Résultats de votre recherche

2013 – Année de l’énergie libre Magnétique

Posté par othoharmonie le 14 février 2013

 

L’HYPERSCIENCE APPLIQUEE A L’ENERGIE

Il est plus facile de faire de la bonne psychologie lorsqu’on sait ce que c’est que l’esprit. Il est même difficile d’imaginer qu’on puisse en faire sans cela. C’est pourtant généralement le cas puisque seule la Psychologie Holistique (©) tient compte de la découverte en 1985 de l’origine causale et donc de la nature essentielle de la conscience.

De même, il est plus facile de produire de l’énergie lorsqu’on sait ce que c’est. Et l’Hyperscience dit aussi quelle est l’origine et la nature réelle de l’énergie. Chose qu’évidemment on ne peut pas préciser en Physique puisque l’énergie n’est pas un processus physique. C’est purement métaphysique, et les manifestations physiques ne sont que des conséquences apparentes. Les étudier ne permet aucune compréhension.

2013 - Année de l'énergie libre Magnétique dans En 2012-2013 et après 2016 oies-300x225

La Métaphysique est la Science des CAUSES premières, la « Science du Pourquoi », et son but premier est précisément d’expliquer ce que c’est que l’énergie, puisque tout est énergie. L’univers est énergie. La matière est énergie. Quand on a dit cela on n’a fait qu’enfoncer une porte ouverte, par contre expliquer rationnellement pourquoi il y a ce phénomène de mouvement, de changement, d’évolution, qui répond de l’univers comme de nos vies, c’est une tout autre affaire. Et expliquer, cela devrait toujours être expliquer à partir de rien. A partir du néant. Sinon, si on explique à partir de quelque chose, on ne fait que décrire une transformation, et décrire n’est pas expliquer, même si cela peut être vrai.

L’origine de l’énergie a été découverte en même temps que l’origine de l’esprit, car l’énergie c’est tout simplement l’esprit « vu de l’extérieur ». Le centre s’oppose à l’infini. Et pour le centre, cet « infini » se dit « énergie ». Et lui seul, le « centre », où qu’il soit (partout), se considère comme esprit. C’est ce qui nous caractérise tous, chacun se situant au centre de son univers, unique conscience entourée de ce qu’on appelle « matière ». Les autres ne sont jamais esprit. L’esprit, c’est SOI.

La connaissance ne consiste pas à savoir des choses. Elle consiste à se connaître soi-même. L’ignorance ne consiste pas à ignorer des choses. Elle consiste en ne pas savoir ce que l’on est. Il n’y a que soi qui mérite d’être étudié, soi qui soit source de connaissance, soi qui soit source de paix et de bonheur. De la paix et du bonheur, on n’arrête pas de s’en souhaiter dans nos vœux de début d’année, autant dire « je vous souhaite de comprendre ce que vous êtes ». C’est la seule méthode efficace.

Remarquez bien que je ne dis pas « qui » vous êtes, mais « ce que » vous êtes. Car il n’y a pas de sujet. Nous ne sommes pas quelque chose ou quelqu’un. Nous sommes un processus éternel, tous le même et unique. Et ce SOI, on l’a déjà expliqué, c’est la manifestation d’un BUT inexorable et inaccessible, autrement dit une ENERGIE. Et par suite, chaque fois qu’on trouve de l’énergie quelque part dans l’univers, c’est en fait l’Etre qui exprime une plus grande liberté, et non pas de l’énergie qu’on arriverait à « extraire » de la matière. Quant on brûle du pétrole, on ne crée aucune énergie. L’énergie est toujours présente, elle est enfermée dans un contexte matériel que le feu élimine, ce qui « libère l’énergie ». Idem pour l’atome etc. L’Etre est chacune de ces particules atomiques qui provisoirement se croient figées dans une forme, mais la forme est de toute façon provisoire. Tôt ou tard l’énergie s’en libère pour se figer dans une autre forme. L’énergie s’incarne et se réincarne toujours, elle ne peut faire autrement sinon, si elle ne s’incarnait pas, cela voudrait dire que le BUT (inaccessible) serait atteint : l’amour (nécessité d’unité) serait sans limites. On sait que c’est impossible. On voit donc bien que c’est un processus purement métaphysique. Il n’y a rien de physique dans l’énergie.

a-yeux-300x180 dans En 2012-2013 et après 2016Il en découle l’ « AIMANT » cette étrange créature qui attire autant qu’elle repousse, qui a deux pôles qui n’ont en fait aucune différence entre eux (car il n’y a pas un pôle attractif et un pôle répulsif, le même pôle attire et repousse tout autant, c’est juste un choix de l’instant dans la relation avec un autre aimant qui va définir qui s’attire et qui se repousse). L’aimant est le modèle premier de l’Etre, et on expliquera petit à petit dans nos chroniques comment cet être devient « matière » sous forme atomique et planétaire, inexorablement (cette création de l’atome, elle aussi est totalement inexplicable physiquement car le monde n’est pas physique, ce n’est que le résultat apparent de toute cette vie métaphysique – et ceci n’est pas une hypothèse mais une conclusion).

Et cette brique de base de l’existence qu’est l’aimant constitue toute chose. Toutes les particules de l’univers ne sont que des aimants complets munis de leur double polarité. En aucun cas il n’y a de particules « positives » et de particules « négatives », de protons ou d’électrons. Cette invention de Maxwell au XIXe siècle n’a jamais été remise en cause car elle est très pratique « matérialistement » parlant.

Cette « particule » unique, mais toutes différentes car aucune n’a la même taille ou la même « densité » qu’une autre, n’est que le moyen de concilier le « paradoxe de l’Etre » dont on parlait précédemment. Il n’y a d’ailleurs pas d’autre moyen de délimiter un être dualiste (conscience qui sépare, amour qui réunit) qui a vocation à être infini mais ne le peut pas, que sous forme atomique.

Donc nous tous, et cet ordinateur sur lequel je tape, et la planète, et ces papillons qui folâtrent deux par deux quand ils sont plus romantiques qu’affamés, tout cela ce ne sont que des aimants, des aimants complets, constitués d’autres aimants complets, constitués d’autres aimants complets etc., de façon « fractale ».

Je suis constitué d’aimants et je suis donc un aimant car des aimants associés en forment toujours un autre, plus gros. J’ai un pôle « Nord » et un pôle « Sud », une tendance innée et ontologique à attirer et à repousser (j’aime d’un côté, j’ai « conscience » de l’autre, ce qui s’appelle aussi Yang et Yin, avec deux polarités physiquement situées (un dos une face, un haut un bas, un dedans un dehors etc.) que je le veuille ou non et que je l’accepte ou non. Il y a moi et il y a tout le reste que je crois ne pas être moi : les autres, l’univers. Je donne et je reçois. Je ne peux faire autrement. Si je donne plus que je ne reçois, je ne suis plus un aimant équilibré, je finis par tomber malade après mainte difficulté psychologique. Si je reçois plus que je ne donne, idem. Le seul modèle vraiment viable c’est l’aimant parfait, image physicalisée de l’Absolu.

Et l’énergie dans tout ça ? Elle est la RELATION elle-même, plus ou moins équilibrée, d’attraction et de répulsion, de recevoir et de donner. Elle n’est pas « contenue » dans l’aimant. Elle « manifeste » les deux aimants en relation qui sont deux apparences. Seule la relation est réalité.

De même, lorsque je suis en relation avec quelqu’un, en fait ni moi ni la personne ne sommes des réalités. Ce qui est une réalité, c’est la relation qui engendre les deux pôles. Le physicien David Bohm, collaborateur d’Einstein, disait un peu la même chose sans comprendre le pourquoi : « la relation est mutuellement constitutive ». Il avait mille fois raison.

Pas facile à intégrer pour tout un chacun.

Car comprendre suppose par conséquent de renoncer à l’ego.

C’est pourquoi ce questionnement métaphysique auquel personne n’échappe est une invitation à la réalisation spirituelle. Tôt ou tard il faut y passer.

Et tôt ou tard, notre civilisation devra s’en remettre au magnétisme des aimants pour toutes ses technologies. Aujourd’hui on les utilise très peu, mais un jour, comme c’est le cas sur toutes la planètes avancées, le magnétisme est l’énergie unique utilisée dans tous les domaines, que ce soit pour la production d’énergie, les transports, les communications ou la médecine. Parce que c’est la plus simple, la plus fondamentale, la plus universelle. Tout le reste ce sont des technologies provisoires.

Sur nos sites, vous pourrez voir la description des appareils de démonstration de Léon Raoul Hatem qui mettent en évidence la création d’énergie dans l’univers, dans l’atome, comment le magnétisme engendre la gravitation, et comment on peut utiliser ces principes fondamentaux pour faire de l’électricité (il y a de nombreuses videos disponibles à ce sujet). On pourrait faire bien d’autres choses aussi, mais jusqu’à présent, notre monde a souffert énormément des approches matérialistes et spéculatives de l’énergie, avec le nucléaire et les énergies fossiles, il y a donc une priorité à changer cet état de fait. Même si ce n’est pas forcément pour tout de suite.

D’ailleurs, il n’y aura probablement plus de progrès écologique et économique tant que la production d’énergie restera centralisée. Que les grandes unités soient nucléaires, thermiques, solaires ou éoliennes, elles sont souvent dangereuses ou dénaturent l’environnement. Le magnétique est seul à être individualisable facilement, sans danger, et permet un rendement bien plus grand que le solaire ou l’éolien. La centralisation ne se justifie que pour une volonté de pouvoir et de domination sur la population.

Publié dans En 2012-2013 et après 2016 | Pas de Commentaires »

Résultat de la Fuite pétrolière

Posté par othoharmonie le 31 décembre 2011

 

Résultat de la Fuite pétrolière dans Nouvelle TERRECette fuite pétrolière du golfe du Mexique fut une comédie environnemental qui a causé plus de dommages à la vie aquatique qu’on ne l’a révélé et dont les conséquences seront beaucoup plus apparents  au cours des prochaines années. D’énormes efforts ont été fournis pour endiguer la fuite et l’on a accordé une grande attention à l’incident. La dépendance aux hydrocarbures a entraîné de plus en plus l’emploi de technologies non éprouvées pour repérer des dépôts de pétrole sans tenir compte comme il se doit de la sécurité et de l’endiguement.

 Au centre du problème : la cupidité et la manipulation entrepreneuriales. La fuite pétrolière du golfe du Mexique fut un accident causé par une erreur humaine ; ce ne fut pas le résultat d’une conspiration. Cette erreur humaine fut la conséquence des pressions exercées par les structures entrepreneuriales pour limiter les dépenses. On a donné préséance à l’idée que « le temps, c’est de l’argent » plutôt qu’à la sécurité et à la prudence technologique. La plupart de vos machines industrielles privilégient le profit avant tout.

 Cet événement comporte le potentiel d’éveiller les consciences quant aux sources énergétiques de remplacement. Ce ne sont cependant pas vos entreprises de modèle courant qui en prendront l’initiative, à moins que les profits générés par l’énergie « verte » se soient plus élevés que ceux qui proviennent  des hydrocarbures. Sachez que les technologies associées aux énergies de remplacement, telles l’énergie solaire, l’énergie éolienne, l’énergie des vagues, l’énergie des cellules d’hydrogène, sont largement achetées par les intérêts pétroliers. Une fois qu’elles sont acquises, on ne consacre qu’un montant relativement modeste à la recherche et à leur développement. Comme ces énergies de remplacement sont contrôlées par les sociétés pétrolières, elles sont exhibées pour des raisons publicitaires et très peu d’efforts sont déployés pour les répandre. Ces technologies énergétiques nouvelles sont achetées, puis contrôlées et mises à l’écart.

 Les progrès accomplis dans le domaine des énergies de remplacement seraient très avantageux pour l’humanité et pour la planète s’ils étaient développés davantage et révélés au public. Le problème, c’est qu’ils demeurent entre les mains et sous le contrôle des sociétés pétrolières et des méga-entreprises qui sont très engagées dans la poursuite de l’utilisation des hydrocarbures. La structure du pouvoir de vos méga-entreprises est ouvertement et secrètement liée à l’OPEP, et ces entreprises sont étroitement associées à des personnages politiques ou gouvernementaux qui en reçoivent d’énormes dons financiers et en servent donc les intérêts.

  dans Nouvelle TERREDe fait, le monde entrepreneurial exerce sur les masses une manipulation complexe pour que l’utilisation des hydrocarbures persiste jusqu’à ce qu’il lui soit profitable d’effectuer un changement, soit dans quelques décennies. Ceux d’entre vous qui conduisent une voiture ou qui voyagent en avion sont des partenaires involontaires du cartel pétrolier. Même vos voitures à motorisation hybride essence-électricité sont produites par des manufacturiers automobiles qui ont tout intérêt à continuer à fabriquer des véhicules à essence et à moteur diesel. Nous ne vous commandons pas un retour au cheval et à la bicyclette, mais nous vous montrons la manipulation exercée par les structures de pouvoir qui empêchent le changement.

 Sachez que le danger d’autres fuites pétrolières, bien qu’il soit absolument présent, représente beaucoup moins une menace pour l’humanité et pour la planète que les « puits de fracturation » et les puits d’injection d’eau actuellement utilisés par les compagnies pétrolières.

 Ces procédés de fracturation visant à augmenter la production pétrolière sont essentiellement des séismes miniatures créés par des explosions contrôlées, conçues pour fracturer les strates des formations rocheuses souterraines porteuses de gaz et de pétrole. Ils sont en usage partout dans le monde, particulièrement en Amérique du Nord. Cette pratique a pour conséquence une pollution massive des réserves aquifères. Sous le gouvernement Bush-Cheney, des lois ont été mise en place pour exempter les sociétés pétrolières de toute responsabilité en ce qui concernent cette pollution. Il en résulte que l’on fore sur de vastes secteurs des puits par fracturation et par injection d’eau traitée chimiquement, ce qui contamine des réserves d’eau essentielles. Ces pratiques ont lieu à une grande échelle et elles constituent pour la planète un risque beaucoup plus grand que les fuites pétrolières les plus dévastatrices.

 Il existe des groupes qui cherchent à éveiller le public aux dangers de contamination de l’eau par les intérêts pétroliers, et ils doivent continuer à le faire. C’est impératif.

 

 

 Extrait de 2012 – Le Grand Rassemblement – Propos de Kryeon, Métatron, Marie-Madeleine et les Hathors recueillis par Martine Vallée. Invités spéciaux : l’archange Michaël, le Haut Conseil de Sirius. Aux éditions Ariane – Page 159.

Publié dans Nouvelle TERRE | 1 Commentaire »

Bonne Fête

Posté par othoharmonie le 18 mai 2010

 

 

Bonne Fête dans Penserie bonne_fete 

 

rkrdlwq6 dans Penserie

 

 

A Eric et à Coralie

aujourd’hui, mardi 18 mai

 

 

Pour mon amie Ghislaine, c’est avec des pensées d’amour pour son fils ERIC !

 

ainsi que des pensées d’amour pour ma fille Coralie !

amour

Publié dans Penserie | Pas de Commentaires »

Des éoliennes en Côte d’Or

Posté par othoharmonie le 28 avril 2010

Des éoliennes en Côte d'Or dans Ma Commune eolien11

la Bourgogne a du retard pour les eoliennes – Titrait le journal du palais.

En 2009, issu du site : http://www.forumeco.com/article.php?idn=557  

À ce jour, 25 éoliennes sont en service sur le territoire bourguignon, alors que les préfectures ont donné leur feu vert pour quelque 93 machines supplémentaires. État des lieux sur les projets en cours. 

L’énergie éolienne représente seulement 1,3 % de la consommation nationale d’électricité. 25 éoliennes sont installés en Bourgogne.


Aujourd’hui, 2.000 éoliennes sont en service en France métropolitaine, qui produisent 1,3% de notre consommation intérieure d’électricité, pour alimenter l’équivalent de 2,5 millions de personnes. 

Dans le paysage, la Bourgogne s’avère particulièrement à la traîne, avec seulement 25 éoliennes en service en pays de Saint-Seine. 

 eolien10 dans Ma Commune 

Montage des Eoliennes à Saint Seine

 

eolien12

 

 

 D’ici à la fin de l’année, cependant, « 23 éoliennes pourraient être mises en service en Côte-d’Or », avance Samuel Lagrange. C’est, de fait, dans ce département où le potentiel de développement s’avère le plus intéressant. Outre le pays de Saint-Seine, quatre projets, au total, ont vu leur permis de construire accordé en 2006 et 2007, qui représentent 62 éoliennes. Soit 6 sur les communes de Beuray-Beauguay et d’Arconcey ; 23 sur les communes d’Étalante, de Poiseul-la-Grange et d’Échalot ; 27 sur les communes d’Aubaine, de Bessey-en-Chaume, de Montceau-Écharnant, de Cussyla-Colonne, d’Ivry-en-Montagne, de Santosse ; six sur les communes de Vielmoulin, de Saint-Anthot et de Grosbois-en-Montagne. Par ailleurs, outre les enquêtes publiques en cours, plusieurs demandes de permis de construire ont été déposées, qui sont actuellement instruites par la préfecture de Côte-d’Or : elles concernent les communes d’Avosnes, de Boussey, de Savoisy, de Quincy-le-Vicomte, Aubigny-la-Ronce, Marcellois, Massingy-les-Vitteau. À ce stade, rien n’est cependant joué, si l’on regarde le nombre de permis refusés (33 éoliennes), essentiellement pour préserver des sites emblématiques, comme Châteauneuf-en-Auxois, Commarin, Flavigny-sur-Ozerain ou Alésia. 

NOUS AVONS PU LIRE dans notre région : 

L’éolien a le vent en poupe dans l’Auxois 

par Jérémie Lorand | dijOnscOpe | mer 09 déc 09 | 08:54 

Sur la « montagne » comme l’appellent les anciens, le vieux moulin a perdu ses pâles, détruites par le temps… Mais depuis quelques temps, les discussions tournent autour des allées et venues d’engins de travaux publics, qui sillonnent inlassablement le plateau. En projet depuis 2003, la future ferme éolienne de l’Auxois Sud commence ainsi à voir le jour. Une histoire d’héritage, bien dans le vent… 

Un fort potentiel éolien 

« Personnellement, je suis plutôt pour les énergies renouvelables », explique Michel Fleury, maire de Beurey-Baugay. Après le premier parc à Saint-Seine l’Abbaye, inauguré en juin dernier, c’est sur sa commune que verra le jour la seconde ferme éolienne de Côte d’Or. À une dizaine de kilomètres de Pouilly-en-Auxois, le maire explique avoir été contacté dès 2002 par plusieurs sociétés, « qui soulignaient le fort potentiel éolien du plateau surplombant la commune ». En février 2003, après plusieurs réunions, le conseil municipal du village rend un avis favorable, tout comme celui d’Arconcey : un bon compromis pour les édiles des deux communes car la « montagne » étant totalement inhabitée, la présence d’éoliennes ne devrait provoquer aucune gêne.

A la surprise générale, le projet n’a « rencontré pour ainsi dire aucune opposition », souligne l’élu. Un premier bon point pour ce dossier comparé à celui de Grosbois notamment, qui attend le jugement du Tribunal de Grande Instance de Lyon pour éventuellement aboutir. Au terme de trois ans de développement, la Préfecture de Côte d’Or accorde le 17 août 2006, le permis de construire au projet « Centrale éolienne de l’Auxois ». Mais avant les premiers tours d’hélices prévus pour juillet 2010, le porteur de projet Powéo entre en jeu…

Issu du site : http://www.dijonscope.com/002426-l-eolien-a-le-vent-en-poupe-dans-l-auxois

 

 

  000201CD 

 

 

Et les mois derniers, les enfants d’où je travaille sont allés sur les lieux d’Arconcey et de Beurey afin de voir comment s’élève une éolienne dans le concret. Ils m’ont demandé de bien vouloir faire le tirage de leurs photos, alors bien sûr que cela ma réjoui car j’adore les éoliennes… je partage les photos avec vous….

 

 

eolien13 

Montage des Eoliennes à Beurrey

eolien15

 

 J’adore les éoliennes,  depuis que j’ai vu ça la première fois alors que j’étais en vacances en passant par le Poitou Charente, je suis tombée littéralement en admiration devant ces grands moulins… ça me fait rêver, je les regarderais pendant des heures bizarre non !   entendre une éolienne tourner, ça fait partir dans les nuages, cela me berce, c’est bien simple, je me sens en vacances dès que j’en vois une… alors pensez donc comme je suis contente d’en avoir tout près de chez moi. 

eolien14   eolienne

 

 

 

 000205B9 

 

 

 

 

 

Publié dans Ma Commune | 1 Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...