• Accueil
  • > Recherche : rituel pensee magique agissante

Résultats de votre recherche

Visualisation vers la Pensée Agissante

Posté par othoharmonie le 7 mai 2012


Visualisation vers la Pensée Agissante dans PENSEE MAGIQUE - LEITMOTIV et RITUELS hegelaAvant  d’entreprendre une campagne de visualisation, assurez-vous par une analyse sincère et approfondie que votre désir ne contredit pas la loi morale universelle. La magie a sa morale. Ne souriez pas. C’est en fin de compte une morale de l’efficacité.

 Je m’explique : pour que l’action magique soit suivie d’une réalisation, il faut, sous peine de déclencher de redoutables turbulences psychiques, que le désir à réaliser, que l’ordre donné à l’enchaînement des causes et des événements soit conforme à l’Harmonie Universelle, c’est-à-dire à la grande loi morale fondamentale qui est celle du christianisme, mais aussi de presque toutes les religions ; « tu aimeras ton prochain comme toi-même ». Il faudra donc que notre opération magique ne porte pas préjudice à autrui. Tout manquement à cette règle sera tôt ou tard sanctionné, on pas par un juge supérieur à notre condition humaine, mais par nos actes eux-mêmes qui décideront et provoqueront finalement notre propre punition.

 Pour que se réalise l’image que vous allez visualiser, il faudra – prenez-en une conscience bien claire ! – que des gens connus ou inconnus de vous accomplissent certaines actions, se déplacent, se rencontrent (ou s’évitent), bref concourent à leur insu à modifier le cours des événements en votre faveur. Ce n’est donc pas seulement votre seul destin que vous influencez, mais aussi celui de nombreuses personnes engagées malgré elles dans votre aventure. Si votre action magique est conforme à la loi morale, à l’harmonie universelle, votre pouvoir sera renforcé, si l’on peut dire, par la volonté de tous ; vous serez porté par le grand courant unanime des hommes de bonne volonté.

 La plupart du temps, le commun des mortels ne possède ni la technique de la visualisation ni une volonté assez forte pour réussir ce genre d’opération ; aussi les pensées des individus distincts s’annulent-elles les unes par les autres : elles forment toujours une même trame, mais sans avoir  de réaction les unes sur les autres. C’est le calme plat tant qu’une vague magique ne vient pas déclencher l’onde de choc qui va se propager d’une pensée à une autre jusqu’à atteindre son but.

 Chacun de nous n’est qu’une parcelle infinitésimale de la pensée universelle qui est UNE, qui est à la fois l’unité et le Tout. Le UN, base de la progression jusqu’à la dizaine qui s’exprime 1 + 0 c’est-à-dire l’unité et le cercle qui contiennent la multiplicité infinie des nombres. C’est parce que nous sommes tous parcelles de l’infinie pensée universelle que nous en sommes le reflet, l’Image (« Et Dieu fit l’homme à son image »…) Pour avancer dans la connaissance, il est indispensable de prendre conscience de cette réalité et de cette éminente dignité qui nous fait en quelque sorte participer à la toute-puissance de Dieu. 

 Dans ce monde matériel où nous vivons, nous ne sommes pas seulement des corps, nous sommes aussi des centres de forces spirituelles capables d’agir à l’extérieur de nous-mêmes, sur notre environnement physique et physique en utilisant les pouvoirs de notre pensée. Matière et esprit sont si intimement liés qu’il est impossible de déterminer une frontière réelle qui les sépare.

  Exemple : Les ondes bio-électriques qui accompagnent la pensée. Celle-ci appartient au domaine de l’esprit et pourtant le courant électrique est bien une réalité matérielle. On peut modifier la pensée d’un individu en envoyant à son cerveau des impulsions électriques : corollairement, la pensée peut modifier un champ électrique et celui-ci modifier la composition des liquides bio-chimiques du cerveau. Nous entrons dans le circuit mystérieux matière-énergie-pensée où les interactions de l’esprit sur la matière et inversement sont une illustration raisonnable de l’action magique telle que nous voudrions la faire comprendre aux profanes. En effet, que fait-on lorsqu’on pratique la visualisation ?

 On émet une pensée qui s’accompagne d’une énergie électrique contrôlable, mesurable, laquelle modifie la matière d’une façon également contrôlable ; cette pensée se manifeste en outre par une énergie – incontrôlable celle-là – qui va agir dans le domaine des causalités premières, celles de l’esprit, pour arriver aux causalités secondes qui appartiennent au domaine de la vie courante, des événements ordinaires, celles qui concourent à réaliser dans le domaine matériel l’objet de notre visualisation.

Ces explications m’ont paru nécessaires à donner pour réfuter l’accusation de subjectivisme portée contre la magie par les rationalistes. Les forces spirituelles, magiques, dont dispose l’homme, n’ont pas seulement une réalité subjective ; elles ne tirent pas leur efficacité de la superstition ni de la foi. Elles sont réelles et objectives. Leur étude devrait être recommandée à tous ceux qui ont l’ambition d’améliorer leur condition, de conquérir le bonheur et d’être tuiles à leur prochain. J’ai bon espoir que dans un avenir proche, la science magique moderne, rajeunie, adaptée aux nécessités nouvelles, débarrassée de son fatras, fera l’objet d’un enseignement officiel dans les Universités.

 

Texte issu du livre de Jacques RUBINSTEIN : Un sorcier vous parle – page 31

Publié dans PENSEE MAGIQUE - LEITMOTIV et RITUELS | Pas de Commentaires »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...