• Accueil
  • > Recherche : tout savoir sur autosuggestion

Résultats de votre recherche

La nuit porte conseil

Posté par othoharmonie le 4 juillet 2013

La nuit 
porte vraiment conseil

 La nuit porte conseil dans LECTURES Inspirantes 8

Le rythme est inhérent à la vie. Temps forts et temps faibles se succèdent afin de porter l’harmonie de la symphonie unique de notre existence. Si, le jour, nous nous devons d’être actifs, la nuit induit une tranquille passivité au cours de laquelle notre réceptivité inconsciente recharge nos énergies et prépare l’avenir.

Vous avez certainement connu, un matin au saut du lit, cette sensation qu’une décision juste s’imposait à vous de façon si claire que vous aviez l’impression d’une véritable révélation, alors que la veille tout était embrumé. Il s’agit là de la preuve qu’il existe en nous une partie inconsciente qui peut agir positivement, pour peu que nous laissions de côté certaines rationalisations…

Les plus cartésiens le prouvent…
Il n’y a pas plus cartésien que notre grand philosophe René Descartes ! Mais saviez-vous que ce grand penseur du XVIIème siècle a eu l’intuition du fameux « Discours de la méthode » dans un songe, alors que tous ses sens (sauf peut-être le sixième !) étaient endormis ? Le cerveau a donc bien cette capacité à continuer de travailler pendant notre sommeil. Une expérience pleine d’enseignement a été réalisée par des neurobiologistes de l’Université de Lübeck. Il s’est agi de comparer deux groupes de personnes à qui l’on avait demandé de résoudre un problème mathématique complexe que seule une intuition mathématique pouvait éclairer. Le premier groupe devait travailler le matin pendant une heure, vaquer à d’autres occupations puis calculer encore dans la soirée. Au deuxième groupe, il a été demandé de commencer les calculs juste avant de s’endormir puis de continuer au réveil. Le premier groupe eut 20 % de réussite, le deuxième 3 fois plus, soit 60 %. Par une alchimie que nos scientifiques ont du mal à élucider, l’intuition s’est élaborée pendant la nuit. Les explications alléguées seraient que les règles de calcul mémorisées par l’hippocampe ont été transférées aux lobes frontaux puis associées à un « savoir faire » mathématique, acquis au fil d’expériences passées. Ainsi et même si nous ne connaissons pas toutes les subtilités de notre cerveau, il est toutefois bon de savoir que nous pouvons lui faire confiance… même pendant notre sommeil. Sigmund Freud, neurologue de formation, a d’ailleurs basé sa découverte de la psychanalyse sur l’étude des rêves, postulant d’un système inconscient possédant un rôle important.

L’autosuggestion positive
Il existe une technique de yoga nommée yoga nidra (yoga du sommeil) occidentalisée par la sophrologie. Elle consiste à détendre un à un les muscles du corps jusqu’à parvenir à un état dit sophroliminal, à la limite du sommeil. Il s’agit pour les yogis d’expérimenter cette vie inconsciente tout en restant éveillé. Une phrase positive, nommée sankalpa, est prononcée au début et à la fin de chaque séance. Les pratiquants constatent, dans leur majorité, une amélioration de leur clarté d’esprit. Utilisée plus prosaïquement, l’autosuggestion positive s’avère véritablement efficace pratiquée avant de s’endormir. Pendant la nuit, votre cerveau va vous conseiller, de la même manière qu’il peut vous déstabiliser si vous vous endormez avec en tête une idée négative. Les cauchemars, après avoir visionné un film perturbant, en sont la preuve.

N’ayons pas peur
Pris dans son sens figuré, la nuit peut évoquer un long tunnel, un passage à vide, un état dépressif. Pourtant les Sages disent que c’est au moment précis où la nuit est la plus noire que la lumière jaillit. Il ne peut pas en être autrement. Ils ont d’ailleurs l’habitude de conseiller à leurs disciples de se lever la nuit, de monter sur une colline et d’assister au lever du soleil. Simple technique que chacun peut expérimenter au moins une fois dans son existence. De la même manière, accepter les moments sombres avec confiance, c’est avoir la certitude qu’au bout du tunnel la joie est là, toujours présente mais momentanément cachée…

 Frédéric Bouton – article paru dans http://www.psychanalysemagazine.com

Publié dans LECTURES Inspirantes | Pas de Commentaires »

Etranges expériences

Posté par othoharmonie le 9 avril 2013

 (voyages conscients hors du corps)

par Jeanne Guesnée - (Revue 3e  Millénaire – ancienne série. No 9. Juillet-Août 1983)

 Etranges expériences  dans Etat d'être 15-petit

Une question s’est toujours posée à mon esprit avec une grande acuité : celle de la mort. Qu’est-ce que la mort ? et, par voie de conséquence, qu’est-ce que la vie ? QUI SUIS-JE ? Un intense besoin de comprendre me poussa irrésistiblement à tenter l’effort insolite et dangereux de me séparer de mon corps, afin de savoir par moi-même si la vie cessait hors de lui. Je réussis après treize mois d’efforts quotidiens à le quitter sans que ma conscience d’exister soit interrompue.

L’expérience est un fait, le raisonnement en est un autre. Le raisonnement est incompatible avec une certaine forme de réalité que l’expérience me fit découvrir. Expérience qui se dérobe à toute formulation précise, puisque je dois me servir de termes exclusivement sensoriels pour la traduire verbalement. Il est certain qu’a priori cela paraît incroyable, je ne cherche nullement à convaincre qui que ce soit. Je vous livre certaines constatations fondamentales que j’ai pu effectuer avec la plus grande lucidité, en dehors de mon organisme physique. Il n’est absolument pas question ici de technique hypnotique, d’autosuggestion ou d’extase médiumnique ressemblant de près ou de loin aux pratiques de soi-disant yogas ou systèmes de méditations qui prolifèrent à notre époque. C’est au contraire une lucidité et une conscience accrues en dehors de toute imagination. J’ajoute que mon entourage immédiat et mes nombreux amis s’accordent à me reconnaître un bon équilibre psychologique.

Ces expériences réclament une parfaite neutralité émotive et mentale associée à une faculté aiguë d’observation. Ce que j’appelle une ATTENTION CONSCIENTE. Elles m’ont apporté la certitude que la Vie EST, et que ma petite existence au niveau du quotidien est un fragment dans le temps et l’espace de la grande VIE UNIVERSELLE, que d’autres sans doute appellent Dieu… La différence ne se situe qu’au niveau de la traduction verbale.

Je ne prétends pas avoir fait l’expérience de la mort. J’ai fait l’expérience de quitter mon corps à plusieurs reprises volontairement et consciemment. Je me suis sentie exister hors de lui, restant tout près et le voyant, le touchant, ou au contraire m’en éloignant à de grandes distances et le réintégrant sans interruption de conscience, en toute lucidité. Il est certain qu’il s’agit de l’acte le plus extraordinaire qui puisse être vécu par un être humain. De toute évidence, il faut posséder un grand calme, beaucoup de bon sens et un esprit critique qui observe au maximum avec l’impartialité et l’objectivité du chercheur scientifique. Je vous livre mon ultime certitude : rien n’est terminé hors du corps.

 

À lire sur :  http://www.revue3emillenaire.com/

Extrait d’une lettre à 3e Millénaire

J’apprécie vivement votre revue pour sa recherche objective de la Vérité jusqu’aux frontières actuelles de la Connaissance. Peut-être serez-vous intéressé par le caractère insolite de ma démarche personnelle, complètement dénuée de toute résonance religieuse, occulte ou surnaturelle ? Je l’ai relatée il y a quelques années dans un ouvrage : le Grand Passage aux Éditions Le Courrier du livre. Elle fut préfacée par le physicien Jean E. Charon. J’ai rédigé un ouvrage plus important et plus approfondi recelant l’essence même de ma recherche du Réel qui a pour titre La Conscience d’Être, Ici et Maintenant aux Éditions Arista.

Publié dans Etat d'être, Expériences | Pas de Commentaires »

Le rêve lucide – Technique

Posté par othoharmonie le 1 août 2012

 

Le rêve lucide - Technique dans Rêves meteo-paysages-00030Voici un bref aperçu des meilleures techniques qui peuvent apporter la lumière de lucidité à vos rêves. Ceci ne se veut pas le remplacement d’un effort constant et engagé comme lire les livres « Créativité Onirique » par Patricia Garfield ou « Le rêves lucide » par Dr. Stephen LaBerge et/ou de suivre les cours offerts par La Fondation R.E.P.O.S./The DREAMS Foundation. Cependant cela peut servir de tremplin pour ceux qui veulent concentrer leurs efforts immédiatement et efficacement. Quelques unes des techniques sont moins appropriées pour un horaire de travail quotidien, mais plus vous pouvez mettre en pratique ces diverses techniques, plus vous aurez de rêves lucides.

Maîtrisez le rappel des rêves. Aucune autre pratique n’est plus efficace. La principale barrière pour réaliser qu’on rêve est que notre mémoire à l’éveil et notre « mémoire de rêve » ne sont pas aussi connectées qu’elles pourraient l’être avec l’intention, la pratique et la concentration. Faire un effort constant pour se souvenir des rêves aidera votre esprit à l’éveil à s’allier plus intimement avec votre conscience du rêve et vous permettra de devenir plus familiers avec le contenu personnel de vos rêves, étant donné qu’ils ne font pas parties habituelles de votre expérience éveillée. Ceci permettra donc à votre raisonnement éveillé et à vos capacités de réfléxion d’être plus présents dans les rêves de façon à reconnaître les environnements ou les émotions inhabituelles ou improbables pendant que nous les expérimentons encore dans le rêve. Le succès avec les rêves lucides est plus probable si vous vous rappelez d’un rêve ou plus par nuit. En fait, vous pourriez déjà avoir eu des rêves lucides sans vous en souvenir (voir les instructions pour se rappeler des rêves de la Fondation R.E.P.O.S./The DREAMS Foundation).

Levez-vous pendant la nuit. La recherche a prouvé que les siestes au matin après une période d’éveil sont extrêmement productives pour rêver lucidement et ce pour trois raisons: (a) Nous avons plus d’activité REM (rêves réguliers) par cycle de sommeil durant la progression de la nuit. (b) Il y a beaucoup moins de temps entre l’endormissement et le début du sommeil REM qu’au début de la nuit. Nous avons donc plus de chances de surmonter la barrière d’oubli entre l’éveil et le sommeil. (c) Nous avons tendance à dormir moins profondément à l’approche du matin. Cette technique requiert probablement plus de motivation (surtout au début) mais offre aussi plus de succès. Les fins de semaines ou les vacances sont de bonnes opportunités pour l’essayer. Ce qui marche le mieux est de se réveiller 1½ ou 3 heures (1 ou 2 cycles de sommeil) plus tôt que d’habitude, rester debout pendant 30 à 90 minutes, puis retourner au lit pour finir le reste de votre sommeil retardé. Pendant la période de réveil, c’est important de vraiment être alerte et réveillé. Quelques unes des meilleures activités pour faire cela sont: prendre une marche de minuit (c’est aussi le fun), faire l’amour, ou méditer (la technique Vipassana est particulièrement bonne). Idéalement, n’importe quoi qui apporte ou maintient votre présence d’esprit.

Technique de visualisation « MILD »: Cette technique est très efficace, même s’il est parfois difficile de se concentrer à l’endormissement. Voici les étapes: Avant de s’endormir, utilisez l’autosuggestion pour augmenter votre rappel de rêves et la possibilité de rêves lucides. Après s’être reveillé après une période REM, levez-vous et écrivez tous les rêves dont vous vous souvenez. Avant de vous rendormir, asseyez-vous sur le coté du lit (pour ne pas s’endormir avant la fin de l’exercice) et faites-vous la suggestion suivante: « La prochaine fois que je rêve, je veux me souvenir du fait que je suis en train de rêver. » Ensuite, imaginez-vous dans le rêve que vous venez de faire, en le suivant scène par scène. Quelquepart dans la visualisation, imaginez que vous réalisez que vous êtes dans un rêve (idéalement quand quelquechose d’étrange arrive) et faites ce que vous avez planifié (voir ci-dessous) en conséquence. Ensuite, couchez-vous et mettez votre attention sur votre intention de devenir lucide suivie par la visualisation mentionnée.

Restez présent pendant que vous vous endormez. Après que vous êtes au lit, prêt à dormir, surtout si vous vous réveillez pendant la nuit mettez votre attention sur votre respiration et soyez témoin des pensées qui apparaissent, sans les laisser trop attraper votre attention. Si vous vous rendez compte que cela est arrivé, ramenez votre attention sur votre respiration.

Autosuggestion: Quand vous êtes prêt à vous coucher, ou si vous vous rêveillez durant la nuit, adoptez l’attitude de honnêtement vous attendre à ce que ce soir, ou bientôt, vous allez devenir conscient (lucide) pendant un rêve. Essayez de vous convaincre d’une manière amicale et assurée (et non sous pression) et ensuite, laisser cette suggestion aller comme un ballon. La cassette « Trance Induction » du Lucidity Institute peut aider à votre succès avec cette technique.

Planifiez une activité de rêve lucide. Reconnaître que vous rêvez est excitant – la sensation est forte et peut vous réveiller, surtout si vous n’avez rien prévu pour vous occuper. Imaginez que vous vous êtes concentré pendant 3 semaines et tout d’un coup vous vous rendez comte que vous rêvez, sauf que vous vous réveillez tout de suite à cause de l’excitation. C’est bien commun chez les débutants, mais seulement pour ceux qui n’ont aucune activité immédiate planifiée. Pour continuer le rêve après ces premiers moments de lucidité, planifiez une activité spécifique à faire durant votre prochain rêve lucide. Beaucoup de monde choisissent de voler pour leurs premières expériences, mais il n’y a pas de limite aux opportinités. Laissez votre imagination vous prendre. Les meilleures activités pour maintenir un rêve lucide sont celles qui vous engagent dans le scénario du rêve.

Faites des vérifications d’état. Vérifiez toujours votre état de conscience (si vous rêvez ou non) AVANT d’arriver à une conclusion chaque fois que vous avez même la moindre impression que vous êtes peut-être en train de rêver. Comme ça vous ne manquerez aucune opportunité de devenir lucide. Aussi, durant la journée, demandez-vous aussi souvent que vous vous le rappelez, si vous êtes en train de rêver, et faites un test pour le savoir. Ceci paraît peut-être bête, mais cela aidera la possibilité de le faire par habitude pendant un rêve, et vous seriez très content de tous vos efforts à ce moment. La meilleure façon de faire une vérification d’état est de regarder vos mains pendant au moins 5 (mieux de 5 à 10) secondes pour voir si elles apparaissent étranges ou changent. Si oui, vous êtes en train de rêver! Même si beaucoup de gens ont du succès pendant leurs premières semaines (et parfois la première nuit), faire des rêves lucides est une aptitude qui requière du temps et de la patience pour la maîtriser. Dans cette optique, c’est plutôt comme apprendre à faire un sport ou à jouer un instrument de musique que d’apprendre à conduire un vélo (où on apprend à le faire d’un jour à l’autre). Essayer de maintenir une attitude relaxe et joueuse afin d’anticiper vos rêves mais en les laissant venir à leur propre rythme. Essayer trop fort ou être trop sérieux peut limiter votre succès. Le rappel des rêves, les rêves lucides et la motivation ont tous tendance à aller et venir en cycles naturels, et aussi dépendent de ce qui se passe dans votre vie quotidienne. Une pratique de ces techniques pendant quelques mois vous donne plus de chance d’avoir des rêves lucides plus fréquents que des essais intenses mais courts et peu souvent. Un groupe d’études hebdomadaire de personnes qui ont le même intérêt n’a pas d’égal pour maintenir la motivation et l’intérêt. Dès que vous commencez un cycle de « focus » sur ces exercices, gardez-le pour au moins 4 ou 5 jours, parce que les nuits consécutives ont un effet additif.

Balance dans votre vie : Les energies subtiles et les prises de conscience reliées avec les rêves lucides sont très puissants et souvent affectent la façon qu’on aperçoit le monde. Une approche de « autant-de-lucidité-aussi-vite-que possible » n’est pas suggéré. Une telle approche peut amener des imbalances et problèmes dans votre vie. Il n’y a pas de raison pour avoir peur, mais gardez cela en tête: les arbres poussent hauts et survivent des orages seulement si leurs racines sont fortes et profondes. Alors, gardez les pieds bien sur la terre en maintenant un focus sur les affaires quotidiennes de votre vie. Pour restaurer la balance si les problèmes apparaissent, mangez et dormez bien, et restez en contact avec vos ami(e)s. Des autres suggestions incluent recevoir un massage, faire de l’exercice prolongé dehors, et garder votre attention sur les choses simples et pratiques en place de mettre trop de focus sur vos rêves pendant que la balance n’est pas présent.

http://www.dreams.ca/pathway2.htm

Publié dans Rêves | Pas de Commentaires »

Autosuggestion, savoir…

Posté par othoharmonie le 10 septembre 2010

Ce que vous devez savoir sur l’autosuggestion

En réalité pratiquer l’autosuggestion est un art, un art qui s’apprend et qui s’affine avec le temps. Et pour pratiquer cet art il est indispensable de connaitre et respecter certaines règles. 

Tout d’abord il est nécessaire de maitriser le calme intérieur car sans ce calme pratiquer l’ autosuggestion reviendrait à semer des graines sur du gazon, il y aurait peu de chance pour qu’elles prennent racine. 

En effet les « autosuggestions » que vous utiliseriez n’atteindraient pas les couches les plus profondes de la psyché et n’auraient alors que peu d’effet. Personnellement je ne crois pas beaucoup à la répétition mécanique de suggestions qui ne revêtent pas une réalité possible et tangible pour celui qui y recourt. 

Comme pour planter une graine il faut à l’autosuggestion un terrain qui lui soit propice, un terrain que lui offre justement le calme mental

Le cycle 1 de la méthode vous propose un excellent entrainement pour atteindre ce calme mental et la stabilité indispensable pour pratiquer l’ autosuggestion de manière efficace. 

Si vous ne pouvez acquérir cette méthode vous pouvez aussi recourir à la pratique de la respiration profonde, elle vous permettra d’atteindre un certain niveau calme pour utiliser l’autosuggestion.

Autosuggestion, savoir... dans A et B chat%20sauvage%20europe5

Ce que n’est pas l’autosuggestion 

La suggestion ne doit surtout pas être une répétition de formules vides de sens, comme je l’ai dit plus haut elle doit revêtir un sens et une réalité pour celui qui l’utilise. 

Lorsque vous recourez à l’autosuggestion vous devez en sentir la réalité profonde, aucune autre pensée que celle que vous utilisez ne doit faire écran, c’est pourquoi le calme intérieur est indispensable. 

Dans cet état de grande disponibilité mentale vous devez arriver à ne faire littéralement plus qu’un avec votre suggestion mentale pour qu’elle prenne corps en vous. Vous devez en ressentir non seulement la réalité mais aussi l’évidence, autrement dit vous devez la faire exister au plus profond de vous. 

Pour être efficace l’autosuggestion doit reposer sur une « réalité possible » et non sur le seul désir. Je m’explique : la suggestion  » je suis capable de réussir  » est un fait, une réalité possible parce que l’incapacité nait du doute et non de la réalité. Je ne veux pas dire par là que vous pouvez tout faire surtout si cela ne correspond pas à vos motivations, l’incapacité apparente nait très souvent de l’idée fausse que l’on s’est construit sur soi-même elle ne repose pas sur des bases valides. 

Autrement dit lorsque vous pratiquez l’autosuggestion et que des pensées contraires viennent s’y opposer ne les refoulez pas, demandez-vous seulement sur quoi elles s’appuient pour être si affirmatives. Réfléchissez-y en vous demandant à qui cela profiterait-il si vous y croyiez. Portent-elles les caractéristiques de ce que vous voulez atteindre ? Alors à quoi bon leur donner encore du pouvoir ? 

Ensuite continuez vos autosuggestions jusqu’à ce que vous en ressentiez la réalité. Elles seront comme des graines qui avec le temps grandiront en vous et deviendront une réalité au quotidien. 

L’autosuggestion est un moyen très puissant pour stimuler les forces qui sont en vous et plutôt que de vous entretenir dans la négativité et le doute réveillez le positif qui ne demande qu’à grandir en vous. Donnez- lui plus de place et de force dans votre vie, faites exister en vous ce qui participera davantage à votre bonheur et à ce que vous voulez voir se réaliser dans votre existence.

ecran_de_veilleorg_chat_27351 dans A et B

Pour pratiquer correctement l’autosuggestion 

Avant de recourir à la pratique prenez le temps de bien définir ce que vous voulez atteindre ou réaliser de façon à utiliser des suggestions adaptées. Il est en effet indispensable que vous sachiez clairement ce que vous voulez. Une fois défini voyez les suggestions que vous allez utiliser. Pour vous aider imaginez un ami que vous aimez particulièrement, que lui diriez-vous pour l’aider et lui donner l’énergie et la force d’atteindre ses objectifs ? Faites en autant pour vous-mêmes. 

Chaque jour pratiquez la suggestion, cela doit être comme un bain de jouvence qui vous maintient, malgré les nuages qui traversent votre ciel mental, dans une attitude positive. Elles vous aideront à maintenir le cap vers vos objectifs et vos réalisations. 

Il existe de très nombreuses autosuggestions dont vous pouvez vous inspirer (j’en cite quelques exemples dans le cycle 2 de la méthode, un cours entier y est consacré), vous trouverez également de nombreux ouvrages qui traitent du sujet, voyez l’ebook de développement personnel proposé sur le site, il vous donnera de nombreuses pistes pour un tarif vraiment très accessible. 

Sachez que la meilleure auto-suggestion sera toujours celle en laquelle vous croyez le plus, qui vibre en vous. 

Savamment utilisée l’autosuggestion peut littéralement « booster » vos envies et redonner élan à vos désirs les plus chers, elle opérera de profonds changements dans votre façon de penser et d’agir et vous donnera la force dont vous avez besoin soit pour vous libérer de vos difficultés, soit pour atteindre vos objectifs, alors usez-en autant que possible pour ne pas laisser la négativité assoir son pouvoir.   

La méthode de développement personnel Ressources & Actualisation vous donne les moyens et outils pour apprendre à utiliser pleinement les forces et capacités que vous portez en vous.

emoticone

 

Vous voulez en savoir davantage sur cette méthode de développement personnel

Prenez le temps de bien vous informer pour être sûr de faire le bon choix, nous sommes là pour vous y aider 

Contact : contact@reussir-enfin.fr 

Bruno Lallement  

33 rue du Rosskopf
67710 Engenthal
Téléphone : 03 88 87 32 48

arbres-dansant-401877 

Publié dans | Pas de Commentaires »

Où s’adresser

Posté par othoharmonie le 10 septembre 2010

Comment pratiquer l’autosuggestion

Où s'adresser dans A et B

La meilleure façon d’utiliser la suggestion pour transformer ses habitudes 

On a beaucoup dit et beaucoup écrit sur l’autosuggestion. D’un côté, certains prêtent à l’autosuggestion des pouvoirs extraordinaires qui laisserait penser qu’elle peut réellement opérer des miracles. D’un autre côté, les détracteurs de l’autosuggestion n’y voient, au mieux, qu’un effet placébo ou une pure fantaisie intellectuelle, donnant toute la place à la puissance de l’inconscient et de ses contenus refoulés

Dans de nombreux milieux psy on va parfois jusqu’à considérer la pratique de l’autosuggestion comme dangereuse car elle inviterait à refouler ses souffrances et carences personnelles en les masquant par une attitude faussement positive

La pratique de l’autosuggestion n’agirait alors qu’en surface et seulement de manière temporaire, c’est sans compter avec la puissance des forces refoulées. 

Je vais m’efforcer dans ce document en m’appuyant sur mon expérience personnelle de montrer que la suggestion si elle est utilisée de manière correcte peut éviter cet accueil du refoulement et faciliter grandement la résolution de nombreuses difficultés personnelles. 

L’autosuggestion ne résout pas tout mais elle peut se présenter comme un puissant allié dans la réalisation de ses objectifs

emoticone

Comment atteindre vos objectifs plus facilement grâce à la pratique de l’autosuggestion 

La méthode de développement personnel Ressources & Actualisation vous révèle

comment y parvenir 

>> CLIQUEZ-ICI <<  

Où s’adresser : 

Pour votre épanouissement
et votre bien-être 

Ressources & Actualisation 

http://www.accomplissement-de-soi.org  

0388 33 28 46 

Coordonnées : 

Contact : contact@reussir-enfin.fr 

Méthode Ressources Actualisation 

Le partenaire de votre bien-être et de votre accomplissement 

Gestion du stress, développement personnel, cours de relaxation, connaissance de soi 

emoticone

Bruno Lallement  

33 rue du Rosskopf
67710 Engenthal
Téléphone : 03 88 87 32 48

-

en savoir plus encore clic ICI : http://othoharmonie.unblog.fr/lautosuggestion/autosuggestion-savoir/

image-chat11-mini dans A et B

Publié dans | Pas de Commentaires »

L’autosuggestion

Posté par othoharmonie le 22 mai 2010

L'autosuggestion dans A et B 620x330_knowit_MentalHealth       L’autosuggestion  

C’est l’action d’imposer une idée à notre cerveau :

Ex : « Tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux«  

Voici l’autosuggestion que conseillait de se répéter l’auteur de la méthode Coué, le père de la pensée positive et de l’autosuggestion.

« Chacun d’entre-nous est capable de marcher sur une planche de 10 mètres de long et de 25 centimètres de large si celle-ci est posée sur le sol. Supposons que cette planche soit placée entre les deux tours d’une cathédrale, peu de personnes seront prêtes à s’élancer ! »

Malgré tous les efforts de volonté possibles, la chute est quasiment inévitable. Dans le premier cas, l’imagination nous dit que la traversée était facile, dans le second nous imaginons la chute. 

L’autosuggestion permet d’améliorer sa santé, de développer ses qualités ou ses aptitudes (sport, confiance en soi, communication, mémoire…), ou de modifier ses comportements. L’autosuggestion est un puissant outil de changement et de développement personnel. L’influence que l’autosuggestion peut apporter sur votre vie et votre bonheur est tout simplement phénoménale.

Plus la suggestion curative est étudiée, et plus les phénomènes de guérison inexpliqués jusqu’ici trouvent une réponse à ces questions que la science classait de charlatanisme. Il est d’ailleurs maintenant reconnu officiellement que l’effet « placébo » entre dans le processus de guérison des médicaments, à hauteur de 60%. Le placébo n’est-il pas purement et simplement une autosuggestion ?

L’autosuggestion, c’est donc la possibilité d’influencer votre propre volonté, votre esprit ou votre corps. Créativité, idées, passion, motivation calme, vous pouvez transformer votre vie simplement en pratiquant l’autosuggestion. 

  

L’autosuggestion est un outil simple à utiliser.

Il existe en nous une dualité psychologique dont la connaissance permet de comprendre le mécanisme de la suggestion. Rappelons seulement que pour que la suggestion puisse s’opérer sans obstacle, il est nécessaire que les facultés conscientes se mettent en veilleuse ou s’effacent pour faire place à l’activité subconsciente.

 Agent d’exécution de la suggestion, l’inconscient obéit à une loi psychologique qui veut que toute idée, toute impression tende à se transformer en acte. L’impression sensorielle devient idée, et cela a pour effet d’actionner les cellules cérébrales qui transformeront en réalisations effectives le cliché mental. Pour que la suggestibilité devienne pleinement efficace, il faut que la conscience cède la place aux facultés subjectives, l’émotion, l’imagination par exemple. 

Nombreux sont les procédés qui sont proposés pour s’autosuggestionner…

-         L’autosuggestion consciente

-         L’autosuggestion scripturale

-         L’autosuggestion verbale

-         L’autosuggestion subconsciente.

  

Nous ferons donc une discrimination entre ces modalités de l’autosuggestion consciente qui ne doit cependant pas faire intervenir la volonté, mais pendant laquelle le conscient garde sa vigilance, l’autosuggestion subconsciente où l’on recherche les états  qui s’échelonnent de l’hypnose superficielle à l’infra-hypnose et l’autosuggestion sous hypnose pendant laquelle les effets s’exercent au cours du sommeil artificiel autoprovoqué, principalement par l’enregistrement.

  

Comme vous l’aurez compris, l’autosuggestion peut vous amener à la résolution de vos problèmes …

  

Comme nous l’avons vu, des liens étroits unissent autohypnose et autosuggestion… par ailleurs, les bienfaits de l’autohypnose ne s’arrêteront pas à faire de vous un bon « quelque chose »…. Dès que vous en aurez maîtrisé les rudiments, vous pourrez vous en servir à d’autres fins, dans la vie de tous les jour.

  

Telles que :

-         Lutter contre l’insomnie,

-         Combattre les maux de tête,

-         Maigrir ou contrôler votre poids,

-         Vous débarrasser d’une timidité excessive,

-         Refaire le plein d’énergie à chaque fois que besoin,

-         Réussir vos examens facilement,

-         Faciliter votre apprentissage spirituel,

-         Combattre de douleurs chroniques,

-         Etc…

  

Pour obtenir ces résultats, vous n’avez qu’à faire l’exercice proposé dans l’autohypnose et formuler mentalement des suggestions positives en fonction de votre objectif.

  

L’important, c’est que vos suggestions soient courtes, précises et formulées dans un style simple. De plus, elles doivent illustrer l’effet désiré et non pas les symptômes que vous souhaitez voir disparaître.

  

Par exemple, si vous désirez cesser de fumer, éviter les suggestions du genre : « Je ne fumerai plus… la cigarette m’empoisonne l’existence ». NON, choisissez plutôt : « Je me sens très bien sans cigarette…., J’aime respirer l’air purMaintenant, je suis libre, je ne fume plus… »

  

Visualisez en même temps, que vous avez résolu votre problème. Visualisez ainsi diverses situations où vous vous sentez libéré et heureux. Voilà, c’est aussi simple que cela. La résolution d’un problème peut demander plusieurs séances, car il faut un certain temps avant que votre subconscient capte le message que vous lui envoyez.

  

Enfin, précisons que l’autohypnose est sans danger et ne requiert aucune faculté extraordinaire. Tout le monde peut utiliser cette technique pour réaliser ses objectifs et accroître son bien-être. Si vous maîtrisez assez bien les techniques de concentration et de visualisation expliquées sur les autres pages, vous n’aurez aucune difficulté à rentrer dans l’état d’autohypnose profonde et à vous autosuggestionner comme il se doit.

  

A l’aide d’un dictaphone ou d’un MP3 ou n’importe quel matériel enregistreur vocal de votre choix pouvant enregistrer votre voix, alors tout deviendra facile. Votre chance, vous la devrez à vous-même sans attendre après qui que ce soit.

 li00uavg dans A et B

  

Modèles d’affirmations pour s’autosuggestionner :

  1/ Pour métamorphoser votre climat moral 

« je déteste la médisance… je me livre au positivisme… si on dénigre quelqu’un devant moi… je mets en relief ses qualités… je le défends. Je vois les êtres qui m’entourent sous un jour favorable.. et si je leur trouve des défauts, je sais que moi non plus n’ai pas que des qualités… Aussi je suis tolérant pour les autres… même davantage que pour moi-même… Je reconnais qu’on peut avoir des idées différentes des miennes… et cela ne peut nuire à l’amitié que je peux avoir pour quelqu’un… je me dis que le monde serait insipide si chacun  se ressemblait physiquement, avait les mêmes idées, les mêmes réactions… Ce qui me déplaît peut plaire à quelqu’un d’autre.. Aussi… je cultive la tolérance comme une qualité fondamentale… je ne juge personne a priori avant de bien le connaître… de m’être forgé une opinion… Chaque fois que je suis tenté de critiquer ou même de dénigrer, je me tais, ou remplace les paroles acerbes que j’allais prononcer par des propos amènes… Ainsi, je libère mon mental des miasmes délétères de la malveillance et j’attire à moi les influences bénéfiques par l’effet de la pensée altruiste… ».

  

2/ Pour attirer à soi réussite et argent

  « Je sais qu’il suffit de ne plus penser à l’échec pour réussir… j’oublie que je peux échouer quand j’entreprends quelque chose… je sais que je dois réussir… Quand je veux réaliser un projet, j’ai la conviction que des conjonctures favorables vont permettre sa réalisation… je pense que je vais réussir… que mes désirs seront comblés… Je suis libéré du complexe de dénuement qui m’empêchait de gagner de l’argent… je sais que je peux gagner beaucoup d’argent si je le veux vraiment… et surtout, si j’entretiens en moi cette certitude… sans pour cela vouloir de l’argent pour l’argent… mais pour rendre mon entourage plus heureux… pour réaliser mes projets,… satisfaire mes désirs légitimes… Je m’entoure d’une aura de réussite et de générosité… qui attire irrésistiblement les conjonctures favorables… je suis sûr de réussir… de réussir… et si malgré tout, je rencontrais des obstacles… ils ne seraient que momentanés et… finalement je réussirai… je réussirai«  

   Modèles d’affirmations pour s’autosuggestionner dans la maîtrise du corps : 

 1/ Pour perdre les kilos superflus

 « Je n’ai plus l’anxiété de grossir… je maigris… je maigris… et je suis en pleine forme… je suis délivrée de la peur de prendre du poids, et maintenant… mon poids diminue… il diminue régulièrement… je maigris…je maigris… Je sais que je vais retrouver ma ligne… un poids normal… et que je serai en pleine forme… Mon poids diminue.. il diminue de jour en jour… il diminue… Chaque soir avant de m’endormir, je me détends… et je pense… je maigris… je maigris…. Je maigris.. je maigris de jour en jour… de jour en jour… Je maigris pendant tout mon sommeil,… je maigris… Avant de sombrer dans le sommeil, je pense… je maigris… je vais m’abandonner au sommeil… et je vais maigrir encore… pendant toute la nuit je vais maigrir… et chaque soir, je m’endors d’un sommeil profond… et pendant toute la nuit je maigris… je maigris… je maigris… » 

 2/ Pour maintenir ou rétablir la santé 

 « Je suis bien.. en bonne santé… j’ai confiance dans mon subconscient… c’est lui qui veille à l’équilibre de mon sympathique… de mon sympathique qui assure toutes les fonctions de mon organisme… qui me maintient en parfait état de santé… je me sens bien.. en pleine forme… je sais que je peux résister à toutes les maladies.. quelles qu’elles soient… je ne peux pas être malade… je me sens plein de vitalité… aucun malaise… ne peut prendre mon subconscient au dépourvu… c’est mon subconscient qui assure ma santé… qui est capable de repousser tous les assauts de la maladie… de les repousser victorieusement… je suis en bonne santé… et je suis bien…. Détendu… en bonne santé… en pleine forme.. rien ne peut m’atteindre.. rien ne peut m’affecter.. j’ai une santé à toute épreuve… mes forces vitales sont inépuisables.. je suis en parfaite santé… en pleine forme… »   

Préparez correctement vos affirmations…..

Pour savoir où s’adresser, voir ICI : http://othoharmonie.unblog.fr/lautosuggestion/ou-sadresser/

emoticone

mental_450

Publié dans | Pas de Commentaires »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...