• Accueil
  • > Recherche : lee carroll hathors

Résultats de votre recherche

Les Acouphènes : bourdonnements d’oreilles

Posté par othoharmonie le 9 juin 2015

 

 

bruit-dans-oreilleLes bourdonnements d’oreilles peuvent avoir plusieurs causes, l’une d’elles est la simple détérioration neurologique du tympan et du conduit auditif.  

Une deuxième cause réside dans le processus des centres auditifs du cerveau. Votre science distingue maintenant entre deux types d’acouphène : celui qui résulte d’une dégénérescence nerveuse et celui qui est causé par des changements dans le cerveau.  

Ill existe une troisième cause aux bourdonnements d’oreilles, et elle est liée au champ énergétique du corps.  

Alors que les individus évoluent spirituellement, leur champ, l’aura des Anciens, subit plusieurs changements. Il existe dans le champ énergétique plusieurs petits vortex d’énergie en pulsation. On peut imaginer le champ aurique sous la forme d’un gros oeuf luminescent entourant complètement la forme physique. A l’intérieur de cet œuf lumineux se trouvent une variété de formations de lumière géométriques. Quand l’une d’elles est activée pour une raison d’évolution intergalactique, planétaire ou personnelle, cette zone change de taux vibratoire et provoque parfois dans le cerveau une réaction perçue comme un son extérieur. Il s’agit souvent d’une simple note oud ‘une petite suite de notes récurrentes.  

Pour composer avec ce phénomène des bourdonnements, la méthode consiste à y concentrer votre attention. S’ils sont causés par des changements dans le cerveau ou dans le champ énergétique, ils cesseront ; s’ils ont pour origine une dégénérescence nerveuse, ils persisteront. Il s’agit simplement de les écouter. Au bout de quelques minutes, ils changeront ou disparaîtront. Idéalement, si vous concentriez toute votre attention sur eux pendant quelques minutes, vous percevriez l’émergence d’une autre série de sons, plus subtils. Et si vous les écoutiez, vous percevriez une troisième série de sons encore plus subtils. Autrement dit, vous pouvez chevaucher » ces sons pour atteindre des niveaux de conscience de plus en plus subtils.  

Cette méthode vous permet en réalité de suivre le chemin du son subtil jusqu’à une tranquillité absolue. Une ancienne technique de yoga fait usage de cette connaissance ; en Inde, on l’appelle le nada yoga. De notre point de vue, ce savoir est lié de près au dogme et à la filiation. En séparant le dogme du savoir, nous aimerions vous dire ceci. Tous les êtres –humains, animaux, plantes et autres – possèdent un champ énergétique vibratoire car ils sont des champs d’énergie vibratoire. Les plus petites particules subatomiques vibrent et oscillent, et si vous possédiez la technologie nécessaire, vous pourriez rendre ces sons, ces vibrations, perceptibles à l’oreille humaine. Vous les appelleriez des mélodies, bien que très inhabituelles ; vos scientifiques estiment que le corps humain contient approximativement un billion de cellules constituées d’un nombre encore plus grand d’atomes et de molécules. Chaque unité de matière possède sa propre mélodie vibratoire. Vous êtes donc très réellement une symphonie ambulante, quoique certains parmi vous soient plus harmonieux que d’autres.  

Au cours du processus d’évolution spirituelle, le mental et les attributs sensoriels s’affinent. Lequel de vos aspects s’affinent, cela dépend de plusieurs facteurs, dont votre propre constitution et votre nature spirituelle, la culture dans laquelle vous baignez et les tabous religieux qu’elle comporte. Chez certains individus, c’est la perception de la lumière spirituelle qui augmente. Autrement dit, ces derniers voient des couleurs qui ne sont pas présentes physiquement. Chez d’autres, c’est le sens de l’ouïe qui s’affine. Ceux-là entendent facilement davantage de sons extérieurs.  

Nous recommandons à ceux qui entendent des sons extérieurs de considérer ceux-ci comme des manifestations de leur propre champ énergétique. Vous êtes témoins d’une expression vibratoire de votre propre énergie, de votre propre être physique. De notre point de vue, c’est le premier signe de la clairaudience, la faculté de percevoir des impressions auditives psychiques. 

De la même façon que l’on peut évoluer sur le plan de la clairvoyance, c’est-à-dire en jouissant d’une vision spirituelle accrue, on peut aussi évoluer sur le plan de la clairaudience, c’est à dire la faculté spirituelle d’entendre, ou de la clairsensitivité, c’est-à-dire la faculté de sentir physiquement des réalités de nature spirituelle. Pour les individus clairsensitifs, cette époque comporte des difficultés particulières. Un clairsensitif est aussi un réactif émotionnel, un empathique, qui ressent les sentiments des gens de son entourage ; Cela fait partie de son aptitude clairsensitive.

Alors que ce monde passe par le portail de la transformation radicale, plusieurs individus en sont angoissés, bouleversés. C’est que le monde tel qu’ils le perçoivent subit des changements qui échappent à leur contrôle. Comme cela crée de l’angoisse chez la plupart des humains, les empathiques perçoivent celle de plusieurs individus. De fait, pour les empathiques qui évoluent rapidement, cela peut s’avérer encore plus difficile, car il est possible de devenir un empathique planétaire, c’est à dire quelqu’un qui ressent les vagues émotionnelles de toute la planète. Cet individu est alors envahi par les émotions et les sentiments collectifs de l’humanité, et aussi du règne animal puisque les animaux peuplant notre terre connaissent également une grande transition. Certains empathiques et clairsensitifs peuvent aussi recevoir de l’information de Gaïa elle-même, déesse énergétique vivante matérialisée en tant que Terre. Pour ces individus, cette époque est assurément difficile.

 Francesca du blog http://othoharmonie.unblog.fr/

Message des Hathors et Tom Kenyon - Issu du livre : La Grande Transformation – série Kryeon canalisé par Lee Carroll – page 109 

 

Publié dans Guérir en douceur, Nouvelle conscience | Pas de Commentaires »

2009 – La grande transformation

Posté par othoharmonie le 25 juillet 2010

2009 – LA GRANDE TRANSFORMATION 

L’ANNEE DE LA COCREATION 

Gifs...Papillons

L’année de l’Unité 

Gifs...Papillons

Kryeon,  Les Hathors et Marie Madeleine, 

Le Haut Conseil de Sirus, Invitée spéciale : Gaia 

KRYEON  - aux éditions ARIANE par Lee Carroll 

Page 97 à…   

Le paradoxe du temps 

Il y a d’autres façons de considérer le temps. Notre perception mécaniste moderne n’en est qu’un aspect. Quand nous transcendons le temps ou cessons de le percevoir (comme par la méditation ou par d’autres pratiques ésotériques), cela devient très intéressant. 

En effet, quand nous sortons ainsi du sillon du temps perçu, nous entrons plus facilement dans d’autres sphères de l’expérience humaine. Ces états mentaux et physiques inhabituels ont été décrits depuis fort longtemps par des mystiques, des yogis et d’autres êtres illuminés. 

La description de leurs rencontres avec le numineux (terme jungien pour désigner les sphères d’existence remplies de lumière), ils l’ont évidemment exprimée à travers le filtre culturel de leur époque. Ainsi, le langage des grands mystiques et contemplatifs chrétiens est différent, à première vue, de ses pendants judaïque et islamique. De plus, ces descriptions sont certainement encore plus différentes de leurs contreparties asiatiques, soit celles issues du yoga bouddhique et du yoga hindou, ainsi que des alchimies taoïstes  de la Chine. Cependant, sous la surface de leurs différences apparentes résident de profondes similitudes. 

Ces similitudes ne sont pas liées à la croyance, à la filiation spirituelle ou au dogme. En effet, plusieurs traditions mystiques ont des points de vue totalement opposés au sujet de dogmes fondamentaux. Malgré ces différences, il existe de frappants points communs entre les méthodes utilisées par ces disciplines mystiques et yogiques pour entrer dans le numineux. En outre, l’altération de la perception du temps, qu’elle soit atteinte par la transe méditative, par la prière contemplative ou par le chant, est au centre de toutes ces traditions. 

Du point de vue de la neurophysiologie moderne, nous pourrions effectivement dire que c’est par cette altération de la perception du temps (et par les changements afférents de l’état du cerveau) que tous les yogis, les mystiques et les saints appréhendent ce qu’ils appellent le Divin, le Soi transcendant ou le Tao (selon leur tendance philosophique ou intellectuelle). 

Autrement dit, les expériences mystiques et religieuses se produisent (au niveau neurologie) par suite de divers changements dans le fonctionnement du cerveau. Je ne veux pas dire que les expériences mystiques peuvent se réduire à des changements physiques dans le cerveau ni en être le simple résultat, mais elles se caractérisent incontestablement par des événements simultanés dans le système nerveux. Certains pourraient dire que nous coupons ici les cheveux en quatre, mais, pour ceux qui sont engagés dans la poursuite d’une compréhension scientifique des états d’esprit mystiques, il est essentiel d’être le plus rigoureux possible. 

Personnellement, je suis convaincu que la sphère du numineux (c’est-à-dire l’expérience mystique) nous ouvre un territoire de potentialité humaine d’une richesse fascinante, mais seulement une fois démantelée la prison du dogme (religieux et/ou culturel). 

Du point de vue de la neuropsychologie, l’information canalisée n’est qu’une expression de plus du potentiel de notre esprit et de notre cerveau, une expression similaire, sous certains aspects, aux états mystiques  de l’esprit. 

Le channeling n’est cependant pas un acte religieux. C’est plutôt une incursion dans le territoire inconnu de la psyché (le numineux) pour voir ce qui en émergera en matière de contact (avec d’autres intelligences) et d’information (sous la forme de nouvelles visions). 

En tant que psychothérapeute engagé dans la recherche sur le cerveau depuis plus de dix ans, je considère les channelings en général comme un type d’expérience transpersonnelle de la psyché. 

En effet, de mon point de vue, le channeling est simplement l’art de modifier l’activité des ondes du cerveau de diverses façons, ce qui crée en retour des expériences et des informations transpersonnellles. 

Le processus du channeling 

Quiconque fait du channeling y parvient en altérant sa conscience d’une façon ou d’une autre. Quelle que soit la méthode utilisée, il en résulte que le chanel entre dans un état de conscience profondément altéré ou internalisé. Pendant la période de temps que dure la communication, il est plus ou moins détaché et en quelque sorte  suspendu de sa façon normale d’être dans le monde, y compris de sa perception du temps. Cela résulte directement de changements à l’état de son cerveau, c’est-à-dire d’une augmentation de l’activité alpha et thêta. 

Aussi étrange que puisse paraître l’état propre au channeling, je crois que c’est une aptitude innée chez la plupart des humains, sinon tous. Il s’agit simplement d’apprendre à changer volontairement l’état de son cerveau. 

Il y a toutefois un autre élément du phénomène du channeling qu’il est crucial de comprendre. C’est la question des filtres. Personnellement, je ne crois pas qu’un channel puisse être entièrement « clair ». Il peut s’approcher de l’état de channel ouvert et clair, faire de son mieux pour être impeccable, mais la Présence ou l’Information qui se présente à travers lui est nécessairement affectée par son état émotionnel, par ses croyances inconscientes et par ses miasmes (distorsions toxiques personnelles). 

Cet inévitable filtrage de l’information dans l’état de channeling est la raison pour laquelle j’ai affirmé plus haut, qu’il fallait toujours avoir près de soi une boîte imaginaire. Si une partie d’un message canalisé n’a aucun sens pour vous, jetez-la dans la boîte. Ne l’acceptez pas comme une vérité. Mettez-la à l’épreuve à l’aide de votre propre discernement, par votre propre expérience de vie et par vos propres valeurs. 

J’ai l’espoir que vous agirez ainsi en lisant ces messages. Voyez ce qui fonctionne pour vous et rejeter le reste. 

A mon avis, l’une des pires choses que l’on puisse faire de cette information, ce serait de la déifier, de l’instaurer en un culte du Nouvel Age. Considérez plutôt ces messages comme une simple information provenant d’une autre dimension de la conscience, un point de vue unique sur notre monde, qui vous permettra sans doute de posséder davantage de ressources et d’être plus heureux dans la gestion de votre vie. 

Le moment présent 

Ce mouvement que vous appelez le Nouvel Age a accompli des merveilles pour l’accélération de la conscience, mais il n’a pas fait grand-chose pour le moment présent. Il a tenté de lier l’ancien au nouveau sans permettre au moment présent d’exister. Ainsi, essentiellement, il a créé un fossé, une bulle. Parfois il vit dans cette bulle et parfois sans elle. Le Nouvel Age vit dans le passé et l’avenir lointains, mais ne choisit pas souvent d’être dans le moment présent. 

Celui-ci est associé à la santé et au bien-être, à la motivation et à la conscience. En fait, il est le seul moment qui le soit. Il est donc important pour ceux qui lisent ces lignes de simplement être. Pourquoi est-il si important d’être dans le moment présent ? Parce qu’il contient tout. Il détient toutes le clés ; toutes les pensées. Votre avenir n’est pas là-bas ; il est ici, maintenant, en ce moment. Votre santé et votre bien-être également. 

Vous devez vous rendre compte qu’une partie de la raison pour laquelle la guérison ne progresse pas, c’est que l’humanité se demande si elle ira mieux demain. Cette seule question éloigne davantage la guérison. Si vous faites des guérisons à distance, éliminez la distance. Comblez le fossé. C’est la distance qui retarde la guérison. La lumière ne met pas grand temps à parvenir quelque part.  Plus vous voyagerez à la vitesse de la lumière, sans penser à l’évaluer, plus rapidement vous connaîtrez l’expérience. Tout ce qui est associé à une certaine durée deviendra vraisemblablement désuet. 

 […]

Kryeon nous explique que nous sommes tous channels ICI : http://othoharmonie.unblog.fr/la-grande-transformation-kryeon/

2009 - La grande transformation dans A et B 9782896260447FS

Publié dans | Pas de Commentaires »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...