablie entre le corps et l’esprit, la régénération cellulaire pourra commencer à grande échelle dans l’humanité.

Je vous souhaite de la connaître. Je vous souhaite de vivre cette époque. Et je suis heureux de vous annoncer que les méthodes anciennes de régénération utilisées dans les temples de l’Atlantide, de l’Égypte et d’autres lieux de cette planète ne seront plus utilisées. Le niveau de conscience de la terre sera suffisamment élevé pour que le processus se fasse dans l’amour de Soi. Les conditions physiques matérielles pour réaliser cette régénération seront bien autres. Vous n’aurez plus besoin de suivre une procédure difficile, ni d’être enfermé dans un sarcophage pour que vos cellules se rappellent qu’elles sont lumière et qu’elles peuvent reprendre vie en vous.

Vous pouvez amorcer ce processus de régénération du corps et de l’esprit dès maintenant si vous le désirez. La première étape est la prise de conscience de vos pensées dans l’instant présent et de leurs résultats dans votre quotidien. Cela demande beaucoup de discipline de l’esprit. Vous y arriverez plus facilement en accueillant ce que votre corps vous dit et en observant à quelles émotions, quelles pensées, quelles mémoires sont reliées vos sensations. Derrière une situation conflictuelle ou difficile se cache toujours un événement qui n’a pas été compris. Ce sont souvent des événements qui reviennent de milles et une manière avec toujours la même énergie mais présentés de façon différente. Plus vous serez alerte à identifier ce type d’événements répétitifs, ce type d’énergie qui se représente constamment dans votre vie, plus rapidement vous pourrez agir en toute conscience sur l’émotion qui les produit. De prise de conscience en prise de conscience vous cheminerez vers une élévation de vos énergies physiques matérielles vers le monde physique spirituel. Votre corps doit devenir un organisme spirituel car vous êtes un être spirituel, un être de lumière. C’est de là que vous êtes partis avant de venir sur le plan terrestre, c’est là que vous devez retourner.

Puissiez-vous avoir suffisamment de foi pour travailler dans l’amour et la conscience malgré les doutes qui viendront lorsque vous aurez mal dans votre corps. Si cela se produit, rassurez-vous et allez voir votre médecin. Bien souvent il ne trouvera rien qui explique votre malaise car plusieurs malaises sont de nature énergétique avant de devenir maladie. Alors interrogez votre corps, soyez à l’écoute de vos émotions et de vos mots intérieurs. Donnez de l’amour à votre corps blessé en mettant une main sur le cœur et l’autre sur l’organe en souffrance tout en disant le mot AMOUR et en visualisant la lumière violette. Lorsque vous aurez découvert ce que le mal-a-dit et guérit la mémoire blessée, la souffrance disparaîtra d’elle-même car elle n’aura plus de raison d’être.

Je vous souhaite beaucoup de foi en votre être de lumière, de sagesse et de beauté et le courage de poursuivre la libération de vos mémoires blessées dans l’amour de vous et des autres.

barre de separation

Message de Sérapis Bey, maître ascensionné du 4e rayon, reçu par
Louise Racette et Mariette Robidas
lors d’un atelier « Être la Présence Je suis« 
qu’elles ont animé en juin 2011.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et que vous citiez la source : www.energie-sante.netTéléchargement libre de l’article, en .pdf

 

 

Publié dans L'Esprit Guérisseur | Pas de Commentaires »

Christiama Nimosus

Posté par othoharmonie le 5 août 2012

alias  Christian Sastre 

 

Méditations numériquesAprès avoir publié, sous mon pseudonyme Christiama Nimosus, plusieurs ouvrages, (1) auxquels Mes carnets de recherche renvoient, de multiples questions se sont présentées à mes méditations. Elles m’ont amené à approfondir la connaissance qui s’est ainsi dévoilée en moi, réflexions que j’ai préféré transcrire sous forme d’articles regroupés sous ce titre Mes carnets de recherche .

La raison pour laquelle j’ai rédigé Mes carnets est facile à comprendre. Ils comportent de nombreuses idées qui m’ont réellement été profitables pour m’élever dans le vaste domaine de la connaissance mystique. Je ne pense pas utile de préciser l’ordre dans lequel je les ai écrits. Mon parcours et mon progrès ne me sont-ils pas personnels ? Impossible, par conséquent, que mon cheminement mystique s’accorde parfaitement avec l’évolution de quelqu’un d’autre.

Le chemin que j’ai suivi a certes été long et n’a pas toujours été facile. Parfois sinueux, comme si j’évitais des zones de sables mouvants, parfois il semblait abrupt, semblant longer un précipice. Ou bien, j’avançais sur une route droite au bout de laquelle je distinguais mon but.

Comment qualifier mon but ? En quelques mots, mon but est Vie, Lumière, Amour. Et même lorsqu’il se voile parfois, qu’il semble s’éloigner au-delà de ma conscience objective, mon sens spirituel le ressent tout près, puisque tout est en moi.

C’est vrai que, ainsi que Mes carnets de recherche pourraient le laisser entendre, certains articles paraissent plutôt des synthèses intellectuelles qu’un éclairage plus spirituel sur un thème particulier. Néanmoins, que l’on ne s’y trompe pas ; ces écrits ont fortifié en moi des relations, voire des notions auparavant bien trop floues à mon entendement. Ils forment ainsi une assise solide pour une connaissance sûre et stable. Telle a été ma démarche vers plus de lumière.

Je dois ajouter que, à cause peut-être de mon imagination, il m’est également arrivé d’avoir des inspirations qui débordaient trop au-delà de la réalité. Elles font l’objet de Nouvelles dans quatre de Mes carnets. (2) Je me suis aussi fait plaisir en incluant deux Carnets sur une note plus poétique. (3)

Grâce à cette confiance acquise au cours de mes réflexions, et de mes expériences également, dont quelques-unes sont rapportées dans Mes carnets de recherche, je me propulse aisément plus haut, plus loin, plus profondément dans mon âme.

Je souhaite de tout cœur qu’il en soit de même pour vous !

En toute sérénité sur le chemin de la lumière.

                                                                                Christian Sastre

 


Ouvrages de Christiama Nimosus : alias Christian Sastre

 

Éditions de la Maisnie, Guy Trédaniel Éditeur, 75005 Paris

- Étude sur des nombres occultes  

- Les Mystères des pyramides  

- Méditations numériques  

- Pierres et traditions 

- La Terre creuse est l’Agartha 

- Le Monde secret des croix 

- La Croix, message du Christ 

- Saint Paul, être de lumière 

- Anthologie des nombres occultes 

Éditions Ediru, 91540 Mennecy

- L’Ascension vers la lumière

- Ieschoua, la descente de Dieu

Éditions Brédys, 91000 Evry

- Paris, du haut de ses montagnes

barre de separation

« MES CARNETS DE RECHERCHE »

90 articles ésotériques pour, mieux que vivre, EXISTER

 Des écrits sur mes recherches principalement axées
sur la spiritualité et le mysticisme

                                                                           Christian Sastre

 

le lien « https://sites.google.com/site/mescarnetsderecherche/ ». « Mes carnets de recherche » en « livre numérique » chez http://www.numilog.com/

 

 

 

Christiama Nimosus dans AUTEURS A CONNAITRE rubon6-135x150vous pouvez également rencontrer notre auteur sur le forumhttp://devantsoi.forumgratuit.org/

 

 

Publié dans AUTEURS A CONNAITRE | Pas de Commentaires »

Se rappeler de ses rêves

Posté par othoharmonie le 2 août 2012

 

La toute première étape sur la route des rêves est la remémoration onirique. La remémoration onirique est la capacité à se rappeler ses rêves, y compris ses rêves lucides.

Pourquoi est-ce si difficile de se rappeler ses rêves ?

Se rappeler de ses rêves dans Rêves x0w6sczs-300x281Nos rêves sont confus, fragmentaires. La plupart du temps nous les oublions quelques minutes après notre réveil. Ils glissent entre nos doigts comme du sable fin, nous sommes incapables de les retenir. Alors pourquoi est-ce si difficile de se rappeler ses rêves ? Plusieurs raisons sont avancées, psychologiques, biochimiques et même ésotériques.

Du point de vue de l’évolution, la difficulté de la remémoration onirique semblait une nécessité. L’homme est un animal, et les animaux rêvent, il n’y a qu’à observer votre chien dormir. Il gémit, glapit, parfois bouge les pattes. Et tous les animaux ne sont pas doués de raison, fut un temps où l’homme lui-même n’avait pas la raison. Alors imaginez que cet animal se rêve poursuivit par un prédateur, et au réveil cette image est aussi fraîche dans sa mémoire que n’importe quel souvenir. Incapable de raisonner la différence entre un rêve et l’état de veille, il part en courant, se croyant toujours poursuivi …
Cette difficulté de mémorisation est provoquée par l’état biochimique du cerveau durant la nuit. L’équilibre des neurotransmetteurs de l’état de sommeil est différent de celui de l’état de veille. Certains compléments alimentaires peuvent influer sur cet état biochimique pour augmenter la capacité de mémorisation, tel que des vitamines du groupe B mais nous en reparlerons dans un billet ultérieur.

Du point de vue psychologique, les stratégies que nous utilisons à l’état de veille pour mémoriser nos souvenirs sont absentes durant le sommeil. Enfin l’étrangeté des rêves rend difficile le processus de mémorisation qui se fait en associant un contenu avec des schémas connus. Voilà pourquoi bien connaître son monde onirique et travailler à l’état conscient avec permet de, petit à petit, créer des schémas facilitant la mémorisation des rêves ultérieurs.

Une possibilité ésotérique, essentiellement avancée par les partisans des OBE, serait qu’en rêve, nous nous trouvons dans un corps «énergétique», différent de notre corps matériel. C’est dans ce corps que nous rêvons, et à la réintégration corporelle, il faut également réintégrer cette mémoire, la télécharger vers un état plus dense, corporel, et au passage il va y avoir des pertes.

Comment se rappeler ses rêves ?

Quelque soit la raison de notre difficulté à nous souvenir de nos rêves, le fait suivant est incontesté par la communauté des onironautes et des scientifiques: la remémoration onirique peut se travailler et s’améliorer.

Faire preuve de persévérance

La première nécessité est d’en faire un travail quotidien. Plus vous chercherez régulièrement à vous souvenir de vos rêves, plus votre remémoration onirique s’améliorera. Lorsque l’on commence son journal des rêves, les premiers rêves sont souvent résumés à quelques lignes confuses, voire quelques mots. Petit à petit, le récit du rêve s’épaissit, prend de la cohérence, a un début, un milieu et une fin. La première technique nécessaire à la remémoration onirique est donc la persévérance.

Bien dormir

Nous avons plusieurs cycles de sommeil durant la nuit, entre trois et cinq cycles d’une moyenne de 90 minutes. 80% des rêves se déclenchent pendant la phase paradoxale d’un cycle, et cette phase devient de plus en plus longue au fil de la nuit. La phase paradoxale dure environ 10 minutes dans le premier cycle de la nuit et peut durer de 45 minutes à 1h après 8h de sommeil. Donc dormir longtemps permet des rêves de plus en plus longs.

Une alimentation équilibrée

Une alimentation équilibrée, riche en aliments lucidogènes peut favoriser la remémoration onirique. Une série de billets à consulter ici a été écrite sur le sujet.

Raconter ses rêves dès son réveil, même pendant la nuit

On se souvient principalement du dernier rêve précédent le réveil. Pour se souvenir de plus de rêves, il faut donc se réveiller durant la nuit, soit par un réveil accidentel (un bruit dans la rue, boire un grand verre d’eau avant d’aller se coucher…), soit par un réveil autosuggéré (tel que dans la méthode MILD), soit en programmant son réveil matin (mais dans ce cas il faut calculer un moment proche de la fin d’un cycle).

A noter que l’intense envie de se réveiller entre deux rêves pour les noter provoque souvent un phénomène appelé faux réveil.

Si vous ne vous sentez pas prêt à noter tout un rêve alors que vous êtes ensommeillé en pleine nuit, notez juste quelques morceaux clés, juste le nécessaire pour vous en rappeler au matin, sinon vous oublierez très probablement votre rêve.

Se souvenir les yeux fermés, immobile

Une fois réveillé, il est recommandé de garder les yeux fermés et de ne pas bouger pour éviter que des stimuli sensoriels viennent interférer. Votre toute première pensée doit être «Qu’est ce que je viens de rêver ?», ne laissez pas les pensées ou les inquiétudes de la journée venir interférer avec votre fragile mémoire onirique. Puis commencez par rassembler mentalement les morceaux de votre rêve, de la façon la plus complète possible, avant de le noter. Toujours dans votre lit, vous pouvez alors le noter les yeux fermés, sur un cahier ou utiliser un magnétophone, vous pourrez mettre votre journal des rêves au propre plus tard. La mémoire d’un rêve serait associée à une position du corps. Si rien ne vous vient à l’esprit, testez plusieurs positions de sommeil pour faciliter le souvenir.

Retrouver le rêve en partant de la fin

Le souvenir le plus frais d’un rêve étant en général sa conclusion, les toutes dernières images du rêve, la façon la plus simple de s’en souvenir est de remonter le fil à l’envers, de la fin au début, dans l’ordre chronologique inverse.
Il y aura sans doute des passages manquants ou incertains, des fragments que l’on ne sait pas trop où mettre dans le fil du rêve, peu importe, il faut tout noter.

Utiliser ses thèmes oniriques récurrents

Lorsque vous serez familiarisé avec votre monde du rêve, vous connaîtrez vos thèmes oniriques récurrents. Par exemple si vous rêvez souvent de forêts, si le rêve se déroule souvent dans votre maison, si il y a souvent des membres de votre famille dans vos rêves etc. Faites un album mental de ces thèmes oniriques et feuilletez-le mentalement au matin en vous demandant si vous avez rêvé ou non, de l’un de ces thèmes. Parfois une image suffit pour déclencher le rappel de tout un rêve.

Auto-hypnose, auto-suggestion

L’auto-hypnose ou l’auto-suggestion peuvent permettre de planter fermement dans l’inconscient son intention de se souvenir de ses rêves, augmentant les chances de réussite. Plus d’informations sur l’auto-hypnose dans cet article. La suggestion serait par exemple « Je me souviens de mes rêves », ou « Demain matin, je me rappellerai facilement de mes rêves. »

barre de separation

Publié dans Rêves | Pas de Commentaires »

La fin des Ténèbres

Posté par othoharmonie le 1 août 2012

 

Grâce à votre propre sagesse, vous vous êtes transformés et vous êtes nombreux à avoir dépassé ces potentialités qui vous auraient arrachés à cette planète (selon votre propre choix). Mais souvenez-vous ! L’humanité entière sait, au niveau cellulaire, que la « fin » est là. Comment pensez-vous que cela va affecter les humains ? Constatez-vous un alignement de l’ancien par rapport au nouveau ? Oui. C’est ce que l’on appelle la « fin des ténèbres ». A de nombreux niveaux, la Terre résonne, ceux qui vous entourent aussi, et vous-mêmes résonnez avec ce qui « aurait pu » se produire ? approfondissons un peu ce sujet.

La fin des Ténèbres dans En 2012-2013 et après 2016 fractale-71-300x225Un jour viendra où la structure du génome humain sera complètement analyse. Ce jour-là, la science sera en liesse, car ce qu’elle aura découvert permettra de vous aider tous. Beaucoup de maladies seront éradiquées, les gènes seront scrupuleusement étudiés et quantité de découvertes seront faites qui permettront d’allonger la durée de votre vie et de vous permettre de rester sur terre plus longtemps. Et cet événement unique (l’analyse de la structure du génome) qui surviendra au cours des prochaines années sera comparable à de nombreux événements fondamentaux du passé. Il sera considéré comme l’une des plus grandes étapes dans le processus de contrôle de la santé humaine. Il ne s’agit pas exactement d’un événement spirituel, mais il s’inscrit néanmoins dans le schéma de la nouvelle énergie. Cependant, lorsque tout sera devenu clair à leurs yeux, les scientifiques déclareront qu’au sein des milliards d’éléments permettant cette chimie merveilleuse, un élément sera manquant. Ils auront beau avoir suivi toutes les instructions permettant la création de la vie, connaître le processus généalogique, avoir mis en évidence les potentialités transmises génétiquement, du point de vue chimique et biologique, ils n’en constateront pas moins l’absence d’un élément.

Ils n’auront pas découvert la « mémoire centrale », ce dont nous vous avons déjà parlé. Ce que vous appelez l’ADN et que nous appelons le système des douze filaments a une « enveloppe » cristalline. Bien qu’elles soient quelque peu symboliques (car l’explication globale est une combinaison de science et d’Esprit)à, certaines parties de cette métaphore sont spécifiquement physiques lorsque nous vous décrions tout ceci dans un langage simple et accessible.

Il s’agit de la mémoire qui « s’adresse »  à ces différentes parties et qui leur parle de prédispositions, de contrats et de karma. Elle s’adresse à tous ces éléments en leur expliquant comment ils furent déterminés afin de pouvoir fonctionner. Elle leur rappelle la divinité que tous contiennent – et tout cela, les scientifiques ne le découvriront pas. C’est une mémoire centrale située véritablement au centre des informations spirituelles transmises à vos cellules concernant la raison de votre venue sur terre.

Savez-vous ce que l’on trouve au sien de cette mémoire centrale ?

On ne peut jamais séparer le physique du spirituel. Vos scientifiques ont tenté d’y parvenir depuis les origines. Ils sont extrêmement fers de leur méthode scientifique empirique. Pourtant, celle-ci n’a rien de spirituel. L’ironie du sort veut pourtant que l’aspect spirituel de la matière et de la vie se trouve au cœur de la physique e t de la biologie ; cette spiritualité se dissimule dans la structure atomique et au sien de l’organisme de chaque être humain. Cependant, vous devriez savoir ceci : cette spiritualité est totalement saturée de potentialité permettant la fin des ténèbres.

Vous possédez quelque chose que les enfants n’ont pas. Indépendamment de votre nouvelle intention ou de votre nouvelle voie, vous possédez une mémoire centrale qui se souvient de la raison de votre venue sur terre. Elle se souvient de la fin du test. C’est l’ombre de ce qui aurait pu être et elle possède une horloge qui sait que le moment approche ! Permettez-moi maintenant de vous expliquer ce que cela signifie…

 Même si vous avez formulé l’intention d’élever votre fréquence vibratoire, les anciens souvenirs sont toujours présents.  Lorsque vus avez décidé de suivre une nouvelle voie, avez-vous brusquement oublié qui vous étiez ? Votre dualité a-t-elle soudainement disparu ? Non. Au contraire, la sagesse et divers dons vous furent offerts pour dépasser l’ancien schéma, mais ce dernier est toujours présent en vous. Il fait maintenant partie de votre dualité et crée véritablement certains attributs physiques dans votre vie. Mais en définitive, tout est approprié.

Nous voulons que vous soyez conscients du mouvement de va et vient entre ces deux énergies et des résultats planétaires correspondants ? D’un côté, cette mémoire vous dit : »C’est la vieille énergie qui te parle, tu te souviens ? La fin est proche ». De l’autre, elle vous déclare : « Non, il s’agit d’une nouvelle Terre, d’un nouveau paradigme et nous n’allons pas disparaître du tout. Au contraire, nous allons nous diriger vers le futur et les choses vont devenir très différentes. Nous avons une mission autre et l’ancien plan de destruction ne nous affectera plus ».cependant, ces énergies opposées seront en lutte quelque temps encore. Si vous observez le monde de la politique ou de la finance, vous constaterez aisément ce phénomène. L’ancienne énergie se place toujours au premier plane t semble anéantir sans cesse les efforts de paix. Vous pourriez penser qu’il s’agit d’une bataille entre l’obscurité et la lumière. Mais ce n’est pas le cas. Aucunement. Il s’agit plutôt d’une bataille entre les anciennes potentialités et les nouvelles opportunités, et l’ancien ne disparaîtra pas facilement.

La fin des ténèbres est un véritable attribut physique. Certains d’entres-vous sont certains qu’ils vont mourir. Mais vous avez beau leur expliquer qu’ils sont en bonne santé, cela ne sert à rien. Ils tomberont malades de façon à disparaître. Puis ils partiront. Il s’agit là de ce que la mémoire centrale peut faire sans la connaissance de la divinité de ce qui est en train de se passer. Il s’agit d’un grand pouvoir de la mémoire de la fin des ténèbres.

 Vous ne pouvez imposer une conscience à un être humain – bien que vous cherchiez à le persuader de ne pas « s’en aller ». A moins d’en ressentir profondément le besoin, il ne changera pas. Il s’agit d’un choix et de la capacité de chaque être humain de décider par lui-même. Ne pensez pas que vous avez échoué si vous ne parveniez pas à convaincre une personne malade de recouvrer la santé. En célébrant son existence au cours d’une cérémonie suivant son décès, honorez le fait qu’elle ait vécu ! Puis, honorez le fait qu’elle reviendra très rapidement dans le corps précieux d’un enfant indigo. Croyez-moi ! La mort est intégrée dans le cercle de la vie.

 barre de separation

Extrait de Messages de notre Famille de la série Kryeon – canalisé par Lee Carroll

–TOME V – page 281 – LE TREILLIS COSMIQUE.

Publié dans En 2012-2013 et après 2016 | Pas de Commentaires »

Edna G.Frankel

Posté par othoharmonie le 31 juillet 2012

 

Edna G.Frankel dans AUTEURS A CONNAITRE frankel-edna-gEdna G. Frankel est née en 1954, au Caire, en Égypte, dans une famille francophone d’origine roumaine, grecque et turque. Expulsés au cours de la crise de Suez, en 1956, ses parents immigrèrent aux États-Unis en 1960. Elle grandit à New York et fréquenta la United Nations International School, à Manhattan, puis la Washington University à St. Louis, Missouri. En plus de détenir des baccalauréats en psychologie et en français, elle est également rédactrice à la pige.

Edna et sa famille habitent dans la banlieue de Philadelphie, en Pennsylvanie. Sa fille Lisa est à la School of Divinity de Harvard, poursuivant des études de maîtrise en théologie. Son fils Robbie étudie l’art et la photographie à l’Alfred University. Ses trois chats siamois sont tous harmonisés par reiki et dorment chaudement empilés.

Channel métaphysique à temps plein, auteure et enseignante, Edna G. Frankel a commencé à étudier le reiki Usui en 1985, est devenue maître professeur en 1994, et a étudié également le reiki Lightarian, le reiki Tummo, le reiki Sekhem-Seichem, le Master Angelic Alignment et le Reconnective Healing™. Dans ses séminaires et sa pratique privée, elle utilise conjointement de nombreuses approches et outils énergétiques. Elle donne des séminaires sur le processus de dégagement du Cercle de Grâce à des groupes holistiques, ainsi que des conférences métaphysiques aux États-Unis et à l’étranger.

Depuis mai 2001, ses séances de channeling avec la Fraternité de Lumière et les Maîtres ascensionnés ont été publiées dans le magazine mensuel international Sedona Journal of Emergence. Des transcriptions de ses channelings ont également paru dans le Predictions Book 2003 et 2004, chez Light Technology Publishing. Son premier livre en anglais, The Circle of Grace, a été publié en 2003 par The Brotherhood Press.

Pour en savoir plus :

Edna G. Frankel,

P.O. Box 62, Blue Bell,

PA 19422, USA.

barre de separation

LIVRE [S] DE CET AUTEUR

  1. 2008 – Au-delà du voile des illusions et de la confusion
  2. Cercle de Grâce

Publié dans AUTEURS A CONNAITRE | Pas de Commentaires »

Anne Givaudan

Posté par othoharmonie le 31 juillet 2012

Auteure, Formatrice, Conférencière
info@soinsesseniens.com

Présentation

Anne Givaudan dans AUTEURS A CONNAITRE anne-givaudanVoilà déjà plus de 21 ans que Anne Givaudan écrit des ouvrages traduits et vendus dans de nombreuses langues… ouvrages novateurs puisqu’à l’époque des tous premiers livres, les mots de  » voyage astral « , de  » sortie hors du corps  » et de  » mondes d’après Vie  » n’étaient que murmurés secrètement dans des écoles  » esothériques  » réservées à quelques uns.
Ces ouvrages ont vulgarisé sans toutefois les banaliser, des mondes que chacun jusqu’alors, pressentait sans trop oser y croire.

Anne Givaudan n’est pas le personnage type d’ écrivaine ou de philosophe. Non qu’elle refuse ce rôle qui fait aussi partie de son histoire mais elle lui préfère celui de thérapeute des âmes et des corps et de reporter des mondes subtils.
En effet, elle est comme un funambule entre deux mondes et passe en se jouant de l’un à l’autre sans difficulté et sans même donner l’impression qu’il s’agit là d’un phénomène rare, voire extraordinaire.

Elle parle des mondes subtils, de l’au-delà ou de la Vie sur d’autres planètes comme d’une évidence. . Une bouffée d’air frais et d’espoir nous transporte à la lecture de ses ouvrages. Non pas un espoir qui anihile tout désir d’action mais au contraire qui nous pousse à vivre la Vie d’ici avec la magie de nos rêves d’enfants.
 » Tous nos rêves se réaliseront  » dit elle car la Vie elle-même est un grand rêve qui parfois tourne au cauchemard mais dont on se réveille toujours.

Les Livres écrits ou coécrits par Anne Givaudan ont ces qualités essentielles : faire découvrir au lecteur des univers qu’au fond de lui il appréhende déjà et lui donner la Force de vivre et de sourire au delà des hauts et des bas de la Vie.

Nul jugement, aucune volonté d’inculquer un savoir n’inspirent ces ouvrages dont le fil directeur est d’être inspiré par ce qu’il y a de plus beau et de plus haut en nous.

barre de separation

LIVRE [S] DE CET AUTEUR

Rencontre avec les êtres de la nature
Ils voulaient un garçon
Nos Mémoires: des prisons ou des ailes
LA RUPTURE DE CONTRAT
FORMES PENSÉES Tome 2
LE VOYAGE A SHAMBHALLA
FORMES-PENSEES Tome 1
UN PAS VERS SOIS
WALK IN
LECTURES D’AURAS ET SOINS ESSÉNIENS
LES DOSSIERS SUR LE GOUVERNEMENT MONDIAL
LE PEUPLE ANIMAL
CELUI QUI VIENT
ALLIANCE
PAR L’ESPRIT DU SOLEIL
LES NEUF MARCHES
SOIS (Livret)
CHRONIQUE D’UN DÉPART
WÉSAK
CHEMINS DE CE TEMPS-LÀ
DE MÉMOIRE D’ESSÉNIEN
RÉCITS D’UN VOYAGEUR DE L’ASTRAL
TERRE D’ÉMERAUDE

Dernier titre paru :

Rencontre avec les êtres de la nature

Publié dans AUTEURS A CONNAITRE | Pas de Commentaires »

Barbara Marciniak

Posté par othoharmonie le 31 juillet 2012

 

Barbara Marciniak dans AUTEURS A CONNAITRE barbaramarciniakLes Pléiadiens forment un collectif d’êtres provenant du système stellaire des Pléiades. Ils s’adressent à nous par la voix de Barbara Marceniak depuis le 18 mai 1988.

Les enseignements des Pléiadiens sont similaires à ceux que véhicule le chamanisme, cet ancien corps de connaissances sur l’énergie qui a depuis toujours servi d’intermédiaire entre les domaines physique et spirituel, et dont les enseignements ont mené les gens à la découverte de soi dans les univers du paradoxe, des changements de paradigme et de la spiritualité.
Barbara Marciniak est un channel réputé à l’échelle internationale.

Conférencière, éditrice et auteure, elle reste une source d’inspiration. Son premier channeling a eu lieu à Athènes, en mai 1988, au terme d’un voyage de trois semaines en Égypte et en Grèce. Lors de ce voyage, Barbara se sentit poussée à refaire en cette vie l’expérience de certains temples et sites sacrés : la grande pyramide de Gizeh, les temples sur les rives du Nil, l’Acropole d’Athènes et la cité de Delphes.

Barbara a depuis dirigé des séminaires et des ateliers partout aux États-Unis. En outre, elle a animé des excursions vers des sites sacrés en Grande Bretagne, au Pérou, en Bolivie, au Mexique, en Égypte, en Grèce, à Bali et en Australie. Elle estime que ces sites sacrés constituent en soi des connexions à des vortex énergétiques détenteurs de connaissances permettant l’accès à une conscience supérieure, à cette pensée supérieure que la Terre cherche à reproduire à l’heure actuelle. Ses voyages, ses études en astrologie et sa vie consacrée à une philosophie alternative et à la liberté de pensée alimentent sa perception et sa compréhension des informations qu’elle canalise.

Barbara considère que son expérience avec les Pléiadiens est un don d’une valeur inestimable qui a débouché sur des opportunités de transformation personnelle et planétaire. Elle en éprouve d’ailleurs une infinie reconnaissance.

Pour tout renseignement au sujet de cassettes audio, les transcriptions d’enseignements et le bulletin trimestriel The Pleiadian Times (anglais seulement), prière de faire parvenir une enveloppe-réponse dûment affranchie (inclure un mandat poste pour les demandes de l’étranger) à l’adresse suivante :

Bold Connections
P.O. Box 782,
Apex, NC 27502

barre de separation

LIVRE [S] DE CET AUTEUR

  1. Sagesse des Pléiades
  2. Terre
  3. Messagers de l’Aube
  4. Famille de Lumière

Publié dans AUTEURS A CONNAITRE | Pas de Commentaires »

Le Jeu du Tao

Posté par othoharmonie le 31 juillet 2012

 

 Titre 

 

  Le Jeu du TAO  

 

 Auteurs 

 

 Patrice Levallois  , Daniel Boublil   Patrice Van Eersel et Sylvain Michelet 

 

Tu as dormi pendant des siècles innombrables.

Ce matin, ne veux-tu point te réveiller ?

Le Jeu du Tao : Comment devenir le héros de sa propre légende

L’idée qui sous-tend le Jeu du Tao repose sur une conviction : chaque être humain est porteur d’un projet, d’une aventure, d’une potentialité souvent bien plus grande que ce qu’il imagine. Cette potentialité, pour pouvoir s’actualiser et s’épanouir, doit s’inscrire dans une quête. La soif de vie doit prendre la forme d’une recherche concrète pour inscrire chaque légende individuelle dans le grand jeu collectif de l’humanité. Et, croyez-le ou non, ce grand jeu fonctionne selon la logique « gagnant-gagnant ».

Résumons le jeu en quelques mots. Au début de la partie, chaque joueur formule la quête matérielle, affective, professionnelle, artistique, spirituelle qui lui tient personnellement à cœur ; a mesure que le jeu avance, il va clarifier son désir, l’ajuster à ses moyens, affronter les obstacles qui le bloquent, et finir par s’engager sur une action concrète. Une quête, un questionnement, des engagements.

 

« Que cherches-tu ? » nous demande la Monde la Terre. « Quelles sont tes armes ? » s’enquiert le Monde de l’ Eau. « Quelles sont tes peurs ? » interroge le Monde du Feu. Quant au Monde de l’Air, il veut savoir : « Quel sera ton engagement ? » – quels rituels quotidiens mettras-tu en place pour accomplir ta quête ?

 Fondé sur une connaissance très fine de la psyché et des lois de la synchronicité issues de Yi Jing – le célèbre Livre des Transformations de la Chine taoïste – le Jeu du Tao aide chacun à s’approcher de façon spectaculaire de l’accomplissement de sa quête. Ainsi voit-on des joueurs ou joueuses, dans les jours, semaines ou mois qui suivent une partie, changer de métier, s’engager dans une action audacieuse non imaginable jusque-là, régler un différend considéré comme insoluble, trouver l’âme sœur, faire un enfant, adopter a juste attitude, déclencher la situation nouvelle propre à élever leur conscience, accroître leur bonheur.

 Chaque être humain est porteur d’une légende bien plus grande qu’il ne l’imagine, qui s’inscrit dans le Grand Jeu collectif de l’humanité.

C’est pour toutes ces raisons que j’ai eu envie moi-même de réaliser cette quête et que l’idée m’est venue de créer cette aventure sur mon Forum : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Alors si vous avez envie de nous rejoindre….  Je vous dis A bientôt !

 barre de separation

Issu du Livre du JEU du TAO – Comment DEVENIR le Héros de Sa Propre Légende créé par Daniel Boublil et Patrice Levallois

Le Livre du Jeu du Tao a été conçu sur une idée originale de Marc de Smedt et réalisé sous la direction de Patrice Van Eersel, Patrice Levallois et Sylvain Michelet

———- oooo ———-

Pour vous procurer ce livre, rendez-vous ici : http://www.amazon.fr/Le-Jeu-Tao-Comment-devenir/dp/2226151583

Publié dans L à  N | Pas de Commentaires »

Le Menhir de la Grande-Borne

Posté par othoharmonie le 29 juillet 2012

 

Le Menhir de la Grande-Borne dans Connaître les PIERRES la-grande-borne-pese-pres-de-cinq-tonnes-photo-lbp

le Menhir de La Grande-Borne, au nord-ouest de Semur en Auxois (Côte d’Or), est estimé à plus de quatre tonnes de bon granit, comme le précédent.

Autrefois couché, il fut redressé et classé monument historique. Mesurant un mètre de moins que Pierre-Pointe, il reste encore particulièrement riche en légendes. Ne dit-on pas que Sainte Christine fut jetée à la mer lestée de ce formidable poids. Mais le Tout-Puissant transforma le bloc de roche en radeau et la sauva. En souvenir, elle décida de ne plus s’en séparer. Plus tard, consultée pour définir les limites de territoires de deux communes en conflit, elle partit en portant son fardeau dans son tablier, se proposant de le déposer sur la limite que sa conscience lui inspirerait. Mais elle empiéta sur le domaine de Saint Loup. Aussitôt, ses bretelles se rompirent et la pierre se figea au sol pour toujours. Sa forme particulière entraîna bien d’autres croyances. Ainsi, les jeunes filles stériles qui parvenaient à l’escalader et à s’asseoir au sommet retrouvaient leur fécondité. 

Le menhir dit de la “Grande Borne” à Coulmier-le-Sec a été redressé. Cette pierre levée, classée monument historique en 1889, avait été accidentellement renversé, en octobre 2009, lors de travaux de défrichement liés au remembrement. Elle gisait depuis au sol, dans une parcelle cultivée.

Grâce à une pelle mécanique mise à disposition par M. Chambrette, exploitant de la parcelle, le bloc, d’un poids voisin de quatre tonnes, a été traîné et redressé à une centaine de mètres de son emplacement d’origine, en présence d’Yves Pautrat, conservateur à la Direction régionale des affaires culturelles de Bourgogne (service régional de l’archéologie). Le menhir se trouve maintenant en limite de deux champs, tout proche d’un chemin d’exploitation, où il sera facilement accessible par d’éventuels visiteurs. Il a été soigneusement repositionné dans une configuration proche de celle d’origine (hauteur et orientation). Située le long d’une ancienne voie romaine nord-sud,d’Alésia vers la vallée de la Seine, cette imposante pierre levée n’est probablement pas préhistorique, selon Yves Pautrat, mais a pu avoir une fonction de borne ou de repère, contemporain de l’usage de la voie.

 barre de separation

 

En Auvergne, à Aulnat, il existe également une pierre nommée La Grande Borne, Gandaillat, LeBrezet, Pontcharaud, Base Aérienne, L’Agriculture, Pierre Boulanger…autant de dénominations pour un seul et même site. Cet inventaire à la Prévert, établi à partir des toponymes et noms de rue associés à chacune des découvertes faites en périphérie est de l’agglomération clermontoise témoigne, à lui seul, de l’étendue de cette implantation humaine du second âge du Fer. Ce vaste site, qui se développe sur 150 hectares à quelques kilomètres de l’actuelle ville de Clermont-Ferrand, est surtout connu sous les noms d’Aulnat ou de La Grande Borne. Il correspond à la plus ancienne grande agglomération connue sur le territoire arverne.

Publié dans Connaître les PIERRES | Pas de Commentaires »

TOUT EST VRAI

Posté par othoharmonie le 23 juillet 2012

Savez-vous que tout est vrai ? 

 

TOUT EST VRAI dans Nouvelle conscience meteo-paysages-00016-300x225Même ce que vous croyez être faux.  Tout est inclus dans le tout.  Comme vous en faites partie, vous ne pouvez imaginer que ce qui est déjà compris dans l’univers.  Aussi loin que peut aller votre imagination, elle est basée sur des structures qui sont les mêmes que celles qui régissent l’univers donc en ont exactement les mêmes potentiels et les mêmes limites.  Alors, cessez de perdre votre temps à vous demander ce qui est vrai et ce qui est faux.

 Demandez-vous plutôt quelles sont les vérités qui vous sont utiles maintenant pour progresser.  Et n’ayez pas peur d’abandonner celles qui vous font stagner ou pire, celles qui vous font régresser. Elles sont faciles à reconnaître, ce sont celles qui vous rendent dépendants d’elles en vous rapetissant, en vous diminuant; ou qui vous font vous sentir coupable si vous les contredisez ou tentez de les quitter.

 Toute vérité a besoin de son contraire pour exister.

 Ne cherchez plus votre âme soeur chez vos semblables mais chez vos contraires.  Eux seuls peuvent vous aider à vous révéler à vous-mêmes.  Il ne peut en être autrement car votre âme sœur s’est dissociée de vous à l’origine par opposition.  L’homme et la femme sont deux formes opposées issues d’une même entité.  Certains croient, qu’à l’origine, il y avait un être androgyne qui s’est séparé en deux pour donner les deux sexes.  La réponse est plutôt que chaque être avait, au commencement, le potentiel des deux sexes et que ce sont leurs expériences qui les ont amené à se définir comme appartenant à un sexe plutôt qu’à l’autre.  C’est ce que vivent les esprits qui naissent complets et qui sont amenés à explorer un ensemble de caractéristiques qui vont lentement les définir dans un des deux sens. 

  L’esprit (l’énergie première) précède le corps et existe de toute éternité.  Il ne prend conscience de son existence qu’à travers les formes qui réagissent à leur contraire.

   L’homme et la femme sont deux pôles opposés, deux façons de percevoir et d’expérimenter l’univers;  deux sens contraires qui explorent les multiples facettes de la même énergie.  Tant que l’esprit s’incarne dans un corps aussi subtil et éthéré soit-il, il adopte toujours un pôle ou l’autre. 

Avec l’expérience de multiples vies où on alterne les corps des deux sexes, l’esprit acquiert un équilibre, une personnalité globale unifiant les deux opposés.  Mais même dans les mondes les plus élevés, quand l’énergie Divine emprunte un corps perceptible, elle adopte toujours des nuances définissant un pôle.

 Cela fut créé par les deux mouvements originels de l’univers:  celui qui s’éloigne du centre et tend à répandre et celui qui revient vers le centre et tend à réunifier.  Un sens qui cherche à se diversifier, à connaître, à conquérir des territoires inconnus, à aller au bout de son potentiel et de son individualité.  Un autre sens qui cherche à s’harmoniser, à comprendre, à se retrouver en territoire connu, à revenir à l’essentiel,  à tout ce qui unit.  Ces deux mouvements doivent faire partie un jour ou l’autre de l’évolution de chaque entité.  Et on les retrouve à toutes les échelles de grandeur jusqu’à englober l’univers entier.

 Certaines entités vont pousser leurs expériences vers un pôle extrême qui va les dissocier de leurs parties opposées négligées.  Elles percevront alors leur autre moitié comme un double d’eux-mêmes complémentaire ce que vous appelez l’âme soeur.  Et c’est seulement avec la compréhension de ce phénomène qu’elles pourront aspirer un jour à s’unir complètement avec leur moitié contraire.   Il y a cependant des êtres qui cheminent ensemble depuis de nombreuses vies et sont devenus avec leurs expériences communes, inséparables tant leur union est complémentaire.

 Certains ont vu naître leur conscience en même temps et furent l’un pour l’autre la découverte réciproque de soi.  Les premières impressions à l’éveil d’une nouvelle entité restent gravées à jamais comme pour vous, le premier véritable amour d’une vie.

  barre de separation

Extraits du livre NAJA L’ILLUMINÉ -  PREMIER PORTRAIT  À L’ORIGINE DE TOUT CANALISÉ PAR

                     COLIN CHABOT – retrouvez les écrits en son entier ici : http://www.music-close-to-silence.net/a_lorigine_de_tout.pdf

Publié dans Nouvelle conscience | Pas de Commentaires »

Une petite voix difficile à entendre

Posté par othoharmonie le 23 juillet 2012

Une petite voix difficile à entendre dans Nouvelle conscience space-vortexSi nous laissons notre cerveau gauche, celui de la logique et de la raison « raisonnante », monter sur le ring, notre pensée intuitive n’a aucune chance de sortir gagnante du combat. Tout dans notre culture rationnelle, phobique de l’inexpliqué, concourt à étouffer dans l’oeuf notre sixième sens. Au travail, par exemple, comment expliquer que l’on ne « sente pas » une décision, une embauche, une stratégie ? Faire entendre son intuition à des sceptiques, des goguenards, des anxieux, qui ne sont rassurés que par le raisonnement logico- mathématique, est mission impossible. C’est ainsi que la petite voix meurt et que notre faculté finit par s’éteindre.

Catherine Balance, coach et thérapeute spécialisée dans l’intuition, constate quotidiennement, dans ses ateliers, la difficulté des gens à faire confiance à leur « petite voix », « soit parce que ce mode de pensée est découragé dès l’enfance, soit parce qu’il est méprisé dans notre culture, pour laquelle le “ressentir” est le parent pauvre de l’intelligence ». Selon la thérapeute, nombreux sont les freins qui bloquent notre intelligence intuitive : nos peurs, nos croyances, nos projections positives ou négatives… À ces mots, je réalise que dans ma famille celle-ci a toujours été un outil aussi noble et fiable que la raison ou la logique, au point que je sais – passé quelques minutes de parasitage – distinguer mes projections anxieuses d’un pressentiment négatif. « Je donne cette clé à mes clients, ajoute Catherine Balance : lorsqu’une pensée intuitive vient déranger la logique, un mode de réflexion habituel ou l’une de vos croyances, prenez-la en compte ! » La thérapeute ne se lasse pas d’énumérer les bénéfices d’un sixième sens aiguisé : une intelligence complète, car fonctionnant avec « les deux cerveaux », des décisions et des choix plus personnels, et, enfin, une vision et une perception plus globales de sa vie et des autres.

 

Décliner une invitation, relever un défi ou faire un choix sans argumentation rationnelle, puis apprendre que mes décisions spontanées étaient justes… Le phénomène m’est familier depuis longtemps, mais, à chaque confirmation, il me fait éprouver une joie presque enfantine accompagnée d’un sentiment profond d’harmonie, au sens musical du terme. Particulièrement dans ces moments, il me semble faire partie d’un grand tout généreux et cohérent. Comme si l’ensemble des informations dont nous avions besoin se trouvaient à portée de main.

Carole Sédillot, formatrice et spécialiste de Jung, partage cette conception de l’intuition : « Dans la perspective jungienne, cette fonction, qui est en relation avec le phénomène de synchronicité, est un signe de reliance. À son inconscient personnel, à l’inconscient collectif, mais aussi à l’univers. Ceux qui repèrent les synchronicités qui savent qui savent écouter leur voix intérieure ne sont jamais trompés. Si le moi s’égare dans ses désirs, l’âme, nous dit Jung, sait ce qui est bon pour elle, et en cela elle peut déranger le moi. » J’ai souvent constaté que les intuitions fulgurantes qui me traversaient pouvaient être en opposition avec ma raison ou mes croyances. Je me suis toujours mordu les doigts les rares fois où j’ai choisi de ne pas les suivre, par prudence ou peur de la frustration, pour faire plaisir ou ne pas déplaire. « Je ne compte plus le nombre de personnes qui me disent : “Si j’avais écouté mon intuition”, poursuit Carole Sédillot. Ce à quoi je réponds : “Il n’est jamais trop tard pour bien faire.” » Le conseil a la simplicité trompeuse des préceptes de sagesse. Il résonne en tout cas suffi samment en moi pour que je décide de le conserver en mémoire, au cas où.

 barre de separation

A lire

Réussir grâce à son intuition de Béatrice Millêtre 
Exercices et conseils pour, dit l’auteure, « être plus rapide, avoir des idées nouvelles, voir ce que les autres ne voient pas » (Payot, 2012).

Le Génie de l’intuition, intelligence et pouvoirs de l’inconscient de Gerd Gigerenzer 
Passer à l’action en suivant son intuition, c’est ce que préconise le chercheur allemand dans cette vaste enquête, résultat de plus de dix années de recherches (Belfond, 2009).

 

Publié dans Nouvelle conscience | Pas de Commentaires »

Royaume de lumière sur Terre

Posté par othoharmonie le 17 juillet 2012


Royaume de lumière sur Terre dans Nouvelle TERRE energie_4_de_bouddha_carte_postale-p239166902307313515baanr_400Vous apportez de grand pas dans vos changements de vie. Il y a renouveau et agonie tout à la fois.

Pour que vienne à vous la nouvelle terre, il faut laisser partir l’ancienne partie de votre monde. Avancez en quête de votre source de vie nouvelle afin de placer cette nouvelle dimension en vos cœurs et en vos actions quotidienne . Ne ménagez pas vos efforts afin de progresser dans cette voie de résurrection de votre être. Être ici au cœur de cette nouvelle incarnation de vos fréquences de lumière cristal pure sur cette terre d’ascension.

En vous, vous avez multiples solutions et événements placés pour mettre à contribution votre savoir, alors pourquoi résister à cet élan de nouveauté. Avec en vous cette rapidité de devenir, vous pouvez accomplir de grandes choses mais vous obtempérez dans une direction moindre par crainte de ne pas être à la hauteur de votre monde. Vous êtes en pleine possession mais vous avez oublié que vous étiez tributaire de vos actions de pure création de votre monde.

Avancez en plaçant toujours cette dimension pure de votre cœur qui bâtit et habite ce chemin de réalisation de la plus pure expression de l’être. Sans négliger votre apport à cette belle aventure de co-création de votre monde. Ensemble vous parvenez et parviendrez à établir les nouveaux fondements mais pour cela il faut abandonner vos modes de pensées fortuites, désuètes et placer avec cette volonté et cette foi en votre puissance créatrice. Vous pourrez sauver ce monde en fin de vie, puisque fin il y aura. Pas totalement mais partiellement, il y aura cette destruction nécessaire à entreprendre, à rebâtir un nouveau monde plein de nouveauté et de réalisation du cœur. Vous êtes à même de constater que cela ne va plus dans la direction souhaitée, et vous remettez ce qui est à accomplir par crainte de ne pas parvenir à ce résultat qui est attendu. Soyez honnêtes envers vous même, et obtempérez dans cette voie de renouveau de votre cœur. Voyez vous, vous avancez, mais vous reculez aussi puisque vous ne parvenez pas à laisser partir vos vieilles balises, vos vieux repères.

Plein d’espoir il y a, et parmi vous des gens consentant à participer avec vous. Mais vous ne vous regroupez pas, vous attendez que cela vienne à vous. Vous êtes têtus nous dirons, puisque vous savez ce qu’il y a à faire, mais vous ne prenez pas part à ce changement comme cela devrait être fait.

Avancez, effacez vos craintes, soyez authentiques et voyez s’ouvrir votre monde en de croyances nouvelles et obtenir changements nécessaires à cette nouvelle vision de vie et autonomie de votre existence nouvelle.

Il y a vieilles rancunes, peurs, déchéance, dualités et querelles, pourtant vous aspirez à être en paix mais vous ne permettez pas à votre être de le devenir. Soyez votre propre guide, en vous, il y a les réponses et la vérité. Si vous consentez à partir sur de nouvelles bases, cela sera la voie du renouveau de vos vies.

Vous êtes aimés et accueillez notre amour qui se déverse sur vous dans cette pluie d’abondance du cœur. Voyez votre cœur s’ouvrir de plus en plus à cette ponctuation d’événements clés de votre délivrance du cœurs. Voyez et soyez amour en tout, en toute vérité et authenticité et vous serez comblés de cette existence.

Soyez amour mes frères, soyez humble et l’humilité ouvrira la porte du cœur.

Je veille sur vous mes frères. Je vous accompagne. Melchisedech, le père de cette nouvelle fréquence en vous. Votre devenir, amour il y a, amour il y a aura et nous serons là avec vous à partager cette victoire de votre monde et de votre vie naîtra cette nouvelle dimension amour lumière infinie de ce royaume de lumière sur terre.

Maître avant tout, vous êtes digne de cette aventure et soyez près. Vous serez bientôt en un vaste changement de croyance et de grande fragilité naîtrons au cœur de ce changement. Vous êtes important et vous serez sollicités pour éduquer votre monde en devenir.

Melchisedech

http://www.ginettedesrosiers.com – Terre Nouvelle : Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source : Messages… Terre Nouvelle

BARRE DE SEPARATION

N’oubliez pas, utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors utilisez le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre coeur ; Il détient la vérité, laissez le vous guider.

Publié dans Nouvelle TERRE | Pas de Commentaires »

LEITMOTIV pour se Libérer de la Peur et l’Angoisse

Posté par othoharmonie le 16 juillet 2012

 

-         A lire tous les matins au réveil.

-         A relire au moins une fois dans la journée.

-         Quand le processus sera enclenché, ne pas abandonner la formule, mais la relire au moins une fois par mois.

 

 

LEITMOTIV pour se Libérer de la Peur et l'Angoisse dans PENSEE MAGIQUE - LEITMOTIV et RITUELS informatic2C’est la peur de l’inconnu qui développe l’angoisse, sans raison car j’ai déjà traversé des épreuves et je les ai surmontées, aussi je crois en la Providence, en mon Etoile. La peur est un sentiment naturel, je ne me réfugie pas dans la fuite, au contraire, je la regarde en face et je réagis vigoureusement, je sais que le seul moyen de vaincre la peur, c’est l’Action et l’Action chasse l’angoisse, comme le jour chasse la nuit.

J’aime affronter la vie et même les échecs m’incitent à une nouvelle action, étant certain(e) de réparer cet échec par la réussite car c’est la lutte qui fortifie et enrichit. Aussi, je n’ai pas peur du lendemain, ayant la certitude d’être capable de surmonter toutes les difficultés, quelles qu’elles soient. D’ailleurs, je n’ai peur de rien, la solitude même ne me fait pas peur, ni davantage la maladie, ni la douleur, que je peux surmonter. Je ne crains pas l’avenir, car je vis pleinement, intensément dans le Présent.

Quand je pense à l’avenir, j’imagine toujours que je suis aidé(e)  par la Providence, que les circonstances me seront bénéfiques, sans rêver toutefois en me montrant réaliste, sans jamais différer l’Action à plus tard, ni même au lendemain et ce qui fait que je ne suis jamais angoissé (e), que rien ne me fait peur, aussi je ne crains personne, absolument personne.

D’ailleurs, j’aime prendre des risques, sans risque, la vie ne vaudrait pas la peine d’être vécue. Aussi, je prends résolument des risques dans tous les domaines, que ce soit dans ma vie affective, ou dans mes entreprises. Mais j’agis toujours avec lucidité et énergie.

Je n’ai jamais peur d’être critiqué(e) et je me moque de ce qu’on pense de moi, aussi je ne demande aucune approbation, prenant moi-même les décisions, la responsabilité pleine et entière de mes actes.

Je n’ai pas davantage peur de manquer à la morale établie, si elle est en contradiction avec mes principes, du moment que j’agis courtoisement, sans nuire à personne, allons : La vie appartient à ceux qui la violentent, je vis dans le Présent intensément, sans avoir peur du lendemain, ayant pleinement foi en la Providence, en croyant à ma chance, sans craindre l’angoisse qui paralyse l’Action.

 

-         A lire tous les matins au réveil.

-         A relire au moins une fois dans la journée.

-         Quand le processus sera enclenché, ne pas abandonner la formule, mais la relire au moins une fois par mois.

barre20separation dans PENSEE MAGIQUE - LEITMOTIV et RITUELS

Publié dans PENSEE MAGIQUE - LEITMOTIV et RITUELS | Pas de Commentaires »

LEITMOTIV pour Croire en la Prividence

Posté par othoharmonie le 16 juillet 2012


 

-         A lire tous les matins au réveil.

-         A relire au moins une fois dans la journée.

-         Quand le processus sera enclenché, ne pas abandonner la formule, mais la relire au moins une fois par mois.

 

Je crois en mon étoile.

LEITMOTIV pour Croire en la Prividence dans PENSEE MAGIQUE - LEITMOTIV et RITUELS fractale-4Tout n’est qu’alternance dans l’univers, les difficultés d’hier ont toujours été remplacées par des circonstances plus heureuses, comme le jour succède à la nuit, et c’est « quand le ciel s’est obscurci, que le soleil se met soudain à briller ».

Chaque fois que j’ai une difficulté, qu’un obstacle paraît s’opposer à mes projets, je pense à la Providence et j’ai la certitude que c’est un détour pour une meilleure réalisation que mon subconscient connaît et qui m’apportera d’heureuses solutions, je crois en la Providence, et je ne me soucie pas des empêchements et des contretemps qui ne sont toujours que passagers, mes pensées vont vers la Providence qui ne peut que m’être favorable, qui ordonne en ma faveur les choses et les gens, je suis sûr que des conjonctures bénéfiques vont bientôt me donner la possibilité de réaliser mes projets que la Providence va m’aider à réaliser mes désirs et que si n’importe quelle circonstance malheureuse ou même dramatique survenait, elle ne serait que le signe avant-coureur de lendemains meilleurs que me prépare la Providence au moyen des facultés réalisatrices de mon subconscient.

barre20separation dans PENSEE MAGIQUE - LEITMOTIV et RITUELS

-         A lire tous les matins au réveil.

-         A relire au moins une fois dans la journée.

-         Quand le processus sera enclenché, ne pas abandonner la formule, mais la relire au moins une fois par mois.

Publié dans PENSEE MAGIQUE - LEITMOTIV et RITUELS | Pas de Commentaires »

12345
 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...