Résultats de votre recherche

LE CHANT DES BOLS TIBETAINS

Posté par othoharmonie le 22 mars 2016

 

 

Est-elle véritablement Zen, cette rentrée?

Il faut rester centrée pour retrouver parmi tous ces exposants, le secret de la Zénitude : chacun tente de vous vendre son produit ou sa recette miracle. Ecole de formation, stages divers, outils de développement personnel, musique new âge, artisanat, compléments alimentaires … tout cela pourrait donner le sentiment d’avoir parfois affaire aux nouveaux marchands du temple…

1 Patrica

Certains stands attirent plus le regard, une envie de s’arrêter devant une peinture sur soie, un parfum d’authenticité avec les huiles essentielle qui reconnectent à l’essence dont on a tant besoin. C’est super. Et je vais dans une vibration différente avec un massage des pieds ou une lecture d’aura. Tant de choses sont à découvrir qui veulent nous mener au mieux-être, moyennant finances. Mais au fil des allées, il n’est pas aisé de faire son choix entre trop belles promesses et réalité.

Pour les femmes en quête de leur identité, une jeune revue est apparue: « Rêves de femmes ». Une voie féminine pour être uni…vers…elles, pour la nouvelle conscience.

Toutes ces technique ou approches proposées peuvent-elles ouvrir des horizons nouveaux et permettre le commencement d’un mieux-être ? Un stage, un livre peuvent-ils à eux seuls transformer notre quotidien ? Ce salon Zen apporte la preuve que la diversité s’élargit, que des choix deviennent possibles, que la conscience grandit et se matérialise dans des offres pour la santé, le mieux-être et le devenir plus…

C’est un oui à la vie. Pour ceux qui en ont besoin une thérapie peut démarrer un processus. A mes yeux, y ajouter la connaissance de soi, une méditation appropriée accélère grandement cette transformation. Est-ce le but de ce salon de plus en plus visité ? Je laisse à chacun le soin d’y répondre…

Mirabai Ceiba, c’est avant tout la rencontre de deux artistes Angelika Baumbach et Markus Sieber. Influencés par la musique indienne et amérindienne, ils parcourent le monde depuis 2001 afin de partager leurs musiques. Les voici pour la première fois à Paris. Patricia Betsch a réussi le pari incroyable d’organiser ce concert en un temps record.

Mais le public répond présent et sort peu à peu de cette réserve bien française. Prana yoga, mantras repris en cœur, nous font glisser subtilement vers l’espace du cœur.
Leur pratique spirituelle se ressent dans la qualité du concert…c’est elle qui permet ce subtil passage pour le public du formel à l’intemporel.
Une sorte de grâce les anime, si l’on croit au concept de l’âme sœur, ils en semblent la représentation vivante. Le yin et le yang s’interpénètrent au fil des sons.
Lorsque la fin du partage approche, c’est à regret que nous vous quittons ! Angelika et Markus, il nous reste vos disques. Rien ne remplace une présence, mais pour tous nos lecteurs, ces disques offrent l’occasion de découvrir des harmonies sonores devenues trop rares de nos jours.

Voir l’interview audio en anglais faite par Patricia
avant le concert.

1 Patricia MENETREY

Patricia Menetrey

Patricia donne des séances à Paris de Bols tibétains, chants sacrés, massages, lecture d’aura et rééquilibrage énergétique.
Cliquez ici pour voir sa page web sur meditationfrance

Publié dans Musique au coeur, SAGESSE | Pas de Commentaires »

Le pouvoir de l’empathie

Posté par othoharmonie le 27 mars 2013


Le pouvoir de l'empathie dans APPRENDS-MOI zenitude-4-185x300« Notre identité et notre sentiment d’exister se construisent dans la relation aux autres, rappelle la psychosociologue Dominique Picard, auteure avec Edmond Marc du Petit Traité des conflits ordinaires (Seuil, 2006) et des Conflits relationnels (PUF, “Que sais-je ?”, 2008). Plus nos relations sont vraies et équilibrées, mieux nous nous portons, physiquement et psychiquement. » Pour prendre soin au quotidien de notre vie relationnelle, la psychosociologue conseille de veiller à l’équilibre de trois pôles dans nos relations amoureuses, familiales ou sociales : « L’échange, la reconnaissance et la congruence. » Dans l’échange, il s’agit de veiller à donner autant que l’on reçoit, et inversement. Du temps, des compliments, des attentions, ou encore des objets. Et ce, afin de trouver un équilibre relationnel qui nous exempte des liens de dépendance ou de domination. La reconnaissance consiste à accepter l’autre comme fondamentalement différent de soi. Nombre de conflits ouverts ou de rapports de force souterrains proviennent de notre désir de modeler l’autre, de le faire à notre main, pour mieux le contrôler et se retrouver ainsi en terrain connu. Mais cette sécurité est illusoire et son coût très élevé. Enfin, être en congruence signifie avoir un discours enadéquation avec son ressenti, de manière à ne pas envoyer de messages ambivalents ou contradictoires, porteurs de stress et de conflits. Dans les faits, il s’agit de ne proposer son aide que si, au fond de soi, nous sommes réellement prêts à aider – tout comme nous ne disons pas : « J e ne t’en veux pas », alors que nous n’avons qu’une seule envie, nous venger. 

Promoteur de la communication non violente, Marshall B. Rosenberg, auteur de Spiritualité pratique, les bases spirituelles de la communication non violente (Jouvence Éditions, 2007), préconise ce qu’il appelle « un langage d’action positif » : « J e dis à l’autre ce que je veux qu’il fasse et non ce que je ne veux pas qu’il fasse. » Une façon claire et assumée d’affirmer son désir, qui incite l’autre à en faire autant et nous met sur un pied d’égalité avec lui. Poussant son projet encore plus loin, le thérapeute américain propose une communication dans laquelle chacun, après avoir exprimé ses sentiments et ses besoins, pourrait vivre pleinement l’empathie « en se reliant à ce qui est vivant chez l’autre dans l’instant ». C’est comprendre ce qui le traverse, ce qu’il vit ici et maintenant, non pas avec son intellect, mais avec ses sens, son intuition, sa sensibilité. Que ressent-il vraiment ? Que n’ose-t-il pas dire ? Qu’est-ce qui, dans mes mots ou ma posture, le blesse ou le gêne ? Que puis-je faire pour nous mettre à l’aise ? Cette posture fraternelle exige que nous quittions momentanément notre « centre », notre point de vue, notre but, pour entrer, sans préjugés ni craintes, dans l’espace mental et affectif de notre interlocuteur. 

Utopique ? Peut-être pas, si nous nous donnons la peine de sortir des relations de pouvoir engendrées par la peur. Au moins de temps en temps. 

Paroles d’espoir de chefs spirituels

Lytta Basset, pasteure

 « Il me semble essentiel de regarder le présent tout en mesurant le chemin parcouru : dans le domaine des droits de l’homme, de nos conditions de vie… Et aussi de reconnaître les avantages de la mondialisation : nous ne fermons plus les yeux face aux malheurs de ceux qui vivent à l’autre bout du monde. Le sens de la vie est dans la relation interpersonnelle : faire comprendre à l’autre que cela fait une différence qu’il existe, c’est lutter contre les sentiments de solitude et d’exclusion, racines du pessimisme. »

Publié dans APPRENDS-MOI, Humeur, Travail sur soi ! | Pas de Commentaires »

BIEN MEDITER

Posté par othoharmonie le 4 juillet 2011

 

BIEN MEDITER dans Méditation detente%20expressMéditation de Metta – par Bhante Henepola Gunaratana

 

 

Ce texte est récité ou contemplé au début de chaque méditation du matin pendant les retraites conduites par Bhante. Il est extrait de l’ouvrage de Bhante : Méditer au quotidien.

 

Au commencement de toute séance de méditation, dites en vous-même les phrases suivantes. Ressentez réellement l’intention correspondante:

1. Que je sois bien portant, heureux et en paix.
Qu’il ne m’arrive aucun mal.
Que je ne rencontre ni difficultés ni problèmes.
Puissé-je toujours connaître le succès.
Que je sois également patient, courageux, compréhensif et déterminé à faire face et à surmonter les difficultés, problèmes et échecs inévitables dans la vie.

2.
Que mes parents soient bien portants, heureux et en paix.
Qu’il ne leur arrive aucun mal.
Qu’ils ne rencontrent ni difficultés ni problèmes.
Puissent-ils toujours connaître le succès.
Qu’ils soient également patients, courageux, compréhensifs et déterminés à faire face et à surmonter les difficultés, problèmes et échecs inévitables dans la vie.

3. Que ceux qui m’enseignent soient bien portants, heureux et en paix.
Qu’il ne leur arrive aucun mal.
Qu’ils ne rencontrent ni difficultés ni problèmes.
Puissent-ils toujours connaître le succès.
Qu’ils soient également patients, courageux, compréhensifs et déterminés à faire face et à surmonter les difficultés, problèmes et échecs inévitables dans la vie.

4.
Que tous les membres de ma famille soient bien portants, heureux et en paix.
Qu’il ne leur arrive aucun mal.
Qu’ils ne rencontrent ni difficultés ni problèmes.
Puissent-ils toujours connaître le succès.
Qu’ils soient également patients, courageux, compréhensifs et déterminés à faire face et à surmonter les difficultés, problèmes et échecs inévitables dans la vie.

5.
Que mes amis soient bien portants, heureux et en paix.
Qu’il ne leur arrive aucun mal. Qu’ils ne rencontrent ni difficultés ni problèmes.
Puissent -ils toujours connaître le succès.
Qu’ils soient également patients, courageux, compréhensifs et déterminés à faire face et à surmonter les difficultés, problèmes et échecs inévitables dans la vie.

6.
Que toutes les personnes qui me sont indifférentes soient bien portantes, heureuses et en paix.
Qu’il ne leur arrive aucun mal.
Qu’elles ne rencontrent ni difficultés ni problèmes.
Puissent-elles toujours connaître le succès.
Qu’elles soient également patientes, courageuses, compréhensives et déterminées à faire face et à surmonter les difficultés, problèmes et échecs inévitables dans la vie.

Lire la suite… »

Publié dans Méditation | Pas de Commentaires »

Empire de la pensée

Posté par othoharmonie le 6 janvier 2011

Empire de la pensée dans Nouvelle conscience zenitude-reelle-ile-preferee_227335 L’empire mystérieux de la pensée 

 

Une idée se nourrit, comme un canard ou une oie. Si nous la privons de nourriture, elle s’anémie et s’affaisse

 

Si nous l’alimentons généreusement, elle s’engraisse et forcit. On peut faire l’élevage des idées, c’est-à-dire avoir plusieurs idées à la fois et les soigner en vase clos. 

 

Certains sont plus riches d’idées que d’autres et certains ont peine à avoir une seule idée. L’extrême abondance des idées n’est pas souhaitable parce qu’elle engendre la dispersion. A moins d’être complètement maître de soi et de savoir discipliner ses idées, il est préférable de ne pas s’abandonner à une multitude d’idées, car chacune affaiblit les autres en prenant sa part d’intérêt. 

 

Ce qui importe, c’est de ne nourrir qu’une idée à la fois et de pousser à fond son élevage. Alors toute la nourriture spirituelle et mentale est pour elle et cette idée grandit formidablement. Quand elle a atteint son dynamisme complet, elle devient une force surhumaine, c’est-à-dire dépassant de loin ce qu’un homme ordinaire est capable de réaliser à l’état normal. 

 

Une grande idée, une forte idée, engendrée avec ferveur, portée avec allégresse aboutit infailliblement à l’enfantement dans le monde concret. 

 

Qu’on se garde cependant de croire que la pensée est toute puissante. Ce serait une erreur funeste car elle exposerait à des déboires majeurs. Comment, en effet, la pensée d’un homme pourrait-elle être omnipotente alors qu’il lui faut compter avec les pensées des autres hommes et avec celles des Puissances invisibles qui en font leur instrument essentiel ? 

 

Le penseur efficace doit tenir compte du fait que la pensée divine limite la pensée humaine

 

Cette dernière peut devenir très puissante si elle pense comme l’Esprit. Axée dans le sens divin, il n’est rien à quoi elle ne puisse prétendre. Mais si elle pense contre l’Esprit, non seulement elle est impuissante à atteindre ses buts, mais ce sont ses efforts eux-mêmes qui la briseront. Avec elle sera balayé l’émetteur inconsidéré de la pensée, qui se sera servi maladroitement du don de penser. Car celui-ci ne lui a été délégué par la Pensée souveraine que pour apprendre le métier d’homme en accord avec la Création et le Créateur. 

 

 

La pensée n’est aucunement un produit du cerveau, pas plus que l’électricité n’est un produit de la lampe. Pensée et électricité viennent d’une source plus haute et ne se servent du cerveau et de la lampe que comme d’instruments destinés à permettre leur manifestation dans le monde sensoriel. 

 

Quand bien même toutes les ampoules électriques de l’univers seraient brisées, cela n’empêcherait pas l’électricité d’exister car elle existait avant que la science moderne ne s’avisât de l’utiliser au moyen des lampes. 

 

La pensée est d’essence divine et, par conséquent, a préexisté de tout temps. 

 

L’homme n’était rien encore alors que la pensée était déjà. 

 

S’il a accédé à la Vie, c’est en raison de la pensée qui l’a conçu et créé. S’il est admis à penser aujourd’hui, c’est en vertu d’une délégation de la pensée, car l’homme n’est que le fruit de la pensée du Démiurge créateur. 

 

Quand l’Écriture dit que Dieu créa l’homme à son image, cela signifie qu’entre tous les êtres il le dota du pouvoir de penser. 

 

 

 

 

extrait du livre : Comment on soulève les montagnes ; Georges BARBARIN

zenitude dans Nouvelle conscience

Publié dans Nouvelle conscience | Pas de Commentaires »

Créer l’harmonie

Posté par othoharmonie le 29 juin 2010

animaux   Respirez profondément, relaxez-vous et allez vers l’intérieur.

Proposez-vous de faire l’usage maximal des énergies qui coulent vers vous présentement.

Etirez votre conscience jusqu’au douzième chakra (peu importe où il se trouve pour vous). A partir de votre douzième chakra, entendez le son de l’intention qui résonne à l’intérieur de votre corps.

Imaginez que des ondes et des pulsations de lumière vous parviennent d’un espace lointain. A mesure que ces vagues de lumière vous atteignent, écoutez la réponse à travers toute la vie qui existe. Imaginez une fine toile, un peu comme celle de l’araignée, composant votre cosmos. A mesure que vous tirez de l’énergie à travers cette toile, elle commence  à bourdonner, à chanter et à informer toutes les parties d’elle-même.

Laissez ces vagues d’énergie venir sur votre planète et sentez que vous êtes un aimant de la conscience élargie. A partir de maintenant, proposez-vous d’accéder aux fréquences de conscience les plus élevées, misent à votre disposition, sans effort et joyeusement. Sentez une abondance de créativité s’exprimer à travers votre être et, avec un grand abandon et un grand courage, utilisez cette lumière créative à mesure qu’elle circule à travers vous et gratifie cette planète de nouvelles options.

A mesure que ces ondes de lumière passent à travers votre douzième chakra, imaginez que la Terre reçoit l’impact de gigantesques ondes de lumière, longues et larges de milliers de kilomètres, qui sont inondées de minuscules formes géométriques.

Chacun d’entre vous a le potentiel de réactiver la Bibliothèque vivante de la Terre en utilisant les dons de votre esprit, vos impulsions et vos intentions. Ressentez que la Terre est en train d’être inondées d’ondes de lumière. Pendant quelques instant, imaginez que chaque particule de vie sait qu’elle ne sera jamais détruite – que la destruction est une illusion du jeu du Créateur originel. Vous êtes en effet un Maître du Jeu. Trouvez ce coffre au trésor que vous avez enfui. Il détient vote vérité la plus valable, que vous cachez même à vous-même. Lorsque vous osez ouvrir le coffre, ce que vous y trouvez, c’est vous-même – une version de vous-même qui est le Créateur originel, qui crée la paix et la liberté à nouveau dans ce monde.

Former l’intention que la somme de vote intelligence soit distribuée librement aux uns et aux autres, et que les dons, talents et capacités de chacun de vous soient diffusés au reste du monde afin de produire une guérison.

Formez l’intention que votre corps rayonne d’amour. Créez une chaîne avec cet amour, et sachez que vous êtes relié à un dessein grandiose. Vous n’êtes pas seul, mais vous devez marcher et agir seul afin de vous découvrir. Enveloppez-vous dans cette chaîne d’amour et former l’intention de vous rappeler qui vous êtes.

Issue du livre Terre de Barbara Marciniak

 

zenitude

Publié dans Exercices simples | Pas de Commentaires »

zénitude

Posté par othoharmonie le 11 mai 2010

 zénitude  dans Photographies 0002043B J’aime beaucoup regarder ce jardin, il me fait zener :

et je remercie Didier d’avoir bien voulu partager avec moi les magnifiques photos de son jardin

110 dans Photographies

 

 

 

 Allez ! on se balade ensemble un petit moment dans le jardin de Didier …….

 

210

 

 

 

310

 

 

 

 

410

 

 

 Je ne connais pas le nom de cet appareil, mais je suis certaine qu’il nous vient de nos campagnes, j’adore !

zenitu10

 

 

 

610

 

 

MERCI ! pour ce moment partagé ensemble …….


 

 

 

 00020577        00020321          00020577 

Publié dans Photographies | 3 Commentaires »

L’inceste passé sous silence

Posté par othoharmonie le 7 avril 2010

Mon amie Hélène…. Mélie, Blanche est passée à la télévision le lundi 15 mars 2010 sur Fr.5 dans l’émission « L’oeil et la main ». Cette émission était intitulée : « L’inceste passé sous silence« …

Double silence pour mon amie Hélène… En effet, Hélène est une personne non-entendante ; beau témoignage cependant qu’elle nous a fait là dans cette émission, pleine de courage ma jeune amie.

Si vous voulez vous aussi visionner ce tournage télévisé vous pouvez vous rendre ici :

http://www.france5.fr/oeil-et-la-main/index-fr.php?page=archives&id_article=1193&showvideo=true

 Cependant, ma jeune amie Hélène ne s’est pas arrêtée là, en si bon chemin, non,  elle a également écrit un magnifique livre intitulé : « MELIE », par Pastel 

 vous avez envie de lire son livre, alors c’est ici :

 http://www.inlibroveritas.net/lire/oeuvre25709.html

 Date de publication originale : 2008 

Date de publication sur In Libro Veritas : 20 septembre 2009 à 16h34 Mélie, petite fille sourde est confrontée à l’inceste.

Petit extrait de son livre Mélie, page 18 :

« Mélie a 6 ans

La chambre des parents, par une belle journée. Un grand lit bien fait. Un bureau en bois bien ordonné. Une armoire bien cirée. La porte s’ouvre, une petite fille entre, suivi de son père Dada.

MELIE, inquiète : Dada m’a fait venir dans sa chambre…je n’arrive pas à lui dire d’arrêter de me toucher !


DADA, déshabillant la petite fille : Petite, je vais t’apprendre à bien faire l’amour !
MELIE, angoissée : Pourquoi me fais-tu encore ça ? Est-ce que c’est normal ? »

Saura-t-elle faire face à cette maltraitance ?


Comment trouvera-t-elle la force de grandir et de s’épanouir ? 

Oui, je le crois bien sincèrement, car Hélène est une jeune fille passionnée de plein de choses : des animaux, des insectes, de la nature, de son compagnon, d’origami, de peinture, de lecture, de zénitude, de cuisine… etc… et de tellement de choses encore….. elle crée énormément… sans compter qu’elle réalise également de magnifiques tableaux de « maître en herbe »…et que sais-je encore, la liste serait bien trop longue, tellement elle est remplie de ressources cette jeune fille !

Sans oublier que Mon amie Hélène se donne sans compter, elle a un coeur gros comme ça ….. L'inceste passé sous silence dans Librairie / vidéothèque 0002043B       

Voici Hélène !    blanch11 dans Librairie / vidéothèque  

Publié dans Librairie / vidéothèque | 1 Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...