• Accueil
  • > Recherche : livres kryeon 2012

Résultats de votre recherche

La Vie comme un rêve

Posté par othoharmonie le 29 septembre 2015

 

consciousness 1Le vent transporte le sentiment d’une catastrophe imminente comme il gémit à travers les voiles – une voix envoûtante que les marins connaissent bien. Le embruns salés de l’océan pique nos visages que nous nous situons dans le rang et nous stabiliser sur le pont en bois se balançant, se préparant à faire face à notre destin. Le mouvement de notre grand navire est quelque chose que nous sommes habitués, mais il a augmenté dans les derniers instants mais notre capitaine continue de manœuvrer notre navire de guerre pour engager l’ennemi.

Nous avons tous peur – froid et très peur. Beaucoup autour de moi sont silencieux et prient. Je peux voir le mouvement de leurs lèvres comme ils disent leurs mots doux à leur Dieu. Certains apportent de petits jetons de leurs femmes et enfants, et les tiennent serrés … mais nous ne devons jamais lâcher nos armes … jamais. Certains pleurent, mais aucun homme n’est dans le jugement de cette aventure. Beaucoup d’entre nous vont mourir bientôt, et il n’y a pas de «règles» entre guerriers en ces derniers moments. Ce sont des moments personnels, et chaque homme a sa propre manière de faire face à la mort.

L’appel au combat est imminent. Dans la semi-obscurité de l’aube du matin, le vent balaie les vagues et est livré aux voiles du navire que nous continuons à diriger pour entrer en position avec un ennemi invisible qui est très proche, mais caché par le brouillard. En le guindant de voiles et en remplir les flèches du capitaine par le vent, en essayant de deviner la position de l’ennemi, nous sommes contre le vent, et le capitaine nous a donné avantage à la bataille. L’océan nous parle à nouveau, comme une forte houle du nord pousse contre notre côté bâbord, basculement de la plate-forme d’une manière qui prédit que nous manœuvrons vers la ligne de bataille.

Les livres sont remplis de ces moments, afin de se glorifier et de les rendre importants dans une sorte d’aventure. Mais la plupart ne connaîtront jamais le silence absolu, nous vivons avant la bataille entre les hommes sur la mer. Les navires doivent se réunir d’une manière qui permet l’embarquement, mais ils doivent rester en dehors de la « gamme de profil » des gros canons qu’ils portent à la fois au dernier moment possible. Aucune instruction ne crié ou cris de bataille sont entendues. Au lieu de cela, le silence est de rigueur pour émettre une voix non-émotionnelle constante du capitaine d’être entendue au cours du vent et des vagues, donnant des ajustements constants de gouvernail, et des instructions sur les garnitures de voile finales. Les tondeuses sont sur ​​les chantiers, avec les archers et des belvédères. Nous sommes plus d’une centaine sur le pont avec notre armure et des armes, et il n’y a pas un bruit, sauf pour ces voix hantent de navigation surréaliste et le craquement du navire comme il gémit contre la montée de la mer.

Sur le brouillard et la brume semble que les ennemis, et ils sont énormes! Leur navire est comme on nous l’a dit – beaucoup plus grande que la nôtre. Une nouvelle vague de froid de la peur descend sur nous comme nous voyons la réalité de ce qui est à venir et nous savons que les côtes sont proches. Aucun homme ne dit rien, comme nous regardons tout simplement notre sort. Nous observons que leurs voiles sont furieusement recueillies pour renverser le vent. Nous faisons la même chose.

Les explosions sont assourdissantes quand les canons des deux navires éclatent. Le rugissement des deux côtés est presque simultané, et la plate-forme inclinée immédiatement sous nos pieds comme notre navire Iron Clad sent le poids de la volée sur la coque. La plupart des canons visent à la coque de l’autre, mais certains des plus petits canons visent à l’agrément. Le résultat des dommages est le chaos sur les ponts des deux navires, et nous sommes au milieu de tout cela.

Nous devons nous concentrer pour rester en vie et nous protéger de notre peur. Tomber dans le pont où nous nous trouvons, et les lignes lourdes humides et l’outillage nous fouettait comme des serpents attaquant, destinés à nous embrouiller et nous garder de la lutte. Nous sommes maintenant hors du rang, les boucliers pointent vers le haut, en esquivant les débris qui volent et se déplacent furieusement.

Viennent ensuite les flèches. Nous voyons leurs archers attachés aux chantiers de mât de misaine de leur navire, leur permettant d’avoir un «premier choix» afin que leur navire accoste au nôtre. Lier les hommes de cette manière permet de stabiliser leur but, et beaucoup y mourront, suspendus dans leur harnais comme des poupées de chiffon, coloration lentement les voiles rouge. Nous observons que nos archers essaient de prendre les leurs. Nous entendons les cris de douleur des deux côtés par des flèches qui ont frappé leur marque. Puis la mort autour de moi commence. Les hommes sont en diminution partout. Concentrez-vous ! Faites ce pour quoi vous êtes formés ! Recherchez où les flèches viennent et gardez votre bouclier de cette façon. Ecoutez et regardez!

L’ordre vient rapidement à se déplacer à tribord, où de grandes sections de la rampe ont été retirés en prévision de la bataille. Nous devons être rapide ! Les rampes d’embarquement en bois ont été soulevées dans l’air, ce qui donne une certaine protection à la pluie de flèches et des lances qui continue à nous assaillir. Plus les hommes tombent, et plus nous allons de l’avant pour prendre leur place. Concentrer ! Ne pas aider les camarades tombés au combat. Ne pas les regarder ! Vous serez à côté si vous le faites.

Moins d’une minute a passé depuis le premier coup de canon, et un énorme cri de bataille soutenue qui sort de la gorge qui nous fait avancer en masse à l’assaut de la plate-forme de l’autre navire. Ceci est notre protocole. Nos commandants nous disent que le bruit effraie l’ennemi, mais nous savons que nos cris sont principalement destinés à couvrir les cris de douleur de ceux qui nous entourent et qui sont en diminution, et trébuchant de blessures horribles qui nous apprend à ne pas voir. Ne cherchez pas! FOCUS!

Les canons rugissent encore une fois, et ma mort est ce que mes supérieurs appellent une « mort stupide. » Il n’y a pas d’honneur. Dans tout ce chaos, le bruit et la confusion… je me rends compte que je suis positionné sur le bord de la passerelle d’embarquement. L’inertie de notre propre reprise de volée de canon coordonnée -  lancer notre terrasse et me jeter dans le chaos et l’agitation des deux navires de broyage l’un devant l’autre. Certains ont été déchirés et noyés dans le même temps. Je fus en échec total. L’océan se moquait de moi car il s’est immédiatement fermé sur mes parties démembrées et a capturé mon âme. Personne n’a entendu mes cris. ___________

Je me réveille dans une mare de sueur. Ce rêve encore ! Pourquoi dois-je revivre ce rêve si souvent? Était-ce un film que je voyais ou un livre que je lis ? Il était si réel!  Je pouvais entendre les sons!

Comme je me prépare pour le travail, vérifier mes courriels, et le texte à un ami sur mon téléphone intelligent, je réfléchis tout cela. Est-il possible que cette mémoire est quelque chose que je fais l’expérience? Peut-être cela explique mon anxiété de la mer? Toute ma vie, mes amis ont fait moquer de moi parce que je ne voudrais pas aller dans l’océan. Les piscines étaient très bien; lacs étaient bien, mais jamais l’océan. Il n’était pas raisonnable, mais la peur n’est pas logique. Je me suis rendu il y a quelque temps auprès de l’océan, je détestais ça. Je détestais le sentiment qu’il m’a donné, comme si elle me connaissait en quelque sorte. Je me fichais si je nageais dans le oui ou non. Je n’ai pas aimé – et aussi loin que la navigation de plaisance ou la croisière est allée, oubliez ça. Jamais ! Certains ont suggéré une thérapie, mais je devais ma propre réponse, et cela a fonctionné. Je viens de vivre aussi loin de la mer que je le pouvais.

Je sens encore la crainte résiduelle et l’anxiété de mon rêve lorsque je commence mon trajet au travail. Ma voiture commence à se déplacer sur la route. Je souris, et apprécie mon lecteur pacifique quotidiennement pour aller travailler dans les vastes plaines du Texas, très sûr de la mer. ___________

Kryeon a

De Lee Carroll

L’histoire ci-dessus est pas la mienne. Kryeon nous dit que ces étonnants rêves réels peuvent très bien être des expressions de nos vies passées comme elles sont reportées dans cette énergie mystérieuse appelée les Annales Akashiques. Certaines vies passées, qui sont particulièrement puissantes avec le drame environnant, semblent être gravés dans notre tissu cellulaire. Peuvent-ils nous affecter aujourd’hui ? Est-ce que ces résidus se portent encore et nous affectent où nous vivons et comment prendre des décisions ? La réponse est oui, et les potentiels de changement de vie sont profonds.

Ce livre parle de ces énergies incroyables Akashiques comme discuté par Kryeon dans les vingt-quatre dernières années. Cependant, il va beaucoup plus loin que la simple information sur les expériences passées de la vie. Dans cette nouvelle énergie, après 2012, on nous dit que nous pouvons réellement travailler avec nos propres énergies Akashiques de manière profonde. Nous pouvons même ré-écrire la peur et l’anxiété des expériences passées, et annuler le drame. Comment sur ​​l’exploitation minière nos propres talents se cachent dernières les attributs du corps ? Est-il possible de les utiliser dans notre vie actuelle ? Après tout, si elle est à l’intérieur de nous, alors pourquoi pas ? Intéressé ?

Ceci est le deuxième livre de l’objet-chassés de Kryeon, auteur et archiviste, Monika Muranyi. Le premier livre, L’Effet Gaia,  était une compilation de recherches minutieuses de tout ce que Kryeon a canalisé à propos de Gaia. Il a été si bien reçu, qu’elle savait qu’elle devait compiler et écrire sur au moins deux sujets. Le livre que vous tenez entre vos mains est le numéro deux dans la série.

L’Akash est complexe et souvent mal compris. Encore une fois Monika rassemble ce que Kryeon a canalisé sur ce sujet et l’entoure avec des explications et des commentaires. En outre, elle pose à Kryeon beaucoup de questions pour contribuer à préciser certains attributs. Ces questions apparaissent et sont uniques à ce livre.

Profitez de ce voyage dans un sujet qui est une étude de votre propre lignée sur la planète Terre!

Voir les têtes de chapitre!   Sur le blog de Francesca http://othoharmonie.unblog.fr/

Publié dans Channeling, LECTURES Inspirantes, Philosophie de la VIE, Rêves, SPIRITUALITE c'est quoi ? | Pas de Commentaires »

Lee Carroll (Kryeon)

Posté par othoharmonie le 8 juin 2012

Lee Carroll (Kryeon) dans AUTEURS A CONNAITRE lee-nagyLee Carroll et Jan Tober, sa partenaire spirituelle, donnent des conférences partout dans le monde, en plus d’être les auteurs de plusieurs livres, d’articles et de cassettes audio. Depuis quelques années, des milliers de personnes se sont déplacées pour entendre leurs messages d’amour et d’espoir. Ils ont d’ailleurs eu l’occasion de présenter ces messages aux Nations Unies à trois reprises.

Après l’obtention de son diplôme en administration et en économie de la California Western University, en Californie, Lee Carroll ouvre un studio d’enregistrement à San Diego, entreprise prospère durant 30 ans.

D’où viennent à cet ingénieur ces idées sur le channelling et les enfants Indigo ? Comme il le dit lui-même, Dieu a dû le « frapper en plein visage » pour lui prouver que son expérience spirituelle était bien réelle. L’année 1989 est décisive : pour la première fois, un médium lui parle de sa voie spirituelle. Trois ans plus tard, un deuxième médium, sans aucun lien avec le premier, lui fait la même révélation !

C’est d’abord timidement qu’il présente ses premiers écrits à la communauté métaphysique de Californie à Del Mar. La suite est bien connue : au total, neuf livres sur la métaphysique publiés en sept ans. On compte aujourd’hui plus d’un demi-million de livres sur Kryon et les Indigos publiés dans quinze langues (espagnol, français, allemand, chinois, hébreux, anglais, danois, italien, grec, hongrois, russe, japonais, hollandais, finnois et turc) et distribués dans le monde entier.

jul3_t10 dans AUTEURS A CONNAITRELee et Jan Tober, sa partenaire spirituelle, ont fondé les groupes de lumière Kryon à Del Mar en 1991. Leurs rencontres sont rapidement passées d’un salon à une église de Del Mar. Ils donnent maintenant des conférences dans le monde entier devant des foules réunissant jusqu’à 3 000 personnes. Au début d’Internet, le site de Kryon était le site nouvel âge le plus visité dans l’histoire d’America Online. On trouve également sur le site un magazine en ligne où paraissent régulièrement des articles sur Kryon et les Indigos.

La conférence d’octobre 2000 à Tel-Aviv, en Israël, est peut-être l’une des plus émouvantes qu’il ait pu donner. Au milieu des conflits et des violentes contestations qui sévissaient alors au Moyen-Orient, le message positif et plein d’espoir de Kryon a été accueilli par plus d’un millier d’Israélites. (Ce message est disponible sur le site de Kryon).En 1995, Lee est invité à présenter Kryon aux Nations Unies (ONU) à New York devant la Société pour la Transformation et l’Illumination (Society for Enlightenment and Transformation, S.E.A.T.), un groupe reconnu par l’ONU. La réunion s’est si bien déroulée qu’il fut invité à deux autres reprises, en 1996 et en 1998, pour transmettre son message d’amour !Lee est l’auteur de neuf livres sur Kryon, incluant Les Enfants Indigo, co-écrit avec Jan Tober.

BARSEPA - st valentin coeurs 2

LIVRES DE CET AUTEUR

  1. 2011 – Devenir
  2. 2010 – Transition
  3. 2009 – La grande transformation
  4. 2008 – Au-delà du voile des illusions et de la confusion
  5. Levée du voile, La
  6. Entretiens avec Kryeon
  7. 2012 – Le grand rassemblement
  8. Douze couches de l’ADN, Les
  9. Enfants indigo, Les
  10. Célébration des enfants indigo
  11. Nouveau don de Lumière
  12. Nouveau départ, Un
  13. Partenaire avec le Divin
  14. Messages de notre Famille
  15. Retour, Le
  16. Graduation des Temps, La
  17. Franchir le Seuil du Millénaire
  18. Alchimie de l’esprit humain
  19. Aller au-delà de l’humain
  20. 2007 – Le retour de la lumière

Publié dans AUTEURS A CONNAITRE | Pas de Commentaires »

LIVRE VIII – page 210

Posté par othoharmonie le 2 juillet 2010

LIVRE VIII – page 210…. 

KRYEON  - aux éditions ARIANE par Lee Caroll 

Un nouveau don de lumière 

 

 La valeur individuelle – Le noyau de la dualité 

Il sera enfin question aujourd’hui de la valeur individuelle. Nous vous avons plusieurs fois répété que la dualité de l’humanité implique un équilibre énergétique. Cet aspect est difficile à traiter, car le langage humain comporte peu de mots permettant de le faire adéquatement. Quand nous évoquons l’équilibre entre « l’obscurité et la lumière », nous ne désignons pas ainsi ce que vous croyez. 

Certains utilisent l’expression « équilibre énergétique » et d’autres parlent d’une ancienne et d’une nouvelle énergie, mais aucune de ces étiquettes n’est correcte. Nous nous en tiendrons plutôt à un quotient énergétique résultant de l’ajout ou de la soustraction d’attributs, un genre de puzzle où deux énergies s’affrontent. 

Depuis des lustres, cet équilibre particulier de la valeur individuelle de l’être humain a penché vers le côté obscur. Pour résumer, je vais ici faire une affirmation dont, je l’espère, vous saisirez pleinement le sens. 

L’obscurité. Il n’y a sur cette planète rien de plus mauvais ou de plus obscur que ce que peut créer l’esprit humain. Il n’y a sur la Terre aucun mal en soi. Tout le mal est contenu dans la conscience de l’humanité. Il n’existe aucune entité ou groupe d’entités malveillantes attendant votre chute afin de capturer votre âme. De tels concepts sont issus de la peur et ne reflètent aucunement la magnificence, le pouvoir et la responsabilité qui caractérisent la véritable existence humaine. 

Mais l’obscurité est bel et bien présente, n’est-ce pas ? Elle est créée librement par des humains qui choisissent de mener leur conscience vers l’absence de lumière. Par conséquent, chers humains, le lieu le plus sombre de la planète est votre œuvre. 

Rappelez-vous que vous êtes des créateurs d’énergie. Dès lors, vous avez donc le pouvoir de créer de l’obscurité tout autant que de la lumière. Comme la nature est neutre à cet égard, les éléments de la planète répondent à ce genre d’énergie en créant cette magie noire que plusieurs craignent, s’imaginant qu’elle provient d’un lieu sombre ou d’une sorte d’entrepôt du mal. Mais ce n’est pas le cas. Elle découle des humains. 

Rappelez-vous aussi ce que nous vous répétons depuis des années : l’obscurité et la lumière ne sont pas des énergies égales. Quand la lumière pénètre dans un endroit obscure, l’obscurité ne se déplace pas dans un autre coin obscur, mais se transforme plutôt ! La lumière est la seule de ces deux énergies à posséder une composante active et une présence physique. On ne peut « projeter de l’obscurité » dans un endroit éclairé ! Seul l’inverse est possible. Ces deux énergies ne sont donc pas égales. L’une est l’absence de l’autre. 

La lumière. Le lieu le plus divin et le plus éclairé de la Terre est dans l’esprit humain habité par l’énergie humaine. Il est dans la partie angélique de l’humanité, qui désire se manifester, se réaliser et proclamer sa divinité. Aucun groupe d’anges blancs ou lumineux n’attend de vous prendre par la main pour vous conduire au ciel si tel est votre désir. Non. Ces êtres attendent plutôt de vous célébrer dans l’amour, en vous imprégnant de leur énergie afin que vous preniez conscience de leur présence. Il en est ainsi sur cette planète du libre arbitre, où l’humain évolue et fait l’histoire. Lui seul est responsable de l’obscurité et de la lumière, et non une force extérieure cherchant à posséder son âme. Mais vous l’avez toujours su, n’est-ce pas ?   

N’est-il donc pas étrange que vous arriviez sur cette terre en portant votre valeur individuelle comme un drapeau en berne ? Pourquoi ce manque d’équilibre ? Parce que votre  valeur est tempérée par le quotient énergétique de la planète. Elle constitue la mesure de ce que vous avez développé à travers les actions de l’humanité, soit vos actes passés et présents. Par conséquent, la valeur individuelle reflète un équilibre énergétique planétaire. 

                                                                    *** ***                      *** ***

Pourquoi la vie est-elle si difficile ?  Ne trouvez-vous pas étonnant que la plupart des religions de votre planète jugent que vous êtes nés souillés ? N’est-ce pas là une situation étrange pour des créatures de Dieu ? Un système spirituel dans lequel vous n’avez aucune chance au départ, à cause d’un événement survenu très longtemps avant votre arrivée sur terre, est-il même raisonnable ? Cela est-il compatible avec le fait d’avoir été « créés à l’image de Dieu ? ».   

N’existe-t-il pas partout dans votre monde de grandes sociétés non spirituelles dépensant d’énormes ressources pour aider les humains à ne plus douter d’eux-mêmes ? C’est ce que vous qualifiez d’entreprise de la croissance personnelle. Pourquoi celle-ci aurait-elle sa place si vous étiez venus sur cette planète avec une valeur individuelle équilibrée ? Celle que vous avez reçue à votre naissance était appropriée à l’énergie de l’équilibre existant alors entre l’obscurité et la lumière sur la planète.   

Maintenant que l’énergie de la planète vibre plus rapidement, cet équilibre lumière/obscurité n’est plus le même. Voici une information significative : une énergie nouvelle a été créée sur la Terre, que vous avez commencé à manifester en 1987 et qui prendra fin en 2012. Vous travaillez à l’intérieur de cette fenêtre énergétique de vingt-cinq ans. Vous êtes nés dans une plus ancienne énergie, et c’est pourquoi votre valeur individuelle est en berne. Il n’en est toutefois pas ainsi pour ceux qui naissent à ce jour. A qui fais-je allusion ? A ces nouveaux enfants que nous appelons « enfants indigo » et que d’autres appellent « enfants cristal », « enfants de la nouvelle Terre » ou « enfants du nouveau millénaire ».   

On les remarque facilement, n’est-ce pas ? ils sont différents. Ils viennent sur terre avec une valeur individuelle bien équilibrée, dont le drapeau est pleinement déployé. Que se passe-t-il quand ils se retrouvent parmi les adultes dont le drapeau de la valeur individuelle est en berne ? Ils vous semblent un peu entêtés, n’est-ce pas ? C’est sans doute parce qu’ils savent qui ils sont ! Vous êtes-vous déjà fait fixer dans les yeux par un enfant dont le regard avait l’air de vous demander : « Pourquoi êtes-vous ainsi ? » [rires]. C’est une conscience qui en observe une autre ! Une conscience évoluée et équilibrée en regardant une autre venue dans une vieille énergie d’incertitude et de doute. Comme ce sont présentement vos propres enfants, cela ne facilite guère les choses. Ils ne veulent pas du tout vous causer de difficultés, mais, comme vous n’avez jamais joui d’une valeur individuelle équilibrée, ils vous paraissent souvent arrogants.     

Lire la suite ICIhttp://othoharmonie.unblog.fr/kryeon-livre-8/

LIVRE VIII - page 210 dans A et B 35photobig

Publié dans | Pas de Commentaires »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...