Résultats de votre recherche

La Labradorite

Posté par othoharmonie le 13 décembre 2014

 

Pierre : Labradorite

Autres noms : Carnatite, hafnefjordite, mauilite, radauite, silicite, spectrolite, pierre de lune arc-en-ciel (ancienne appellation désormais «interdite»)

 labradorite

Étymologie : Son nom, donné par Foster (en 1780), vient d’un lieu de gisement type : la région du Labrador, au Canada.

 

Composition chimique : (Ca,Na)(Si,Al)4O8 → Feldspath (Aluminosilicate de Calcium)

Couleurs : incolore, jaune pâle à jaune foncé, orange, vert pomme, vert clair à vert foncé, rouge, multicolore, bleu foncé-vert doré sur fond sombre.

 

Gisements : Australie, Canada, Etats-Unis, Finlande, France, Groenland, Italie, Madagascar, Mexique, Russie, Scandinavie, Ukraine

 

Disponibilité : Dépend de la couleur, la variété multicolore est la plus difficile à trouver. Les bleues-vertes (avec des teintes jaunes) sont les plus fréquentes.

 

Recommandations : Il est recommandé de «nettoyer» la pierre après chaque utilisation en raison de sa forte capacité d’absorption des énergies négatives (eau courante, argile, sel…). A recharger au soleil ou à la lune selon votre ressenti (certains considèrent que les pierres de couleurs froides sont plus sensibles à l’énergie lunaire). Particulièrement recommandée pour les thérapeutes et les énergéticien-nes.

 

Magie : Permet d’aligner le physique et l’étherique. Protège les différents corps, prévient les fuites énergétiques et écarte les énergies indésirables de l’aura (notamment les formes-pensées). La labradorite élève la conscience, aide à accéder au savoir ésotérique (notamment concernant les vies antérieures) et favorise la transformation énergétique d’un corps. Stimule les potentiels psychiques et affine la sensibilité radiesthésique.

 

Psychologie : Équilibre le sens analytique et rationnel avec la vision intérieure et intuitive. Favorise l’originalité et la confiance dans l’univers. Cette pierre aide à bannir la peur, le sentiment d’insécurité et les déceptions. Elle permettrait d’intégrer les problématiques venant de l’enfance. Favorisant la passion et la persévérance, elle diminue le stress et équilibre l’humeur.

 

Guérison : Développe les facultés d’auto-guérison, renforce les défenses immunitaires. Augmente la vitalité, facilite la circulation du sang et régularise le métabolisme. Aiderait dans le syndrome pré-menstruel, l’élimination de verrues (en l’apposant et la laissant en place quelques instants), le rhume, la goutte, les rhumatismes et la pression artérielle. Elle serait aussi efficace pour ce qui touche aux yeux, au cerveau ainsi qu’aux vertèbres.

 

ATTENTION : ces indications ne remplacent en aucun cas un avis médical !

 

Position : A placer selon les besoins. Pour activer les chakras des mains, avant une séance de soin énergétique ou pour fortifier ses boucliers énergétiques, il est conseillé de tenir un galet de labradorite dans chaque main pendant une dizaine de minutes. Cette pierre est aussi associée aux chakras du troisième oeil, de la couronne et du coeur.

 

Et aussi :

• Porter une labradorite au niveau du plexus favoriserait l’amitié.

• Dans la tradition amérindienne, la lumière intérieure de la labradorite serait le reflet des couleurs célestes. Ainsi, elle s’élève au-dessus du monde, se parant de la protection et des secrets divins.

• Chez les nordiques, cette pierre était supposée emmagasiner les rayonnements des aurores boréales. Ils l’utilisaient fréquemment pour des pratiques magiques.

• Les finlandais, notamment, l’auraient appelée « pierre de la lune noire » et l’offraient aux esprits de la terre en l’enfouissant dans le sol.

• La spectrolite est aussi surnommée en Finlande «pierre du chaman».

• Les algonquins (amérindiens) l’utilisèrent dans le passé (fouilles archéologiques l’attestant sans certitude sur l’usage).

• Certains mythes actuels prétendent que les personnes attirées par la labradorite auraient vécu en Atlantide. Le contact avec la pierre éveillerait en elles des dons tels la clairvoyance, la créativité, la perspicacité et la connaissance ancestrale.

Bibliographie :

Catalogue Minérales do Brasil

Guide pratique des pierres de soin, Ronald Boschiero

Encyclopédie des cristaux, Judy Hall, Guy Trédaniel

Les pierres qui guérissent – guide pratique de lithothérapie, Philip Permutt, Le courrier du livre

La Force des pierres, Edith Schaufelberger, auto-édition

http://fr.wikipedia.org/wiki/Labradorite

http://roselyne-83.spiritualite.over-blog.com/article-labradorite-pierres-de-soins–43572260.html

http://juliaboschiero.over-blog.com/article-labradorite-47411215.html

http://gelsomineraux.canalblog.com/archives/2011/06/13/18279034.html

Publié dans Connaître les PIERRES | Pas de Commentaires »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...