• Accueil
  • > Recherche : kryeon changement viendront france

Résultats de votre recherche

Sagesse autochtone

Posté par othoharmonie le 6 mars 2012

 

Nous avons appris que selon le calendrier sacré maya, le 21 décembre 2012 marque la jonction de trois des calendriers mayas. Le premier dont le cycle est de 3600 ans, le second dont le cycle est de 5200 ans et le troisième, de 67 600 ans. Avec la fin du calendrier sacré maya en 2012, les Mayas eux-mêmes ne considèrent pas nécessairement qu’il s’agit là de la fin du monde. Ils voient plutôt la fin de ces cycles comme un nouveau début, fournissant ainsi à la race humaine d’autres occasions d’accomplir des actions justes sur cette planète.

 Sagesse autochtone dans SAGESSEOutre ces célébrations, des cérémonies furent conduites par les Sages des deux Amériques afin de permettre la réalisation de la prophétie du Nord et du Sud selon laquelle le condor s’unit à l’aigle. D’après les prophéties mayas, il y aura des opportunités pour que les Américains du Sud rencontrent les Américains du Nord. Les deux oiseaux mentionnés dans les prophéties ont des caractéristiques différentes. L’aigle est agressif et fond sur ses proies. Il symbolise l’énergie du Nord, qui a tendance à mettre l’accent sur le mental, alors que le condor est patient et attend pour terminer le cycle de la vie. Le condor incarne l’énergie du Sud, qui a tendance à privilégier les sentiments. Lorsque ces deux oiseaux se rencontreront et voleront ensemble harmonieusement, ils créeront un équilibre. Cette unification des énergies est nécessaire pour rééquilibrer notre mère la Terre et les peuples qui l’habitent. D’autres groupes de Sages se forment également afin de permettre la réalisation de cette prophétie. Une urgence très subtile est nécessaire pour terminer cette tâche.

 Les réunions de Sages se déroulèrent parallèlement aux cérémonies et durant ces réunions, on établit trois priorités :

 

  1. Tout d’abord, les Sages ressentirent que la guérison de notre mère la Terre constituaient une priorité immédiate. Celle-ci souffre et ses souffrances se ressentent dans de nombreux endroits du globe. On peut observer ces phénomènes par les changements climatiques qui affectent la planète, provoquant la stérilisation par la sécheresse de zones fertiles et une élévation anormale des températures dans de nombreux endroits. Le monde occidental connaît ce phénomène sous l’appellation de « réchauffement global » provoqué à la fois par les diverses interventions humaines et les cycles naturels de la Terre. Les interventions humaines peuvent causer une accélération de ces transformations ; c’est la raison pour laquelle les Sages pensent que la guérison de notre mère la Terre est en soi la première urgence.
  1. L’autre priorité énoncée par les Sages est la préservation des terres sacrées. Beaucoup de ces terres sont sacrées, car elles contiennent les diverses énergies de notre mère la Terre. Si l’on ne s’en occupe pas de façon appropriée et si l’on continue d’extirper leurs ressources naturelles, les changements qui surviendront au sein des énergies de cette zone créeront un déséquilibre qui finira par affecter l’ensemble de la planète. On doit prendre grand soin de ces régions et les respecter. Les Sages, qui sont étroitement  connectés à ces terres, savent comment les soigner et peuvent nous enseigner la manière de vivre en harmonie avec notre mère  la Terre lorsque nous serons prêts à les écouter.
  1. La troisième priorité majeure consiste en la guérison des anciennes blessures provoquées par l’arrivée des sociétés dominantes sur les continents de l’hémisphère occidentale. Les Sages estiment que nous devons guérir ces blessures et pardonner. Le moment est venu pour tous les peuples de se réunir et de se réconcilier, tout en préservant leurs différences.  Nous devons mettre un terme aux guerres et à l’exploitation. Le génocide des races doit cesser immédiatement. Nous vivons une époque d’unification et de paix. Nous devons tous travailler ensemble afin de soigner notre mère la Terre et préparer l’avènement de l’ère spirituelle déjà prédite par de nombreuses personnes sur l’ensemble du globe. Les Sages ressentent très fortement l’urgence de ces priorités. Davantage d’unification est en cours, mais ces trois priorités restent les plus importantes pour la survie de la planète et ses habitants.

 autochtones dans SAGESSEEn définitive, les Sages spirituels pensent qu’il est essentiel de guérir les blessures de notre mère la Terre et d’équilibrer d’abord les énergies, en vue de préparer la nouvelle ère qui approche rapidement ; ils savent qu’une fois l’œuvre de guérison suffisamment amorcée, les énergies seront en place et les sychronicités surviendront afin d ‘apporter leur soutient à l’oeuvre en cours qui apparaîtra comme un résultat naturel. Le Conseil Mondial des Sages peut devenir une branche consultative des Nations unies ou des autres gouvernements mondiaux. Cependant, ceci ne pourra se produire qu’après une certaine période de mutation dans l’esprit de ceux qui oeuvrent au sien des institutions de notre culture moderne. Cette tâche inclura des programmes d’enseignement basés sur l’expérience et dirigés par les Sages. Ces derniers sont particulièrement concernés par l’éducation de leurs enfants, spécialement de ceux qui naissent à notre époque, dotés d’une créativité et d’une réceptivité accrues ainsi que d’autres capacités leur permettant d’intégrer l’ancienne sagesse  à la technologie moderne ; avec la Sagesse des Sages, ces enfants seront parfaitement armés pour pouvoir manifester les véritables potentialités de l’humanité au cours de « l’âge du moment présent ».

 

Channeling de Kryeon : Franchir le seuil du millénaire – Reno, Nevada -  Février 2000 - canalisé par Lee Carroll – page 298.

Publié dans SAGESSE | Pas de Commentaires »

Comprendre l’Abondance…

Posté par othoharmonie le 24 décembre 2011

Comprendre l'Abondance... dans APPRENDS-MOI stock-illustration-4107025-thanksgiving-bannersBeaucoup de choses ont changé. La difficulté rencontrée par les travailleurs de lumière tient au fait que seuls quelques-uns des encodages établis avant leur naissance sont encore actifs. Vous avez tous désormais la possibilité de découvrir qui vous êtes. Ce que vous appelez l’abondance ne correspond pas à une accumulation d’objets et d’argent, car il y a une limite à ce que l’on peut ainsi amasser. Je le répète, vous êtes des êtres infinis. Tout ce dont vous avez besoin pour créer se trouve à votre disposition.

 Abordons ici certains aspects plus complexes. C’est votre Moi supérieur, ou plus précisément votre âme, qui commande et qui sait ce que vous souhaitez vivre. D’autres n’ont nul désir de compliquer ainsi les choses, mais leur personnalité est perpétuellement en lutte contre leur Moi supérieur. Ce sont eux qui, après avoir appris comment procéder, vont préciser leurs intentions, les transmettre à l’univers, et lâcher prise.

 Tout le chaos qui règne sur la Terre crée-t-il des interférences ? Assurément.

Rendez-vous compte que le chaos a toujours existé sur cette planète. Toutefois, il ya tellement de gens sur terre aujourd’hui que l’intensité de ce chaos s’est considérablement accrue. Voilà pourquoi il est essentiel de demeurer tous centrés dans votre cœur. Quand vous y êtes focalisés, la peur qui vous entoure, y compris celle que vous ressentez, ne parvient pas à prendre le dessus en vous. En vous incarnant, vous avez décidé de faire l’expérience de certaines limites, dont la peur. La clé consiste à ne pas laisser cette peur vous dominer. Voilà pourquoi vous devez vous efforcer de rester centrés dans votre cœur.

 Vous vivez dans une société au sein de laquelle diverses autorités passées maîtres dans l’art du marketing ne cessent de vous dicter comment vivre votre existence ; leurs messages vous disent que pour réussir dans la vie vous devriez avoir tels biens de consommation, telle quantité d’argent, tel type de maison, telles relations. Sans même en avoir conscience, vous avez permis que d’autres vous apprennent ce qu’est l’abondance. L’abondance, très chers, est simplement le fait que tout ce dont vous avez besoin se trouve déjà à votre disposition. C’est là. Mais si vous cesser de croire, vous en bloquez alors la reconnaissance et l’accueil. Vous êtes nombreux à vous inquiéter de vivre au jour le jour, incapables de voir comment vous pourriez payer plus que vos comptes mensuels, si même vous y arrivez, et vous êtes donc persuadés que vous ne vivez pas dans l’abondance. Toutefois, tant que vous avez un endroit où dormir et que vous disposez de l’essentiel pour vivre, manger et vous vêtir, vous avez accès à cette abondance. Vous êtes les créateurs de votre abondance. J’ai bien conscience qu’il s’agit là d’un concept difficile à saisir pour plusieurs. Vous considérez favorablement mes paroles, mais vous ne comprenez pas ce qu’elles signifient réellement n’est-ce pas ?

 Le plus grand service que vous puissiez rendre chacun à l’humanité,  à la planète et à vous-même, c’est tout simplement d’agir en toutes choses à partir du cœur. Le travail spirituel ne donne pas toujours l’impression d’être spirituel. Peu importe où vous êtes, si vous êtes centré dans votre cœur, vous aidez à ancrer l’amour en ce monde. Vous le faites pour vous-même, pour les gens qui vous entourent, pour la planète et pour l’univers entier. Quand vous faites une place à l’amour en vous, vous êtes une lumière en ce monde. Tout l’amour que vous pouvez ainsi ancrer, contrebalance également les énergies vibratoires basses. C’est-à-dire que lorsque vous ancrez l’amour, vous émettez une vibration d’amour qui a pour effet de neutraliser la vibration de peur autour de vous.

 Restez en lien avec votre Moi supérieur, parlez-lui des expériences que vous désirez vivre. Soyez à l’écoute des impressions et des messages que vous recevrez alors de lui. Si vous ne croyez pas pouvoir entendre, sentir ou percevoir sa réponse, prêtez simplement attention à ce qui se passe dans votre environnement et vous y trouverez le message qui vous est destiné.

 De plus, vous êtes pour la plupart sous l’influence d’illusions de manque, de souffrance et de frustration. Demandez à vos techniciens-encodeurs de couper tout lien en vous avec ce type d’énergie et de vous rattacher à une énergie apte à vous révéler votre véritable nature infinie.

 Quand vous prenez conscience de la présence en vous de ces systèmes de croyances devenus inutiles – comme de croire que les personnes qui s’adonnent à la spiritualité ne peuvent accéder à l’abondance financière – demandez à vos techniciens encodeurs de vous aider à modifier vos encodages. Demandez-leur d’abord de désactiver les encodages artificiels responsables de telles croyances. Cependant, si vous faites partie de ceux qui ne savent pas que ce genre de travail peut entraîner des conséquences physiques, vous feriez bien de demander d’abord à connaître les conséquences d’une telle désactivation. Vous pouvez toujours demander que le changement effectué soit annulé, mais cela ne changera rien aux conséquences que vous aurez vécues entre-temps. Puis demandez-leur ce qui surviendra s’ils rectifient les encodages naturels endommagés ou modifiés qui sont également responsables de ces croyances. Après avoir obtenu l’information désirée sur ces conséquences, invitez-les à effectuer les réparations nécessaires. Examinez chaque nouvelle croyance dès son apparition. Comment saurez-vous qu’une autre croyance se forme ? Vous éprouverez de la peur. Identifiez la croyance s’y rattachant, puis répétez le processus.

 Voilà pourquoi il est bon d’établir vos intentions, de faire votre travail d’encodage pour chaque croyance qui se dorme, et de ne pas avoir d’attente à l’égard du résultat. Vous êtes des êtres animés d’une grande énergie, et vous n’êtes certainement pas des marionnettes. Néanmoins, c’est la dimension plus vaste de votre être, celle qui ne s’est pas incarnée, qui dirige l’énergie.

 Vous 300px-Corne_d'abondance_au_naturel.svg dans APPRENDS-MOIallez constater que certaines personnes parviennent, grâce au processus, à connaître une extraordinaire abondance sur le plan financier ou relationnel, mais que d’autres éprouvent plus de difficulté. Est-ce à dire que certains suivent correctement ce processus, et d’autres pas ? Non, très chers, cela signifie simplement que c’est ainsi que vous avez choisi de vivre les choses au cours de cette incarnation. Vous êtes des êtres infinis, puissants et merveilleux.

 Le temps que vous passez sur cette planète est très limité, et accepter véritablement les choses telles qu’elles sont fait partie du processus. Vos peurs, qui ne font que révéler la nature de vos systèmes de croyances, peuvent entraver la manifestation de ce que vous désirez le plus. Certains d’entre vous parviendront à réaliser ce qu’ils désirent, et ce, en dépit de leurs peurs, mais ils craindront ensuite de perdre ce qu’ils auront obtenu. La  peur surgit lorsque toute votre attention est centrée sur les limitations que vous aviez acceptées avant de vous incarner. Vos peurs et vos systèmes de croyances sont tout simplement les habits que vous portez pour cette expérience. Très peu de gens arrivent à connaître l’abondance sans être d’abord parvenus à se libérer de leurs peurs, c’est à dire de leurs systèmes de croyances.

 Je vous engage tous à vivre centrés dans votre cœur, à faire votre travail avec les encodages, à exprimer vos intentions et à lâcher prise.

 

Au-delà du voile de l’illusion et de la confusion – 2008 Année de l’Unité – série Kryeon canalisé par Lee Carroll – Editions Ariane – page 297.

 

Publié dans APPRENDS-MOI | Pas de Commentaires »

Transition 2010 – Kryeon

Posté par othoharmonie le 21 décembre 2010

Transition – Redéfinir la dualité

 

 

Transition 2010 - Kryeon dans A et B coeurdamour

ENSEMBLE VERS 2012 – Kryeon

 

En 2010, vu serez amenés à détruire les structures par lesquelles les forces globales désirent vous dominer et vous maintenir séparés en différentes classes sociales, races ou religions. Même si plusieurs d’entre vous ont beaucoup de craintes en cette période de changement profond, vous commencez tous à reconnaître que la vie sur votre planète ne sera jamais plus la même.

 

La situation confortable dans laquelle plusieurs d’entre vous ont vécu, insensibles sous plusieurs aspects à la souffrance de tant d’êtres qui partagent la Terre avec eux, se rétrécit. Pendant que s’écroulent les murs des conventions, l’humanité entière prend conscience des grands changements qui caractérisent la transition de Gaïa, alors que celle-ci se prépare à quitter la troisième dimension pour accéder au palier supérieur.

 

Vous commencez à construire un nouveau paradigme par l’épuration des structures de l’extrême dualité qui vous ont maintenus dans un état de séparation, par l’unification de l’espèce humaine avec les autres espèces de votre planète, et par la reconstruction d’un monde qui a besoin d ‘une plus grande compassion et d’une intention plus consciente.

 

Qualifiez cela d’ »énergie coopérative« , si vous voulez, mais vous n’avez jamais eu de l’énergie sous cette forme auparavant. Vous amène-t-elle à sortir de la dualité ? Oui, si vous identifiez celle-ci à l’attribut lumière/obscurité de la vieille énergie. La lumière vous sort de l’ignorance. Elle fait voir aux gens la différence entre la mythologie religieuse et la conscience spirituelle de soi. C’est là le vrai combat que vous menez, et 2010 vous en donnera la possibilité.

 

 

Passer du cerveau gauche au cerveau droit 

 

J’ai lu récemment dans un livre que « les cerveaux droits vont diriger le monde ». En y réfléchissant, je suis entièrement d’accord. Nous entrons dans une ère nouvelle où les qualités du cerveau droit, tels le talent artistique, la musique, l’empathie, l’imagination, le but supérieur et la mission de vie, deviendront beaucoup plus importantes dans notre vie. 

 

 

Nos désirs ont désormais un sens. Par exemple, nous ne voulons plus uniquement avoir un emploi ; nous en voulons un où il sera possible de donner le meilleur de nous-mêmes et de nous dépasser au profit de l’organisation pour laquelle nous travaillons. Nous ne voulons plus uniquement partager notre abondance ; nous voulons aussi le faire avec conscience et avec les bonnes personnes ou les bonnes organisations. 

 

La meilleure façon de voir comment cela fonctionne, c’est d’observer votre scénario nord-américain. Alors que votre civilisation s’est développée jusqu’à atteindre la maturité, elle est passée du cerveau gauche au cerveau droit sur le plan de la production et du commerce. Par exemple, il faut un temps où vous fabriquiez vous-mêmes votre acier, mais d’autres le font pour vous aujourd’hui. D’autres pays fabriquent à ce jour vos vêtements, vos voitures et d’autres objets qui était auparavant les plus importants produits de votre industrie. Que fabriquez-vous maintenant ? Des « propriétés intellectuelles ». Les logiciels, les idées, les recherches et les articles qui améliorent la vie humaine. Les emplois manufacturiers ont disparu et les cerveaux droits ont peu à peu émergé.

 

C’est là un macrocosme de ce que vous dites au sujet du microcosme de votre existence interne. Vous passez de la quantité à la qualité, de la routine à l’utilité, en quête d’une raison de vivre. Voilà ce qui distingue réellement la nouvelle énergie de l’ancienne. Vous ouvrez le portail inter-dimensionnel.

 

 

Kryeon

 

 

 

 

Healing-Presence430px1 dans A et B

 

 

Publié dans | Pas de Commentaires »

LIVRE III – page 104….

Posté par othoharmonie le 5 juin 2010

LIVRE III - page 104.... 410JX2VN27L._SL500_AA300_LIVRE III – page 104…. 

KRYEON  - aux éditions ARIANE par Lee Caroll

 Alchimie de l’esprit humain 

L’énergie du cosmos est constante et uniforme, et lorsqu’elle est utilisée dans un autre endroit, elle diminue dans la zone d’où elle a été puisée. Il s’ensuit que, bien que vous disposiez sur la planète en ce moment d’une biologie qui est conçue pour se rajeunir complètement d’elle-même, elle ne peut le faire à 100 % sur une longue période de temps. La raison en est que la faiblesse de l’énergie cosmique ne le permet pas. Votre corps a été conçu à l’origine pour se régénérer complètement de lui-même. Ce n’est pas une erreur de l’Esprit si cette baisse de l’énergie existe car, mes chers, cela rend possible l’interruption de la vie et le changement. Du fait de cette situation, vous avez pu ainsi, vie après vie, travailler à épurer votre karma et connaître des changements vibratoires. Mais nous vous disons maintenant que ces choses sont en voie de changer et , comme nous l’avons channelé auparavant, c’est l’Esprit et Kryeon qui disent que nous souhaitons maintenant que vous restiez. Nous désirons que vous demeuriez là. Nous voudrions que vous soyez libérés de vos leçons karmiques et que vous puissiez maintenant vous consacrer à ce pour quoi vous êtes venus – ce pour quoi vous avez fait la queue. Il n’y a aucune guérison qui soit trop difficile pour l’Esprit ! Les remèdes à base d’essence vivante sont ceux qui rajoutent de l’énergie dans votre corps pour réaliser l’équilibre à 100 %. Ils doivent être vivants, car leur vie est de l’énergie. Les remèdes faits d’essence vivante dont nous parlons se concentrent directement dans le thymus. Ils vont permettre que cette glande fonctionne aussi parfaitement qu’à votre naissance. C’est véritablement du rajeunissement de la biologie humaine dont il s’agit ici. A 100 % … pouvez-vous imaginer une telle chose ? Soyez à l’affût de ces remèdes à base d’essence vivante. 

 

0002024A

 A présent, nous aimerions revenir aux questions et y répondre dans l’ordre où elles ont été posées. Et la première est celle-ci : « Comment puis-je savoir si je suis censé être un guérisseur ? » 

Cela vous surprendra peut-être, mes chers, de savoir que les personnes posant ces questions ce soir font partie de deux groupes distincts. Le premier groupe est composé des gens qui viennent tout juste de prendre conscience du but de leur existence. Ah, comme nous vous honorons ! Car vous êtes venus précisément dans le but de faire ce changement intérieur au cours de cette vie. Avez-vous la moindre idée de ce que ressentent vos guides lorsque cela se produit ? Ils sont transportés d’amour et éprouvent un profond respect pour vous ! Même ceux qui partent et qui rencontrent les nouveaux ont peine à attendre pour vous parler. C’est le temps de vous dire que nous vous aimons tendrement pour ce que vous avez fait, car ce changement est d’une importance cruciale pour toute votre vie. Vous pouvez donc vous demander : « Peut-être dois-je devenir un guérisseur ? » Les autres personnes posant cette question croyez-le ou non, sont des guérisseurs depuis toujours. Mais voyez-vous, les choses changent pour ces gens. Ils se sentent mal à l’aise. Les humains qui viennent les voir pour être guéris peuvent ne pas obtenir les mêmes résultats et repartent sans se sentir aussi bien qu’avant. Ils se posent donc des questions et se demandent s’ils devraient même continuer à exercer le métier de guérisseur. 

Nous disons à ces deux groupes : quelle est votre passion ? 

Car la passion qui vous anime et le résidu karmique que vous amenez dans cette vie pour guérir les autres sont réels. Tel est bien votre but dans l’existence. Oui, vous êtes censés être guérisseurs si ce métier vous passionne. Si vous n’éprouvez pas une telle passion et que vous vous contentez passivement d’y réfléchir, alors non, vous ne l’êtes pas. Nous vous disons donc une fois de plus de suivre votre passion, car tel est votre contrat de vie ; c’est votre intuition qui doit vous guider. Pour ceux parmi vous qui se demandent s’ils doivent continuer à faire ce qu’ils font déjà, nous disons : « Rien n’a changé dans votre contrat ». Apprenez les nouvelles façons de procéder. Comprenez le nouveau savoir. Habituez-vous à la nouvelle énergie et faites les changements qui s’imposent. En d’autres termes, les anciennes méthodes ne fonctionnent plus. Alors faites un arrêt momentané, puis relancez votre pratique thérapeutique sur la base de l’intuition qui vous guidait, combinée au nouveau savoir. 

0002024A

La seconde question était la suivante : « Quels sont les mécanismes de guérison ? Que se passe-t-il réellement lorsque quelqu’un s’assied devant moi et que je lui transmets de l’énergie, ou lorsqu’un humain est couché sur la table et que je le touche et fais un travail avec l’énergie ? Que se produit-il alors ? »   

Vous vous dites peut-être : « Je sais ce qu’on ma dit à ce sujet. Je sais ce qui est censé se produire au plan physiologique, mais que se passe-ti-l réellement au niveau spirituel ? » 

Pour certains des humains ici présents ce soir, ce qui suit pourrait être une révélation, mais les autres diront : « Oui, je sais tout cela. » 

Même si on vous appelle un guérisseur, ça prend deux personnes pour qu’une guérison survienne. Car votre rôle comme guérisseur se résume essentiellement à créer un équilibre neutre servant de « catalyseur de guérison ». Imaginez-vous une route avec de gros rochers bloquant le passage. Un humain s’y trouve en train de dire : « Je dois continuer ma route. Si je ne peux plus avancer, je ne trouverai pas à manger. Si je ne trouve rien à manger, je vais sûrement mourir. S’il vous plaît, aidez-moi à continuer en enlevant les rochers de sur ma voie ». Vous avez donc recours à vos méthodes de guérison pour enlever les pierres et dégager le chemin. Vous quittez la scène pour n’y revenir qu’une semaine plus tard et y revoir le même humain, au même endroit, en train de dire : « Il y a encore des rochers. Aidez-moi s’il vous plaît ». Vous n’avez alors qu’une seule envie et c’est de dire avec fermeté à votre patient :  « Lorsque les pierres ont été dégagées la première fois, pourquoi ne t’es-tu pas levé pour continuer ton chemin ? » Avez-vous pris sur vous la responsabilité d’une « non-guérison » ? … ou bien avez-vous comme il se doit attribué la responsabilité de l’échec à votre patient ? 

Ah, mes chers, de votre point de vue, les processus de guérison ne représentent réellement que la moitié du problème. Aucun d’entre vous, même ceux qui prescrivent des plantes médicinales et qui en connaissent parfaitement les effets sur l’organisme, ne parviendront à obtenir une guérison mesurable si la personne demandant à être guérie se refuse à donner la permission qu’il en soit ainsi. Le processus, aussi intéressant puisse-t-il être, est que tous les guérisseurs sont des « neutralisateurs ». 

 

0002024A

Alors la prochaine question logique serait la troisième question, et c’est la suivante : « En ce cas, que peut faire l’humain désireux d’être guéri pour coopérer avec ce que je fais comme guérisseur ?«  

La réponse devrait être évidente. Il doit coopérer afin de permettre à la guérison de se faire ! Or, il s’agit là d’une chose complexe, mes chers, car cela concerne le contrat de vie et le karma de cette personne, ce qui n’est pas le problème du guérisseur. Cela a un rapport avec ce qu’elle désire faire au cours de cette vie, et avec sa volonté de bien vouloir le faire. Peut-être vous assoirez-vous alors devant cette personne, et vous dégagerez les rochers, mais elle n’a pas la moindre idée de ce qu’elle est censé faire. Peut-être est-il alors temps de lui demander de coopérer ? 

Il y a de nombreuses choses qu’elle peut faire pour se préparer, mais la principale est la suivante : Avant même de se rendre vous rencontrer, elle pourrait verbaliser à haute voix à l’intention de l’Esprit son désir de se donner la permission d’une transformation dans cette nouvelle énergie – non pas pour une guérison, mais pour une transformation. Exprimer le désir d’une transformation, c’est demander à aller de l’avant dans la nouvelle énergie. C’est un puissant catalyseur d’auto-guérison ! Cette personne ne peut s’en remettre entièrement à vous et vous demander de tout faire. Elle doit se rendre compte qu’il lui faut changer, et donner à son corps la permission de recevoir l’influx d’énergie. Elle doit permettre que la plante médicinale produise son effet. Telle est la tâche de l’humain qui vient vous rendre visite pour être guéri. Il faut être deux pour que ça marche. 

0002024A

 

La quatrième question posées est celle-ci : « Comment puis-je évaluer la réussite de mon traitement ? «  

A présent, certains d’entre vous pensent que la réponse devrait être évidence. Combien de guérisons avez-vous effectuées ? Combien de personnes sont reparties guéries ? Mais ce n’est pas la réponse.

Pour faire suite aux deux dernières questions, mes chers, la réponse est que le guérisseur dont le travail est couronné de succès est celui qui est en paix avec lui-même. Car il comprend parfaitement le processus en jeu au plan spirituel. Lorsque la personne qui est censée être guérie se relève de la table et s’en va, le guérisseur a pleinement joué son rôle et là se limite sa responsabilité à l’égard de la personne qui vient tout juste de quitter son cabinet. La réponse est donc : la paix, la paix qui vient de la sagesse et du savoir, la paix qui jaillit de la compréhension de la façon dont les choses fonctionnent dans le parfait amour. 

Nous nous adressons à celles et ceux d’entre vous ce soir qui se posent peut-être la question : « Devrais-je réellement être un guérisseur, car je vois tellement de souffrance autour de moi ? » Nous disons que vous n’êtes pas responsables de cette souffrance. Votre responsabilité réside dans votre passion et votre science. Nous vous disons de vous en servir à 100 %. Découvrez ce qu’est la fusion et servez-vous en à 100 %. Laissez le soin aux humains qui viennent à vous de faire le reste, et ensuite soyez en paix face à ce que vous avez fait. Aimez-les pleinement, mais ne prenez pas la responsabilité de ce qu’il leur revient de faire. Cette paix aura pour effet d’accroître votre pouvoir. Un guérisseur ne peut à la fois travailler à 100 % de ses capacités et être troublé intérieurement. 

0002024A

 

Certains demandent : « Kryeon, dois-je être célibataire pour être guérisseur ? »

Une question amusante, pourrait-on penser, et pourtant lorsque vous jetez un coup d’œil autour de vous, regardez combien parmi vous sont effectivement célibataires ! (rires). 

Vous vous demandez peut-être pourquoi c’est ainsi ? cet attribut est un reliquat de l’ancienne énergie, mes chers. Ce que je vais maintenant vous dire sera rempli d’amour, et plein d’un profond respect pour vous. Nous vous disons que l’énergie qui remplit votre esprit et vos mains lorsque vous facilitez la guérison d’une personne et fait avancer les choses vers le Nouvel âge, est la même énergie dont disposent les chamans sur la planète ! C’est un sacerdoce que vous célébrez ! Et nous vous disons que dans l’ancienne énergie, les chamans et les prêtres étaient toujours célibataires. C’est donc là un reliquat ou un résidu du passé. C’est une affectation de la conscience qui peut maintenant changer. Car  au niveau cellulaire, il y a une partie de votre corps qui dit : « je ne peux disposer d’un tel pouvoir et en même temps être avec un(e) partenaire ». A présent, nous disons que cela est faux. 

Accordez-vous la permission d’avoir un(e) partenaire. Annoncez-vous verbalement que la règle de l’ancienne énergie ne s’applique plus. Dites : « Je cocrée au nom de l’Esprit le ou la partenaire qui me convient dans ma vie. » Puis n’y repensez plus. Surtout n’allez pas dire à l’Esprit qui cette personne devrait être ! (rires).  

0002024A

 

La sixième question est : « Kreyon, comment puis-je savoir quelle est ma voie ?«  

Il y a tant d’options qui s’offrent à moi que je ne sais plus quelle voie suivre. Je sais que je suis appelé à être guérisseur, mais ne sais pas où je dois aller ni avec qui je dois être. Que devrais-je faire ? »

Mes chers, nous ne vous demandons pas de devenir tout à coup des magiciens dans ce Nouvel âge, car voilà justement le genre de questions que se poserait un magicien. Ce que nous disons, c’est tout simplement de demander à ce que votre voie vous soit montrée. Avez-vous la moindre idée du pouvoir de vos verbalisations et de vos demandes ? Dites : « Esprit, je demande et je cocrée une vision claire de ce que ma voie devrait être. Fais-moi voir les poteaux indicateurs afin qu’il n’y ait aucune erreur possible« . Puis n’y repensez plus. Ne dites pas à l’Esprit où vous voulez aller. C’est simple ? Oui. Trop simple ? Non. Car certains d’entre vous réalisent et comprennent déjà le pouvoir de cette communication. Totalement – complètement – puissant. 

Soyez sensibles au changement et alertes aux nouvelles choses qui se présentent à vous. Si vous cocréer ceci et foncer aveuglément dans la vie, en n’étant pas conscients des nouvelles opportunités subtiles qui s’offrent à vous, alors vous demeurerez dans l’ignorance tout comme dans le cas de l’humain qui ne savait pas quand se lever et avancer une fois les rochers enlevés. Lorsque vous coréer une telle chose, soyez extrêmement vigilants pour discerner les signes ! Ces signes sont ordinairement les suivants : (1) De nouvelles occasions favorables que vous n’auriez pas pensé vous être destinées auparavant. (2) De nouveaux humains vous contactant, que vous ne connaissiez pas du tout auparavant. (3) Un événement apparemment négatif dans votre vie qui vous force en réalité à changer quelque chose d’important. Ce sont toutes des réponses. Prenez l’habitude de les considérer comme telles et d’explorer où elles vous mènent. 

0002024A

 

La septième question est : « Kryeon, quelle est la clé pour devenir un formidable guérisseur ? » Et nous vous disons que c’est étonnement simple. La réponse à cette question sera sous la forme d’une histoire. Kryeon vous a déjà raconté cette parabole, mais elle est à nouveau de circonstance ce soir. 

[…]

Lire la suite ICI : http://othoharmonie.unblog.fr/kryeon-livre-3/

                          

Publié dans | 1 Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...